Jump to content

Quelles options pour immigrer au Québec ?


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me présente : j'ai 25 ans, j'ai arrêté récemment des études en Animation 3D (faute de moyens) et suis en relation longue distance depuis plus de 7 ans avec une personne habitant au Québec. Naturellement, nous envisageons mon immigration sur place depuis un moment mais n'ayant pu finir mes études je me retrouve sans véritable diplome (il fallait au moins 3 ans, mais je n'en ai fait que 2) en dehors de mon Bac général. De plus, une sale période de ma vie couplé à mes récentes études qui prenaient la grande majorité de mon temps fait que je n'ai aucune expérience professionnelle. Me voilà donc dans une position plutôt délicate.

 

Alors... Quelles options s'offrent réellement à moi, dans l'état ? Je suis déjà dans le bassin de candidats au PVT et j'ai remplie une déclaration d'intérêt à l'immigration au Québec, mais ces deux moyens d'immigrer me paraissent un peu trop incertain du fait que l'un repose sur un tirage au sort (actuellement 25 000 candidats pour 1900 places dispo) et l'autre dépend des besoins du Québec, mais on ne peut pas dire que je sois un individu indispensable sur le plan professionnel. Est-ce qu'il existe de quelconques alternatives qui seraient envisageable par rapport à mon profil ? Je tiens à préciser que j'ai actuellement un budget immédiat d'un peu plus de 4000€, pour couvrir les frais de dossier et éventuellement avoir des fonds exigibles pour subvenir à mes besoins pour X mois.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 43
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Faire un parrainage n'est pas sans conséquence!  

Si elle est Française un DEP lui coûtera 241$ et elle pourra travailler et demander un csq

Mais pourquoi les gens pensent que je suis une "elle" :') Pour ce qui est des études, de ce que j'avais vu, en étant français on a droit au même frais de scolarité que les citoyens Québecois, ce

  • Habitués

Il n'y a rien de certain pour quiconque désire immigrer ici.

 

Les programmes sont ceux que vous avez tenté.

Honnêtement, sans diplôme pertinent votre candidature ne sera pas choisie dans le cadre d'Arrima. C'est la base du système pour immigrer au Québec: Un diplôme et de l'expérience connexe.

 

Vous pourriez retourner aux études ici mais cela exige des moyens financiers important dès le départ et ce n'est pas garanti de se transformer en résidence permanente un jour. 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 13 heures, Chuet a dit :

Bonjour à tous,

Je me présente : j'ai 25 ans, j'ai arrêté récemment des études en Animation 3D (faute de moyens) et suis en relation longue distance depuis plus de 7 ans avec une personne habitant au Québec. Naturellement, nous envisageons mon immigration sur place depuis un moment mais n'ayant pu finir mes études je me retrouve sans véritable diplome (il fallait au moins 3 ans, mais je n'en ai fait que 2) en dehors de mon Bac général. De plus, une sale période de ma vie couplé à mes récentes études qui prenaient la grande majorité de mon temps fait que je n'ai aucune expérience professionnelle. Me voilà donc dans une position plutôt délicate.

 

Alors... Quelles options s'offrent réellement à moi, dans l'état ? Je suis déjà dans le bassin de candidats au PVT et j'ai remplie une déclaration d'intérêt à l'immigration au Québec, mais ces deux moyens d'immigrer me paraissent un peu trop incertain du fait que l'un repose sur un tirage au sort (actuellement 25 000 candidats pour 1900 places dispo) et l'autre dépend des besoins du Québec, mais on ne peut pas dire que je sois un individu indispensable sur le plan professionnel. Est-ce qu'il existe de quelconques alternatives qui seraient envisageable par rapport à mon profil ? Je tiens à préciser que j'ai actuellement un budget immédiat d'un peu plus de 4000€, pour couvrir les frais de dossier et éventuellement avoir des fonds exigibles pour subvenir à mes besoins pour X mois.

 

 

 

Je vais pas te bourrer par un texte long, je te dis marie toi avec ton copain et puis il va faire le parrainage pour que tu puisses le joindre.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Vous pourriez aussi vivre en tant que conjoints de fait en France, et ensuite demander à immigrer au Québec en tant que conjoints. Je sais que les québecois ont accès au PVT en France, qui est probablement moins compétitif à obtenir.

 

Car comme ça a été dit, le Québec chercher du monde qualifié (école et ou expérience), donc sans l'un ni l'autre et sans argent (pour un retour aux études par ex) ça va être difficile (à part pour le PVT, mais bon courage, surtout en temps que pandémie).

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 57 minutes, veniziano a dit :

 

Je vais pas te bourrer par un texte long, je te dis marie toi avec ton copain et puis il va faire le parrainage pour que tu puisses le joindre.

Faire un parrainage n'est pas sans conséquence!  

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 4 minutes, Qc19 a dit :

Faire un parrainage n'est pas sans conséquence!  

J'ai répondu selon les possibilités qui s'ouvrent à elle.

 

1. PVT : c'est une loterie, donc si on te tire pas au sort, tu dois attendre encore une autre année et pas certain aussi qu'on va te tirer ...etc.

 

2. Immigration économique : elle n'a pas de diplôme + elle n'a pas d'expérience professionnelle, donc c'est mort

 

3. Études puis suivre le programme de l'expérience québecoise PEQ : là aussi, elle n'a pas assez de fonds pour étudier, sans rappeler que le coût des études au Canada sont hyper cher pour les étranger (au Québec par exemple, c'est 5 fois plus que ce qu'un québecois paye par exemple pour un même programme), donc c'est mort pour elle.

 

Bref, en lisant son cas je voulais pas prendre une heure pour détailler la chose alors que pour son cas il lui reste juste une seule voie possible et donc mieux vaut lui donner la solution en une seule ligne.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, veniziano a dit :

J'ai répondu selon les possibilités qui s'ouvrent à elle.

 

1. PVT : c'est une loterie, donc si on te tire pas au sort, tu dois attendre encore une autre année et pas certain aussi qu'on va te tirer ...etc.

 

2. Immigration économique : elle n'a pas de diplôme + elle n'a pas d'expérience professionnelle, donc c'est mort

 

3. Études puis suivre le programme de l'expérience québecoise PEQ : là aussi, elle n'a pas assez de fonds pour étudier, sans rappeler que le coût des études au Canada sont hyper cher pour les étranger (au Québec par exemple, c'est 5 fois plus que ce qu'un québecois paye par exemple pour un même programme), donc c'est mort pour elle.

 

Bref, en lisant son cas je voulais pas prendre une heure pour détailler la chose alors que pour son cas il lui reste juste une seule voie possible et donc mieux vaut lui donner la solution en une seule ligne.

 

 

C'est un il. 

Link to post
Share on other sites

Alors oui effectivement : je suis un "il" 😄

Pour ce qui est du parrainage, comme Qc19 l'a dit, c'est un sacré engagement. Pendant 3 ans je serais une énorme responsabilité pour mon partenaire qui est actuellement dans un état de stress tellement intense qu'il n'envisage même pas cette solution à cause de tout ce que ça implique pour lui, économiquement et socialement, si je ne trouve pas de jobs ou perd mon job ou, pour la partie encore moins fun, si on vient à se séparer au cours de ces 3 ans d'engagement.

 

De ce qu'on m'a dit sur le Reddit dédié à l'Immigration au Canada, rien ne m'empêche de repartir en France si la situation entre mon partenaire et moi se dégrade au point que ça serait invivable. Est-ce que ça serait vraiment une issue de secours pour nous si on s'engageait sur la voie du parrainage ?

 

La période actuelle fait qu'on remets beaucoup en question notre relation, notamment dû au fait qu'on a passé plus d'un an sans se voir en ayant à gérer le stress du Covid et du travail (lui) et des études (moi), ce qui a donné qu'on est vraiment très très mal moralement et qu'on a l'impression que la relation pourra pas se concrétiser sans que la situation de dénoue côté Covid et Embauche.

 

Le parrainage me parait être le bon compromis entre "se rapprocher" et "pouvoir trouver un job", parce que j'ai candidaté dans beaucoup de trucs qui ne demandent pas d'expérience particulière (McDo, Couche-Tard, et autres) mais on m'a refusé systématiquement, probablement parce que je n'ai pas de permis de travail et/ou que je suis à 6000 km. Ceci dit... je ne veux pas forcer mon partenaire dans une situation qui l'angoisse et le stresse plus qu'autre chose.

 

Merci pour vos réponses, en tout cas.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 46 minutes, Chuet a dit :

 

Le parrainage me parait être le bon compromis entre "se rapprocher" et "pouvoir trouver un job", parce que j'ai candidaté dans beaucoup de trucs qui ne demandent pas d'expérience particulière (McDo, Couche-Tard, et autres) mais on m'a refusé systématiquement, probablement parce que je n'ai pas de permis de travail et/ou que je suis à 6000 km. Ceci dit... je ne veux pas forcer mon partenaire dans une situation qui l'angoisse et le stresse plus qu'autre chose.

 

Merci pour vos réponses, en tout cas.

Une compagnie va pas payer pour faire venir un employé pour un tel emploi. Surtout qu'il faudrait une étude d'impact sur le marché de travail.. Sans qualifications tu peux oublier le permis fermé depuis l'étranger

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 22 minutes, Chuet a dit :

Ca me parait vraiment sans issue toute cette histoire...

Avez-vous regardé du côté des possibilités de stage avec l'Office franco-québécois pour la jeunesse ? https://www.ofqj.org/

 

Ce n'est pas une solution permanente, mais ça vous permettrait quand même de tâter le terrain, de vous créer un réseau en vue d'un emploi et de rester ici un certain temps...

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, bencoudonc a dit :

Avez-vous regardé du côté des possibilités de stage avec l'Office franco-québécois pour la jeunesse ? https://www.ofqj.org/

 

Ce n'est pas une solution permanente, mais ça vous permettrait quand même de tâter le terrain, de vous créer un réseau en vue d'un emploi et de rester ici un certain temps...

J'ai été jeté un oeil et ai pu trouver un stage qui pourrait m'être accessible, mais j'ai une question : est-ce qu'il sera possible de chercher un emploi au Québec (et donc d'amorcer une démarche pour un Permis de travail) pendant un Stage Coop ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, veniziano a dit :

J'ai répondu selon les possibilités qui s'ouvrent à elle.

 

1. PVT : c'est une loterie, donc si on te tire pas au sort, tu dois attendre encore une autre année et pas certain aussi qu'on va te tirer ...etc.

 

2. Immigration économique : elle n'a pas de diplôme + elle n'a pas d'expérience professionnelle, donc c'est mort

 

3. Études puis suivre le programme de l'expérience québecoise PEQ : là aussi, elle n'a pas assez de fonds pour étudier, sans rappeler que le coût des études au Canada sont hyper cher pour les étranger (au Québec par exemple, c'est 5 fois plus que ce qu'un québecois paye par exemple pour un même programme), donc c'est mort pour elle.

 

Bref, en lisant son cas je voulais pas prendre une heure pour détailler la chose alors que pour son cas il lui reste juste une seule voie possible et donc mieux vaut lui donner la solution en une seule ligne.

 

 

Si elle est Française un DEP lui coûtera 241$ et elle pourra travailler et demander un csq

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 17 heures, Chuet a dit :

Bonjour à tous,

Je me présente : j'ai 25 ans, j'ai arrêté récemment des études en Animation 3D (faute de moyens) et suis en relation longue distance depuis plus de 7 ans avec une personne habitant au Québec. Naturellement, nous envisageons mon immigration sur place depuis un moment mais n'ayant pu finir mes études je me retrouve sans véritable diplome (il fallait au moins 3 ans, mais je n'en ai fait que 2) en dehors de mon Bac général. De plus, une sale période de ma vie couplé à mes récentes études qui prenaient la grande majorité de mon temps fait que je n'ai aucune expérience professionnelle. Me voilà donc dans une position plutôt délicate.

 

Alors... Quelles options s'offrent réellement à moi, dans l'état ? Je suis déjà dans le bassin de candidats au PVT et j'ai remplie une déclaration d'intérêt à l'immigration au Québec, mais ces deux moyens d'immigrer me paraissent un peu trop incertain du fait que l'un repose sur un tirage au sort (actuellement 25 000 candidats pour 1900 places dispo) et l'autre dépend des besoins du Québec, mais on ne peut pas dire que je sois un individu indispensable sur le plan professionnel. Est-ce qu'il existe de quelconques alternatives qui seraient envisageable par rapport à mon profil ? Je tiens à préciser que j'ai actuellement un budget immédiat d'un peu plus de 4000€, pour couvrir les frais de dossier et éventuellement avoir des fonds exigibles pour subvenir à mes besoins pour X mois.

 

 

Quebecmetiers d'avenir.com / parrainage faut pas déconner / PVT ça se tente quoi qu'il arrive, le reste c'est $ ou difficile.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 33 minutes, Chuet a dit :

J'ai été jeté un oeil et ai pu trouver un stage qui pourrait m'être accessible, mais j'ai une question : est-ce qu'il sera possible de chercher un emploi au Québec (et donc d'amorcer une démarche pour un Permis de travail) pendant un Stage Coop ?

Ce serait certainement un contexte propice... 😉

Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Optimiste62100 a dit :

Si elle est Française un DEP lui coûtera 241$ et elle pourra travailler et demander un csq

Mais pourquoi les gens pensent que je suis une "elle" :')

Pour ce qui est des études, de ce que j'avais vu, en étant français on a droit au même frais de scolarité que les citoyens Québecois, ce qui revient donc beaucoup moins cher. Ceci dit, si un DEP coute 241$ (hors démarches pour partir, j'imagine), je peux bien tenter ça. Mais combien de temps ça prendrait à se faire ? Je suppose qu'il faut s'inscrire dans une école, donc ça serait pas avant la prochaine rentrée d'automne non ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 23 minutes, Chuet a dit :

Mais pourquoi les gens pensent que je suis une "elle" :')

Pour ce qui est des études, de ce que j'avais vu, en étant français on a droit au même frais de scolarité que les citoyens Québecois, ce qui revient donc beaucoup moins cher. Ceci dit, si un DEP coute 241$ (hors démarches pour partir, j'imagine), je peux bien tenter ça. Mais combien de temps ça prendrait à se faire ? Je suppose qu'il faut s'inscrire dans une école, donc ça serait pas avant la prochaine rentrée d'automne non ?

...coûts pour partir, pour payer vos études et pour vivre ici.  Et en effet, probablement pas avant la rentrée d'automne.  Les démarches ici :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/index.html

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 5 heures, Chuet a dit :

Mais pourquoi les gens pensent que je suis une "elle" :')

Pour ce qui est des études, de ce que j'avais vu, en étant français on a droit au même frais de scolarité que les citoyens Québecois, ce qui revient donc beaucoup moins cher. Ceci dit, si un DEP coute 241$ (hors démarches pour partir, j'imagine), je peux bien tenter ça. Mais combien de temps ça prendrait à se faire ? Je suppose qu'il faut s'inscrire dans une école, donc ça serait pas avant la prochaine rentrée d'automne non ?

 

Oui tu pourras tenter pour un DEP, généralement sont pour 1 an et demi ou deux ans max pour certain domaines. Mais pour les frais, en plus de ceux d’inscription et de sessions d'études et les différents frais d'études et de transports, à en avoir aussi pour louer et vivre.

 

Pour l’inscription, oui tu vas tabler sur l'automne 2021 mais il faut essayer de commencer les démarches maintenant car il y a plusieurs étapes (demande d'admission de l'école, demande du certificat d'acceptation du Québec "CAQ" et puis du côté fédéral il y a la demande du permis d'études), sans oublier que les délais sont plus longs avec cette pandémie.

 

Sinon si je reviens un peu pour le parrainage, il me semble (d'après tes réponses) que votre couple n'est pas très soudés et dans ces cas la, certes l'on sort des termes du genre, "faut pas mettre de la pression sur lui" ou encore que "votre relation est entrain d'être discutée" ...etc, car si c'était l'inverse et que chacun était amoureux de l'autre, on se pose même pas la question et que cela fait un bout que le parrainage t'aurait été proposé.  Bref, la vie personnelles des gens ce n'ets pas mes affaires, mais je voulais juste te donner mon présentement sur la base de tes réponses données.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 7 heures, Optimiste62100 a dit :

Si elle est Française un DEP lui coûtera 241$ et elle pourra travailler et demander un csq

 

Oui pour les français, ils sont privilégiés puisque pour le DEP ils payent rien pour les frais d'études en raison de l'entente Québec-France. Donc à payer juste les frais liés au matériel, genre 350 à 450 $.

 

Par contre, des études restent des études, c'est-à-dire que t'auras besoins d'argent pour les fournitures scolaires, photocopies, transports, louer quelque chose (location ou colocation), peut être aussi d'une voiture si tu hors Montréal et aussi pour vivre. Alors que tu auras droit juste à 20h max de travail par semaine.

 

De plus, c'est très important de bien choisir le type de formation car si tu désires poursuivre ton aventure avec le PEQ (immigrer via le programme de l'expérience québecoise) une fois tes études terminées est qu'il va falloir que la durée tes études de DEP soit de 1800 heures.

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, veniziano a dit :

Sinon si je reviens un peu pour le parrainage, il me semble (d'après tes réponses) que votre couple n'est pas très soudés et dans ces cas la, certes l'on sort des termes du genre, "faut pas mettre de la pression sur lui" ou encore que "votre relation est entrain d'être discutée" ...etc, car si c'était l'inverse et que chacun était amoureux de l'autre, on se pose même pas la question et que cela fait un bout que le parrainage t'aurait été proposé.  Bref, la vie personnelles des gens ce n'ets pas mes affaires, mais je voulais juste te donner mon présentement sur la base de tes réponses données.

Mon partenaire m'a dit que l'engagement de 3 ans le terrifiait du fait que je serais entièrement sous sa responsabilité pendant toute cette durée, même si on se sépare ou si l'un ou l'autre déménage. Sans cette énorme contrainte et monstrueuse dose de stress que ça représente, il aurait accepté sans hésité (selon ses propres mots).

 

Je peux comprendre que s'engager 3 ans dans quelque chose qui peut virer vinaigre autant sur le plan relationnel que professionnel (ce qui a l'air de beaucoup plus l'effrayer), ça donne vraiment pas envie de tenter l'aventure. Tu as surement raison, mais j'ai aussi cette impression que mon partenaire n'arrive juste pas à être clair avec ses sentiments et ce qu'il pense du fait qu'il traverse du passe émotionnelle très difficile (grosse dépression depuis Juin).

 

Le problème aussi, c'est qu'on a regardé ce qu'était le parrainage que très récemment (y'a 3 mois) et que ça fait déjà plusieurs mois que notre situation se dégrade, à cause du Covid et du manque de date précise pour se retrouver. Donc forcément ça fait gros coup de pression d'un coup sans qu'on ait vraiment pris le temps de réfléchir à ça.

 

Dans l'état actuel des choses, on prend le temps de réfléchir à tête reposée et de peser tous les pour et contre des démarches qui nous sont disponibles.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement