Jump to content
Sign in to follow this  
lorenaeir

J?ai testé pour vous?

Recommended Posts

Hier jai téléphoné au service de don du sang du Canada afin de prendre rendez-vous pour donner du sang. La réceptionniste sest assuré que je navais pas la grippe et que je nétais pas allée chez le dentiste au cours des 3 derniers jours. Le rendez-vous fut pris pour aujourdhui jeudi 13 octobre de lan de Grace 2005 à 14h30.

Jarrive donc à la banque de sang de Vancouver, ponctuelle comme toujours. Je vais découvrir les joies du « triage ». Cest ainsi que lon nomme en anglais le système qui consiste à orienter un quidam dun service à un autre afin quil répète à chaque fois les mêmes réponses aux mêmes questions.

Alors première étape dans le grand jeu (car ma foi cest ludique jusqu'à un certain point) du triage, laccueil. Je donne mon nom et lheure de mon rendez-vous. La dame vérifie la concordance entre ce que je dis et mon passeport. Mon passeport est français. Elle na pas lhabitude de voir autre chose comme pièce didentité que le permis de conduire délivré par les autorités de Colombie Britannique. Néanmoins, jai tout bon. Je passe la première épreuve !

Après 20 minutes dattente (à quoi bon prendre un rendez-vous ?), jarrive au point 2 du « triage ». Là rebelote, une autre dame vérifie à nouveau mon identité, des fois que jai décidé de ne plus être moi. On ne sait jamais de nos jours. Elle rentre mes données dans lordinateur. Une difficulté cependant, le « middle name ». Létat civil ne traverse pas toujours bien les frontières. Que mettre à la ligne « middle name » quand lindividu en face de vous a 3 prénoms ? Sacré dilemme. Bon je passe car je sens déjà que je mennuie moi-même. Me voila dans lordinateur. La dame va prélever une goutte de sang sur lun de mes doigts pour voir si je ne suis pas anémique. La goutte est mise dans une solution. Si la goutte va directement au fond du bocal, tes bon, si elle reste à la surface tu peux rentrer chez toi car tu manques de fer. Tu nas plus quà te jeter sur les épinards en arrivant à la maison. Ma goutte à moi elle fait le yoyo dans le bocal. Il faut faire un autre test. Alors elle prélevé une deuxième goutte de sang, la dépose sur une plaquette quelle met dans une machine. Moins dune minute après le verdict tombe je peux passer a la troisième étape.

La troisième étape consiste à aller sasseoir à une petite table afin de répondre à un questionnaire de 13 questions sur son passé médical. Après avoir coché les cases oui/non, on prend un numéro et on attend son tour. Vingt minutes dattente. Mon tour arrive.

Quatrième étape dans le jeu. Une autre dame mentraine dans une petite pièce. A nouveau on sassure que je suis conforme à mon passeport. La dame regarde mon questionnaire et commence à pâlir. Là je me dis que jai dû mal répondre. Elle me demande si jai bien habité en France plus de 3 mois entre 1980 et 1996. Regardez, cest la question 10 du questionnaire. Hésitante, je réponds que oui. Mon dieu, quel crime ai-je bien pu commettre ? Ensuite elle me demande mes différents lieux dhabitation. A son grand désarroi, elle va apprendre que jai passé mon enfance en Afrique, puis que je suis revenue en France et quen 1996 jai déménagé en Irlande et quen 2003, jai débarqué au Canada. Pas très catholique tout ça apparemment. Elle me remercie gentiment en me disant que vu mon passé, je ne peux pas donner de sang. Ils craignent les cas de Creutzfeldt Jacob. Autrement dit la maladie de la vache folle. Je rêve Cela veut dire que toute personne ayant passé plus de 3 mois en France ou au Royaume-Uni entre 1980 et 1996 ne peut pas donner de sang au Canada. Meuhhhhhhhhhh. Vous qui me lisez vous en faites surement partie. Une grande partie de la population canadienne ne peut donc pas donner de sang car beaucoup ont des origines anglaises et retournent régulièrement au Royaume-Uni pour rendre visite à des parents.

Me voilà gentiment remerciée. Moi qui voulais aider. Me voilà jetée à la porte comme une malpropre. Et vous pensez quen voyant mon passeport français au point 1 ou 2 du « triage », ils auraient pu avoir des doutes sur la qualité de mon sang et éviter de me faire perdre mon temps ?

Tant pis ils nauront pas une goutte de mon sang si précieux, moi donneur universel. Je suis O négative et je leur dis MEUUUHHHHHHH.

Le site de Canadian Blood Services

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow, c'est très décourageant! "Bloody" service! :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heureusement que tu as pris çà avec une bonne dose d'humour :P

C'est bien compliqué, en effet !!

Tu devais être à jeûn ? Parce que moi, j'serais tombée dans les pommes avec toute cette attente :kw13:

Mais au moins tu auras essayé !

Zémida

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, on a déjà parlé de ce problème sur le forum. Effectivement pas question pour beaucoup d'entre nous de donner notre sang. Ce qu'il y a de dingue, c'est que tu ais pû passer les premières étapes du triage alors que la société canadienne du sang indique très clairement que tu ne peux pas donner. Donc les personnes qui font le triages à Vancouver ne connaissent pas les cas d'exclusion. A quoi elles servent alors ? :blink:

Par contre "bonne" nouvelle (dépend pour qui), on nous accepte comme donneurs d'organes (en BC en tout cas) :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi j'ai eu ca a Quebec, mais ca ete plus rapide, ils ont vu mon passeport (je n'avais pas encore mon permis de conduire quebecois) et ils m'ont mis a la porte :blink: , OK vous ne voulez pas de mon sang, alors laissez crever des gens qui peuvent en avoir besoin, Ciao la compagnie

les risques d'avoir la maladie de la vache folle sont sans doute identiques pour un nord-americain que pour un etranger (sans doute plus pour un nord americain quand on voit les quantites de barbaques que les canadiens s'envoient et il ne faut pas se leurrer il y a autant de cas de EBS ici qu'en Europe, ils ont juste un meilleur systeme pour etouffer ces nouvelles), m'enfin bref, si j'avais un accident et que j'avais besoin d'une transfusion je prefererai recevoir du sang avec un risque de vache folle que rien

Ah les fabuleuses politiques de sante publique (tiens ca me fait penser a un autre fil de discussion a propos de l'Etat providence....) OK je sors !! :wacko:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu devais être à jeûn ? Parce que moi, j'serais tombée dans les pommes avec toute cette attente :kw13:

Zémida

Non, pas besoin d'être à jeûn pour la prise de sang. Heureusement, c'était à 14h30!

Donc les personnes qui font le triages à Vancouver ne connaissent pas les cas d'exclusion. A quoi elles servent alors ? :blink:

Par contre "bonne" nouvelle (dépend pour qui), on nous accepte comme donneurs d'organes (en BC en tout cas) :P

Ben franchement, d'après ce que j'ai vu... les madames, elles ne servent pas à grand-chose.

Donneur d'organes... pas de mon vivant alors.

Ah ah ah!

Bon, je sors!

les risques d'avoir la maladie de la vache folle sont sans doute identiques pour un nord-americain que pour un etranger (sans doute plus pour un nord americain quand on voit les quantites de barbaques que les canadiens s'envoient et il ne faut pas se leurrer il y a autant de cas de EBS ici qu'en Europe, ils ont juste un meilleur systeme pour etouffer ces nouvelles), m'enfin bref, si j'avais un accident et que j'avais besoin d'une transfusion je prefererai recevoir du sang avec un risque de vache folle que rien

Ah les fabuleuses politiques de sante publique (tiens ca me fait penser a un autre fil de discussion a propos de l'Etat providence....) OK je sors !! :wacko:

Entierement d'accord avec toi

Edited by lorenaeir

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu un scandale de sang contaminé il y a plusieurs années. Plusieurs personnes ont contracté l'hépatite C et le VIH suite à une transfusion sanguine.

Je préfère que les autorités pêchent par excès de prudence que le contraire... :closedeyes:

les risques d'avoir la maladie de la vache folle sont sans doute identiques pour un nord-americain que pour un etranger (sans doute plus pour un nord americain quand on voit les quantites de barbaques que les canadiens s'envoient et il ne faut pas se leurrer il y a autant de cas de EBS ici qu'en Europe, ils ont juste un meilleur systeme pour etouffer ces nouvelles)

Affirmation totalement gratuite. Il s'est trouvé énormément de cas de vache folle dans les pays dit "à risque", sans aucune commune mesure avec le Canada ou les USA. SVP ne le prenez pas personnel et évitez les raccourcis faciles. :mellow:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, on a déjà parlé de ce problème sur le forum. Effectivement pas question pour beaucoup d'entre nous de donner notre sang. Ce qu'il y a de dingue, c'est que tu ais pû passer les premières étapes du triage alors que la société canadienne du sang indique très clairement que tu ne peux pas donner. Donc les personnes qui font le triages à Vancouver ne connaissent pas les cas d'exclusion. A quoi elles servent alors ? :blink:

Par contre "bonne" nouvelle (dépend pour qui), on nous accepte comme donneurs d'organes (en BC en tout cas) :P

mdr ils prennent pas notre sang mais ils prennent nos organes, comme si il n'y avait pas de sang dans les organes ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Il y a eu un scandale de sang contaminé il y a plusieurs années. Plusieurs personnes ont contracté l'hépatite C et le VIH suite à une transfusion sanguine.

Je préfère que les autorités pêchent par excès de prudence que le contraire... :closedeyes:

Tiens, ca me rappelle qquechose, 1986, fabius /beretta ??? 2600 contaminés suite a .... un crime contre l'humanité....mais bon, immunité pour celui qui savait mais était 1er Sinistre.

ceci dit, c'est bizarre quand même cette histoire de vache folle et de sang contaminé qui fait que l'on exclu les europens, ca me donne une bonne excuse (bizarre aussi qu'ils acceptent le don d'organe alors :glups: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Oui, on a déjà parlé de ce problème sur le forum. Effectivement pas question pour beaucoup d'entre nous de donner notre sang. Ce qu'il y a de dingue, c'est que tu ais pû passer les premières étapes du triage alors que la société canadienne du sang indique très clairement que tu ne peux pas donner. Donc les personnes qui font le triages à Vancouver ne connaissent pas les cas d'exclusion. A quoi elles servent alors ? :blink:

Par contre "bonne" nouvelle (dépend pour qui), on nous accepte comme donneurs d'organes (en BC en tout cas) :P

mdr ils prennent pas notre sang mais ils prennent nos organes, comme si il n'y avait pas de sang dans les organes ^_^

Pour le don d'organes, le problème est autre me semble-t-il...

Cas 1 : Prenons un patient qui a besoin de sang régulièrement mais qui peut continuer à vivre à peu près normalement avec ces transfusions... Les services de santé vont essayer de lui donner du sang "safe" (selon leurs critères...même si les chances de contracter une maladie sont très minces). Ils vont essayer de ne pas dégrader la condition du patient alors qu'ils ont les moyens (même si pas énormes probablement) de choisir le sang...

Cas 2 : Il ne reste que 3 mois à vivre pour un patient de Toronto qui a le coeur malade s'il ne bénéficie pas d'une transplantation... A quelques dizaines de kms de là un jeune immigrant d'Europe meurt dans accident de la route. Il porte sur lui une carte de donneur d'organes. Les médecins ne connaissent pas vraiment son passé... Que faut-il faire? Balancer le coeur et laisser crever le patient de Toronto sous prétexte que le jeune immigrant aurait pu contracter la forme humaine de l'ESB (Encéphalopathie spongiforme bovine)... Ou bien prendre la chance de donner une seconde vie au patient qui a absolument besoin d'une transplantation ... Hummm! Je crois que les médecins savent qu'un coeur contient du sang... Tout est une question de contexte, d'offre et de demande également!

Voilà... A bientôt!

Tanguy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu un scandale de sang contaminé il y a plusieurs années. Plusieurs personnes ont contracté l'hépatite C et le VIH suite à une transfusion sanguine.

Je préfère que les autorités pêchent par excès de prudence que le contraire... :closedeyes:

les risques d'avoir la maladie de la vache folle sont sans doute identiques pour un nord-americain que pour un etranger (sans doute plus pour un nord americain quand on voit les quantites de barbaques que les canadiens s'envoient et il ne faut pas se leurrer il y a autant de cas de EBS ici qu'en Europe, ils ont juste un meilleur systeme pour etouffer ces nouvelles)

Affirmation totalement gratuite. Il s'est trouvé énormément de cas de vache folle dans les pays dit "à risque", sans aucune commune mesure avec le Canada ou les USA. SVP ne le prenez pas personnel et évitez les raccourcis faciles. :mellow:

comme tu dit si bien toi-meme..."Il s'est trouvé énormément de cas de vache folle dans les pays dit "à risque", sans aucune commune mesure avec le Canada ou les USA"

c'est sur que quand on cherche on trouve et que quand on cherche pas on risque pas de trouvé....

en europe TOUTE les betes abattu son testé avant d'etre vendu et si on en trouve 1 positive tout le troupeau est abattue et NON vendu...

je ne m'avancerais pas sur les procedure canadienne, mais au USA il teste moins de 1 bete sur 100.....

alors c'est sur ils vont pas trouver grand chose -_-

je vais faire une petite recherche pour trouver les chiffre exact dans les 3 pays

je revient avec ses info dans quelques heures :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu un scandale de sang contaminé il y a plusieurs années. Plusieurs personnes ont contracté l'hépatite C et le VIH suite à une transfusion sanguine.

Je préfère que les autorités pêchent par excès de prudence que le contraire... :closedeyes:

les risques d'avoir la maladie de la vache folle sont sans doute identiques pour un nord-americain que pour un etranger (sans doute plus pour un nord americain quand on voit les quantites de barbaques que les canadiens s'envoient et il ne faut pas se leurrer il y a autant de cas de EBS ici qu'en Europe, ils ont juste un meilleur systeme pour etouffer ces nouvelles)

Affirmation totalement gratuite. Il s'est trouvé énormément de cas de vache folle dans les pays dit "à risque", sans aucune commune mesure avec le Canada ou les USA. SVP ne le prenez pas personnel et évitez les raccourcis faciles. :mellow:

la suite:

http://www.inspection.gc.ca/francais/anima...tab22descf.html

En 2005, le Canada comptait 15,1 millions de bovins, selon Statistique Canada. Aucune donnée sur le taux dincidence de lESB nétait disponible et, au 8 mars 2005, le Canada avait procédé des tests de dépistage de lESB sur 383 tètes, selon les résultats du Programme de surveillance intensifiée de lESB de lACIA. Les États-Unis comptaient 95,8 millions de bovins, selon les chiffres du NASS. Aucune donnée sur le taux dincidence de lESB nétait disponible et, au 13 mars 2005, les États-Unis avaient procédé des tests de dépistage de lESB sur 106 406 bovins, selon les chiffres découlant de la surveillance de lESB de lUSDA. Aucune donnée disponible sur le Mexique.

un peu leger comme test non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines