Jump to content

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir,

Nous sommes en couple depuis 5 ans et demi et vivons sous le même toit depuis 12 mois pile. J'ai un visa Jeune Pro pour un studio de design (catégorie A) à Montréal et mon copain est venu pour un stage avec un Stage Coop. Il a fini son stage et doit retourner en France pour le mois de septembre (pour finir ses études) et on aimerait ensuite qu'il revienne au Canada (fin septembre).
Avec le COVID-19 et les frontières en mode essentielles, il est impossible pour lui de revenir juste en temps que touriste. Du coup, on aimerait devenir conjoint de fait. Dans un premier temps, pour qu'il puisse revenir au Canada et dans un second temps pour qu'il puisse être attitré à mon visa et trouver un travail ici.
Savez-vous comment devenir conjoint de fait ?
Nous savons qu'il faut avoir vécu sous le même toit 12 mois consécutifs, qu'il faut avoir des papiers prouvant que c'est bien le cas et des photos prouvant notre relation. Nous avons tout ça mais nous ne savons pas à qui envoyer les papiers ou encore à qui se présenter pour devenir conjoint de fait et qu'il prenne mon visa.

Pourriez-vous nous aider ? Désolée pour le long post.

Merci mille fois d'avance !

Quitterie & Kilpéric

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le site du gouvernement du Canada indique que votre permis Jeune Pro ne permet pas de personnes a charges... comme un conjoint de fait...
https://www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/admissibilite.asp

 

Avec la Covid19, obtenir de venir ici en temps que visiteur est impossible si vous n'êtes pas résidente permanente. 

Edited by josee19963
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Litchisnews
      Allô à tous et à toutes ! 
      Mon statut conjoint de fait d'un permis post diplôme. 
       
      Petites questions rapides : 
       
      - Dû à des raisons perso j'ai du rentrer en France pendant 2 mois et demi, de base pour une durée indéterminée qui fait que mon conjoint de fait à dû quitter notre logement et j'avais donc changer mon adresse niveau banque etc etc donc plus rien ne nous rattache à la même adresse. Je peux maintenant revenir. Est-ce que j'ai perdu mon statut de conjoint de fait ? Mon permis de travail est-il toujours valide jusqu'en août ? 
       
      - si je peux revenir avec mon statut actuel, je vais donc prévoir un plan pour le confinement mais aurais-je aussi besoin de trouver un emploi avant mon arrivée ? 
       
      Merci par avance pour vos réponses 🤗
    • By Laurent
      Le Canada est le 3e pays à avoir approuvé un vaccin contre la COVID-19 et la campagne de vaccination va commencer dans les prochains jours.
       
      La grande majorité des Canadiens se réjouissent de cette nouvelle mais il semble qu'en France et dans d'autres pays ce n'est pas du tout le cas. Les sondages en France donnent un taux très élevé de réticence par rapport à la vaccination, et le Canada va devoir prochainement prendre des décision quant à l'accès sur son territoire, la circulation des personnes et l'accès à ses frontières.
       
      Même si la question n'a pas encore été soulevée, va-t-on devoir rendre la vaccination obligatoire à toute personne qui rentre sur le territoire Canadien sachant que l'on cherche une immunité de groupe avec la vaccination ?
      Les Canadiens vont-ils accepter que des étrangers se promènent dans les lieux publics non vaccinés alors que c'est disponible ?
       
      Il s'agit d'un enjeu de santé publique qui ne pourra pas être ignoré dès lors que les frontières vont ouvrir à nouveau. Nous aimerions donc avoir votre opinion à ce sujet et ainsi bien comprendre où vous vous situez dans cette démarche. Seriez-vous prêt à renoncer à votre projet d'immigrer au Canada pour ne pas avoir à vous vacciner ? Ou au contraire, vous percevez cela comme une délivrance et un retour à la vie normale ?
       
      Laissez-nous savoir ça dans le sondage ci-dessous et n'hésitez pas à commenter dans l'espace en bas de cet article.
       
      Chargement en cours…
    • By Vimar
      Bonjour à toutes et à tous ! 
       
      Je viens chercher une réponse à une question que je me pose depuis un moment surtout avec le covid...
       
      Mon partenaire et moi voulons nous marier tout bientôt. J'ai été accepté dans une université québécoise et ai reçu ma lettre d'invitation et d'acceptation à l'université. Je serais donc en mesure de commencer les démarches et avec le covid, le plus tôt, le mieux. Mais comme toutes choses pas simples dans ce monde, nous ne pouvons pas nous marier en Suisse (là d'où on vient) car le mariage homosexuel n'est pas légal (au yeux du Canada, le pacs n'est pas reconnu et nous n'avons pas vécu plus d'une année ensemble malgré nos 6 ans de relation... Nous ne sommes dès lors pas conjoints de fait) . Dès lors nous devons aller nous marier au Danemark. Le seul problème c'est que les démarches avec le covid vont probablement prendre plus de temps que prévu...
       
      La question est alors : est-ce que je peux déjà demander mon caq et par la suite mon permis d'étude et me marier par la suite de tout ça et faire la modification dans mes deux demandes pour que mon époux ait le droit de travailler au Canada ?
       
      Merci d'avance ! 
       
      Meilleures salutations, 
       
      Vincent
    • By Kkse
      Bonjour,
       
      je souhaite faire une demande visiteur pour mon conjoint. J’en avais déjà présenté une il y 3 ans qui avait été refuser . Nous avions entamé la demande de parrainage et nous l’avons ensuite retirer car nous souhaitions déménager hors du Canada. Ceci dit les fête arrive et je souhaite pourvoir les fêter avec mon conjoint et notre fille. Il y a t’il dés conseil ou une personne qui en a fait la demande au paravant? Merci
    • By Laurent
      Le New York Times cite le Canada en exemple dans la prise en charge de la pandémie. Selon lui, il s'agit d'un pays qui fait mieux que tous les autres actuellement. Explications :
      Où le virus est-il moins dommageable ?
      Avec la flambée des cas de coronavirus dans la majeure partie de l'Europe et des Amériques, il peut être facile de céder au nihilisme et de se demander s'il existe un bon moyen pour un pays de lutter contre le virus.
      Mais l'ampleur des flambées récentes est vraiment différente selon les pays. Deux pays méritent une certaine attention: le Canada et l'Allemagne.
       
      By The New York Times | Sources: Johns Hopkins University, World Bank  
      Ni l'Allemagne ni le Canada n'ont échappé à la vague d'automne du virus, comme vous pouvez le voir. Mais ils font tous les deux beaucoup moins de mal que leurs voisins. Comment?
       
      D'une part, les deux pays ont fait un meilleur travail pour éviter les vœux pieux que l'administration Trump ou certains gouvernements européens.
      L'Allemagne a annoncé hier qu'elle fermerait des restaurants, des bars, des gymnases, des théâtres et plus pendant plusieurs semaines. «Nous devons agir, et agir maintenant, pour éviter une crise sanitaire nationale», a déclaré la chancelière Angela Merkel. Comparez cela avec les États-Unis, où le taux de nouveaux cas confirmés a été plus élevé que le taux actuel de l'Allemagne pendant presque tous les cinq derniers mois - mais presque personne ne parle de fermer des restaurants.
      La décision d’hier n’est pas la première décision agressive de l’Allemagne. Il était également loin devant les États-Unis dans le développement de tests largement disponibles ce printemps et les offre gratuitement aux résidents.
      Mais le Canada peut être un exemple encore meilleur, étant donné que son taux actuel de nouveaux cas est bien inférieur à celui de l'Allemagne. Considérez cette carte:
       
      By The New York Times | Sources: State and local health agencies and hospitals, United States Census Bureau, Statistics Canada  
      Une partie du succès du Canada est probablement culturel et aurait été difficile à reproduire aux États-Unis, comme me l’a dit Ian Austen, un Canadien qui a couvert le pays pour le Times pendant plus d’une décennie. «Il y a généralement beaucoup de déférence à l'égard de l'autorité au Canada», a déclaré Ian.
      Mais des actions spécifiques ont également été importantes. Contrairement aux États-Unis, les politiciens conservateurs au Canada ne doutent pas de la sagesse du port de masque, a déclaré Ian. Ce printemps, Doug Ford, le premier ministre conservateur de l'Ontario, a décrit les personnes qui protestaient contre les mesures de distanciation sociale comme «une bande de yahoos».
      Et certains hauts responsables de la santé publique dans les provinces canadiennes sont devenus des semi-célébrités, car ils ont insisté à plusieurs reprises sur la distanciation sociale, le port de masques et d'autres formes de prudence. Imaginez des versions d'Anthony Fauci, mais qui sont louées à travers le spectre politique, plutôt que d'être qualifiées de «désastre», comme l'a fait le président Trump avec Fauci.
      Parmi les régions canadiennes les plus prospères se trouvent les quatre petites provinces le long de l'océan Atlantique, qui ont toutes presque éteint le virus. Ils l'ont fait en fermant largement leurs frontières - une stratégie qui a également fonctionné dans plusieurs autres pays, dont l'Australie, le Ghana, Taiwan et le Vietnam, malgré le scepticisme de certains libéraux politiques du monde entier.
      Les quatre provinces canadiennes - la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et l'ensemble de Terre-Neuve-et-Labrador - ont eu suffisamment de succès ce printemps pour pouvoir former une «bulle» conjointe cet été. Les résidents peuvent voyager entre les quatre, même s'ils restent fermés à l'extérieur.
      «Nous n'avons aucun cas ici», a récemment déclaré Sharon Stewart, une restauratrice de Pictou, en Nouvelle-Écosse, au Globe and Mail, «et nous voulons que cela continue.»
       
      Source : New York times
    • By Valentinos
      Bonjour à tous,
       
      Pour celles/ceux qui sont travailleurs temporaires et qui sont revenus récemment d'un séjour à l'étranger, comment s'est passé votre passage auprès d'un agent des services frontaliers canadiens? 
       
      - Est-ce que vous avez du fournir des documents en + de votre permis de travail valide et de votre passeport? (Bail, facture hydro, etc.)?
       
      - Comment avez-vous présenté votre plan de quarantaine, doit-on avoir un plan écrit? Est-ce que votre conjoint(e)/colocataire avec qui vous habitez doit fournir un écrit?
       
      - Question bête: une fois l'entrée au Canada acceptée, peut-on se rendre à son domicile pour se placer en quarantaine par transport public (métro, bus) ou par taxi/uber?
       
      - Est-ce qu'il y a d'autres informations importantes à connaître autre que celles transmises par IRCC/Santé publique du Canada?
       
      Merci pour votre retour 🙂
    • By traveller
      Bonjour tout le monde !
      J'espère que tout va bien chez vous et que vous ayez encore maintenu le moral pour terminer ce marathon 🏃🏃
      Après la réouverture de CRDV/VFS GLOBAL RABTAT ,est ce que le traitement des dossiers sont reprises ?
      Y-a-t-il des gens qui ont reçu leur Visa ?
      Y-a-t-il des mise à jour?
      Manifestez- vous s'il vous plaît ?
       De ma part la dernière mise à jour reçu c'est en mi-mai pour ma résidence temporaire (permis de travail)
      ARD: 16 mars 2020
      Biométrie : 28 mars 2020
      VMV :8 mai 2020
      Mise à jour (bulletin de salaire et CNSS): 11 mai 2020
       
    • By Kamel87
      Bonjour,
       
      J'ai déposé il y a plus d'un an déjà ma demande de parrainage externe (mai-2019) et à ce jour, je n'ai même pas reçu d'accusé de réception pour lier ma demande en ligne donc, 0 avancement. Alors, je suis venu au Canada il y a quelque jours pour envoyer une nouvelle demande en interne + une demande de permis de travail ouvert cette fois-ci et retirer la demande en externe bien évidement. L'agent d'immigration a dit à ma femme que je pouvais demander un permis de travail à condition de retirer ma demande en externe et la remplacer par une demande en interne et je voulais avoir vos avis sur le sujet et est-ce vraiment faisable tel que nous l'a dit l'agent ? Je suis prêt à revenir à la case départ car il n'y aucun avancement dans mon dossier actuel, autant le faire à l'interieur du Canada et obtenir un PTO afin que je puisse rester avec ma femme plutôt que d'attendre à l'extérieur pour un dossier qui stagne
       
      Merci d'avance pour vos réponses 
    • By immigrer.com
      Coincée par la pandémie, une immigrante devra payer son accouchement
      Traverser la frontière pour valider un permis de travail n'est pas considéré comme un voyage essentiel par le Canada.
      David Rémillard Publié à 5 h 32 Radio-Canada Une immigrante française officiellement sélectionnée par le Québec et dont l'accouchement est prévu en août prochain devra payer les frais médicaux de sa poche, incapable d'obtenir le permis de travail exigé par la Régie de l'assurance maladie.
      Stéphanie* (nom fictif) s'estime prise au piège.
      La jeune femme a immigré au Québec il y a près de deux ans. Elle y a rencontré son conjoint actuel et travaille depuis plus d'un an dans un commerce de la capitale en vertu d'un permis ouvert. Son partenaire, lui aussi un expatrié, détient un statut de résident permanent du Canada.
      La situation actuelle du couple ne donne toutefois pas accès à une couverture de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) pour Stéphanie.
      Enceinte depuis décembre, elle a amorcé des démarches pour obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) en février. C'était donc avant la pandémie de COVID-19.
      Le document lui était nécessaire en vue d'obtenir un permis de travail fermé du gouvernement fédéral, lequel lui permettrait ensuite de faire une demande d'adhésion à la RAMQRégie de l'assurance-maladie du Québec. À première vue et après avoir pris connaissance des délais de traitement, le plan semblait bon.
       
      source et suite: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1722144/immigration-regie-assurance-maladie-quebec-frontiere-tour-du-poteau-covid19?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By ladinshao
      Bonsoir, 
      Je suis nouvelle,  et je recherche de l’aide concernant l ouverture des frontières aériennes au Canada à partir du 1er août prochain. J ai du modifier mon billet de voyage pour pouvoir me rendre en touriste et rendre visite à ma fille, son époux, et mon petit fils (Résidents temporaires en attendant la validation de leur statut de résidents permanents) cet été de la france à Montréal. AveZ vous des informations Qui confirmeraient l autorisation de voyager à partir du 1er août prochain. Merci !!! 
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement