Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous et toutes,

 

Je poste enfin mon bilan après  avoir pu lire tant d’autres sur ce forum.

 

Tout d’abord les précautions d’usage :

 

·        Ce bilan est personnel, ne vise pas à généralisation et correspond à un profil particulier/une époque précise (cf description ci-dessous).

·        Une immigration réalisée il y a 15 ans, 10 ans, 5 ans, 3 ans…ne bénéficiera pas du même contexte de départ que ce jour car les paramètres ont changé comme :  une tension plus accrue et une compétitivité plus intense sur le marché de l’emploi, un cout de l’immobilier plus élevée, des concentrations d’immigrants plus fortes et donc des opportunités de s’intégrer plus compliquées et enfin un contexte politique moins ouvert aux étrangers.

 

Mon profil à l’arrivée :

 

·        Femme, la quarantaine passée

·        Immigration en solo, RP en validée 2013, retour définitif en 2015

·        Issue d’un milieu très modeste, de France, mais avec une vie professionnelle épanouie en France

·        Un profil international (voyages professionnels et personnels) et une expérience réussie d’expatriation en Europe

 

Mes motivations au départ :

 

·        Plusieurs voyages de reconnaissance me confortant avec un sentiment d’être bien au Canada

·        Une envie de m’installer plus longtemps voire définitivement avec un cadre stable (d’où la RP)

·        Un besoin d’être dans un cadre social moins rigide qu’en France

·        Une recherche d’une meilleure qualité de vie (terme valise que je définis par : environnement vert, pas de violence, pas d’incivilité, meilleure balance travail/temps personnel, des échanges plus consensuels et respectueux de la différence)

·        L’hiver (je suis une afficionado du plein air et du ski)

 

Mon bilan positif :

 

·        Je vis désormais en couple, Franco/Canadien

·        J’ai effectivement trouve un cadre plus paisible (environnement) et plus souple (en terme d’échanges)

 

Le gros point négatif : la vie professionnelle | la reconnaissance professionnelle | les finances

 

·        Depuis que je suis arrivée, je n’ai pas ménagé mes efforts en terme de postes, de structures et d’expérience professionnelle

·        J’ai recommencé en bas de l’échelle, et j’ai saisi les opportunités quand elles se présentaient pour être employable localement

·        J’ai repris des études, je suis devenue membre d’organisations professionnelles, je resaute et j’ai passé des certifications.

Pourtant, malgré tous ces efforts, je ne retrouve pas le type de poste que j’avais en France ou en Europe. J’ai toujours été reconnue, appréciée, pour mon esprit d’équipe, ma contribution et ma performance. Ici, c’est comme si mes plus belles années étaient derrière moi.

En terme de reconnaissance, d’épanouissement et aussi financièrement. Cela a donc un impact direct :

·        Sur ma capacité à me projeter à long terme

·        Sur mon sentiment d’appartenance

·        Sur la direction que je veux donner à ma vie pour le futur

 

Donc un bilan globalement neutre.

 

HM

Modifié par Happymusher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles