Jump to content

Venir au Québec : d'une idée à un projet à réaliser à tout prix?


camille25
 Share

Recommended Posts

  • Habitués
il y a 11 minutes, Hei a dit :

 

Aujourd’hui, je ne sais pas comment on ferait parce que Barette y a apporté des modifications à notre grand dam mais on allait au privé et on avait notre rendez-vous en une semaine. Je crois que ce n’est plus possible maintenant.

Bien sûr que c'est encore possible, rien ne t'empêche d'aller faire des examens au privé 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 16 minutes, Hei a dit :

 

On ne peut pas nier le fait que les listes d’attente sont longues. Mon mari doit attendre 3 ans en moyenne avant de se faire opérer, opération prévue pour l´année prochaine si tout se passe bien.  On l’avait prévenu avant même son inscription.

 

Personne a nié cela mais de là à suggérer  qu'il n'y a rien de bon ni à temps et que l'on meure davantage d'un cancer non diagnostiqué que partout ailleurs, c'est tout simplement FAUX.

 

Il y a 4 heures, Happymusher a dit :

 

On est ravi de savoir que les soins seraient de qualité, le problème, c'est que c'est tellement impossible d'en avoir des médecins, des diagnostics, des soins et l'ultime guérison, qu'on a jamais vu ce Saint Graal dont tu parles.

 

Je retire ce que mon médecin dit: c'est en dessous d'une médecine du tiers monde, car on n'a même pas accès au diagnostic.

 

Du coup les soins de qualité, va dire cela à une personne qui a eu un cancer non diagnostiqué à temps parce que les queues sont énormes en radiologie...

 

J'englobe dans qualité des soins le fait de pas avoir assez d'équipements diagnostiques comme le peu d'Irm et le recours à des équipements inadaptés, pour faire patienter. Ex: on t'envoie faire un ultrason alors que la méthode diagnostique devrait être un irm. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 36 minutes, crazy_marty a dit :

Tu crois que je considère avoir réussi simplement en regardant mon salaire. Que j'ai donné à titre indicatif pour apporter une nuance à des propos qui généralisaient. Certainement pas pour m'en vanter. C'est juste intéressant de voir que c'est tout ce que tu as retenu. Mon salaire. Ou plutôt ce que tu crois être mon salaire. Sans rien connaître du contexte. Juste un chiffre, vague qui plus est.

 

C'est toi qui a avancé cela pas moi. Pour le reste, imagine ce que tu veux de mes pensées.

 

il y a 36 minutes, crazy_marty a dit :

Tu crois aussi que j'ai attendu d'avoir ce salaire avant d'être heureux. 

 

Ai-je dis cela? Non!

 

il y a 36 minutes, crazy_marty a dit :

Tu crois aussi que j'ai rien fait pour arriver là où je suis. 

 

Ai-je dis cela? Non!

 

il y a 36 minutes, crazy_marty a dit :

Tu crois aussi que venant d'Europe, je l'ai eu facile toute ma vie.

 

Ai-je dis cela? Non!

 

il y a 36 minutes, crazy_marty a dit :

Beaucoup de certitudes et d'idées fausses. Je vais te laisser à tes propre idéaux, les discussions qui vont dans un seul sens ne m'intéressent pas. Les discussions constructives beaucoup plus.

 

Je te retourne le commentaire.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 14 heures, Happymusher a dit :

 

Donc ta vision du Canada, c'est de réduire au silence les opinions contraires?

En particulier lorsqu'elles viennent de femmes fortes?

 

 

Femmes folles tu voulais dire non ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 14 heures, crazy_marty a dit :

 

Mon pauvre @qwintine si tu avais lu mes interventions depuis que je suis membre, tu réaliserais que j'ecrivais déjà être heureux avant même de gagner ce que je gagne actuellement. Même quand j'étais à contrat à mon arrivée avec un salaire autrement plus bas, je l'étais. 

 

Encore faudrait-il que tu arrêtes ton auto persuasion de vivre dans un endroit de misère bon pour personne. Et que tu acceptes qu'il existe dans ce monde des opinions ou expériences qui diffèrent de la tienne.

 

Il y a 14 heures, crazy_marty a dit :

 

Parce que créer des fausses attentes n'est pas ta spécialité? Étant donné que dans l'ensemble de tes interventions tu ne trouves rien de bon à dire sur l'immigration, la province, et ton expérience en particulier, quelle est la différence entre tes propos uniquement négatifs et ceux du ministère uniquement positifs?

 

Si encore tu amenais des nuances et du juste milieu dans la réalité de l'immigration alors on pourrait penser que tu cherches à aider ...  mais peindre un tableau uniquement tout noir n'a rien de différent d'un tableau uniquement tout rose. C'est inexploitable en l'état par quelqu'un qui ne veut pas se créer de fausses attentes.

GAME OVER lol

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Personne ne demande a personne d'être résignés, il est dit que les attentes de chacun dans une immigration sont très différentes !

 

J'ai fait l'immigration a l'inverse de vous tous, je suis parti du Québec pour venir en France et mais motivations n'avait rien à voir avec la fiche de paye, la qualité de vie ect. Pour moi qui est marié à un Français c'était avant tout de connaitre davantage ma belle-famille, connaitre ce pays qui était le sien, sa culture, comme lui avait passé 6 ans au Québec et qu'il connaissait tout ça de moi je voulais en connaitre autant de lui, savoir d'où il venait et le fait que le climat soit plus clément n'était pas sans me déplaire non plus.

 

En 11 ans en France je n'ai jamais réussis a m'intégré professionnellement, les deux seul boulot que j'ai eu (mission d'un an à chaque fois) un au début et l'autre il y a deux ans, ont été pour des boîtes qui appartiennent à des amis, j'ai finalement monté ma boite que j'ai eu pendant plusieurs années mais dans laquelle je me sortait un salaire de misère qui ressemblait le plus souvent à un demi smic et seulement quand c'était possible.

 

Aujourd'hui nous avons pris la décision de retourner au Québec, j'ai reçu une jolie proposition d'embauche et on se résigne à dire que mon avenir professionnel est dans une impasse et que j'ai besoin de revenir active. Mais malgré les bientôt 11 ans de galère en France, je n'arrive pas à critiquer quoi que ce soit et encore moins de dire que ce fut un échec, car nous sortons de cette aventure immensément grandi, cela nous a permis de revoir nos priorités de remettre certaine valeur à leurs place, de souder notre couple, pour ma part de mieux connaitre ma belle-famille et de comprendre d'où viens mon mari, d'être capable d'avoir une vue sur sa culture, d'avoir des repaires communs.

 

Maintenant nous décidons sereinement de mettre fin à cette galère financière en retournant au Québec, nous avons aucunes haine, aucune rage, aucune rancœur envers la France, j'avoue que j'ai du mal à comprendre certain(e) d'entre vous qui êtes ultra pessimiste, qui voit continuellement le verre à moitié vide et jamais à moitié plein, que vous n'arriviez pas à jette un regard positif sur vos expériences. Franchement je vous plain, ce doit être d'une lourdeur à porter au quotidien je n’ose même pas imaginer !

 

Notre retour au Québec n’est qu’une étape, au moment de la retraite on pense (pour l’instant) soit de revenir au sud de la France, l’Espagne, le Portugal ou encore les îles, il faudra un peu de recherche et de réflexion, mais ça c’est une autre histoire :p

 

Notre philosophie est simple, nous sommes citoyens du monde et maître de notre destin, car nous avons TOUJOURS le choix !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Dauphina a dit :

Personne ne demande a personne d'être résignés, il est dit que les attentes de chacun dans une immigration sont très différentes !

 

J'ai fait l'immigration a l'inverse de vous tous, je suis parti du Québec pour venir en France et mais motivations n'avait rien à voir avec la fiche de paye, la qualité de vie ect. Pour moi qui est marié à un Français c'était avant tout de connaitre davantage ma belle-famille, connaitre ce pays qui était le sien, sa culture, comme lui avait passé 6 ans au Québec et qu'il connaissait tout ça de moi je voulais en connaitre autant de lui, savoir d'où il venait et le fait que le climat soit plus clément n'était pas sans me déplaire non plus.

 

En 11 ans en France je n'ai jamais réussis a m'intégré professionnellement, les deux seul boulot que j'ai eu (mission d'un an à chaque fois) un au début et l'autre il y a deux ans, ont été pour des boîtes qui appartiennent à des amis, j'ai finalement monté ma boite que j'ai eu pendant plusieurs années mais dans laquelle je me sortait un salaire de misère qui ressemblait le plus souvent à un demi smic et seulement quand c'était possible.

 

Aujourd'hui nous avons pris la décision de retourner au Québec, j'ai reçu une jolie proposition d'embauche et on se résigne à dire que mon avenir professionnel est dans une impasse et que j'ai besoin de revenir active. Mais malgré les bientôt 11 ans de galère en France, je n'arrive pas à critiquer quoi que ce soit et encore moins de dire que ce fut un échec, car nous sortons de cette aventure immensément grandi, cela nous a permis de revoir nos priorités de remettre certaine valeur à leurs place, de souder notre couple, pour ma part de mieux connaitre ma belle-famille et de comprendre d'où viens mon mari, d'être capable d'avoir une vue sur sa culture, d'avoir des repaires communs.

 

Maintenant nous décidons sereinement de mettre fin à cette galère financière en retournant au Québec, nous avons aucunes haine, aucune rage, aucune rancœur envers la France, j'avoue que j'ai du mal à comprendre certain(e) d'entre vous qui êtes ultra pessimiste, qui voit continuellement le verre à moitié vide et jamais à moitié plein, que vous n'arriviez pas à jette un regard positif sur vos expériences. Franchement je vous plain, ce doit être d'une lourdeur à porter au quotidien je n’ose même pas imaginer !

 

Notre retour au Québec n’est qu’une étape, au moment de la retraite on pense (pour l’instant) soit de revenir au sud de la France, l’Espagne, le Portugal ou encore les îles, il faudra un peu de recherche et de réflexion, mais ça c’est une autre histoire :p

 

Notre philosophie est simple, nous sommes citoyens du monde et maître de notre destin, car nous avons TOUJOURS le choix !

Merci Dauphina pour ton message.

Il est réaliste et remet les choses a plat.

Désolé pour votre experience en France, au moins comme ca il n'y a pas de doute sur votre retour au Canada !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, Midou85 a dit :

 

GAME OVER lol

 

@midou85 mais tu as quel âge ?

 

Je ne pense pas que l'intention de XXXXX ait été de jouer à un jeu video.

 

Tu te rends compte que tu es un peu l'étranger là sur ce post, toi qui vit en France, n'a pour l'instant aucun statut possible au Québec/Canada et semble passer tes journées à pimenter ton quotidien fade et en particulier à la pause de midi en comptant les points comme un enfant de 4 ans à la récrée?

Tu nous fais bien rire...

Il y a 5 heures, Dauphina a dit :

En 11 ans en France je n'ai jamais réussis a m'intégré professionnellement, les deux seul boulot que j'ai eu (mission d'un an à chaque fois) un au début et l'autre il y a deux ans,

 

Tu travailles dans quel domaine?

Edited by arkel
données personnelles
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, Midou85 a dit :

 

Femmes folles tu voulais dire non ?

 

Ok donc depuis que j'interviens: hystérie, folie...Tu n'as rien à dire derrière ton écran en France et donc tu insultes...

 

Utiliser des qualificatifs de maladie mentale comme insulte est tellement typiquement français.

 

Evidemment derrière ton écran gaulois, tu n'es même pas au courant des campagnes de Bell ou de la loi icitte.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

@crazy marty 

du calme. Respecte le fait que @qwintine a un vécu différent du tiens.

 

Sérieusement, ton profil tout le monde le connait sur ce forum:

* tu as immigré seul, jeune, en 2008 (différente époque en terme d'opportunités )

* dans la trentaine

* du Royaume-Uni

* avec un bon coussin financier

* et ce après un pvt préalable en BC quelques années auparavant où tu as obtenu un diplôme local.

* Pendant 10 ans, tu as fait tes choix tout seul, en célibataire.

* Montréal puis là Gatineau.

* tu as démarré en temporaire dans les télécoms (glassdoor= 50k) puis chez un concurrent télécom (glassdor=75k) puis maintenant à Gatineau (glassdoor max 120k)

* à la lecture de tes bilans, il semble que tu ais passé ton temps à spéculer dans l'immobilier (achat / revente toutes les 3 ans de tes résidences)

* et apparemment tu fuis ta famille en France

* et on sent bien, cachées sous des interventions cools ou une fausse humilité ou une recherche de simplicité de façade, l'envie de paraitre, de faire le poster boy de l'immigration.

 

Il suffit de lire tes bilans.

 

Problème: tu es un cas particulier. Par tes moyens, tes réseaux et ta chance.

 

Et quand les gens te lisent, en particulier les familles, ils se projettent et font des choix qui les mettent dans la m* eux et leurs enfants. Et ils n'ont, après, pas ton coussin financier pour se retourner ou la liberté de faire des choix seuls pour leur vie pendant 10 ans. Ils ont des conjoints ou sont charges de famille avec des enfants à nourrir.

 

De là, à conseiller à des familles ou même des couples à sauter le pas juste pour que les enfants fassent du vélo tranquilles dans la rue, c'est méconnaitre ce qui fait la dynamique d'un couple et d'une famille.

 

Dans l'attente de lire un jour des témoignages de gens normaux sur ce forum....

Edited by Happymusher
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Happymusher a dit :

@crazy marty 

du calme. Respecte le fait que @qwintine a un vécu différent du tiens.

 

Sérieusement, ton profil tout le monde le connait sur ce forum:

* tu as immigré seul, jeune, en 2008 (différente époque en terme d'opportunités )

* dans la trentaine

* du Royaume-Uni

* avec un bon coussin financier

* et ce après un pvt préalable en BC quelques années auparavant où tu as obtenu un diplôme local.

* Pendant 10 ans, tu as fait tes choix tout seul, en célibataire.

* Montréal puis là Gatineau.

* tu as démarré en temporaire dans les télécoms (glassdoor= 50k) puis chez un concurrent télécom (glassdor=75k) puis maintenant à Gatineau (glassdoor max 120k)

* à la lecture de tes bilans, il semble que tu ais passé ton temps à spéculer dans l'immobilier (achat / revente toutes les 3 ans de tes résidences)

* et apparemment tu fuis ta famille en France

* et on sent bien, cachées sous des interventions cools ou une fausse humilité ou une recherche de simplicité de façade, l'envie de paraitre, de faire le poster boy de l'immigration.

 

Il suffit de lire tes bilans.

 

Problème: tu es un cas particulier. Par tes moyens, tes réseaux et ta chance.

 

Et quand les gens te lisent, en particulier les familles, ils se projettent et font des choix qui les mettent dans la m* eux et leurs enfants. Et ils n'ont, après, pas ton coussin financier pour se retourner ou la liberté de faire des choix seuls pour leur vie pendant 10 ans. Ils ont des conjoints ou sont charges de famille avec des enfants à nourrir.

 

De là, à conseiller à des familles ou même des couples à sauter le pas juste pour que les enfants fassent du vélo tranquilles dans la rue, c'est méconnaitre ce qui fait la dynamique d'un couple et d'une famille.

 

Dans l'attente de lire un jour des témoignages de gens normaux sur ce forum....

 

Malheureusement tu as enjolivé mon parcours parce que ça t'arrange.

 

Je n'ai PAS de diplôme canadien ou québécois. J'ai étudié a Vancouver un semestre, ce qui amène aucunement un diplôme - je n'ai jamais prétendu avoir un diplôme local. J'ai toujours dit que mon diplôme français valait rien du tout, ni en France, ni au Québec d'ailleurs. 

 

Je ne suis PAS non plus venu au Québec avec un coussin financier confortable. J'avais très peu de dollars, malgré ma job a Londres. Je n'étais pas payé autant que beaucoup semblent le penser, les préjugés c'est beau, mais la vraie vie des gens, elle est différente.

 

J'avais aussi mon crédit d'études à rembourser.

 

J'habite à Gatineau et travaille à Ottawa. J'ai aussi une business à mon compte qui me tient occupé en soirée. C'est pas un secret. 

 

Je ne suis PAS non plus parti juste pour fuir ma famille. Ça serait une mauvaise raison si ça avait été ma seule motivation.

 

Enfin et surtout je n'ai PAS conseillé à personne de faire le saut ...  ou pas. Au contraire de certains qui viennent  clamer haut et fort que tout est pourri ici et qu'il ne faut surtout pas venir à moins de vouloir s'appauvrir, divorcer, mourir dans la rue faute de soins, et je ne sais encore quelle autre connerie on a pu lire.

 

La généralisation maladive de certains me déplaît. Je n'ai par contre jamais prétendu ni avoir un parcours fait pour tout le monde, ni avoir toutes les vérités. J'ai partagé mon expérience, à moi, sans généraliser, justement parce que mon cas est unique. Comme l'immigration de chacun.

 

Tu vois la différence?

 

Bref. Merci de ne pas utiliser de fausses informations me concernant. Sur ce je vous laisser vous lâcher loose et continuer à cracher à la face du Québec, du Canada, l'enfer sur Terre comme nous le savons tous. 

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Happymusher a dit :

Ok donc depuis que j'interviens: hystérie, folie...Tu n'as rien à dire derrière ton écran en France et donc tu insultes...

Dénigrer l'autre c'est pas mieux...

il y a une heure, Happymusher a dit :

semble passer tes journées à pimenter ton quotidien fade et en particulier à la pause de midi en comptant les points comme un enfant de 4 ans à la récrée?

 

Le message s'adresse à tous. Si vous êtes incapable de discuter convenablement sans en arriver à des coups bas, je vais intervenir à nouveau et ça risque de ne pas plaire à certains. À bon entendeur. Merci! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

 

 

il y a une heure, Happymusher a dit :

 

Tu travailles dans quel domaine?

 

Je suis cadre j'ai fait ma carrière au Québec dans la radio communication, la téléphonie sans fils et la géolocalisation en B2B comme genre de clientèle service de police, d'incendie, de travaux publics ou encore des entreprises de la construction ect. C'est d'ailleurs dans ce domaine que je retourne au Québec.

 

Je suis arrivé en France a 39 ans et en repart a 50 ans, j'ai cherché pas que dans mon domaine mais tout ce qui pouvais être dans mes cordes peu importe le domaine d'activité de la société, généralement la réponse des entreprises française était, votre formation et vos expériences sont canadienne nous ne pouvons en tenir compte. Et quand j'ai tenté de recommencer au bas de l'échelle, on me répondait, non mais avec votre profil et votre expérience vous allez vous emmerder dans ce boulot, donc vous ne resterait pas ce n’est pas la peine.

Link to comment
Share on other sites

Chercher des informations et des avis éclairés sur une potentielle immigration au Québec est déjà tâche ardue, mais alors là depuis 3 pages pardon mais c'est n'importe quoi. 

 

J'entends surtout que chaque expérience est différente et dépend de plusieurs facteurs, que ce soit en terme d'attentes personnelles, de sa faculté à s'intégrer, à "réseauter", de si on a un coussin financier ou non, etc. Et surtout des possibilités professionnelles. 

 

Parfois je vois des vidéos de français immigrés qui disent en gros oh oui l'hiver c'est rude on pleure mais on a trouvé la solution, on fait les snowbirds et on va en Floride, à Cuba etc. 

Euh oui mais quel est leur métier qui leur permet budget et surtout temps pour y aller (sur 15 jours de CP ?) 

Alors entre les témoignages ultra positifs et ceux qui nous promettent le malheur c'est pas facile de s'y retrouver, j'aimerais de la nuance. 

 

Et du respect, svp. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, camille25 a dit :

Chercher des informations et des avis éclairés sur une potentielle immigration au Québec est déjà tâche ardue, mais alors là depuis 3 pages pardon mais c'est n'importe quoi. 

 

J'entends surtout que chaque expérience est différente et dépend de plusieurs facteurs, que ce soit en terme d'attentes personnelles, de sa faculté à s'intégrer, à "réseauter", de si on a un coussin financier ou non, etc. Et surtout des possibilités professionnelles. 

 

Parfois je vois des vidéos de français immigrés qui disent en gros oh oui l'hiver c'est rude on pleure mais on a trouvé la solution, on fait les snowbirds et on va en Floride, à Cuba etc. 

Euh oui mais quel est leur métier qui leur permet budget et surtout temps pour y aller (sur 15 jours de CP ?) 

Alors entre les témoignages ultra positifs et ceux qui nous promettent le malheur c'est pas facile de s'y retrouver, j'aimerais de la nuance. 

 

Et du respect, svp. 

Bonjour, 

 

Je suis tout à fait d'accord avec toi. 

 

Déjà une guerre d'avis ("je suis pas d'accord, c'est moi qui est raison"...) s'est instaurée dans ton sujet, ce qui est déjà, en mon sens, un manque de respect. 

 

Ensuite, chaque expérience est personnelle. Et chaque notion de réussite, également.

 

Le Canada, et donc le Québec n'est pas un Eldorado ! Je pense que ceux qui veulent immigrer que pour l'argent, ne seront pas heureux ici, même s'il peuvent y arriver... (AVIS À CERTAINS LECTEURS Bien sûr ce n'est que mon avis, et il n'engage que moi ! Si vous n'êtes pas d'accord avec ce que je dit, vous pouvez le dire sans pour autant me dire que je suis bête...).

 

Pour ma part, je suis arrivée ici, il y a 1 an et demi, environ. Avec toute ma famille. Oui, nous avons "osés" immigrer avec 3 enfants en charge ! Ça n'a pas été facile, certes, mais c'était notre choix !

 

Nous voulions venir nous établir au Québec pour des raisons qui nous est propre. Entre autres raisons, la principale, était pour une vie plus agréable et plus sécuritaire pour nos enfants. Ce que nous cherchions, c'était un avenir pour eux ! Nous ne regrettons rien. 

 

Pour l'instant, nous avons une vie agréable. Les enfants sont pris en charge par le système éducatif, bien mieux qu'en France. Nous avons tous deux du travail. Nous avons trouver même assez facilement. Pour ma part, j'ai le droit à plus que 2 semaines de vacances, et mon mari a le droit que à deux semaines, mais peut se prendre des jours sans solde facilement (beaucoup plus compliqué en France, pour nous).

 

Nous gagnons bien notre vie sans pour autant pouvoir partir faire des voyages (d'un autre côté avec trois enfants, tous devient plus compliqué !). Cependant, il y a beaucoup de choses à découvrir, et nous pouvons toujours faire quelques weekends pour ce dépayser. 

De plus, nous avons fait le choix d'acheter une maison, pour pouvoir reconstruire notre vie à notre image, plutôt que de dépenser notre argent dans différents voyages. Encore une fois, c'est mon expérience, selon nos envies et notre façon de voir les choses. Une autre personne ferais les choses différemment. 

 

Bref, pour moi, mon immigration est réussie. Je suis contente d'être ici, malgré les points négatifs du pays (cela dit des points négatifs, il y en a dans tous les pays). Pour rappel, il y a aussi beaucoup de point positif, il suffit de savoir regarder. 

 

Si tu as des questions, j'y répondrais le mieux possible. Et encore une fois, tout ce que j'ai écrit n'est que mon avis et ça n'engage que moi. (Triste de devoir le répéter...).

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, crazy_marty a dit :

qu'il ne faut surtout pas venir à moins de vouloir s'appauvrir, divorcer, mourir dans la rue faute de soins, et je ne sais encore quelle autre connerie on a pu lire.

 

Tu utilises un procédé rhétorique qui vise à forcer le trait pour binariser mon intervention.

 

Sur la santé: ma belle mère, une pure laine, est obligée d'aller se faire soigner en Espagne tant c'est long au Québec. La chance d'avoir acheté sa résidence secondaire là sinon elle serait déjà passée l'arme à gauche.

 

Perso, ça me brise le coeur de la voir souffrir ainsi. Parce que pour moi, la famille, la sienne, la mienne, c'est important.

 

Avec mon conjoint, on est aidant naturels et je pense avoir une expérience bien hardcore du système de santé. Encore une fois, vécu perso. Pas trop le temps de faire des balades insouciantes à velo en laissant la famille dépérir égoistement. Nous ne sommes pas comme cela : nous prenons soins de nos ainés, nous.

 

C'est cool de dire que la santé va bien quand on en a pas besoin à 20 ou 30 ans ou quand on a une assurance privée méga généreuse ou quand on ignore ceux qui en souffrent dans la société limite sociopathe ou quand on est célibataire sans enfant ou qu'on délaisse ses propres ainés mais quand les gros pépins arrivent, on fait moins le malin.

Edited by Happymusher
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, evaninchca a dit :

Bonjour, 

 

Je suis tout à fait d'accord avec toi. 

 

Déjà une guerre d'avis ("je suis pas d'accord, c'est moi qui est raison"...) s'est instaurée dans ton sujet, ce qui est déjà, en mon sens, un manque de respect. 

 

Ensuite, chaque expérience est personnelle. Et chaque notion de réussite, également.

 

Le Canada, et donc le Québec n'est pas un Eldorado ! Je pense que ceux qui veulent immigrer que pour l'argent, ne seront pas heureux ici, même s'il peuvent y arriver... (AVIS À CERTAINS LECTEURS Bien sûr ce n'est que mon avis, et il n'engage que moi ! Si vous n'êtes pas d'accord avec ce que je dit, vous pouvez le dire sans pour autant me dire que je suis bête...).

 

Pour ma part, je suis arrivée ici, il y a 1 an et demi, environ. Avec toute ma famille. Oui, nous avons "osés" immigrer avec 3 enfants en charge ! Ça n'a pas été facile, certes, mais c'était notre choix !

 

Nous voulions venir nous établir au Québec pour des raisons qui nous est propre. Entre autres raisons, la principale, était pour une vie plus agréable et plus sécuritaire pour nos enfants. Ce que nous cherchions, c'était un avenir pour eux ! Nous ne regrettons rien. 

 

Pour l'instant, nous avons une vie agréable. Les enfants sont pris en charge par le système éducatif, bien mieux qu'en France. Nous avons tous deux du travail. Nous avons trouver même assez facilement. Pour ma part, j'ai le droit à plus que 2 semaines de vacances, et mon mari a le droit que à deux semaines, mais peut se prendre des jours sans solde facilement (beaucoup plus compliqué en France, pour nous).

 

Nous gagnons bien notre vie sans pour autant pouvoir partir faire des voyages (d'un autre côté avec trois enfants, tous devient plus compliqué !). Cependant, il y a beaucoup de choses à découvrir, et nous pouvons toujours faire quelques weekends pour ce dépayser. 

De plus, nous avons fait le choix d'acheter une maison, pour pouvoir reconstruire notre vie à notre image, plutôt que de dépenser notre argent dans différents voyages. Encore une fois, c'est mon expérience, selon nos envies et notre façon de voir les choses. Une autre personne ferais les choses différemment. 

 

Bref, pour moi, mon immigration est réussie. Je suis contente d'être ici, malgré les points négatifs du pays (cela dit des points négatifs, il y en a dans tous les pays). Pour rappel, il y a aussi beaucoup de point positif, il suffit de savoir regarder. 

 

Si tu as des questions, j'y répondrais le mieux possible. Et encore une fois, tout ce que j'ai écrit n'est que mon avis et ça n'engage que moi. (Triste de devoir le répéter...).

 

 

 

 

 

 

Bonjour et merci pour ton message. 

 

Déjà bravo pour votre expérience ! La question éducative et plus sécuritaire concernant les enfants fait aussi qu'on s'intéresse au Québec. 

Je serais heureuse d'échanger avec toi, en privé si tu le préfères, sur ce que vous considérez comme points positifs/négatifs. 

Et si professionnellement vous avez trouvé dans vos domaines initiaux ou dans un autre ? 

 

@Happymusher je suis désolée de la situation que vous vivez ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 12 heures, Happymusher a dit :

 

Tu utilises un procédé rhétorique qui vise à forcer le trait pour binariser mon intervention.

 

Sur la santé: ma belle mère, une pure laine, est obligée d'aller se faire soigner en Espagne tant c'est long au Québec. La chance d'avoir acheté sa résidence secondaire là sinon elle serait déjà passée l'arme à gauche.

 

Perso, ça me brise le coeur de la voir souffrir ainsi. Parce que pour moi, la famille, la sienne, la mienne, c'est important.

 

Avec mon conjoint, on est aidant naturels et je pense avoir une expérience bien hardcore du système de santé. Encore une fois, vécu perso. Pas trop le temps de faire des balades insouciantes à velo en laissant la famille dépérir égoistement. Nous ne sommes pas comme cela : nous prenons soins de nos ainés, nous.

 

C'est cool de dire que la santé va bien quand on en a pas besoin à 20 ou 30 ans ou quand on a une assurance privée méga généreuse ou quand on ignore ceux qui en souffrent dans la société limite sociopathe ou quand on est célibataire sans enfant ou qu'on délaisse ses propres ainés mais quand les gros pépins arrivent, on fait moins le malin.

 

Elle devient génante ton expression. Pure laine. C'est comme dire "Francais ou Canadien de souche"

Ca change quoi en fait ?  Ta belle famille pure laine a des droits et avantages que n'ont pas les autres citoyens ?

On frole le nationalisme la.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
 

 
Sur la santé: ma belle mère, une pure laine, est obligée d'aller se faire soigner en Espagne tant c'est long au Québec. La chance d'avoir acheté sa résidence secondaire là sinon elle serait déjà passée l'arme à gauche.
 

 




Tu vois, je suis née au Québec et je ne me reconnais jamais dans ce que tu racontes. Tu prétends que tout est vrai parce que ta belle-famille est faite de « pure laine ».

Mais ta belle-famille ne ressemble pas à la majorité des Québécois. Combien ont une maison secondaire en Europe?

Je n’en connais pas.

Ceux que je connais qui ont les moyens de posséder quelque chose à l’étranger, c’est un condo en Floride ou au Costa Rica et ils sont peu nombreux.
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement