Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'banque'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

30 résultats trouvés

  1. goldenbear

    Parlons argent

    Salut a tous, Voila maintenant que je m'approche de mes 5 ans au Quebec, je viens de déposer ma demande de citoyenneté canadienne et je réalise les infos que j'aurais aimé avoir avant d'arriver et l'argent que j'aurais pu sauver pendant les différentes phases d'installation...ceci est mon expérience, et elle pourrait en aider d'autres !! Ouvrir un compte bancaire: Choisir une banque telle que Desjardins ou la Banque Nationale avec le plus petit forfait d’opérations, une fois le compte ouvert, faire une demande a Tangerine . J'avais déjà un compte chez ING direct en France alors j’étais déjà conquise mais il faut ouvrir un nouveau compte au Canada. J'adore la facilité d'utilisation: dépôt de chèque par photo, virement d'argent gratuit par mail, compte rémunéré, retrait sans frais aux guichets de la banque Scotia qui a racheté Tangerine en 2012 ou lorsque vous faites votre épicerie (voir Carte de débit plus bas) l'absence de frais injustes pour chaque opération bancaire Je la recommande pas seulement pour le parrainage mais aussi parce que c'est celle que je recommande a tous mes amis et que je n'ai jamais eu de mauvaises surprises avec eux ! (rare!!) xxxxxxxxxxxxxxxxx Comparatif des banques: http://banques-en-ligne.ca/ Transférer de l'argent: Ensuite, vous allez surement devoir faire des transferts d'argent depuis votre pays d'origine vers votre nouveau compte bancaire, la encore, si vous passez par votre banque les frais risquent d’être assez élevé.La solution: TransferWise, une société anglaise que j'ai utilisé a plusieurs reprises, voici les frais que j'ai payé et le taux de change appliqué, a vous de comparer avec votre banque ! xxxxxxxxxxxxxx Frais de 0.5% sur le montant converti, exemple pour une demande de transfert de 1000 euros, j'ai reçu 1501.19 CAD et payer des frais de 4.98 euros (déduit lors du transfert) , taux de change 1.50870 en date du 27 novembre 2017. Article sur TransferWise: http://www.nextbanq.fr/avis-transferwise-envoyer-de-l-argent/ Cote de crédit: Des votre arrivée, il va falloir vous constituer une cote de crédit afin de pouvoir emprunter de l'argent par la suite.(maison, auto, biens de consommation diverses ) La carte Costco Mastercard que j'ai prise me donnait certes accès a des tarifs très intéressant sur la bouffe et l'essence, même si il faut apprendre a gérer les stocks et les affaires alléchantes quand on a pas une famille nombreuse sinon on se retrouve a la caisse avec un minimum de 200$ en moins de 2 et le taux d’intérêt de 19.95% est très élevé si vous pensez ne pas pouvoir rembourser vos achats dans les 30 jours. Soyez très rigoureux dans les délais de paiement de vos abonnements et autres factures et cartes de crédit car sinon votre cote de crédit en sera affectée et les conditions de prêt pourraient être moins avantageuses tout comme l’accès aux financements. Il y a d'autres cartes de crédit a taux intéressant, voici un lien, a vous de comparer les offres: http://www.greedyrates.ca/fr/blog/les-meilleures-cartes-de-credit-au-canada-2017/#.Wkw0K0niYdU Retrait d’argent : La aussi, en arrivant on ne connait pas ce moyen de retrait sans frais. Il existe ici 2 sortes de cartes: la carte de débit et la carte de crédit. La carte de débit vous permet de dépenser l'argent de votre compte en banque. La carte de crédit vous permet de dépenser l'argent que vous n'avez pas mais qui constitue votre marge de crédit que la banque vous a accordé mais attention, l’intérêt de la banque est de vous accorder la plus grosse marge de crédit possible afin de vous faire payer un maximum d’intérêt, a lire http://www.lesaffaires.com/mes-finances/consommation/batir-son-dossier-de-credit/498882 Donc lorsque vous faites vos courses (votre épicerie !), si vous payez avec votre carte de débit, vous pouvez demander au caissier de vous donner de l'argent en plus en liquide dont le retrait ne vous coûtera absolument rien ! Sinon, pour la plupart des banques, quand vous retirez de l'argent dans une autre succursale, vous payez des frais de 2 a 4$ pour chaque retrait. Eviter les chèques : la pire des façons de payer car les chèques sont payants donc en dernier recours ou si vous n'avez pas le choix car il n'est pas difficile de convaincre un bailleur de payer son loyer par virement (gratuit en l'envoyant par mail !) Voila , c'est juste mon expérience, alors a vous de compléter ou détailler ses infos si c'est nécessaire !
  2. Bonjour à tous, Ma conjointe et moi même partons le mois prochain pour le Québec pour ses études. Nous nous posons quelques questions sur certaines démarches administratives à faire avant notre départ, et d'autres à l'arrivée, et espérons que certains ici pourront répondre à nos interrogations. - Nous n'avons pas très bien compris comment nous devions procéder pour la Sécu. Nous avons bien compris que ma conjointe, étant étudiante et grâce aux accords entre la France et le Quebec disposait d'une protection sociale. Elle s'est donc rendue à la CPAM afin d'obtenir plus de renseignements, et la personne au guichet lui a demandé de remplir une déclaration de changement d'adresse (avec certificat d'admission joint au document) afin d'obtenir le formulaire SE 401-Q-102 (trouvable sur internet) De mon côté, que dois-je faire en tant que conjoint de fait ? dois-je souscrire à une assurance privée avant d'arriver au Québec ? Seconde question : -Est-il intéressant d'ouvrir un compte bancaire en ligne (type Boursorama) avec de quoi payer nos premiers jours (ou semaines sur place) en attendant l'ouverture d'un compte sur place et le transfert de notre argent depuis la France ? Merci d'avance.
  3. Salut à toutes et tous! Voilà, mon grand départ est prévu pour dans 18 jours à peine (vers Montréal, avec une RP que j'ai reçue il y a un petit mois et demi environ). Je suis en train de finaliser les derniers préparatifs actuellement (dernier carton fermé, envoi de ma batterie par cargo (je suis aussi musicien), vente de ma voiture, papiers divers à remettre à jour, argent à récupérer, prépa. générale). A l'heure actuelle, je me penche un peu plus sur l'aspect financier. J'ai bien entendu de l'argent de côté ici, que j'aimerais mettre sur un compte à Montréal. Pour le moment, je n'ai pas encore choisi ma future banque, car je me pose pas mal de questions (j'ai déjà vécu à Montréal, mais je n'ai jamais ouvert de compte sur place...), notamment : - Trouve-t-on des banques qui proposent des comptes 100% gratuits? (pas de frais d'administration, etc., comme certains types de comptes en Belgique) - Peut-on avoir une carte VISA au Canada, rapidement et facilement, même sans job au début? (je vais sans doute revenir en Europe, du coup, il me faut une carte à vocation internationale!) - Quelles transactions sont payantes, sur le territoire Canadien? Payer avec sa carte pour acheter des choses est-il payant? Retirer de l'argent à un distributeur est-il payant? Etc. - Et en somme, QUELLE BANQUE CHOISIR? J'ai notamment regardé les banques suivantes - HSBC (pour leur caractère international, leur renommée, et leur sérieux) - Desjardins (pour ses aides et facilités aux nouveaux arrivants, notamment une VISA gratuite apparemment) - BMO (parce qu'un ami y était, et m'en a dit du bien) - Banque Nationale du Canada (idem pour un autre ami, et aussi parce qu'il y a pas mal d'enseignes dans la ville, donc facile d'accès...) Bref, j'aimerais connaitre les avis des personnes qui se sont retrouvées comme moi devant ce dilemme (qui choisir???), et leurs expériences! Voici ce que je recherche surtout, en ce qui concerne ma future banque : - Pouvoir ouvrir un compte gratuit - Pouvoir obtenir une VISA rapidement et sans devoir forcément avoir un job à la seconde (comme j'ai été habitué à en avoir une depuis mes 18ans en France!) - Pouvoir faire des transactions (retirer de l'argent à un distributeur/payer des achats n'importe où) SANS frais - Avoir une possibilité de faire des transactions via internet (Home Banking, faire des virements ou gérer mes comptes online, comme je le fais via l'iPhone ou l'iPad ici à Bruxelles avec ING) Merci d'avance pour tous les conseils que vous pourrez me donner!! =D
  4. Bonjour, J'aimerais savoir si parmi vous il y a des retraités qui touchent leur retraite française sur un compte bancaire canadien. Avez-vous eu de la difficultés à communiquer votre compte canadien à votre caisse de retraite ? Je cherche à savoir ce qui pour vous est le plus rentable car de ce que je vois les banques chargent 14-15$ pour recevoir un virement de l'étranger, et, multiplié par le nombre de caisse de retraites cela fait beaucoup d'argent. La banque Scotia a de ce que je lis une réduction à 1,50$ si retraite mais es ce vrai ? Merci de vos réponses,
  5. Mandy78955

    Compte en banque

    Bonjour, Je souhaiterais immigrer au Canada (à Québéc), cependant il y quelques années je sais qu'il était nécessaire d'avoir un minimum du type 15 000€ sur son compte courant pour pouvoir y prétendre. Qu'en est-il réellement ? Est-ce toujours le cas ? Concrètement, je ne suis pas Crésus mais cela m’embêterait vraiment de ne pas pouvoir immigrer "juste" pour une question d'argent. Merci pour vos réponses,
  6. Lucas34460

    Le secteur bancaire

    Bonjour, Je suis actuellement en France et je me renseigne pour une potentielle vie future au Canada. Je suis étudiant, et j'aurais finis mes études d'ici 3 ans. J'aimerais recevoir des informations sur le secteur bancaire au canada, pour accéder a des postes de directeurs d'agences, de secteur ou encore de conseiller pro. Faisons comme si j'avais finis mes études, avec un DUT Techniques de Commercialisation en poche, et un Master Grande école de commerce double diplomes (Management + institut techniques bancaires = ITB) (ITB étant un programme poussé sur l'univers bancaire et le management bancaire) et en alternance, donc deux ans d'exp dans une banque. A quoi puis-je prétendre au Canada avec ce genre de diplômes? Merci de vos réponses.
  7. Hello tout le monde, Je cherche des témoignages pour ceux qui se sont installés en ONTARIO : avez-vous réussi à "pré-ouvrir" un compte bancaire avant votre arrivée au Canada, pour y transférer des fonds avant votre arrivée (et bien sûr, finaliser l'ouverture du compte et des cartes, une fois arrivé sur place) ? Une de mes connaissances me dit que c'est possible au Québec, mais pas en Ontario, qu'il est impossible de transférer des fonds avant son arrivée sur le sol canadien quand on immigre en Ontario... J'avoue que ça me surprend un peu, donc je voulais savoir si d'autres personnes immigrées en Ontario ont eu des soucis pour transférer de l'argent avant leur arrivée, c'est juste pour ma culture personnelle, mais ça peut aussi aider les futurs immigrés ontariens Merci d'avance pour vos réponses
  8. Bonjour, au sujet du taux de change ,euros versus dollars canadien il y a un façon de faire très simple avec une banque ici au canada. 1° ouvrir un compte dans une banque canadienne ,moi je suis à RBC et CIBC. 2° avoir encore un compte en europe et avoir avec vous au canada un chèquier de votre compte. 3°des que le taux est favorable vous allez voir votre banque en lui fesant un cheque en euro avec votre compte en europe. vous lui demandez un taux préferenciel . elle va appeler un centre de change ou il vont vous donnez une reponse . 4° avantage =taux de 1.5 à 1.8 de moins que l'officiel ex= officiel=1.5000 taux 1.4950. vous choisisez le moment du change .votre argent en $canadien et viré tout de suite sur votre compte. inconvenient= comme vous avez fait un cheque l'argent sur votre compte est bloqué durant 21 jours et vous avez des frais pour le chèque.le montant mimimum est de 4000 où 5000 euros. ce procedé permet de changer sans passer par le forex ou il vous charge les spread et la vous perdez plus. bonne journée mike
  9. Ibtissam

    Méthode de payement pour un DEP

    Bonjour tout le monde, Je compte faire un DEP de 1800h à Montréal afin d'obtenir la résidence permanente après, mais j'ai beaucoup de questions. Je voudrais savoir: 1) Est ce que je pourrai payer les frais sur place sans que mes parents bloquent l'argent dans mon pays d'origine? 2) J'ai entendu dire que les DEP ne mèneront plus à une résidence permanente, est ce cela vrai? 3)J'ai fais l'erreur de postuler dans une université et maintenant je veux faire un DEP, mais je ne peux pas tout refaire pour le centre ou je veux m'inscrire. Si j'obtiens mon permis d'etude et que je change d'établissement sur place, dois-je changer mon CAQ? Merci d'avance!
  10. Golda

    Ouverture de compte bancaire

    Bonjour tout le monde pour ceux qui sont fraîchement arrivés (en tant que RP de préférence, en solo plutôt), j'aimerais bien un retour d'expérience sur l'ouverture de votre premier compte bancaire (récemment): quelle banque et pourquoi? est-ce qu'il vaut mieux attendre d'avoir commencé à travailler avant d'ouvrir un compte? Jje précise que je parle de Montréal car c'est là où je m'installe (je magazine un peu les différentes banques avant de me décider). D'avance merci
  11. Bonjour a tous, j'ai l’intention d'aller rendre visite a ma sœur et sa famille a Montréal, et je voudrai savoir si il est obligatoire d'avoir un compte bancaire en dollars canadiens ou bien juste un compte en dinars? et si c'est le cas, que devrais-je mettre dans la case "fonds disponible pour mon séjour ($cad)"? dois-je convertir la somme du compte du dinar au dollar? merci d'avance
  12. Bonjour à tous, Pour préparer ma rentrée à l'Université Laval en septembre 2017 j'ai obtenu un prêt étudiant en France, je souhaiterai donc savoir comment je pourrai placer cet argent au mieux, quelles sont les banques adéquates, si je dois tout mettre sur une banque québécoise d'un coup ou approvisionner depuis la France en fonction de mes besoins ? Merci beaucoup !
  13. Bonjour à tous! Je suis venue ici parce que j'ai un petit soucis avec le permis d'études et le CAQ: J'ai été acceptée dans le cegep de mon choix (Hourra!) , et je dois obtenir un CAQ et un permis d'études pour venir à Montréal. Je comprend donc tous les papiers à fournir, jusque là aucun problème, puis viens le moment du " Capacité/Preuve financière "et boum, je suis perdue. Sachant que ce sont mes parents qui vont s'occuper de tout ce qui est finances (je suis mineure) et que je vais être hébergée chez des amis de longue date de mes parents ( ce qui fait que je n'ai pas de loyer à payer, mais ça c'est à titre perso vu que l'administration ne s'occupe pas de ce genre de détails) , j'aimerais comprendre si je dois : -prouver les 10 000$ demandés en faisant faire à mes parents un prêt à la banque (ça me semble exagéré) OU -si un de mes parents doit simplement se porter garant si j'ai des frais à faire une fois sur place OU - autre chose? Merci à vous!
  14. L’autre soir, en faisant mon épicerie, j'ai croisé mon conseiller financier. Après m'avoir reconnu, il m'a salué par mon nom. Sans hésiter. C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Avant le Canada, mes relations n’ont jamais été terribles avec les banques. Je suis pourtant resté plus de 20 ans avec la même institution financière. Le nom, le logo et même le personnel a souvent changé. Mais sans aucun bénéfice personnel. Jamais personne n'a semblé savoir qui j'étais sans au préalable devoir regarder ses fiches. Histoire sans doute de bien me faire sentir que je n'étais qu'un petit dossier anonyme et misérable. Juste bon à subir docilement l'augmentation annuelle des frais en tout genre. Au canada, avantage au client Bien entendu, même au Canada, les banques ne sont pas là pour donner de l'argent. Il ne faut pas rêver. Mais c’est tout de même le jour et la nuit pour ce qui concerne la relation clientèle. De nombreuses entreprises gagneraient à envoyer leurs cadres faire un stage au Canada. Voici quelques exemples qui pourraient les inspirer…. Dans les premières semaines de mon immigration, j'ai beaucoup apprécié les ateliers d'information organisés pour expliquer le système bancaire canadien aux nouveaux arrivants : comment retrouver des services équivalents à ce que je connaissais, la signification des sigles locaux (REER/CELI/REEE/...), mes obligations fiscales en Europe, etc. Bien sûr, je n'ai pas hésité à contacter différentes banques, histoire d'entendre différents sons de cloche. Mais à chaque fois, j'ai pu obtenir un rendez-vous dans un délai très bref et discuté longuement avec un conseiller. Waouh ! Toujours la même disponibilité pour partager des conseils. Et si nos discussions devaient déborder, ça n’a jamais été un problème. C'est comme arriver dans une agence bancaire à cinq minutes de la fermeture. Non seulement, personne ici ne m'a jamais dit "désolé on va fermer, revenez demain", mais s'il faut passer encore 30 minutes avec moi, le personnel l'a toujours fait avec un grand sourire. Dans beaucoup de domaines on répète mécaniquement que le client est roi. Mais il faut vraiment être au Canada pour vivre cette qualité d’attention. Le choix d'une banque Choisir une banque est l'une des premières priorités pour un immigrant. Car après tout, ça ne fait pas de sens de garder tout son argent sous un matelas. Mais quelle banque choisir ? Le marché est tellement concurrentiel que la plupart des places se marquent à la culotte. On pourrait toujours choisir une banque sur des critères de proximité, de maillage, de type de ristournes (boni dollars ? points air miles ? ...), de coûts de services ou même de goodies. L'avantage en tant que nouvel arrivant, c'est de bénéficier d'offres préférentielles pendant les premières années. Alors pourquoi se priver ? Desjardins, BMO, BNC, RBC, ScotiaBank, HSBC, TD Bank… Toutes déploient beaucoup d’efforts pour séduire les immigrants. On aurait tort de ne pas profiter de ce rapport de force pour essayer et comparer différentes solutions. Et comme si dérouler un tapis rouge pour les nouveaux arrivants n'était pas suffisant, les banques sont prêtent à accueillir l'argent des immigrants mais aussi celui des futurs immigrants. Pour preuve : il est tout à fait possible d’ouvrir un compte bancaire au Canada à distance, avant même d’y poser un pied, ou sur place avec un statut de touriste. J’ai vécu ces deux expériences. Un banquier plutôt qu'une banque Ouvrir un compte en banque au Canada, ce n’est vraiment pas compliqué.J’ai ouvert des comptes pour collectionner Ipad, télévision, et autres cadeaux de bienvenue. Puis, je n'ai pas hésité à partir ailleurs. Les néons et offres promotionnelles, c'est bien pour attirer le chaland. Mais ensuite il faut travailler pour le fidéliser. Même au sein d’une même banque, la qualité de la relation avec un conseiller fait toute la différence. Il est tout à fait possible qu’un jour j’opte pour une banque en ligne. Mais d’ici là, en tant que nouvel arrivant, j’ai surtout cherché des conseils pour démarrer les choses correctement. Alors un banquier qui a une vraie empathie, parce qu'il a personnellement vécu une expérience d'immigration ou parce qu'il a une expertise dans l'accompagnement de nouveaux arrivants qui me ressemblent, moi, ça me rejoint davantage qu’un expert financier dont l’horizon se limite à la Beauce et qui me regarde avec des gros yeux quand je lui demande à quoi sert encore un chéquier au XXI siècle. Il y a des tonnes de sujets qui peuvent sembler tellement évidents pour un Canadien. Mais voilà, je ne suis pas Canadien. En fait, en tant qu’immigrant récent, je n'ai pas besoin de conseils. Merci bien. Je veux juste des conseils pertinents s'il vous plaît. Sans que j'ai à systématiquement poser de question pour obtenir des débuts de réponse. Parce que c’est impossible de savoir tout ce que j’ignore. Et si ce n'est pas un conseiller bancaire qui m'explique spontanément pourquoi et comment bâtir mon historique de crédit, qui l'aurait fait à mon arrivée au Canada ? Qui m'aurait guidé pour faire le ménage dans mes produits financiers en Belgique/France ? Ça prend quand même un certain vécu pour discuter avec moi de mon retour éventuel, à l’heure de la retraite ou précipitamment en cas d’imprévu. Pour l’immigrant que je suis, trouver le bon interlocuteur, qui comprend suffisamment mes défis, c'est juste essentiel. Bien sûr il arrive que des conseils soient à côté de la plaque. Et prodiguer des conseils pertinents n’empêche pas mon banquier d'essayer, de temps en temps, de me vendre des produits maison hors de prix. C'est de bonne guerre. A moi de faire mes devoirs. N'empêche, si un jour il changeait d’institution, il est possible que je le suive. Qu'importe le nom de la banque. Pourquoi pas. Ça fait bizarre mais je suis content que mon banquier canadien me reconnaisse en ville. A force d’échanger, nous avons appris à nous apprécier en tant que personnes. Je n'ai jamais cru cela possible avant d'immigrer. Étonnant. Nous ne sommes pas rendus à être des amis facebook – faut pas pousser - mais il figure dans mes favoris téléphoniques. Je mesure qu'un avis d’expert, surtout quand il est question de sous, c’est toujours bon à prendre dans le démarrage d'une aventure.
  15. Sur base de mes experiences personnelles, voici une serie d'astuces utiles pour son immigration. Ou pas. Astuce #05 : un compte en banque pour (futur) immigrant Il existe plusieurs facons d’ouvrir un compte en banque canadien, avant meme son installation. Voici deux methodes que j’ai experimentees. 1- Ouvrir un compte en banque a distance L’idee. Comme beaucoup d’immigrants, j’ai ouvert un compte a distance pour, notamment, transferer une partie de mes finances. Le choix de ma banque. Une seule institution bancaire est presente aux Journees Quebec. Logiquement, c'est avec elle que j'ai pris contact pour discuter de de l’ouverture d’un compte et des autres services (produits d’epargne, financement automobile, credit hypothecaire, etc.). Toutes les institutions financieres permettent d’ouvrir un compte a distance. Mais personnellement, je n’aurais jamais ouvert un compte a distance sans avoir rencontre d’abord en face a face avec une personne de contact. Mon experience. Des formulaires a remplir, des documents d’immigration a envoyer… Les demarches a distance sont relativement simples. Et ensuite? L’ouverture d’un compte a distance m'a reserve certaines surprises: il faut encore attendre de se rendre en personne en agence pour completer les formulaires, activer son compte et recevoir ses cartes bancaires a moins d'immigrer a Montreal, souvent les personnes qui s'occupent de l'ouverture a distance et les personnes que l'on rencontre pour vrai sont differentes, ne vivent pas dans la meme ville, ne se connaissent pas, et ne partagent pas les memes informations en agence, la chargee de clientele n'avait pas l'habitude des nouveaux arrivants. J'ai du lui presenter la carte d'affaire du representant rencontre a Paris pour obtenir tous les services aux conditions prealablement discutees Ce que je retiens: La majorite des institutions proposent des facilites comparables pour ouvrir un compte a distance. Aucune n'a interet a bouder l'argent des (futurs) immigrants. Au contraire, la plupart proposent des conditions particulieres destinees a attirer les nouveaux arrivants : une ristourne en cash par ici, un ipad par la, la gratuite des frais plus loin, des taux d'interets plus interessants a gauche, une meilleure relation avec son banquier a droite, etc. En Belgique, je suis reste fidele a la meme banque pendant plus de 20 ans. Ici, je n’hesite pas a profiter de mon statut de nouvel arrivant pour, a chaque annee, re-evaluer les differents avantages offerts. le delais d’attente entre l’ouverture a distance et la reception des cartes en agence est relativement irritant. Dans ce laps de temps, j’avais deja besoin d’engager des depenses pours plusieurs milliers de dollars : voiture, telephonie, etc. Et tant qu’a depenser des sous, autant que cela contribue a consolider mon historique de credit. Heureusement, ma compagne et moi avions deja ouvert un premier compte bancaire canadien… 2- Ouvrir un compte en banque en tant que touriste L’idee. Pendant mon voyage exploratoire, j'avais prevu 2 options pour gerer mes sous : garder des sommes importantes sous mon matelas et faire chauffer mes cartes de paiement europeennes. Mais, en prenant un condo pour plusieurs mois, le gestionnaire de l’immeuble ne voulait pas de paiement comptant. Il a fallu ouvrir un compte en banque canadien. Pourquoi n'avoir jamais pense a cette possibilite ? Le choix de ma banque. A priori, il semble possible d'ouvrir un compte dans n'importe quelle banque canadienne. Dans les faits, le choix de ma banque a ete impose. Mon experience. Il m'a suffi de me presenter en personne dans une agence avec un justificatif d'adresse, un passeport, une preuve de revenus (meme a l'etranger) et un garant. Le choix de cette personne est essentiel. Elle doit avoir une excellente reputation dans cette agence et comprendre qu'elle engage sa responsabilite en cas de defaut. Pour ce qui me concerne, il s'agissait d'une nouvelle amie canadienne rencontree seulement quelques semaines plus tot et deja prete a m'aider. Et ensuite? obtenir des cartes de paiement n'est qu’une formalite une fois le compte ouvert. Ne restait plus alors que 3 etapes : commencer a alimenter mon historique bancaire, pendant mon sejour exploratoire, et meme via des achats en ligne Une fois installe arrive au Canada : me rendre dans une agence pour presenter mes documents d'immigration pour degager mon garant de sa responsabilite et finalement : offrir a mon ex-garant une boite de chocolats en guise de remerciement Ce que je retiens: avoir des cartes de paiement canadiennes utilisables des la descente de l’avion est tres avantageux. De meme qu’avoir un cote de credit visible le plus tot possible. Pour y arriver : ca a ete tres judicieux de profiter de mon voyage exploratoire pour valider mon employabilite, mais aussi pour prendre le temps de nouer des amities solides. L’immigration est plus facile quand on est epaule.
  16. Golda

    Choix de la banque - Québec

    Salut à tous Pour ceux qui se sont installés au Québec, quels conseils avez-vous à donner sur le choix de la banque et les démarches d'ouverture de compte? Merci d'avance pour vos retours d'expérience!
  17. Bonjour, Je poste ceci, je suis Français je vis en France (pour le moment lol) j'ai créer il y a peut ma société à Montréal (site internet), je rencontre un problème, je vais commencer a payer mes prestataire par virement, mais j'ai découvert que ma banque (Desjardins) prenait énormément de frais de virement, ma question est , connaissez vous une solution pour payer moins cher? Je vais avoir beaucoup (de plus en plus) de virement à effectuer. (pour commencer entre 5/10 par mois, puis j'espère environ + de 100/mois principalement vers l'Europe) Merci par avance pour vos réponses. W.
  18. Hope2

    Banque : Comment faire le bon choix?

    Bonjour, Je voudrais pouvoir mieux démystifier l'idée des banques et des caisses. Par exemple, bien choisir entre la Caisse Desjardins ou la banque de Montréal. Pourriez-vous m'éclaircir cela? Vous, étant français qu'est-ce que vous avez ou allez privilégier? Je ne doute pas que l'une ou l'autre est bonne, c'est juste que je voudrais mieux savoir à qui cela s'adresse? Merci et au plaisir !
  19. Un Iranien dépose une plainte contre la CIBC aux droits de la personne pour discrimination Mise à jour le jeudi 16 avril 2015 à 6 h 00 HAE Bahador Zabihiyan Radio-Canada (archives) Un étudiant iranien de Montréal a déposé une plainte contre la Banque CIBC à la Commission canadienne des droits de la personne, car il estime avoir été victime de discrimination, a appris Radio-Canada. Un texte de Bahador Zabihiyan L'hiver dernier, Arash Khodadadi a ouvert un compte à la succursale de la CIBC, située sur le chemin de la Côtes-des-Neiges. Quelques semaines plus tard, l'étudiant international s'est aperçu qu'il n'avait plus accès à son compte et aux 700 $ qu'il y avait déposés. Un employé de la CIBC lui a indiqué dans un premier temps que son compte avait été bloqué, car le Canada impose des sanctions à l'Iran. « Il m'a dit que mon compte avait été fermé, car j'ai un passeport iranien [...]. On ne m'a envoyé aucun préavis [...]. Je n'y croyais pas », dit-il. Ottawa a imposé un sévère régime de sanctions contre Téhéran, notamment une interdiction des transactions financières et des investissements entre le Canada et l'Iran. Les sanctions visent cependant le régime iranien, plutôt que des individus. « Les sanctions canadiennes autorisent certains transferts de fonds entre les membres d'une famille, et à des fins non commerciales, pour réduire les répercussions sur les Canadiens d'origine iranienne et leurs familles en Iran », indique le Ministère des Affaires étrangères sur son site. La CIBC a finalement proposé à M. Khodadadi de lui donner accès à son compte de nouveau, quelques semaines après sa mésaventure, en lui présentant des excuses. « La CIBC a reconnu que dans ce cas-ci, il y a eu une erreur. Nous nous sommes excusés auprès de lui et nous lui avons offert un règlement en signe de bonne volonté »— Caroline Van Hasselt, la porte-parole de la CIBC Arash Khodadadi avait parlé aux médias l'année dernière à la suite de la fermeture de son compte à la CIBC. La banque s'est excusée mais il estime avoir été victime de discrimination et a déposé une plainte à la Commission canadienne des droits de la personne. Photo : CBC/Radio-CAnada L'avocat de M. Khodadadi a néanmoins envoyé une plainte à la Commission canadienne des droits de la personne le mois dernier, estimant que la banque a eu une pratique « discriminatoire » envers son client. La banque réfute cette accusation. « Ce n'est pas la politique de la CIBC de refuser d'ouvrir un compte bancaire parce qu'une pièce d'identité étrangère, ce qui inclut un passeport de l'Iran », précise-t-elle. suite et source: http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2015/04/16/002-iran-cibc-khodadadi-td.shtml?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  20. Bonjour, Je cherche à faire un transfère de ma banque française (CIC) vers la banque de mon université sur internet (Desjardin). Le problème est là, quand j'essaye de rentrer l'iban que l'on m'a donnée, la banque me dit que l'iban que j'ai rentré est incorrecte. Est ce que quelqu'un c'est déjà retrouvé dans cette situation ? La forme de l'iban: CC**** (n° institut) ***** (Transit) 3 lettres+11 chiffres+3 lettres+1 chiffre (n° de compte)
  21. Bonjour à tous, Je suis récemment arrivé à Montréal, il y a 2 semaines. À mon arrivée, j'ai immédiatement procédé aux différentes inscriptions, dont l'ouverture de services bancaires. J'ai reçu ma carte Visa Explore il y a quelques jours, et j'ai quelques questions sur son utilisation (ma conseillère est très très lente à répondre et quand elle le fait elle omet la moitié des réponses...). J'ai actuellement une limite de crédit de $1000 et si j'ai bien compris, cela signifie que je ne devrais jamais avoir plus de $1000 de paiements en attente sur mon compte VISA. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est comment je suis censé pouvoir faire de gros achats : par exemple un ordinateur, de la literie ou de l'électroménager par exemple. Ma carte de débit semble avoir des limitations similaires. Je tiens à préciser que j'ai fait venir 20 000€ depuis mes comptes européens sur mon compte chèque, donc ce n'est clairement pas une question d'acheter à crédit : j'aimerais autant éviter d'ailleurs (en tout cas éviter les intérêts inutiles vu que j'ai les fonds). Est-ce que je peux provisionner le compte VISA en avance (genre ajouter $4000 de façon anticipée) pour effectuer un achat de $4000 les jours suivants et respecter la limite de crédit ? Ou bien ça ne marche pas comme ça ? En gros, comment on fait pour dépenser son argent comme on le veut ? Toutes ces limitations m'ont l'air sacrément compliquées donc j'imagine que je dois rater quelque-chose. Merci !
  22. Bonjour à tous, Je m'envole avec ma famille en janvier pour Montréal. Nous venons de vendre notre appartement en France et souhaitons en acheter un à notre arrivée. Bref, nous nous retrouvons du coup avec une très grosse somme d'argent (environ 600 000 €) à devoir transférer... J'ai vu qu'un fil de discussion aborde le transfert d'argent, mais pas avec une telle somme. Je tiens à m'excuser par avance auprès de ceux qui pourraient trouver ma question incongrue. Quelles solutions s'offrent à nous ? Quelqu'un a-t-il eu une expérience similaire ? Merci par avance de vos réponses et bon courage à tous.
  23. Par Catherine Lubochinsky Pourquoi le Canada est un eldorado pour les banques Par Catherine Lubochinsky | 26/02 | 06:00 Quand l'ambassade du Canada offre 2.250 permis vacances travail d'un an aux jeunes Français (et Belges) le 1er février 2014, plus de 50.000 connexions sont enregistrées dans l'heure qui suit ! A travers le prisme des jeunes - en fin d'études ou à la recherche d'un emploi -, le Canada apparaît bien comme un eldorado en termes d'intégration sur le marché du travail. La communauté bancaire et les autorités de régulation et de supervision pourraient également s'interroger sur le fait que le Canada est l'un des deux pays au monde à ne pas avoir connu de crise bancaire (depuis 1923, seulement deux faillites de petites banques en 1985) et où la profitabilité des banques est parmi les plus élevées des pays du G20. Le rendement sur fonds propres (RoE) des principales banques, déjà plus élevé que celui des grandes banques américaines, anglaises ou européennes en 2006 et 2007, s'est maintenu à plus de 10 % pendant la crise financière en 2008 et en 2009, pour repasser largement à plus de 15 % depuis 2010 (certes en partie grâce à la tarification élevée des services bancaires). Le Canada, un eldorado pour les banques ? Les banques canadiennes furent pourtant critiquées avant la crise pour leur conservatisme et leur peu d'appétence envers le risque… Dans les classements internationaux, le Canada est toujours mieux classé que la France : en 9e position (la France 34e) dans le dernier classement compétitivité du World Economic Forum pour la disponibilité des services financiers aux entreprises ; Toronto en 9e position (Paris 29e) dans le GFCI Global Financial Centres Index de 2013. Le classement de Bloomberg Markets (avril 2013) place 4 banques canadiennes parmi les 10 banques les plus sûres au monde ; le magazine « Global Finance » en place 6 parmi les 30 premières (une seule française). Quels sont donc les facteurs qui ont permis au Canada une telle performance malgré la crise financière mondiale ? Dans une étude comparative des principales banques du G20 (Discussion Paper Banque du Canada 2013-4 « Lessons from the Financial Crisis : Bank Performance and Regulatory Reform »), Neville Arjani et Graydon Paulin mettent en exergue plusieurs facteurs de fragilité des banques. On retrouve les facteurs classiques tels que la dépendance d'un financement à court terme (hors dépôts de la clientèle) et le risque de liquidité. Mais aussi l'effet de levier et l'appétence au risque… suite et source : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/debat/0203337605951-pourquoi-le-canada-est-un-eldorado-pour-les-banques-652932.php
  24. Tryskelle

    Quelle banque choisir au Canada ?

    Bonjour, Nous sommes actuellement en pleine prospection concernant les banques au Québec... Nous aimerions avoir des avis de personnes déjà installées pour connaitre votre ressentie sur les services proposés aux nouveaux arrivants car il y a tellement de choix que nous sommes un peu perdus!! Merci d'avance pour votre aide Message de la modération Basé sur vos expériences, nous aimerions connaître quelle banque vous avez choisi lors de votre installation au Québec ou dans le reste du Canada. Expliquez quels sont les services dont vous avez ou aviez besoin, ex. Virement depuis la France, achat immobilier, ou carte de crédit. Chaque banque a ses propres particularités et répond donc plus ou moins bien à vos attentes. Bref, laissez-nous savoir tout ça, c'est très utile pour tout le monde
  25. Bonjour, Voici un récap des démarches que j’ai effectuées à Montréal depuis mon arrivée en octobre en tant que résident permanent, qui pourra peut-être aider certains. Cela n’est en aucun cas un mode d’emploi infaillible, il y a certainement beaucoup de monde qui procède autrement et plus efficacement, mais ça présente simplement ce que j’ai fait et ce qui a fonctionné avec moi (pour le moment du moins). Toutes ces infos se trouvent dispersées sur le forum, je me suis juste efforcé de centraliser. Je n’aborde pas les problématiques de recherche d’emploi, car cela dépend de la spécialité de chacun. N’hésitez pas à apporter des précisions ou à me poser des questions. Alex Passage aux douanes à l’aéroport de Montréal: Vous prenez la file habituelle réservée aux touristes et non-résidents (la CRP que vous avez dans le sac n’est pas encore validée par les douanes, vous n’êtes donc pas encore RP). En montrant la CRP au premier douanier, celui-ci va vous indiquer où vous rendre. Vous récupérez vos bagages puis vous allez dans le local pour les résidents permanents. Un douanier valide la CRP et met un coup de tampon dans le passeport. Vous devez lui remettre la liste de vos biens (2 listes: ceux dans les valises avec vous, et ceux qui arrivent ultérieurement) avec le formulaire B4 pré-rempli, ça doit faire gagner du temps. Puis vous allez dans un bureau d’accueil où des conseillers vous remettent des docs d’information sur le Québec et vérifient le CSQ. Ils sont à votre disposition pour toute question sur les formalités. Je n’avais pas de question, cela m’a pris 3 minutes. Le tout a duré 30 minutes depuis la sortie de l’avion. NAS: Se rendre au Centre Service Canada: Complexe Guy-Favreau, suite 034 200, boulevard René-Lévesque Ouest (métro Place des Arts, ou Place d’armes). http://www.servicecanada.gc.ca/cgi-bin/sc-dsp.cgi?rc=2879&ln=fra Pas besoin de rdv, ça prend 10 minutes. Venir avec tous vos originaux (passeport, CRP…). Votre n° NAS est généré immédiatement, une confirmation écrite avec le n° vous est remise. La carte NAS est envoyée par la poste, ou alors si vous n’avez qu’une adresse provisoire, vous pouvez demander à venir la chercher au Centre Service. En ce moment, il y a des gros délais, on m’a dit de venir la chercher fin novembre. Permis de conduire: Si vous êtes pressé d’obtenir un permis de conduire québécois, prendre rdv à l’avance depuis la France auprès de la SAAQ par téléphone: http://www.saaq.gouv.qc.ca/permis/echange/index.php J’ai eu de la chance, j’ai obtenu un rdv une semaine après mon appel. Mais d’habitude, c’est plutôt 3 semaines minimum. Le jour du rdv, il faut se rendre à la SAAQ, 855 Henri-Bourassa Ouest (métro Henri Bourassa, puis bus 164 ou 171 ouest, sinon 20 bonnes minutes à pied depuis le métro, c’est tout droit, et juste après la prison !). Ce n’est parce que vous avez un rdv que vous n’allez pas attendre, donc ne prévoyez pas une visite d’appart juste après à l’autre bout de la ville, comme j’ai eu la bonne idée de le faire. Beaucoup de monde, on vous donne un n° et vous attendez. Cela m’a pris environ 1h30. Vous voyez un conseiller qui vous demandera les originaux des docs suivants: permis français, CRP, Passeport ou carte RP si vous l’avez, CSQ. Il vous rendra le tout, et vous donnera un permis provisoire (en attendant l’original). Vous lui payez 104 $. Puis vous réattendez un peu pour faire la photo. Vous recevrez le permis original par la poste très rapidement (moins d’une semaine dans mon cas). Carte Soleil (sécu): Se rendre sans RDV à la RAMQ. 425 boulevard de maisonneuve ouest, entre les métros Place des Arts et Mcgill. http://www.ramq.gouv.qc.ca/fr/nous-joindre/citoyens/Pages/nous-joindre.aspx Beaucoup de monde, on vous donne un n° et vous attendez, mais ça va beaucoup plus vite que pour le permis de conduite (20 minutes d’attente dans mon cas). Vous présentez le fameux formulaire SE 401 de la sécu française, ainsi que les originaux de la CRP, CSQ, passeport, et on vous remettra une confirmation de prise en charge. Une attestion de domicile est également requise. Dans mon cas, je n’avais pas encore trouvé mon appart, je n’avais qu’une adresse provisoire (un meublé loué pour qques jours à l’arrivée), j’ai montré mon contrat avec mon opérateur mobile (Fido) sur lequel était indiquée l’adresse provisoire, et cela a suffi. Puis on vous prend en photo, vous réglez 10$ et quelques, et vous recevrez la carte soleil par la poste, environ 8-9 jours plus tard. Vous pouvez indiquer sur la carte si vous autorisez le prélèvement de vos organes en cas de décès. Opérateur mobile: Je n’ai pas de conseils particuliers, je peux juste dire que j’ai choisi Fido, il n’y a besoin que d’un passeport et une carte visa française peut faire l’affaire si vous n’avez pas de carte de crédit. Cela ne veut pas dire pour autant que c’est avec le compte français que vous paierez, je paie bien depuis mon compte canadien. Possibilité de garder son Iphone français (à condition évidemment de le désimlocker), ce qui réduit le coût du forfait. Comme indiqué ci-dessus, le contrat avec votre opérateur peut servire d’attestation de domicile pour la RAMQ. Trouver un appart: 2 sites principaux: http://montreal.kijiji.ca/ http://montreal.fr.craigslist.ca/ Attention, pas mal de fausses annonces alléchantes sur Craigslist. En demandant des infos, vous aurez des réponses subliminales (genre le proprio est actuellement missionnaire en Afrique, et vous devez lui envoyer des renseignements…). Mais ça marche, j’ai trouvé mon appart sur Craigslist, après 4 jours de recherche. Il y a beaucoup d’offres nouvelles tous les jours. Le weekend, les annonces partent très vite, en semaine, c’est plus facile. Quelques conseils basés sur ma petite expérience, pour trouver rapidement, même sans emploi et sans historique de crédit: - Il est facile de localiser les apparts sur Google Map. Soit vous avez l’adresse, soit le code postal au moins sera indiqué dans l’annonce. Un simple code postal vous permettra de localiser le bloc d’immeubles avec grande précision. C’est important pour voir si l’appart est proche des transports (peu de métro ici, 20 min de marche doivent être ingérables l’hiver). Avec la fonction “obtenir l’itinéraire à pied”, vous pourrez facilement voir si l’appart proposé est loin de la station de métro. - Malgré tout ce que vous pouvez lire sur les forums sur les “bons” et “moins bons” quartiers de Montréal, n’hésitez jamais à vous déplacer, vous pourrez être agréablement surpris (il y a de superbes coins du côté de Frontenac-Hochelaga, qui n’ont pas très bonne réputation). Cela peut changer d’une rue à l’autre. - Les proprios vont généralement demander un historique de crédit (que vous n’avez pas, puisque vous venez d’arriver), les coordonnées de vos anciens proprios (sauf qu’ils ne voudront pas forcément appeler votre proprio français), et preuve de revenus si vous avez un emploi. Pour pallier à l’absence d’historique de crédit, il suffit de leur prouver vos fonds financiers en leur proposant de payer 2 ou 3 mois de loyer dès le départ. C’est illégal il me semble, mais le simple fait de le proposer a marché dans mon cas, et je n’ai finalement payé que le 1er mois à la signature du bail. Pour les coordonnées, si vous connaissez quelqu’un au Québec, il peut se faire passer pour votre ancien proprio (vous expliquez qu’il passe son temps entre Montréal et la France, ce qui justifie qu’il a un n° de cellulaire canadien). Dans mon cas, en + de l’astuce précédente, j’ai donné le n° du proprio du logement temporaire que j’ai loué à l’arrivée, parce qu’il m’avait autorisé à le faire. Il a confirmé que j’avais bien payé cash à l’arrivée et que j’avais l’air honnête. - Cela aide bien de visiter l’appart avec le proprio lui-même, plutôt qu’un concierge ou le locataire actuel, qui va se contenter de transmettre votre dossier. Un contact direct permet de faire bonne impression auprès du proprio, et de ne pas être un simple “dossier” à ses yeux. Signaler un changement d’adresse en ligne: http://www4.gouv.qc.ca/FR/Portail/Citoyens/Evenements/changement-adresse/Pages/service-quebecois-changement-adresse.aspx et https://services3.cic.gc.ca/ecas/?app=coa&lang=fr Important de bien le faire, dès que vous avez trouvé votre appart. Banque: J’ai choisi Desjardins. Bon accueil, carte de débit dispo immédiatement si vous les avez contactés et ouvert un compte avant votre départ, possibilité de s’assurer immédiatement chez eux (l’équivalent de l’assurance civile multi-risques). En revanche, et cela n’est pas clair du tout dans la description de leur offre pour les RP, Desjardins ne délivre pas de carte de crédit si vous n’avez pas un emploi et preuve de revenus de 12K $ / an. Peut-être que certaines agences de quartier Desjardins acceptent d’en délivrer sans preuve de revenus, mais le Carrefour Desjardins Rue Peel qui accueille les nouveaux immigrants refuse, même quand on leur propose de déposer et bloquer le plafond du crédit sur le compte. J’ai donc pris rdv dans un autre banque (Scotia à Mcgill, très bon accueil), et j’ai obtenu une carte de crédit sans frais annuels (attention, il y a bien évidemment des frais/ intérêts si vous ne remboursez pas à temps le crédit) en 10 minutes, avec un plafond de 1000 $, sur simple présentation du passeport et de la CRP. Pas besoin de déposer et bloquer le moindre argent. Il y a des cartes de crédit ”personnalisées” avec des systèmes de points qui vous apporteront des réductions chaque fois que vous utilisez votre carte (voyage, avec des assurances spécifiques pour ceux qui voyagent beaucoup, cinéma, pour ceux qui vont souvent au ciné, NHL, pour ceux qui comptent aller voir souvent les Habs…). Inutile également d’ouvrir un compte de débit chez eux pour obtenir la carte de crédit. Celle-ci vous est ensuite envoyée par la Poste (ça prend plus ou moins de temps suivant les périodes, 1 semaine en ce moment d’après ce qu’on m’a dit). Dans tous les cas, gardez bien votre visa française, elle peut servir. Transport: J’ai acheté une carte OPUS à un guichet. Ca se recharge en machine, comme le pass Navigo parisien. On peut acheter un mois complet (77$ de mémoire) dès le 20 du mois précédent. Valable dans le métro et les bus.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles