Aller au contenu
Meziant-Ex-Nihilo

Après un an sur Montréal, je n'ai jamais été aussi dépressif

Messages recommandés

il y a 51 minutes, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

Je suppose que ça doit dépendre de la boite.

J'ai toujours pris mes vacances en France, quelques semaines à l'avance mais ça m’étonnerait pas que des boites soient plus picky que ça.

Je trouve ça normale de s'organiser à minima à l'avance si une ressource manque. Ici j'ai vu des gens en mode ah je suis pas ici pour les deux semaines qui viennent en l’annonçant le vendredi soir...

 

 

Oui c’est sûr que tu peux prendre du jour au lendemain à condition qu’il n’y ait pas de rush ou de projet important en cours. C’est du donnant donnant. Si on demande à chum de travailler les soirs et fin de semaine, c’est normal en contre partie qu’il puisse récupérer quand ça lui convient et ce, le jour suivant s’il le souhaite.

 

Quelle que soit la boîte, il n’a jamais eu de pb de ce côté.

Modifié par Hei

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

Entièrement d'accord avec ce point. J'ai une anecdote a ce sujet concernant un ami qui est la depuis 5 ans et qui me faisait justement de la pub pour le Canada. J'arrive au QC quelques mois plus tard je démissionne des jeux vidéos car je me rends compte que c'est mal payé (mauvaise estimation du cout de la vie) pour avoir quelque chose d'au moins comparable a ce que j'avais en France, par contre je vois que lui gagnait encore moins que moi dans les JV alors qu'il devait connaitre le marché et même qu'un soir il chialait sur mon pallier comme quoi il ne gagnait pas assez. Ironie du sort sa boite a fermé plus tard, je lui dis sont taux et comment roxé les entretiens techniques il passe des entretiens et il monte de 15k... bon j'ai pas eu le droit a de merci mais bon... (de toutes façons c'est lui qui a passe ses entretiens mais au début il lui en revenait que je lui disais "tu sais tu peux peux demander minimum 10k de plus mec tu te fais niquer dans des largeurs...").

Ce problème est aussi vrai en France, lorsque ça suffit les gens s'en foutent mais l'argent ça ne dure qu'un temps vaut mieux utiliser tout ce qui est de dispo :) Money money moneyyyyyy moneyyyyyyyyyyyy il y a que ça dans la viiiie

 

 

En même temps c'est souvent le cas: si tu demandes rien, tu n'as rien. À part les augmentations fixes, je ne crois pas que beaucoup de patrons sur la planète vont augmenter quelqu'un qui demande rien, y'aurait absolument aucun intérêt à le faire. On s'entend que ça s'applique surtout au privé, le public, pas vraiment.

 

Quelques personnes que je connais prennent aussi le temps de se magasiner une nouvelle job de temps en temps. Ou acceptent de discuter d'opportunités si ils se font chasser par des cabinets.

 

Comme tu re-discutes avec ton assurance, par exemple, eux appliquent à des jobs, passent les entrevues, discutent salaire et si ils obtiennent une offre meilleure, ils vont voir leur boss actuel.

 

Alors c'est sûr que ça prend du temps et il faut surtout s'assurer d'être vraiment prêt à quitter si jamais son boss veut rien savoir, mais ça fonctionne bien pour eux.

 

Je l'ai fait, pour pas me perdre à la compétition qui m'a approché, mon boss m'a proposé encore mieux. Ça c'était la 1e fois. La 2e fois, y'a quelques mois, par contre, il a rien pu faire, ça sortait de leur équité salariale. Alors j'ai quitté et déménagé à 200 kms. 

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, crazy_marty a dit :

 

En même temps c'est souvent le cas: si tu demandes rien, tu n'as rien. À part les augmentations fixes, je ne crois pas que beaucoup de patrons sur la planète vont augmenter quelqu'un qui demande rien, y'aurait absolument aucun intérêt à le faire. On s'entend que ça s'applique surtout au privé, le public, pas vraiment.

 

Quelques personnes que je connais prennent aussi le temps de se magasiner une nouvelle job de temps en temps. Ou acceptent de discuter d'opportunités si ils se font chasser par des cabinets.

 

Comme tu re-discutes avec ton assurance, par exemple, eux appliquent à des jobs, passent les entrevues, discutent salaire et si ils obtiennent une offre meilleure, ils vont voir leur boss actuel.

 

Alors c'est sûr que ça prend du temps et il faut surtout s'assurer d'être vraiment prêt à quitter si jamais son boss veut rien savoir, mais ça fonctionne bien pour eux.

 

Je l'ai fait, pour pas me perdre à la compétition qui m'a approché, mon boss m'a proposé encore mieux. Ça c'était la 1e fois. La 2e fois, y'a quelques mois, par contre, il a rien pu faire, ça sortait de leur équité salariale. Alors j'ai quitté et déménagé à 200 kms. 

 

Tu as été chassé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

En IT ça m'arrive souvent, peu importe le pays.

 

As tu toujours obtenu ce que tu voulais ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
4 minutes ago, Hei said:

 

As tu toujours obtenu ce que tu voulais ?

Oui sauf ici mais bon, je mets ça sur le "pas de chance". Pour éviter de nouvelles frustrations pour les prochaines années, j'ai décidé d'utiliser mon réseau pour mon retour en France.

Parfois ce sont d'anciens collègues qui me passaient des offres. D'autres fois mes anciens recruteurs.

Les chasseurs random que je connais pas, je les analyse bien avant de continuer car pas mal de bs.

Modifié par Meziant-Ex-Nihilo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

Oui sauf ici mais bon, je mets ça sur le "pas de chance". Pour éviter de nouvelles frustrations pour les prochaines années, j'ai décidé d'utiliser mon réseau pour mon retour en France.

Parfois ce sont d'anciens collègues qui me passaient des offres. D'autres fois mes anciens recruteurs.

 

Ok chum est en train de se faire chasser actuellement wait and see

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

 

Les chasseurs random que je connais pas, je les analyse bien avant de continuer car pas mal de bs.

 

C’est une agence interim international

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Hei a dit :

 

Tu as été chassé ?

 

Oui, plusieurs fois. Incluant ces deux fois là, mais directement par les employeurs.

 

Beaucoup de chasseurs de tête par contre sont mauvais, irrespectueux, désorganisés et plein de B/S,  et ils m'avaient jamais donné envie de rencontrer leurs clients. Des fois dur à comprendre comment ils peuvent remplir leurs mandats, ou même comment ils en ont, vu la façon dont ils traitent les potentiels candidats. Bref.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 minutes ago, crazy_marty said:

 

Oui, plusieurs fois. Incluant ces deux fois là, mais directement par les employeurs.

 

Beaucoup de chasseurs de tête par contre sont mauvais, irrespectueux, désorganisés et plein de B/S,  et ils m'avaient jamais donné envie de rencontrer leurs clients. Des fois dur à comprendre comment ils peuvent remplir leurs mandats, ou même comment ils en ont, vu la façon dont ils traitent les potentiels candidats. Bref.

Complétement d'accord, souvent ce sont des gens dont les compétences s'élèvent au MIEUX au keyword matching entre leurs offres clients et ton CV.

Parfois il y a des personnes biens mais bien trop souvent ce sont des incompétents qui margent bien pour te vendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, crazy_marty a dit :

 

Oui, plusieurs fois. Incluant ces deux fois là, mais directement par les employeurs.

 

Beaucoup de chasseurs de tête par contre sont mauvais, irrespectueux, désorganisés et plein de B/S,  et ils m'avaient jamais donné envie de rencontrer leurs clients. Des fois dur à comprendre comment ils peuvent remplir leurs mandats, ou même comment ils en ont, vu la façon dont ils traitent les potentiels candidats. Bref.

 

Merci c’est bon à savoir. En ce qui nous concerne, la personne était très sérieuse au téléphone et lui a donné envie de continuer le processus. On verra bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Hei a dit :

 

Merci c’est bon à savoir. En ce qui nous concerne, la personne était très sérieuse au téléphone et lui a donné envie de continuer le processus. On verra bien.

 

Beaucoup sont des charlatans, mais certains sont tout à fait corrects. Après toute façon au final, ce ne sont pas eux qui décident ou font une offre, mais leurs clients. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand vous parlez de BS ou B/S, on parle bien de gens sur le bien être social ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, qwintine said:

Quand vous parlez de BS ou B/S, on parle bien de gens sur le bien être social ?

Cela va de soi :) On parle jamais de caca de taureau ici ! :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

Cela va de soi :) On parle jamais de caca de taureau ici ! :D 

 

ça sonnait croche ... mais bon depuis que je suis ici j'e m'étonne plus de rien  ... des BS qui ferait du recrutement à comm ... 

Plus sérieusement, depuis que je suis arrivé ici, quand on me parle de BS c'est pas pour me dire caca de taureau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Meziant-Ex-Nihilo a dit :

Complétement d'accord, souvent ce sont des gens dont les compétences s'élèvent au MIEUX au keyword matching entre leurs offres clients et ton CV.

Parfois il y a des personnes biens mais bien trop souvent ce sont des incompétents qui margent bien pour te vendre.

 

Il y a 2 heures, crazy_marty a dit :

 

Beaucoup sont des charlatans, mais certains sont tout à fait corrects. Après toute façon au final, ce ne sont pas eux qui décident ou font une offre, mais leurs clients. 

 

Je pars du principe qu’un chasseur de têtes doit avoir un carnet d’adresses bien fourni et s’y connaitre en TI sinon j’ai une une image très édulcorée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, qwintine a dit :

Quand vous parlez de BS ou B/S, on parle bien de gens sur le bien être social ?

 

La BS a ne pas confondre avec le BS ? en français loi 101 ça donnerait CdT? ?

 

Moi c'est de la BS que je parlais.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, crazy_marty a dit :

 

La BS a ne pas confondre avec le BS ? en français loi 101 ça donnerait CdT? ?

 

Moi c'est de la BS que je parlais.

 

Si tu dis "la", ça donnerait en loi 101 : La MdT et pas le CdT

 

Ça me chatouille ... oserais-je :unsure:

Modifié par qwintine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 4 heures, crazy_marty a dit :

 

En même temps c'est souvent le cas: si tu demandes rien, tu n'as rien. À part les augmentations fixes, je ne crois pas que beaucoup de patrons sur la planète vont augmenter quelqu'un qui demande rien, y'aurait absolument aucun intérêt à le faire. On s'entend que ça s'applique surtout au privé, le public, pas vraiment.

 

Quelques personnes que je connais prennent aussi le temps de se magasiner une nouvelle job de temps en temps. Ou acceptent de discuter d'opportunités si ils se font chasser par des cabinets.

 

Comme tu re-discutes avec ton assurance, par exemple, eux appliquent à des jobs, passent les entrevues, discutent salaire et si ils obtiennent une offre meilleure, ils vont voir leur boss actuel.

 

Alors c'est sûr que ça prend du temps et il faut surtout s'assurer d'être vraiment prêt à quitter si jamais son boss veut rien savoir, mais ça fonctionne bien pour eux.

 

Je l'ai fait, pour pas me perdre à la compétition qui m'a approché, mon boss m'a proposé encore mieux. Ça c'était la 1e fois. La 2e fois, y'a quelques mois, par contre, il a rien pu faire, ça sortait de leur équité salariale. Alors j'ai quitté et déménagé à 200 kms. 

En même temps c'est souvent le cas: si tu demandes rien, tu n'as rien
>>> C'est même clairement écrit dans la Bible...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

es-tu retourné en France ? si oui, quelle est ton impression maintenant ? moi aussi je me plains des mêmes points que toi mais il m'arrive de penser à d'autres situations plus difficiles et d'en prendre conscience. Je ne suis pas du tout de la culture française mais je coutoie des des  français au Québec ou ailleurs et j'avoue la franchise mal placée me dérange beaucoup...oui ça l'air très honnête mais bon est ce qu'on dit à une personne aveugle, tu sais tu ne peux pas voir en toute franchise ! dans ma tête, ça ressemble à ça... quand la franchise est mal placée. Dans le travail, il y a beaucoup de stress car au Québec, il y a la notion de rentabilité après lorsqu'un ou une collègue vient de me critiquer sous la notion de franchise, en oubliant toutes les bonnes actions que je fais pour l'équipe, ça rend l'ambiance toxique. Je préfère un peu de diplomatie à la nord-américaine, on nous a appris dans les ateliers de l'emploi d'utiliser les commentaires de type "sandwich" c'est à dire émettre un compliment suivi de la critique car ça passera mieux. Pour le domaine de la santé : un médecin qui fouille dans google pour moi n'est pas problématique mais le fait qu'il soit incompétent. Je me suis traitée dans 3 pays différents et la France est loin d'être la meilleure en soins. au Québec, j'ai eu au moins 2 diagnostics erronés et je me suis soignée ailleurs par mes propres moyens. Concernant la bouffe, c'est très loin de "la fine cuisine française" c'est même loin de ce qui est "normal"... entrer dans un gros Provigo, métro, IGA, il n'y a pas un seul plat bien préparé qui n'est pas calorique... les seuls plats moins caloriques sont souvent sans goût ! et je suis tout a fait d'accord avec vous, le stress et le manque de temps influence beaucoup et le choix d'alimentation tende vers la mal-bouffe ... si tu manges mal + stress = dépression. Pour pouvoir profiter du côté positif du Québec, il faudra absolument un voyage l'hiver et faire des sorties les week-end... je trouves que les français ont beaucoup plus le côté chaleureux de sociabilité vs les québecois. P.S: plusieurs employeurs n'accordent pas des congés facilement, beaucoup d'exploitation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Liloo2311
      Bonjour !
       
      Je finis actuellement une licence en architecture à Paris. J'ai aussi effectué une session d'échange à l'Université Laval au dernier semestre.
       
      J'ai déposé une demande d'admission pour une maîtrise en architecture (cycle 2), à la session d'automne 2019.
      C'est un programme contingenté. Mes notes sont plutôt bonnes (mais je ne connais pas le barème de conversion entre la notation de mon école française et l'UdeM)
      J'ai également envoyé un portfolio mais difficile de se positionner sans connaître mes "concurrents".
       
      Connaissez-vous la "sévérité" de l'admission dans ce programme? Qu'attendent-ils de notre portfolio? Quel est le probabilité que je sois acceptée ou non? Ou autres informations... :)
       
       
      De plus il est indiqué que le réponses sont données "quelques semaines après le 1er février". A quoi correspondent ces "quelques semaines"? Vers quel mois?
       
       
      Merci d'avance! :)
    • Par frexville
      Bonjour à tous,
       
      depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...
      enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...
       
      Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :
      - engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)
      - améliorer la qualité de vie de ma famille
      - faire peut-être une année d'étude MBA
      - vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens
       
      Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.
      D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)
       
      J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :
      1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?
      2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?
      3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?
      4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)
       
      merci d'avance pour vos avis.
    • Par ccontat
      Bonjour,
       
      Je parcours différents forums mais je n'arrive pas à trouver une réponse précise concernant ma question.
       
      Je suis même allé a différentes rencontres et meeting sur l'immigration au Canada mais personne n'a su me donner de réponses claires.
       
      Ma femme est acceptée à Montréal avec un visa étudiant et je l'accompagne comme conjoint de fait avec un permis de travail ouvert.
       
      Pour elle c'est plutôt clair, elle a droit à la RAMQ du aux accords entre la France et le Canada, mais en ce qui me concerne je ne trouve pas la réponse.
       
      Dois-je avoir une assurance privée pour la durée totale de mon séjour à mon arrivée sur le territoire ? Ou puis-je attendre d’être sur place ? Ne puis-je pas également être couvert par le biais de ma compagne ? Je crains d’être refusé a l’entrée du territoire sans assurance prise au préalable.
       
      Si quelqu'un a déjà était dans ce cas cela serait gentil de m’éclairer.
       
      Merci et bonnes fêtes à tous !
       
       
       
       
    • Par J_Stone
      Bonjour,

      Suite à une découverte catastrophique sur la réputation et attitude d'une compagnie de déménagements (Gallieni, et je sais qu'au vu des témoignages le déménageur chez eux n'est pas le seul problème de leur entreprise...) que je comptais contacter pour procéder au transfert de mes affaires de France au Canada, je recherche D'URGENCE un autre déménageur pour transférer mes affaires de France (Nantes) au Québec (Montréal). Je fais appel à vous pour avoir avoir votre avis, si vous avez un déménageur/transport international de confiance à me conseiller, et avoir aussi votre expérience, voir comment ça s'est passé de votre côté, ce serait peut être intéressant pour moi :)

      J'ai vu que pleins de gens ont trouvé leur déménageur via les pages jaunes ou en contactant un transport international sur place, mais toutes les entreprises que j'ai contacté sur Nantes ne font soit que des déménagements pour professionnels/entreprises ou soit ont eu une réputation à laisser aller... Mon transfert peut prendre le temps qu'il faudra, tant que mes affaires soient protégées (j'ai déjà tout soigneusement emballé préalablement juste au cas où), c'est tout. Et si ils acceptent le paiement/virements en plusieurs fois financièrement ça m'arrangerait 😂 lol 

      Voilà, Joyeuses fêtes à tous et merci d'avance pour votre aide et conseils! Et bonne année en avance!! ;) 
    • Par abram19000
      Salut tout le monde,
       
      Aprés que j'ai obtenu mon master 02,  je me suis engagé dans une formation dans un institut étatique (BTS), sa durée est 5 semetre(30 mois), mais j abondonné au debut de 5 em semestre donc je n'ai pas eu mon diplome .
      Ma question: est ce que les deux ans que j'ai passé dans cette formation peuvent etre compté  dans la Grille de sélection du Programme régulier des travailleurs qualifiés comme experience professionnelle? et comment les justier? (j'ai les certificats de scolarités).
      merci.
    • Par Amaelle
      Envie de vous partager un bout de mon bilan de deux ans d’installation au Québec. Mon projet d’installation remonte a 2011 où j’ai fais un stage de 4 mois dans un organisme communautaire féministe oeuvrant dans la promotion des sciences auprès des filles par le biais de diverses activités. J’ai ensuite voyagé, seule, pendant 6 mois au Etats-unis et canada, mon premier voyage qui a m’a fait beaucoup évoluer et mieux me connaître. De retour en France, le moral dans les chaussettes, j’ai fais ma demande de résidence permanente assez rapidement. Entre temps, je change de ville et trouve divers emploi touchant de près ou de loin mon diplôme de Conseillère en économie sociale et familiale  : serveuse, hôtesse d'accueil, auxiliaire de vie sociale, aide-soignante, enseignante, coordinatrice, responsable de secteur mais surtout un cercle d’amis solide. Je fais un saut a Montréal en 2014 pour valider ma résidence. En 2016, après la fin de mon CDD et une relation amoureuse bancale, je décide (enfin) de partir vivre au Canada, j’hésite entre Montréal et Vancouver, la distance, le coût de la vie et l'accès a un travail dans le domaine du social me font choisir Montréal. Sur place, j’arrive en Airbnb pour 1 mois, le temps de me trouver un job et une colocation : au bout de deux semaine, je trouve un job de commis dans une épicerie gastronomique a temps partiel (j’accepte de travailler seulement 20h par semaine pour pouvoir me garder du temps pour trouver un “vrai” emploi et ne pas rester bloquer dans un emploi au salaire minimum), je trouve une colocation rapidement (mais qui ne fonctionne pas a cause de personnalité divergente et je déménage au bout d’un mois pour en retrouver une autre plus adéquate). Je débute un suivi avec une conseillère en emploi du Centre des femmes de Montréal, je répond a des offres d’emploi et j’envois des candidatures spontanées dans les organismes qui m'intéresse et je fais du bénévolat dans un centre d'hébergement pour hommes itinérants. Deux mois plus tard je trouve un emploi “sur appel” dans un centre d'hébergement en santé mental que je quitte un mois plus tard pour un poste permanent dans un centre d'hébergement pour femmes itinérantes (où j’ai commencé par travailler deux mois de nuits, puis 1 an ½ de soir). Insatisfaite de mes conditions de travail et de la nature de mon travail, je cherche a changer d’emploi et candidature sur mon temps libre, et j’ai débuté, en septembre, un poste temporaire dans le public, en milieu hospitalier qui je suis sur va m’ouvrir de nouvelles portes et un poste permanent.
      Socialement, je me suis fais des ami(e)s, surtout des français au début mais aussi, via mon travail, des amies québécoises. J'ai rencontré mon copain ici, un français des îles, et nous habitons ensemble depuis peu. 
      Je reviens de trois semaines de vacances en France et j'étais contente de rentrer a Montréal, mon bilan d'installation est positif , j'ai pu évoluer professionnellement, trouver un partenaire de vie, voyager, j'ai accès a un confort de vie (weekend prolongé, activités sportives et de plein air, développement personnel, spa, psychothérapie etc). Bien sûr il y a eu des moments difficiles avec des hauts et des bas mais en se donnant de temps et les moyens, on arrive a tout et je sais que rien n'est figé, on peut encore changer de ville ou même de pays, pour le moment ma vie ici, au Québec me convient . 
    • Par Anon99
      Pour ceux qui auront une auto :
       
      Ce que vous devez savoir que la ville de Montréal et un peu moins pour les autres du Québec :
      * Ici, l'activité policière (avec SPVM) a pour mandat de collecter de l'argent. Ainsi il existe de nombreux pièges,
      et en gros quoi que vous fassiez pour être vigilant vous allez tomber dans le piège.
      prévoir dans votre budget un 170$/mois d'amendes (coût d'une seul amende)
      * Les policiers doivent donner un certain nombre d'amende par jour et tous les coups sont permis.
      * Enfin, devant un juge de la ville, il est impossible de se défendre.
      * Si vous êtes témoin ou victime d'un policier qui a bu ou drogué ou autre vous ne devrez pas vous défendre ou dénoncer.
      ---- pour finir --- Montréal n'est pas un tremplin mieux rester pour les études  et quitter ensuite.
    • Par boobmarley44
      Bonjour,
      Etant tout nouveau sur forum, je sollicite votre indulgence pour mon 1er post.
      Pour me présenter, je suis ingénieur informatique et je travaille depuis plus de 15 ans dans la ,refonte (architecte & déploiement) des infrastructures des sociétés du CAC en France. Je suis aussi expert Cisco certifié CCIE (pour ceux à qui ça parle) depuis 7 ans et je gagne bien ma vie en France. Voila pour vous planter le décor.
      J'ai très récemment été sollicité par un recruteur canadien pour un ISP important au Canada pour un poste de "senior security architect" basé à Montréal pile au moment où j'étais justement en vacances au canada.
      L'entretien (en majorité en anglais) avec le recruteur ainsi qu'avec le manager s'est très bien passé même si j'étais un peu en mode relax, vacances obligent. Mais le prochain entretien sera décisif et il se peut qu'à l'issue de l'entretien, on me propose le poste avec prise en charge du visa et du déménagement.
      C'est là que les choses se gâtent car jusqu'à présent , l'immigration m'avait juste effleuré l'esprit et là cela pourrait devenir concret rapidement.
      De plus, je n'ai aucune idée des niveaux de salaire pour ce type de poste au canada.
      Cependant, j'ai réussis à leur faire avouer le budget maximum pour ce poste : 110k$ + 30% de part variable et ils recherchent un mouton à 5 pattes et 2 têtes FRANCOPHONE!
      Mes questions sont en vrac :
       - est-ce cohérent avec les rémunérations des postes équivalents au canada?
       - est-il possible de bien vivre à Montréal centre, car le poste est apparemment en plein centre? Le recruteur m'a donné comme fourchette de loyer 900-1200$/mois, ce qui est large.
       - quels sont les leviers de négociations à ma disposition?
       - en dehors du salaire, quels avantages en natures sont négociables au canada?
       - est-ce que le fait que je n'ai pas encore l'équivalence de mon diplôme d'ingé peut être un frein à la négo? (ils sont clairement venus chercher ma longue expérience et mes très nombreuses certifications techniques!)
      Je suis preneur de toute remarque et/ou conseil et en vous remerciant d'avance.
      Bobby


    • Par bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je viens ici pour glaner quelques informations concernant les 1ères dépenses d'un étudiant étranger à son arrivée à Montréal.
      Ici, en France, pour un logement (location ou colocation), il faut souvent débourser une caution, un premier mois de loyer et une assurance habitation : est-ce le cas au Québec et à combien peuvent s'élever ces frais - en moyenne ?
      De plus, quelles sont les démarches pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire à un abonnement téléphonique ? Savez-vous combien ça peut coûter ?
      Enfin, est-il facile de trouver un job étudiant pour quelques heures par semaine ou le week-end ?
       
      Je vous remercie par avance de vos réponses
       
    • Par bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Après avoir effectué ma demande de CAQ en ligne, j'ai envoyé le dossier par voie postale comme convenu le 16 juillet dernier. J'ai lu qu'il y avait une attente de traitement de 3 semaines environ.
      Suis-je obligé d'attendre de recevoir le CAQ pour lancer la procédure pour le permis d'études ? Si c'est le cas, je n'ai aucune chance de recevoir ce dernier à temps, ce qui contraint mon départ.
       
      Si j'ai bien compris, il est indispensable d'avoir le CAQ et le permis d'études avant son arrivée sur le territoire canadien… Pouvez-vous me le confirmer ?
       
      Je vous remercie par avance,
       
      Benjamin
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles