Jump to content

Immigration / Autisme


Nelly22
 Share

Recommended Posts

Bonsoir à tous,

Je suis enseignante universitaire et j'envisage d'immigrer au Quebec avec mon fils autiste qui a 15 ans. Je voudrais lui trouver une structure spécialisée pour ados autistes et qui font des formations professionnelles. J'aimerais savoir quelle procédure suivre? Si c'est compliqué ou pas dans mon cas? et surtout si mon dossier ne risque pas d'être écarté du fait de l'handicap de mon enfant.  Merci d'avance pour vos réponses.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Très difficile de vous répondre, puisque le terme "autisme" peut désigner des niveaux tellement différents de sévérité.  Les dossiers éliminés lors des examens médicaux sont ceux qui risqueraient de représenter un "fardeau excessif" pour le système de santé et de services sociaux.  Pour vous donner une idée de leur approche (très mécanique malheureusement) : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/fardeau-excessif.html

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
54 minutes ago, bencoudonc said:

Très difficile de vous répondre, puisque le terme "autisme" peut désigner des niveaux tellement différents de sévérité.  Les dossiers éliminés lors des examens médicaux sont ceux qui risqueraient de représenter un "fardeau excessif" pour le système de santé et de services sociaux.  Pour vous donner une idée de leur approche (très mécanique malheureusement) : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/fardeau-excessif.html

En fait je ne comprend pas bien la definition d'un autiste. Par exemple, j'ai un cousin qualifié dans mon pays d'origine d'autiste qui est arrivé à l'age adulte maintenant mais a le meme developpement mental d'un enfant de 10 ans et a toujours besoin d'une personne adulte pour s'occuper de lui. Il ne peut meme pas traverser la rue tout seul.

Dans le contexte canadien j'ai compris que autiste peut aussi désigner une personne qui parait normale, mais juste socialement trop timide.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Nelly22 a dit :

Bonsoir à tous,

Je suis enseignante universitaire et j'envisage d'immigrer au Quebec avec mon fils autiste qui a 15 ans. Je voudrais lui trouver une structure spécialisée pour ados autistes et qui font des formations professionnelles. J'aimerais savoir quelle procédure suivre? Si c'est compliqué ou pas dans mon cas? et surtout si mon dossier ne risque pas d'être écarté du fait de l'handicap de mon enfant.  Merci d'avance pour vos réponses.

Dans le cas de TSA, on parle de services d’éducation spécialisée et réadaptation sociale et professionnelle. Ces services sont offerts à travers les CIUSSS. Au Québec il est obligatoire de scolariser un enfant, quelque soit son handicap. Depuis 2018, les services d’immigration ont assouplit leurs barèmes de calcul.

comme le spectre des TSA est très large, un ado non verbal et un autre verbal de haut niveau ne présentent pas du tout les mêmes degrés d’intervention. Voici ce qui est important de retenir :

  • Le Ministère n’évalue plus les besoins en matière de services d’éducation spécialisés, de services de réadaptation sociale et professionnelle et de services de soutien personnel dans le cadre de la décision relative au fardeau excessif. Il n’évalue pas non plus les besoins des personnes à charge pour ces services.
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Seigneur_des_anneaux a dit :

En fait je ne comprend pas bien la definition d'un autiste. Par exemple, j'ai un cousin qualifié dans mon pays d'origine d'autiste qui est arrivé à l'age adulte maintenant mais a le meme developpement mental d'un enfant de 10 ans et a toujours besoin d'une personne adulte pour s'occuper de lui. Il ne peut meme pas traverser la rue tout seul.

Dans le contexte canadien j'ai compris que autiste peut aussi désigner une personne qui parait normale, mais juste socialement trop timide.

L’autisme est appelé TSA (trouble dans le spectre de l’autisme). Il est évalué selon des critères diagnostiques précis : ADOS 

si la personne présente des déficiences dans les habiletés sociales qui affectent de façon significative sa sphère personnelle sociale et professionnelle, elle rentre dans ce qu’on appelle le TSA. Mais le spectre est très large et la majeure partie des personnes qui se qualifieraient ignorent ce fait. Plus les carences sont importantes plus il est facile d’établir un diagnostic. L’autisme touche aussi d’autres sphères que le social, telles que champs d’intérêts restreints, mouvements stéréotypés, etc.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
13 minutes ago, Laurent said:

L’autisme touche aussi d’autres sphères que le social, telles que champs d’intérêts restreints, mouvements stéréotypés, etc.

Donc si je comprend bien, une personne qui n'a pas beaucoup d'hobbies ou d'amis, qui passe son temps sur les jeux vidéos est qualifié d'autiste?

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Seigneur_des_anneaux a dit :

Donc si je comprend bien, une personne qui n'a pas beaucoup d'hobbies ou d'amis, qui passe son temps sur les jeux vidéos est qualifié d'autiste?

Ah ben non, il faut faire une évaluation ADOS/ADI pour voir si elle répond aux critères diagnostiques. Dans certains cas sévères c’est assez évident mais autrement il y a plein d’autres troubles que l’autisme, dépression, TAG, etc. ;)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, Laurent a dit :

Dans le cas de TSA, on parle de services d’éducation spécialisée et réadaptation sociale et professionnelle. Ces services sont offerts à travers les CIUSSS. Au Québec il est obligatoire de scolariser un enfant, quelque soit son handicap. Depuis 2018, les services d’immigration ont assouplit leurs barèmes de calcul.

comme le spectre des TSA est très large, un ado non verbal et un autre verbal de haut niveau ne présentent pas du tout les mêmes degrés d’intervention. Voici ce qui est important de retenir :

  • Le Ministère n’évalue plus les besoins en matière de services d’éducation spécialisés, de services de réadaptation sociale et professionnelle et de services de soutien personnel dans le cadre de la décision relative au fardeau excessif. Il n’évalue pas non plus les besoins des personnes à charge pour ces services.

Merci Laurent d'avoir apporté cette précision essentielle.  Je n'avais rien vu sur le site du Ministère concernant ces assouplissements.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Laurent a dit :

Dans le cas de TSA, on parle de services d’éducation spécialisée et réadaptation sociale et professionnelle. Ces services sont offerts à travers les CIUSSS. Au Québec il est obligatoire de scolariser un enfant, quelque soit son handicap. Depuis 2018, les services d’immigration ont assouplit leurs barèmes de calcul.

comme le spectre des TSA est très large, un ado non verbal et un autre verbal de haut niveau ne présentent pas du tout les mêmes degrés d’intervention. Voici ce qui est important de retenir :

  • Le Ministère n’évalue plus les besoins en matière de services d’éducation spécialisés, de services de réadaptation sociale et professionnelle et de services de soutien personnel dans le cadre de la décision relative au fardeau excessif. Il n’évalue pas non plus les besoins des personnes à charge pour ces services.

Merci beaucoup Laurent pour ces éclaircissements! Effectivement, le spectre des TSA est très large, ça va du plus léger au plus sévère. Mon fils est quelque part au milieu, il a un autisme modéré, il parle mais très peu, il communique un peu avec son entourage, il fait des activités sportives (Basket, Tennis)... Je cherche à l'intégrer dans une structure de formation professionnelle, car je suis convaincue que c'est ce qui lui faut. Donc, d'après vous, il faudrait quand même le scolariser obligatoirement? et l'intégrer dans ce type de structure en même temps? En sachant que je disposerai des ressources financières nécessaires pour sa prise en charge, pensez-vous qu'il y aurait des chances que notre dossier passe? Auriez-vous svp le lien pour effectuer la procédure nécessaire pour l'immigration? Je vous remercie infiniment pour votre aide! 

Link to comment
Share on other sites

Le système scolaire public a le devoir de scolarisation de tous les enfants, sans frais pour les parents. C’est une grande différence avec la France. Vous ne pouvez pas choisir de le retirer de l’école sauf cas de force majeure, hospitalisation, etc. Même en cas de trouble grave de comportement, il sera pris en charge par le système public.

Il existe du soutien en classe régulière (orthopédagogue, éducateur spécialisé), des classes TED, et des écoles spécialisées en autisme et déficience intellectuelle.

Link to comment
Share on other sites

L’intégration en formation professionnelle se fait au travers de l’école qu’il va fréquenter mais à ma connaissance c’est très variable d’une école à une autre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Laurent a dit :

Le système scolaire public a le devoir de scolarisation de tous les enfants, sans frais pour les parents. C’est une grande différence avec la France. Vous ne pouvez pas choisir de le retirer de l’école sauf cas de force majeure, hospitalisation, etc. Même en cas de trouble grave de comportement, il sera pris en charge par le système public.

Il existe du soutien en classe régulière (orthopédagogue, éducateur spécialisé), des classes TED, et des écoles spécialisées en autisme et déficience intellectuelle.

Ok, Merci infiniment Laurent!

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Laurent a dit :

L’intégration en formation professionnelle se fait au travers de l’école qu’il va fréquenter mais à ma connaissance c’est très variable d’une école à une autre.

Ok, mon fils a 15 ans, je dois donc l'inscrire au lycée même s'il n'a pas du tout le niveau?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Nelly22 a dit :

Ok, Merci infiniment Laurent!

L’accès aux services est très dépendant de la région où vous vous installerez. À Montréal il existe une multitude d’écoles avec cette vocation, mais en région il y a moins de choix il me semble. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Nelly22 a dit :

Ok, mon fils a 15 ans, je dois donc l'inscrire au lycée même s'il n'a pas du tout le niveau?

Le lycée est un terme qui n’existe pas, à 15 ans il est au secondaire, probablement secondaire 3. Donc il doit être inscrit dans un établissement de secondaire. Dans le public, c’est géré par les commissions scolaires, ce sont elles qui administrent les écoles. Étant donné le handicap, vous allez avoir droit à des dérogations de territoire, donc même si vous habitez en dehors de la zone où vous souhaitez l’envoyer. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, Nelly22 a dit :

Ok, mon fils a 15 ans, je dois donc l'inscrire au lycée même s'il n'a pas du tout le niveau?

 

En adaptation scolaire, il est fréquent d'avoir des niveaux variés dans une même classe pour permettre à l'élève d'être avec des personnes de son âge sans toutefois avoir le même niveau scolaire que les autres. Dans les classes TSA de mon école, on essaie de regrouper les élèves avec des niveaux rapprochés. Un élève peut faire de la sixième année (primaire) en mathématiques et du secondaire 2 en français. L'enseignant s'ajuste et offre du travail selon le niveau de l'élève et l'évalue en fonction de son niveau.

 

Dans les parcours d'adaptation scolaire, il existe aussi des formations qui préparent au monde du travail. Par exemple, nous avons la formation préparatoire au travail (FPT) qui permet une scolarisation 3 jours par semaine et des stages en milieu de travail pour les 2 autres jours. 

 

Lors de l'inscription de votre enfant dans un centre de services scolaire, il y aura une évaluation de ses besoins et de ses capacités pour permettre le meilleur classement pour lui. 

Link to comment
Share on other sites

Le 2022-07-04 à 15:19, Azarielle a dit :

 

En adaptation scolaire, il est fréquent d'avoir des niveaux variés dans une même classe pour permettre à l'élève d'être avec des personnes de son âge sans toutefois avoir le même niveau scolaire que les autres. Dans les classes TSA de mon école, on essaie de regrouper les élèves avec des niveaux rapprochés. Un élève peut faire de la sixième année (primaire) en mathématiques et du secondaire 2 en français. L'enseignant s'ajuste et offre du travail selon le niveau de l'élève et l'évalue en fonction de son niveau.

 

Dans les parcours d'adaptation scolaire, il existe aussi des formations qui préparent au monde du travail. Par exemple, nous avons la formation préparatoire au travail (FPT) qui permet une scolarisation 3 jours par semaine et des stages en milieu de travail pour les 2 autres jours. 

 

Lors de l'inscription de votre enfant dans un centre de services scolaire, il y aura une évaluation de ses besoins et de ses capacités pour permettre le meilleur classement pour lui. 

Azarielle, merci infiniment pour ces précieuses informations !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • Habitués

Bonjour à tous, j'ai un petite préoccupation à laquelle j'aimerais avoir des éléments de réponse svp. En fait, j'ai un fils de 6 ans qui est inclus dans ma procédure de RP. Il a un retard de langage et comportement qui se corrige au fur et à mesure. Il va même à l'école et a validé sa première classe. Mais on l'aide beaucoup à la maison et la maîtresse fait pareil à l'école, et les résultats sont visibles. Je ne sais pas si on peut appeler ça de l'autisme où non mais étant donné qu'il n'y a pas eu de diagnostic concret d'un organisme agréé (je ne sais s'il en existe dans mon pays africain), nous avons passé récemment la VM et franchement je n'en ai pas parlé ni dans les formulaires à remplir ni au médecin qui ne m'a pas demandé. Aussi rien visible sur l'enfant. Nous avons eu la VMF et sommes en attente de nos visas. 

Ma préoccupation est qu'une fois arrivé sur le territoire, je compte faire un réel diagnostic afin de voir si c'est de l'autisme où juste une histoire d'enfant qui évolue à son rythme. Du coup j'aimerais savoir si je pourrai perdre ma RP s'il lui est diagnostiqué de l'autisme où autre chose ? 

J'ai lu sur le site du gouvernement ceci

 

Les changements suivants sont entrés en vigueur le 1er juin 2018 :

  • Le Ministère n’évalue plus les besoins en matière de services d’éducation spécialisés, de services de réadaptation sociale et professionnelle et de services de soutien personnel dans le cadre de la décision relative au fardeau excessif. Il n’évalue pas non plus les besoins des personnes à charge pour ces services

Du coup je me demande si cela s'applique à mon cas où non. J'espère m'être fait comprendre. Merci de m'éclairer svp. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement