Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'PISA'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 3 results

  1. Que se passe-t-il en France pour avoir d'aussi mauvais résultats en éducation chez les adolescents ? L’organisme PISA (Programme for International Student Assessment) qui teste les étudiants de 15 ans dans l’ensemble des pays de l’OCDE tous les 3 ans vient de publier les derniers résultats de son étude. Plusieurs matières sont traitées, et tout est segmenté en fonction du sexe, de l’origine de l’adolescent. Plus de 500,000 étudiants du secondaire ont participé à cette évaluation de 2 heures regroupant des questions sur les sciences, les mathématiques, la lecture, ou encore la résolution de problèmes. À l’issue de ces tests, PISA détermine un palmarès mondial où l’on retrouve le classement par pays, par discipline et la progression dans le temps. On remarque cette année que les élèves du Canada se positionnent en sciences en 7ème place, battant ainsi leurs homologues français en 26ème place, en lecture, les élèves canadiens obtiennent la 2ème place contre la 19ème place pour les français et en mathématiques, le Canada en 10ème position et la France en 26ème. Globalement, les étudiants canadiens se situent en haut de la moyenne dans ces trois matières principales, et leurs résultats sont presques identiques à ceux d’il y a trois ans. L’étude conclut aussi que 22,7 % des élèves du Canada sont « très performants » dans au moins un des trois domaines d’évaluation, ce qui les place au huitième rang à ce chapitre. Le pourcentage d’élèves « peu performants » se situe à 5,9 %, bon pour la septième place. La performance française est jugée médiocre, Avec un score de 495 points en sciences, la France se situe légèrement au-dessus de la moyenne de l’OCDE (493), derrière l’Allemagne ou la Belgique (au-dessus de 500 points) Voici le tableau détaillé :
  2. Les élèves du Canada affichent un rendement élevé, selon l'étude PISA de l'OCDE PC | Par Lauren La Rose, La Presse Canadienne Publication: 03/12/2013 06:09 EST | Mis à jour: 03/12/2013 16:49 EST TORONTO - Une étude publiée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) indique que les élèves canadiens affichent un rendement élevé dans les matières principales et secondaires, mais que leur score a diminué en mathématiques et en sciences au fil du temps. Dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), qui est mené une fois tous les trois ans, plus d'un demi-million d'élèves de 15 ans de 65 pays dont 21 000 Canadiens de 900 écoles se sont soumis au test en 2012. Les 10 provinces ont participé mais les trois territoires ont choisi de s'abstenir. Le Canada a publié son propre rapport tiré de ces conclusions, intitulé «À la hauteur: résultats canadiens de l'étude PISA de l'OCDE». L'évaluation était axée principalement sur les mathématiques, mais une plus petite proportion des élèves étaient évalués en lecture et en sciences. Selon cette étude, dont les résultats ont été dévoilés mardi, les élèves du Québec ont par ailleurs obtenu un rendement particulièrement élevé en mathématiques. Alors que le score moyen était de 494 dans l'ensemble des pays participant à l'étude, le Canada affichait une note de 518. La ville chinoise de Shanghai remportait la première place avec une moyenne de 613. Singapour, Hong Kong, Taipei chinois, la Corée, Macao, le Japon, le Liechtenstein et la Suisse ont aussi battu le Canada. Le Canada présentait un score moyen de 523 en lecture et 525 en sciences, soit bien au-dessus des moyennes de 496 et 501. Une fois de plus, Shanghai était championne dans ces matières, avec 570 et 580 points, respectivement. Hong Kong, Singapour, le Japon et la Corée ont battu le Canada dans ces deux matières. La Finlande et l'Estonie ont aussi obtenu de meilleurs résultats en sciences. Au niveau provincial, les élèves québécois sont les seuls à dépasser la moyenne du pays. Toutefois, même si les scores globaux du Canada en mathématiques demeurent élevés, ceux des élèves de 15 ans ont connu une diminution de 14 points au fil des neuf dernières années. Si les scores en lecture sont demeurés stables, ceux en sciences ont diminué significativement, passant de 534 en 2006 à 529 en 2009. Selon le sexe, les garçons ont continué de surpasser les filles en mathématiques dans la plupart des pays participants, dont le Canada, tandis que les filles ont devancé les garçons au Canada et à l'échelle internationale en matière de lecture. Le ministre de l'Éducation de l'Alberta et directeur du Conseil des ministres de l'Éducation du Canada, Jeff Johnson, croit que la position du pays dans le 10e ou 15e percentile est une «bonne nouvelle», malgré une tendance à la baisse. La Nouvelle-Zélande, la Suisse et la Finlande font également partie du lot des bons élèves dont le score a diminué. Selon M. Johnson, plusieurs hypothèses peuvent expliquer la baisse de performance en mathématiques, mais il semble que les ressources monétaires consacrées à la formation des maîtres soient une explication importante. «À la lumière de l'étude, il semble que les juridictions du monde qui ont de bons résultats sont celles qui consacrent le plus de ressources à la qualité et à la formation des enseignants, et s'assurent que les professeurs de mathématiques ont reçu une formation spécialisée dans cette matière, et cela donne des résultats, a-t-il soutenu. Nous examinons les meilleures pratiques partout, pas seulement à l'internationale, mais également au Canada.» Le ministre a ajouté qu'il était important de noter que dans les régions les plus performantes, les étudiants de Shanghai, Hong Kong et Macao viennent tous du même pays: la Chine. source : http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/12/03/classement-eleves-canada-etude-pisa-ocde_n_4376514.html
  3. DÉCEPTION POUR LE CANADA, PETIT VELOURS POUR LE QUÉBEC Si le Québec peut se targuer davoir des élèves particulièrement forts en mathématiques, le Canada, dans son ensemble, a réussi un peu moins bien dans ce domaine, ainsi quen sciences, lors de récentes épreuves internationales. Voici quelques conclusions à tirer du plus récent PISA* (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), mené dans 65 pays. LOUISE LEDUC LA PRESSE Les Québécois très forts en maths Comme le souligne Andrew Parkin, directeur général du Conseil des ministres de lÉducation (du Canada), les Canadiens se classent encore très bien en mathématiques par rapport aux autres pays étudiés. Cependant, le recul constant des élèves canadiens dans ce domaine est source de préoccupation, admet-il sans détour. « En même temps, ce nest pas une surprise. Les ministres de lÉducation au pays sont au courant de cet état de fait et ont dailleurs mené une réflexion à ce sujet lorsquils se sont rencontrés, il y a quelques mois. » Lexception à la règle, cest le Québec. Les élèves dici se sont particulièrement illustrés : ils arrivent tout juste en dessous délèves de pays asiatiques (les grands champions dans toutes les catégories). En mathématiques, les filles ont obtenu des résultats inférieurs à ceux des garçons dans tous les pays, sauf dans une poignée dentre eux (la Jordanie, le Qatar, la Thaïlande, la Malaisie et lIslande). Palmarès en mathématiques : 1-Shanghai (Chine) 2-Singapour 3-Hong Kong (Chine) 4-Taipei chinois 5-Corée 6-Macao (Chine) 7-Japon 8-Québec 9-Liechtenstein 10-Suisse 15-Canada En lecture, cest bien, mais Le rendement des élèves canadiens en lecture est resté stable entre 2000 et 2012. Dans ce domaine, les nouvelles sont un peu moins bonnes pour les Québécois. Entre 2000 et 2012, les notes des élèves dici ont sensiblement baissé, pour se retrouver légèrement sous la moyenne canadienne. À linverse, en Colombie-Britannique, on a de quoi se réjouir : aussi bien en lecture quen sciences, ce sont les élèves de cette province qui ont le mieux réussi aux examens du PISA. Par ailleurs, dans tous les pays et dans toutes les provinces, les filles ont dépassé les garçons en lecture. Au Canada, cet écart a été très important, trois fois plus grand, en fait, que lécart en faveur des garçons en mathématiques. Encore une fois, les élèves asiatiques ceux de Shanghai, de Hong Kong, de Singapour, du Japon et de la Corée arrivent en tête de liste. Palmarès en lecture 1-Shanghai (Chine) 2-Hong Kong (Chine) 3-Singapour 4-Japon 5-Corée 6-Colombie-Britannique 7-Ontario 8-Alberta 9-Finlande 10-Irlande 12-Canada 13-Québec En sciences, le Canada perd un peu de plumes En sciences, en 2006, seuls deux pays avaient dépassé le Canada. En 2012, ce nombre est passé à sept. La Finlande et Hong Kong (Chine) surpassent toujours le Canada, mais ils ont été rejoints par lEstonie, la Corée, le Japon, Shanghai (Chine) et Singapour. En sciences aussi, le Québec arrive un peu en dessous de la moyenne canadienne. Au Canada, il ny a pas décart significatif entre les garçons et les filles. Palmarès en sciences 1-Shanghai (Chine) 2-Hong Kong (Chine) 3-Singapour 4-Japon 5-Finlande 6-Colombie-Britannique 7-Estonie 8-Alberta 9-Corée 10-Vietnam 13-Canada 24-Québec Suite et source : http://plus.lapresse.ca/screens/4069-4504-529cbb8a-a713-1c05ac1c606a%7CZQbdQrxYiPlP.html Considérations méthodologiques Le PISA a été mené entre avril et mai 2012 dans les écoles de 65 pays, dont les 34 pays membres de lOCDE. De manière générale, entre 5000 et 10 000 élèves de 15 ans, dans 150 écoles différentes, ont été évalués dans chaque pays. Au Canada, quelque 21 000 élèves provenant de 900 écoles des 10 provinces ont participé aux tests. Fait à noter, seules les 10 provinces canadiennes ont été évaluées. Aussi, seules certaines régions de la Chine les plus densément peuplées se sont soumises aux tests. Selon Andrey Parkin, directeur général du Conseil des ministres de lÉducation (du Canada), cela ne change pas grand-chose à la donne. Dune part, dit-il, les 10 provinces canadiennes regroupent limmense majorité de la population. Dautre part, en ce qui concerne la Chine, « nos jeunes, au final, doivent essentiellement compétitionner avec les élèves des grandes villes de Chine, pas avec la Chine au complet ». *Il faut distinguer le test PISA du PEICA, dont les résultats ont été transmis cet automne et qui évalue les compétences des gens de 16 à 65 ans.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines