Jump to content
Sign in to follow this  
kabi

Meilleure places au Canada ou il fait bon de vivre 2009

Recommended Posts

Tout le plaisir est pour moi zukuss,

Certes que toute l'étude en globalité ne nous plaira pas, les analystes et experts eux mêmes ont stipulé que :

" Deuxièmement, nous nous sommes concentrés sur les facteurs susceptibles d'affecter votre bonheur à long terme. Même si nous n'avons rien contre le charmant centre-ville et les belles plages, nous préférons nous concentrer sur des questions plus pratiques: vos chances de trouver un bon travail, d'avoir une belle maison, et d'obtenir une bonne qualité de soins médicaux. Beaucoup de ce que l'on mesure est invisible à l'il du touriste - qui est la raison pour laquelle certaines de nos communautés pourraient vous paraître comme une surprise. "

De ma part le fait d'affecter un nombre de POINTS à un critères me pousse à réfléchir , néanmoins il est difficile de dire lequel est mieux et choisir entre: Une ville ou le salaire est très levé et le taux de chomage bas mais le loyer est trop chère et il le taux de crime grandissant par rapport à une ville ou les prix des maison ets très abordable l'endroit est hyper sécurisant mais le taux de choimage est élevé et les salaire sont moindre.

C'est cette double, triple quadruple etc.... critères entrecroisés qui a poussé à adopter peut-être un pointage juste pour une claissification .

Bien sure même si -advenant- ce classement sera considéré comme le meilleur qu'il soit chacun choisira en fonction de son mode de vie et son statut:

Un célibataire n'aura surement pas le même choix qu'un couple avec enfants ni même comme une personne à l'aube de sa retraite.

Un ingénieurs en pétrochimie ne choisira pas la même ville qu'un artiste ou qu'un informaticien.

En tous cas toute les places sont bonnes à vivre au canada, juste que chacune est compatible selon les personnes leur mode de vie et leur objectifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve justement certains criteres assez subjectifs, alors que d'autres, qui pourraient etre au contraire pris de maniere objective, ne sont pas pris en compte. Par exemple : la qualite de la sante des habitants (avoir beaucoup de medecins, c'est bien, mais leur nombre doit etre conditionne par la qualite de l'environnement et le niveau de sante des habitants !), leur pyramide des ages (qui rejoint notamment le parametre precedent), les sports pratiquables ete et hiver (il y a plus a faire a Vancouver, qu'a Thompson, MB !), la temperature moyenne (et l'amplitude ?) et le nombre de jours au-dessus de 20 degres, le nombre de jours tres froids ou encore le nombre moyen de jours froids consecutifs, le froid ressenti (un 0 degre a Vancouver n'est pas un 0 degre a Halifax !!), la nature et la proximite de parcs,... Bon, encore une fois, cette etude a le merite d'exister, mais il ne faut pas la prendre telle qu'elle.

Ensuite, prendre une ville situee dans la banlieue d'une grande ville (exemple : Okotoks, ville de 17.000h dans la banlieue de Calgary - alors que d'autres villes de cette meme banlieue, parfois plus peuplees, ne sont pas citees...) me parait etre un non-sens absolu. Par ailleurs, noter le cout de l'immobilier (sur 15 pts, quand meme) sans le rapporter au cout d'achat (rapport cout/revenus/taux de chomage/cout de la vie), calcul plus logique, je pense, permet par exemple a une ville comme Thunder Bay, ON, de se classer 14eme, malgre tous ses autres taux desastreux - l'immo y est moins cher car la vie y est tres dure.

L'etude avantage aussi les villes de petites tailles, avec sa mesure, sur 10 pts, du pourcentage de personnes allant au boulot a pied ou a velo. Forcement, la majorite des banlieusards vont en voiture au travail. A l'inverse, les villes ayant une densite plus compacte en leur centre (=moins d'espace pour vivre, moins d'espaces vers,...) sont avantagees. Et le parametre 'espace moyen par habitant' n'est pas pris en compte.

Bref, tout un tas de choses pas tres logique, a mon sens (et j'en ai passe plusieurs, plus specifiques), mais de bonnes choses aussi. Suis-je trop exigeant ? Surement :D Mais je pense a tous ces gens qui se contentent de regarder le classement sans en analyser le contenu, par manque d'interet ou par meconnaissance. Et du coup, cela devient de la desinformation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allo Zukuss,

Oui comme tu dis cette étude a sa raison d'être, mais comme il a été stipulé, le bonheur n'est pas un nombre de point fixe et le degrès de satisfaction chez l'être humains varie énormément d'une personne à une autre et d'une période de la vie à une autre.

Si nous devrions revoir d'autres critères on n'en finira pas, et si on devrait toutes les villes et patelins du canada on n'en finira pas non plus; chacun va voir une importance dans un critère qu'un autre y voit un point hyper négligeable. L'optimum c'est de voir des critères fiables selon ce que la majorité des gens revendiquent depuis des décennies pour déterminer la meilleure place ou vivre. Comme a indiqué moneysense même ici :

« Notre système de classement ne porte que sur des caractéristiques auxquels on a largement recours et qui peut être déterminée de manière fiable avec les chiffres.

Deuxièmement, nous nous sommes concentrés sur les facteurs susceptibles d'affecter votre bonheur à long terme.

nous préférons nous concentrer sur des questions plus pratiques»

" les sports pratiquables ete et hiver (il y a plus a faire a Vancouver, qu'a Thompson, MB !) "

Exact Zukuss et pour ce point précis les commentaires des gens vis-à-vis de l'étude de l'année passé a été pris en considération :

« Nous avons tenu à cur vos commentaires.

Notre raisonnement est que toutes les attractions - que ce soit une station de ski ou d'un théâtre musical ou d'une d'équipe de sport professionnel- devraient avoir un emploi qui lui est attaché, et à considérer que ces emplois devrait constituer un excellent indicateur de la quantité d'intérêt de l'attraction qu'elle génère. »

« et le nombre de jours au-dessus de 20 degrés le froid ressenti (un 0 degrés a Vancouver n'est pas un 0 degre a Halifax !!) »

Humm juste pour donner mon opinion (selon moi) tant que c'est 10 º de plus que le zéro c'est amplement suffisant, qu'il y en ai encore plus m'importe peu, mais il faut voir l'avis des autres. Donc selon moi c'est correct ce plus que + 20º ou moins que + 20º.

Au fait possiblement que je me trompe mais un 0º degrés est le même peu importe le lieu. Corrigez moi si je me trompe car si on a me demande qui est plus lourd 1kg de pommes ou 1 kg d'oranges, bahhh c'est toujours 1 kilogramme le poids est le même , il ne varie que si on compare UNE pomme (grosse ou petite) par rapport à UNE orange (chacun a son poid).

Euhhh il se peut que mes connaissances en thermométrologie n'est pas bonne, si c'est le cas m'excuse .

« la nature et la proximite de parcs,... »

« Et le parametre 'espace moyen par habitant' n'est pas pris en compte. »

Ahhh ça ce sont des un points à revoir . Tiens il y a une adresse e-mail qui est mise à la disposition des lecteurs pour justement donner leurs avis et leurs critiques (c'est pour cela qu'ils prennent à cur l'avis des gens avant de faire ce genre étude).

Sinon me permets-tu que je leur envoie un mail car je veux aussi bien leur parler s'ils ont pris en considération le critère de transport en commun (la fameuse longue et historique grève de Octranspo de Ottawa) car pour moi cela affecte la jouissance de la vie des habitants, beaucoup de gens ont perdu leur emplois et de commerçants leur chiffre d'affaire à cause de cela.

« Par ailleurs, noter le cout de l'immobilier (sur 15 pts, quand meme) sans le rapporter au cout d'achat (rapport cout/revenus/taux de chomage/cout de la vie), calcul plus logique, »

« je pense, permet par exemple a une ville comme Thunder Bay, ON, de se classer 14eme, malgre tous ses autres taux desastreux - l'immo y est moins cher car la vie y est tres dure. »

C'est justement le critère « Time to buy » (nombre d'années d'un salaire moyen local pour posséder une maison) c'est la même idée qu'ici :

« Mais parfois les villes ou les maisons sont moins chères et très bon marché, elles le sont pour une raison, comme un taux élevé de chômage et des bas salaires. Nous avons donc équilibré nos calculs de l'accessibilité financière par l'octroi de points supplémentaires en fonction du nombre d'années d'un salaire moyen local pour posséder une maison. »

« Mais je pense a tous ces gens qui se contentent de regarder le classement sans en analyser le contenu »

Je suis de ton avis mon ami. Ce n'est pas parceque selon ces spécialistes Victoria ou Ottawa sont bien classées que je devrais y aller vivre.

Avoir ma petite cabane à Aylmer proche de la marina avec un travail de coordonateur administratif tout en prenant des cours du soir à l'UQO pour mon Bacc et le soir savourer mon Tajine me suffit amplement pour déguster le bonheur au Canada. En résumé ce sont les critères personnelles de l'individu (après avoir lu l'étude) qui doivent primer pour le choix judicieux de la ou il fait bon de vivre et trouver la ville qui lui convienne le mieux et c'est ce que je trouve dans cette phrase :

« Notre objectif est de vous aider à trouver les meilleurs endroits pour prendre racine, les meilleurs endroits pour passer un bon moment et les meilleurs endroits pour prendre sa retraite. Peu importe comment vous définissez le « paradis », nous avons les chiffres qui peuvent vous aider à trouver la ville qui vous convienne le mieux. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici donc les statistiques des 10 premières meilleures villes selon moneysense magazine:

Bonne lecture.

best2010.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
si on devrait toutes les villes et patelins du canada on n'en finira pas

Certes, la chose que je dis est la suivante : la presence de certaines villes est ridicule car elle font partie d'une metropole, encore plus quand on note que d'autres villes plus peuplees de la meme metropole, n'ont pas ete prises en compte (en tete, une des villes citees dans la partie que tu as traduit, ce qui me fait doucement sourire :) ). La raison ? Augmenter artificiellement le nombre d'entrees pour pondre l'etude sur le plus GRAND nombre de villes ? Economiquement, ca a un sens, mais c'est tout...

« Notre système de classement ne porte que sur des caractéristiques auxquels on a largement recours et qui peut être déterminée de manière fiable avec les chiffres. Deuxièmement, nous nous sommes concentrés sur les facteurs susceptibles d'affecter votre bonheur à long terme.

nous préférons nous concentrer sur des questions plus pratiques»

Bien belles paroles, alors que certaines donnees sont subjectives, et d'autres donnees facilement quantifiables et pourtant "succeptibles d'affecter votre bonheur à long terme" sont curieusement absentes. Est-ce voulu ? Si oui, pourquoi ?

« et le nombre de jours au-dessus de 20 degrés ……le froid ressenti (un 0 degrés a Vancouver n'est pas un 0 degre a Halifax !!) »

Humm juste pour donner mon opinion (selon moi) tant que c'est 10 º de plus que le zéro c'est amplement suffisant, qu'il y en ai encore plus m'importe peu, mais il faut voir l'avis des autres. Donc selon moi c'est correct ce plus que + 20º ou moins que + 20º.

Au fait possiblement que je me trompe mais un 0º degrés est le même peu importe le lieu. Corrigez moi si je me trompe car si on a me demande qui est plus lourd 1kg de pommes ou 1 kg d'oranges, bahhh c'est toujours 1 kilogramme le poids est le même , il ne varie que si on compare UNE pomme (grosse ou petite) par rapport à UNE orange (chacun a son poid).

Euhhh il se peut que mes connaissances en thermométrologie n'est pas bonne, si c'est le cas m'excuse

Bah oui mais non. La temperature est un indicateur tres utile. Mais pour etre proche de la realite, il faut prendre en compte le facteur vent (un agreable vent frais par 30 degres ou un tres desagreable wind chill polaire par -20, ca donne une temperature ressentie fort differente des chiffres donnes) et le taux d'humidite. Un +30 dans l'est avec un fort taux d'humidite, est bien plus insupportable qu'un +30 dans les Prairies. Un meteorologue pourrait aller plus dans le detail de ces questions, mais c'est une chose qu'on apprend en 'testant' les climats europeen, est-canadien, et celui des Prairies (et ce ne sont que des exemples).

« Et le parametre 'espace moyen par habitant' n'est pas pris en compte. »

Ahhh ça ce sont des un points à revoir.

Tiens il y a une adresse e-mail qui est mise à la disposition des lecteurs pour justement donner leurs avis et leurs critiques (c'est pour cela qu'ils prennent à cœur l'avis des gens avant de faire ce genre étude).

Sinon me permets-tu que je leur envoie un mail car je veux aussi bien leur parler s'ils ont pris en considération le critère de transport en commun (la fameuse longue et historique grève de Octranspo de Ottawa) car pour moi cela affecte la jouissance de la vie des habitants, beaucoup de gens ont perdu leur emplois et de commerçants leur chiffre d'affaire à cause de cela.

Go ahead, contacte-les :) J'ai vu que le critere 'transports en commun' etait pris en compte, mais il est sur qu'avec la greve a Ottawa, ca devrait avoir fait baisser le score de la ville a ce niveau, je n'ai pas regarde si c'etait le cas... Prenons l'exemple de Calgary, une note maximale (telle que donnee ici) est, je pense, exageree : oui, les transports calgariens sont assez ponctuels, tres propres et efficaces. Mais certaines zones sont mal desservies, et de ville a banlieue eloignee, c'est le quasi-desert (il est pourtant indique que la ville de Calgary est etudiee dans son agglomeration entiere). Une note maxi signifie pourtant : parfait, ne changez rien. Hum... Ont-ils fait des etudes poussees de leurs criteres ?

« Par ailleurs, noter le cout de l'immobilier (sur 15 pts, quand meme) sans le rapporter au cout d'achat (rapport cout/revenus/taux de chomage/cout de la vie), calcul plus logique je pense, permetpar exemple a une ville comme Thunder Bay, ON, de se classer 14eme, malgre tous ses autres taux desastreux - l'immo y est moins cher car la vie y est tres dure.

C'est justement le critère « Time to buy » (nombre d'années d'un salaire moyen local pour posséder une maison) c'est la même idée qu'ici.

Oui, sauf que le time to buy prend en compte une foultitude d'autres criteres, et que donner 15 pts a chacun de ces 2 indicateurs, favorise clairement les petites villes ou les villes ou la vie est plus dure, faussant la perception de la chose. Ces indicateurs sont ideaux pour quelqu'un qui a un niveau de vie dans une ville, et cherche a acheter ailleurs en gardant sa vie dans la premiere ville, vaguement temporise par le second indicateur. Pas la majorite des gens, en somme... A la limite, garder le second indicateur et oublier le premier, ou le noter sur un nombre plus minime de points.

« Mais je pense a tous ces gens qui se contentent de regarder le classement sans en analyser le contenu

Je suis de ton avis mon ami. Ce n'est pas parceque selon ces spécialistes Victoria ou Ottawa sont bien classées que je devrais y aller vivre.

Avoir ma petite cabane à Aylmer proche de la marina avec un travail de coordonateur administratif tout en prenant des cours du soir à l'UQO pour mon Bacc et le soir savourer mon Tajine me suffit amplement pour déguster le bonheur au Canada. En résumé ce sont les critères personnelles de l'individu (après avoir lu l'étude) qui doivent primer pour le choix judicieux de la ou il fait bon de vivre et trouver la ville qui lui convienne le mieux et c'est ce que je trouve dans cette phrase :

Conclusion similaire pour moi, il n'existe pas UNE ville faite pour tout le monde, et heureusement. Chacun se retrouvera plus ou moins dans les conclusions de cette etude (et d'autres), le principe est de ne pas idealiser un lieu en fonction de criteres qui ne vous ressemblent pas. Et les criteres qui feront que vous vous plaisez ou non quelque part, ne sont pas quantifiables : feeling, sentiment d'etre chez soi, en tete.

Edited by zukuss

Share this post


Link to post
Share on other sites

''la presence de certaines villes est ridicule car elle font partie d'une metropole, encore plus quand on note que d'autres villes plus peuplees de la meme metropole, n'ont pas ete prises en compte''

Humm pas trop d'accord avec toi. Il a indiqué que dès que l'une d'entre elles dépasse 10.000 ames alors on l'écarte et on la classe avec le lot. Sinon laisse moi voir celles (villes) qui ont plus de 10.000 habitants mais incluses avec la métropole.

"Bien belles paroles, alors que certaines donnees sont subjectives, et d'autres donnees facilement quantifiables et pourtant "succeptibles d'affecter votre bonheur à long terme" sont curieusement absentes. Est-ce voulu ? Si oui, pourquoi ?"

Zukuss mon ami c'est pas que je veux contredire tes propos, mais tu ne fais allusion à aucune de ces critères que tu estimes subjectives. Dans l'étude les critères choisis et qui ont été sélectionnées paraissent clairement nettement et précisément dans l'article. Honnêtement je n'en vois pas de critères subjectifs.

"Bah oui mais non. La température est un indicateur très utile. Mais pour être proche de la réalité, il faut prendre en compte le facteur vent".

Cela va donner la même chose car si on décide de prendre le critère avec facteur vents ou le facteur de l'humidité alors les degrés de températures élevées seront encore plus élevés et les degrés de températures basses seront encore plus basses. Comme j'ai expliqué on peut ajouter encore une multitude de critères, adoucir certains ou accentuer d'autres mais cette étude a précisé encore une fois clairement nettement et précisément que ceux qu'ils ont choisis ils ont été choisis justement que parceque ils sont largements pris en considération lors des études fiables (donc aucun critère subjectif) et parceque ils sont pratiques:

une belle plages c'est bien, une foret avec couleurs de l'été indien c'est magnifique mais sans travail (taux de chômage) ni de quoi payer son loyer (prix des maisons qui affecte le prix du loyer) ou vivant dans un environnement insécurisé (taux de crime élevé) cela poussera les personnes à considérer que la beauté de la plage et de la forêt sont des critères subjectives alors que pour d'autre ils sont aussi important dans la détermination du bonheur ou vivre. (toi-même tu viens de faire allusion au fait qu'on n'a pas parler de parcs) ;)

Conclusion chacun verra les critères choisis d'une certains façon et verra l'étude elle-même dans sa globalité de sa propre façon. Ce qui ne remet en rien la qualité et les résultats de cette étude tout est question de perception.

Pour encore plus clarifier ce dernier point de vue, prenons une personne qui se prépare à la retraite (car l'étude n'est pas adressée spécifiquement aux immigrants ou couples ou célibataires mais à toute personne susceptible de tenter une installation dans une des villes de ce beau pays) donc pour ce retraité le critères de taux de chômage est un critère subjectif (car il n'a plus besoin de travailler) par contre les critères de soins médicaux et qualité de service en santé alors là ils deviennent une priorité et il va même demandé d'accentuer les critères de santé plus profondément.

Bref ... merci de ta prédisposition d'échanger sur cette étude mais je pense que chacun a sa propre perception de la chose.

Au plaisir mon ami.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Une petite classification des données de l'étude nous permet de ressortir pour certains critères quelles sont les villes qui excellent dans certains d'entre eux et celles qui ont beaucoup de travail à y remédier.

Concernant la moyenne annuelle des salaires d'un ménage Wood Bufallo et quelques villes Ontarienne remporte la palme. Mais bien sure ce critère n'est valable que si nous le comparons avec le cout de la vie dans ces même villes. D'autre part les villes ou on est le moins payé sont La chute, Shawinigan, Thetford mines.

ville moyenne des salaires d'un ménage

1 Wood bufallo 164 122

2 Oakville 147 515

3 Vaughan 135 354

4 Yellowknife 127 500

5 Markham 122 757

ville moyenne des salaires d'un ménage

152 Lachute 51 603

153 Shawinigan 49 852

154 Thetford Mines 49 581

Avoir un bon salaire c'est bon mais encore faut il trouver du travail.

Le taux de chômage le moins élevé de l'année a été observé a Estevan (Saskatchewan) suivi ensuite les villes de l'Alberta.

Amos, Miramichi et Cap breton ferment la marche avec un 12% de taux de chômage.

ville Taux de chomage (%)

1 Estevan 1,1

2 Okotoks 2,1

3 Canmore 2,2

4 Cold Lake 2,5

5 Wetaskiwin 2,5

ville Taux de chomage (%)

152 Amos 12,0

153 Miramichi 12,0

154 Cape Breton 12,4

Aller vivre à Bathurst est un bon moyen pour éviter d'être esclave de son hypothèque, le prix moyen des maisons avoisinent les 100.000$ de plus si on considère que la personne réserve tout son salaire pour acheter une maison il lui faudra à peine un an et demi pour en être capable (1,7); alors qu'à Burnaby, Coquitlam et Canmore il faut compter un 560 953 $ à 773 930$ pour pouvoir avoir son petit nid de famille et même si vous consacrer la moyenne salariale de 111 650 à Canmore en totalité pour acheter une maison il vous faudra 7 ans pour y arriver.

VILLE Prix moyens des maisons ($)

1 Bathurst 100 650

2 Cape Breton 101 034

3 Portage la Prairie 102 367

4 Dolbeau-Mistassini 103 280

5 La Tuque 103 830

VILLE Prix moyens des maisons ($)

152 Burnaby 560 953

153 Coquitlam 560 953

154 Canmore 773 930

Le climat est un sujet primordial au canada, et les gens évitent le plus qu'il peu du climat glacial; donc pour chercher là ou il fait plus beau, la majorité sont d'accord pour dire que c'est dans la région de la Colombie Britanique. Les 5 meilleures villes ou il fait beau sont justement dans cette province et elles ne sont en dessous du 0 degrès que 1-2 mois dans l'année comme à Powel River Vancouver, Richmond . Alors que certaines vivent 8 mois en dessous du 0 C, YellowKnife, Whitehorse et Thompson .

VILLE Jours en dessous de 0°C (annuel)

1 Powell River 31,5

2 Vancouver 35,4

3 Richmond 45,9

4 Burnaby 47,5

5 Surrey 50,4

VILLE Jours en dessous de 0°C (annuel)

152 Yellowknife 222,2

153 Whitehorse 225,0

154 Thompson 239,9

Trouver un travail, avoir un bon salaire, une maison le tout en bénéficiant d'un climat doux ne peut être complet que si la personne vit dans un coin sécuritaire. Vous l'avez deviner on cherche les villes sécuritaires : c'est à saint-hyacinthe ou on est en très bonne sécurité puis à petawawa et vaughan. Par contre il vaut mieux éviter Yellowknife, Thompson North, Battleford

VILLE Taux de crimes

(par 100,000)

1 Saint-Hyacinthe 2 036

2 Petawawa 2 675

3 Vaughan 3 403

4 Richmond Hill 3 403

5 Markham 3 403

VILLE Taux de crimes

(par 100,000)

152 Yellowknife 34 080

153 Thompson 46 640

154 North Battleford 49 403

Share this post


Link to post
Share on other sites
et je trouve que vous amez trop la ville d'Ottawa d'où je devine que c'est celle-ci qui sera à la premiere comme l'année passée...

Je trouve qu'on n'aime jamais assez l'endroit où l'on a choisi de vivre !Ottawa doit s'enorgueillir d'avoir un ctoyen comme Kabi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines