Jump to content

Fédéraux 2018-2022


Recommended Posts

  • Habitués
Il y a 8 heures, Archi Hassen a dit :

Bonjour,

Qui a une demande datée de 2018 et a reçu le sondage envoyé par IRCC?

A priori, c'est un sondage destiné à ceux avec des demandes de 2019 et 2020. Je me souviens très bien que l'année dernière ils ont fait un sondage pareil mais qui n'a pas une influence sur le retour au traitement des demandes.

Rien reçu, et je n'ai croisé aucun 2018 qui a reçu le mail 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Archi Hassen a dit :

Bonjour,

Qui a une demande datée de 2018 et a reçu le sondage envoyé par IRCC?

A priori, c'est un sondage destiné à ceux avec des demandes de 2019 et 2020. Je me souviens très bien que l'année dernière ils ont fait un sondage pareil mais qui n'a pas une influence sur le retour au traitement des demandes.

Bonsoir à vous. J'espère que vous vous portez bien. Peut-être que le sondage passé n'avait pas eu une influence sur la reprise du traitement des dossiers, du fait que la situation sanitaire était un peu plus inquiétante. Et est-ce que les questions du sondage de cette année sont les mêmes que celles du sondage de l'année dernière ? 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2021-08-05 à 07:23, Archi Hassen a dit :

Bonjour,

Qui a une demande datée de 2018 et a reçu le sondage envoyé par IRCC?

A priori, c'est un sondage destiné à ceux avec des demandes de 2019 et 2020. Je me souviens très bien que l'année dernière ils ont fait un sondage pareil mais qui n'a pas une influence sur le retour au traitement des demandes.

Moi DF 11/2018 et depuis rien

 

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-08-05 à 10:23, Archi Hassen a dit :

Bonjour,

Qui a une demande datée de 2018 et a reçu le sondage envoyé par IRCC?

A priori, c'est un sondage destiné à ceux avec des demandes de 2019 et 2020. Je me souviens très bien que l'année dernière ils ont fait un sondage pareil mais qui n'a pas une influence sur le retour au traitement des demandes.

Moi DF 07/2018. J'ai reçu ce sondage l'année dernière (06/2020). 

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-07-28 à 14:32, salahNB a dit :

https://www.cicnews.com/2021/07/ircc-canada-welcomed-over-35000-new-immigrants-in-june-0718730.html

Objectif 2021 = 401 000 new immigrants

Dont 143 000 atteint de janvier à juin 2021

Reste à accueillir 258 000 de juillet à décembre 2021

Ces 258 000 contient

23 000 expired COPR

100 000 CEC invités en cours de traitement 45000 seront finalisés d’ici la fin d’année

90 000 international student en cours de se convertir en résidents permanents

Ce qui nous laisse qlq 90 000 à distribuer pour les Outland 2019 / 2020 et les PNP




———————————
Province le NB Pays Maroc
Session d’information 17/05/2017
IVE 18/01/2018
VE du 15 au 30 Juin 2018
AR des dossiers provinciaux et fédéraux le 30/08/2018 candidat des provinces,
Nomination de la province le 11/12/2018,
DF 20/12/2018
ARDF le 12/03/2019
Données biométriques 22/03/2019,
ARR 24/04/2019
Ivm 22/01/2020
Vmf 14/02/2020

à noter que 90% des 100 000 CEC sont inlands.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Suite à l'apparition du communiqué du 06 août 2021, publié par le MIFI, tous les candidats Outland détenteurs d'un CSQ peuvent prochainement postuler pour un permis du travail transitoir. C'est un communiqué non opérationnel pour le moment et dès le 31 août 2021 il y aura des clarifications à propos de la procédure à suivre et les domaines de formation les plus demandés au Québec.
Le futurs candidats qui vont réussir à décrocher un permis de travail transitoir peuvent voyager et continuer leur attente au Canada en tant que futurs inland ce qui réduira, peut-être, le délai d'attente pour eux.
Bref, à mon humble point de vue, l'objectif de ce communiqué, à part le fait de combler la pénurie en main d'oeuvre au Québec, est de réduire le nombre de demandes fédérales des travailleurs qualifiés du Québec estimées à 51 213 demandes en Mars 2021. En effet, les entreprises Québécoises ont signalé à maintes reprises un cri d'alarme accru concernant la pénurie en main-d'œuvre. De même, et comme on le savait tous, le Québec organise chaque année des journées de recrutement de main-d'œuvre( les journées du Québec). Les candidats choisis finissent généralement par demander un CSQ et par la suite déposer une demande fédérale ce qui a engendré ce goulot d'étranglement incontrôlable.
Le gouvernement Caquiste du Québec n'a pas montré une volonté de collaboration à propos de l'immigration depuis son arrivée au pouvoir. D'ailleurs, en suivant une stratégie anti immigration, la CAQ a mis la réduction du quota annuel d'immigration comme promesse électorale ! Ce gouvernement, formait une partie majeure du problème survenu et qui s'aggrave au fil du temps. Ils délivrent des CSQ aux demandeurs sans suivre de près le nombre de demandes qui s'accumulent chez le fédéral et sans montrer une indulgence, faite déjà par le fédéral, pour la libération de 52 milles demandes qui présentaient le double du quota annuel de 26 000 demandes de 2021. si non ça sert à quoi l'octroi des nouveaux CSQ, en réitérant, à chaque fois le respect du quota divulgué en 2021 ? L'absurdité en un seul mot !
L'attente dans ce processus d'immigration, pétri d'absurdité, de doute et d'incertitude, était toujours incompréhensible avec la réticence Caquiste et le délai reste toujours une énigme indéchirable.
En se référant à la publication d'hier de l'association "le Québec c'est nous aussi " , qui militait pour la réduction du délai d'attente,il s'est avéré que l' apparition de ce communiqué était le fruit d'un travail de concertations incessantes durant des mois entre le fédéral, le MIFI et l'association sus indiquée.
Cette nouvelle, bonne ou mauvaise, n'a aucune répercussion sur le déroulement de traitement des demandes des TQQ chez IRCC ( loin du concept inland-outland). Il paraît qu'on va patauger dans l'incertitude et qu'on va continuer notre tâtonnement habituel et naviguer à vue en espérant sortir de l'auberge un jour.
Finalement et en dépit de cette incertitude, j'ai la foi que le retour au traitement des demandes des Outland est une urgence et l'alibi de la pandémie n'est pas un prétexte solide devant notre libération.

Link to comment
Share on other sites

Suite à l'apparition du communiqué du 06 août 2021, publié par le MIFI, tous les candidats Outland détenteurs d'un CSQ peuvent prochainement postuler pour un permis du travail transitoir. C'est un communiqué non opérationnel pour le moment et dès le 31 août 2021 il y aura des clarifications à propos de la procédure à suivre et les domaines de formation les plus demandés au Québec.
Le futurs candidats qui vont réussir à décrocher un permis de travail transitoir peuvent voyager et continuer leur attente au Canada en tant que futurs inland ce qui réduira, peut-être, le délai d'attente pour eux.
Bref, à mon humble point de vue, l'objectif de ce communiqué, à part le fait de combler la pénurie en main d'oeuvre au Québec, est de réduire le nombre de demandes fédérales des travailleurs qualifiés du Québec estimées à 51 213 demandes en Mars 2021. En effet, les entreprises Québécoises ont signalé à maintes reprises un cri d'alarme accru concernant la pénurie en main-d'œuvre. De même, et comme on le savait tous, le Québec organise chaque année des journées de recrutement de main-d'œuvre( les journées du Québec). Les candidats choisis finissent généralement par demander un CSQ et par la suite déposer une demande fédérale ce qui a engendré ce goulot d'étranglement incontrôlable.
Le gouvernement Caquiste du Québec n'a pas montré une volonté de collaboration à propos de l'immigration depuis son arrivée au pouvoir. D'ailleurs, en suivant une stratégie anti immigration, la CAQ a mis la réduction du quota annuel d'immigration comme promesse électorale ! Ce gouvernement, formait une partie majeure du problème survenu et qui s'aggrave au fil du temps. Ils délivrent des CSQ aux demandeurs sans suivre de près le nombre de demandes qui s'accumulent chez le fédéral et sans montrer une indulgence, faite déjà par le fédéral, pour la libération de 52 milles demandes qui présentaient le double du quota annuel de 26 000 demandes de 2021. si non ça sert à quoi l'octroi des nouveaux CSQ, en réitérant, à chaque fois le respect du quota divulgué en 2021 ? L'absurdité en un seul mot !
L'attente dans ce processus d'immigration, pétri d'absurdité, de doute et d'incertitude, était toujours incompréhensible avec la réticence Caquiste et le délai reste toujours une énigme indéchirable.
En se référant à la publication d'hier de l'association "le Québec c'est nous aussi " , qui militait pour la réduction du délai d'attente,il s'est avéré que l' apparition de ce communiqué était le fruit d'un travail de concertations incessantes durant des mois entre le fédéral, le MIFI et l'association sus indiquée.
Cette nouvelle, bonne ou mauvaise, n'a aucune répercussion sur le déroulement de traitement des demandes des TQQ chez IRCC ( loin du concept inland-outland). Il paraît qu'on va patauger dans l'incertitude et qu'on va continuer notre tâtonnement habituel et naviguer à vue en espérant sortir de l'auberge un jour.
Finalement et en dépit de cette incertitude, j'ai la foi que le retour au traitement des demandes des Outland est une urgence et l'alibi de la pandémie n'est pas un prétexte solide devant notre libération.
Bonjour
Bonne nouvelle ? J'espère qu'il y aura d'avantage de detail et du concret. Sinon ça risque de durer une éternité cette procédure fédéral

Envoyé de mon ANA-NX9 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Archi Hassen a dit :

Suite à l'apparition du communiqué du 06 août 2021, publié par le MIFI, tous les candidats Outland détenteurs d'un CSQ peuvent prochainement postuler pour un permis du travail transitoir. C'est un communiqué non opérationnel pour le moment et dès le 31 août 2021 il y aura des clarifications à propos de la procédure à suivre et les domaines de formation les plus demandés au Québec.
Le futurs candidats qui vont réussir à décrocher un permis de travail transitoir peuvent voyager et continuer leur attente au Canada en tant que futurs inland ce qui réduira, peut-être, le délai d'attente pour eux.
Bref, à mon humble point de vue, l'objectif de ce communiqué, à part le fait de combler la pénurie en main d'oeuvre au Québec, est de réduire le nombre de demandes fédérales des travailleurs qualifiés du Québec estimées à 51 213 demandes en Mars 2021. En effet, les entreprises Québécoises ont signalé à maintes reprises un cri d'alarme accru concernant la pénurie en main-d'œuvre. De même, et comme on le savait tous, le Québec organise chaque année des journées de recrutement de main-d'œuvre( les journées du Québec). Les candidats choisis finissent généralement par demander un CSQ et par la suite déposer une demande fédérale ce qui a engendré ce goulot d'étranglement incontrôlable.
Le gouvernement Caquiste du Québec n'a pas montré une volonté de collaboration à propos de l'immigration depuis son arrivée au pouvoir. D'ailleurs, en suivant une stratégie anti immigration, la CAQ a mis la réduction du quota annuel d'immigration comme promesse électorale ! Ce gouvernement, formait une partie majeure du problème survenu et qui s'aggrave au fil du temps. Ils délivrent des CSQ aux demandeurs sans suivre de près le nombre de demandes qui s'accumulent chez le fédéral et sans montrer une indulgence, faite déjà par le fédéral, pour la libération de 52 milles demandes qui présentaient le double du quota annuel de 26 000 demandes de 2021. si non ça sert à quoi l'octroi des nouveaux CSQ, en réitérant, à chaque fois le respect du quota divulgué en 2021 ? L'absurdité en un seul mot !
L'attente dans ce processus d'immigration, pétri d'absurdité, de doute et d'incertitude, était toujours incompréhensible avec la réticence Caquiste et le délai reste toujours une énigme indéchirable.
En se référant à la publication d'hier de l'association "le Québec c'est nous aussi " , qui militait pour la réduction du délai d'attente,il s'est avéré que l' apparition de ce communiqué était le fruit d'un travail de concertations incessantes durant des mois entre le fédéral, le MIFI et l'association sus indiquée.
Cette nouvelle, bonne ou mauvaise, n'a aucune répercussion sur le déroulement de traitement des demandes des TQQ chez IRCC ( loin du concept inland-outland). Il paraît qu'on va patauger dans l'incertitude et qu'on va continuer notre tâtonnement habituel et naviguer à vue en espérant sortir de l'auberge un jour.
Finalement et en dépit de cette incertitude, j'ai la foi que le retour au traitement des demandes des Outland est une urgence et l'alibi de la pandémie n'est pas un prétexte solide devant notre libération.

Merci @Archi Hassen, je suis de nature optimiste et j'attendrai la procédure à suivre avant de me prononcer. Mais déjà des questions me trottinent dans la tête. Si l'on voudrait bien faire les choses, pourquoi ne pas donner directement la résidence permanente à ses personnes? Je me rappelle que ce Monsieur Legault a toujours clamé qu'il n'est pas pour l'immigration de masse alors est-ce son TRI qu'il veut commencer à opérer ? Je suis attendeux de 2018 (en procédure depuis 2015), Vmf (mars 2020). Wait and See

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Bonjour
Bonne nouvelle ? J'espère qu'il y aura d'avantage de detail et du concret. Sinon ça risque de durer une éternité cette procédure fédéral

Envoyé de mon ANA-NX9 en utilisant application mobile Immigrer.com

Bonne ou mauvaise je ne sais pas. Le fédéral coordonne et essai de trouver une solution pour le nombre de 52 000 dossiers (ayants un CSQ) et le Québec malgré l'octroi de ces certificats et la continuation de l'octroi de nouveaux certificats n' essai pas de trouver une solution ou d'augmenter le quota pour résoudre définitivement ce problème.
Bonjour
Bonne nouvelle ? J'espère qu'il y aura d'avantage de detail et du concret. Sinon ça risque de durer une éternité cette procédure fédéral

Envoyé de mon ANA-NX9 en utilisant application mobile Immigrer.com

Bonne ou mauvaise je ne sais pas. Le fédéral coordonne et essai de trouver une solution pour le nombre de 52 000 dossiers (ayants un CSQ) et le Québec malgré l'octroi de ces certificats et la continuation de l'octroi de nouveaux certificats n' essai pas de trouver une solution ou d'augmenter le quota pour résoudre définitivement ce problème.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Merci [mention=177107]Archi Hassen[/mention], je suis de nature optimiste et j'attendrai la procédure à suivre avant de me prononcer. Mais déjà des questions me trottinent dans la tête. Si l'on voudrait bien faire les choses, pourquoi ne pas donner directement la résidence permanente à ses personnes? Je me rappelle que ce Monsieur Legault a toujours clamé qu'il n'est pas pour l'immigration de masse alors est-ce son TRI qu'il veut commencer à opérer ? Je suis attendeux de 2018 (en procédure depuis 2015), Vmf (mars 2020). Wait and See
D'accord, monsieur Legault est contre l'immigration en masse mais les entreprises ont déjà fait une énorme pression, depuis un bon moment, vu le manque flagrant en main-d'œuvre. Ça sert à rien de s'attacher à une décision qui peut nuire l'économie québécoise ! Si non comment résoudre cette pénurie en main-d'œuvre ?
L'adaptation aux circonstances est nécessaire pour s'en sortir d'une telle situation. De même, pourquoi ils recrutent des travailleurs temporaires qui finissent généralement par demander un CSQ et croupir dans une attente interminable sans augmenter le quota annule ?
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

bonsoir a tous  j'ai trouve sur facebook  ca  si ca vous interesse

 

 

MANMEET S. RAI dit :
1. Les demandes sont en cours de traitement. Le rythme est peut-être lent, mais la plupart des demandes déposées en 2019/2020 ont été traitées et la plupart des étapes ont été franchies. Certains ont même pris une décision.
2. Les demandes ont été regroupées en fonction de l'expiration du document, des examens médicaux, etc. pour la facilité de les finaliser une fois les restrictions aux frontières assouplies. Voir les documents publiés précédemment.
3. Jusqu'à la réouverture des frontières, les restrictions sont considérablement assouplies et le gouvernement fédéral, sur recommandation, autorise les voyageurs étrangers de l'Agence de la santé publique du Canada, IRCC ne peut pas commencer à émettre des PPR/COPR. De plus, une fois les PPR/COPR émis, les conditions spécifiques à chaque pays auront un impact sur eux, ainsi que sur le volume considérable de candidats qui attendent tous. Cependant, la plupart des PPR sont envoyés par lots et vous verrez bientôt un grand volume de PPR.
4. Un candidat PR / FSW outland / PNP outland etc. ne sont pas des catégories distinctes en vertu de la loi. Toutes les restrictions et conditions applicables à un ressortissant étranger/voyageur sont également applicables pour un demandeur de RP. Ce n'est qu'après qu'un demandeur s'est présenté au point d'entrée, qu'il a été examiné et admis au Canada, qu'il obtient le statut de PR. Ou lorsqu'ils reçoivent un e-COPR après l'atterrissage virtuel (pour les candidats physiquement au Canada). Arrêtez de chercher des instructions spécifiques pour les candidats PR/FSW/Outland, etc.
5. Les élections fédérales devraient être annoncées ce mois-ci et auront très probablement lieu en septembre. Pendant une élection, toutes les agences fédérales continueront de fonctionner normalement et tout changement de politique à long terme n'aura lieu qu'après la formation du nouveau gouvernement. Cependant, certaines décisions peuvent être retardées, telles qu'une nouvelle réduction des restrictions aux frontières, mais n'affecteront pas les demandes déjà en cours de traitement.
6. Pourquoi IRCC ne délivre-t-il pas de PPR/COPR? La réponse est simple. Jusqu'à ce qu'un demandeur puisse se rendre au Canada, la délivrance d'un titre de voyage n'a pas de sens car il peut expirer. Lorsqu'un document expire, le dossier doit être rouvert, certaines vérifications peuvent devoir être refaites/prolongées et de nouveaux documents rouverts. Cela prend du temps par rapport déjà à la finalisation d'une demande et à la délivrance d'un document pour un dossier ouvert, sachant que le demandeur peut voyager et qu'il n'aura pas besoin de délivrer maintenant de documents.
Si vous attendez une décision sur votre demande, attendez-vous à des nouvelles en septembre/octobre, en fonction de la situation COVID au Canada et dans quelle mesure les restrictions frontalières sont assouplies.
Enfin, ne vous laissez pas embourber par les rumeurs et l'alarmisme. Toute la frénésie de Twitter visant l'immigration et la citoyenneté canadiennes / Marco Mendicino, ministre de l'Immigration, devrait plutôt viser Justin Trudeau et l'Agence de la santé publique du Canada, ils vont prendre une décision sur le moment où les frontières seront ouvertes et pour qui. IRCC suivra simplement leurs traces.
 
 
 
 
 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

et aussi j'ai recu un email de la par d'ircc  qui explique que ma demande est en traitement  alors ce qui me  dérange  c'est j'ai meme pas eu mon accusé de reception depuis  15 mois ils traitent les demandes sans envoyer les ardf  ....j'ai envoye des documents en utilisant le numero temporaire  et  voila ce que  j'ai eu comme réponse   est ce que cela est  possible ou non merci 

 

 

Bonjour,

Merci d'avoir communiqué avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

Nous avons vérifié l'information que vous avez fournie et avons transféré votre requête au bureau responsable.

De plus, il nous fait plaisir de confirmer que la demande est en traitement.

En raison de la situation actuelle liée au nouveau coronavirus (COVID-19), quelques bureaux d’IRCC ne fonctionnent actuellement qu’avec un personnel réduit ou critique.

Nous travaillons à traiter les demandes le plus rapidement possible; cependant, nos délais de traitement en sont affectés et toute perturbation causée par la COVID-19 n'est pas reflétée sur notre site Web. Nous ferons tous les efforts nécessaires pour finaliser la demande dès que possible.

Nous souhaitons vous assurer que nous vous informerons dès qu’une décision sera prise ou si des renseignements supplémentaires sont nécessaires.

De plus, veuillez noter que deux méthodes s’offrent à vous pour vérifier l’état de votre demande en ligne. Vous pouvez vérifier l’état de votre demande :
 

  • Soumise par la poste (si elle n’a pas été liée à un compte en ligne) :
    • en utilisant notre outil en ligne Ét
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour tout le monde,

En mars 2021, presque 52 milles demandes de résidence permanente en attente dont presque 9 milles demandes pour les Outland.
Aujourd'hui, et en se référant à un article de Radio-Canada il y a 188 milles postes vacants au Québec!

Comment combler cette pénurie en main d'oeuvre tout en admettant que le presque 40 milles des inland occupaient déjà leurs postes ?

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1814760/travailleurs-temporaires-entente-immigration?partageApp=rcca_appmobile_appinfo_android&fbclid=IwAR10nCHHddhlSzU_KyWe7Zw8ZdbOi1Xtjj0NOtz5DFgUba3HiHyAU-FZK2sreceived_212073454080158.thumb.jpg.27dcff63d92c5fcc83f8da0bb0a5e75e.jpg

Link to comment
Share on other sites

Merci [mention=177107]Archi Hassen[/mention], je suis de nature optimiste et j'attendrai la procédure à suivre avant de me prononcer. Mais déjà des questions me trottinent dans la tête. Si l'on voudrait bien faire les choses, pourquoi ne pas donner directement la résidence permanente à ses personnes? Je me rappelle que ce Monsieur Legault a toujours clamé qu'il n'est pas pour l'immigration de masse alors est-ce son TRI qu'il veut commencer à opérer ? Je suis attendeux de 2018 (en procédure depuis 2015), Vmf (mars 2020). Wait and See

Très bonne question@Onira.

À mon avis, ceci est une manœuvre juste pour calmer certains esprits tendus dans les rangs politiques, mais aussi ceci permet de gagner le temps. La mise en application, la réception des premières demandes et puis le traitement de dossiers (tout ceci peut prendre encore 4-6mois, donc nous voici en 2022)

Deuxièmement, il y a une juste une pratique de protéger le budget de l’année. Entre permanent et temporaire, le gouvernement veut choisir le moins coûteux. Et aussi, gagner le temps afin d’intégrer ces personnes au fur et à mesure … N’oublie pas aussi ce que 52,000 dossiers donneront comme recette à l’IRCC, soit 8M (provenant des clients qui sont déjà en procédure chez vous). On se fout de nous, je vous jure.

Donc, je ne suis tout à fait optimiste avec cette histoire ou proposition. Et ce n’est pas la première fois qu’elle est présentée aux parliaments (national et provincial). Tous font semblant de résoudre le vrai problème : manque de “proactivité” de l’IRCC ou sa lenteur décision, effectif d’agents, backlogs…

Merci …


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
Link to comment
Share on other sites

bonsoir a tous  j'ai trouve sur facebook  ca  si ca vous interesse
 
 

Immigration au Canada

Admin   · a5 laamotSdrpûontsaoo,r fn2e3:ddiS4dnc1  ·    MANMEET S. RAI dit : 1. Les demandes sont en cours de traitement. Le rythme est peut-être lent, mais la plupart des demandes déposées en 2019/2020 ont été traitées et la plupart des étapes ont été franchies. Certains ont même pris une décision. 2. Les demandes ont été regroupées en fonction de l'expiration du document, des examens médicaux, etc. pour la facilité de les finaliser une fois les restrictions aux frontières assouplies. Voir les documents publiés précédemment. 3. Jusqu'à la réouverture des frontières, les restrictions sont considérablement assouplies et le gouvernement fédéral, sur recommandation, autorise les voyageurs étrangers de l'Agence de la santé publique du Canada, IRCC ne peut pas commencer à émettre des PPR/COPR. De plus, une fois les PPR/COPR émis, les conditions spécifiques à chaque pays auront un impact sur eux, ainsi que sur le volume considérable de candidats qui attendent tous. Cependant, la plupart des PPR sont envoyés par lots et vous verrez bientôt un grand volume de PPR. 4. Un candidat PR / FSW outland / PNP outland etc. ne sont pas des catégories distinctes en vertu de la loi. Toutes les restrictions et conditions applicables à un ressortissant étranger/voyageur sont également applicables pour un demandeur de RP. Ce n'est qu'après qu'un demandeur s'est présenté au point d'entrée, qu'il a été examiné et admis au Canada, qu'il obtient le statut de PR. Ou lorsqu'ils reçoivent un e-COPR après l'atterrissage virtuel (pour les candidats physiquement au Canada). Arrêtez de chercher des instructions spécifiques pour les candidats PR/FSW/Outland, etc. 5. Les élections fédérales devraient être annoncées ce mois-ci et auront très probablement lieu en septembre. Pendant une élection, toutes les agences fédérales continueront de fonctionner normalement et tout changement de politique à long terme n'aura lieu qu'après la formation du nouveau gouvernement. Cependant, certaines décisions peuvent être retardées, telles qu'une nouvelle réduction des restrictions aux frontières, mais n'affecteront pas les demandes déjà en cours de traitement. 6. Pourquoi IRCC ne délivre-t-il pas de PPR/COPR? La réponse est simple. Jusqu'à ce qu'un demandeur puisse se rendre au Canada, la délivrance d'un titre de voyage n'a pas de sens car il peut expirer. Lorsqu'un document expire, le dossier doit être rouvert, certaines vérifications peuvent devoir être refaites/prolongées et de nouveaux documents rouverts. Cela prend du temps par rapport déjà à la finalisation d'une demande et à la délivrance d'un document pour un dossier ouvert, sachant que le demandeur peut voyager et qu'il n'aura pas besoin de délivrer maintenant de documents. Si vous attendez une décision sur votre demande, attendez-vous à des nouvelles en septembre/octobre, en fonction de la situation COVID au Canada et dans quelle mesure les restrictions frontalières sont assouplies. Enfin, ne vous laissez pas embourber par les rumeurs et l'alarmisme. Toute la frénésie de Twitter visant l'immigration et la citoyenneté canadiennes / Marco Mendicino, ministre de l'Immigration, devrait plutôt viser Justin Trudeau et l'Agence de la santé publique du Canada, ils vont prendre une décision sur le moment où les frontières seront ouvertes et pour qui. IRCC suivra simplement leurs traces.         [/url]    
 
 
 

Le point 1 est une totale injure et manque de considération pour les demandeurs de 2018 et avant.

Le point 6 n’a aucun sens. Si cela était vrai, on aurait pas autant des Inlands qui sont en attente des décisions et dont les dossiers datent également d’avant 2018.

Chers amis, personnellement, je ne crois plus aux communiqués de l’IRCC qui manque toute action visible. Cette gestion décourage bcp sur ce projet qui date de mathusalem.

Comment expliquer un candidat qui dépose un dossier en Décembre 2019 et reçoit en juin 2021 sa demande IVM et en Août sa brune (bureau Dakar - cas d’un ami).

Que Dieu nous donne la force, car c’est vraiment une torture psychologique et morale.


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
Link to comment
Share on other sites

vous savez quand ca va être résolu notre probléme(probléme des outlands)?quand CAQ(gouvernement leghault) perdre le pouvoir.tout simplement ils sont anti immigration...il s en foutent de nous...moi DF juillet 2018 et toujours rien à l'horizon...je regrette d avoir choisi le quebec.. C'est la honte gouvernement leghaut

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir chers tous.

Si jusqu'à fin Septembre nous n'avons aucune nouvelle concernant nos dossiers, je commencerai à soutenir les plus pessimistes. C'est mon avis personnel ! 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour chèrs forumistes 

soyez optimistes le nouveau programme de la mobilité international plus surement et espérons sera une solution pour les candidats outlands à l'immigration il suffit d'attendre les clarifications ultérieures 

 

Ententes entre Québec et Ottawa pour favoriser la venue et l’embauche de travailleurs étrangers temporaires

Programme de mobilité internationale plus

Le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral ont également convenu de mettre en œuvre à court terme une nouvelle voie dans le cadre du Programme de mobilité internationale (PMI) appelée le PMI+, qui prévoit la délivrance annuelle de 7 000 permis de travail dispensés de l’Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT) à certains détenteurs et détentrices d’un CSQ se trouvant encore à l’étranger. Le PMI+ permettra concrètement à ces personnes d’accélérer leur arrivée au Québec afin d’y occuper un emploi. Elles pourront ainsi répondre aux besoins de main-d’œuvre dans certains secteurs clés de l’économie du Québec.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, zobida a dit :

Bonjour chèrs forumistes 

soyez optimistes le nouveau programme de la mobilité international plus surement et espérons sera une solution pour les candidats outlands à l'immigration il suffit d'attendre les clarifications ultérieures 

 

Ententes entre Québec et Ottawa pour favoriser la venue et l’embauche de travailleurs étrangers temporaires

Programme de mobilité internationale plus

Le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral ont également convenu de mettre en œuvre à court terme une nouvelle voie dans le cadre du Programme de mobilité internationale (PMI) appelée le PMI+, qui prévoit la délivrance annuelle de 7 000 permis de travail dispensés de l’Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT) à certains détenteurs et détentrices d’un CSQ se trouvant encore à l’étranger. Le PMI+ permettra concrètement à ces personnes d’accélérer leur arrivée au Québec afin d’y occuper un emploi. Elles pourront ainsi répondre aux besoins de main-d’œuvre dans certains secteurs clés de l’économie du Québec.

On a été optimiste jusque là mais la façon dont aucune allusion n'est faites à nos dossiers en attente faut il commencer à être pessimiste? J'espère seulement qu'ils ne nous demanderont pas de faire désormais le fameux PMI+ alors qu'on était déjà en fin de prodedure RP. J'espère seulement qu'ils ne nous feront pas le coup des 18000 dossiers annulés entre temps à cause de l'accumulation des délais

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, mirlis a dit :

On a été optimiste jusque là mais la façon dont aucune allusion n'est faites à nos dossiers en attente faut il commencer à être pessimiste? J'espère seulement qu'ils ne nous demanderont pas de faire désormais le fameux PMI+ alors qu'on était déjà en fin de prodedure RP. J'espère seulement qu'ils ne nous feront pas le coup des 18000 dossiers annulés entre temps à cause de l'accumulation des délais

Ne nous faisons pas peur. Nous ne sommes pas seuls dans cette situation. Même les candidats des autres provinces sous touchés.

Les choses iront très vite après l'ouverture des frontières. 

Soyons optimistes ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Laurent changed the title to Fédéraux 2018-2022

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement