Jump to content

Abondance de jobs mal payées


YANGUTK

Recommended Posts

  • Habitués
il y a 21 minutes, Automne a dit :

Ce que je comprend pas c'est comment cet emploi peut être aussi bien rémunéré alors que si on prend par exemple un préposé aux bénéficiaires qui a fait la formation et a eu le diplôme pour, lui va gagner  entre 16 et 22$ de l'heure. Il ramasse pas les planches de bois ou nettoyer la poussière là..

 

Un moment donné y'a comme des inégalités quelques part dans les salaires versus le job qui est à faire. 

 

 

Tu peux aussi passer ta journée a transporter des briques, blocs de béton, faire de la démo en milieu contaminé, transporter du matériel... Et il fait parti d'une industrie avec des conventions collectives!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 17 minutes, Sidji972 a dit :

Il ne faut pas oublier la partie "risque" dans le salaire: même si tu balais sur un chantier de construction ou nettoies des vitres tu es plus qu'exposé, il y a encore eu des accidents récents d'ailleurs.

signaleur routier c'est hyper dangereux et pourtant, si tu regardes les annonces, c'est 19$, 20, 22. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
il y a 57 minutes, Automne a dit :

signaleur routier c'est hyper dangereux et pourtant, si tu regardes les annonces, c'est 19$, 20, 22. 

 

Je dirais que les métiers de la santé devraient aussi avoir une prime de risque comme les préposés et les infirmières.

Edited by rainbow21
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Automne a dit :

signaleur routier c'est hyper dangereux et pourtant, si tu regardes les annonces, c'est 19$, 20, 22. 

Et ne sont pas syndiqués et ne font pas parti des conventions collectives du secteur de la construction...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Sidji972 a dit :

 

 

Cela dit dans vos cas présentés je me mettrai a la place d'un employé. Même avec un salaire horaire élevé pour ce que c'est, et des vacances appréciables pourquoi moi chercheur d'emploi je perdrais mon temps a postuler pour ce type de boulot dont je vais avoir honte d'en parler ou bien trop épuisant, plutôt que de tenter des concours pour entrer dans la fonction public et passer 3/4 de mon temps assis au bureau?

 

Peut être parce que le gars qui fait manœuvre sur un chantier ne peut pas passer de concours pour la fonction publique... Franchement tu penses que les manœuvres ont un bagage d'études post secondaire, collégiales ou universitaires?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
2 hours ago, Sidji972 said:

 

Il ne faut pas oublier la partie "risque" dans le salaire: même si tu balais sur un chantier de construction ou nettoies des vitres tu es plus qu'exposé, il y a encore eu des accidents récents d'ailleurs.

 

Une ou un infirmier est aussi exposé mais on vie une situation exceptionnelle qui les exposent, en temps normal c'est plus la charge de travail que l'exposition qui pose problème

 

Cela dit dans vos cas présentés je me mettrai a la place d'un employé. Même avec un salaire horaire élevé pour ce que c'est, et des vacances appréciables pourquoi moi chercheur d'emploi je perdrais mon temps a postuler pour ce type de boulot dont je vais avoir honte d'en parler ou bien trop épuisant, plutôt que de tenter des concours pour entrer dans la fonction public et passer 3/4 de mon temps assis au bureau?

 

Tous ces avantages ne pèse pas bien lourd face à du 35h garanti (cf pouvoir quitter le boulot à 15h29 et 59s précises), les congés et jours off bien supérieur à la norme, le télétravail, télétravail, un rythme de travail très pépère (à part Hydro) comparé au privé et la quasi possibilité de ne jamais être viré même en cas de fautes professionnelles.

 

Le public est trop attractif pour que le privée puisse suivre, encore plus quand on doit recruter pour ce type de boulot qui peine déjà à trouver des arguments.

 

Je ne sais pas trop d'où te viens ce mépris incroyable pour la fonction publique, mais bon nombre de gens n'ont pas les qualifications ou même les capacités pour passer les concours et les réussir. Sans parler de la volonté. Il n'y a pas non plus tant de postes que ça dans le public par rapport à la population active (et heureusement).

 

Quant au rythme de travail ou les avantages du public par rapport au privé ... ben tout dépend de ce qu'on fait et où on le fait.

 

Certaines compagnies du privé proposent bien mieux que le public. Certaines non. 

 

Je finis à 15h tous les jours, en commençant à 7, pourtant je ne suis pas fonctionnaire. J'ai appris il y a longtemps dans ma carrière à mettre des limites. 

 

Il y a aussi la perception de devoir absolument travailler plus (ou prétendre qu'on travaille plus) pour ne pas se faire virer. Alors que franchement, des chefs qui préfèrent eux aussi faire une croix sur leur vie en dehors du bureau juste pour martyriser leurs employés, y'en a aussi très peu.

 

Bref les conclusions hâtives qui généralisent et la mise en opposition systématique fonctionnaires vs non fonctionnaires, c'est un peu ridicule.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Peut être parce que le gars qui fait manœuvre sur un chantier ne peut pas passer de concours pour la fonction publique... Franchement tu penses que les manœuvres ont un bagage d'études post secondaire, collégiales ou universitaires?

Ben si ce type de boulot vise que des gens sans aucun diplômes rien d’étonnant dans le fait de pas réussir à recruter non?
En 2021, au Canada qui n’est pas un pays du tiers monde non plus, avec de plus en plus de diplômés donc de moins en moins de jeunes ressources potentiellement intéressés sur le marché par des postes non qualifiés, je vois pas où est le problème en fait car ce me semble tout à fait normal de ne pas réussir à recruter


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, crazy_marty a dit :

 

Je ne sais pas trop d'où te viens ce mépris incroyable pour la fonction publique, mais bon nombre de gens n'ont pas les qualifications ou même les capacités pour passer les concours et les réussir. Sans parler de la volonté. Il n'y a pas non plus tant de postes que ça dans le public par rapport à la population active (et heureusement).

 

Quant au rythme de travail ou les avantages du public par rapport au privé ... ben tout dépend de ce qu'on fait et où on le fait.

 

Certaines compagnies du privé proposent bien mieux que le public. Certaines non. 

 

Je finis à 15h tous les jours, en commençant à 7, pourtant je ne suis pas fonctionnaire. J'ai appris il y a longtemps dans ma carrière à mettre des limites. 

 

Il y a aussi la perception de devoir absolument travailler plus (ou prétendre qu'on travaille plus) pour ne pas se faire virer. Alors que franchement, des chefs qui préfèrent eux aussi faire une croix sur leur vie en dehors du bureau juste pour martyriser leurs employés, y'en a aussi très peu.

 

Bref les conclusions hâtives qui généralisent et la mise en opposition systématique fonctionnaires vs non fonctionnaires, c'est un peu ridicule.

 

Ben peut être que je peux pas comprendre alors parce que franchement atteindre le niveau post-secondaire au Canada, dans un pays du "Nord", avec tous les moyens à disposition pour réussir (cf les bibliothèques) que bien d'autres pays non pas ne me semble pas exceptionnel du tout et très abordable.

 

Après je ne maiprise pas le public ( c'est pas mon truc mais chacun est libre de ses choix) mais les avantages qu'il procure ne facilite clairement pas la vie du privée et le recrutement de ressources, ou sa marche à coup de 40h facile par semaine en pleine covid tandis que le public te garanti 35h, télétravail etc pour le même type de poste. et c'est pas avec des 5 à 7 et les 4 semaines que ca va changer la donne. 

 

Donc oui c'est mon point de vue mais quand je vois autant d'avantages la bas je vois pas comment le privée peut etre suffisamment attrayant pour pallier au manque de main d'oeuvre

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Sidji972 a dit :


Ben si ce type de boulot vise que des gens sans aucun diplômes rien d’étonnant dans le fait de pas réussir à recruter non?
En 2021, au Canada qui n’est pas un pays du tiers monde non plus, avec de plus en plus de diplômés donc de moins en moins de jeunes ressources potentiellement intéressés sur le marché par des postes non qualifiés, je vois pas où est le problème en fait car ce me semble tout à fait normal de ne pas réussir à recruter


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Ouf tu es bien loin de connaître la réalité de la main d'oeuvre et le taux de décrochage scolaire! Du monde sans aucun diplôme (ou encore des diplômes totalement inutiles!) Tu en as en masse! 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

je viens de lire ça sur un groupe 🙄

721956204_employ.png.53a809d6a7f87e5bb115f4d60c8fdc2e.png

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 12 minutes, Automne a dit :

je viens de lire ça sur un groupe 🙄

721956204_employ.png.53a809d6a7f87e5bb115f4d60c8fdc2e.png

 

Oui j'entends pareil à ma shop il y en a beaucoup qui passent du chômage à emploi ca leur rapporte plus que rester temps plein tout le temps.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, rainbow21 a dit :

 

Oui j'entends pareil à ma shop il y en a beaucoup qui passent du chômage à emploi ca leur rapporte plus que rester temps plein tout le temps.

mais un moment donné y'a une limite d'une nombres d'heures de chômage. Tu peux pas être tout le temps là dessus ( enfin, je pense..) 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, Sidji972 a dit :

 

Même avec un salaire horaire élevé pour ce que c'est, et des vacances appréciables pourquoi moi chercheur d'emploi je perdrais mon temps a postuler pour ce type de boulot dont je vais avoir honte d'en parler ou bien trop épuisant, plutôt que de tenter des concours pour entrer dans la fonction public et passer 3/4 de mon temps assis au bureau?

Ben voyons, en quoi c'est honteux de travailler dans la construction????  Ils sont bien plus utiles à la société que certains "pousseux de crayon" !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
il y a 16 minutes, Automne a dit :

mais un moment donné y'a une limite d'une nombres d'heures de chômage. Tu peux pas être tout le temps là dessus ( enfin, je pense..) 

 

Je n'ai pas approfondi vraiment là-dessus. Je sais juste que certains le font. Je n'ai aucune idée de la proportion de ceux qui le font je pense pas que c'est la majorité. Lorsqu'on a dû fermé au début de la pandémie j'ai un peu découvert cela parce que certains allaient basculer sur le chômage en y ayant pleinement droit mais d'autres étaient déjà dessus en partie tout en travaillant selon un calcul un peu pas particulier. Cela semble un casse-tête pour les ressources humaines de gérer cela.

Edited by rainbow21
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Posted (edited)
il y a 22 minutes, bencoudonc a dit :

Ben voyons, en quoi c'est honteux de travailler dans la construction????  Ils sont bien plus utiles à la société que certains "pousseux de crayon" !

 

Ce n'est pas une question d'utilité ou non à la société, mais nier le fait que discuter de comment tu as balayé tel recoin du chantier, que tu as discuté avec une personne qui se souviendra peut être même pas de ton prénom dans 2h, ou raconter comment c'est passer ton travail sur ta chaise, ben disons que la seconde option est un poil plus attrayante lors d'un repas de famille. Je n'invente rien la c'est comme ca que ca marche. J'ai pas inventé le système.

Edited by Sidji972
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 6 minutes, Sidji972 a dit :

 

Ce n'est pas une question d'utilité ou non à la société, mais nier le fait que discuter de comment tu as balayé tel recoin du chantier, que tu as discuté avec une personne qui se souviendra peut être même pas de ton prénom dans 2h, ou raconter comment c'est passer ton travail sur ta chaise, ben disons que la seconde option est un poil plus attrayante lors d'un repas de famille. Je n'invente rien la c'est comme ca que ca marche. J'ai pas inventé le système.

"Je travaille sur tel chantier"... "on construit tel truc"... c'est au moins aussi intéressant (sinon pas mal plus) que "j'ai analysé des formulaires B-4456 pour les faire approuver par mon chef de service"... Il n'y a aucune raison de mépriser les emplois manuels.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, bencoudonc a dit :

"Je travaille sur tel chantier"... "on construit tel truc"... c'est au moins aussi intéressant (sinon pas mal plus) que "j'ai analysé des formulaires B-4456 pour les faire approuver par mon chef de service"... Il n'y a aucune raison de mépriser les emplois manuels.

 

Je suis d'accord ( surtout sur les formulaires, quoi que le formulaire pour déclarer les heures en télétravail était d'une importance absolument capitale! ), mais ce n'est pas comme ca que pense un jeune et encore moins un jeune diplômé.

De ce que je connais de mon expérience ici et de stagiaires sous ma responsabilité ce serait plutôt "vous croyez vraiment que j'ai fais X années d'études pour faire ca?" "Tandis que mes camarades sont bien positionnées dans de bonnes sociétés?" "J'ai une dette à rembourser, je fais comment a ce niveau de salaire". 

 

L'utilité du job est loin d'être une préoccupation pour bien du monde, je ne dis pas que j'adhère mais c'est comme ca

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 6 minutes, Sidji972 a dit :

 

 

De ce que je connais de mon expérience ici et de stagiaires sous ma responsabilité ce serait plutôt "vous croyez vraiment que j'ai fais X années d'études pour faire ca?" "Tandis que mes camarades sont bien positionnées dans de bonnes sociétés?" "J'ai une dette à rembourser, je fais comment a ce niveau de salaire". 

 

 

 

Je ne sais pas dans quel type de milieu  vous travaillez, mais je n'ai jamais entendu, mais je l'ai lu souvent sur ce forum. J'ai l'impression que le fait de sous-entendre qu'on ne veut pas s'abaisser parce qu'on a fait des études relève plus de la culture et ce n'est pas très "américain" comme réflexe. 

 

Je crois que le contexte socioéconomique explique en partie ce phénomène de lever les yeux sur certains types d'emploi. Quand j'ai terminé mes études et que je suis arrivée sur le marché de l'emploi, le taux de chômage était élevé. J'ai eu des difficultés à travailler pendant environ 10 ans, les listes de suppléance étaient très longues et plusieurs candidats se battaient pour pouvoir faire de courts remplacements. Si je postulais pour des postes alimentaires, on ne prenait pas parce que trop qualifiée, ils craignaient que je les laisser tomber lorsque j'aurais une situation plus stable dans le milieu éducatif.  Maintenant, les gens qui arrivent sur le marché du travail ont le choix. Beaucoup d'employeurs cherchent de la main d'oeuvre. Donc, les employés plus paresseux, moins sérieux, se disent que si ça ne fonctionne pas avec cet employeur, ils trouveront autre chose. S'il y avait moins de possibilités d'occuper un autre emploi, ils feraient plus attention et tenteraient de le conserver. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Sidji972 a dit :

 

Je suis d'accord ( surtout sur les formulaires, quoi que le formulaire pour déclarer les heures en télétravail était d'une importance absolument capitale! ), mais ce n'est pas comme ca que pense un jeune et encore moins un jeune diplômé.

De ce que je connais de mon expérience ici et de stagiaires sous ma responsabilité ce serait plutôt "vous croyez vraiment que j'ai fais X années d'études pour faire ca?" "Tandis que mes camarades sont bien positionnées dans de bonnes sociétés?" "J'ai une dette à rembourser, je fais comment a ce niveau de salaire". 

 

L'utilité du job est loin d'être une préoccupation pour bien du monde, je ne dis pas que j'adhère mais c'est comme ca

Justement le gars dans la construction ne se posera pas la question de comment rembourser sa dette! 

Je suis arrivé en 2002, j'ai toujours travaillé dans la construction comme employé et je n'ai jamais gagné mois que 55 000 même en 2002! Mon salaire annuel est aujourd'hui à chiffres, pour deux semaines de congés j'ai eut un chèque de congés de plus de 6500 net et je me fais payer mes semaines avec mes heures en banque en plus de ce chèque. J'ai 43 ans et dans 5 ans j'ai assez cotisé pour la retraite de la construction, tout ce que je vais travailler ne sera que du bonus! 

Bref le jeune diplômé choisi ce qu'il étudie et va faire, a lui de guider ses choix! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, juetben a dit :

Bref le jeune diplômé choisi ce qu'il étudie et va faire, a lui de guider ses choix! 

En effet, dans bien des cas le sort des travailleurs de la construction est bien plus enviable que celui de bien des diplômés universitaires !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement