Jump to content

Ces travailleurs qui ne peuvent pas travailler


Recommended Posts

Ces travailleurs qui ne peuvent pas travailler

CHRONIQUE / David Balme a toujours rêvé de venir au Québec, il a tout laissé en France pour venir s’établir dans la capitale, pour travailler. Le développeur informatique a un boulot, mais il aimerait travailler plus encore, on manque de bras partout.

Il ne peut pas.

«Quand je me promène et que je vois toutes ces affiches “on embauche” partout et que moi j’aimerais pouvoir travailler plus et que je ne peux pas, je trouve ça contre-productif. On est en pleine pénurie de main-d’oeuvre, je suis ici, et je ne demande qu’à redonner au Québec qui m’a si bien accueilli.»

David est arrivé en octobre 2019, il travaille ici pour le même employeur en France. «Je suis d’abord venu comme visiteur d’affaires pour voir les possibilités, ça me donnait six mois. J’ai fait ma demande pour un permis de travail, je n’avais pas de nouvelles et, trois jours avant la fin de mon séjour comme visiteur d’affaires, j’ai eu la réponse, c’était refusé, j’avais trois jours pour partir.»

Il a embauché un avocat qui lui a expliqué que la demande ne devait pas être faite directement à Immigration Canada, mais de l’extérieur du pays. «Il a déposé la demande à l’ambassade du Canada en France, je crois, et il m’a expliqué que lorsque j’allais avoir mon permis, j’allais devoir sortir du pays et revenir, comme faire un aller-retour aux États-Unis, juste rentrer et sortir.»

Ça lui a coûté 2000$.

C’est comme ça que la bureaucratie fonctionne.

Bang, la pandémie est arrivée, les frontières se sont fermées. «Avec la pandémie, je n’ai pas eu besoin de sortir du pays, comme tous les autres qui étaient dans la même situation. Ça a été comme un bonus, en deux mois, tout était réglé!»

Comme quoi, quand on veut changer vite les règles, on peut.

David a obtenu un permis de travail fermé, valide deux ans, avec la possibilité de le renouveler une fois. En vertu de ce permis, il ne peut travailler que pour l’employeur pour qui les démarches ont été faites. «Si jamais ça ne fonctionne pas ou que l’entreprise cesse ses activités par exemple, la personne doit repartir».

David a 48 ans, il n’a pas d’enfants, il ne demande qu’à travailler plus. «Au début de la pandémie, quand ils demandaient des renforts dans les CHSLD, j’avais regardé pour aider, mais ce n’était pas bénévole. C’était payé et à cause de ça, je ne pouvais pas soumettre ma candidature.»

Presque depuis son arrivée, il fait du bénévolat pour la Société Saint-Vincent-de-Paul. «Je fais de la livraison de nourriture pour les personnes qui en ont besoin. Mais il me resterait encore des heures pour avoir un autre emploi, ça aiderait l’entreprise et moi je pourrais faire plus d’argent, tout le monde serait gagnant.»

Chaque fois qu’il voit passer une offre d’emploi, comme récemment pour le Festival d’été de Québec, il doit passer son tour.

Il a même envisagé suivre une formation, interdit aussi.

Il n’est évidemment pas le seul pris dans la rigidité de la machine. «Il doit y avoir des centaines, des milliers de personnes qui sont dans une situation similaire, qui ne peuvent pas travailler pour quelqu’un d’autre ou qui doivent repartir si l’entreprise ne peut plus les employer. On organise des salons à l’international à grands frais pour recruter des gens et, dans le même temps, on demande à des gens qui sont ici de partir. C’est totalement aberrant.»



suite et source: https://www.lesoleil.com/2022/07/18/ces-travailleurs-qui-ne-peuvent-pas-travailler-0ac5c80a329dc88fd24b82497f30181e

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)

Je trouve que les journalistes devraient aussi parler de la nouvelle directive qui empêche un travailleur en cours de traitement de dossier résidence permanente au Québec d'avoir une promotion ou de changer d'employeur pour un métier qui n'est pas du même CNP que celui sur la demande de CSQ. C'est devenu un véritable casse-tête. Le pire c'est quand le MIFI se trompe de CNP et fout en l'air la prolongation de permis A75 pour le même travail.

Edited by rainbow21
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement