Aller au contenu
Laurent

En hiver, fermez l'eau, pas le chauffage

Messages recommandés

Voici ce qui se passe quand on s'absente en hiver en fermant juste le chauffage.

colonne-de-glace-appartement-gp.jpg

 

colonne-de-glace-appartement.jpg

 

colonne-de-glace-appartement-evier.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:o

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Laurent a dit :

Voici ce qui se passe quand on s'absente en hiver en fermant juste le chauffage.

colonne-de-glace-appartement-gp.jpg

 

colonne-de-glace-appartement.jpg

 

colonne-de-glace-appartement-evier.jpg

 

 

 

Les maisons doivent toujours être chauffées au moins à 12~14 degrés en hiver en cas d'absence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est bien connu les canalisations gèlent l’hiver si tu ne chauffes pas un minimum par contre je ne savais pas que ça pouvait éclater:shok: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

wow ça fait beau quand même

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Automne a dit :

wow ça fait beau quand même

 

 

Et attend de remettre le chauffage, la fontaine toi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en tout cas, ça fait une chouette déco dans la cuisine !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en 24h,

 

on a de la chaleur, du froid, de la neige, de la pluie et du grésil.

 

:lol: 

C'est ça le Québec! :wub:

 

Untitled.thumb.png.6ed4db3b5ee0ae3a0508387f982e92a5.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le côté positif : tu peux nettoyer au marteau et au balais. C'est moins salissant et finalement ça limite les dégâts liés à l'eau qui s'accumule et s'infiltre partout ...

Je serai d'avis de couper l'eau avant de remettre le chauffage ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Hei a dit :

C’est bien connu les canalisations gèlent l’hiver si tu ne chauffes pas un minimum par contre je ne savais pas que ça pouvait éclater:shok: 

Ca éclate quand ça gèle. 
http://www.pourquois.com/physique_chimie/pourquoi-eau-liquide-augmente-volume-solidifiant-glace.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Ivy Bijou a dit :

Pour cela qu'il faut des tuyaux en PEX UPONOR... résistant au gel avec une dilation X3 !!!

 

radissonblumoa_plu_031612_063.ashx?w=295

Modifié par juetben

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, juetben a dit :

Pour cela qu'il faut des tuyaux en PEX UPONOR... résistant au gel avec une dilation X3 !!!

 

radissonblumoa_plu_031612_063.ashx?w=295

 

La plupart des maisons récentes ont du PEX, mais ce détail m'échappait :
....Dilate jusqu'à trois fois son diamètre pour l’aider à résister aux dommages dus au gel. Impressionnant.
https://www.uponor.ca/residential-plumbing/homeowner/pex-explained.aspx?sc_lang=fr-ca

Modifié par Ivy Bijou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Ivy Bijou a dit :

La plupart des maisons récentes ont du PEX, mais ce détail m'échappait :
....Dilate jusqu'à trois fois son diamètre pour l’aider à résister aux dommages dus au gel. Impressionnant.
https://www.uponor.ca/residential-plumbing/homeowner/pex-explained.aspx?sc_lang=fr-ca

Non le pex normal éclate... pas lui, c'est un autre type de pex.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, juetben a dit :

Non le pex normal éclate... pas lui, c'est un autre type de pex.

Mais ça ne règle pas le problème des calorifères à eau chaude...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Laurent a dit :

Mais ça ne règle pas le problème des calorifères à eau chaude...

Ah non... mais tout le monde ne peut pas être content lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/01/2018 à 19:16, juetben a dit :

Pour cela qu'il faut des tuyaux en PEX UPONOR... résistant au gel avec une dilation X3 !!!

 

radissonblumoa_plu_031612_063.ashx?w=295

Ça a l'air bien comme produit, mais j'avoue avoir un peu de réticence à l'emploi de polymères plastiques au regard du relargage de composés chimiques à l'usage, mais aussi au fait que j'ai déjà vu des algues se former dans ce genre de tuyauterie. Je n'ai eu l'occasion de le voir qu'une fois et c'était peut-être des conditions spéciales, mais ça m'avait frappé. Je suis un peu conservateur et préfère le cuivre pour sa durabilité et ses propriété antibactériennes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Laurent
      La CSDM envisage de fermer toutes les écoles de la région de Montréal suite à l'avis de tempête émis par Environnement Canada. La tempête va laisser jusqu'à 40 cm selon les régions et c'est sans compter la pluie verglaçante qui s'annonce comme la plus dangereuse de l'année. Cette tempête hivernale, causée par une dépression en provenance du Colorado, traversera la province à partir de lundi après-midi, et ce, jusqu'à mercredi.
       

       
      Source Météomédia - CSDM
       
    • Par Laurent
      La patinoire naturelle du lac aux Castors, sur le mont Royal, est maintenant chose du passé. Sans tambour ni trompette, la Ville de Montréal a décidé de fermer définitivement la surface glacée aménagée chaque année sur le plan d’eau depuis les années 1930 après qu’un incident est survenu l’hiver dernier. Les amateurs de patin devront donc se rabattre sur la patinoire réfrigérée, beaucoup plus petite.
       
      En 2012, la Ville avait entrepris des travaux de réaménagement du lac aux Castors, lourdement affecté par la prolifération de plantes aquatiques. Les travaux, qui ont duré trois ans, ont fait en sorte que le bassin est désormais plus profond, avec plus de six mètres d’eau.
       
      Or, l’hiver dernier, la glace a cédé sous le poids d’un camion d’entretien, a indiqué au DevoirLuc Ferrandez, responsable des grands parcs au comité exécutif. Deux ans auparavant, un incident du même genre était survenu sur la patinoire, a confirmé la Ville. Au terme de la saison hivernale de 2016-2017, la Ville a finalement décidé de fermer la patinoire pour de bon. « On ne peut pas prendre le risque que quelqu’un ou un camion passe au travers de la glace lors des redoux », a expliqué Luc Ferrandez.
       
      La Ville soutient aussi que dans le contexte du réchauffement planétaire, le maintien d’une patinoire naturelle sur un bassin profond « représente un défi majeur ». « L’épaisseur de glace peut varier grandement avec les fluctuations de température et s’avérer non sécuritaire par périodes, tant pour les usagers que pour les employés municipaux », a précisé Anik de Repentigny, chargée de communication à la Ville de Montréal. Elle assure qu’il n’y a pas de problème de conception lié aux travaux effectués sur le site.
       
      Selon le professeur en sciences environnementales Robert McLeman, de plus en plus de municipalités canadiennes seront confrontées à ce genre de dilemmes. Le phénomène arrivera plus rapidement dans le sud de l'Ontario, au Québec et dans les Maritimes, estime le professeur de l'Université Wilfrid-Laurier, à Waterloo, en Ontario.
      M. McLeman est le cofondateur d'un projet de recherche, «RinkWatch», lancé il y a cinq ans pour mesurer les impacts à long terme des changements climatiques en observant... l'état des patinoires extérieures en Amérique du Nord. Les chercheurs ont pu ainsi prévoir l'allure que prendront les saisons de patinage extérieur.
      Ainsi, à Montréal, la saison de patinage sera réduite du tiers, peut-être même de 40%, dans la seconde moitié du siècle, prédit M. McLeman. Plus à l'ouest, à Calgary par exemple, on parle d'une réduction de 20 à 25% du temps de glace.
      Les municipalités seront donc de plus en plus confrontées à un dilemme: maintenir les patinoires extérieures pour des saisons sans cesse écourtées, ou dépenser de fortes sommes pour construire des patinoires réfrigérées ou des arénas.
      Afin de maintenir une belle glace extérieure, la température moyenne quotidienne doit être de -5 degrés. «Même à -4, vous ne pourrez pas patiner là-dessus», précise le professeur McLeman. Et c'est ce régime que nous réservent les changements climatiques, croit-il.
       
      Lire la suite
       
      Source : Le Devoir - La Presse
    • Par Laurent
      Il faudra s'habiller chaudement ce soir alors que la température ressentie avoisinera les -40, à Québec, dans la nuit de mardi à mercredi.
      De l'air arctique a fait son entrée sur le nord-ouest du Québec. Cette masse d'air très froide continuera d'envahir les régions plus au sud-est. Grâce aux vents vifs, le facteur éolien atteindra de moins 38 à moins 42 de la Baie James vers l'Abitibi-Témiscamingue dès ce soir, puis vers le Saguenay jusqu'au Mont Tremblant la nuit prochaine et mercredi matin. 

      Le froid extrême se fera encore plus insistant dans la nuit de mercredi à jeudi alors que les régions dans la couronne nord de Montréal seront affectées.
    • Par Laurent
      Une forte tempête de neige balaiera tout le Québec, mardi et mercredi, laissant derrière elle des précipitations variant entre 20 et 40 centimètres selon les régions. Selon Environnement Canada, l’importante dépression en provenance des Grands-Lacs n’épargnera qu’une seule région, l’Abitibi-Témiscamingue.
      Pour Montréal, il s’agira de la première bordée de la saison. Environ 20 centimètres de neige devraient s’abattre. À Québec, 25 centimètres sont attendus. Les vents seront parfois violents, des rafales pouvant atteindre 90 kilomètres à l’heure.
      Partout au Québec, les vents seront forts, causant de la poudrerie par endroits.
       
      Source
       
    • Par francais
      MétéoMédia prévoit un hiver froid au Québec et en Ontario avec un patron météo propice à d’abondantes précipitations, que ce soit sous forme de neige, de pluie ou de pluie verglaçante. Le cœur du froid devrait cependant être plus intense dans le centre du Canada, où le contexte atmosphérique favorisera davantage les descentes d’air arctique.
      « Le contexte atmosphérique favorisera les descentes du vortex polaire dans le centre du pays. On appuie cette hypothèse sur le positionnement du courant-jet (vents en haute altitude) qui ne devrait pas permettre à l’air chaud de remonter vers l’est du Canada. Ceci fera en sorte que les mois de décembre et février devraient être les plus corsés de l’hiver. Nos projections nous indiquent cependant que les conditions seront favorables à un redoux durant le mois de janvier », indique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.
       
      https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/un-hiver-corse-avec-une-pause-en-janvier/89375/
    • Par Rubies
      Bonjour,
      Je m'apprête avec bonheur à partir pour Montréal à la fin du mois de Décembre pour étudier à l' UdeM. Il faudra ainsi que je m'équipe pour les basses températures dès l'arrivée. Étant végétarienne, je ne souhaite pas acheter de produits contenant du cuir ou de la fourrure. J'ai cherché sur Internet et je ne trouve pas beaucoup de marques pour des chaussures et manteaux d'hiver abordables. Auriez-vous des conseils à me donner pour trouver ce que je cherche ? 
      Merci beaucoup d'avance !
    • Par lindsay
      Bonjours, mon conjoint et moi même entamons les démarche pour vivre au Canada. Mon conjonit est maçon en France et conduit également pas mal d'engin de TP, type: tracto- pelle, mini pelle ect, on m'a dit qu'au Canada, vu le grand froid l'hivers, les maçon ne bossaient pas, normal, me diriez- vous mais alors qu'elle job peut-il trouver en cet période? Peut-il travaillé comme conducteur d'engin de TP? 
      Merci pour vos réponses.
    • Par Laurent
      Une grande quantité de neige est tombée sur le Québec et particulièrement sur la région de Montréal. Aujourd'hui toutes les écoles de la région sont fermées et beaucoup de perturbations de le trafic aérien.
       


       

    • Par Laurent
      On prévoit des conditions hivernales dangereuses. On prévoit entre 25 et 50 centimètres de neige de jeudi à vendredi. Une dépression en formation remontera la côte-est américaine aujourd'hui et deviendra une tempête importante sur l'est du Québec à la suite de son développement rapide, voire explosif. La neige commencera à tomber ce matin, mais les conditions de tempête s'intensifieront en soirée jusqu'à vendredi matin. En plus de l'accumulation rapide de neige, les vents forts se mettront de la partie pour générer de la poudrerie. La tempête entraînera des vagues de forte amplitude sur l'estuaire et le Golfe du St-Laurent ainsi que la Baie des Chaleurs. Cela pourrait causer des problèmes à certains endroits le long des côtes lors des marées hautes de vendredi. ### L'accumulation rapide de neige rendra les déplacements difficiles. La visibilité sera soudainement réduite à presque nulle par moments dans la forte neige et la poudrerie. Veuillez continuer à surveiller les alertes et les prévisions émises par Environnement Canada. Pour signaler du temps violent, envoyez un courriel à ec.cpiq_tempetes-qspc_storms.ec@canada.ca ou publiez un gazouillis avec le mot-clic #météoqc.
       
    • Par Laurent
      Il fait moins 46 degrés, oui vous avez bien lu, -46 degrés celsius actuellement au Canada, mais le Canada c'est assez vaste, alors devinez où il fait  ce froid extrême.
       

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles