Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'création entreprise'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 6 results

  1. Bonjour à tous ! Je suis actuellement en poste en France en tant qu'ingénieur R&D informatique (ou plus grossièrement "développeur") avec une activité de freelance en parallèle, et j'ai depuis plusieurs années l'objectif d'aller vivre et travailler au Québec. La période trouble que nous vivons et la manière que mon employeur a eu de gérer la situation m'ont poussé à redéfinir et accélérer le processus, ce qui m'amène aux questions qui suivent. Mon objectif est d'immigrer pour vivre au Québec, et plus précisément d'y travailler à mon compte, comme travailleur autonome, avec pour démarrer comme "matelas" de sécurité les contrats restants avec mes clients Français. Après avoir épluché bon nombre de forums / articles / blogs / documentations à ce sujet, j'ai trouvé quelques informations et je voulais savoir si certains d'entre vous ont entrepris le même genre de parcours. En fouillant sur le site immigration-quebec, j'ai trouvé une section évoquant le programme des travailleurs autonomes, qui semble correspondre à ce que je recherche. Cependant, je suis un peu tombé des nues devant ces lignes : Selon ma compréhension, cela veut dire que si je n'ai pas au moins 125k $CA, il est impossible de "profiter" ce programme ? Dans le cas d'un développeur indépendant, cette somme me parait dérisoire car non nécessaire au démarrage de ce type d'activité. Et puis, comment l'obtenir ? Aller voir auprès d'une banque pour demander de l'argent sans en avoir réellement besoin ? Est-ce que quelqu'un qui est passé par là pourrait m'indiquer s'il y a une solution, ou si tout simplement ce programme n'est pas la bonne porte d'entrée dans mon cas. En vous remerciant par avance !
  2. Bonjour, Je souhaite créer une entreprise et j'aimerais trouver une agence qui s'occuperait des démarches suivantes : Création et immatriculation de la société par actions (compagnie) Rédaction de la convention d'actionnaires Services de comptabilité d'entreprise par la suite Est-ce que vous avez des recommandation pour une agence en particulier (avec laquelle vous opérez ou avez opéré, etc.) Merci
  3. Bonjour, Nous aimerions immigrer au Québec d'ici deux ans et commençons donc à nous renseigner. Je suis professeur actuellement et connais déjà les démarches à effectuer pour travailler au Québec (pour y avoir déjà habité). Cependant, mon conjoint veut créer son entreprise. Il a deux projets. L'un est d'ouvrir un bar-bus, l'autre d'ouvrir une auberge japonaise traditionnelle. Sous quel statut faut-il faire les demandes de visa? Avez-vous des conseils? Notamment concernant les attentes du Québec, pour savoir lequel des deux projets seraient le + profitable au Québec? Merci.
  4. Quelles erreurs ne faut-il pas faire lorsque l’on étudie un projet d’ouverture de restaurant ? Bonjour, Je mentionnerais que la principale erreur réside dans la précipitation. Il est important de prendre le temps de penser son projet. Je mentionnerais également qu’il serait important de revenir sur deux valeurs fondamentales de notre métier, qui sont : le service envers notre client et la formation de notre personnel. Je vois de nombreux concepts ou l’on mise énormément sur le décorum au profit du service et de la formation des employés. Par le fait même, les créateurs s’étouffent avec des investissements importants et ne forment surtout pas leurs employés à suggérer les services/produits de l’entreprise à leurs clients, à représenter correctement l'image de l'entreprise. Croyez-moi il en résulte une grande perte d’argent pour l’entreprise. Vos employés véhiculent l’image de votre établissement, pour votre client la personne qu’Il a en face de lui représente celui-ci. Un mauvais service de la part de vos employés, c’est à court terme une publicité négative avec pour impact, une baisse de la fidélisation, de l’achalandage et par le fait même une diminution des ventes. Une autre erreur que je constate, ce sont souvent des plans d’affaires qui ne sont pas destinés et adaptés à un concept de restauration. Il serait trop facile de croire, qu'en prenant un plan d'affaires au hasard sur internet, de penser que le travail est fait. Philippe Bertrand Fondateur du Centre de Développement et d'Entrepreneuriat en Restauration de Montréal www.cdermontreal.com - https://www.facebook...entrepreneuriat - Suivez-nous Twitter : @CDERMontreal
  5. Comment faire pour évaluer la concurrence d’un restaurant ? Quelle méthodologie mettre en place ? Comment obtenir de l’information ? Bonjour, Dans notre programme, nous démontrons que la concurrence est un stimulant pour l’entreprise. Elle oblige notre futur entrepreneur et l’entreprise récemment créée è se dépasser, à se remettre en question, à poser des actions qui lui permettront de se démarquer nettement de son concurrent. L’évaluation de la concurrence se doit d’être positive. Je constate trop souvent l’erreur de nombreux entrepreneurs de poser des critiques envers leurs concurrents, au lieu de faire une analyse constructive et juste de leurs services/produits, forces/faiblesses… Le temps dans notre domaine d’activité est très précieux, alors critiquer son concurrent est une perte de temps significative et un signe de faiblesse que l’on a aucune solution à lui opposer. La meilleure façon est d’aller directement sur place étudier ses concurrents. Quel type de menu offre-t-il? Quelle est leur politique de prix ? Est-ce qu’il offre des promotions ? Quel est le niveau de prestation de service ? Comment est conçu le support de vente du menu ? Quel type de clientèle rejoint-il ? Quels sont les services et produits annexes que celui-ci propose ? Depuis combien de temps existent-ils ? On peut analyser énormément de points, il est important d’être le plus précis possible et de penser en fonction de son projet. Il est également important de ne pas négliger les « produits de substitution » dans le choix des clients, qui sont plus nombreux que par le passé. Les sources d’informations sont nombreuses. Il faut beaucoup lire les revues d’affaires, se tenir au courant des tendances, ne pas hésiter à se déplacer et payer de sa personne. Philippe Bertrand Fondateur du Centre de Développement et d'Entrepreneuriat en Restauration de Montréal www.cdermontreal.com - Suivez-nous maintenant sur Twitter : @CDERMontreal - https://www.facebook.com/restaurationentrepreneuriat
  6. Bonjour, Toutes les parties d’un plan d’affaires spécifique à une entreprise en restauration sont importantes, car comme nous le démontrons à travers notre programme, toutes les parties sont interreliées entre elles. Par exemple la mission de l’entreprise restauratrice est extrêmement importante,pourtant elle est souvent négligée. L’impact sur la clientèle peut-être désastreuse, car celle-ci ne se reconnait pas à travers elle. La mission est également importante pour donner une ligne directrice de la philosophie et des valeurs que notre entrepreneur-restaurateur souhaite donner à son entreprise, en plus d’attirer les personnes (employés) désireuses de mettre leurs compétences au sein de celle-ci. On ne peut négliger une partie au profit d’une autre. L’analyse des risques et dangers par exemple peut paraître futiles et non agréable à faire, mais elle est une des parties le plus essentielles, si je devais m’exprimer ainsi, à la conception du plan d’affaires et du projet. Il est primordial de réfléchir à cette éventualité, la négliger ou la mettre de côté, viendrait à prouver que notre futur entrepreneur n’a peut-être pas toute la maturité nécessaire à l’avancement de son projet. L’analyse des risques et dangers terminée, aura à un impact très positif sur la personne, puisqu’une fois effectuée, elle permettra à notre entrepreneur-restaurateur de le sécuriser mentalement et lui permettra de se concentrer pleinement sur son projet. Car savoir qu’il existe des solutions de sorties « positives » permettant de limiter les dégâts, dégage la personne de pensées négatives et lui permet d’avoir une attitude positive et proactive face à la réalisation de son projet. Le marketing expérientiel est important dans notre métier. Il est important de sortir et de dépasser les fameux (4 P) si l’on veut vraiment que nos clients soient aujourd’hui satisfaits. Philippe Bertrand Fondateur du Centre de Développement et d'Entrepreneuriat en Restauration de Montréal, coop www.cdermontreal.com https://www.facebook.com/restaurationentrepreneuriat
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines