Jump to content
kev1n

Restaurant/Cuisine asiatique Montréal

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Etant résident canadien depuis 5 ans maintenant, je souhaite quitter ma vie de salarié pour pouvoir ouvrir mon propre business à Montréal. Etant passionné de nourriture asiatique et particulièrement chinoise du fait de mes origines, je compte ouvrir un restaurant, de cuisine chinoise du sud et taïwanaise. Je sais que la cuisine chinoise est très présente à Montréal. Je publie ce post pour reccueillir le plus d'avis possibles, ce que vous en pensez, si il y a un type de cuisine asiatique qui manque ou qui serez très apprécié à Montréal, si il peut y avoir un engouement pour une énième restaurant asiatique...  Merci !

Edited by kev1n

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 9 minutes, kev1n a dit :

Bonjour à tous,

 

Etant résident canadien depuis 5 ans maintenant, je souhaite quitter ma vie de salarié pour pouvoir ouvrir mon propre business à Montréal. Etant passionné de nourriture asiatique et particulièrement chinoise du fait de mes origines, je compte ouvrir un restaurant, de cuisine chinoise du sud et taïwanaise. Je sais que la cuisine chinoise est très présente à Montréal. Je publie ce post pour reccueillir le plus d'avis possibles, ce que vous en pensez, si il y a un type de cuisine asiatique qui manque ou qui serez très apprécié à Montréal, si il peut y avoir un engouement pour une énième restaurant asiatique...  Merci !

Tu as intérêt à faire une très sérieuse étude de marché avant de te lancer dans cette aventure.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/05/2018 à 19:40, Ivy Bijou a dit :

Tu as intérêt à faire une très sérieuse étude de marché avant de te lancer dans cette aventure.

Oui, je potasse le sujet depuis plusieurs mois maintenant. l'atmosphère et la décoration du restaurant sont presque totalement pensées. Etant donné mon peu d'expérience en Restauration, je compte commencer avec un concept de food sur le pouce. Il me reste maintenant à déterminer les recettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca me semble difficile à premier abord. Beaucoup de concurrence dans la restauration à montréal. En fonction de vos recettes pas forcément simple de trouver les ustensiles et produits alimentaires chinois bon marché. mais bon je dit pas que ton projet et impossible mais calcule bien ton coup avant de te lancer je te souhaite quand même bon courage Kev :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, kev1n a dit :

 Etant donné mon peu d'expérience en Restauration, je compte commencer avec un concept de food sur le pouce. Il me reste maintenant à déterminer les recettes.

Ouf, si j'étais vous je commencerais par bosser en restauration avant de vous lancer dans un projet d'entreprise.  C'est de loin un des domaines les plus risqués ! 

 

Dans votre étude de marché, n'oubliez pas de tenir compte de la clientèle potentielle originaire du Sud de la Chine+de Taiwan. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2018-05-23 à 20:50, bencoudonc a dit :

Ouf, si j'étais vous je commencerais par bosser en restauration avant de vous lancer dans un projet d'entreprise.  C'est de loin un des domaines les plus risqués ! 

 

Dans votre étude de marché, n'oubliez pas de tenir compte de la clientèle potentielle originaire du Sud de la Chine+de Taiwan. 

Oui il est peut-être judicieux de travailler en restauration un moment avant de se lancer, histoire de raffraichir mes différentes expériences de travail saisonnier en restauration. Avez-vous une expérience particulière dans le domaine ? Pour la clientèle, l'idéal serais de ne pas compter uniquement sur ce type de population, mon établissement se voudrait ouvert à tous les gourmands/gourmets de Montréal. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2018-05-23 à 20:48, Cuffee a dit :

ca me semble difficile à premier abord. Beaucoup de concurrence dans la restauration à montréal. En fonction de vos recettes pas forcément simple de trouver les ustensiles et produits alimentaires chinois bon marché. 

 

Comme toute grande ville, j'entends bien que la concurrence sera intense. J'espères pouvoir fonctionner avec des producteurs essentiellement locaux ou canadiens, même si je devrais importe une partie des aliments/outils nécessaires. Auriez-vous des fournisseurs réputés à me conseiller dans ces domaines ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, kev1n a dit :

 Avez-vous une expérience particulière dans le domaine ? Pour la clientèle, l'idéal serais de ne pas compter uniquement sur ce type de population, mon établissement se voudrait ouvert à tous les gourmands/gourmets de Montréal. 

Aucune expérience, mais les statistiques (sur le taux de survie des nouveaux restaurants) ne mentent pas et de toute façon, ça se voit à l’œil nu...https://tourismexpress.com/nouvelles/la-restauration-est-elle-en-danger-au-quebec

 

Vous trouverez pas mal d'infos utiles sur ce site :

http://www.restaurateurs.ca/portrait-de-lindustrie

 

Edited by bencoudonc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

@bencoudonc

Je vous remercie bien pour cette précieuse documentation. En effet, j'ai absolument intérêt à bien calculer mon coup... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a une heure, kev1n a dit :

@bencoudonc

Je vous remercie bien pour cette précieuse documentation. En effet, j'ai absolument intérêt à bien calculer mon coup... 

Et surtout bien identifier les besoins dans un marché qui te semble inconnu.
La passion c'est bien mais la rentabilité c'est encore mieux....;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

En ce qui me concerne, je vais de moins en moins au restaurant car quasiment impossible d'échapper à une musique "ambiance" fatiguante et énervante jouée trop fort. On ne peut presque plus manger tanquillement et s'entendre entre amis et famille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui vous devez être vraiment sûr de ne pas rater votre coup....peut être qu'ouvrir une épicerie fine proposant des produits asiatiques (pas nécessairement chinois) serais une idée plus simple pour se lancer dans le food business

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Cuffee a dit :

Oui vous devez être vraiment sûr de ne pas rater votre coup....peut être qu'ouvrir une épicerie fine proposant des produits asiatiques (pas nécessairement chinois) serais une idée plus simple pour se lancer dans le food business

...en même temps, ce ne sont pas les épiceries asiatiques qui manquent à Montréal.  Il faudrait vraiment bien cibler le quartier...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Cuffee @bencoudonc

 

Oui, cela semble plus simple en effet, et leur nombre important est un bon indicateur de la demande et de la potentielle viabilité de l'affaire. D'autant plus que peu de ces épiceries fines insistent sur la "cosytude" de leur lieu. Créer une boutique conviviale, chaleureuse et assez branchée avec de quoi permettre aux clients de s'assoir et de manger un bout ou boire quelque chose peut-être une bonne idée.

 

@Cuffee, avez-vous une expérience particulière dans le domaine ? Ou bien est-ce une simple remarque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, kev1n a dit :

@Cuffee @bencoudonc

 

Oui, cela semble plus simple en effet, et leur nombre important est un bon indicateur de la demande et de la potentielle viabilité de l'affaire. D'autant plus que peu de ces épiceries fines insistent sur la "cosytude" de leur lieu. Créer une boutique conviviale, chaleureuse et assez branchée avec de quoi permettre aux clients de s'assoir et de manger un bout ou boire quelque chose peut-être une bonne idée.


@Cuffee

Attention - encore une fois, faites bien votre étude de marché.  Compte tenu de leur clientèle, les épiceries asiatiques visent plutôt le créneau des bas prix avec un aménagement minimaliste.  La "cosytude", ça coûte cher.  Y aura-t-il une clientèle dans un créneau plus haut de gamme ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 53 minutes, kev1n a dit :

@Cuffee @bencoudonc

 

Oui, cela semble plus simple en effet, et leur nombre important est un bon indicateur de la demande et de la potentielle viabilité de l'affaire. D'autant plus que peu de ces épiceries fines insistent sur la "cosytude" de leur lieu. Créer une boutique conviviale, chaleureuse et assez branchée avec de quoi permettre aux clients de s'assoir et de manger un bout ou boire quelque chose peut-être une bonne idée.

 

@Cuffee, avez-vous une expérience particulière dans le domaine ? Ou bien est-ce une simple remarque ?

Cosytude oui, mais il faut une rotation suffisante aussi. Des clients qui s'éternisent trop ce n'est pas rentable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re tout le monde ;)

je ne suis pas dans le domaine personnellement mais il est à noter que c'est une tendance. De plus en plus d'épiceries fines ouvrent à Montréal, spécialisées par pays ou région du monde avec des petits services de traiteur ou de take away. Le concept, lorsqu'il est bien ficelé est plutôt apprécié, donc pourquoi pas tenter sa chance ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 1 heure, Cuffee a dit :

Re tout le monde ;)

je ne suis pas dans le domaine personnellement mais il est à noter que c'est une tendance. De plus en plus d'épiceries fines ouvrent à Montréal, spécialisées par pays ou région du monde avec des petits services de traiteur ou de take away. Le concept, lorsqu'il est bien ficelé est plutôt apprécié, donc pourquoi pas tenter sa chance ?

Avec tes propres fond$, tu peux tout tenter. Sinon, reste à convaincre les banques....avec un plan d'affaires qui tient la route, même sur le verglas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je penses démarrer avec mes ressources, je m'attribue de quoi payer les travaux de l'établissement ainsi que les 6 premiers mois de loyer. C'est vraiment une aventure que je compte tenter et pour cela je travaillerais autant que nécessaire. Je n'ai pas de famille à faire vivre et j'ai moins de trente ans, je penses que c'est le moment pour moi de mener une aventure entrepreunariale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines