Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'canadienne'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 12 results

  1. Bonjour, J'ai ouvert ce volet pour pouvoir partager avec vous quelque selections de questions pour pour vous entrainer ou pour juste avoir une idée sur les type de question poser au cours d'un examen de citoyenneté Canadienne. Et j'encourage tout ceux qui ont récemment des examens de donner une idée sur les question qu'ils ont passer, les réponses sont en bas de la page, 1. La déportation des Acadiens est aussi connue sous le nom de A. Le Grand Départ B. Le Grand Dérangement C. La Grande Déportation D. Le Grand Désarroi 2.La Proclamation Royale de 1763 a été signée par A. le Roi George III B. la Reine Elizabeth I C. le Roi George V D. la Reine Elizabeth II 3. Depuis quand le protocole d’amendement de la constitution canadienne existe t-il? A. 1972 B. 1962 C. 1982 D. 1885 4. Que veut dire le mot « inuit » dans la langue Inuktitut ? A. La paix B. Le village C. Le Grand Dérangement D. Le peuple 5. Quand fut ouverte la première institution financière du canada? A. Au début du 18ème siècle B. Fin du 18e et début 19e siècles C. Fin du 19e siècle D. Au début du 16ème siècle 6. Qui était le général Sir Arthur Currie? A. Un chef militaire des Métis au XIXe siècle. B. Un grand héros de la colonisation. C. Le plus grand soldat canadien de la Première Guerre mondiale. D. Un explorateur de l'ouest du Canada. 7. Nommez un fleuve important coulant au Québec? A. Le fleuve Saint-Laurent B. Le fleuve Fraser C. Le Niagara D. La baie d'Hudson 8. Quand les femmes canadiennes ont-elles obtenu le droit de voter aux élections fédérales? A. 1918 B. 1865 C. 1940 D. 1945 9. Quel est le plus haut tribunal du Canada? A. La cour de la Reine B. La cour du Sénat du Canada C. La Cour suprême du Canada D. La cour d’assises du Canada 10.Nommez le réformateur qui devint plus tard le 'Père de la Confédération'. A. James Naismith B. Sir Etienne-Paschal Taché C. Terry Fox D. Joseph Brant 11. Quelles sont les trois parties du Parlement? A. Le Souverain, le gouverneur général et le premier ministre B. La Reine, l'assemblée législative et le Sénat C. La Chambre des communes, l'assemblée législative et le Sénat D. Le Souverain, la Chambre des communes et le Sénat 12. En quelle année la Confédération a-t-elle vu le jour? A. 1898. B. 1871. C. 1864. D. 1867. 13. Comment appelle-t-on le premier ministre et les ministres du Cabinet réunis? A. La Chambre des Communes B. Le Cabinet C. Le Sénat D. Le gouvernement 14. Quelle partie de la Constitution protège légalement les droits fondamentaux et les libertés de tous les Canadiens? A. La Charte canadienne des droits et libertés B. La Charte canadienne des libertés C. La Charte britannique des droits et libertés D. La Charte canadienne des droits 15. Qui a suggéré le nom Dominion du Canada en 1864? A. Sir John Alexander Macdonald B. Lord Elgin C. La Fontaine D. Sir Leonard Tilley 16. Comment appelle-t-on le système canadien de gouvernance politique? A. Le processus démocratique B. Le gouvernement parlementaire C. La monarchie D. La dictature bienveillante 17. D'où vient le nom « Canada »? A. D'un mot français signifiant « réunion » B. D'un mot Inuit signifiant « pays » C. De « kanata », le mot huron-iroquois signifiant village. D. D'un mot métis signifiant « rivières » 18. À quelle date le Nunavut est-il devenu un territoire? A. Le 31 mars 1949 B. Le 24 juin, 1995 C. Le 1er juillet 1867 D. Le 1er avril 1999 19. Les Canadiens admissibles peuvent indiquer leur consentement à être ajoutés au Registre National des Electeurs sur leur formulaire fédéral de déclaration du revenus. A. VRAI B. FAUX 20. Que devons-nous apporter avec nous pour voter ? A. La carte de crédit B. La carte d’information de l’électeur, la preuve de l’identité et de l’adresse de l’électeur C. Aucune de ces réponses D. Le bulletin de vote Réponses: 1.B; 2.A; 3.C; 4.D; 5.B; 6.C; 7.A; 8.C; 9.C; 10.B; 11.D; 12.D; 13.B; 14.A; 15.D; 16.B; 17.C; 18.D; 19.A; 20.B Questions tirées du site web https://www.examencitoyennete.ca/
  2. Bonjour à tous! Donc, ma question peut être un peu loufoque, parce que je ne le sais pas si c'est vrai ou pas. Je veux partir vivre en Bolivie pour rejoindre petit copain là-bas et nous avons pas réellement de date spécifique pour faire le processus de parrainage. (En gros, je peux vivre là-bas peut être 1 an, ou 5 ans, ou pour toujours.) Les gens de ma famille me disent que, même si je suis canadienne québécoise depuis, des générations haha, je pourrais perdre ma citoyenneté canadienne si je pars trop longtemps vivre dans un autre pays... est-ce que c'est vrai? Si vous savez la réponse et que c'est oui, savez-vous combien est la limite d'année que j'ai le droit de partir du Canada sans perdre ma citoyenneté? Merci beaucoup de me répondre
  3. Bonjour, Je rencontre quelques difficultés pour trouver des réponses à ma question particulière dans le forum de votre site internet. Mon père est né sur le sol canadien (à Montréal plus précisément) le 17 Septembre 1969, il a donc la nationalité canadienne par le droit de SOL. Il a ensuite été adopté quelques mois plus tard par un couple de français vivants en France. Je (enfant de première génération) souhaite venir vivre au Canada pour y exercer mon métier d'infirmière. J'ai, par le fait, la nationalité canadienne par le droit du SANG, est-ce exact ? Quelle est donc la marche à suivre pour obtenir la nationalité canadienne ? Dois-je souscrire à une demande de Certificat de Citoyeneté Canadienne ? Et dans ce cas, mon acte de naissance et celui de mon père (où il est stipulé que son lieu de naissance est Montréal) suffisent à prouver mon droit à la citoyenneté Canadienne ? Merci par avance de vos réponses. Cordialement Pauline
  4. Bonjour! Mon copain mexicain et moi, qui suis Québécoise nous sommes rencontrés au Québec il y a bientot 5 ans alors qu'il visitait son frère qui y habite. Il poursuit présentement ses études à Barcelone depuis 2 ans et demi et terminera sa formation en ciné-documentaire en juin. Notre relation a débuté à l'été 2012 alors que je l'ai revu en Espagne. Nous avons fait le projet de nous retrouver en Europe à l'été 2013 après un an à distance et je poursuis présentement ma deuxième année de bac en échange à Lyon, ce qui me donne l'occasion de passer presque la moitié de mon temps chez lui a Barcelone et de voyager ensemble dès que possible. Je dois rentrer à Montréal en juillet et lui à Mexico à la fin de sa formation en juillet aussi. Nous envisageons les possibilités qui s'offrent à nous pour éviter d'être séparés très longtemps. Je voudrais savoir, si nous décidons de nous marier au Mexique et que je le parraine depuis le Québec, combien de temps cela prendra-t-il avant qu'il puisse entrer au Québec et qu'on soit réunis? Faut-il attendre la résidence permanente (ce qui peut prendre près de 18 mois si j'ai bien compris)? Est-il possible, sinon, qu'il vienne au Québec après notre mariage avec un visa visiteur et que l'on entreprenne les démarches de parrainage sur place? Pourrait-il rester sur le territoire et obtenir un permis de travail durant ce temps? Je n'arrive pas à trouver l'information. À partir de quel moment dans les démarches pourrait-il me rejoindre au Québec? Merci de votre temps, Emily
  5. Bonjour n'y a t-il que l'option parrainage pour faire venir mon mari mexicain au québec avec un visa de travail, ne demande t-il pas 30,000 de revenu annuel, ce que je n,ai pas, quelel autre option, pas de profession recherché, 54 ans, n'est pas non plus dans la classe d'entrepreneur, pas grand chance pour le certificat de sélection du qc car il ne parle ni francais ni anglais, merci
  6. Notre blogueur de Vancouver vient de nous livrer sa perception du Canada 2 ans et demi après son arrivée en page d'accueil. À lire en page d'accueil. http://www.immigrer.com/blog/didiervancouver/5773-le-canada-1-pays-et-4-solitudes
  7. Peut-on devenir canadien sans montrer son visage? (Et autres questions sur le niqab) Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le voile islamique sans jamais oser le demander. 2 oct. 2015 par Vincent Destouches Plus fort que l’emploi ou les changements climatiques, le niqab est en train de changer la nature de la campagne électorale. En confirmant la décision de la Cour fédérale, qui avait invalidé l’hiver dernier l’interdiction de se couvrir le visage au moment de prêter serment de citoyenneté, la Cour d’appel fédérale a fait resurgir dans la sphère publique le débat sur ce vêtement qualifié par Stephen Harper de produit d’une «culture qui est anti-femmes». Une bénédiction pour les conservateurs, qui ont semblé surfer sur la division que cette question sème au sein des partis fédéraux et de la population pour prendre la tête des intentions de vote. Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui caracolait dans les sondages il y a peu, a perdu de sa superbe avance auprès de l’opinion publique en prenant position contre l’interdiction du niqab lors de ces cérémonies. Ainsi, la vague orange a heurté un mur au Québec, où plusieurs pancartes électorales du parti ont été vandalisées. Il faut dire que les Québécois, selon un sondage mené par la firme Léger en mars dernier, sont quasi unanimes (93 %) à vouloir interdire le niqab lors des cérémonies d’assermentation. La complexe question du niqab est loin d’avoir trouvé son épilogue, y compris en matière de justice, puisque les conservateurs ont porté le jugement en appel à la Cour suprême. Voici quelques clés pour mieux comprendre ce débat. Peut-on devenir canadien sans montrer son visage? Non. Que l’interdiction de porter le niqab lors des cérémonies de citoyenneté soit définitivement levée ou non ne change rien à l’affaire, puisqu’une personne portant un vêtement couvrant (tout ou une partie de) son visage doit obligatoirement s’identifier avant la cérémonie, comme le spécifie le Guide des politiques de citoyenneté: Conformément à ce règlement, Zunera Ishaq, la ressortissante pakistanaise par qui l’affaire s’est retrouvée en cour, avait retiré son niqab à des fins d’identification préalablement à la cérémonie, comme elle l’avait fait au moment de passer l’examen de citoyenneté. Mais ses convictions religieuses l’ont obligé à refuser de retirer son voile lors de la prestation de serment, étape jugée obligatoire (avant son recours) pour obtenir la nationalité canadienne. «On doit confirmer l’identité des candidats à la citoyenneté qui se présente [sic] avec un voile couvrant partiellement ou totalement le visage. Cela doit être fait en privé par une agente de citoyenneté qui demandera à la femme de découvrir son visage afin de confirmer son identité à l’aide des documents du dossier.» Or, selon le Règlement sur la citoyenneté, le juge qui officie lors d’une cérémonie doit «faire prêter le serment de citoyenneté avec dignité et solennité, tout en accordant la plus grande liberté possible pour ce qui est de la profession de foi religieuse ou l’affirmation solennelle des nouveaux citoyens». Dans son arrêté du 6 février 2015, le juge Boswell, de la Cour fédérale, explique qu’«à cause de toute condition exigeant qu’un candidat à la citoyenneté soit réellement vu en train de prêter le serment, il serait impossible, non seulement pour une femme portant le niqab, mais aussi pour une personne muette ou un moine ayant fait vœu de silence, d’obtenir la citoyenneté». De fait, «c’est la signature du candidat sous le texte de ce serment ou de cette affirmation solennelle, plutôt qu’une confirmation visuelle du candidat en train de prêter le serment, qui est la seule preuve requise pour montrer qu’un candidat a prêté le serment de citoyenneté». Peut-on voter voilé? Oui. Une personne qui se présente au bureau de vote avec le visage voilé va se voir demander de découvrir son visage. Cependant, elle n’est pas dans l’obligation de le faire pour accomplir son devoir de citoyen. Si jamais elle décide tout de même de s’exécuter, Élections Canada précise que «les fonctionnaires électoraux ont reçu la consigne de faire preuve de respect et de sensibilité». Mais si la personne ne souhaite pas se dévoiler, elle pourra quand même présenter deux pièces d’identité, puis prêter serment pour attester sa qualité d’électeur. Seul l’électeur qui refuse de découvrir son visage, de présenter deux pièces d’identité et de prêter serment se verra empêché de voter. source et suite : http://www.lactualite.com/actualites/politique/peut-on-devenir-canadien-sans-montrer-son-visage-et-autres-questions-sur-le-niqab/
  8. Agathe LaTuque, ça vous dit quelque chose ? Elle est bloggeuse québécoise vivant en France et on peut la lire sur le site "Swing la bacaisse dans l'fond d'la boite à bois". Évidemment vous l'aurez compris, le ton est plutôt léger et sous l'angle de la culture franco-québécoise. Je vous invite à lire ces quelques billets, plus riches les uns que les autres.
  9. Une première école canadienne bilingue à Paris. Voici un interview avec la directrice de cette nouvelle école, Hélène Léoni.
  10. Un agent de la GRC et des nouveaux Canadiens lors d'une cérémonie à Vancouver Crédit photo : Radio-Canada De plus en plus difficile de devenir Canadien Par Raymond Desmarteau | Lundi 28 juillet, 2014 Le gouvernement canadien actuel a porté beaucoup d’attention depuis qu’il est au pouvoir à Ottawa sur de nombreux aspects relevant du ministère Citoyenneté et Immigration Canada. À la fin de l’année dernière, le ministre titulaire, Chris Alexander, a annoncé que des changements en profondeur de la Loi sur la Citoyenneté. De fait, La Loi sur la citoyenneté a reçu la sanction royale en juin dernier, et les changements qui seront mis en place d’ici 2016 visent à resserrer l’accès à la citoyenneté.Lorsqu’une personne se voit accorder le statut de résident permanent du Canada, ce statut est valable pendant cinq ans et doit être renouvelé à chaque période quinquennale. Actuellement, un résident permanent doit avoir été physiquement présent au Canada un total de 1095 jours (soit trois années) au cours des quatre années précédant la demande, avant de pouvoir être éligible à présenter une demande de citoyenneté. Les changements prévoient d’étendre cette période de résidence obligatoire en la faisant passer de trois à quatre années (sur une période de cinq ans). Le droit du sol Un autre grand changement à la Loi sur la Citoyenneté concerne l’élimination de l’attribution automatique de la nationalité canadienne aux enfants nés en territoire canadien. Les Etats-Unis et le Canada font partie de ces rares pays développés qui pratiquent de façon systématique le « droit du sol ». Depuis quelques années, les conservateurs au pouvoir se plaignent du « tourisme de naissance » qui prend des proportions démesurées : des touristes viennent au Canada avec le seul but d’y donner naissance. Ces femmes s’assurent ainsi que leur enfant deviendra automatiquement canadien. Me Stéphane Handfield de Handfield et Associés© handfieldetassocies.com Des délais de traitement toujours très longs suite et source : http://www.rcinet.ca/fr/2014/07/28/de-plus-en-plus-difficile-de-devenir-canadien/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  11. Bonjour, Après près d'un an et demi de démarche et d'attente, ma demande de résidence permanente via parrainage à l'intérieur a été refusée parce que nous n'avons pas eu assez d'éléments pour prouver notre vie conjugale un an avant la demande de parrainage; Je l'ai appris aujourd'hui. Heureusement qu'il y a quelques semaines, j'ai pu avoir un entretien d'embauche concluant avec un employeur québécois qui a décidé de m'aider à obtenir un permis de travail (2 ans). La procédure de demande de CAQ est enclenchée, et je demanderai un permis de travail à la frontière (je suis Francais) en mi-juin. Je n'ai pas envie que mon séjour au Canada dépende de mon employeur, je veux rester avec ma conjointe ici et il me faut la résidence permanente, mais je ne sais pas en terme de durée et de surtout de chances potentielles, ce qui est le meilleur : - Faire une demande de résidence à l'intérieur en tant que résident du Québec (après obtention du permis de travail), quels sont les délais à Sydney apr - Faire une demande de résidence à l'intérieur au Fédéral sous le couvert de l'expérience Canadienne (après obtention du permis de travail); - Refaire une demande de parrainage à l'intérieur, sachant qu'on a maintenant des contrats de bail, des contrats d'assurances, des factures de domicile conjoints datant de plus de deux ans (avant ou après obtention du permis de travail); - Faire une demande de parrainage à l'extérieur, plus courte, mais est ce possible, sachant que je travaillerais au Canada... Merci d'avance de votre aide et avis.
  12. Bonjour, Au mois de mai 2011, j'ai envoyé le dossier de demande de parrainage ainsi que la demande de résidence de mon époux qui est péruvien, et pour faire une histoire courte, la réponse d'acceptation de parrainage fut le 7 juin 2011 et l'acceptation du Québec le 16 juin. Ma question est de savoir combien de temps mets le bureau des visas à traiter le dossier? J'aimerais avoir des témoignages de gens qui sont dans la même situation et qui ont reçu une décision récemment (délivrance de la résidence permanente), pour connaitre leurs délais. J'aimerais avoir une idée du temps que ça prend, car c'est difficile de planifier sa vie dans l'attente... Mon époux et moi s'aimons très fort. À tous les soirs, on se connecte sur skype, on parle des heures et des heures de tout et de rien, mais même à cela, on s'ennuie énormément l'un de l'autre. Nous avons vraiment hâte d'être ensemble. Merci beaucoup à l'avance de vos témoignages! Christine
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines