Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'élections'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Calendars

  • Calendrier général
  • Sorties / Rencontres

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 16 results

  1. Le premier tour des élections françaises approche à grand pas. Autour de 1,3 million d’expatriés français pourront voter ce samedi, un jour avant la date officielle des élections en France de ce dimanche. Le Québec est un endroit stratégique pour le vote des expatriés français car c’est à Montréal qu’on retrouve le plus grand nombre de Français inscrit sur les listes électorales, soit près de 60 000 même si on estime au double le nombre de Français installés à Montréal. Frémissez-vous à l’idée qu’un parti ou un autre l’emporte au premier et deuxième tour? Est-ce que vous avez peur de certains candidats assez pour considérer de quitter définitivement votre pays natale ou ne plus vouloir rentrer pour un certain temps au pays? Est-ce que les résultats de l’élection pourraient propulser ou encore éteindre votre envie de vous s’installer au Québec ou au Canada? Voici les résultats de 2012 à Montréal: Au premier tour: 33% pour François Hollande, Nicolas Sarkozy (26,37%), François Bayrou (13,44%), Jean-Luc Mélenchon (10%) et Marine Le Pen (6,82%). Au second tour: François Hollande (57,74%) et Nicolas Sarkozy (42,26). Le taux de participation des Français à Montréal au premier tour en 2012 était de 39,59%. Bon vote! MAJ : Source: Radio-Canada, Journal Métro
  2. Je ne sais pas si l'info a déjà été postée ici, mais voici les résultats officiels du Premier tour de l'élection présidentielle par villes au Canada : http://www.consulfrance-toronto.org/spip.php?article4169 Bonne lecture !
  3. Plus d'infos ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170306.OBS6169/cyberattaques-les-francais-de-l-etranger-prives-de-vote-electronique-aux-legislatives.html
  4. LE « KENNEDY DU CANADA »Jeune, beau, progressiste… Le monde découvre Justin Trudeau avec une ferveur qui n’est pas sans rappeler celle qui entourait son père à son arrivée au pouvoir, à la fin des années soixante. Tour d’horizon… d’un monde en pâmoison. JUDITH LACHAPELLELA PRESSESes cheveux « Beau gosse », titre Le Nouvel Observateur, « super hot » pour le Newsaustralien, « un authentique romantique » à la tête de la « dynastie politique la plus sexy depuis les Kennedy » pour le Mirror de Londres, ou encore la « meilleure raison depuis des décennies de tenir à l’œil la politique canadienne », s’emballe un chroniqueur de mode du Los Angeles Times… Le nouveau premier ministre est d’abord remarqué pour son physique avantageux. Ses cheveux ont d’ailleurs pris une place importante dans la campagne, note le New York Times, et « ce n’est pas une blague », ne serait-ce que parce que M. Trudeau a fait preuve d’autodérision en se moquant de son image. « Les républicains devraient en prendre note », écrit le quotidien. Son tatouage (sur son épaule gauche) « Est-ce que le premier ministre canadien est le seul leader mondial avec un tatouage ? », demandait hier la BBC. Réponse : difficile à dire, car les chefs n’ont pas l’habitude d’exhiber beaucoup de peau… M. Trudeau s’était fait tatouer une Terre sur l’épaule à l’âge de 23 ans, avant de la confier pour son quarantième anniversaire à l’artiste Robert Davidson, de la nation autochtone Haïda, qui a enrobé le globe d’un aigle. source : http://plus.lapresse.ca/screens/bc6943fa-4602-4ea3-95f4-db7bfeb1b55e|JeZlStsaxKWn.html
  5. En ce jour d'élections au Canada, si la tendance se maintient, cet immense pays se réveillera demain avec un nouveau Premier ministre. Quels sont les changements à prévoir, et particulièrement en matière d'immigration selon vous ?
  6. Peut-on devenir canadien sans montrer son visage? (Et autres questions sur le niqab) Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le voile islamique sans jamais oser le demander. 2 oct. 2015 par Vincent Destouches Plus fort que l’emploi ou les changements climatiques, le niqab est en train de changer la nature de la campagne électorale. En confirmant la décision de la Cour fédérale, qui avait invalidé l’hiver dernier l’interdiction de se couvrir le visage au moment de prêter serment de citoyenneté, la Cour d’appel fédérale a fait resurgir dans la sphère publique le débat sur ce vêtement qualifié par Stephen Harper de produit d’une «culture qui est anti-femmes». Une bénédiction pour les conservateurs, qui ont semblé surfer sur la division que cette question sème au sein des partis fédéraux et de la population pour prendre la tête des intentions de vote. Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui caracolait dans les sondages il y a peu, a perdu de sa superbe avance auprès de l’opinion publique en prenant position contre l’interdiction du niqab lors de ces cérémonies. Ainsi, la vague orange a heurté un mur au Québec, où plusieurs pancartes électorales du parti ont été vandalisées. Il faut dire que les Québécois, selon un sondage mené par la firme Léger en mars dernier, sont quasi unanimes (93 %) à vouloir interdire le niqab lors des cérémonies d’assermentation. La complexe question du niqab est loin d’avoir trouvé son épilogue, y compris en matière de justice, puisque les conservateurs ont porté le jugement en appel à la Cour suprême. Voici quelques clés pour mieux comprendre ce débat. Peut-on devenir canadien sans montrer son visage? Non. Que l’interdiction de porter le niqab lors des cérémonies de citoyenneté soit définitivement levée ou non ne change rien à l’affaire, puisqu’une personne portant un vêtement couvrant (tout ou une partie de) son visage doit obligatoirement s’identifier avant la cérémonie, comme le spécifie le Guide des politiques de citoyenneté: Conformément à ce règlement, Zunera Ishaq, la ressortissante pakistanaise par qui l’affaire s’est retrouvée en cour, avait retiré son niqab à des fins d’identification préalablement à la cérémonie, comme elle l’avait fait au moment de passer l’examen de citoyenneté. Mais ses convictions religieuses l’ont obligé à refuser de retirer son voile lors de la prestation de serment, étape jugée obligatoire (avant son recours) pour obtenir la nationalité canadienne. «On doit confirmer l’identité des candidats à la citoyenneté qui se présente [sic] avec un voile couvrant partiellement ou totalement le visage. Cela doit être fait en privé par une agente de citoyenneté qui demandera à la femme de découvrir son visage afin de confirmer son identité à l’aide des documents du dossier.» Or, selon le Règlement sur la citoyenneté, le juge qui officie lors d’une cérémonie doit «faire prêter le serment de citoyenneté avec dignité et solennité, tout en accordant la plus grande liberté possible pour ce qui est de la profession de foi religieuse ou l’affirmation solennelle des nouveaux citoyens». Dans son arrêté du 6 février 2015, le juge Boswell, de la Cour fédérale, explique qu’«à cause de toute condition exigeant qu’un candidat à la citoyenneté soit réellement vu en train de prêter le serment, il serait impossible, non seulement pour une femme portant le niqab, mais aussi pour une personne muette ou un moine ayant fait vœu de silence, d’obtenir la citoyenneté». De fait, «c’est la signature du candidat sous le texte de ce serment ou de cette affirmation solennelle, plutôt qu’une confirmation visuelle du candidat en train de prêter le serment, qui est la seule preuve requise pour montrer qu’un candidat a prêté le serment de citoyenneté». Peut-on voter voilé? Oui. Une personne qui se présente au bureau de vote avec le visage voilé va se voir demander de découvrir son visage. Cependant, elle n’est pas dans l’obligation de le faire pour accomplir son devoir de citoyen. Si jamais elle décide tout de même de s’exécuter, Élections Canada précise que «les fonctionnaires électoraux ont reçu la consigne de faire preuve de respect et de sensibilité». Mais si la personne ne souhaite pas se dévoiler, elle pourra quand même présenter deux pièces d’identité, puis prêter serment pour attester sa qualité d’électeur. Seul l’électeur qui refuse de découvrir son visage, de présenter deux pièces d’identité et de prêter serment se verra empêché de voter. source et suite : http://www.lactualite.com/actualites/politique/peut-on-devenir-canadien-sans-montrer-son-visage-et-autres-questions-sur-le-niqab/
  7. Avis à ceux qui peuvent participer aux Élections fédérales canadiennes et qui ne savent pas pour qui et quel parti voter, la boussole électorale est faite pour vous : https://boussole.radio-canada.ca/ Cet outil très pratique en ligne de Radio-Canada vous orientera vers votre orientation politique et votre meilleur candidat en quelques clics. RAPPEL. Pour voter aux élections fédérales, il vous faut : • être citoyen canadien, • avoir au moins 18 ans, • résider habituellement dans une circonscription électorale, • être inscrit au Registre national des électeurs pour voter. Le vote par anticipation aura lieu du 9 au 12 octobre 2015. Le jour du vote est le 19 octobre 2015.
  8. Avis aux citoyens canadiens: les élections municipales ontariennes de 2014 se tiendront le 27 octobre 2014. Les électeurs de l'Ontario seront appelés aux urnes afin d'élire des maires, des conseillers municipaux et des conseillers scolaires. Pour voter aux élections municipales de l'Ontario, il vous faut : • être citoyen canadien; ET • avoir au moins 18 ans; ET • résider dans une municipalité de l'Ontario; OU • si vous ne résidez pas dans une municipalité de l'Ontario, vous ou votre conjoint(e) y êtes propriétaire ou y louez un bien immobilier; ET • n'êtes pas interdit de voter en vertu d'aucune législation. Pour plus d'informations : http://www.mah.gov.on.ca/Page2325.aspx Et pour ceux qui vivent à Toronto et qui ne savent pas pour qui voter, vous pouvez utiliser la boussole électorale de Radio-Canada qui vous orientera vers votre meilleur candidat: http://www.cbc.ca/news2/interactives/votecompass/toronto2014.html
  9. À l'heure de la course aux élections pour la Mairie de Toronto (le 27 octobre 2014), le candidat à la mairie de Toronto Doug Ford (le frère de Rob Ford) semble bien peu se soucier du sort des francophones de la plus grande ville du pays. Et pour voter aux élections municipales, il vous faut : • être citoyen canadien; ET • avoir au moins 18 ans; ET • résider dans la ville de Toronto; OU • ne résidez pas dans la ville de Toronto, mais vous ou votre conjoint(e) êtes propriétaire ou louez un bien immobilier dans la ville; ET • n'êtes pas interdit de voter en vertu d'aucune législation. Pour plus d'informations : http://www1.toronto.ca/wps/portal/contentonly?vgnextoid=d712c36902f5d310VgnVCM1000006cd60f89RCRD
  10. [Élections] Des vérités sur le Québec : Immigration et identité L’actualité a regroupé les thèmes clés pour comprendre la campagne en cours. Autant d’indicateurs qui permettent de faire une radiographie du Québec et de la lire sous un nouvel éclairage, afin d’aider les électeurs à faire leur choix le 7 avril. Ici : l’immigration et l’identité. 1 avr. 2014par L'actualité 1 Finances publiques, éducation, santé, emploi, immigration, langue… Une campagne électorale est le moment idéal pour ausculter le Québec. Comment va le patient ? A-t-il besoin d’un simple remontant ou d’un remède de cheval ? À écouter François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, il est sous respirateur artificiel. À l’autre bout du spectre, la chef péquiste, Pauline Marois, juge qu’il n’est pas au sommet de sa forme, mais qu’il se porte mieux depuis 18 mois. Le Parti libéral, qui a veillé sur le patient pendant des années, veut revenir à son chevet avec Philippe Couillard et une nouvelle équipe, tandis que Françoise David, de Québec solidaire, estime qu’on s’est trompé de maladie et qu’il faut tout réévaluer, y compris la manière de concevoir la société. Chacune des formations y va de ses promesses pour remettre le Québec sur pied. Mais au-delà des lignes partisanes, il faut poser le bon diagnostic sur son état. L’actualité a regroupé les thèmes clés pour comprendre la campagne en cours. Autant d’indicateurs qui permettent de faire une radiographie du Québec et de la lire sous un nouvel éclairage, afin d’aider les électeurs à faire leur choix le 7 avril. http://www.lactualite.com/actualites/politique/28-verites-sur-le-quebec-immigration-et-identite/
  11. Le parti Québec solidaire parle de l'intégration des immigrants: ÉLECTIONS. Le 3 avril, c’est dans la deuxième ville en importance dans la province pour son accueil de nouveaux arrivants que Québec solidaire (QS) a dévoilé les grandes lignes de son plan d’intégration des personnes immigrantes. Le président de QS, Andrés Fontecilla, ainsi que le député sortant de Mercier, Amir Khadir, étaient flanqués des candidats lavallois Nicolas Chatel-Launay, Jeanina Moran et Anik Paradis, lors d’une rencontre tenue dans un restaurant de Duvernay. «L’intégration des immigrants, plus particulièrement les femmes, passe par un emploi de qualité et l’autonomie financière, la reconnaissance des acquis et compétences, ainsi qu’une francisation de qualité, non pas par une charte qui permette de les renvoyer pour l’affichage d’un signe religieux», d’affirmer M. Fontecilla. Portait lavallois Nicolas Chatel-Launay, candidat dans Laval-des-Rapides, a rappelé qu’un seul organisme se consacre exclusivement aux personnes immigrantes sur l’île Jésus, soit le Carrefour d’Intercultures de Laval. «D’autres organismes y consacrent une partie de leur action, alors qu’on a besoin d’un meilleur effort pour l’insertion au travail et une francisation adéquate selon les gens et leur scolarité, de dire M. Chatel-Launay. Nous devons bonifier le soutien à ces organismes pour instaurer de meilleurs programmes d’accueil et accélérer l’intégration.» Embauche et diplômes «Le Québec doit bonifier son programme d’embauche de personnes issues de communautés culturelles et minorités visibles au sein d’entreprises, a insisté Amir Khadir, notamment par une sensibilisation du personnel des centres locaux d’emploi. Il faut offrir un soutien aux femmes qui vivent une situation d’oppression.» M. Khadir a ensuite affirmé qu’une politique devrait être mise sur pied pour la reconnaissance des diplômes des personnes immigrantes, passant, entre autres, par une évaluation rigoureuse et sanctionnée par un système officiel. Rappelons qu’à Laval, la portion de la population immigrante est passée de 20 %, en 2006, à 25 %, en 2011, et continue de croître. Article de Benoit LeBlanc Publié le 03 avril 2014 Source: http://www.courrierlaval.com/Elections-provinciales/2014-04-03/article-3675737/QS-reclame-reconnaissance-et-emplois-pour-les-immigrants/1
  12. Bonjour ! Le saviez-vous, l'année prochaine seront élus pour la première fois des "conseillers consulaires", qui seront un peu l'équivalent des conseillers municipaux pour les Français de l'étranger. http://www.lavoixdefrance.fr/Article-%C3%89lections-des-conseillers-consulaires-une-date-cl%C3%A9-pour-les-Fran%C3%A7ais-de-l%E2%80%99%C3%A9tranger-273 Tout le monde peut se présenter, à condition d'être inscrit sur la liste consulaire. Pour la région de Montréal dans laquelle je vis, il faut quinze candidats pour constituer une liste. Si, comme moi, vous voulez avoir un autre choix que PS et UMP, n'hésitez pas à me contacter !
  13. Article intéressant bien que discuté : analyse par un psychologue des causes de l'attentat du soir des élections > Le Devoir, Catherine Lalonde 8 septembre 2012 Actualités en société http://www.ledevoir....t-du-metropolis
  14. 2 personnes tirées pendant le discours de la nouvelle Première Ministre du Québec qui a dû être évacuée d'urgence en direct devant les caméras. Le discours de victoire de Pauline Marois a été interrompu de façon abrupte et toute l'assistance du Métropolis a dû évacuer la salle pendant plusieurs minutes pour des raisons de sécurité. Marois escortée hors de la scène par des gardes du corps Un bruit assourdissant a retenti dans les lieux, et un incendie semble avoir pris naissance non loin du Métropolis. Un homme armé, a été arrêté à l'extérieur du Métropolis. Mise à jour : Pauline Marois a dû interrompre son discours de manière soudaine en raison d'une attaque. Des informations laissent croire qu'un homme armé a été aussitôt arrêté par le SPVM, derrière la salle de spectacle où la chef du PQ s'adressait aux électeurs. Selon le SPVM, deux personnes seraient blessées et une personne aurait été arrêtée. http://www.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2012/2012/09/05/001-pauline-discours-interrompu.shtml http://www.ledevoir.com/politique/elections-2012/358425/elections-quebec-2012-lead http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2012/201209/05/01-4571093-attentat-pendant-le-discours-de-marois.php
  15. Petit vidéo réalisé par Xavier Dolan
  16. Twitter diffuse déjà les résultats des élections françaises, mais que fait la police ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines