Jump to content

Ardent promoteur de la langue française, faites moi rire :D


Recommended Posts

  • Habitués
Il y a 1 heure, juetben a dit :

Et quand tu apprends ton métier en français avec des termes français c'est quoi le problème de l'utiliser à la sortie de l'école ? Ou sont les anglophones qui t'entourent dans ton équipe de 7-8 personnes et qui t'empechent de dire un pistolet à clous au lieu d'un Gun, d'utiliser le mot rondelles à la place de washer...

 

Moi aussi ça me tue ça ! :(

 

Remarque que de nos jours il n'est pas rare que je doive lire à  haute voix un texte parce qu'écrit en phonétique.  Et je ne parle pas du langage SMS encore oufff :(

 

Au début de ma carrière la plupart de mes collègues utilisaient le terme anglophone moi j'insistais pour utiliser le terme francophone avec à chaque fois des "hein ? kossé tu dis"  ? Et moi de persévérer,  malgré tout.  A cette époque nos patrons étaient pour beaucoup anglophones "baragouinant" le français alors la francisation au sein de l'entreprise,  ils n'en avaient rien à cirer.  Aujourd'hui quand un collègue cherche à prendre un raccourci,  pour avoir l'air "d'un gars qui s'y connaît"  pour faire "cool" et bien je lui répond en utilisant les termes français et devant mon instance,  il s'y met aussi.  

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 219
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et? Ça fait quoi que tu regardes the voice ou la voix... que tu ailles dans un parking ou un stationnement?    Au moins je cancelle pas des rendez vous, je change pas mes brakes au garage, l

En arrivant au Québec, il y a un truc que j'ai compris tout de suite, c'est que tu n'es plus en France. Ici les Québécois ont leur français et il est différent du français de France. Et si il y a bien

L'anecdote de Jimmy (celle du Général de Gaulle) est vraiment bien. Que ce soit arrivé hier ou il y a plus de 50 ans, elle montre que les choses n'ont pas vraiment changées. Les québécois ont toujours

Posted Images

  • Habitués
Et quand tu apprends ton métier en français avec des termes français c'est quoi le problème de l'utiliser à la sortie de l'école ? Ou sont les anglophones qui t'entourent dans ton équipe de 7-8 personnes et qui t'empechent de dire un pistolet à clous au lieu d'un Gun, d'utiliser le mot rondelles à la place de washer...


Comme nos explications ne satisfont pas, tu devrais plutôt poser la question à tes collègues de travail.

De mon côté, je suis parfois surpris quand un client me parle d'une chargeuse plutôt qu'un loader, quand mon sous-traitant me reprend sur mes brochures commerciales où j'ai laissé volontairement des termes anglophones pour être mieux compris.

Même si je reste dans le milieu de la construction, je vois des efforts qui sont fait pour lacher l'anglais.
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 35 minutes, juetben a dit :

 

 

Tu mélanges vraiment tout... les français en ayant perdu la guerre ne seraient justement plus français! Ils seraient allemands, vivant en Allemagne, élevés en allemand. Dans un pays unilingue l'allemagne. Donc des allemands parlant allemand.

 

Ici tu es dans un pays qui a officiellement 2 langues, anglais et français, les enfants vont à l'ecole en français et grandissent en français. 

 

Et bien,  si je suis ton raisonnement Juetben,  il est étonnant que les Québécois parlent encore français puisque nous avons perdu la guerre contre les anglais.

 

Serait-ce l'autre volet de la revanche des berceaux ?  

 

Le refus de parler la langue de l'envahisseur et de l'oppresseur ? 

 

La seule raison pour laquelle nous avons 2 langues officielles c'est qu'ils n'ont pas réussis à  nous assimiler,  point barre.

 

Donc,  devant notre opposition,  devant le nombre,  ils ont reculés,  tout simplement.

 

Ce qui est  malheureux c'est que nous devons encore nous battre de nos jours pour protéger notre langue.

 

Ce qui l'est encore plus c'est que les plus jeunes ne réalisent pas qu'en favorisant la culture américaine au détriment de la notre,  en ne cherchant pas à parler et à écrire le français le plus correctement possible,  en "anglicisant" leur vocabulaire à tort et à travers,  ils n'aident pas la cause.

 

A méditer.

 

 

 

 

Edited by Lilideslacs
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 37 minutes, juetben a dit :

 

 

Tu mélanges vraiment tout... les français en ayant perdu la guerre ne seraient justement plus français! Ils seraient allemands, vivant en Allemagne, élevés en allemand. Dans un pays unilingue l'allemagne. Donc des allemands parlant allemand.

 

Ici tu es dans un pays qui a officiellement 2 langues, anglais et français, les enfants vont à l'ecole en français et grandissent en français. 

 

Intéressant ce que tu dis la parce que c'est exactement ça tout le noeud du problème....et c'est exactement la qu'il faut prendre en compte l'histoire de ce pays

 

Et c'est intéressant car je ne savais pas trop comment répondre @azucar qui soulevait que je retournais trop loin dans l'histoire avec des exemples datant du 18 et/ou 19 siècles 

 

Alors effectivement comme tu le dis, un pays en envahi un autre, gagne la guerre militairement et bien oui il impose sa langue et sa culture....c'est ça toute l'histoire de l'humanité a travers les siècles

 

Donc comment se fait il que l'on parle encore français (enfin une version du français) dans ce pays canadien...alors que les Anglais ont gagné la guerre ?

Les Anglais auraient en effet tous les droits d'imposer leur langue leur culture et interdire la langue et culture du Québec

 

Et bien c'est a cause d'une grande erreur historique commise par les Anglais;

en effet lors de la guerre d'indépendance américaine...qui a donc conduit a l'indépendance des États-Unis par rapport a l'Angleterre (c'est cette indépendance que les Américains célèbre a tous les 4 juillet)....guerre d'indépendance qui d'ailleurs avait obtenu l'appuie de la France qui les a aidé financièrement et militairement...et bien lors de cette guerre contre l'Angleterre, les Anglais du Canada ont eu peur que les franco-canadien soutiennent et se joignent a la guerre d'indépendance des américains (ils ont eu peur également que les Premières Nations se joignent aussi au mouvement d'indépendance américaine) Il faut savoir que les Francos nous étions majoritaire a l'époque dans ce pays

 

Donc dans leur grande sagesse les Anglais ont dit aux Franco-canadien que en restant avec eux au Canada (donc en ne joignant pas aux Américains) les Canadien Anglais permettraient aux francos de garder leur langue, leur religion, leur culture, leurs écoles, leurs institutions, leur droit issue du code Napoléon et que ce serait même inscrit dans la constitution et les traités du pays appelé Canada

 

Ils ont offert a peu près la même chose aux Premières Nations en créant les Réserves et en  leur disant qu'ils pourraient administrer comme ils veulent leurs réserves avec des subventions que le gouvernement canadien leur verserait

 

Dans les deux cas, (francos et Première Nation) les Américains eux refusaient de leur garantir la même chose

En effet la philosophie américaine était plutôt : '' vous vous joignez a nous avec enthousiasme....ou sinon on vous extermine'' c'est ce qu'ils ont fait aux Premières Nations...ceux qui ne se sont pas joint a eux ont été exterminés (Wounded Knee par exemple)

 

Donc voila pourquoi on parle encore français au Canada et au Québec 

 

Ceci dit il suffit de lire le Rapport Durham (gouverneur Anglais qui a été mandaté pour trouver une solution qui permettrait de soumettre les francos a l'anglicisation) et l'on se remd compte que pour les Anglais il suffirait d'une question de temps pour que le français disparaisse complètement

 

Et il faut leur donné raison...a chaque année le fait français perd de la place au Canada...et au Québec

 

A long terme c'est certain qu'ils vont gagner les Anglais...a moins que.....

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, Lilideslacs a dit :

 

Et bien,  si je suis ton raisonnement Juetben,  il est étonnant que les Québécois parlent encore français puisque nous avons perdu la guerre contre les anglais.

 

Serait-ce l'autre volet de la revanche des berceaux ?  

 

Le refus de parler la langue de l'envahisseur et de l'oppresseur ? 

 

La seule raison pour laquelle nous avons 2 langues officielles c'est qu'ils n'ont pas réussis à  nous assimiler,  point barre.

 

Donc,  devant notre opposition,  devant le nombre,  ils ont reculés,  tout simplement.

 

 

 

 

Vous parlez français du fait expliquer par jimmy du droit d'avoir 2 langues officielles alors que les allemands en ont juste une... Pour une fois que jimmy prend du temps à expliquer quelque chose sans injures...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 18 minutes, gazowski a dit :

 


Comme nos explications ne satisfont pas, tu devrais plutôt poser la question à tes collègues de travail.

 

 

 

Les réponses les plus courantes après 15 ans...

 

Criss un washer c'est pas une rondelle...

Une drill c'est ça fait moins fif que dire perceuse...

C'est pas un Criss de français qui va nous dire comment appeller les outils!

Ta yeulle avec vos parking...

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, juetben a dit :

 

 

Les réponses les plus courantes après 15 ans...

 

Criss un washer c'est pas une rondelle...

Une drill c'est ça fait moins fif que dire perceuse...

C'est pas un Criss de français qui va nous dire comment appeller les outils!

Ta yeulle avec vos parking...

 

 

 

et vlan :lol: 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Ah bon ?  Et bien moi un homme qui n'est pas capable de dire le nom des outils en français je le trouve inculte et ... inintéressant.

 

Les couilles c'est pas dans la bouche qu'il faut les avoir mais dans les culottes.

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

En même temps dans la construction on s’entend que les gars c’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler des lumières 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 6 minutes, Lilideslacs a dit :

Ah bon ?  Et bien moi un homme qui n'est pas capable de dire le nom des outils en français je le trouve inculte et ... inintéressant.

 

 

Oui mais comme le disait Yvon Deschamps:

 

c'est bien beau qu'il y aie des voitures Française comme Peugeot, Renault ou Citroen...mais toutes les pièces des autos sont anglaise : comme bumper, muffler, wiper 

 

:lol:

 

 

ps. Yvon Deschamps, humoriste Québécois de grand talent expliquait justement dans son monologue la difficulté de soutenir la langue français sur ce continent complètement anglicisé 

 

Michel Rivard (l'auteur de la Complainte du Phoque en Alaska) lui le disait d'une façon poétique, dans sa chanson '' Le coeur de ma vie'' en l'honneur de la langue française/québécoise:

Elle n'est pas toujours belle, on la malmène un peu,
C'est pas toujours facile d'être seule au milieu
D'un continent immense où ils règlent le jeu,
Où ils mènent la danse, où ils sont si nombreux
 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C’est pas des préjugés étant donné que je travaille moi même dans la construction, c’est pas triste d’entendre les conversations ouvertement racistes, sexistes et homophobes sur un chantier de construction. En même temps la majorité des gars de construction ont très peu d’éducation, ceci explique sûrement cela.

 

En tout cas c’est pas le propos ici !

 

Pour en revenir au sujet, les québécois utilisent beaucoup plus d’anglicismes mais ils ont aussi énormément de difficultés à le reconnaître...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 26 minutes, jimmy a dit :

 

et vlan :lol: 

Et vlan quoi? C'est donc normal de dire des mots en anglais quand tu les apprends en français... pourquoi alors tu cries au scandale avec les jeunes qui veulent étudier en anglais au cegep ou l'universite puisque de toutes façons tu es content qu'ils soient incapable de dire les termes en français...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, juetben a dit :

 

 

Tu mélanges vraiment tout... les français en ayant perdu la guerre ne seraient justement plus français! Ils seraient allemands, vivant en Allemagne, élevés en allemand. Dans un pays unilingue l'allemagne. Donc des allemands parlant allemand.

 

Ici tu es dans un pays qui a officiellement 2 langues, anglais et français, les enfants vont à l'ecole en français et grandissent en français. 

 

Ça tu n'en sais rien et personne ne le sait, tu crois vraiment qu'aucun Français n'auraient essayé de se "rebeller" ?

Ou qu'une communauté de francophones n'auraient pas résisté envers et contre tout?

 

Les Belges ont bien permis aux régions germanophones annexées après la guerre de conserver leur langue et de disposer de leur propre gouvernement... pourquoi ces gens n'ont pas laissé tomber en disant non, on va se mettre au français?

Puis maintenant que c'est fait, peut-on leur reprocher d'avoir fait ce choix?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 48 minutes, seba666 a dit :

 

Ça tu n'en sais rien et personne ne le sait, tu crois vraiment qu'aucun Français n'auraient essayé de se "rebeller" ?

Ou qu'une communauté de francophones n'auraient pas résisté envers et contre tout?

 

Les Belges ont bien permis aux régions germanophones annexées après la guerre de conserver leur langue et de disposer de leur propre gouvernement... pourquoi ces gens n'ont pas laissé tomber en disant non, on va se mettre au français?

Puis maintenant que c'est fait, peut-on leur reprocher d'avoir fait ce choix?

Ben oui c'est évident que ce cher Hitler après avoir exterminé des millions de personnes, aurait permis que la langue française perdure au sein de son empire de manière officielle comme cela la été ici...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 33 minutes, seba666 a dit :

Les Belges ont bien permis aux régions germanophones annexées après la guerre de conserver leur langue et de disposer de leur propre gouvernement... pourquoi ces gens n'ont pas laissé tomber en disant non, on va se mettre au français?

Puis maintenant que c'est fait, peut-on leur reprocher d'avoir fait ce choix?

 

@seba666 tu simplifies à outrance pour soutenir ton nouvel ami @jimmy (es-tu à ce point occupé et sans amis :P que tu es tombé en amour du pire ? ... @jimmy tu sais que je t'aime :hug: ) en faisant des parallèles douteux de choses qui n'ont rien à voir.

 

En effet, quelques corrections et précisions. L'annexion des territoires de langue Allemande par la Belgique l'a été comme remboursements de dommages de guerre infligés par les Allemands après la première guerre mondiale (14-18) et entériné dans le traiter de Versailles. Ensuite, le gouvernement belge a permis l'usage de l'allemand conjointement au Français et si requis le Néerlandais dans ces cantons rédimés (appellation de l'époque). MAIS, le plan original était de revendre ces territoires aux Allemands par après contre de l'argent sonnant et trébuchant. Ce qui a échoué en 1926. 

Il faut savoir qu'une des raisons de la montée du NSPD (parti d' Adolf Hitler) et dans la foulée la seconde guerre mondial trouve en partie sa source dans ces spoliations et punitions humiliantes infligées à l'Allemagne (Prusse et etc.). Il était quasi inévitable en agissant ainsi vis-à-vis d'une des grandes nations impérialistes européenne qu'ils reviennent faire payer la facture tôt ou tard.

 

Ensuite, le plus gros enjeu linguistique et constitutionnel de l'après guerre a été entre le Français (minoritaire) et le Flamand (majoritaire) et le fait que les Francophones belges malgré que minoritaires dominaient les Néérlandophones (une impression de déjà vu?). Les conséquences de tout ceci étant la naissance du mouvement flamands (encore aujourd'hui très présent dans les positionnements politiques nationaliste flamands). Et c'est donc en 1963 qu'une premier révision de la constitution a été entreprise (ndlr on est à 6 réformes de l'état depuis) et là le choix été de fixer les cadres linguistiques et institutionnels pour toutes les langues. L'idée étant de pacifier le pays et éviter son éclatement. N'oublions pas non plus que l'Europe se créait sur les fondations que sont le Benelux (créé en 1944 à Londres par nos gouvernements en exiles). Ca aurait fait un peu désordre pour les pères fondateurs tels Spaak (Belge) , Schumann (Fr) et consorts

 

Donc vu qu'on leur tout simplement permis de vivre en Allemand depuis le départ mais avec des publications officielles aussi en Français, ils ont fait comme les Québécois et ils ont mené leur petit bonhomme de chemin. Par contre, eux autres ils se sont jamais victimisés (on reconnait là les traits de caractère des valeureux teutons) et on dit même que ce serait eux les plus attachés au Fédéralisme belge.

 

Enfin, si tu vas du côté d'Eupen, Malmedy et etc .... pratiquement c'est du bilinguisme Français et Allemand que tu verras un peu partout!

 

Pour ceux que ça intéresse, un très bon article sur cet aspect de la construction fédérale belge: https://www.cairn.info/revue-courrier-hebdomadaire-du-crisp-2008-1-page-7.htm

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, kjaerlighet a dit :

C’est pas des préjugés étant donné que je travaille moi même dans la construction, c’est pas triste d’entendre les conversations ouvertement racistes, sexistes et homophobes sur un chantier de construction. En même temps la majorité des gars de construction ont très peu d’éducation, ceci explique sûrement cela.

 

En tout cas c’est pas le propos ici !

 

Pour en revenir au sujet, les québécois utilisent beaucoup plus d’anglicismes mais ils ont aussi énormément de difficultés à le reconnaître...

 

Et pourtant c'est tout le propos au contraire. Je trouve intéressant ce que tu apportes. 

 

Comment se fait-il que dans certains milieux,  comme dans la construction par exemple,  les gens utilisent davantage les mots anglais pour désigner des outils de travail que dans d'autres ?

 

Faut-il nécessairement en conclure que c'est forcément parce qu'ils sont incultes (pas des lumières) ?

 

Ne serait-ce pas plutôt de la paresse intellectuelle,  du "je-m'en-foutisme" en fait.

 

Ou pire.

 

Est-ce que ce serait du "machisme" ?  

 

Un vrai mec ne veut pas dire "perceuse" devant son collègue parce que ça fait "fif" alors que ... passe "moé" la "drill" là tu parles.

 

C'est un peu comme lorsque je vais chez mon garagiste avec mon véhicule et que l'employé me dit:  "Ma p'tit madame c'est votre "clutch" le problème.  Ah bon et qu'est-ce qu'elle a ma "clutch"  ?  "Ouen s't'un peu compliqué,  ton chum est pas là ?"  Et la ce que je peux rigoler parce que mon français de mari que j'adore,  de un,  n'y connais rien en mécanique automobile,  et de deux,  les termes en anglais,  argot,  patois ... oubliez ça :D 

 

Concernant l'utilisation des anglicismes je pense que les Québécois en utilisent beaucoup et plusieurs sans vraiment le savoir tellement ils sont utilisés depuis les calendres grecques.  

 

Ce qui me fait sourire c'est lorsque je pense à une collègue qui m'a demandé un jour qu'est-ce que cela voulait dire "d'ores et déjà" qu'elle m'avait entendu dire à un client.  

 

Ça donne un coup de vieux ce genre de chose :D

 

 

 

 

 

Edited by Lilideslacs
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 6 minutes, juetben a dit :

Ben oui c'est évident que ce cher Hitler après avoir exterminé des millions de personnes, aurait permis que la langue française perdure au sein de son empire de manière officielle comme cela la été ici...

 

Je ne parle pas nécessairement d'Hitler mais plus d'un contexte, mais d'ailleurs si il a été défait c'est que les autres ne voulaient pas de son idéologie, sinon les Français, les Belges, les Anglais, les Russes... ne se seraient pas battus.

 

Puis ici au Québec des choses ont été accordées pour éviter une rébellion, qui te dis qu'Hitler ou un autre (un successeur) ne l'aurait pas fait? Hitler n'aurait pas été éternel de toute manière.

 

Si on suit ta logique, un pays conquis le reste ad vitam æternam

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, jimmy a dit :

en effet lors de la guerre d'indépendance américaine...qui a donc conduit a l'indépendance des États-Unis par rapport a l'Angleterre (c'est cette indépendance que les Américains célèbre a tous les 4 juillet)....guerre d'indépendance qui d'ailleurs avait obtenu l'appuie de la France qui les a aidé financièrement et militairement...et bien lors de cette guerre contre l'Angleterre, les Anglais du Canada ont eu peur que les franco-canadien soutiennent et se joignent a la guerre d'indépendance des américains (ils ont eu peur également que les Premières Nations se joignent aussi au mouvement d'indépendance américaine) Il faut savoir que les Francos nous étions majoritaire a l'époque dans ce pays

 

Donc dans leur grande sagesse les Anglais ont dit aux Franco-canadien que en restant avec eux au Canada (donc en ne joignant pas aux Américains) les Canadien Anglais permettraient aux francos de garder leur langue, leur religion, leur culture, leurs écoles, leurs institutions, leur droit issue du code Napoléon et que ce serait même inscrit dans la constitution et les traités du pays appelé Canada

 

 

J'adore @jimmy comment tu adaptes/tord l'histoire à tes besoins:

 

Guerre d'inépdendance Américaine : 1775 à 1783

Code Napoleon : 1804 

 

En fait le droit Québécois a sa première origine non pas dans les code Napoleon mais dans le droit Romain (et avant la parole du roi de France). La majorité des droits européens (hors UK (common law)) sont de tradition Romaine (civil law). Le code Napoleon au Québec est venu bien après, fallait qu'il soit inventer d'abord .... non peut-être?

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 36 minutes, qwintine a dit :

 

 

Donc vu qu'on leur tout simplement permis de vivre en Allemand depuis le départ mais avec des publications officielles aussi en Français, ils ont fait comme les Québécois et ils ont mené leur petit bonhomme de chemin. Par contre, eux autres ils se sont jamais victimisés (on reconnait là les traits de caractère des valeureux teutons) et on dit même que ce serait eux les plus attachés au Fédéralisme belge.

 

 

 

 

Là est l'essentiel, ce qui se passe entre les 2 guerres on s'en fout !

 

On les a permis d'utiliser l'allemand pour x raisons oui (comme le français ici) et ils ne se victimisent pas aujourd'hui parce qu' ils sont protégés par la constitution.

 

 

Je ne sais même pas si tu te rends compte des énormités que tu lâches? Donc les Belges germanophones sont de valeureux teutons mais par contre les Québécois, qui revendiquent pareil, sont les pires merdes de la Terre!

 

Tu es un champion toi!

Edited by seba666
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines