Jump to content
camille25

Venir au Québec : d'une idée à un projet à réaliser à tout prix?

Recommended Posts

il y a 18 minutes, camille25 a dit :

 

Pour l'évaluation comparative je maintiens. Non ça ne me donne pas d'équivalence mais ça permet d'être embauchée comme éducateur. 

 

Non une évaluation comparative n'est qu'une correspondance therorique pour donner une idée de ton niveau aux employeurs et cela n'a absolument rien a voir avec les accords france Québec. 

 

Tu as quoi comme diplôme en france?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, camille25 a dit :

Ces propos viennent d'EJE immigrées vivant au Québec actuellement ou qui ont eu des expériences récentes donc qui connaissent à priori la réalité du terrain également ? 

Là où je vous rejoins est qu'un voyage exploratoire sera en effet indispensable afin que nous rendions compte nous même des réalités sur place. 

 

Pour l'évaluation comparative je maintiens. Non ça ne me donne pas d'équivalence mais ça permet d'être embauchée comme éducateur. 

 

Qwintine nous déconseilleriez-vous de partir au Québec ? Je l'interprète ainsi en tout cas ? car dans vos réponses il ne semble n'y avoir aucune solution pour nous ! 

Après j'ai aussi ce que je recherche-des réalités dans les rêves- je ne vous le reproche pas !  

Je cherche vraiment à savoir si ce projet est réalisable et si oui dans quelles conditions... 

 

Ma maison se louerait facilement sans aucun doute, et j'ai de la famille sur place qui pourrait gérer au cas où. 

 

Il vous met juste en garde. Dans le cas d’un PTT, c’est une entente fragile. S’il y a peu de boulot, vous serez au chômage sans possibilité de travailler pour un autre employeur par exemple.

 

Est ce que le projet est réalisable ? Il faut se lancer pour le savoir comme je le dis souvent, on ne peut pas prédire l’avenir.

 

Pour la maison, si vous la mettez en location, bien verifier que vos locataires ne vous poseront pas de pb. Prenez une assurance loyers impayés on ne sait jamais.

Edited by Hei

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, juetben a dit :

Non une évaluation comparative n'est qu'une correspondance therorique pour donner une idée de ton niveau aux employeurs et cela n'a absolument rien a voir avec les accords france Québec. 

 

Tu as quoi comme diplôme en france?

Le DEEJE (diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants) 

 

il y a 11 minutes, Hei a dit :

 

Il vous met juste en garde. Dans le cas d’un PTT, c’est une entente fragile. S’il y a peu de boulot, vous serez au chômage sans possibilité de travailler pour un autre employeur par exemple.

 

Est ce que le projet est réalisable ? Il faut se lancer pour le savoir comme je le dis souvent, on ne peut pas prédire l’avenir.

 

Pour la maison, si vous la mettez en location, bien verifier que vos locataires ne vous poseront pas de pb. Prenez une assurance loyers impayés on ne sait jamais.

Merci pour vos conseils ☺️ 

Je suis en train de me dire qu'il faudrait qu'on tente arrima... et qu'on le laisse décider ! ?

 

Quoiqu'il en soit nous bougerons... mais où ? ? Ça se joue entre le Québec si c'est faisable ou ailleurs en France, mais entre l'insécurité grandissante, le climat social et d'autres facteurs, on aimerait vraiment changer d'air ! 

Mais bien sûr pas à n'importe quel prix. 

 

Donc encore une fois à tous merci de prendre ainsi le temps de répondre, ce n'est pas toujours agréable à lire, mais ça fait avancer ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Hei a dit :

 

Il vous met juste en garde. Dans le cas d’un PTT, c’est une entente fragile. S’il y a peu de boulot, vous serez au chômage sans possibilité de travailler pour un autre employeur par exemple.

 

Est ce que le projet est réalisable ? Il faut se lancer pour le savoir comme je le dis souvent, on ne peut pas prédire l’avenir.

 

Pour la maison, si vous la mettez en location, bien verifier que vos locataires ne vous poseront pas de pb. Prenez une assurance loyers impayés on ne sait jamais.

 

Exactement. Par contre jamais entendu qu'on embauchait en PTT des éducatrices ... y en a plein sur le marché ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, camille25 a dit :

Le DEEJE (diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants) 

 

Merci pour vos conseils ☺️ 

Je suis en train de me dire qu'il faudrait qu'on tente arrima... et qu'on le laisse décider ! ?

 

Quoiqu'il en soit nous bougerons... mais où ? ? Ça se joue entre le Québec si c'est faisable ou ailleurs en France, mais entre l'insécurité grandissante, le climat social et d'autres facteurs, on aimerait vraiment changer d'air ! 

Mais bien sûr pas à n'importe quel prix. 

 

Donc encore une fois à tous merci de prendre ainsi le temps de répondre, ce n'est pas toujours agréable à lire, mais ça fait avancer ! 

 

Pourquoi ne tentez-vous pas le PVT ... justement. Dans votre cas c'est le plus réaliste! Ok, c'est une loterie mais qui ne tente rien n'a rien.

Vos profils ne jouent pas pour vous pour une embauche internationale que ce soit en PTT ou Arrima pour une RP.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, camille25 a dit :

Ces propos viennent d'EJE immigrées vivant au Québec actuellement ou qui ont eu des expériences récentes donc qui connaissent à priori la réalité du terrain également ? 

 

Le diable se cache dans les détails faites attention de tirer des conclusions rapidement et d'engager des frais et du temps pour rien.

 

il y a une heure, camille25 a dit :

Là où je vous rejoins est qu'un voyage exploratoire sera en effet indispensable afin que nous rendions compte nous même des réalités sur place. 

 

Oui tout à fait, c'est ce que je vous conseils depuis 2 jours. Venez regarder comment on vit ici, rencontrez des employeurs, des gens qui travaillent dans votre domaine ... évaluer vos chances. Donc pas des vacances mais de la prospection!

 

il y a une heure, camille25 a dit :

Pour l'évaluation comparative je maintiens. Non ça ne me donne pas d'équivalence mais ça permet d'être embauchée comme éducateur. 

 

Elle n'a aucune valeur comme elle est juste indicative ... donc je maintiens!

 

il y a une heure, camille25 a dit :

Qwintine nous déconseilleriez-vous de partir au Québec ? Je l'interprète ainsi en tout cas ? car dans vos réponses il ne semble n'y avoir aucune solution pour nous ! 

 

Non, le PVT dans votre cas, il vous reste 2 ans ... car àpd de 35 ans c'est plus possible.

 

Par contre posez-vous la question suivante: êtes-vous prêt à vivre pendant 3 mois, 6 mois ou 1 an ou 1 an et demi avec un seul salaire de l'ordre de 12$/h brut sans aides sociales avec une assurance santé à payer, des frais de garde pour les enfants ...?

Ca aussi c'est une réalité d'ici!

 

il y a une heure, camille25 a dit :

Après j'ai aussi ce que je recherche-des réalités dans les rêves- je ne vous le reproche pas !  

Je cherche vraiment à savoir si ce projet est réalisable et si oui dans quelles conditions... 

 

Je peux vous dire, c'est possible mais pas gagnée et ce sera par la petite porte.

 

il y a une heure, camille25 a dit :

Ma maison se louerait facilement sans aucun doute, et j'ai de la famille sur place qui pourrait gérer au cas où. 

 

C'est un bon point. Regardez aussi du côté des agences immobilières qui font la gestion pour vous et vous garantissent les loyers moyennant une commission (1 ou 2 mois de loyer).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

il y a 41 minutes, camille25 a dit :

Le DEEJE (diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants) 

 

 

 

Est ce que c'est un titre professionnel ou Un diplôme délivré par l'éducation nationale? 

 

Seul les diplômes délivrés par l'éducation nationale sont reconnus pour des ententes et niveau de formation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un Diplôme d'état délivré par... l'Etat ☺️ plus précisément de la Direction régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale. Niveau III (encore pour l'instant ?

 

Je regarde les PVT du coup qui n'avaient jusqu'ici nullement retenu mon attention. Donc c'est comme une loterie.

 

Possibilité de vivre et travailler pendant 24 mois, et mon mari pourrait avoir un permis ouvert c'est bien cela ? (catégorie B pour moi) 

 

Et si cela nous plaît au bout de 12 mois de travail effectif à temps plein je peux passer par un autre biais pour la Résidence permanente ? (sans le système a points) J'ai bien compris ? 

 

Pour le reste je suis en train de lire les dossiers/articles (de ce site et de l'autre qui en porte le nom) 

 

Dans l'idée de prime abord ce serait intéressant dans le sens où on pourrait se faire une vraie expérience de vie avant de prendre une décision plus pérenne. Par ailleurs je pourrais faire une demande de disponibilité (je suis dans la fonction publique), si jamais cela ne marchait pas je pourrais reprendre un poste on ne serait pas sans rien (pas le cas de mon mari, s'il part il part). 

 

Ce ne sont que des réflexions, ça amène plein d'autres questions, je vais approfondir tout cela. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as la sécurité de l’emploi en France, chose que tu n’auras pas au Québec.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, camille25 a dit :

C'est un Diplôme d'état délivré par... l'Etat ☺️ plus précisément de la Direction régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale. Niveau III (encore pour l'instant ?

 

 

 

C'est ça il n'est pas délivré par l'éducation nationale donc tu n'auras pas de reconnaissance de ce diplôme pour une éventuelle immigration... Si tu fais un dossier de csq c'est comme si tu n'avais pas ce diplôme. 

 

Pour ta profession il n'y a pas d'accord france Québec donc tu ne pourras pas intégrer un CPE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, camille25 a dit :

C'est un Diplôme d'état délivré par... l'Etat ☺️ plus précisément de la Direction régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale

Ce n est pas délivré par l éducation nationale = pas de valeur pour l immigration

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement Camille, toutes ces réponses, doivent refroidir votre souhait d immigration. 

Je sais que le climat français ces derniers mois est très très tendu et difficile. Les reportages à la télévision française, les émissions de voyage, les chroniques vous font apparaître le Quebec comme un eldorado, pays du plein emploi, et d une certaine douceur de vivre. 

C est vrai pour beaucoup de point, mais ces images de béluga dans le saint Laurent, des aurores boréales dans le Nunavut, de la vie sauvage et des paysages magnifiques ne doit pas vous faire oublier une chose primordiale. 

Vous devez verrouiller le plus de points possibles et vous poser les bonnes questions. 

Je pense que la question primordiale est:Suis je prêt à risquer ma maison, mon emploi, mes biens, mon couple, l équilibre de mes enfants ( bien que l adaptation des pitchoune est tellement rapide), et tout reprendre à zéro? 

Dites vous bien que vous devrez faire votre place, vous prendre des portes. 

Ici on ne vous attend pas plus qu un autre. 

La sélection est difficile est le Québec n est pas la France. Les codes sont différents. 

Un voyage exploratoire voire deux, un en été et un en hiver m apparaît dans votre cas vital. Rencontrez des gens, visitez des sociétés, prenez contact de France, explorer le maximum de points qui font une immigration. 

Je vous souhaite plein de courage, mais ne renoncez pas, vous le regretterez. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jeffrey pour ces conseils. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Camille,
Je suis un peu dans la même situation que toi. Nous avons 40 ans cette année avec mon mari, 3 enfants(15, 12 et 6 ans) Et nous avons déposé une DI sur arrima en décembre 18... on a plus qu'à attendre et espérer...

Envoyé de mon SM-A520F en utilisant application mobile Immigrer.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ma femme et moi envisageons de construire un projet d’immigration au Québec, comme Camille, mais ne savons pas quels méthodes entreprendre avec tous ses permis et ses types de demande tout comme elle.

 

Nous sommes parents d’un petit garçon de 2ans et bientôt d’un second qui sera là en Février. Ma femme est professeur des écoles en possession de 3 licences et 2 masters et moi en poste d’administrateur réseau IT depuis 3 ans détenteur d’un baccalauréat et de certification Microsoft.

 

Après plusieurs recherches, j’ai lu que maintenant, suite aux futurs modifications du gouvernement Canadien sur l’immigration et au retard prit les dossiers, il fallait faire une demande sur ARRIMA pour ensuite faire une demande de CSQ quand il nous inviterait à le faire. Est-ce juste ?

 

Que nous conseillez-vous afin de pouvoir mettre en place notre projet d’avenir ?

Nos postes respectifs peuvent-ils intéressés le Quebec pour une futur immigration ?

 

En vous remerciant d’avance du temps que vous pourrez nous accorder, et des réponses que vous pourrez m’apportées.

 

Cordialement,

Anthony

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, AnthonySRVG a dit :

Bonjour,

 

Ma femme et moi envisageons de construire un projet d’immigration au Québec, comme Camille, mais ne savons pas quels méthodes entreprendre avec tous ses permis et ses types de demande tout comme elle.

 

 

L'idéal est une Résidence permanente moins risqué. Sinon un PTT ce n'est pas la mort non plus.

J'imagine que vous avez moins de 35 ans et donc tenté la loterie du PVT serait je pense une bonne idée. Avec le renouvellement, cela vous permettrait de tenter 2 ans ici.

 

Il y a 1 heure, AnthonySRVG a dit :

Nous sommes parents d’un petit garçon de 2ans et bientôt d’un second qui sera là en Février. Ma femme est professeur des écoles en possession de 3 licences et 2 masters et moi en poste d’administrateur réseau IT depuis 3 ans détenteur d’un baccalauréat et de certification Microsoft. 

 

On ne peut que vous recommandé de réaliser un voyage de prospection. Pas des vacances d'où vous sortiré à 95% conquis. Voyage de prospection pour vous faire une véritable idée de la vie ici et des possibilité potentielles pour vous et surtout vous faire une idée réaliste loins de la vision romantique, d'épinal qu'on les européen de l’Amérique du Nord.

 

L'idéal serait un voyage de 2-3 semaines en hiver et un second en été.

 

 

Il y a 1 heure, AnthonySRVG a dit :

Après plusieurs recherches, j’ai lu que maintenant, suite aux futurs modifications du gouvernement Canadien sur l’immigration et au retard prit les dossiers, il fallait faire une demande sur ARRIMA pour ensuite faire une demande de CSQ quand il nous inviterait à le faire. Est-ce juste ?

 

 

Vu la confusion que vous faites entre gouvernements Canadien et Québecois, je vous invite à réviser quelque peu tout cela. 

Vous trouverez tant et plus d'information en ligne et sur ce site pour éclaircir tout ces points. 

Les sites des ministères de l'immigration Québécoise et Canadienne sont aussi bien fait et regorge d'information.

 

Il y a tellement d'information tronquée, interpretée ou déformée qu'il vaut mieux que vous alliez au plus près de la source

 

Il y a 1 heure, AnthonySRVG a dit :

Que nous conseillez-vous afin de pouvoir mettre en place notre projet d’avenir ?

Nos postes respectifs peuvent-ils intéressés le Quebec pour une futur immigration ?

 

En vous remerciant d’avance du temps que vous pourrez nous accorder, et des réponses que vous pourrez m’apportées.

 

Cordialement,

Anthony

 

Bon courage dans vos démarches car il va vous en falloir une sacrée dose

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

je suis dans la même situation que Camille25 mais en un peu plus vieux ; ). pour ma part, et j'aimerai connaitre l'avis de qwintine si possible, je suis tenté de passer par 'Quebec métiers d'avenir'. J'invite Camille25 à consulter leur site. 

 

Bonne chance à tous. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,
je suis dans la même situation que Camille25 mais en un peu plus vieux ; ). pour ma part, et j'aimerai connaitre l'avis de qwintine si possible, je suis tenté de passer par 'Quebec métiers d'avenir'. J'invite Camille25 à consulter leur site. 
 
Bonne chance à tous. 

@smato je vois pas quel avis vous donner de plus que ce qui a été dit a Camille vu que votre situation est la même. Si vous avez plus de 35 ans le pvt n’est plus possible. La RP est vote seule option dans ce cas vu que des embauches internationales pour des éducatrices ou enseignants j’ai jamais vu

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, qwintine a dit :


@smato je vois pas quel avis vous donner de plus que ce qui a été dit a Camille vu que votre situation est la même. Si vous avez plus de 35 ans le pvt n’est plus possible. La RP est vote seule option dans ce cas vu que des embauches internationales pour des éducatrices ou enseignants j’ai jamais vu

Peut être en passant par la formation pro, ils pourront obtenir un visa rapidement, faire une formation (en reconversion s'il l e faut) et prétendre au RP puisque la formation vaut une 'expérience québécoise'.. c'est à cela que je voulais en venir, c'est peut etre un autre moyen pour obtenir le RP puisque selon vous ce n'est pas gagné si camille passe par arrima. mais peut être que j'ai tord, puisque je ne fais que raisonner théoriquement, je n'ai pas encore fais l’expérience pour en témoigner. Apres, je ne perd des yeux que le faite d’être en formation  complique la situation financiere de la famille car un seul seulement devra subvenir aux besoins de la famille, mais disons que c'est pour une période le temps de la fin de la formation, donc bien choisir sa formation quit a se reconvertir. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, smato a dit :

Peut être en passant par la formation pro, ils pourront obtenir un visa rapidement, faire une formation (en reconversion s'il l e faut) et prétendre au RP puisque la formation vaut une 'expérience québécoise'.. c'est à cela que je voulais en venir, c'est peut etre un autre moyen pour obtenir le RP puisque selon vous ce n'est pas gagné si camille passe par arrima. mais peut être que j'ai tord, puisque je ne fais que raisonner théoriquement, je n'ai pas encore fais l’expérience pour en témoigner. Apres, je ne perd des yeux que le faite d’être en formation  complique la situation financiere de la famille car un seul seulement devra subvenir aux besoins de la famille, mais disons que c'est pour une période le temps de la fin de la formation, donc bien choisir sa formation quit a se reconvertir. 

 

 

OK, je comprends mieux votre point.

 

Première chose à faire avant d'entreprendre quoi que ce soit, venir ici en voyage de prospection pour 2 à 3 semaines si possible une fois en été et une fois en hiver. Vous devez palper et voir si la mentalité et la manière de vivre peut être compatible avec vous.

 

Ensuite en fonction vous choisir le processus que vous démarrer. L'ordre de préférence est PVT, RP, PTT, autre

 

Pour ce qui est de la formation pro, j'oublierais car vous aller galérer financièrement et pour longtemps (vu la précarité des ces types de jobs ici) et devoir réapprendre des choses qu'on connait déjà passé un certain age c'est n'ai plus drôle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Aline75
      Bonjour,
       
      Je suis française et je viens d'être diplômée en tant qu'éducatrice spécialisée. 
      Je voulais savoir s'il y avait du travail dans ce domaine à Montréal, et plus précisément dans le champ de la protection de l'enfance ?
      Comment s'appel le métier d'éducateur spécialisé au canada ? 
      Quels types de structures trouve t-on dans le domaine de la protection de l'enfance et de l'insertion ?
       
      Merci à vous !
      Aline.
    • By Cessîle
      Bonjour,

      Cela fait maintenant un an que je suis diplômée éducatrice spécialisée. Un de mes formateurs dans mon école était canadien, nous discutions beaucoup et il apparaît que l'accompagnement des différents publics de l'éducation spécialisée soit différent dans ces deux pays.
      J'aimerai beaucoup apprendre professionnellement en travaillant au Quebec.

      Il y a t'il un ordre pour le métier d'éducateur spécialisé au Québec ?

      Existe t'il un annuaire ou un site répertoriant les différentes structures qu'elles soient spécialisées dans la réinsertion, la protection de l'enfance, le handicap ?

      Ma plus grande expérience a été pour moi de travailler dans un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale accueillant des hommes isolés. J'aimerai beaucoup travailler dans un CHRS pour femmes avec enfants ou dans un centre maternel.

      Si quelqu'un a des informations à me donner, n'hésitez pas ! Je me perds un peu dans mes recherches !

      Merci d'avance et à bientôt !
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines