Jump to content

Un étudiant étranger forcé de quitter son emploi dans un CHSLD


Recommended Posts

En pleine pénurie de main-d’œuvre dans les établissements de santé, Ottawa force un étudiant étranger à mettre son emploi sur pause. Après près d’un an à travailler au CHSLD Paul-Émile-Léger, à Montréal, Hakim Boucekkine se voit en effet imposer une nouvelle condition sur son permis d’études : il n’est plus autorisé à exercer un emploi dans le domaine de la santé, à moins de repasser un deuxième examen médical en moins de deux ans.

Les étudiants étrangers peuvent normalement occuper un emploi de leur choix à temps partiel durant l’année universitaire, et à temps plein entre les sessions d’études, y compris durant l’été.

M. Boucekkine avait donc décidé de prêter main-forte l’an dernier, après avoir entendu les appels du gouvernement Legault. D’origine algérienne, il fait sa maîtrise en génie de la construction à l’École de technologie supérieure et pouvait se consacrer pendant le congé estival à un poste d’agent d’équipement de protection individuelle et d’autres tâches connexes comme aide de service.

En renouvelant son permis d’études en mai dernier, il a eu « toute une
surprise », dit-il, avec cette nouvelle condition de ne pas travailler en santé. Soucieux de respecter toutes les règles d’immigration, le jeune homme a donc arrêté de travailler au CHSLD : « J’étais apprécié là-bas, mais j’ai laissé ma place vide. Ils ont dû trouver des gens pour me remplacer, je n’avais pas d’autre choix », explique-t-il.

Au ministère fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté (IRCC), on explique cette condition par le fait que l’examen médical figurant à son dossier n’est plus valide. Un examen médical est demandé dans plusieurs programmes d’immigration, mais il n’est valide que 12 mois.

« Si l’étranger passe un examen médical aux fins de l’immigration, il peut ensuite faire la demande de modification des conditions de son permis d’études et procéder à l’élimination de la condition », écrit IRCC au Devoir.

 

suite et source https://www.ledevoir.com/societe/sante/615816/chsld-un-etudiant-etranger-force-de-quitter-son-emploi

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement