Jump to content

Le rêve québécois devenu cauchemar d’une famille française


Denisovan
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

S’installer au Québec devait améliorer la vie de Rayan Geist, 20 ans, et de sa famille. Mais le rêve que ces Français originaires de Toulouse avaient il y a deux ans s’est effondré à cause des multiples retards, des documents à remplir et de la difficulté à obtenir des permis de travail. Le jeune homme vit maintenant seul, dans la précarité, dans l’attente de documents qui tardent à arriver.

« Je ne m’attendais pas à ça… Si on m’avait dit qu’il y aurait autant de problèmes, d’embûches et de déception, autant d’ascenseurs émotionnels, je ne serais pas parti de la France », laisse tomber le grand jeune homme bien bâti, poli, au regard clair et franc.

Le Devoir l’a rencontré vendredi sur les terrains de l’entreprise Harnois Irrigation, à Saint-Thomas, près de Joliette. Vêtu du polo bleu de l’entreprise du secteur agricole, il est pourtant forcé d’y travailler comme bénévole et peine à subvenir à ses besoins, loin de sa famille, le temps d’obtenir un permis du Programme Vacances Travail (PVT).

Danielle Harnois, directrice générale de la PME, s’active pourtant depuis des années à recruter un préposé à l’expédition et à la réception, cette main-d’oeuvre étant difficile à trouver.

 

 Je ne m’attendais pas à ça.Si on m’avait dit qu’il y aurait autant de problèmes, d’embûches et de déception, autant d’ascenseurs émotionnels, je ne serais pas parti de la France.

— Rayan Geist

Cela fait depuis novembre 2020 qu’elle tente de multiples façons d’obtenir un permis de travail pour Rayan, qu’elle a rapidement eu envie d’embaucher. « Quand il est arrivé dans le coin, il cognait aux portes des voisins de mon associé pour offrir son aide pour du déneigement et de menus travaux, raconte-t-elle. Ça nous a surpris, parce qu’un jeune homme de 18 ans qui fait du porte-à-porte pour vouloir aider, il n’y en a pas beaucoup. Ça a piqué notre curiosité. »

« Le garçon que j’ai avec moi présentement, il est démoli », ajoute-t-elle. « Ce n’est plus le jeune homme que j’ai rencontré il y a deux ans. Je comprends qu’il y a un gros bouchon d’étranglement à l’immigration, mais il y a des humains derrière qui sont très touchés. »

Une famille déchirée

 

Tout a commencé quand le père du jeune homme, un camionneur d’expérience, s’est laissé tenter par l’aventure québécoise après le passage d’une mission de recrutement en France. Le reste de la famille a été emballé par le projet. « On voulait se rapprocher de la nature, raconte Rayan. C’était un départ pour une nouvelle vie, totalement à l’opposé de ce qu’on vivait dans une métropole française. On a voulu repartir une vie à zéro, en se disant que ce serait plus agréable au Canada. »

Avec un permis de travail de deux ans en poche pour le père, la famille a alors vendu la maison pour s’installer au Québec. Mais, depuis, les déceptions ont succédé aux déceptions.

Sa mère, une préposée aux bénéficiaires, n’a pas réussi à trouver d’employeur pour chapeauter une demande de permis de travail. Découragée, s’expliquant mal la chose, elle est rentrée en France en juin 2021 avec la soeur de Rayan. « Ça a été déchirant pour nous, parce que notre famille est très liée. On ne se quitte jamais trop longtemps », laisse tomber ce dernier.

Entre-temps, Danielle Harnois faisait des pieds et des mains pour obtenir une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), un document nécessaire à l’embauche d’un travailleur étranger qui vise à prouver que l’emploi ne peut pas être occupé par un travailleur canadien. Mais le processus est demandant pour une PME modeste — et occupée — comme la sienne : elle n’a pas pu déposer la demande dans les temps requis.

Elle n’a toutefois pas lâché le morceau. Avec une firme d’avocats, elle a exploré des avenues exigeant moins de temps. Après plusieurs démarches, coup de chance : Rayan a été sélectionné en mai lors d’un tirage au sort pour un PVT. Il fournit alors les documents requis. Mais une nouvelle tuile s’abat : la prise de données biométriques qu’il a faite à la mi-juin au bureau lavallois de Service Canada a été égarée ; il a dû la refaire deux mois plus tard.

« En ce moment, j’ai des heures en bénévolat couvertes par la CNESST. Je ne peux pas le rémunérer pour son travail, donc, on a eu recours au centre d’entraide de Saint-Thomas. Harnois Irrigation lui a payé deux mois de loyer », explique Danielle Harnois. « Mais il y a une fin à ça. Qu’est-ce qu’il faut faire ? Je ne sais pas. J’arrive au bout de mes idées, j’arrive au bout des énergies qu’on peut fournir. »

Dans l’attente de ses rêves

Le jeune homme vit seul. Son père est lui aussi reparti en France, en attendant la réception d’un Certificat de sélection du Québec (CSQ), dont la demande a été déposée en avril et qui tarde à arriver.

« Il faut que les choses changent, personne ne devrait avoir à traverser ça », lance Rayan. « J’essaye de bâtir de ma vie, mais ça tient avec des cure-dents. »

Il tente malgré tout de garder le moral, épaulé par sa copine, qu’il a rencontrée au Québec ,et par ses quelques amis proches. Il est bien déterminé à éventuellement obtenir sa citoyenneté canadienne et espère un jour pouvoir faire le métier qui le fait rêver, et pour lequel il a été formé en France pendant trois ans : camionneur, comme son père.

 

Immigration : le rêve québécois devenu cauchemar d’une famille française | Le Devoir

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui bon il faut faire attention, la plupart de leur problême sont a cause du gouvernement canadien  (pas tous, mais surtout).

Et en effet a cause de la Covid le gouvernement canadien, particulièrement ''Service Canada'' est empêtré ces temps-ci.

 

Ce n'est pas pour rien que la plupart des Québécois réclament que TOUS les dossiers d'immigration soient traités au Québec par le Ministère de l'immigration du Québec et non pas a moitié par le Gouvernement du Canada et a moitié par le Gouvernement Québécois comme en ce moment.

 

La main gauche ne sait pas toujours ce que la main droite fait.

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, jimmy a dit :

Oui bon il faut faire attention, la plupart de leur problême sont a cause du gouvernement canadien  (pas tous, mais surtout).

Et en effet a cause de la Covid le gouvernement canadien, particulièrement ''Service Canada'' est empêtré ces temps-ci.

 

Ce n'est pas pour rien que la plupart des Québécois réclament que TOUS les dossiers d'immigration soient traités au Québec par le Ministère de l'immigration du Québec et non pas a moitié par le Gouvernement du Canada et a moitié par le Gouvernement Québécois comme en ce moment.

 

La main gauche ne sait pas toujours ce que la main droite fait.

 

 

Entièrement d'accord avec toi. Le gouvernement du Canada a un réel problème en ce moment. Toutes les démarches sont compliquées, tous les délais sont fous. Ou surtout injustes. Par exemple, des dossiers citoyens de 2019 non traités encore (une minorité mais tout de même) alors que certains de mars 2022 sont terminés.

 

Dans ce cas, on a d'un côté un CSQ, sous la responsabilité complète du Québec, un permis de travail de compétence fédérale et un PVT qui est fédéral. 

 

Peu importe la compétence, c'est anormal de subir ça surtout en période de pénurie. On va aller chercher des gens à l'extérieur qui ne connaissent rien du Canada alors que certains sont sur place et veulent rester.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
10 hours ago, jimmy said:

Oui bon il faut faire attention, la plupart de leur problême sont a cause du gouvernement canadien  (pas tous, mais surtout).

Et en effet a cause de la Covid le gouvernement canadien, particulièrement ''Service Canada'' est empêtré ces temps-ci.

 

Ce n'est pas pour rien que la plupart des Québécois réclament que TOUS les dossiers d'immigration soient traités au Québec par le Ministère de l'immigration du Québec et non pas a moitié par le Gouvernement du Canada et a moitié par le Gouvernement Québécois comme en ce moment.

 

La main gauche ne sait pas toujours ce que la main droite fait.

 

 

 

Et ça garantit en quoi que le service serait plus efficace ? Comme si les fonctionnaires québécois n'étaient pas les mêmes que les fédéraux. Voyons @jimmy des fois enlèves donc tes lunettes de perfection québécoise. Et sois réaliste. 

 

Tu veux lire les multiples articles sur la qualité du service à la RAMQ en ce moment? On peut pourtant pas dire que les fédéraux y sont pour quelque chose.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
Il y a 11 heures, crazy_marty a dit :

 

Et ça garantit en quoi que le service serait plus efficace ? Comme si les fonctionnaires québécois n'étaient pas les mêmes que les fédéraux. Voyons @jimmy des fois enlèves donc tes lunettes de perfection québécoise. Et sois réaliste. 

 

Tu veux lire les multiples articles sur la qualité du service à la RAMQ en ce moment? On peut pourtant pas dire que les fédéraux y sont pour quelque chose.

C’est toujours la faute des fédéraux….même quand ce n’est pas de leur faute

😂

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

Le 2022-08-13 à 10:54, jimmy a dit :

Oui bon il faut faire attention, la plupart de leur problême sont a cause du gouvernement canadien  (pas tous, mais surtout).

Et en effet a cause de la Covid le gouvernement canadien, particulièrement ''Service Canada'' est empêtré ces temps-ci.

 

Ce n'est pas pour rien que la plupart des Québécois réclament que TOUS les dossiers d'immigration soient traités au Québec par le Ministère de l'immigration du Québec et non pas a moitié par le Gouvernement du Canada et a moitié par le Gouvernement Québécois comme en ce moment.

 

La main gauche ne sait pas toujours ce que la main droite fait.

 

 

Tu as entièrement raison , tant que le fédéral aura encore une certaine juridiction sur les dossiers d’immigration ce sera problématique et encore plus si les dossiers proviennent de Français qui cherchent à s’établir ici car Ottawa va toujours les voir comme une menace à la stabilité du pays , ils ont tellement peur d’un retour à un référendum comme en 1995 quand les québécois ce sont fait voler leur rêve de devenir un pays . 
Lâcher pas compatriote français , vous êtes les bienvenus , n’hésitez pas a demandé l’aide du député en place pour faire bouger les choses etccc

Link to comment
Share on other sites

Apparemment les dossiers hors Québec sont traités plus rapidement que les dossiers au Québec, je me demande donc si c'est vraiment la faute des fédéraux, parce que cela impliquerait que le ralentissement est fait exprès pour ce qui vient du Québec, ce dont je doute un peu franchement...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, elvisdorkenoo a dit :

parce que cela impliquerait que le ralentissement est fait exprès pour ce qui vient du Québec, ce dont je doute un peu franchement...

Euh pas moi, je ne doute pas du tout

😡

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
Il y a 20 heures, crazy_marty a dit :

 

Et ça garantit en quoi que le service serait plus efficace ? Comme si les fonctionnaires québécois n'étaient pas les mêmes que les fédéraux. Voyons @jimmy des fois enlèves donc tes lunettes de perfection québécoise. Et sois réaliste. 

 

Tu veux lire les multiples articles sur la qualité du service à la RAMQ en ce moment? On peut pourtant pas dire que les fédéraux y sont pour quelque chose.

Cher @crazy_marty 

 

Bon bien sur c’était une boutade quand je disais que c’est toujours la faute des fédéraux.

 

Peut-être en effet que si c’était le Ministère de l’immigration Québécois qui gérait TOUTE l’immigration au Québec, peut-être oui qu’il y aurait aussi des problèmes.

 

Ceci dit, c’est plus compliqué que ca

 

De un dans tout système de ce genre, ou deux gouvernements se partage les responsabilités, il y a des luttes de pouvoir.

 

C’est le cas a l’immigration et dans d’autres ministères. 

Par exemple je l’ai vécu aux Affaires Culturelles.

Voilà une autre responsabilité partagée entre le provincial et le fédéral…et laisse-moi te dire que c’est le bordel.

Il suffit qu’un gouvernement approuve un projet X pour que l’autre gouvernement approuve le projet Y concurrent, le tout dans le cadre d’une lutte de pouvoir.

 

Rajoute a cela le point principal de toute cette histoire : la langue

 

Au gouvernement canadien les fonctionnaires ont le mandat de traiter tous les dossiers de façon égale sans discrimination…et cela même si ce n’est pas logique.

Ainsi si on revient aux Affaires Culturelles, les fédéraux vont subventionnées un film documentaire sur les wawarons du nord de la Saskatchewan…même si ca n’intéresse personne, et en même temps subventionner un film de Pierre Falardeau comme Elvis Gratton qui va ridiculiser le Canada.

Les fonctionnaires peuvent par la suite dire qu’ils ont subventionnés tel montant en Saskatchewan et tel montant au Québec. Tel montant a la culture francophone et tel montant a la culture anglo.

Mais tout ce temps-là ces fonctionnaires, surtout les anglophones ne savent pas vraiment ce qu’ils subventionnent au Québec car ils ne parlent pas la langue, ne comprennent pas la culture….et de toute façon n’en ont rien a foutre du Québec.

 

Tu vas me dire qu’il y a des fédéraux qui parlent français…oui c’est vrai. Mais je te souhaite pas de tomber sur un fonctionnaire anglophone qui a dit a son employeur qu’il parle français!!!! 

Oh la la , bonne chance…il parle 3-4 ou 5 mots de français, mais n’a aucune idée de ce que tu lui raconte.

 

A chaque fois que j’ai eu affaires aux fonctionnaires fédéraux (que ce soit a la culture ou aux impôts ou autres) et que je pèse 2 pour français et que je tombe sur un anglo qui supposément parle français…je raccroche…et je rappelle 3 minutes plus tard en espérant ne pas tomber sur un autre anglo.

 

Je parle des Affaires Culturelles car je connais plusse ce dossier, mais c’est la même chose a l’immigration; lutte de pouvoir, inconscience de la réalité linguistique Québécoise. 

Par exemple s’il y a (c’est un exemple) 10,000 demandes de francophones pour immigrer dans les différentes provinces canadiennes, ils vont dire bon et bien ce sera 1000 en Colombie-Britannique, 1000 en Alberta, 1000 en Ontario, 1000 au Québec et ainsi de suite.

S’Il y a 10,000 demandes d’immigration anglophone ou allophone, ils vont dire ce sera x quantité en Colombie-Britannique, x quantité en Ontario, x quantité en Alberta, x quantité au Québec et ainsi de suite.

 

L’idée étant de ne pas faire de discrimination.

 

Sauf que, et c’est la la stupidité de ce pays, les conséquences d’une immigration francophone en Alberta n’est pas la même que les conséquences qu’une immigration anglophone et allophone au Québec.

 

Mais les fonctionnaires, les politiciens, les représentants fédéraux peuvent dire aux électeurs : ''on a traité tout le monde également'' .

Ce qui est vrai...sauf que c'est nier l'inégalité linguistique de ce pays; 80% d'anglophone, 20% de francophone

 

Faque je reviens a ma phrase initiale : c’est toujours la faute des fédéraux, même quand ce n’est pas de leur faute !

 

Vive le Québec libre

 

 

 

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

Je suis résidente permanente depuis presque 20 Ans , je suis vis travail étudié, j’ai une maison , une carte d’assurance maladie , un numéro d’assurance sociale… j’ai eux deux enfants au Québec qui ont un passeport canadien. J’ai malheureusement jamais demandé ma citoyenneté . J’ai du partir d’urgence y a 10 jours cours ma famille en Belgique ( j’ai un passeport Italien ) 

 Je viens d’apprendre que je suis coincé ici , et que là seule Manière de m’assurer que mes enfants soient au Canada pour la rentrée d’école je dois prendre un vol vers et état et rentrer par vous terrestre au QUÉBEC! Je. Reviens toujours pas , le pays où j’habite depuis 20 ans ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 24 minutes, Angeliquema a dit :

Je suis résidente permanente depuis presque 20 Ans , je suis vis travail étudié, j’ai une maison , une carte d’assurance maladie , un numéro d’assurance sociale… j’ai eux deux enfants au Québec qui ont un passeport canadien. J’ai malheureusement jamais demandé ma citoyenneté . J’ai du partir d’urgence y a 10 jours cours ma famille en Belgique ( j’ai un passeport Italien ) 

 Je viens d’apprendre que je suis coincé ici , et que là seule Manière de m’assurer que mes enfants soient au Canada pour la rentrée d’école je dois prendre un vol vers et état et rentrer par vous terrestre au QUÉBEC! Je. Reviens toujours pas , le pays où j’habite depuis 20 ans ! 

Si tu es citoyenne avec un passeport expiré, tu ne voyages pas. Pourtant, tu y es née ou as été naturalisé. La carte de RP c'est pareil. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
il y a 40 minutes, Angeliquema a dit :

Je suis résidente permanente depuis presque 20 Ans , je suis vis travail étudié, j’ai une maison , une carte d’assurance maladie , un numéro d’assurance sociale… j’ai eux deux enfants au Québec qui ont un passeport canadien. J’ai malheureusement jamais demandé ma citoyenneté . J’ai du partir d’urgence y a 10 jours cours ma famille en Belgique ( j’ai un passeport Italien ) 

 Je viens d’apprendre que je suis coincé ici , et que là seule Manière de m’assurer que mes enfants soient au Canada pour la rentrée d’école je dois prendre un vol vers et état et rentrer par vous terrestre au QUÉBEC! Je. Reviens toujours pas , le pays où j’habite depuis 20 ans ! 

Et? Tu n'as jamais demandé ta citoyenneté et tu n'as plus de carte RP valide! Le problème vient d'où? Du pays où de tes papiers non à jour?

Tes enfants sont canadiens, rien ne les empêche de revenir!

Edited by juetben
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement