Jump to content
Sign in to follow this  
stagit82

J'ai une offre d'emploi à Montréal mais je dirais qu'on vit mieux en France

Recommended Posts

C'est sûr que l'immigration quel que soit le pays, c'est faire une croix sur sa vie d'avant et sur son pays d'origine, et se préparer à ne presque plus voir sa famille en chair et en os (mais grâce à la technologie on se voit quand même souvent...) 

 

Si on n'est pas capable de se faire à cette idée, c'est sûr que l'immigration risque de mal tourner, mal du pays et de la famille, et retour au bercail au bout de 2 ans... 

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, il faut se mettre dans l'état d'esprit qu'on recommence une nouvelle vie, on se refait des amis sur place, on renforce le noyau familial qui immigre avec nous (femme et enfants), et on s'éloigne de la famille restée sur place.

 

Il ne faut même pas chercher à y retourner tous les ans, il vaut mieux passer ses vacances à visiter son pays d'accueil et les pays alentours. Et aussi, suggérer à nos proches de nous rendre visite, ça nous évite de rentrer, et eux ça leur fait des vacances dépaysantes, en plus du plaisir de vous voir, tout le monde y gagne 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceux et celles qui peuvent avoir des remords, c'est les malchanceux et les faineants au' Canada, Vous, d'entree vous avez 95k, c'est different. D'apres moi, le seul inconvenient, c'est l'eloignement, c'est 7 - 8 heures de vol, Montreal-Tunis, par rapport a Paris-Tunis 2.5 h, c'est une journee de perdu, qui arrive une fois par annee, 2 fois max.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, cmoim22 a dit :

Ceux et celles qui peuvent avoir des remords, c'est les malchanceux et les faineants au' Canada, Vous, d'entree vous avez 95k, c'est different. D'apres moi, le seul inconvenient, c'est l'eloignement, c'est 7 - 8 heures de vol, Montreal-Tunis, par rapport a Paris-Tunis 2.5 h, c'est une journee de perdu, qui arrive une fois par annee, 2 fois max.

 

Le prix des billets d'avion aller-retour aussi ... étonnamment plus cher au départ du Canada ... :fool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ceux et celles qui peuvent avoir des remords, c'est les malchanceux et les faineants au' Canada, Vous, d'entree vous avez 95k, c'est different. D'apres moi, le seul inconvenient, c'est l'eloignement, c'est 7 - 8 heures de vol, Montreal-Tunis, par rapport a Paris-Tunis 2.5 h, c'est une journee de perdu, qui arrive une fois par annee, 2 fois max.
Justement, c'est pour moi l'inconvénient majeur. Le rapprochement vis à vis la grande famille est important surtout pour mes enfants.
Donc oui il faut considérer ce point correctement.

Envoyé de mon MI 8 SE en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, stagit82 a dit :

Justement, c'est pour moi l'inconvénient majeur. Le rapprochement vis à vis la grande famille est important surtout pour mes enfants.
Donc oui il faut considérer ce point correctement.

Envoyé de mon MI 8 SE en utilisant application mobile Immigrer.com
 

 

En effet, je peux t'assurer que tes enfants te demanderont: "pourquoi on est venu au Canada", "On peut aller voir notre maison en ***pays d'origine***, "pourquoi ils peuvent pas voir leur grand-parents, cousins, cousines, oncles et tantes plus souvent" ... et il faut pas attendre longtemps pour ce genre de questions ... dès 3/4 ans ils les posent déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque c'est un inconvenient majeur, alors mieux partir en France, parceque ici tu vas avoir un mois de conge et tu visiteras la Tunisie une fois par annee, pas plus, a moins d'une urgence. De France tu peux visiter meme le week end, c'est vrai, pour toi c'est un inconvenient majeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, cmoim22 a dit :

Puisque c'est un inconvenient majeur, alors mieux partir en France, parceque ici tu vas avoir un mois de conge et tu visiteras la Tunisie une fois par annee, pas plus, a moins d'une urgence. De France tu peux visiter meme le week end, c'est vrai, pour toi c'est un inconvenient majeur.

 

Maintenant, ils peuvent aussi venir ici 1 à 2 ans pour l'expérience de vie que cela leur offre. Et ensuite tenter la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Maintenant, ils peuvent aussi venir ici 1 à 2 ans pour l'expérience de vie que cela leur offre. Et ensuite tenter la France.
C'est ce que je me dis, pourquoi ne pas couper la poire en deux et tenter une voir deux années pour se décider ! Mais bon...

Envoyé de mon MI 8 SE en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon frère si tu ne veux pas pardon passe moi cette opportunité là on te fait une très belle offre et toi tu joues avec en perdant ton temps à réfléchir vraiment pifff même les français à ta place allaient saisir cette offre sans réfléchir.🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Pareil, je n'ai pas posté depuis plus de 5 ans mais ton post m'a fait réagir car je me suis reconnu dans ton témoignage.

 

Je vais essayer de faire cours...

Juste fais le tu as tout à gagner et rien à perdre !

 

Là ou toi tu vous le risque je vois des opportunités que tu n'auras pas en France, le salaire qu'il te propose est très généreux en tant qu'immigré j'avais commencé à 45k avec un pvt en poche en 2012 suis resté 1 an et suis revenu alors que j'aurais pu rester je regrette...

 

Après avoir expérimenté le travail au Canada, j'ai détesté la mentalité en France durant ces dernières années surtout dans l'informatique du coup je ne travaille plus en CDI mais que Freelance je suis développeur. En avril 2019, je vais remplir une demande de RP je suis décidé à retourner à Montréal avec femme et enfants je finis juste de créer mon business en ligne puis le temps de tout vendre du sol au plafond pour tout racheter sur place.

 

Si tu convertis 1000 euros en dollars pour mesurer ton salaire France vs Canada c'est une erreur car avec 1000 dollars ou 1000 euros par mois ce n'est pas le même niveau de vie.. perso je préfère gagner 4000$ à Montréal par exemple que 4000€ à Paris.

 

En bref, le travail proposé est une excellente offre je t'assure que quand tu auras 120k ce sera top et c'est pas tout le salaire non plus ton choix doit aussi refléter un réel désir d'aventures de changements et non pas de risques comme tu dis je me permets désolé mais un plan bien géré ça minimise le risque.

 

Perso en 2 semaines j'avais tout et le sentiment que tout est vraiment possible, jamais vu ou vécu ça en France et puis je m'étais gardé assez pour mon billet retour et refaire ma vie en France au cas où donc si tu en rêves fais le c'est un moment exitant dans une vie ça vaut le coup.

 

Au plaisir,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, 

J'ai une excellente connaissance du marché du travail (c'est mon travail) et je suis immigrée à Montréal depuis 10 ans. 

Voici mes questions :

- Pour quelle compagnie et pour quel poste ? Ca m'aidera à vous dire si le salaire offert fait du sens.

- La compagnie paye-t-elle la relocalisation pour toute votre famille ? 

- Le salaire est-il pour faire vivre une famille de 4 personnes ou votre conjointe prévoit travailler également ? Auquel cas, la compagnie lui fournie-t-elle un visa de travail conjoint ?

- 95K$ c'est relatif en fonction de la réponse à la précédente question. Les loyers sont extrêmement moins cher. Entendre ici, que pour 4 personnes, vous allez payer dans les quartiers les plus chers probablement 2000$ mensuel pour 150m2 environ. 

Par contre, le cout de la vie en règle général est plus cher : la nourriture, l'ameublement, les forfaits téléphonies cellulaire, tv, internet. Ici c'est un grand pays, et ils produisent peu donc ce qui est vendu ici n'est pas fabriqué en si grand nombre, donc des coûts élevés, tandis que ce qui est importé est sujet à des droits de douanes qui font monter les prix considérablement. Pour tous vos achats. Ex. un pot de nutella vendu 6euros en France sera vendu 9$ ici. Donc si tu as la même chose dans ta poche déduction d'impot faite, tu as moins au final... bref tu comprends le principe. 

 

Finalement à 95K$ tu peux avoir une grosse somme dans ta poche versus les déductions. Ont-ils les assurances collectives, un fond de retraite (quels sont les prélèvements à la source?), ou tout autre ponctions sur salaire ? Généralement, plus la boite est grosse, plus il y en a. Tu as besoin des 2 en l'occurence, c'est juste important de pouvoir évaluer ce qui va être ponctionner à la source pour savoir ce que tu auras en net. 

 

Pour finir, la qualité de vie est irrémédiablement meilleure. Personnellement, je ne pourrais pas retourner en arrière. Par contre, là encore, tu vas avoir des entreprises (à philosophie plus francaise notamment) qui sont moins bien loties que d'autres. 

 

Bonne chance dans ta réflexion ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Salut !

 

Voilà super longtemps que je n'avais pas posté sur le forum (bien 10 ans!!), mais je parcours régulièrement les forums et les news.

J'ai un peu de bouteille maintenant, et je comprends tout à fait tes interrogations.  

 

Moi dans ta situation, j'irais tenter l'aventure au Canada.  D'abord un an, et ensuite tu vois.  Aucun risque, que du bénéfice.

Que ce soit en France ou au Québec ton salaire te permettra d'avoir une vie confortable dans tous les cas.  Et ne fais pas l'erreur de calculer trop précisément les coûts, franchement à ces niveaux de salaires j'espère que t'es pas à 300.-- par mois près !

 

Fraîchement diplômé en IT, j'étais parti en PVT à Montréal il y a de ça plus de 12 ans.  On m'avait dit "tu verras, tu trouveras un job super facilement".  Petit aparté, je viens de Suisse, et ne connais pas trop le marché du travail en France.

 

Je n'étais jamais vraiment parti de chez moi, et j'ai du sacrément me botter le derrière pour sortir de ma zone de confort et me lancer.  C'était un peu un saut dans l'inconnu.

 

J'ai bien bien galéré pour trouver du travail.  C'était un contact difficile avec le marché, j'ai démarché une cinquantaine d'entreprises activement, pris des rendez-vous.  On m'avait dit de faire comme ça.  Cela s'est révélé être une fantastique perte de temps, puisqu'au final j'ai trouvé un job où on devait parler allemand, et je devais être le seul gars du coin.

J'étais mal payé (800CAD aux 15j), mais seul je vivais bien.  L'ambiance dans la boîte était bonne, et internationale (j'adore).

 

J'ai quitté le Québec après un an.  Mes amis et famille ont fini par me manquer.

Pour autant, cette année a été une des meilleures de ma vie !  Les Québécois ont le contact facile, et sont super sympas et relax.  Et on se comprend, comme eux en Suisse francophone on est un peu les marginaux du pays :)

Tu peux aller au restaurant ou sortir très facilement.  Malgré mon salaire je sortais souvent.

J'ai trouvé Montréal très apaisante comme ville, pas mal de verdure, rien n'est oppressant.  Rien à voir avec Paris par exemple.

 

Et la nature !!!  Magnifique, avec de l'espace, beaucoup d'espace.  Dans le sud, pas mal de lacs avec des cabanes, on a fait des soirées en été (bières et bbq au bord du lac Saint François) et en hiver (hockey sur le lac et skidoo dans la forêt).  Si tu aimes la liberté, c'est top.

Je ne pense pas qu'on trouve ça en France.  

Ah par contre c'est plat, très plat.  Mais les petits lacs et les forêts compensent bien :)

 

Jusqu'à l'an dernier, je gagnais quasiment 7 fois ce que j'avais au Québec (bon j'ai quasi 20 ans d'XP maintenant).  J'ai tout plaqué pour reprendre une formation dans un domaine incertain et mal payé, mais c'est mon rêve.

 

Donc, tout ça pour dire :  la vie, ce n'est pas que l'argent.  Loin, très loin de là.  Tout dépend de tes envies et ta personnalité.  J'ai des amis dont le but dans la vie est de gagner beaucoup d'argent.  Ils y arrivent mais en profitent très très peu.    Ils restent toujours du côté de la sécurité, ont une vie plate, voyagent peu, je ne les envie pas.

 

Franchement vas-y à Montréal.  De plus avec ce niveau de revenu tu n'as rien à perdre, au contraire.  Cela te permettra de voir de quoi il en retourne.  Le seul risque que tu prends c'est de ne pas vouloir revenir :) 

Ou alors tu n'y trouveras pas ce que tu cherchais, et tu reviendras au bout d'un an.  Mais jamais tu n'auras de regrets.

 

Le Québec, je ne crois pas qu'on puisse ne pas l'aimer.  Les hivers sont très rudes et beaucoup trop longs, mais on peut y trouver beaucoup de charme.  Le Québec je n'y ai été qu'un an, mais je l'ai à jamais dans mon coeur.  Des rires, des gens, des paysages, de la douceur de vivre.

Ta famille et toi adoreront, j'en suis certain.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour stagit82,

Je suis dans la même situation que vous, j'ai une proposition de poste d'un cadre en informatique à Paris à 54OOOK/ an et un autre à 90000K/ an à Montréal,

Paris ça reste une référence en terme de qualité de vie mais elle est trop cher,

Montréal, est une très belle vie mais j'ai entendu que son point noir est le service de santé qui est médiocre vu le manque de ressources, les patient doivent attendre beaucoup de temps pour un simple RDV,

 

Qu'est ce que vous en pensez ?

Merci bcp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mileuh a dit :

Salut !

 

Voilà super longtemps que je n'avais pas posté sur le forum (bien 10 ans!!), mais je parcours régulièrement les forums et les news.

J'ai un peu de bouteille maintenant, et je comprends tout à fait tes interrogations.  

 

Moi dans ta situation, j'irais tenter l'aventure au Canada.  D'abord un an, et ensuite tu vois.  Aucun risque, que du bénéfice.

Que ce soit en France ou au Québec ton salaire te permettra d'avoir une vie confortable dans tous les cas.  Et ne fais pas l'erreur de calculer trop précisément les coûts, franchement à ces niveaux de salaires j'espère que t'es pas à 300.-- par mois près !

 

Fraîchement diplômé en IT, j'étais parti en PVT à Montréal il y a de ça plus de 12 ans.  On m'avait dit "tu verras, tu trouveras un job super facilement".  Petit aparté, je viens de Suisse, et ne connais pas trop le marché du travail en France.

 

Je n'étais jamais vraiment parti de chez moi, et j'ai du sacrément me botter le derrière pour sortir de ma zone de confort et me lancer.  C'était un peu un saut dans l'inconnu.

 

J'ai bien bien galéré pour trouver du travail.  C'était un contact difficile avec le marché, j'ai démarché une cinquantaine d'entreprises activement, pris des rendez-vous.  On m'avait dit de faire comme ça.  Cela s'est révélé être une fantastique perte de temps, puisqu'au final j'ai trouvé un job où on devait parler allemand, et je devais être le seul gars du coin.

J'étais mal payé (800CAD aux 15j), mais seul je vivais bien.  L'ambiance dans la boîte était bonne, et internationale (j'adore).

 

J'ai quitté le Québec après un an.  Mes amis et famille ont fini par me manquer.

Pour autant, cette année a été une des meilleures de ma vie !  Les Québécois ont le contact facile, et sont super sympas et relax.  Et on se comprend, comme eux en Suisse francophone on est un peu les marginaux du pays :)

Tu peux aller au restaurant ou sortir très facilement.  Malgré mon salaire je sortais souvent.

J'ai trouvé Montréal très apaisante comme ville, pas mal de verdure, rien n'est oppressant.  Rien à voir avec Paris par exemple.

 

Et la nature !!!  Magnifique, avec de l'espace, beaucoup d'espace.  Dans le sud, pas mal de lacs avec des cabanes, on a fait des soirées en été (bières et bbq au bord du lac Saint François) et en hiver (hockey sur le lac et skidoo dans la forêt).  Si tu aimes la liberté, c'est top.

Je ne pense pas qu'on trouve ça en France.  

Ah par contre c'est plat, très plat.  Mais les petits lacs et les forêts compensent bien :)

 

Jusqu'à l'an dernier, je gagnais quasiment 7 fois ce que j'avais au Québec (bon j'ai quasi 20 ans d'XP maintenant).  J'ai tout plaqué pour reprendre une formation dans un domaine incertain et mal payé, mais c'est mon rêve.

 

Donc, tout ça pour dire :  la vie, ce n'est pas que l'argent.  Loin, très loin de là.  Tout dépend de tes envies et ta personnalité.  J'ai des amis dont le but dans la vie est de gagner beaucoup d'argent.  Ils y arrivent mais en profitent très très peu.    Ils restent toujours du côté de la sécurité, ont une vie plate, voyagent peu, je ne les envie pas.

 

Franchement vas-y à Montréal.  De plus avec ce niveau de revenu tu n'as rien à perdre, au contraire.  Cela te permettra de voir de quoi il en retourne.  Le seul risque que tu prends c'est de ne pas vouloir revenir :) 

Ou alors tu n'y trouveras pas ce que tu cherchais, et tu reviendras au bout d'un an.  Mais jamais tu n'auras de regrets.

 

Le Québec, je ne crois pas qu'on puisse ne pas l'aimer.  Les hivers sont très rudes et beaucoup trop longs, mais on peut y trouver beaucoup de charme.  Le Québec je n'y ai été qu'un an, mais je l'ai à jamais dans mon coeur.  Des rires, des gens, des paysages, de la douceur de vivre.

Ta famille et toi adoreront, j'en suis certain.

 

 

 

 

Quand t’es seul c’est pas trop grave, c’est plus simple mais quand tu as un famille à charge ben désolée contrairement à ce qu’on peut dire, l’argent c’est important. Les factures grimpent très vite surtout lorqu’on a aucune aide les premiers mois. On ne peut pas se permettre de prendre des risques non calculés.

 

Maintenant, son cas est tout de même avantageux et il serait dommage de be pas saisir cette opportunité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, crazy_marty a dit :

 

Ça dépend aussi, si l'employeur paye une partie de l'assurance collective ... c'est un avantage imposable au Québec, qui fait que ça s'ajoute à ton net imposable théorique. En gros c'est jamais vraiment simple.

 

Sûr que c’est pas simple, il y a 4 bruts, celui au 31/12, celui du relevé 1, du T4 et celui après REER

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Hei said:

 

Sûr que c’est pas simple, il y a 4 bruts, celui au 31/12, celui du relevé 1, du T4 et celui après REER

 

Puis au Québec on est chanceux, on a deux déclarations 😋

Edited by crazy_marty

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, crazy_marty a dit :

 

Puis au Québec on est chanceux, on a deux déclarations 😋

 

Comment font les autres provinces ? Tout est géré par le federal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Hei a dit :

 

Comment font les autres provinces ? Tout est géré par le federal ?

Yep...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-03-26 à 23:54, Hei a dit :

C’est compréhensible mais dans tous les cas que ce soit la France ou le Canada, tu prends un risque et quelqu’un disait qu’il valait mieux avoir des remords que des regrets.

C'est une chanson de Big flo et Oli je crois.

Grands artistes ici en France...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Cela fait un bon bout de temps qur je suive vos conversations. J'avous qu'elles sont constructives. J'invite notre ami à etre plus prudent. Il peut s'agir d'une duperie de mauvais odeur. Cela peut vous faire perdre ton economie. Merci.

 

En outre je voulais poser mon problematique pour des conseils de la part des intervenant.

Il y a de cela quelque mois que je nourris l'envis d'immigrer au canada (precisement en gaspesie-les iles de Madeleine) mais je ne peux que m'offrir le billet c'est à dire le deplacement.

Je cherche une famille d'acceuil qui peut m'heberger avant d'entamer les procedure d'obtension de visa.

je suis un citoyen Togolais reisidant au TOGO en Afrique de l'Ouest.

merci pour vos commentaires

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines