Jump to content

Les Canadiens sont en meilleure santé que les Américains


BiscuitDérable

Recommended Posts

  • Habitués

Tel que lu dans La Presse:

Les Canadiens sont en meilleure santé que les Américains

Mike Stobbe

Associated Press

Atlanta

Peu de choses séparent, en apparence, les Américains des Canadiens, que ce soit dans leur mode de vie ou leur alimentation. Pourtant, il existe des différences flagrantes sur le plan sanitaire: les Canadiens sont en meilleure santé que leurs voisins, selon une étude de l'école de médecine de Harvard.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: par rapport à leurs voisins canadiens, les Américains sont plus susceptibles de souffrir du diabète, d'hypertension et d'arthrite, avec un risque accru de respectivement 42%, 32% et 12%, selon l'étude publiée dans l'American Journal of Public Health, la Revue américaine de santé publique.

Récemment, un autre rapport avait déjà montré que les Américains blancs d'âge moyen étaient en bien plus mauvaise santé que leurs homologues anglais. «Nous sommes vraiment à la traîne derrière d'autres pays», souligne le Dr Steffie Woolhandler, coauteur de la nouvelle étude.

Le système d'assurance-maladie canadien explique au moins en partie les différences observées, selon le Dr Woolhandler. Cette couverture santé universelle facilite l'accès à des services de santé jouant un rôle important en matière de prévention.

James Smith, un chercheur de l'Institut Rand, coauteur de l'étude comparant Américains et Anglais, est d'un autre avis. Selon ses travaux, le système d'assurance santé anglais ne permet pas d'expliquer les différences observées car même les Américains assurés ont une moins bonne santé.

Mais le Dr Woolhandler souligne que dans son étude, les assurés américains et canadiens présentaient les mêmes taux de maladie. Les différences globales relevées sont dues aux données provenant des non-assurés américains, explique-t-elle.

Les chercheurs ont interrogé par téléphone 3500 Canadiens et 5200 Américains de plus de 18 ans sur leur santé en 2002-2003. Les résultats sont uniquement basés sur les réponses des personnes contactées.

Selon l'étude, 6,7% des Américains et 4,7% des Canadiens ont déclaré souffrir du diabète, 18,3% et 13,9% respectivement d'hypertension, et 17,9% et 16% d'arthrite. Les Américains étaient également davantage sujets aux maladies cardiaques et aux dépressions graves mais les écarts étaient dans ces cas trop faibles pour être significatifs statistiquement.

Environ 2% des Américains et 15% des Canadiens ont déclaré être obèses et respectivement 13,5% et 6,5% ont reconnu mener une vie sédentaire. Toutefois, l'étude a compté proportionnellement davantage de fumeurs canadiens (19%), qu'américains (17%).

Autre enseignement, 42% des Américains et «seulement» 39% des Canadiens jugent leur santé excellente. Enfin, 80% des Américains ont un médecin attitré contre 85% pour les Canadiens. Et presque deux fois plus d'Américains ont déclaré ne pas avoir les moyens d'acheter des médicaments dont ils avaient besoin (9,9% contre 5,1%).

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

... mais l'obésité progresse au pays!

Les régions les plus obèses au Québec: la Montérégie et le West Island (Montréal) avec 17%

Le taux d'obésité au Québec: 14%

Le taux d'obésité au Canada: 15%

Le taux d'obésité aux États-Unis: 21%

Sources: journal La Seigneurie (Boucherville), Santé Canada, Chaire d'étude sur l'obésité de l'Université Laval

Note: les chiffres peuvent varier selon les sources, les années et la méthodologie

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ah notre cher ami Vasy, qu'on surnomme affectueusement Vaseux, Gumby, Nettoyant-à-cuvette, Monsieur Labatt Bleu, ou Portolet. L'avez-vous croquer des légumes? C'est épeurant!!! Le Blue Man Group aurait donc un enfant illégitime, qui a joué dans le Cinquième Élément déguisé en femme esstra-terresstreuh.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

«Environ 2% des Américains et 15% des Canadiens ont déclaré être obèses»

Les Américains sont tellement habitués par la grosseur de leurs compatriotes, qu'ils ne savent pas qu'ils sont obèses! :D

Link to comment
Share on other sites

Les Canadiens en meilleur santé :lol: :w00t:

Le système d'assurance-maladie canadien explique au moins en partie les différences observées, selon le Dr Woolhandler. Cette couverture santé universelle facilite l'accès à des services de santé jouant un rôle important en matière de prévention.

Juste histoire de se faire péter les bretelles.

C'est beau la comparaison. Il faut toujours penser qu'il ya plus malades et plus malheureux que nous autres.

C'est d'un réconfort total :satans: hurgh!!!!!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
«Environ 2% des Américains et 15% des Canadiens ont déclaré être obèses»

Les Américains sont tellement habitués par la grosseur de leurs compatriotes, qu'ils ne savent pas qu'ils sont obèses! :D

Vrai, même les fruits sont obèses, j'ai vu hier des fraises californiennes qui étaient grosses comme des oranges :glups: :glups:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

«Environ 2% des Américains et 15% des Canadiens ont déclaré être obèses»

Les Américains sont tellement habitués par la grosseur de leurs compatriotes, qu'ils ne savent pas qu'ils sont obèses! :D

A partir de combien de kilogrames est on qualifié d'obèse pour un Americain ? 150 , 160 , 170 ???

Au sujet des secteurs recensés comme ayant le plus d'obèses, sont ils en rapport avec des couches de populations dites " PAUVRES " ? , car bien sur le mode de consomation " Americain" est une gloire a la fast food, mais peu être que le coté finacier des ménages est une cause ?....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

En Caroline du Nord, tu peux acheter une pizza congelée format individuel pour 0.99$. Ça coûte beaucoup plus cher si tu veux acheter des légumes et te faire une salade. Éventuellement, tout le monde finit par craquer. Ma femme a habité là-bas et c'était un combat de tous les instants pour bien manger. Impossible de trouver les viandes que nous aimons tant au Québec (lapin, agneau, cailles) on n'y trouve que du poulet, du boeuf et du porc. Les légumes sont très beaux mais aussi assez cher. Le pain de supermarché est très sucré; ma femme qui habitait Raleigh avait trouvé un boulanger belge à Chapel Hill. Elle appelait d'avance et il lui faisait des pains à son goût (chouette!). Le pire c'était le yogourt, il n'y avait que du léger+sucré. Au Québec on trouve les mêmes cochonneries, mais au moins on a le choix -- il y a du yogourt Nestlé naturel, du Liberté et quelques autres marques. On trouve aussi des sachets de bactéries à yogourt. À Raleigh, nada, niet, rien!

Pas de trottoirs ou de pistes cyclables non plus dans cette ville faite pour les voitures, où beaucoup de commerces ont la commande à l'auto (restaurants, banques).

Facile de devenir obèse, donc, dans le sud-est.

Évidemment les USA ne sont pas un bloc monolithique. Ma soeur, qui habite San Diego, mange très bien et très frais. La ville est de dimension humaine avec des allées piétonnières. Même qualité de vie à Boston ou New York.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

En Caroline du Nord, tu peux acheter une pizza congelée format individuel pour 0.99$. Ça coûte beaucoup plus cher si tu veux acheter des légumes et te faire une salade. Éventuellement, tout le monde finit par craquer. Ma femme a habité là-bas et c'était un combat de tous les instants pour bien manger. Impossible de trouver les viandes que nous aimons tant au Québec (lapin, agneau, cailles) on n'y trouve que du poulet, du boeuf et du porc. Les légumes sont très beaux mais aussi assez cher. Le pain de supermarché est très sucré; ma femme qui habitait Raleigh avait trouvé un boulanger belge à Chapel Hill. Elle appelait d'avance et il lui faisait des pains à son goût (chouette!). Le pire c'était le yogourt, il n'y avait que du léger+sucré. Au Québec on trouve les mêmes cochonneries, mais au moins on a le choix -- il y a du yogourt Nestlé naturel, du Liberté et quelques autres marques. On trouve aussi des sachets de bactéries à yogourt. À Raleigh, nada, niet, rien!

Pas de trottoirs ou de pistes cyclables non plus dans cette ville faite pour les voitures, où beaucoup de commerces ont la commande à l'auto (restaurants, banques).

Facile de devenir obèse, donc, dans le sud-est.

Évidemment les USA ne sont pas un bloc monolithique. Ma soeur, qui habite San Diego, mange très bien et très frais. La ville est de dimension humaine avec des allées piétonnières. Même qualité de vie à Boston ou New York.

Ha une gastronomie sans lapin ni agneau est n'est plus vraiment une gastronomie, et il est rassurant de savoir qu'au Quebec on trouvent de tels produits ( pas encore vu de lapin mais je te crois )

quand a la Californie -(je connais un peu San diego qui est un petit paradis)il est notoirement connus qu'ils existent deux catégorie de personnes , l'une dans le culte du corps bien bati , ou la seule huile que tu trouve est celle qui fait ressortir les pectoraux et puis une autre catégorie qui vit dans la misère collé a l'ecran de télé qui a une espérance de vie trés raccourcie .....

Je touve quand même les Québecois trés proches morphologiquement des Européens , loin du blond au épaules carrée que l'on peux voir en masse au usa .

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

pas encore vu de lapin mais je te crois )

J'en ai vu au Loblaws angrignon.

Pour ma part, moi je suis contente j'ai vu des cailles, Hum ca va être bon les grillades.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

manger du lapin en amérique,

c'est un peu comme mager du chat ... :mellow:

Link to comment
Share on other sites

En tout cas, j'ai été assez choquée la dernière fois que j'ai passé la frontière.

On est allé en voiture pour faire les magasins et ... bon sang ! Que des gros. Le plus choquant ce sont des enfants très jeunes qui sont déjà très gros.

Mais bon rien qu'à voir la bouffe dans le food court du mall ... on a compris pourquoi! Que du gras, de la portion géante et pas le choix ...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

manger du lapin en amérique,

c'est un peu comme mager du chat ... :mellow:

J'ai vu un reportage dernièrement sur un gars en Saskatchewan (?) qui élève des lapins et va en camion (!) en Californie (!) pour vendre ses lapins car c'est considéré comme de la viande santé là-bas. Mais il disait qu'au Canada y'avait pas pas de marché (trop beau un lapinou ? :damned: ).

Toutefois en période de fêtes on retrouve dans les circulaires de la viande de lapinou.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Mais il disait qu'au Canada y'avait pas pas de marché (trop beau un lapinou ? ).

Rectification: il n'y a pas de marché DANS L'OUEST CANADIEN.

Au Québec, le lapin se trouve aisément dans les épiceries et dans les supermarchés (sauf peut-être Maxi, dans les IGA de quartier et dans les hypermarchés nullissimes). J'en cuisine régulièrement et je ne suis pas un magicien. C'est une viande un peu plus chère que le poulet mais quand même intéressante. S'il n'y en a pas dans l'étalage, vous pouvez demander au boucher; des fois les arrivages sont irréguliers. Aussi, ils sont parfois congelés. Et s'il n'y a pas de boucher, changer de supermarché.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement