Aller au contenu
Laurent

50% des Maghrébins discriminés à l’embauche à Québec

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Ben le point c’est que justement ce n’est pas des préjugés, c’est vrai....comme l’explique très clairement bill-northolt 

 

Et aussi comme il l’explique, souvent c’est un employeur Québécois qui se plie aux demandes flyées d’accommodements religieux....et je le comprend, il a trop peur de faire critiquer, intimider par les multicultistes à la QS, aux médias multiculturalistes  et autres....donc que fait cet employeur dans le futur?

 

Et bien il se dit qu’il ne touchera plus à ça ( des employés musulmans et Arabes) avec une pole de 100 pieds....et je le comprends 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, jimmy a dit :

 

 

Et bien il se dit qu’il ne touchera plus à ça ( des employés musulmans et Arabes) avec une pole de 100 pieds....et je le comprends 

 

Donc tu comprends, acceptes et normalises la discrimination à l'embauche sur des préjugés tel que le nom ou pays de naissance? Comment un employeur fait il pour savoir que c'est un musulman pratiquant à partir d'un nom? Comment fait il pour savoir que la personne arabe est musulmane et non juive ou chrétienne? 

 

C'est beau tes discours sur la beauté de la société québécoise et l'égalité des personnes... mais en fait c'est du vent et ne concerne que les blancs avec un beau petit nom pas trop bronzé ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

c'est difficile. mon collegue s'appelle Khalil mais c'est bien un chrétien syrien. moi je suis athé mais je porte un prénom bien arabe et musulman.

Malheureusement la majorité pense qu'un prénom arabe = musulman, surtout si tu viens du Maghreb. 

La discrimination existe mais que faire? l'employeur ne vas pas jouer la carte de la chance.

Si on veut que les choses changent, il faut que les mesulmans arretent de demander des accomodements sinon qu'ils immigrent en arabie saoudite.

 

Modifié par bil_northolt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, bil_northolt a dit :

c'est difficile. mon collegue s'appelle Khalil mais c'est bien un chrétien syrien. moi je suis athé mais je porte un prénom bien arabe et musulman.

Malheureusement la majorité penses qu'un prénom arabe = musulman, surtout si tu viens du Maghreb. 

La discrimination existe mais que faire? l'employeur ne vas pas jouer la carte de la chance.

Si on veut que les choses changent, il faut que les mesulmans arretent de demander des accomodements sinon qu'ils immigrent en arabie saoudite.

 

 

Exactement 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je dis que je comprend pourquoi ils font ça mais ça veut pas dire que je trouve ça acceptable.

 

il y a 2 minutes, bil_northolt a dit :

il faut que les mesulmans arretent de demander des accomodements sinon qu'ils immigrent en arabie saoudite.

ou que toute religion reste à la maison . Si c'est claire pour tout le monde alors c'est pas sensé interférer avec le travail.  

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 9 minutes, jimmy a dit :

 

Exactement 

 

Mais pourquoi alors on engage encore aussi d'autres qui sont aussi nocifs pour une entreprise? Pourquoi on est pas rétissant à engager des gens bien d'ici alors que l'absence du vendredi est légion, le lendemain de brosse le lundi pèse lourd sur la qualité du travail? (je peux te donner encore plein de problème récurrents!)

 

Pourquoi uniquement les musulmans (et je me demande encore comment sort ce critère du chapeau autrement que par un préjugé uniquement base sur un nom ou lieu de naissance!) alors qu'il y a autant à se méfier des autres?

 

Ah non ce n'est pas basé sur des préjugés racistes... juste de la méfiance... mais raciste...

Modifié par juetben

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, juetben a dit :

Mais pourquoi alors on engage encore aussi d'autres qui sont aussi nocifs pour une entreprise? Pourquoi on est pas rétissant à engager des gens bien d'ici alors que l'absence du vendredi est légion, le lendemain de brosse le lundi pèse lourd sur la qualité du travail? (je peux te donner encore plein de problème récurrents!)

 

Pourquoi uniquement les musulmans (et je me demande encore comment sort ce critère du chapeau autrement que par un préjugé uniquement base sur un nom ou lieu de naissance!) alors qu'il y a autant à se méfier des autres?

 

Ah non ce n'est pas basé sur des préjugés racistes... juste de la méfiance... mais raciste...

Le focus est peut etre seulement sur les musulmans à cause de ce qui se passe dans  le monde... il faut pas se voiler la face... Les juifs aussi ne veulent pas travailler les samedis mais comme c'est un weekend ça pose moins de probleme.

Avant je metais tout sur le dos du racisme, la galère pour trouver du travail, le refus de me louer un appartement en europe et......, mais quand je regarde ce que les musulmans font dans le monde, je dit qu'il faut comprendre la peur des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 15 heures, Laurent a dit :

50% des Maghrébins discriminés à l’embauche à Québec

 

Sauf qu'il me semble que le gouvernement exige quand même un certain pourcentage (un minimum) pour l'embauche des minorités visibles et un autre pour des gens souffrants s’handicape, de plus d'un ratio équilibré de hommes/femmes dans une même société/compagnie.

Modifié par veniziano

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, veniziano a dit :

 

Sauf qu'il me semble que le gouvernement exige quand même un certain pourcentage (un minimum) pour l'embauche des minorités visibles et un autre pour des gens souffrants s’handicape, de plus d'un ratio équilibré de hommes/femmes dans une même société/compagnie.

Non... Le gouvernement l'exige au sein des institutions publiques, les entreprises privées font ce qu'elles veulent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 
Sauf qu'il me semble que le gouvernement exige quand même un certain pourcentage (un minimum) pour l'embauche des minorités visibles et un autre pour des gens souffrants s’handicape, de plus d'un ratio équilibré de hommes/femmes dans une même société/compagnie.

C est horrible. Maintenant on en arrive à légiférer que des sociétés privées NE DOIVENT plus se baser sur la compétence des gens mais doivent faire passer des passer des notions comme "minorités visibles" avant? Est ce que personne ne voit la tyrannie arriver? Si on va jusqu'au bout de cette idéologie utopique, est ce que personne ne voit que ce qu'on essaye de promouvoir par là c est le fait que l idée que l apparence à telle ou telle groupe est au dessus de ce qu'une personne, individuellement, ne vaut réellement? On essaye de demoniser un comportement en carricaturant une situation "50% des employeurs sont racistes" par une autre stupidité "l'apparence à une minorité est supérieure au mérite personnel"! Ce n est rien d autre qu'un plan politique extrêmiste qu'on essaye de présenter comme un manque de bonté humaine ou de compassion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, kuroczyd a dit :


C est horrible. Maintenant on en arrive à légiférer que des sociétés privées NE DOIVENT plus se baser sur la compétence des gens mais doivent faire passer des passer des notions comme "minorités visibles" avant? Est ce que personne ne voit la tyrannie arriver? Si on va jusqu'au bout de cette idéologie utopique, est ce que personne ne voit que ce qu'on essaye de promouvoir par là c est le fait que l idée que l apparence à telle ou telle groupe est au dessus de ce qu'une personne, individuellement, ne vaut réellement? On essaye de demoniser un comportement en carricaturant une situation "50% des employeurs sont racistes" par une autre stupidité "l'apparence à une minorité est supérieure au mérite personnel"! Ce n est rien d autre qu'un plan politique extrêmiste qu'on essaye de présenter comme un manque de bonté humaine ou de compassion.

Euh non... déjà cela ne s'applique pas au privé puis cela ne fait pas passer la minorité avant les compétences. En fait pourquoi s'en offusquer quand cela existe déjà pour les handicapés, femmes, seniors? Rien n'oblige à prioriser une minorité avec des compétences inférieures mais à compétences égales. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow ça pas bon par ici !!

En quoi ça vous dérange qu'un musulman prends des pauses de 10 minutes deux fois par jour pour faire sa prière ? c'est moins que le temps nécessaire pour fumer une cigarette.

J’ai vécu 5 ans au Pays-Bas je faisais mes prières chaque jour et le vendredi je partais faire ma prière pendant une heure que je récupérais le soir et je n'ai jamais eu de soucis avec mon employeur ou mes collègues au contraire j'étais respecté, coté travail la religion ne m’a jamais impacté au contraire j’étais toujours parmi les salariés les plus performants.

Pour ceux qui nous demande de rester chez nous ou d’immigrer vers l’Arabie saoudite je vous dis si nous on cherche à changer de pays n’oubliez pas que la canada cherche de la main d’œuvre donc c’est du WIN WIN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Euh non... déjà cela ne s'applique pas au privé puis cela ne fait pas passer la minorité avant les compétences. En fait pourquoi s'en offusquer quand cela existe déjà pour les handicapés, femmes, seniors? Rien n'oblige à prioriser une minorité avec des compétences inférieures mais à compétences égales. 

Le mot clé est "à compétences égales" ou "capacités égales" mais malheureusement l idéologie derrière ne le présente pas de cette manière.
Est ce que cela a été cité quelque part dans l'article cité en préambule du post ou ça a juste été jeté en pâture pour démontre comment le Québec est raciste?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, Erwin a dit :

Wow ça pas bon par ici !!

En quoi ça vous dérange qu'un musulman prends des pauses de 10 minutes deux fois par jour pour faire sa prière ? c'est moins que le temps nécessaire pour fumer une cigarette.

J’ai vécu 5 ans au Pays-Bas je faisais mes prières chaque jour et le vendredi je partais faire ma prière pendant une heure que je récupérais le soir et je n'ai jamais eu de soucis avec mon employeur ou mes collègues au contraire j'étais respecté, coté travail la religion ne m’a jamais impacté au contraire j’étais toujours parmi les salariés les plus performants.

Pour ceux qui nous demande de rester chez nous ou d’immigrer vers l’Arabie saoudite je vous dis si nous on cherche à changer de pays n’oubliez pas que la canada cherche de la main d’œuvre donc c’est du WIN WIN.

 

je suis pas sûr mais je pense qu'ici le début de la prière le vendredi c'est un peu avant 13h? Ici les gens vont généralement diner entre midi et 13h. Donc si la personne reviens juste à 15h.. c'est comme pas pratique selon le métier ou l'entreprise. 

Pour les pauses, si ça coïncide avec l'heure de la pause alors pourquoi pas? Sauf qu'elle se trouve un endroit privé pour le faire et pas dans une salle 'spéciale' réservé à ça. Un travail c'est pas un endroit pour y installer un lieu de culte et si on réserve une salle spéciale juste pour ça alors pour moi ça ressemble à ça..

Puis dans une entreprise, il y a pas nécessairement beaucoup d'endroits ou de places et je pense que c'est pas la place pour faire ça dans la salle de pause des employés. Dans les places où j'ai travaillé, il y avait une place où on avait même pas de salle de pause, on se prenait une chaise où notre place de travail. Un autre endroit la salle était grosse comme une salle de bain.. Et d'autres places où c'était assez grand pour être 20 dedans. 

 

Puis rien vous empêche de ne pas faire les prières et de les regrouper le soir à votre retour, c'est ce qu'on appelle s'adapter au horaire occidentale. J'en ai connu qui faisait ça. ^_^

 

Modifié par Automne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, veniziano a dit :

 

Sauf qu'il me semble que le gouvernement exige quand même un certain pourcentage (un minimum) pour l'embauche des minorités visibles et un autre pour des gens souffrants s’handicape, de plus d'un ratio équilibré de hommes/femmes dans une même société/compagnie.

 au privé, ils donnent des subventions aux employeurs s'ils les engagent. J'en ai connu un employeur qui en profitait justement et c'était pas pour 'aider' des handicapés mais bien pour profiter de la situation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 24 minutes, Automne a dit :

 

 

Puis rien vous empêche de ne pas faire les prières et de les regrouper le soir à votre retour, c'est ce qu'on appelle s'adapter au horaire occidentale. 

 

Non...leur principe c'est que c'est société d'accueil qui doit s'adapter a eux (puisque l'on manque de main d'oeuvre, puisque l'on ne fait pas assez d'enfants, parce que ci, parce que ça...donc faut accepter n'importe quoi.....tu vois la merde dans laquelle on est ? ) 

 

...et c'est exactement la qu'est la source du  problème 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, jimmy a dit :

Non...leur principe c'est que c'est société d'accueil qui doit s'adapter a eux (puisque l'on manque de main d'oeuvre, puisque l'on ne fait pas assez d'enfants, parce que ci, parce que ça...donc faut accepter n'importe quoi.....tu vois la merde dans laquelle on est ? ) 

 

...et c'est exactement la qu'est la source du  problème 

pour avoir travaillé avec quelques uns,  ils faisaient pas la prière au travail et le vendredi ils étaient présent pendant les heures demandés ( je sais pas du tout s'ils allaient à la mosquée). 

Mais bon, ça dépend du degré de 'pratique' de chaque personne..

 

Déjà vu un  faire une grosse colère dans une clinique parce que le médecin était en retard et que le gars allait être en retard pour aller faire sa prière du vendredi. Il s'est mis à insulter le médecin devant tout le monde. C'est pas sensé rendre plus aimable la religion? ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

La source du problème c’est quand vous faite venir des personnes d’autres culture, d’autre religion, d’un autre continent et que vous voulez qu’ils soient une copie de vous … on a besoin de vous et vous avez besoin de nous alors apprenez à accepter la différence que le monde n’est pas des blonds aux yeux bleu sinon vous allez vous enfoncez encore.

 

@Automne : au Pays-Bas je faisais la prière dans ma voiture avant que la direction n’aménage un endroit dédié sachant que je t’étais le seul musulman pratiquant, dans un communiqué ils ont demandé à tous les salariés s'ils avaient des demandes à faire pour qu'ils plus à l'aise dans l'espace de travail ...

Après pour ce con qui a insulté le médecin il est plus simple d'appeler la police que d'interdire à tous les musulmans de faire la prière :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Erwin a dit :

La source du problème c’est quand vous faite venir des personnes d’autres culture, d’autre religion, d’un autre continent et que vous voulez qu’ils soient une copie de vous … on a besoin de vous et vous avez besoin de nous alors apprenez à accepter la différence que le monde n’est pas des blonds aux yeux bleu sinon vous allez vous enfoncez encore.

pas du tout ça le problème..

C'est pas histoire une couleur de peau ou d'accent et on veut pas des copies de nous. 

 

Je vois aucun problème à avoir des gens de cultures ou de couleurs différentes mais la religion  ne doit pas être mêlé avec le travail ou l'école et devrait être réservé à la vie privée. 

Tu vois, il y en a déjà des gens qui ont compris et ça fait pas de problèmes et tout va bien..

 

Faut connaitre un peu l'histoire du Québec pour nous comprendre.. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, Erwin a dit :

au Pays-Bas je faisais la prière dans ma voiture avant que la direction n’aménage un endroit dédié sachant que je t’étais le seul musulman pratiquant, dans un communiqué ils ont demandé à tous les salariés s'ils avaient des demandes à faire pour qu'ils plus à l'aise dans l'espace de travail ...

t'étais choyé.. Pourquoi tu veux quitter? :lol: Je pense pas que tu vas avoir autant 'd'ouverture' ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par immigrer.com
      Sondage Léger: le Québec est-il plus raciste que le reste du Canada?
      Quand on leur demande, 14 % des Canadiens se considèrent racistes. Un Québécois sur six se considère raciste (16%), révèle un nouveau sondage réalisé par la firme Léger.
      Le Québec n'est pas la province qui affiche le plus haut taux de racisme. Les Manitobains sont les plus nombreux (23%) à avoir affirmé être plutôt ou peu racistes.
      Au total, 14 % des Canadiens se considèrent racistes, selon leur propre évaluation.
      LÉGER
      La divergence d'opinions entre les générations est minime. Les milléniaux et la génération X sont 14% a se considérer plutôt ou peu raciste. Seulement 1% sépare ces deux générations des baby-boomers qui ont répondu affirmativement avec 13%.
       
       
      suite et source
       
       
       
    • Par Tapis
      Je suis tombé ce matin sur cet article qui dévoile ce à quoi il faut s'attendre lorsqu'on est un immigrant artiste. Ça concerne le cinéma, mais on peut penser que c'est à peu près la même chose pour les autres arts :
      http://www.mauvaiseherbe.ca/2018/02/08/discrimination-systemique-dans-lattribution-des-aides-a-la-production-cinematographique/
    • Par immigrer.com
      Publié le 26 janvier 2018 à 12h57 | Mis à jour à 13h49
       
      Discrimination: 12 000$ à payer pour avoir refusé de louer un logement
        LIA LÉVESQUE
      La Presse Canadienne
      MONTRÉAL   Le Tribunal des droits de la personne vient de condamner les propriétaires d'un duplex à verser 12 000 $ à un couple d'origine haïtienne à qui il avait refusé de louer un logement de l'arrondissement LaSalle, à Montréal, en 2012.
      Les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, devront verser 5000 $ à Stéphanie Marcel et 5000 $ à Jean-Claude Pheneus à titre de dommages moraux, en plus de 1000 $ à chacun des deux à titre de dommages punitifs.
      Le couple de locataires, Stéphanie Marcel et Jean-Claude Pheneus, avait mandaté une courtière immobilière, Kénande Marcel, aussi la soeur de Stéphanie, pour trouver un grand logement de six pièces et demie pour la famille.
      De leur côté, les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, avaient mandaté un courtier immobilier, Marco Lopez, pour trouver des locataires.
       
      Après une première visite du logement par Mme Marcel et sa soeur courtière, puis une seconde par Mme Marcel et son conjoint, le couple exprime son intérêt à louer le logement. Il est alors informé qu'il doit s'adresser au courtier des propriétaires, M. Lopez.
      Or, M. Lopez a témoigné devant le tribunal qu'après la deuxième visite du logement, Mme Bresciani-Fornella lui avait téléphoné pour lui dire qu'elle ne voulait pas avoir de locataires de cette origine raciale.
       
      suite et source: http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/actualites-judiciaires/201801/26/01-5151573-discrimination-12-000-a-payer-pour-avoir-refuse-de-louer-un-logement.php
    • Par Othmac
      Afin d'éviter la discrimination à l'embauche, le gouvernement canadien a lancé jeudi un projet pilote pour recruter des employés de la fonction publique à partir d'un CV anonyme.

      L'administration canadienne doit privilégier «un milieu de travail de choix pour les candidats les plus prometteurs et brillants» indépendamment de leur origine ou nationalité, a indiqué le gouvernement.
      «Le nom d'une personne ne devrait jamais constituer un obstacle à l'emploi», a déclaré Scott Brison, président du Conseil du Trésor, organisme gérant l'administration publique canadienne.
      Avec ce projet pilote, une commission spéciale va «vérifier la viabilité et l'efficacité de l'application des techniques de recrutement par CV anonyme dans la fonction publique fédérale», selon un communiqué du gouvernement.
       
      Cette pratique est par exemple appliquée dans la fonction publique britannique avec l'objectif de «réduire les préjugés inconscients dans le processus d'embauche», selon le Conseil du Trésor.
      Le projet pilote va être mené par les ministères de la Défense, des Affaires étrangères ou encore celui de l'Environnement.
      Le CV anonyme gomme les indications pouvant donner aux recruteurs des indices sur le pays ou le continent d'origine, ou encore le sexe du candidat.
      Une étude récente de l'université de Toronto montrait, qu'à compétences équivalentes, les candidats avec un nom d'origine asiatique avaient moins de chances d'être convoqués pour un entretien que ceux avec un nom canadien.   
       
       
      La source
    • Par davidNB
      La Ligue des Noirs du Québec compte porter plainte à la Commission des droits de la personne au sujet de la faible représentation des minorités visibles au sein du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).
      La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers montréalais, soit 19 sur 2430, étaient issus des minorités visibles. « Beaucoup d'organisations liées au gouvernement font des efforts depuis des années pour intégrer des minorités, mais le [SIM] ne fait aucun effort pour améliorer la situation », se désole Dan Philip, président de la Ligue des Noirs du Québec.
      L'organisation compte donc déposer une plainte cette semaine à la Commission des droits de la personne pour demander la tenue d'une enquête sur les efforts de ce service pour embaucher des minorités visibles. Dans un courriel transmis à La Presse, le SIM dit participer à plusieurs programmes pour attirer dans ses rangs des candidats des minorités et des femmes.
       
      Montréal est une ville peuplé de 30% de personnes issue des minorités, appelé au Quebec communauté culturelle et pourtant au sein de la police, des pompiers et dans d'autre domaine les minorités subissent un racisme et une discrimination à l'embauche qui n'a pas son égal ailleurs. 
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201612/20/01-5053069-minorites-chez-les-pompiers-de-montreal-la-ligue-des-noirs-portera-plainte.php
           
    • Par immigrer.com
      Un chauffeur d'OC Transpo est qualifié de héros pour avoir aidé une musulmane
      PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 13 H 33 Le chauffeur d'OC Transpo Alain Charette se porte à la défense d'une femme portant le niqab   PHOTO : LORIAN BÉLANGER  
      Une femme portant le niqab, qui a été harcelée par un usager dans un autobus d'OC Transpo, vante les mérites du chauffeur.
      Hailey [elle préfère garder l'anonymat], une étudiante de l'Université d'Ottawa de 20 ans, est montée à bord d'un autobus bondé au centre commercial Rideau, le 12 mai dernier.
       
      Elle s'est fait rapidement apostropher par un homme, qui n'a pas apprécié sa tenue vestimentaire et l'a traitée de terroriste.
       
      Hailey affirme que l'usager lui a aussi crié de s'assimiler.
       
      La jeune femme affirme être souvent montrée du doigt et haranguée en raison de son choix vestimentaire, mais l'incident du 12 mai l'a marquée plus que les autres.
      L'usager aurait aussi été grossier avec d'autres passagers, au point où certaines personnes lui ont demandé de quitter l'autobus.
      Intervention du chauffeur
      C'est l'intervention du chauffeur qui a toutefois réglé la situation. Alain Charette a stationné son véhicule et s'est levé pour aller informer l'homme qu'il avait contacté la sécurité. Il lui a aussi proposé de descendre immédiatement de l'autobus ou d'attendre les agents de sécurité.
       
      suite et source
    • Par Laurent
      Immigration Canada : un système discriminatoire, selon l'avocat international David Matas

      L'avocat international spécialisé dans les droits de la personne, David Matas, croit que le système d'immigration canadien est sous-financé et que ses agents sont à bout de souffle.  Photo :  TOM HANSON/Presse Canadienne Exclusif - L'avocat spécialisé dans les droits de la personne et en immigration et ancien délégué canadien aux Nations unies, David Matas, croit que le système canadien d'immigration est « discriminatoire » dans l'octroi de visas de visiteurs.
      Un texte d'Omayra Issa   M. Matas estime qu'il « est presque impossible » pour un touriste de visiter le Canada, si ce dernier ne répond pas à certains « critères génériques », puisque Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) veut s'assurer que le visiteur retournera dans son pays à la fin de son visa et ne fera pas de demande d'asile.
      Cette logique est particulièrement inflexible si l'étranger est issu d'un pays en proie à une instabilité politique ou économique, note-t-il.
      « Pour ces pays-là, je crois qu'il y a de la discrimination. On ne considère pas les circonstances des individus, on considère des critères génériques comme : est-ce que vous êtes riches? Est-ce que vous avez des enfants? Je trouve que si vous êtes jeune, si vous êtes une femme, si vous n'avez pas d'enfants, c'est presque impossible d'avoir un visa [quand on vient de] ces pays-là. »— David Matas, avocat en droit international et immigration En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, les ressortissants de 148 pays, principalement d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Amérique du Sud ont besoin d'un visa pour visiter le Canada. Toutefois, des citoyens de 58 pays au monde peuvent visiter le Canada sans visa.
      Demandes vaines d'un Saskatchewanais
      Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) refuse depuis 13 ans des visas de visiteurs aux membres de la famille de Patrick Kongawi, un Canadien originaire de la République démocratique du Congo, qui vit en Saskatchewan depuis 22 ans.
      Les agents d'immigration du ministère n'ont pas été convaincus que les proches de Patrick retourneront dans leur pays au terme de leur visa.
      De 2004 à 2015, le Canada a refusé en moyenne 18 % des demandes de visas de visiteurs, tous pays confondus. Pendant la même période, le pourcentage moyen de demandes de visas refusées aux ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) atteignait 58 %.
      Source et suite
    • Par immigrer.com
      Discrimination : Des médecins formés à l’étranger accusent Services de santé Alberta
      Par Maryse Jobin |
      mardi 13 octobre, 2015
      Une quarantaine de médecins, formés à l’étranger et embauchés comme assistants cliniques, déposeront une plainte relative aux droits de la personne contre l’agence provinciale de Services de santé qu’ils accusent de discrimination.
      Le groupe, qui a déjà intenté une autre poursuite contre la même agence en septembre, a embauché la firme d’avocats Parlee McLaws pour s’occuper de cette nouvelle plainte qui devrait être déposée d’ici deux semaines.
      Ces assistants cliniques allèguent qu’AHS (Alberta Health Services) leur a refusé les négociations et l’arbitrage auquel ils auraient droit même s’ils ne font partie pas d’un syndicat.
      Récemment, ils ont reçu un avis les informant que leur contrat expirera en décembre prochain. Ils affirment que leur employeur leur offre de refaire une nouvelle demande d’emploi pour des postes à plus bas salaire et pour lesquels les heures supplémentaires ne seront pas rémunérées.
      source et suite: http://www.rcinet.ca/fr/2015/10/13/discrimination-des-medecins-formes-a-letranger-accusent-services-de-sante-alberta/
    • Par immigrer.com
      Société
      Discrimination à l'embauche pour les immigrants Le lundi 5 octobre 2015

      Le sociologue Rachad Antonius, Haroun Bouazzi, d'AMAL-Québec et Pascale Chanoux, de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault
      « Il y a des décisions courageuses à prendre. Il faut arrêter de faire l'autruche. » Haroun Bouazzi, de l'Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec, dénonce des lourdeurs dans les processus de sélection d'entreprises, qui nuisent à l'embauche d'immigrants. Dans le contexte où l'Assemblée nationale du Québec vient de voter une motion contre l'islamophobie, Catherine Perrin anime une discussion sur l'intégration difficile des nouveaux arrivants au pays.

      Des programmes d'accès à l'égalité déficients
      La discrimination à l'emploi est visible dans les dernières données de Statistiques Canada. Ainsi, dans la communauté magrébine, le taux de chômage est trois fois plus élevé que la moyenne. Selon Pascale Chanoux, une professionnelle de l'employabilité des immigrants, les programmes d'aide à l'emploi aux immigrants mettent l'accent sur les qualifications des personnes immigrantes, mais pas assez sur les responsabilités d'intégration de la société d'accueil.

      Nos invités :
      - Haroun Bouazzi, coprésident d'AMAL - Québec (Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec)
      - Pascale Chanoux, coordonnatrice des volets employabilité et régionalisation de l'immigration pour la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes.
      - Rachad Antonius, professeur de sociologie et membre du Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté, à l'UQAM.

      Source et pour écouter l'entrevue : http://ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2015-2016/chronique.asp?idChronique=385316
    • Par immigrer.com
      Un Iranien dépose une plainte contre la CIBC aux droits de la personne pour discrimination
      Mise à jour le jeudi 16 avril 2015 à 6 h 00 HAE Bahador Zabihiyan Radio-Canada (archives) Un étudiant iranien de Montréal a déposé une plainte contre la Banque CIBC à la Commission canadienne des droits de la personne, car il estime avoir été victime de discrimination, a appris Radio-Canada.

      Un texte de Bahador Zabihiyan
      L'hiver dernier, Arash Khodadadi a ouvert un compte à la succursale de la CIBC, située sur le chemin de la Côtes-des-Neiges. Quelques semaines plus tard, l'étudiant international s'est aperçu qu'il n'avait plus accès à son compte et aux 700 $ qu'il y avait déposés.
      Un employé de la CIBC lui a indiqué dans un premier temps que son compte avait été bloqué, car le Canada impose des sanctions à l'Iran. « Il m'a dit que mon compte avait été fermé, car j'ai un passeport iranien [...]. On ne m'a envoyé aucun préavis [...]. Je n'y croyais pas », dit-il.
      Ottawa a imposé un sévère régime de sanctions contre Téhéran, notamment une interdiction des transactions financières et des investissements entre le Canada et l'Iran.
      Les sanctions visent cependant le régime iranien, plutôt que des individus.
      « Les sanctions canadiennes autorisent certains transferts de fonds entre les membres d'une famille, et à des fins non commerciales, pour réduire les répercussions sur les Canadiens d'origine iranienne et leurs familles en Iran », indique le Ministère des Affaires étrangères sur son site.
      La CIBC a finalement proposé à M. Khodadadi de lui donner accès à son compte de nouveau, quelques semaines après sa mésaventure, en lui présentant des excuses.
      « La CIBC a reconnu que dans ce cas-ci, il y a eu une erreur. Nous nous sommes excusés auprès de lui et nous lui avons offert un règlement en signe de bonne volonté »— Caroline Van Hasselt, la porte-parole de la CIBC Arash Khodadadi avait parlé aux médias l'année dernière à la suite de la fermeture de son compte à la CIBC. La banque s'est excusée mais il estime avoir été victime de discrimination et a déposé une plainte à la Commission canadienne des droits de la personne. Photo : CBC/Radio-CAnada L'avocat de M. Khodadadi a néanmoins envoyé une plainte à la Commission canadienne des droits de la personne le mois dernier, estimant que la banque a eu une pratique « discriminatoire » envers son client.
      La banque réfute cette accusation. « Ce n'est pas la politique de la CIBC de refuser d'ouvrir un compte bancaire parce qu'une pièce d'identité étrangère, ce qui inclut un passeport de l'Iran », précise-t-elle.

      suite et source: http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2015/04/16/002-iran-cibc-khodadadi-td.shtml?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles