Jump to content

Quelles conditions pour partir en PVT à Laval (Québec)?


Recommended Posts

Salut tout le monde! 

Je regarde ce forum depuis un bon moment maintenant car j'aimerai vraiment partir vivre au Québec et je m'intéresse donc fortement à cette région et aux retours des personnes qui en ont fait l'expérience 😀.

Plus précisément, j'aimerai beaucoup déménager à Laval, moi même je ne sais pas pourquoi mais cette ville me fascine! Je me suis donc renseignée sur comment est ce que je pouvais partir au Canada (obtention du visa qui est apparemment assez compliqué). J'ai donc pensé (comme beaucoup d'autres français sûrement 😂) à partir grâce au visa PVT. Seulement, je rencontre un problème assez particulier: je souffre d'une maladie assez grave. Je me dis que c'est peut être un frein pour le gouvernement canadien de "m'accepter". Mais du coup, je me suis renseignée sur les assurances maladies graves au Québec avec ce site et j'en ai conclu que je pouvais y aller si je prenais une assurance de ce type (comme j'ai actuellement en France quoi). Je me tourne vers vous aujourd'hui pour savoir s'il y en a parmi vous qui on réussit à partir au Québec malgré des problèmes de santé (le visa PVT convient -il ??) ou si vous avez des conseils à me donner pour quel type de visa demander, etc... Parce que je me suis dit qu'un visa PVT pourrait le faire étant donné que je ne resterai que 1 an ou 2 maximum je ne serai donc pas un "poids" sur le long terme. Bref, j'aimerai bien avoir votre avis sur le sujet et j'espère que j'ai été assez claire 😅

En tout cas merci beaucoup pour votre aide ! 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Vous savez que Laval n’est qu’une banlieue dortoir... Quelques entreprises, des centres d’achats, etc. Rien .. mais rien d’excitant... surtout si vous n’avez pas de voiture pour vous véhiculer. 
Une assurance maladie grave n’est pas ce qu’il vous faut quand vous venez ici avec un PVT.  Ca ne couvre pas les visites médicales régulière de base. Ce sont des assurances complémentaires a ce que nous avons ici en tant que residents si jamais on a certains types de cancers, etc. 
Vous devez avoir une assurance qui couvre les soins de base, les rendez-vous médicaux, les frais d’hospitalisation. 
Ce n’est pas compliqué d’obtenir un PVT car c’est un tirage au sort. Faut être chanceux, c’est tout.

Ce qui est plus important c’est de voir quel genre de travail vous pourrez avoir selon votre profil professionnel..... diplôme et experience de travail.

Edited by Qc19
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, Magalie05 a dit :

moi même je ne sais pas pourquoi mais cette ville me fascine! Je me suis donc renseignée sur comment est ce que je pouvais partir au Canada (obtention du visa qui est apparemment assez compliqué).

Je pense qu'avant de penser à un PVT ou autre, d'abord te demander pourquoi tu veux partir et pourquoi Laval en particulier..surtout si tu as une 'maladie grave' . 

Y'a rien de spécial à Laval, bien franchement..

 

Tu veux tellement aller à Laval que c'est écrit dans ton profil 'ville de résidence Laval'? 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Habiter Laval, c'est comme être à Issy-les-Moulineaux ou Rueil-Malmaison en région parisienne. Tu as l'avantage de la proximité de Paris (dans ce cas-ci Montréal), mais il n'y a rien de particulier. Ce n'est ni beau, ni moche, juste un peu urbain, sans rien de particulier. Tu peux y travailler, tu peux y vivre, y faire tes achats, mais de là à rêver et être fasciné, il y a un monde.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 5 minutes, PowerRanger a dit :

Habiter Laval, c'est comme être à Issy-les-Moulineaux ou Rueil-Malmaison en région parisienne. Tu as l'avantage de la proximité de Paris (dans ce cas-ci Montréal), mais il n'y a rien de particulier. Ce n'est ni beau, ni moche, juste un peu urbain, sans rien de particulier. Tu peux y travailler, tu peux y vivre, y faire tes achats, mais de là à rêver et être fasciné, il y a un monde.

Ah non, Rueil-Malmaison c'est quand même plus beau !  Au moins la vieille partie de la ville... Alors que Laval...

Edited by bencoudonc
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
1 hour ago, Qc19 said:

Vous savez que Laval n’est qu’une banlieue dortoir... Quelques entreprises, des centres d’achats, etc. Rien .. mais rien d’excitant... surtout si vous n’avez pas de voiture pour vous véhiculer. 

 

Non pas que je cherche à défendre Laval, c'est vrai que c'est plate comme ville.

 

Mais il y a quand même plus que "quelques entreprises" qui y sont établies et qui fonctionnent drôlement bien: Couche Tard notamment, Structube qui y construit son nouveau siège social, Pelican ... plusieurs pharmas ... c'est moins dortoir que les villes plus éloignées.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 5 minutes, bencoudonc a dit :

Ah non, Rueil-Malmaison c'est quand même plus beau !  Au moins la vieille partie de la ville... Alors que Laval...

OK, alors juste Issy-les-Moulineaux 😉, on va dire Velizy alors. Après en région parisienne, chaque ville était un village, donc il existe normalement un coeur historique (plus ou moins conservé) avec du charme, c'est le cas de Rueil-Malmaison.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je viens de lire dans un autre de vos posts que vous voulez venir en couple ...  Il faudra être doublement chanceux alors pour obtenir 2 PVT individuel pour que cela se concrétise. (Un tirage au sort... n'oubliez pas!)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J’ai une assurance maladie grave qui me couvre mon mari et moi, nous l’avions prise en profitant des tarifs de groupe et nous l’avons gardée depuis car je sais qu’on aurait payé beaucoup plus cher en dehors et je me dis que ça pourrait servir un jour.

 

Les montants sont très limités et l’assurance ne couvre pas tout, il y a une liste de maladies et des conditions. Bref, c’est quand même restrictif.
 

 

Edited by Hei
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, bencoudonc a dit :

En effet c'est bien la première fois que je lis que quelqu'un est fasciné par Laval...


A chacun ses goûts. Il y a 15 ans Lévis était aussi une ville dortoir pas terrible mais elle s’est beaucoup embellie mais elle ne donne pas envie d’y emménager. Je préfère la rive nord.

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 5 minutes, Hei a dit :


A chacun ses goûts. Il y a 15 ans Lévis était aussi une ville dortoir pas terrible mais elle s’est beaucoup embellie mais elle ne donne pas envie d’y emménager. Je préfère la rive nord.

 

 

 

 

L'avantage de Laval est son placement, il est indéniable. On n'y habite pas pour le charme. C'est une sorte de grande banlieue urbaine de Montréal avant les villages de la rive Nord. Après c'est grand, il y a des quartiers mieux que d'autres. Comme partout ailleurs.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By valbar
      Bonjour,
       
      Je vais étudier au Québec en septembre 2020 mais je suis un peu perdu dans mes démarches. Mas situation est particulière, je suis actuellement inscrit dans une université, le serai dans une autre dans quelques mois, et dans une troisième en septembre. Voici le planning pour clarifier tout ça:
      - Session d'hiver 2020 (du 13.01 au 23.04) je suis inscrit à l'université Laval pour des cours à distance en études libres. Je n'ai pas besoin de visa d'études pour cela.
      - Session d'été 2020 (du 04.05 au 23.06) je compte m'inscrire à l'université de Montreal pour suivre d'autres cours, mais cette fois sur place. J'aurai donc besoin d'un visa d'études (aussi en études libres)
      - Session d'automne 2020 (à compter du 01.09) : Baccalauréat à McGill
       
      Les cours que je suis à Laval et que je vais suivre à Udem sont des cours préalables suivis en études libres (j'ai besoin de les valider pour etre officiellement accepté à McGill). Les inscriptions pour le semestre d'été 2020 ne sont pas encore ouvertes (elles le seront le 04.02). Est-ce que j'aurai assez de temps entre le mois de février et de mai pour gérer le permis d'études pour la rentrée du 04.05 ? En prenant compte que j'ai besoin de la lettre d'acceptation de l'université pour lancer les démarches. 
       
      Je ne pense pas pouvoir demander un permis d'études pour la session d'été en utilisant ma lettre d'acceptation de Laval, qui concerne la session d'hiver (le programme se termine donc fin avril).
       
      Je me rends compte que ma situation est confuse, j'espère avoir été assez clair dans mes explications.
       
      Merci d'avance !
       
      Valentin
    • By valbar
      Bonjour,
       
      Je souhaite reprendre mes études à l'Université Laval en septembre 2020. Je suis dans un cas un peu particulier, et je serai ravis de lire vos avis. Pour information eet pour donner du contexte, je suis français de 26 ans, j'ai une licence dans le domaine de l'informatique et quelques années d'expérience. Je souhaite me réorienter en changeant complètement de domaine.
       
      Le programme que je vise requiert la validation de cours préalables pour être accepté. Je me suis donc inscrit (et ai été accepté) à titre d'étudiant libre pour le semestre d'hiver 2020 pour suivre ces cours à distance. J'ai déposé ma candidature pour le programme de septembre, et devrais avoir une réponse en avril/mai.
       
      Malheureusement certains des cours demandés ne sont pas faisables à distance. Je devrai donc me rendre au Québec en mai 2020 pour les suivre sur place, et ferai une autre inscription en études libres lorsque ce sera possible.
       
      J'ai reçu une offre d'admission pour la session d'hiver 2020, et en recevrai (j'espère) une similaire au mois d'avril.
      Mes questions sont:
      - Est-ce que cette offre d'admission en études libres me permet d'obtenir un visa d'études pour le Canada ?
      - Si elle me le permet, et que je viens donc m'installer au mois d'avril à Québec pour suivre mes cours, et que par malheur je suis refusé dans mon programme, devrais-je immédiatement quitter le Canada ? Ou aurais-je quelques temps pour tenter de stabiliser ma situation, en trouvant du travail (et donc obtenir un visa de travail) et retenter ma chance l'année suivante ?
       
      Je vous remercie.
       
      Valentin
       
    • By Isotopie
      Bonjour à tous ! Je m'adresse à vous car j'ai quelques questions concernant l'université de Laval.
       
      Actuellement étudiante en France, j'ai la possibilité de faire une classe préparatoire ou une licence de mathématiques-informatique.
      Sachant que la classe préparatoire ne correspond à rien au Canada et que mon projet définitif est de m'installer à Montréal, j'aimerais savoir si en poursuivant une licence en France j'aurais l'occasion de compléter mes études à l'université de Laval en maitrise M1 (donc directement après les trois ans de licence). Je voudrais notamment y suivre des études d'actuariat et notamment intégrer l'institut canadien des actuaires.
       
      Merci par avance pour tous les renseignements que vous pourrez m'apporter !  😄
    • By Emmanuel Fontaine
      L'atelier ressources humaines® sera présent au salon de l'Emploi de Laval-Basses Laurentides, qui aura lieu le 31 Mars prochain au Palais des Congrès de Laval. Passez nous voir au bureau 104, entre 09:00 et 16:00, un jeu concours avec un bilan professionnel gratuit à gagner et des conseils pour trouver l'emploi de vos rêves! 
       
      Adresse du salon: 1717 Boul. Corbusier, Laval (Québec) H7S 2K7
       
      www.latelierrh.com
      [email protected]
      514-458-7753
      -- 
    • By immigrer.com
      Le prix médian des unifamiliales vendues dans la RMR au cours des neuf premiers mois de 2015 était de 294 000$, une hausse de 2,1% par rapport à 2014. Cependant, l’éventail des prix est large, passant de 252 500$ sur la Rive-Nord à 400 000$ sur l’île de Montréal. Le prix médian dans la RMR a progressé de 2,1% par rapport à 2014. Aucune des subdivisions régionales n’a connu de baisse de prix en terme nominal. Par contre, la hausse de prix la plus faible a été notée sur la Rive-Nord (+1,0%), ce qui, considérant l’inflation, est en réalité une légère baisse de prix. De son côté, Vaudreuil-Soulanges est l’endroit où la hausse de prix fut la plus forte cette année, avec un prix médian supérieur de 3,7% à celui de 2014. Sur les cinq dernières années, c’est toutefois sur l’île de Montréal que la hausse fut la plus élevée (+18,8%) au cours des neuf premiers mois.
       Des conclusions différentes pour la copropriété
       Au cours des neuf premiers mois de 2015, près de 74% des ventes de copropriétés au Québec ont été effectuées dans la RMR de Montréal. Alors que le marché de l’unifamiliale à Montréal semble indiquer que 2015 sera une meilleure année que 2014, la situation est tout autre pour le secteur de la copropriété. Dans l’ensemble de la RMR, la diminution du nombre de ventes est de 13,2% relativement aux neuf premiers mois de 2014. Seul le secteur de Vaudreuil-Dorion a connu une augmentation (+8,7%). Quant au prix médian des copropriétés vendues dans la RMR, il est plus élevé de 0,5% par rapport à l’année dernière, atteignant 242 500$.
       
      suite et source: http://www.lesaffaires.com/blogues/joanie-fontaine/immobilier-differences-montreal-banlieue/
       
        Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.caJOANIE FONTAINECourriel
         
       
    • Guest AnLau
      By Guest AnLau
      Bonjour,

      Etant en pleine investigation sur divers universités québécoises, j'aurais voulu connaître vos avis et expériences sur cette université.

      En procédant de la façon suivante:

      top 5 qualités.

      top 5 défauts.

      Votre souvenir maquant.


      merci à vous.
    • By Jeeeeejeeeee
      Bonjour tout le monde !
      Je suis actuellement étudiant en 2ème année d'école d'ingénieur à Toulouse, et j'ai été accepté pour faire un semestre d'échange à l'université Laval pour la session d'automne (Septembre-Décembre). Je crois avoir rempli toute la paperasse pour la sécu et l'inscription en elle-même, mais il me reste encore une interrogation, le logement:
      Avec la lettre d'admission, j'ai aussi reçu le formulaire de demande de location d'un logement surplace pour pas trop cher (322$ par mois je crois), mais j'ai vu que j'étais en liste d'attente, classé 218ème.
      Du coup, mes questions : Est-ce que j'ai encore une chance d'avoir une chambre sur le campus? Je sais trop si les gens se désistent en masse ou pas.
      Et si vous aviez des conseils pour chercher des chambres (coloc ou pas) aux alentours au cas où ... Je me suis renseigné rapidement et j'ai trouve vendulaval comme site intéressant, et kijiji.
      Merci d'avance
    • Guest
      By Guest
      Bonjour,

      Clinique Visuelle Voir est présentement à la recherche d'optométristes pour ses cliniques, situées dans les régions de Chicoutimi, Cowansville, Saint-Félicien et Magog. Il sera possible pour vous de choisir le secteur pour votre épanouissement professionnel. Des arrangements financiers dans la mesure de vos attentes, en plus d'une participation au bénéfice possible saura surement vous plaire. De plus, un environnement de travail sain et un équipement à la fine pointe de la technologie vous y attends!

      Veuillez communiquer avec Dr Gaston Rivest au 418-879-0749 si cette offre vous intéresse!

      http://cliniquevisuellevoir.com/
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines