Jump to content
Sign in to follow this  
Lilideslacs

Bilan 6 mois - que du bonheur

Recommended Posts

Moi aussi j'ai eu envie de faire un petit bilan d'autant que bientôt cela fera 6 mois que mari est arrivé au Québec.

Peu de gens le savent mais, enfant, j'ai été placé en foyer d'accueil puis, à l'orphelinat alors que je n'étais pas orpheline. Bref, une histoire compliquée et particulière mais qui a façonnée toute ma vie.

Depuis l'âge de 5 ans je n'avais qu'un seul rêve. Vivre dans une petite maison avec mes enfants et mon mari. Une vie paisible et sereine. Un amour passionné.

Une vraie vie de conte de fée quoi !! :lol:

Ce que le mythe de l'amour romantique peut être tenace !! :wacko:

Qu'est-ce que le mythe de l'amour romantique ? C'est ce que l'on apprend dans les contes de fées. Ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'a la fin des temps.

Peu importe les différences (Ex: Cendrillon: un prince et une orpheline), sans efforts, ou presque, un bonheur instantanné et permanent.

L'amour qui triomphe toujours. L'amour qui vient à bout de tout, même du pire. Pffffffffffff.

Bien sur la vie m'a vite apprit que la vie n'est pas un conte de fée.

A force d'épreuves et de coups (dans tous les sens du mot) j'en étais venu, en novembre 2005 à renoncer à ce rêve.

J'en avais alors parlé à mon ami Thierry, avec qui je correspondais depuis 2003. Je lui ai dis ... voila ... c'est fini ... je renonce à mon rêve ... après tout je en suis plus une gamine.

Et sincèrement, dans mon coeur et mon âme, j'avais alors totalement baissé les bras.

Curieusement, une semaine plus tard environ, j'ai ressentis une vive douleur au coeur.

J'ai consulté mon médecin de famille, j'ai passé des tas d'examens, sans que cela donne de résultats mais ma santé à continué à se détériorer jusqu'a ce jour de janvier ou je suis allée à l'hôpital et qu'on m'a transféré d'urgence au CHUS.

Selon le cardiologue il ne me restait qu'une ou deux heures à vivre tout au plus. Pleuro péricardite virale. 2500 ml d'eau dans l'enveloppe du coeur. On peut mourir avec la pression qu'engendre 250 ml d'eau et j'en avais 10 fois plus. Une miraculée comme se plaisent à m'appeller les cardiologues et pneumologues consultés.

De retour à la maison, après une semaine d'hospitalisation, en convalescence pour 4 mois, avec des complications (épanchement plueral, batteries de test pour vérifier si je n'avais pas un cancer etc.) je me souviendrai toujours de l'inquiétude de Thierry.

Cette peur jouera un rôle primordial dans la suite des choses car elle nous a permit, à Thierry et à moi, d'oser. D'oser dire ce que nous taisions jusqu'alors. La distance, nos vies, la raison, tout ça n'avaient plus d'importance tout d'un coup.

Je lui ai alors dis: "Je viendrai te voir cet été". Advienne que pourra ! Vogue la galère !

Quelques mois plus tard c'est lui qui venait me rendre visite au Québec. Cela nous a permit de réaliser que nos sentiments étaient bien "réels" mais aussi que nos vies étaient liées qu'on le veuille ou non, réalité géographique ou non.

Nous nous sommes mariés en 2007. Il est arrivé en 2008 et, quatre mois après son arrivée nous avons emménagé dans une petite maison que nous appellons affectueusement le "château" à cause de la tourelle qui est devant.

Une petite maison avec un immense terrain boisée de 54 000 pieds carrés, un lac, des poissons rouges, des montagnes et un ciel étoilé.

Une maison qui respire et dans laquelle on se sent bien. Chez nous.

Mais bien au delà des considérations matérialistes (sérieusement nous l'avons payé très peu cher cette maison mais c'est l'avantage de vivre dans la campagne profonde rireee) il y a quelques chose de plus fort.

La réalisation d'un rêve.

Quand à mon mari ... il est heureux. Nous sommes heureux.

Il a trouvé du boulot deux semaines à peine après son arrivé.

Il s'entend super bien avec ces collègues même si, au début, il avait du mal à les comprendre et eux aussi rireeee (d'ailleurs c'est ce que mon mari a trouvé le plus particulier ... que parlant français ces collègues aient du mal à le comprendre ... ben tsé ... le français de France c'est pas pareil pantoute rireeeeeee). Il s'ennuit un peu de la France, de sa maman, qui est agée, son frère, ces copains et aussi des matchs de Rugby.

Et, en l'entendant l'autre jour crier en faisant du bricolage: "Putain d'ostie de planche grrrrrrrrrrr" :lol: j'ai compris qu'il s'intègre vraiment à fond même si il restera toujours, et pour mon plus grand bonheur, un Français, un Auvergnat, un Bougnat.

Nous ne prenons rien pour acquis. L'amour demande des efforts (ça c'est bien loin du mythe de l'amour romantique).Pour connaître l'autre, pour l'apprivoiser, pour accepter la différence, pour respecter cette différence et trouver une "zone de confort" qui nous satisfasse l'un comme l'autre. Mais sincèrement, tout coule.

Bref, que du bonheur.

Je vous en souhaite tout autant.

Edited by Lilideslacs

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est beau, ton histoire, Lilideslacs. Ce bonheur tu le mérites bien, va !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés belle et trés émouvente histoire , je vous souhaite tout le bonheur du monde , a toi et a ton mari , c`est vrai qu`il y`a pas plus beau que le grand AMOUR :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci lilideslacs pour avoir partager avec nous votre histoire , histoire emouvante qui a bien fini , tant mieux , en tout cas ca se voyait sur tes reponses que tu es quelqu'un qui a beaucoup vu ... ton bonheur tu le merites madame :) vive l'amour et le bonheur !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi j'ai eu envie de faire un petit bilan d'autant que bientôt cela fera 6 mois que mari est arrivé au Québec.

Peu de gens le savent mais, enfant, j'ai été placé en foyer d'accueil puis, à l'orphelinat alors que je n'étais pas orpheline. Bref, une histoire compliquée et particulière mais qui a façonnée toute ma vie.

Depuis l'âge de 5 ans je n'avais qu'un seul rêve. Vivre dans une petite maison avec mes enfants et mon mari. Une vie paisible et sereine. Un amour passionné.

Une vraie vie de conte de fée quoi !! :lol:

Ce que le mythe de l'amour romantique peut être tenace !! :wacko:

Qu'est-ce que le mythe de l'amour romantique ? C'est ce que l'on apprend dans les contes de fées. Ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'a la fin des temps.

Peu importe les différences (Ex: Cendrillon: un prince et une orpheline), sans efforts, ou presque, un bonheur instantanné et permanent.

L'amour qui triomphe toujours. L'amour qui vient à bout de tout, même du pire. Pffffffffffff.

Bien sur la vie m'a vite apprit que la vie n'est pas un conte de fée.

A force d'épreuves et de coups (dans tous les sens du mot) j'en étais venu, en novembre 2005 à renoncer à ce rêve.

J'en avais alors parlé à mon ami Thierry, avec qui je correspondais depuis 2003. Je lui ai dis ... voila ... c'est fini ... je renonce à mon rêve ... après tout je en suis plus une gamine.

Et sincèrement, dans mon coeur et mon âme, j'avais alors totalement baissé les bras.

Curieusement, une semaine plus tard environ, j'ai ressentis une vive douleur au coeur.

J'ai consulté mon médecin de famille, j'ai passé des tas d'examens, sans que cela donne de résultats mais ma santé à continué à se détériorer jusqu'a ce jour de janvier ou je suis allée à l'hôpital et qu'on m'a transféré d'urgence au CHUS.

Selon le cardiologue il ne me restait qu'une ou deux heures à vivre tout au plus. Pleuro péricardite virale. 2500 ml d'eau dans l'enveloppe du coeur. On peut mourir avec la pression qu'engendre 250 ml d'eau et j'en avais 10 fois plus. Une miraculée comme se plaisent à m'appeller les cardiologues et pneumologues consultés.

De retour à la maison, après une semaine d'hospitalisation, en convalescence pour 4 mois, avec des complications (épanchement plueral, batteries de test pour vérifier si je n'avais pas un cancer etc.) je me souviendrai toujours de l'inquiétude de Thierry.

Cette peur jouera un rôle primordial dans la suite des choses car elle nous a permit, à Thierry et à moi, d'oser. D'oser dire ce que nous taisions jusqu'alors. La distance, nos vies, la raison, tout ça n'avaient plus d'importance tout d'un coup.

Je lui ai alors dis: "Je viendrai te voir cet été". Advienne que pourra ! Vogue la galère !

Quelques mois plus tard c'est lui qui venait me rendre visite au Québec. Cela nous a permit de réaliser que nos sentiments étaient bien "réels" mais aussi que nos vies étaient liées qu'on le veuille ou non, réalité géographique ou non.

Nous nous sommes mariés en 2007. Il est arrivé en 2008 et, quatre mois après son arrivée nous avons emménagé dans une petite maison que nous appellons affectueusement le "château" à cause de la tourelle qui est devant.

Une petite maison avec un immense terrain boisée de 54 000 pieds carrés, un lac, des poissons rouges, des montagnes et un ciel étoilé.

Une maison qui respire et dans laquelle on se sent bien. Chez nous.

Mais bien au delà des considérations matérialistes (sérieusement nous l'avons payé très peu cher cette maison mais c'est l'avantage de vivre dans la campagne profonde rireee) il y a quelques chose de plus fort.

La réalisation d'un rêve.

Quand à mon mari ... il est heureux. Nous sommes heureux.

Il a trouvé du boulot deux semaines à peine après son arrivé.

Il s'entend super bien avec ces collègues même si, au début, il avait du mal à les comprendre et eux aussi rireeee (d'ailleurs c'est ce que mon mari a trouvé le plus particulier ... que parlant français ces collègues aient du mal à le comprendre ... ben tsé ... le français de France c'est pas pareil pantoute rireeeeeee). Il s'ennuit un peu de la France, de sa maman, qui est agée, son frère, ces copains et aussi des matchs de Rugby.

Et, en l'entendant l'autre jour crier en faisant du bricolage: "Putain d'ostie de planche grrrrrrrrrrr" :lol: j'ai compris qu'il s'intègre vraiment à fond même si il restera toujours, et pour mon plus grand bonheur, un Français, un Auvergnat, un Bougnat.

Nous ne prenons rien pour acquis. L'amour demande des efforts (ça c'est bien loin du mythe de l'amour romantique).Pour connaître l'autre, pour l'apprivoiser, pour accepter la différence, pour respecter cette différence et trouver une "zone de confort" qui nous satisfasse l'un comme l'autre. Mais sincèrement, tout coule.

Bref, que du bonheur.

Je vous en souhaite tout autant.

salut a toi

merci de partager avec nous ce que tu as vécu ,meme si ca pas été facile pour toi ,c touchant ton histoire ,mais quand on est fort ,souvent on obtien ce qu'on veut ,comme toi ta été forte pour voir un jours réaliser ton reve ,il c réaliser d'une facon ou d'une autre...continue ,lache pas ....je suis contente pour toi que tout va bien pour vous deux que ta la petite maison(votre chateau,comme dans les conte de fée!!!!!)fait attention a toi et ton mari ,soyez heureux pour toujour

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a toi Lilideslacs...

Ah que je te comprends va... puisque je vis la même chose. ;)

Je me dis que la vie fait toujours en sorte que nos rêves se réalisent un jour ou l'autre.

Tes écrits refletent bien ce que tu es... une personne comblée et heureuse !

Bien du bonheur pour vous deux.... jusqu'a la fin des temps comme dans les contes de fée !! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour lilideslacs

ton histoire ma beaucoup touché

contente de connaitre un peu plus cette gentille personne

bien sur par tes ecrits, je pouvais constaté la personne que tu etais

une personne tres terre a terre, avec des connaissances incroyable, un vécu inimaginable

une facon de parlé impécable direct !!! que cela plaise ou non, une fille vrai quoi!!

et pour tout cela lilideslacs !! je te dit MERCI

merci d etre la personne que tu es , MERCI d etre la pour nous aidez, nous encouragez

nous supportez

je te souhaite ma belle lilideslacs du plus profond de mon coeur

que du bonheur dans ta vie , tu le mérite grandement, longues vie a votre couple

christina & ismael xxx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bencoudonc, Lina81, Simomarie, Machérie, Cocotte et Ismaël pour vos messages qui m'ont beaucoup touchés.

L'histoire n'est pas terminée ... elle commence à peine ... j'ai par moment l'impression d'avoir 20 ans au lieu de mes 46 bien sonnant :lol:

(Bon mes articulations me ramène parfois durement à la réalité rireeee).

Plus sérieusement il faut que je trouve un truc pour me faciliter la tache pour le ramassage des feuilles ... c'est bien beau 54 000 pieds carrés de terrain boisé mais mossus que ça en fait des feuilles à ramasser oufffff

Par bonheur je viens de me trouver un déneigeur pour l'hiver qui me chargera très peu cher ... vu qu'il est notre voisin.

Je voyais mal mon mari, qui se lève à 2h30 du matin pour aller bosser, faire la cour à la souffleuse ... il a déja du mal à envisager un hiver à - 30 degrés si en plus je le mets sur la pelle et la souffleuse ça craint :lol:

Il faut dire que ces collègues "beurrent épais" pas mal depuis plusieurs jours en lui parlant de nos hivers ... exagérant délibéremment la chose histoire de le faire paniquer un peu :lol:

J'en ai moi-même rajouté une couche en lui achetant un parka résistant à des froids extrèmes (- 50).

Et lui de me dire: "Sérieux ... il fait - 50 durant l'hiver ici ??" :shok:

Ha ha ha je ris encore au souvenir de son visage lorsque ma fille lui a dit ... attend ça c'est sans le facteur éolien parce qu'avec le vent ... pouahahhahaha :lol: vous auriez du lui voir l'air :lol:

Encore une fois merci à tous pour vos petits mots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit truc pour tes feuilles prend une bache bleu et racle tes feuilles dessus ensuite tu n as qu a tirer ou tu veux emmener tes feuilles .

tu sais ton histoire est tres emouvante et je pense que tu es la preuve vivante de profiter de la vie a chaque instant et si on veut faire des choses de ne pas remettre a demain car personne ne sait de quoi sera fais demain.

tu es la preuve aussi que nous devons nous accrocher a nos reves, tu revais d un chateau et de l amour et ton reve c est realisé.

Il a fallu que tu passes une dur épreuve pour realiser que tu avais l amour a porter de main , souvent on a les yeux fermés et c est dommage car nous avons passé et passons encore a coté de belles joies mais que veut tu la nature humaine est ainsi faite.

beaucoup de bonheur a toi et ton amoureux et surtout la santé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Mariedie ... riche idée !!!!

Je vais aller m'en acheter une demain ... ça va drôlement me faciliter les choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo lilideslacs pour ton courage, ton histoire est trés touchante.

Beaucoup de bonheur à tous les 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quoi, tout peut arriver !

Lili, ton bonheur est d'autant plus mérité que ton histoire est ponctuée de moments difficiles. Mais le plus important, c'est qu'aujourd'hui, tu connaisses enfin une vie faite de sérénité et de petits bonheurs quotidiens. :)

Oui tu as raison, rien n'est jamais acquis dans la vie. De même que le bonheur se cultive, jour après jour. Encore faut-il en prendre conscience ! D'ailleurs, c'est peut-être en passant par des périodes difficiles que l'on apprend à apprécier, à leur juste valeur, les "bons" moments. Et là, que de plaisir .. à déguster avec simplicité et avec délice. :)

Très bonne continuation à vous deux et ... bon courage pour le ramassage des feuilles ! :D:lol:

Edited by Jade

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi j'ai eu envie de faire un petit bilan d'autant que bientôt cela fera 6 mois que mari est arrivé au Québec.

Peu de gens le savent mais, enfant, j'ai été placé en foyer d'accueil puis, à l'orphelinat alors que je n'étais pas orpheline. Bref, une histoire compliquée et particulière mais qui a façonnée toute ma vie.

Depuis l'âge de 5 ans je n'avais qu'un seul rêve. Vivre dans une petite maison avec mes enfants et mon mari. Une vie paisible et sereine. Un amour passionné.

Une vraie vie de conte de fée quoi !! :lol:

Ce que le mythe de l'amour romantique peut être tenace !! :wacko:

Qu'est-ce que le mythe de l'amour romantique ? C'est ce que l'on apprend dans les contes de fées. Ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'a la fin des temps.

Peu importe les différences (Ex: Cendrillon: un prince et une orpheline), sans efforts, ou presque, un bonheur instantanné et permanent.

L'amour qui triomphe toujours. L'amour qui vient à bout de tout, même du pire. Pffffffffffff.

Bien sur la vie m'a vite apprit que la vie n'est pas un conte de fée.

A force d'épreuves et de coups (dans tous les sens du mot) j'en étais venu, en novembre 2005 à renoncer à ce rêve.

J'en avais alors parlé à mon ami Thierry, avec qui je correspondais depuis 2003. Je lui ai dis ... voila ... c'est fini ... je renonce à mon rêve ... après tout je en suis plus une gamine.

Et sincèrement, dans mon coeur et mon âme, j'avais alors totalement baissé les bras.

Curieusement, une semaine plus tard environ, j'ai ressentis une vive douleur au coeur.

J'ai consulté mon médecin de famille, j'ai passé des tas d'examens, sans que cela donne de résultats mais ma santé à continué à se détériorer jusqu'a ce jour de janvier ou je suis allée à l'hôpital et qu'on m'a transféré d'urgence au CHUS.

Selon le cardiologue il ne me restait qu'une ou deux heures à vivre tout au plus. Pleuro péricardite virale. 2500 ml d'eau dans l'enveloppe du coeur. On peut mourir avec la pression qu'engendre 250 ml d'eau et j'en avais 10 fois plus. Une miraculée comme se plaisent à m'appeller les cardiologues et pneumologues consultés.

De retour à la maison, après une semaine d'hospitalisation, en convalescence pour 4 mois, avec des complications (épanchement plueral, batteries de test pour vérifier si je n'avais pas un cancer etc.) je me souviendrai toujours de l'inquiétude de Thierry.

Cette peur jouera un rôle primordial dans la suite des choses car elle nous a permit, à Thierry et à moi, d'oser. D'oser dire ce que nous taisions jusqu'alors. La distance, nos vies, la raison, tout ça n'avaient plus d'importance tout d'un coup.

Je lui ai alors dis: "Je viendrai te voir cet été". Advienne que pourra ! Vogue la galère !

Quelques mois plus tard c'est lui qui venait me rendre visite au Québec. Cela nous a permit de réaliser que nos sentiments étaient bien "réels" mais aussi que nos vies étaient liées qu'on le veuille ou non, réalité géographique ou non.

Nous nous sommes mariés en 2007. Il est arrivé en 2008 et, quatre mois après son arrivée nous avons emménagé dans une petite maison que nous appellons affectueusement le "château" à cause de la tourelle qui est devant.

Une petite maison avec un immense terrain boisée de 54 000 pieds carrés, un lac, des poissons rouges, des montagnes et un ciel étoilé.

Une maison qui respire et dans laquelle on se sent bien. Chez nous.

Mais bien au delà des considérations matérialistes (sérieusement nous l'avons payé très peu cher cette maison mais c'est l'avantage de vivre dans la campagne profonde rireee) il y a quelques chose de plus fort.

La réalisation d'un rêve.

Quand à mon mari ... il est heureux. Nous sommes heureux.

Il a trouvé du boulot deux semaines à peine après son arrivé.

Il s'entend super bien avec ces collègues même si, au début, il avait du mal à les comprendre et eux aussi rireeee (d'ailleurs c'est ce que mon mari a trouvé le plus particulier ... que parlant français ces collègues aient du mal à le comprendre ... ben tsé ... le français de France c'est pas pareil pantoute rireeeeeee). Il s'ennuit un peu de la France, de sa maman, qui est agée, son frère, ces copains et aussi des matchs de Rugby.

Et, en l'entendant l'autre jour crier en faisant du bricolage: "Putain d'ostie de planche grrrrrrrrrrr" :lol: j'ai compris qu'il s'intègre vraiment à fond même si il restera toujours, et pour mon plus grand bonheur, un Français, un Auvergnat, un Bougnat.

Nous ne prenons rien pour acquis. L'amour demande des efforts (ça c'est bien loin du mythe de l'amour romantique).Pour connaître l'autre, pour l'apprivoiser, pour accepter la différence, pour respecter cette différence et trouver une "zone de confort" qui nous satisfasse l'un comme l'autre. Mais sincèrement, tout coule.

Bref, que du bonheur.

Je vous en souhaite tout autant.

Il etait une fois ...

Ils se marierent et vecurent heureux dans leur chateau pres du lac ...

S'il y avait encore des sceptiques sur les comtes de fees, ton recit aura leve leur doute et certainement donne espoir a d'autres.

Je vous souhaite tous mes voeux de bonheur pour votre futur que je souhaite le plus long et le plus heureux possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Delphine, Jade et Frogues.

Seigneur Frogues c'est justement le contraire que j'espère transmettre par ce message, et bien d'autres, à savoir à savoir que le véritable amour est bien loin du mythe de l'amour romantique, bien loin du conte de fées :lol:

Que l'amour c'est comme un jardin que l'on cultive, à deux, jours après jours, passant la plus grande partie de notre temps à arracher les mauvaises herbes et à faire des tâches ingrates. Mais quel bonheur lorsque éclot le premier bouton de rose :)

Petite anecdote. Ma fille est à l'âge du premier amour, seigneur ça passe trop vite !!! Bref, l'autre jour, voila qu'elle me parle de ces projets de vie avec son amoureux (ben sur il est dans sa soupe celui-là).

Tout irait en ligne droite. Ils feraient ceci et cela.

Je lui ai fais remarquer que, dans la vraie vie, les choses ne se passaient pas si facilement que ça. Qu'il y a souvent des pépins qui arrivent en cours de route etc.

Je l'ai "mise en situation" et si ... et là ... sa seule réponse a été ... ça n'arrivera pas. :blink:

Sans être défaitiste, pessimiste etc. je crois qu'il faut aussi enlever ces lunettes roses et voir la réalité en fasse même si ce n'est pas toujours à notre goût.

Croire que l'amour peut venir à bout de tout, que l'amour suffit à nous combler, que l'amour est éternel, etc. c'est refuser de voir la réalité.

C'est sur que c'est plate la réalité parfois. Qu'il arrive qu'avec le temps on puisse changer, évoluer, avoir d'autres besoins, d'autres espérances et pas toujours au goût de l'autre et que cela amène parfois des déchirures profondes. Qu'il y a des moments où la vie nous entraîne bien malgré nous et creuse entre les gens qui s'aiment des fossés infranchissables. Qu'il y a des jours où l'on souffre dans son coeur et sa chair et ce, même si on aime passionnément une personne, et que cela tue tout autour de nous.

Ne pas se perdre de vue, ne pas s'oublier non plus, tout ça demande des efforts ... ce qui nous amène bien loin de l'amour romantique.

L'amour est d'autant plus précieux qu'il est fragile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super pour toi Lili. Je suis très heureuse que tu sois enfin heureuse. Que cette bonne étoile qui arrive enfin continue à te protèger :)

La vie est faite d'obstacles et aucun obstacle n'est là par hasard. Ceux qui les surmontent sont des personnes enrichies et qui connaissent la fragilité du bonheur. Profites-en bien! ;)

Edited by plouf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous as fait découvrir dans ton récit toute une autre femme, autre que celle qui a lhabitude dêtre sévère envers quelques un.

Chacun de nous a le droit au bonheur, le vivre à sa manière et faire en sorte de le sauvegarder.

Aujourdhui je découvre une femme tendre, amoureuse, sensible et tu peux être aussi clémente de par ton vécu.

Bonheur et paix pour toi et ta famille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hacène je sais très bien que mes messages sur ce site sont généralement mal perçus par bien des gens.

On m'a taxé de raciste, de juge, de négative, de jalouse etc.

Pourquoi je m'entête malgré tout ?

En effet, qu'est-ce que j'en ai à foutre des autres ?

Pourquoi me casser la tête avec tout ça ?

Je ne peux pas.

Mon côté Mère Térésa mélangé avec un peu de Robin des bois qui m'en empêche :lol:

Si "mon petit son de cloche" peut pousser des gens à la réflexion ce sera déja ça.

Et si cela peut éviter à une personne d'être victime d'une arnaque sentimentale ... ce sera encore mieux.

Je n'ai jamais compris que des gens se sentent directement interpellés par mes messages car, comme le dit le dicton: "Si le chapeau te fait, met le" donc, à contrario, les gens qui sont surs d'eux, de leur relation etc. devraient être plutôt zen non ?

Oui nous avons tous droit au bonheur.

Ce à quoi je m'oppose, ce contre quoi je me bat, c'est contre ceux qui se jouent des sentiments d'une personne dans le seul but d'arriver à leur fin, à savoir, immigrer au Canada.

Contre ceux qui sont prêt à tout, à mentir et même à simuler des sentiments qu'ils n'ont pas, risquant du même coup de briser une personne qui n'a eu qu'un seul tort, être trop confiante.

Non seulement ça me tue mais ça me fait horreur.

Je crois que ce genre de conduite est inqualifiable. Que rien ne justifie ce genre de chose.

Ce taire c'est accepter. Et moi, je n'accepte pas ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rarfaichissant de te lire lilideslacs... beaucoup de bonheur a ton couple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fil du temps j'ai appris à reconnaitre en toi une femme simple à l'esprit ouvert, aux interventions directes, concises et fort à propos.

Aujourd'hui tu me fais connaitre une femme que la vie a malmenée et qui a fort bien su tirer son épingle du jeu.

Je souhaite sincèrement que la vie t'apportera à l'avenir ce qu'elle a de plus beau à offrir.

L'être est comme un château de sable que le vent balaie et façonne jusqu'à ce que les arêtes s'adoucissent ainsi, il devient plus fort...

lmmau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cest généreux de ta part de nous faire rentrer un peu dans ta petite vie intime et partager avec nous cette histoire gardée presque jalousement secrèteou presque ! je dis bien au presque car je te connais tu vas revenir avec réplique, donc je me laisse une porte ouverte !

.

Ton miroir nous transmettait une image autre que cette femme qui cachait ses émotions et projettent The Iron Woman, qui est sévère et en dessous de tout.

Ce fut un plaisir de te découvrir autrement et heureux de connaître la personne avec ses faiblesses et ses forces. Ton message en est un despoir pour tous ceux qui voient parfois la vie à court terme et avec beaucoup dinquiétude. Chaque événement qui nous arrive est un test, cest un examen et il nous appartient dêtre à la hauteur pour réussir et oublier ce présent qui nous fait trembler.

Merci lili, ce fut agréable de te lire et je suis certain que tu vas te rapprocher davantage avec les forumistes. Bien sûr on a eu des divergences dopinions, parfois pas trop jolie mais rien de cassant, car on a toujours gardé ce coté respect et il doit demeurer, voilà pour les fleurs mais attention, je vais continuer à ouvrir lil :wacko:

Bravo.

Niceman.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines