Jump to content

Que vont devenir les résidents temporaire en permis fermé s'ils perdent leur emploi à cause de la Covid-19 ?


Recommended Posts

  • Habitués
il y a 11 minutes, Indiana a dit :

C'est exact mais regardez le fil de discussion dans lequel certains soutenaient mordicus qu'on ne pouvait rien faire avec un permis de travail fermé (y compris une avocate dans le journal "l'express"qui a manqué une occasion de se taire).

 

L'administration applique des Lois, des Règlements et des précédents (décisions de juges arbitres en l'occurrence). Quoi que l'on puisse en dire même si l'interprétation peut parfois être erronée ou stricte (c'est pour contester cela que les avocats existent), il faut toujours aller à la source (la Loi et ses Règlements), tenter le coup, puis se battre lorsque l'on pense que la décision est infondée (réexamen). Et ne surtout pas se décourager en voyant les "fake news".

 

L'aide d'urgence est de toute façon un moyen pour l'administration de combler de façon temporaire toutes les carences de l'assurance-emploi.

 

Donc bravo d'avoir essayé et bravo d'avoir donné votre retour d'expérience pour tous ceux qui se posent encore des questions.

Elle n'est pas sur l'assurance emploi. Elle est sur le pcu, les critères ne sont vraiment pas les même...

Link to post
Share on other sites
  • Replies 247
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

La grippe, c'est Influenza, pas Corona. Ce ne sont pas du tout les mêmes virus.  Il ne faut pas faire de désinformation !

C'est exact mais regardez le fil de discussion dans lequel certains soutenaient mordicus qu'on ne pouvait rien faire avec un permis de travail fermé (y compris une avocate dans le journal "l'express"q

On vient de publier un article complet sur la situation des temporaires:  https://www.immigrer.com/des-travailleurs-etrangers-temporaires-bloques-par-leur-propre-permis-et-autres-details-les-conc

Posted Images

il y a 10 minutes, Indiana a dit :

C'est exact mais regardez le fil de discussion dans lequel certains soutenaient mordicus qu'on ne pouvait rien faire avec un permis de travail fermé (y compris une avocate dans le journal "l'express"qui a manqué une occasion de se taire).

 

L'administration applique des Lois, des Règlements et des précédents (décisions de juges arbitres en l'occurrence). Quoi que l'on puisse en dire même si l'interprétation peut parfois être erronée ou stricte (c'est pour contester cela que les avocats existent), il faut toujours aller à la source (la Loi et ses Règlements), tenter le coup, puis se battre lorsque l'on pense que la décision est infondée (réexamen). Et ne surtout pas se décourager en voyant les "fake news".

 

L'aide d'urgence est de toute façon un moyen pour l'administration de combler de façon temporaire toutes les carences de l'assurance-emploi.

 

Donc bravo d'avoir essayé et bravo d'avoir donné votre retour d'expérience pour tous ceux qui se posent encore des questions.

Il faudrait que tu appelles l'assurance emploi pour moi car après avoir essayer de leur expliquer a peu prés 50 fois au téléphone et dans un bureau de Service Canada qu'avec un permis de travail ferme cela ne nous empêche pas d’être disponible a trouver du travail ni de travailler.

Je suis d'accord qu'il faut essayer mais expliquer ça a un mur c'est compliqué.

J'ai fait une demande de PCU qui apparemment est passée mais cela ne change rien au fait que je viens de passer 5 mois sans rien toucher.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 3 minutes, juetben a dit :

Elle n'est pas sur l'assurance emploi. Elle est sur le pcu, les critères ne sont vraiment pas les même...

Comme je le dis c'est "un moyen pour l'administration de combler de façon temporaire toutes les carences de l'assurance-emploi." Dans un de mes dossiers, une cliente demandait l'AE alors que son congédiement n'avait rien à voir avec la crise sanitaire et a obtenu son aide d"urgence....Par ailleurs je confirme que le permis de travail fermé donne droit à l'AE selon des critères strictes mais qui n'enlèvent pas le droit à l'AE ipso facto.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 3 minutes, Indiana a dit :

Comme je le dis c'est "un moyen pour l'administration de combler de façon temporaire toutes les carences de l'assurance-emploi." Dans un de mes dossiers, une cliente demandait l'AE alors que son congédiement n'avait rien à voir avec la crise sanitaire et a obtenu son aide d"urgence....Par ailleurs je confirme que le permis de travail fermé donne droit à l'AE selon des critères strictes mais qui n'enlèvent pas le droit à l'AE ipso facto.

Depuis plus de 17 ans ici je ne connais personne avec ptt qui a réussi à avoir du chômage... Le pcu remplace le chômage et les critères ne sont en rien comparables à ceux du chômage, il faut comparer des pommes avec des pommes et des oranges avec des oranges, et ne pas dire qu'elle a droit au pcu en parlant du chômage alors que le pcu est une mesure temporaire et exceptionnelle. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, Isa06 a dit :

Bonne nouvelle
Les permis fermés ont bien droit à la PCU
Mon mari et mon fils ont reçu leur paiement de 2000$
Donc n’hésitez pas inscrivez-vous
C’est une bonne nouvelle rassurante


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

C,est une bonne nouvelle oui

Mais mon mari en permis fermé n'a pas été licencié à cause de la COVID, donc il n'y aura pas droit. Espérons que le chomage l'accepte

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, Elvex01 a dit :

Il faudrait que tu appelles l'assurance emploi pour moi car après avoir essayer de leur expliquer a peu prés 50 fois au téléphone et dans un bureau de Service Canada qu'avec un permis de travail ferme cela ne nous empêche pas d’être disponible a trouver du travail ni de travailler.

Je suis d'accord qu'il faut essayer mais expliquer ça a un mur c'est compliqué.

J'ai fait une demande de PCU qui apparemment est passée mais cela ne change rien au fait que je viens de passer 5 mois sans rien toucher.

Je comprends et crois-moi je sais ce que c'est de parler à des murs, cela fait plus de vingt ans que j'en ai fait mon métier...Merci d'ailleurs de donner ton retour d'expérience. Mais, encore une fois, les critères d'admissibilité répondent à des critères stricts  et factuels (voir la décision du juge arbitre que j'ai mentionné dans un de mes posts). Donc tous les détenteurs de permis de travail fermé  ne peuvent pas en bénéficier. Le sens de mon propos est qu'il faut malgré tout tenter car la règle n'est pas l'exclusion pure et simple....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 10 minutes, juetben a dit :

Depuis plus de 17 ans ici je ne connais personne avec ptt qui a réussi à avoir du chômage... Le pcu remplace le chômage et les critères ne sont en rien comparables à ceux du chômage, il faut comparer des pommes avec des pommes et des oranges avec des oranges, et ne pas dire qu'elle a droit au pcu en parlant du chômage alors que le pcu est une mesure temporaire et exceptionnelle. 

Je te recommande de lire la décision suivante: http://www.ae.gc.ca/fra/politique/appels/cubs/60000-70000/63000-63999/63940.shtml qui est reprise dans le guide de détermination de l'admissibilité: https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/assurance-emploi/ae-liste/rapports/guide/ch-10/preuve.html

 

Je ne compare pas du tout, nous sommes d'accord que le PCU est une mesure temporaire.

 

Je dis que le PCU est une aubaine pour combler les "trous" de l'AE dans les circonstances mais que l'AE peut être obtenue même dans le cas d'un permis de travail fermé (voir le guide ci-dessus) même si la discussion n'est pas close et que beaucoup de fonctionnaires ont une interprétation stricte de leur propre guide.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Alors je n’ai pas dit que les gars avaient droit à l’assurance emploi. Par contre quand on rempli la demande d’assurance emploi la question est si on a perdu notre emploi à cause de la covid-19 et la date de reprise qui suppose donc un retour dans la même entreprise. J’avais pensé jouer là-dessus pour qu’ils y aient droit.

Par la suite la PCU est venue remplacer l’AE donc je pense que je ne saurai jamais s’ils y avaient droit ou pas.

A partir du moment où on savait qu’il y avait une PCU pour les travailleurs qui avaient gagné plus de 5000$ dans les 12 derniers mois je pense qu’il fallait y aller le plus rapidement possible en envoyant les permis de travail comme preuve comme demandé

 

Pour ceux qui n’ont pas fait leur demande de PCU n’hésitez pas faites le

Et pour ceux qui ont perdu leur emploi dans les mêmes dates pour d’autres raisons, faites le ça vous permettra de vous retourner pendant les 4 mois

 

 

Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai essayé d'Appeler pour me renseigner et je n'ai pas réussi à rejoindre la ligne. Votre Mari pourrait dans ce cas être admissible à l'aide de la croix rouge. Je l'ai moi même reçu. Voici les numéros à rejoindre pour la demande d'aide financière, si vous ne voulez pas le faire en ligne ou bien si vous avez des questions. 

1-800-959-2019 pour la ligne d'information 5- (pour info générale, appuyer ensuite sur le 1, pour ensuite entrer votre numéro d'assurance sociale. Au moment d'écrire ce commentaire, le temps d'attente est de 60 minutes avec du hautbois à écouter sur haut-parleur.) 
1-800-959-7383 pour entendre des messages automatique. Si vous avez un numéro d'assurance sociale, cela s'avérera utile. 

Bonne soirée et courage à vous tou(te)s. Merci de remonter la barre en terme de langage et d'orthographe. Vos présences sont très appréciées ici. 

Les personnes en PVT sont admissibles, si j'ai bien compris. 

 Les étrangers peuvent-ils en bénéficier ?   

Les citoyens étrangers qui ont obtenu un Programme vacances-travail (PVT) sont admissibles.       
https://www.journaldemontreal.com/2020/03/25/crise-du-coronavirus-etes-vous-admissible-a-la-prestation-canadienne-durgence

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Mon employeur m'a mis au chômage temporaire depuis le 24 mars en raison de la situation actuelle.

J'ai un permis de travail fermé avec lui. Il est inscrit 37,5h de travail / semaine sur mon contrat.

 

Mon employeur me propose de revenir faire un 20h / semaine.

 

Dois-je signaler cela à IRCC ou autre avant d'accepter ?

 

Merci !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, JP76 a dit :

Bonjour,

 

Mon employeur m'a mis au chômage temporaire depuis le 24 mars en raison de la situation actuelle.

J'ai un permis de travail fermé avec lui. Il est inscrit 37,5h de travail / semaine sur mon contrat.

 

Mon employeur me propose de revenir faire un 20h / semaine.

 

Dois-je signaler cela à IRCC ou autre avant d'accepter ?

 

Merci !

Baisser ses heures de travail risque de vous faire perdre vos droits à la PCU et de plus il est interdit de changer le contrat quand on a un permis fermé 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Posted (edited)
il y a 18 minutes, SDCLEO a dit :

Baisser ses heures de travail risque de vous faire perdre vos droits à la PCU et de plus il est interdit de changer le contrat quand on a un permis fermé 

Il est logique de perdre les droits à la PCU lorsque l'on travaille...Pour l'éventuel changement des conditions de séjour, voir mon post précédent. Il n'y a pas "d'interdiction" de changer le contrat, il y a des conditions à respecter et/ou à changer le cas échéant. Comme je le mentionnais le temps de travail est éventuellement une condition particulière du permis de travail (si l'agent l'a mentionné comme tel dans le visa voir mon post). Comme vous ne restez pas à temps plein il me semble judicieux d'accepter la proposition de l'employeur et d'éventuellement transmettre une demande de modification des conditions de séjour si cela vous semble plus sûr.

Edited by Indiana
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 4 minutes, jeremyg5y a dit :

Merci de l'éclaircissement...Si l'annonce se transforme en réalité, alors il ne faut pas hésiter à travailler avec moins d'heures car si Service Canada ouvre le programme aux étrangers alors il ne serait pas logique de sanctionner le travailleur étranger pour non respect de ses conditions de séjour puisque nous sommes dans une situation de réelle force majeure. A mon humble avis, il ne serait donc même pas utile de signaler le changement de conditions à IRCC. Mais il s'agit juste d'un avis personnel.

Link to post
Share on other sites

Si l'annonce ne se concrétise pas il faut regarder les décisions provinciale, Québec à annoncer aider les travailleurs qui touchent moins que le PCU afin de l'atteindre, à voir en fonction de sa province

 

Envoyé de mon PH-1 en utilisant application mobile Immigrer.com

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 18 minutes, Indiana a dit :

Merci de l'éclaircissement...Si l'annonce se transforme en réalité, alors il ne faut pas hésiter à travailler avec moins d'heures car si Service Canada ouvre le programme aux étrangers alors il ne serait pas logique de sanctionner le travailleur étranger pour non respect de ses conditions de séjour puisque nous sommes dans une situation de réelle force majeure. A mon humble avis, il ne serait donc même pas utile de signaler le changement de conditions à IRCC. Mais il s'agit juste d'un avis personnel.

mais pour changer d'employeur, on est d'accord qu'on est bien obligé d'avoir l'accord de IRCC avant ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 16 minutes, SDCLEO a dit :

mais pour changer d'employeur, on est d'accord qu'on est bien obligé d'avoir l'accord de IRCC avant ?

Oui. Le changement d'employeur doit être notifié à IRCC en complétant le formulaire de changement des conditions de séjour (IMM 5710) et en faisant une demande en ligne. Mais en l'occurrence @JP76 ne change pas d'employeur.

 

Pour le temps de travail c'est une condition particulière au permis de travail donc lorsque cela reste un temps plein, il n'est pas, à mon avis,  nécessaire de demander un changement de condition.

 

Dans le cas de jp76 cela devient un temps partiel ( a priori on ne peut pas obtenir un permis de travail pour un temps partiel surtout s'il a été obtenu pour du temps plein). Cependant compte tenu des circonstances très exceptionnelles  que nous vivons je ne pense pas que les services d'immigration sanctionneront de tels changements. Si toutefois l'employeur préfère faire une demande de changement des conditions de séjour (histoire de sécuriser la situation) il devrait le faire mais la demande devrait être TRÈS argumentée car l'employé passe en temps partiel....

Link to post
Share on other sites

Wow, merci pour votre aide, vraiment.

 

Cependant, j'ai peur d'autres conséquences. Mon employeur va très probablement mettre fin à ses activités (et donc mon contrat) dans les prochains mois.

Or, mon permis de travail se termine le 1er août 2020. J'avais prévu de refaire les démarches avec mon employeur pour prolonger mon PTF A75 pendant le traitement de ma RP envoyée il y a un mois... mais cela n'arrivera pas.

 

Vu la situation économique difficile, si je n'arrive pas à trouver un nouvel employeur d'ici le 1er août, qui accepte de me sponsoriser, que se passe-t-il ? Dois-je quitter le pays le temps du traitement de ma RP ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

@Indiana je me demandais si en tant que permis fermé, mon mari a le droit de suivre une formation en ligne par exemple pour obtenir un diplôme ? Merci

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
[mention=34340]Indiana[/mention] je me demandais si en tant que permis fermé, mon mari a le droit de suivre une formation en ligne par exemple pour obtenir un diplôme ? Merci


J’ai un doute mais je pense qu’une formation est assimilée à des études et donc il lui faudrait un permis études
À faire confirmer cependant


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Laurent
      Le New York Times cite le Canada en exemple dans la prise en charge de la pandémie. Selon lui, il s'agit d'un pays qui fait mieux que tous les autres actuellement. Explications :
      Où le virus est-il moins dommageable ?
      Avec la flambée des cas de coronavirus dans la majeure partie de l'Europe et des Amériques, il peut être facile de céder au nihilisme et de se demander s'il existe un bon moyen pour un pays de lutter contre le virus.
      Mais l'ampleur des flambées récentes est vraiment différente selon les pays. Deux pays méritent une certaine attention: le Canada et l'Allemagne.
       
      By The New York Times | Sources: Johns Hopkins University, World Bank  
      Ni l'Allemagne ni le Canada n'ont échappé à la vague d'automne du virus, comme vous pouvez le voir. Mais ils font tous les deux beaucoup moins de mal que leurs voisins. Comment?
       
      D'une part, les deux pays ont fait un meilleur travail pour éviter les vœux pieux que l'administration Trump ou certains gouvernements européens.
      L'Allemagne a annoncé hier qu'elle fermerait des restaurants, des bars, des gymnases, des théâtres et plus pendant plusieurs semaines. «Nous devons agir, et agir maintenant, pour éviter une crise sanitaire nationale», a déclaré la chancelière Angela Merkel. Comparez cela avec les États-Unis, où le taux de nouveaux cas confirmés a été plus élevé que le taux actuel de l'Allemagne pendant presque tous les cinq derniers mois - mais presque personne ne parle de fermer des restaurants.
      La décision d’hier n’est pas la première décision agressive de l’Allemagne. Il était également loin devant les États-Unis dans le développement de tests largement disponibles ce printemps et les offre gratuitement aux résidents.
      Mais le Canada peut être un exemple encore meilleur, étant donné que son taux actuel de nouveaux cas est bien inférieur à celui de l'Allemagne. Considérez cette carte:
       
      By The New York Times | Sources: State and local health agencies and hospitals, United States Census Bureau, Statistics Canada  
      Une partie du succès du Canada est probablement culturel et aurait été difficile à reproduire aux États-Unis, comme me l’a dit Ian Austen, un Canadien qui a couvert le pays pour le Times pendant plus d’une décennie. «Il y a généralement beaucoup de déférence à l'égard de l'autorité au Canada», a déclaré Ian.
      Mais des actions spécifiques ont également été importantes. Contrairement aux États-Unis, les politiciens conservateurs au Canada ne doutent pas de la sagesse du port de masque, a déclaré Ian. Ce printemps, Doug Ford, le premier ministre conservateur de l'Ontario, a décrit les personnes qui protestaient contre les mesures de distanciation sociale comme «une bande de yahoos».
      Et certains hauts responsables de la santé publique dans les provinces canadiennes sont devenus des semi-célébrités, car ils ont insisté à plusieurs reprises sur la distanciation sociale, le port de masques et d'autres formes de prudence. Imaginez des versions d'Anthony Fauci, mais qui sont louées à travers le spectre politique, plutôt que d'être qualifiées de «désastre», comme l'a fait le président Trump avec Fauci.
      Parmi les régions canadiennes les plus prospères se trouvent les quatre petites provinces le long de l'océan Atlantique, qui ont toutes presque éteint le virus. Ils l'ont fait en fermant largement leurs frontières - une stratégie qui a également fonctionné dans plusieurs autres pays, dont l'Australie, le Ghana, Taiwan et le Vietnam, malgré le scepticisme de certains libéraux politiques du monde entier.
      Les quatre provinces canadiennes - la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et l'ensemble de Terre-Neuve-et-Labrador - ont eu suffisamment de succès ce printemps pour pouvoir former une «bulle» conjointe cet été. Les résidents peuvent voyager entre les quatre, même s'ils restent fermés à l'extérieur.
      «Nous n'avons aucun cas ici», a récemment déclaré Sharon Stewart, une restauratrice de Pictou, en Nouvelle-Écosse, au Globe and Mail, «et nous voulons que cela continue.»
       
      Source : New York times
    • By Valentinos
      Bonjour à tous,
       
      Pour celles/ceux qui sont travailleurs temporaires et qui sont revenus récemment d'un séjour à l'étranger, comment s'est passé votre passage auprès d'un agent des services frontaliers canadiens? 
       
      - Est-ce que vous avez du fournir des documents en + de votre permis de travail valide et de votre passeport? (Bail, facture hydro, etc.)?
       
      - Comment avez-vous présenté votre plan de quarantaine, doit-on avoir un plan écrit? Est-ce que votre conjoint(e)/colocataire avec qui vous habitez doit fournir un écrit?
       
      - Question bête: une fois l'entrée au Canada acceptée, peut-on se rendre à son domicile pour se placer en quarantaine par transport public (métro, bus) ou par taxi/uber?
       
      - Est-ce qu'il y a d'autres informations importantes à connaître autre que celles transmises par IRCC/Santé publique du Canada?
       
      Merci pour votre retour 🙂
    • By traveller
      Bonjour tout le monde !
      J'espère que tout va bien chez vous et que vous ayez encore maintenu le moral pour terminer ce marathon 🏃🏃
      Après la réouverture de CRDV/VFS GLOBAL RABTAT ,est ce que le traitement des dossiers sont reprises ?
      Y-a-t-il des gens qui ont reçu leur Visa ?
      Y-a-t-il des mise à jour?
      Manifestez- vous s'il vous plaît ?
       De ma part la dernière mise à jour reçu c'est en mi-mai pour ma résidence temporaire (permis de travail)
      ARD: 16 mars 2020
      Biométrie : 28 mars 2020
      VMV :8 mai 2020
      Mise à jour (bulletin de salaire et CNSS): 11 mai 2020
       
    • By quit_boisse
      Bonjour/Bonsoir,

      Nous sommes en couple depuis 5 ans et demi et vivons sous le même toit depuis 12 mois pile. J'ai un visa Jeune Pro pour un studio de design (catégorie A) à Montréal et mon copain est venu pour un stage avec un Stage Coop. Il a fini son stage et doit retourner en France pour le mois de septembre (pour finir ses études) et on aimerait ensuite qu'il revienne au Canada (fin septembre).
      Avec le COVID-19 et les frontières en mode essentielles, il est impossible pour lui de revenir juste en temps que touriste. Du coup, on aimerait devenir conjoint de fait. Dans un premier temps, pour qu'il puisse revenir au Canada et dans un second temps pour qu'il puisse être attitré à mon visa et trouver un travail ici.
      Savez-vous comment devenir conjoint de fait ?
      Nous savons qu'il faut avoir vécu sous le même toit 12 mois consécutifs, qu'il faut avoir des papiers prouvant que c'est bien le cas et des photos prouvant notre relation. Nous avons tout ça mais nous ne savons pas à qui envoyer les papiers ou encore à qui se présenter pour devenir conjoint de fait et qu'il prenne mon visa.

      Pourriez-vous nous aider ? Désolée pour le long post.

      Merci mille fois d'avance !

      Quitterie & Kilpéric
    • By immigrer.com
      Coincée par la pandémie, une immigrante devra payer son accouchement
      Traverser la frontière pour valider un permis de travail n'est pas considéré comme un voyage essentiel par le Canada.
      David Rémillard Publié à 5 h 32 Radio-Canada Une immigrante française officiellement sélectionnée par le Québec et dont l'accouchement est prévu en août prochain devra payer les frais médicaux de sa poche, incapable d'obtenir le permis de travail exigé par la Régie de l'assurance maladie.
      Stéphanie* (nom fictif) s'estime prise au piège.
      La jeune femme a immigré au Québec il y a près de deux ans. Elle y a rencontré son conjoint actuel et travaille depuis plus d'un an dans un commerce de la capitale en vertu d'un permis ouvert. Son partenaire, lui aussi un expatrié, détient un statut de résident permanent du Canada.
      La situation actuelle du couple ne donne toutefois pas accès à une couverture de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) pour Stéphanie.
      Enceinte depuis décembre, elle a amorcé des démarches pour obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) en février. C'était donc avant la pandémie de COVID-19.
      Le document lui était nécessaire en vue d'obtenir un permis de travail fermé du gouvernement fédéral, lequel lui permettrait ensuite de faire une demande d'adhésion à la RAMQRégie de l'assurance-maladie du Québec. À première vue et après avoir pris connaissance des délais de traitement, le plan semblait bon.
       
      source et suite: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1722144/immigration-regie-assurance-maladie-quebec-frontiere-tour-du-poteau-covid19?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By ladinshao
      Bonsoir, 
      Je suis nouvelle,  et je recherche de l’aide concernant l ouverture des frontières aériennes au Canada à partir du 1er août prochain. J ai du modifier mon billet de voyage pour pouvoir me rendre en touriste et rendre visite à ma fille, son époux, et mon petit fils (Résidents temporaires en attendant la validation de leur statut de résidents permanents) cet été de la france à Montréal. AveZ vous des informations Qui confirmeraient l autorisation de voyager à partir du 1er août prochain. Merci !!! 
    • By immigrer.com
      Des Américains arrêtés pour être entrés au Canada sans respecter la quarantaine
      Ils s'exposent à une amende de 1000$ pour avoir violé la Loi fédérale sur la mise en quarantaine.
      La Presse canadienne
       
      Deux Américains ont été accusés d’avoir contrevenu à la Loi fédérale sur la mise en quarantaine.
        Le 24 juin, un homme de 66 ans et une femme de 65 ans, tous deux résidents du Minnesota, sont entrés au Canada à la frontière séparant International Falls, au Minnesota, et Fort Frances, en Ontario.
      Les agents de l’Agence canadienne des services frontaliers ont ordonné à l’homme et à la femme de se rendre directement à leur destination. La Police provinciale de l’Ontario a toutefois indiqué qu’on les avait vu s’arrêter à plusieurs endroits à Fort Frances.
       
      suite et source: https://quebec.huffingtonpost.ca/entry/americains-arretes-loi-quarantaine_qc_5f03238dc5b6acab285370a3
    • By immigrer.com
      Des Américains mis à l’amende pour avoir visité Banff pendant la pandémie Commentaires Radio-Canada Publié le 22 juin 2020 La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a donné sept amendes à des Américains qui se sont arrêtés dans le parc national Banff, en Alberta, pour visiter des sites touristiques la semaine dernière, malgré les restrictions à la frontière et les règles sanitaires en vigueur en raison de la pandémie.
      Si des personnes ont été autorisées à entrer au Canada à des fins essentielles, elles doivent respecter les exigences qui leur sont fournies, a déclaré la caporale Deanna Fontaine, de la GRCGendarmerie royale du Canada.
      Les voyages non essentiels entre le Canada et les États-Unis sont actuellement interdits. La frontière doit rouvrir le 21 juillet, mais la date pourrait être repoussée.
      Néanmoins, les Américains ont le droit de passer par le Canada s’ils résident en Alaska ou s’ils doivent s’y rendre pour travailler, mais ils doivent faire le voyage le plus directement possible.
      S’ils s'arrêtent pour manger ou se reposer en cours de route, ils doivent se tenir à l'écart du public le plus possible.
      D'après Deanna Fontaine, six des sept amendes de 1200 $ ont été remises la semaine dernière à des Américains qui s'étaient arrêtés pendant de longues périodes pour faire de la randonnée dans le parc national Banff.
       
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1714341/alberta-frontiere-fermeture-etats-unis-voyageur-covid-pandemie-americains-banff?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By Laurent
      Lors de son dernier point de presse, le premier ministre Justin Trudeau n’a pas voulu préciser quand les frontières avec les voyageurs internationaux vont réouvrir. Rappelons que la frontière avec les USA est toujours fermée et ce, jusqu’au 21 juillet au minimum.
      «Tous ces gens doivent comprendre que si on prend des pas trop rapidement, si on n’est pas sûr de ce qu’on fait à chaque étape, on risque de retomber dans une deuxième vague comme on est en train de voir dans certains endroits du monde et de devoir refermer notre économie et de se reconfiner. Je sais qu’il n’y a personne qui veut ça», a expliqué Justin Trudeau lors de sa mise à jour devant sa résidence de Rideau Cottage. Aussi, si vous souhaitez vous rendre au Canada cet été, vous devez répondre à certains critères que nous avons évoqués dans cet article.
    • By Nelipsia
      Bonjour,
       
      Quelqu'un aurait-il demandé récemment un permis de travail fermé (après avoir reçu un EIMT et un CAQ positifs) sous les nouvelles exemptions en temps de COVID-19 ? 
       
      En effet, pour les métiers des secteurs essentiels (santé, agriculture, camionneurs), une exemption de fournir les données biométriques depuis l'étranger est d'application depuis le 5 juin (https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/avis/politique-interet-publique-biometrie-dispense.html). 

      Aussi, selon l'exécution des programmes sur la COVID-19 (https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/prestation-services/coronavirus/residence-temporaire.html), les agents sont invités à traiter les demandes de permis de travail pour les secteurs essentiels en priorité. 
       
      J'ai envoyé ma demande et un formulaire WEB à IRCC pour attirer leur attention sur ce point, accompagné d'une lettre de mon employeur disant que je suis toujours demandée d'urgence, et que l'entreprise est ouverte. Quelqu'un aurait-il fait la même procédure et aurait déjà eu un retour ?
       
      Merci d'avance !
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines