Jump to content
immigrer.com

Oui, il y pourrait y avoir des perturbations dans le processus d'immigration

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je suis en processus d'immigration et j'avais déjà soumis une première demande pour un visa de travail fermé, mais ma demande a expirée car je n'ai pas reçu le numéro d'offre d'emploi à temps.

Quand j'ai voulu faire ma 2e demande, je n'ai pas reçu d'invitation pour refaire ma demande. Mais j'ai eu beaucoup de problème lors de ma première demande pour récupérer les messages de l'immigration...

Je voudrais donc savoir si avec le COVID toutes les invitations sont suspendues ou si je l'ai raté et je peux commencer mon dossier ? J'aimerai bien gagner du temps.

 

J'ai lu sur d'autres articles du forum qu'on pouvait justement continuer les démarches ? Savez-vous si c'est bien ça ?

 

Merci pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Gabrielle03
      Bonsoir 
      Est ce qu'il y en a qui sont prêts pour le départ mais ne peuvent pas encore voyager a cause de la pandémie ? Ne plus savoir quand choisir une date de départ avec tout ce qui se passe alors qu'on est paré ... 
      C'est mon cas et c'est assez frustrant lol. Tout le monde me dit mais tkt le plus dur est passé et je le sais. Sauf qu'après plus de cinq ans a attendre, avoir enfin la CRP et ne pas pouvoir en profiter craint quand même ahah. Surtout quand on regarde les infos tous les matins et que rien ne s'améliore. Je pensais aller en avril mais c'est mort (même si je fais partie de ceux qui ont le droit a l'exemption je me dis que ça ne sert à rien d'y aller pour rester confiner 14 jours). 
      Enfin voilà j'avais juste envie de partager avec des personnes qui sont dans le même cas que moi parfois c'est difficile d'exprimer sa hâte d'y aller à son entourage quand il ne peut pas comprendre comment c'est stressant tout le processus et l'attente. 
      Alors si vous êtes aussi impatients et regarder les vols comme moi a vos claviers 😊
    • By Gaellejp
      Bonjour a toutes et tous 
       
      Je viens d être mis à pied par mon envoyeur actuel avec qui j ai un visa de travailleur temporaire fermé depuis 3 ans.  J ai trouvé un autre emploi qui doit debuter le 13 avril mais pour cela je dois faire un nouveau visa de travail temporaire fermé avec mon nouvel employeur dans un bureau d immigration. Ces derniers semblent fermés? Savez vous comment je peux faire? J ai une famille de 3 enfants et j etais le seul revenu!!
    • By thomas2108
      Hello a tous, 
       
      Petite question....
      Ma demande d"admission a ete reportée du trimestre d’été vers le trimestre d'automne par mon école (HEC Montreal), mais j'avais déjà en poche mon permis d"étude et mon CAQ.
      Que dois je faire aujourd'hui, tout refaire (CAQ et permis d"Etudes) ? J'ai contacte le MIFI par telephone qui n'a rien su me dire (la personne ne au telephone ne comprenait pas grand chose) et impossible de joindre IRCC qui doit etre deborde. 
       
      Vous avez une idée de ce que je dois faire ?? 😀
       
      Passez une bonne journee et prenez soins de vous.
    • By immigrer.com
      Agence France-Presse
      | Publié le 30 mars 2020 à 14:20
      Le premier ministre Justin Trudeau a estimé lundi que son pays n'était «pas exactement sur la même trajectoire» que les États-Unis dans la lutte contre le coronavirus et qu'il s'en sortait mieux, grâce à une réaction «plus rapide» des autorités canadiennes. 
       
      «Je pense que, toutes proportions gardées, on n'est pas exactement sur la même trajectoire», a dit M. Trudeau, interrogé sur la situation inquiétante chez le voisin américain lors de sa conférence de presse quotidienne devant sa résidence à Ottawa. 
        «On a été plus rapides à amener des tests de dépistage» et à convaincre les Canadiens de la nécessité de se placer en isolement, a-t-il précisé. 
      «Mais on va vraiment voir cette semaine si les comportements que les gens ont adoptés il y a deux semaines déjà vont porter leurs fruits», a-t-il prudemment ajouté. 
       
      source et suite: https://www.tvanouvelles.ca/2020/03/30/le-canada-nest-pas-sur-la-trajectoire-des-etats-unis-dit-trudeau
    • By Annelg
      Bonjour à tous ! Petite questions pour le CSQ via PEQ ! 
       
      Je pensais pouvoir appliquer en ce moment au PEQ mais voilà plusieurs questions : 
       
      1) je suis actuellement en mise à pied à cause du COVID-19 dû au manque d'ouvrage, malgré tout mon employeur actuelle est prête à mes faire une lettre expliquant la situation mais je reste malgré tout employée et que je reprendrai l'activité des que possible. Pensez vous que je puisse appliquer malgré tout au PEQ ? Comme ils demandent à être en emploi au moment de la demande ... 
       
      2) dans les éléments à joindre à la demande, on parle de 3 relevé de salaires par emploi. 
      j'ai 47 semaines à plus de 30h mais j'ai pris quelques jours de vacances et est aussi parfois était malade ... Je suis à ma 52eme fiche de paie mais quelques une sont à moins de 30h... Pensez vous qu'ils pourraient voir qu'il me manque quelques semaines ? Comme on ne fournit que certaines fiches de paie apparemment et aussi comme mon permis arrive bientôt à expiration et au vu de la situation actuelle je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre mon travail pour pouvoir compléter ces quelques semaines ....
       
       
      Au vue de la situation je ne sais pas si ils pourraient être plus compréhensif .... 
       
       
      Merci beaucoup pour vos réponses 🙂
    • By immigrer.com
      Marco Fortier
      27 mars 2020 Éducation Ils sont les « grands oubliés » de la crise du coronavirus. Isolés, anxieux, loin de leur famille, à bout de ressources financières, des étudiants étrangers vivent une détresse silencieuse.
      « Au secours », a écrit Moïse Kalonji Ngoyi dans un message au Devoir, cette semaine. Cet étudiant d’origine congolaise a lancé un véritable cri de désespoir.
      Il n’a presque plus d’argent pour se nourrir et payer son loyer, ne sort plus de chez lui par crainte d’attraper une infection au coronavirus et peine à suivre ses cours universitaires à distance. Ses nuits sont peuplées de cauchemars. Ses parents ne peuvent lui envoyer de l’argent : les banques de son pays d’origine ont fermé pour la durée de la crise. Les transferts électroniques sont impossibles.
      « Mes parents m’appellent pour me demander comment je vais. Je leur dis que ça ne va pas bien. Non, ça ne va pas bien », répète-t-il comme un mantra.
      Joint dans sa chambre située près de l’Université d’Ottawa, où il étudie en communication, Moïse Kalonji Ngoyi a la voix chevrotante. « Je suis ébahi, triste, déprimé, mon objectif pour cette année est de la terminer en vie, tout simplement », dit-il.
      Il a perdu depuis deux semaines les petits boulots qu’il cumulait pour payer ses études — plongeur, entretien ménager. À Ottawa comme ailleurs, tout est fermé pour cause de pandémie. Moïse déplore que les étudiants étrangers ne soient éligibles à aucun des programmes d’aide d’urgence offerts par les gouvernements. « Ma famille, c’est le Canada. Mais on nous a abandonnés », dit-il.
      La détresse de Moïse Kalonji Ngoyin’est pas unique : elle est répandue parmi les 86 000 étudiants étrangers au Québec, explique Agnès Berthelot-Raffard, professeure associée à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), qui mène une enquête sur la santé mentale des étudiants noirs.
      « Les étudiants étrangers sont les grands oubliés de la crise actuelle. Ils connaissent mal leurs droits. Ils ne savent pas à qui se référer pour demander de l’aide. Ils sont vraiment perdus », dit la chercheuse en éthique et santé publique.
      L’éloignement de la famille peut aussi créer de l’anxiété, note la professeure. Hanieh Ebrahimzadeh, étudiante à l’Université Laval, s’inquiète ainsi non seulement pour elle, mais pour son mari coincé en Iran — où la crise du coronavirus prend des proportions inquiétantes.
      « J’ai des difficultés à me concentrer. Devant mon ordinateur, je pense à tout sauf à mes devoirs », dit la doctorante en ethnologie et patrimoine. Elle envisage d’abandonner sa session à cause du stress.
       
      source et suite: https://www.ledevoir.com/societe/education/575944/la-detresse-des-etudiants-etrangers?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1585422129
    • By immigrer.com
      AGENCE QMI Samedi, 28 mars 2020 20:47MISE À JOUR Samedi, 28 mars 2020 21:09 Sophie Grégoire Trudeau, l’épouse du premier ministre Justin Trudeau, a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux, samedi soir, confirmant qu’elle n’est plus atteinte du coronavirus. 
      «Je voulais vous donner des nouvelles : je me sens tellement mieux et j’ai reçu un bilan de santé positif de mon médecin et de Santé publique Ottawa, a-t-elle écrit sur sa page Facebook. Du fond du cœur, je tiens à remercier tous ceux et celles qui m’ont envoyé leurs meilleurs vœux. J’envoie tout mon amour et mon courage aux personnes qui souffrent en ce moment.» 
       
      source et suite: https://www.journaldemontreal.com/2020/03/28/sophie-gregoire-trudeau-est-guerie-de-la-covid-19-1
    • By immigrer.com
      Agnès Berthelot-Raffard
      Philosophe, présidente fondatrice du Black Students’ Mental Health Project et professeure associée à l’UQAM
      27 mars 2020LIBRE OPINION Libre opinion Avec la fermeture des écoles et des universités relativement au confinement décrété par les différents ordres de gouvernement, les étudiants internationaux ont désormais été priés de communiquer avec leur consulat général ou ambassade. Loin de leurs proches, confrontés à la fermeture successive de l’espace aérien ou à l’augmentation éhontée des prix des vols par les compagnies d’aviation civile, si certains de ces étudiants ont été ou sont en mesure de quitter le Canada, d’autres n’en ont pas la possibilité. Parmi ceux qui resteront au pays, tous n’auront guère les moyens matériels et moraux de survivre en attendant la fin d’un confinement dont personne ne peut encore estimer la durée.
      En ces temps décisifs, chacun des ordres de gouvernement a adopté des mesures économiques afin de soutenir financièrement les membres de la population les plus frappés par les dommages collatéraux de cette crise inédite et les encourager à suivre les directives de confinement.
      Cependant, les étudiants internationaux restent les grands oubliés des points de presse des premiers ministres. La prise en compte de leur sort incombe pourtant politiquement aux gouvernements des différentes provinces qui les ont accueillis. Leur situation relève de la responsabilité sociale des membres chargés de la gouvernance des universités et de la responsabilité pédagogique des professeurs, notamment dans le contexte où, appelés à offrir leur enseignement en ligne, ces derniers doivent s’assurer de l’équité entre les membres de leur groupe-classe.
       
      suite et source: https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/575857/les-etudiants-internationaux-les-oublies-de-la-pandemie?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1585316299
    • By immigrer.com
      Le Collectif étudiants et travailleurs internationaux (ETIQ) demande à Ottawa de prolonger de six mois la validité des permis temporaires d’études et de travail.
      «Une prolongation permettrait que personne ne se trouve sans statut sur le territoire. La situation actuelle rend les étudiants et travailleurs étrangers très précaires financièrement et au niveau de leur statut d'immigration. Accorder six mois de prolongement automatique viendrait sécuriser leur parcours d'intégration au Québec tout en apportant le minimum de sécurité qu'on leur doit», a indiqué Thibault Camara, coordonnateur du Collectif, mercredi, au Journal.
      Ce dernier a affirmé que le Canada devrait s’inspirer de pays comme la France qui a d’ores et déjà prolongé ce type de visas de trois mois.
      M. Camara dit également lancer «un cri du cœur» pour que les étudiants et les travailleurs étrangers «soient intégrés de façon explicite dans toutes les mesures prises par le gouvernement et que leurs vies ne soient pas le dommage collatéral de la crise sanitaire actuelle».
      «Livrés à eux-mêmes»
      Affirmant que les étudiants et travailleurs étrangers sont actuellement «livrés à eux-mêmes», M. Camara a décrit une situation d’extrême vulnérabilité. «Une grande partie des étudiants internationaux se trouvent sans la possibilité de recevoir de l’argent de leur famille, de travailler pour subvenir à leurs besoins et sont menacés d’éviction par leurs propriétaires ou certaines universités», écrit le Collectif dans un communiqué.
       
      source et suite: https://www.journaldequebec.com/2020/03/25/un-collectif-demande-a-ottawa-de-prolonger-la-validite-des-permis-temporaires
    • By Nardida77
      Bonjour à tous, 
       
      J’ai un permis de travail fermé valide, CSQ obtenu et la demande de résidence permanente en traitement (visite médicale passée). Je travaille pour le même employeur depuis des années, mais celui-ci compte me licencier économiquement en raison du COVID-19.
      De ce que j’ai compris, les détenteurs de permis de travail fermé n’ont le droit à rien... pas de chômage et pas d’aide. 
      Ma crainte est que ce licenciement mette en péril ma demande de résidence permanente. Est-ce que qqn sait si ça peut être le cas? Que peut-il concrètement m’arriver? Si vous êtes dans cette situation ou que vous avez des réponses, merci de partager sur ce forum. Ça fait deux semaines que je cherche cette info, sans succès 😩.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines