Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous,
J'espère que je trouverais la bonne réponse avec vous , 
un mec de 27ans diplomé en informatique depuis 2013/2014 (université tunisienne) 
j'ai travaillé dans deux magazins de vente des materiels electrique (vente en details et gros ) de 2015 jusqu'a 2018 ,donc j'ai aucune experience de travail dans le domaine informatique
Je veux savoir s'il est possible pour moi , de demander pour un emploi au Canada et commencer une formation en même temps pour améliore mes connaissances dans le domaine informatique ! 

Merci. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Nour33
      Bonjour à tous,
       
      Je souhaite immigrer au Canada durant cette été , dans la province de l'Ontario plus précisément.
       
      Je suis diplômé d'un Master en Finance de l'université de Lille , j'aimerai connaitre votre avis sur le meilleur chois possible pour trouver un travail dans ma branche .
       
      Pensez vous qu'il est préférable de faire une courte  formation canadienne type ( Certificat ) pour s'adapter au marché de travail canadienne ou pensez vous plutôt qu'il est préférable de chercher directement à travailler avec mon backgroud universitaire français.?
       
      Bien à vous!
    • By Shiddle
      Bonjour,
       
      Je suis dans une phase de réflexion sur mon projet d'immigration au Canada. J'exerce le métier d'animateur QHSE en France. Au Canada, je crois que ces 4 domaines sont exercés séparément les uns des autres au Canada.
      Après plusieurs recherches infructueuses, je souhaite trouver des réponses aux questions suivantes :
      1/ faut-il envisager de reprendre des études pour se mettre à niveau du marché de l'emploi canadien et/ou québecois ?
      2/ est-ce une profession recherchée au Canada ? au Québec ?
       
      Vous remerciant de votre aide apportée et de vos réponses. 😀
    • By bayremlahmar
      Salut!
       
      J'ai déposé une demande de résidence permanente et j'ai changé d'emploi dernièrement.
      Est-ce qu'il faut que je met à jour ma demande avec mon nouvel emploi?
      Est-ce que ça peut affecter ma demande d'une façon que ça va prendre plus de temps?
       
      Merci d'avance!
    • By Nonau
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Après avoir passé plusieurs entretiens, ma compagne a enfin reçu son contrat de travail au Québec. Le "problème" est que nous ne connaissons rien au marché Québécois, et nous ne savons du coup pas si le salaire proposé est plutôt correct ou pas du tout. Des avis nous aideraient donc énormément pour nous rassurer (ou pas ^_^).
      Le salaire proposé se trouve être autour de 42 000$ brut annuel, pour un poste de technicien (équivalent BTS), avec une expérience de deux ans en France.
      De plus, est-ce qu'avec ce montant, nous pouvons facilement vivre au Québec à deux, sachant que je n'aurais pas de travail au départ ? Ou est-ce un salaire trop limité pour y vivre de manière confortable ? Nous ne sommes pas de gros dépensiers, la question est donc plutôt : est-ce que nous pourrons manger à notre faim et avoir un logement décent tout en pouvant nous offrir un minimum d'extras/loisirs ?
       
      Merci d'avance.
    • By Sophia_radi
      Salut,
      Alors je voudrais bien immigrer au Canada, j'ai 19 ans et je suis marocaine, j'ai un bac+2 (Associate degree) que j'ai eu au Etats-Unis. Je parle couramment français et anglais.  Et je cherche la moyenne la moin chère pour partir. Et après faire ma demande de PR.
      Je sais que une des solutions est le DEP de 1800h et je voudrais bien savoir plus d'informations sur les formations plus demandées et qui offre plus de points,aussi les prix et les démarches si c'est possible.
      Je suis ouverte à toutes les solutions. 
      Merci infiniment 
      Sophia
    • By amir06
      Bonjour à tous, je suis actuellement un coach sportif qualifié en Tunisie, et il y a quelques temps, j'ai entrainé un couple canadien dans un hotel qui m'ont proposé de venir travailler au canada, ce jour là je n'ai pas pris le temps d'y réfléchir et je n'ai pas pris leurs coordonnées (erreur de ma part), mais depuis un petit moment je commence à sérieusement réfléchir à cette option, pourquoi ne pas tenter l'aventure canadienne mais comme vous savez lorsqu'on est tunisien habitant en Tunisie rien n'est facile... donc j'aimerais quelques conseils s'il vous plait pour savoir comment aller au canada, quelles sont les démarches, à qui parler, comment trouver un emploi là bas ? faut il trouver un boulot à l'avance ou aller démarcher sur place, si oui comment obtenir un visa de travail ou visa permanent... j'ai beau chercher je n'ai rien trouvé donc je me tourne vers ce forum. je vous en remercie d'avance :) 
    • By Bahtey01
      Je suis caissière, est-ce que j'ai une chance ? De quel justificatif ai-je besoin ? Merci 
    • By smato
      Comment postuler à un poste au Québec depuis la France ?
      A ceux qui ont déjà fait cela: comment faire? je veux dire : moi j’ai du mal me voir envoyer ma candidature pour une offre d’emploi en disant :’ je vis en France, mais je serais dans à peu près 9 mois à Québec, et c’est moi que vous devez embaucher ? ..j’ironise’
      Sérieusement, comment postuler et dire que nous sommes dans une démarche d’immigration ? 
      Merci à vous tous
    • By immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines