Aller au contenu
IMPORTANT : Gérez votre adresse de courriel En savoir plus… ×
Ficelle

Le climat (hors hiver) en Estrie?

Messages recommandés

Bonjour à tous!

Quelqu’un pourrait-il me donner des infos sur le type de climat en Estrie hors hivers en Estrie, par exemple Granby ou Sherbrooke?

Je ne trouve pas trop d'infos sur le sujet.

Infos ou une comparaison ?

Pour les sorties, les activités extérieures?

 

Je vous remercie ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 56 minutes, Ficelle a dit :

Bonjour à tous!

Quelqu’un pourrait-il me donner des infos sur le type de climat en Estrie hors hivers en Estrie, par exemple Granby ou Sherbrooke?

Je ne trouve pas trop d'infos sur le sujet.

Infos ou une comparaison ?

Pour les sorties, les activités extérieures?

 

Je vous remercie ;)

 

Comme partout dans le "sud" du Qc. Chaud et humide en été, orages violents, Variations importantes et rapides des températures. Printemps et automne agréables. Toujours prévoir un plan "B"... On ne choisit pas le Qc pour son climat de rêve, mais pour sa nature sauvage.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous!
Quelqu’un pourrait-il me donner des infos sur le type de climat en Estrie hors hivers en Estrie, par exemple Granby ou Sherbrooke?
Je ne trouve pas trop d'infos sur le sujet.
Infos ou une comparaison ?
Pour les sorties, les activités extérieures?
 
Je vous remercie
 


Slt
Habitant depuis cet été seulement sur granby, je te fais un topo qui m'est propre.
Je suis venu début juin seul pour préparer notre arrivé d'un juin. Début juin il faisait asser chaud (28-30) et humide. Fin juin juillet août pas bcp de grosses chaleurs (général au Québec cet été, pourris m'a t'on dit depuis belle lurette). septembre à été très chaud plus chaud que juillet août...il y a moins de mouches (mais il y en a quand même) mais il y a eu bcp de coccinelle (orange pas rouge) qui pique, la aussi cette année à été pas normal sur ça aussi.
Niveaux activités ici, c'est basé sur les activités familiales, sportives et ludiques. Des parcs, quelques sommets avec pistes été/hivers (bromont, sutton, orford,sutton par exemple). Montréal étant à un jet de pierres ça aide aussi avoir accès aux musées, bar branché, discothèques, aussi sinon.
Pour Sherbrooke, étant un peu plus en hauteur, il n'était pas rare qu'il pleuve sur Sherbrooke mais pas à granby par exemple. Je ne pense pas que granby ai à envier Sherbrooke pour les activitées, mais c'est personelle.
Nous venions du Sud de la france, donc la chaleur en été, on connait, c'est plus supportable ici même avec l'humidité. Énormément de gens on une piscine, on peut s' en passé, voir inutile si clim à la maison.
Voilà si tu d'autres question n'hésite pas.

Envoyé de mon LG-H812 en utilisant application mobile Immigrer.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super je vous remercie!

Pleins d'éléments! C'est cool!

C'est plus pour info, je viens pas pour le climat plus pour un tout ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Etienne27
      Cette réponse fait référence à cet article en particulier : Le Canada recrute massivement des français, mais comment s'expatrier
       
       
      Je prends le temps de me créer un compte, parce qu'après plus de 20 ans ici, les gens on le droit de savoir ce qui se passe tout du moins au Québec.
       
      Je suis francais et quebécois, j'ai la nationalité Française et Canadienne, j'ai habité 18 ans au quebec et 15 ans en France.
      Oui la France, c'est chiant, les gens surtout qui se plaignent constamment, rien ne va jamais, ça râle.. ça râle, et ça rale encore. Les loyers sont chers, depuis l'euro surtout la vie est chere, au boulot on fait constamment des heures sup, le chomage...C'est raciste, parfois homophobe, on sent a violence parfois quand on marche dans la rue.
       
      Mais qu'est ce que je fais là?? Allons au pays des caribous, avec les super gentils québecois toujours souriants, la neige, les grands espaces. Et chaque année je vois le numero spécial de l'express ou du point sur l'immigration au canada: " le Québec cherche des francophones et on a de l'emploi pour vous! Des annonces, des affiches, des super photos, le Canada a préparé pour vous une super communication qui finira de vous convaincre de faire le grand saut! Ce que vous ne savez pas, c'est que derriere cette réalité la se cache très souvent un cauchemar administratif, social, culturel, professionnel et personnel.
       
      Je vois d'ici les commentaires du genre : "fallait y penser avant d'immigrer", "personne n'a dit que c'était facile", "fallait se renseigner avant" etc etc. Le genre de commentaire qui vous fera bien sentir que c'est de votre faute, et que vous n'avez pas fait les choses comme il faut. Et c'est bien pour ces mêmes raison que je prends le temps d'écrire une réalité qui n'est peut être pas la réalité de tous, mais d'une bonne grosse partie des immigrants.
       
      Moi même je suis né au Canada, je suis canadien, et ma mère, qui est francaise, a tenu à ce que j'aille passer mon BAC en france. Et puis apres j'ai bien aimé,. je suis resté faire une maitrise dont une partie en Erasmus (pourquoi s'en priver!?
      A mon retour au quebec, 24 ans, grosse surprise: on ne me reconnait aucune étude, à peine les études secondaires. Depuis plus de 10 ans, je travaille ici comme si j'avais le bac. rien de plus. J'ai eu des postes à  responsabilité, mais mal payés, puisque souvent le salaire est aussi en fonction du niveau de diplomation.
       
      IMMIGRATION: Il faut considérer que Le canada et Québec sont 2 entités différentes. C'est pas parce que le canada te donne un permis de séjour que tu peux étudier ou travailler. tu as juste le droit d'etre la, sur le trottoir,à prendre une photo. Les démarches vont être longues, et tu vas assez vite mettre 2000$ entre tes demandes de permis, de visa, ta visite médicale etc etc..
       
      QUEBEC: Le Quebec en france, c'est le reve des grands espaces, des gens gentils, acceuillants et chaleureux. On ne le sait pas en France, mais de tous les immigrants, ceux qui ont la plus mauvaise presse au Québec, c'est les francais! (moi ca va, je passe inaperçu :). En france on entends parfois :" y'a trop d'arabes en France, au quebec on entends :^" Y'a trop de francais au Quebec" fait pas ton francais, y'é tellement francais (pour dire un peu chiant). Plein de mes copines quebecoises ne veulent tout simplement pas sortir avec des francais. Racisme me direz vous... ignorance plutot. RIen que d'enmtendre des francais parler on va te trouver arrogant avec ton accent. Ici ce qui est bien vu c'est d'etre d'accord sur tout. Le consensus. En france c'est l'inverse, une soirée ou on arrete pas de discuter, de pas etre d'accord, de se faire l'avocat du diable, de pousser le visse jusqu'à essayer d'argumenter meme sur des choses dont on est pas tout à fait d'accord. Ici ca dégoute les gens ca.. on ne vous comprendra pas, et ca repousse les gens. Dites vous bien que le fait que vous ayez laché vos amis, votre famille, la bonne bouffe et un climat tempéré les gens ici n'en n'ont rien à foutre. La france e3st si mal percue que les québecois ont intériorisés que les gens "fuient" l'europe et se réfugient au Québec. Par conséquent on se positionne en sauveur des immigrants qui n'en peuvent plus de leur pays de fous. 
       
      ETUDES: tes diplômes ne seront pas reconnus, il va te créditer tout au plus la moitié, il faudra que tu paies l'université 4 fois le prix des canadiens pour pouvoir faire tes cours qui ne te seront pas reconnus, pour pouvoir avoir un diplome canadien pour pouvoir travailler ici avec. Ca te coutera cher et ca durera longtemps. Pendant ce temps la tu ne pourras pas travailler et tu vas vivre assez misérablement la première année ou les 2 premieres années de ton arrivée.
       
      TRAVAIL:  Au Quebec, la majorité des gens ont 10 jours de vacances par année. et 2 jours de maladies. avec 3 fériés. Vous pensez peut etre que vous aurez une plus grosse paye, mais si vous prenez 2 ou 3 semaines sans soldes vous amputez d'autant votre salaire annuel. Tu oublies de faire le pont, tu oublies les RTT, tu prendras 5 jours a noel et tu auras 5 jours en été. Tu as autant d'impots à payer qu'.en france et un systeme social digne de l'angleterre...j'exagère à peine. De toutes facons il y a surtout des petits boulots payés a 12$ canadien de l'heure. C'est un peu comme les états unis ici. on travaille dur, le jour le soir les fin de semaine et on peut t'embaucher en 24h mais aussi te licenscer en 24h. Mais avant de travailler, il faudra que tu aies ton permis de séjour, ton permis de travail et tes études reconnues et aussi refait tes études parce que c'est ca la beauté du protectionnisme.
       
      SECU: tu ne pourras pas voir de medecin dans la journée, le delais d'attente à l'hopital (oui tu as le rhum: tu vas a l'hopital) est de 20heures. Il y a une pénurie de medecin de famille (tu n'en auras pas). La sécu ne rembourse rien pour les dents et les yeux (détartrage chez le dentiste 220$ - 23 euros en france, tarif conventionné par la sécu). Les médicaments sont moins remboursés etc etc.. grosse galère, tu as quelque chose de grave tu attendras probablement 2 mois avant de pouvoir voir un spécialiste. Mais tu ne le feras pas, tu seras malade et tu seras obligé d'aller dans le privé et de payer 400$ ta consultation.
       
      CLIMAT: Sois pret a l'hiver, a mettre 700$ dans une veste, a mettre des gants, des combi (calecons longs) sous ton pentalon et ca dure 6 mois par an. Un an ca va, c'est meme marrant. 2 aussi, 5 tu vas en avoir raz le cul, surtout si les 2 mois d'été il a pas fait beau. La on est le 14 decembre, jour a 9h, nuit a 16h. dur dur sur le moral en plus du froid glacial.
       
      SOCIAL: si t'es francais ca part mal. Si t'aimes les bonnes bouffes aussi. Les restos sont hors de prix (mais pas les fast foods). La bouffe est suepr chère, l'alcool et les fromages des produits de luxe. La viande est chère aussi. les boites ferment a 2h ou 3h. l'alcool n'est plus en vente libre. Dans les SAQ (magasins d'état pour l'alcool) on peut vendre jusqu'à 20 ou 22h maximum. Tu oublies Easy jet et de voir autre chose dans ton année. La premiere ville le fun c'est new york, c'est a 7h de bus. 250$ la nuit la bas en air B&B. Prévoit ton budjet. En terme de niveau de vie, ton loyer te couteras moins cher, mais tu devras chauffer pendant 6 mois, ton abonnement de téléphone te coutera 75$ avec les taxes. Un abonnement internet illimité 80$ aussi au bas mot. Ensuite tu vas probablement galérer socialement parce que les gens ne se mélangent pas. tu vas etre forcé de rencontrer des gens de ton pays, parce que ui on va te faire de beaux accueils sur la forme, mais ca n'ira pas beaucoup plus loin malheureusement (oui, je suis critique sur les quebecois parce que j'en suis un aussi, et je vois bien comment ca se passe. La france est parfois plus dure, mais beaucoup plus franche et moins hypocrite).
       
      Bon Je ne vais pas plus loin, je pense que tu as compris mon message.  Avant de laisser ton pays, ta culture, ta langue, ton beau climat, ta famille et tes amis et ton boulot, avant de laisser ton appart, de payer des 2000$ de frais pour immigrer, des billets d'avion et de te pointer comme si tout le monde était gentil et bienveillant ici, penses y a 2 fois, parce que ce ne sera pas plus facile ici qu'ailleurs. Il y a un gros protectionnisme sur le travail, sur la reconnaissance des études, et tu trouveras juste des jobs a 12$ de l'heure ou tu devras travailler la nuit et rentrer chez toi a -25C l'hiver et tu vas etre un peu dégouté et en plus on va te dire, apres tous ces efforts pécniers, ces sacrifices, que tu as probablement "fui" la france ou ton pays parce que ca doit etre insupportable la bas et que de toutes maniere, si tant de gens viennent au Québec, c'est sans doute parce que c'est la meilleur endroit ou vivre.
       
      Je n'ai qu'une chose à dire: Le Canada et le Quebec: Bravo, très joli coup de communication! ET ca marche, des millions en demandes d'immigrations avec une rétention résiduelle. Les immigrants ne restent pas. C'est trop dur. Meme les jeunes qui viennent étudier ici et ont un diplome canadien repartent dans leur pays.
      Les immigrants se ruinent, triment, ont perdus 1 ou 2 ou 3 ans de leur vie et repartent avec envcore moins que ce avec quoi ils sont arrivés. et ils ont laissé au passage des miliers de $ au canada.
       
       
       
       
       
    • Par immigrer.com
      Le marché immobilier de l'Estrie séduit les Français
      Mise à jour le vendredi 29 janvier 2016 à 9 h 02 HNE   Les Français sont sans cesse plus nombreux à investir dans le marché immobilier de l'Estrie. Pour plusieurs, la conjoncture économique et la force de l'euro sont des incitatifs majeurs à se porter acquéreur d'une propriété dans la région.
      D'autres sont plutôt attirés par les grands espaces du Québec, mais aussi par un climat politique et économique plus favorable que sur le Vieux Continent. « Beaucoup de Français s'intéressent à la région de Sherbrooke, des Cantons-de-l'Est, à cause du climat, du relief, mais aussi pour les services comme les écoles et les hôpitaux », explique le courtier immobilier André Lavallée.
      Le consul honoraire de France en Estrie, François Gitzhofer, confirme que de plus en plus de Français s'intéressent au marché immobilier estrien : « J'ai vraiment remarqué une augmentation qui va de pair avec l'augmentation du nombre de filiales françaises qui s'implantent au Québec, entre autres. »
      Mais il n'y a pas que l'aspect économique qui séduit. « En France, ça devient peut-être un peu lourd, un peu difficile. Ils viennent pour bénéficier d'une qualité de vie, une qualité de vie que l'on a beaucoup ici à Sherbrooke et en Estrie. Il y avait une douceur de vivre en France que l'on retrouve ici », explique Marie-Christine Chassot de Florencourt, une Française d'origine installée dans la région depuis cinq ans.
      Le rêve québécois
      Mme Chassot de Florencourt a acheté une propriété sur la rue Prospect, à Sherbrooke. Elle et son conjoint ont eu un véritable coup de foudre pour la résidence, qui était en décrépitude. « J'ai tout de suite vu tout le potentiel de cette maison et je me suis dit qu'il y avait un patrimoine qu'il fallait sauver. »
      La demeure, qui avait appartenu à Henry Beckett, est devenue le Gîte de l'île de Garde. On y expose des oeuvres d'art et elle loge des touristes, souvent des Français qui souhaitent comme eux investir en Estrie.
      C'est le cas de Philippe et Julie Allin, qui sont présentement en vacances à Sherbrooke. Ils désirent se porter acquéreurs d'un immeuble de logements dans la région. « Le Canada en général et le Québec représentent tout un ensemble d'avantages qui n'existent pas ailleurs », soutient M. Allin. « Dernièrement, on a senti pas mal de tensions. Ça pousse à réfléchir pour nos enfants. On va voir l'évolution. C'est vrai que c'est pas mal tendu en ce moment », ajoute sa conjointe.
      On compte 5000 Français qui résident en Estrie, dont 850 étudiants.
       
      suite et source: http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/01/29/001-marche-immobilier-francais-estrie-sherbrooke.shtml
    • Par UBRANE
      Article du 26 novembre sur CBC Radio-canada : http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2015/11/26/014-toronto-paris-climat-prix.shtml
       

       
      Toronto est l'une des trois finalistes dans la catégorie finance et développement économique au Sommet des maires sur le climat à Paris.
       
      Chaque année, la coalition mondiale des maires (C40) récompense une ville qui a su se démarquer dans ses actions pour combattre les changements climatiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
       
      La Ville Reine, représentée par l'agence municipale Toronto Atmospheric Fund, est l'une des finalistes cette année. Les autres villes concurrentes sont Londres et Johannesburg.
       
      Créé en 1991, le Toronto Atmospheric Fund a pour mission d'identifier toutes les sources d'émissions de gaz à effet de serre de la ville que ce soit dans le transport, les édifices ou les usines. L'agence municipale investit ensuite dans des solutions novatrices pour réduire l'empreinte carbone de Toronto. Parmi celles-ci, on retrouve le système de refroidissement des immeubles du centre-ville qui utilise l'eau du lac Ontario, les toits verts et le service de covoiturage Autoshare.
       
      Les prix C40 seront remis en soirée le 3 décembre à Paris.
    • Par Cindy Kloé
      Bonjour, j'aurais aimé savoir dans quelle région fait-il le plus chaud au Canada (Dans la partie francophone)? Quelles sont les moyennes de température en été et en hiver?

      Merci d'avance :-)
    • Par futurquébecois
      La ville de Toronto songe à demander l'aide de l'armée pour nettoyer la ville, opération dont les coûts devraient avoisiner les 75 millions de dollars, et prendre jusqu'à huit semaines.

      À lire : http://www.rcinet.ca/fr/2014/01/03/paralysee-par-une-tempete-de-verglas-la-ville-de-toronto-envisage-de-demander-laide-larmee/
    • Par futurquébecois
      Extrait :

      Un avertissement de refroidissement éolien a également été émis au Manitoba, la province devant connaître des conditions de froid extrême d’ici à mardi.
      «Le refroidissement allant de -45 à -50 devrait généralement persister pour les jours suivants, même si certaines régions devraient connaître un répit lorsque les vents se calmeront, a indiqué Environnement Canada, dimanche.
      À cette température, des engelures peuvent survenir en moins de cinq minutes sur la peau exposée.»







      A lire sur : http://www.journaldequebec.com/2013/12/29/les-provinces-de-lest-subissent-a-nouveau-le-courroux-de-lhiver
    • Par Laurent
      http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/prets-pour-une-premiere-tempete-de-neige-/16780/
    • Par SophieGM
      Bonjour à tous,
      alors voila, on débute notre projet pour venir s'installer dans la belle province, date d'arrivée envisagée été 2016, le temps de faire toute la procédure d'rrivée en travailleur qualifié en résidence permanente pr mon mari et notre famille (2 enfants de 4 et 7 aujourd'hui, qui auront donc 6/7 ans et 9/10 a notre arrivée sur place.
      Nous étudions le marché du travail vis a vis du futur secteur de recherches de mon mari et notre choix se portrait sur Sherbrooke. Cette ville nous l'air idéale de par sa taille humaine et son emplacement entre québec et montreal, dans un bassin qui offre pas mal de perspectives dans l'industrie et les les techniques d'usinage.

      J'aimerais avoir l'avis de vous autres qui avez immigré au québec et qui vous aussi avez choisi cette ville.
      Nous mettrons nos enfants dans une école publique, quelles sont les mieux réputées? cela conditionnera notre recherche de logement au moment venu, puisque les écoles sont rattachées au lieu de résidence des enfants.

      Le transport en commun est il aisé? nous aurons une voiture pour les déplacements dom - travail de mon mon mari mais moi je ferai sans

      Je compte m'occuper des enfants dans un premier pour etre présente lors de leur intégration (école etc..) je chercherai une job ensuite (administratif).

      J'ai pu constater en cherchant un peu que les logements ont un prix très abordables, y'a til des quartiers cependant à privilégier par rapport a d'autres?

      Je vous remercie par avance de votre gentillesse !
    • Par futurquébecois
      Canada: une cascade de brouillard dévale les montagnes Une large vague de brouillard, haute de plusieurs centaines de mètres, s'est formée et a dévalé les montagnes de l'île canadienne de Terre-Neuve, au bord du Golfe du Saint-Laurent. Le 30/08/2013 à 20:57
      Mis à jour le 30/08/2013 à 20:58 Ce soulèvement orographique a été filmé par un témoin le 20 août 2013, sur l'île canadienne de Terre-Neuve dans le Golfe du Saint-Laurent (Capture Youtube - BFMTV)
      1 / 1

      La scène filmée par un témoin sur place fait froid dans le dos, mais le phénomène est tout ce qu'il y a de plus naturel. Le 20 août, une immense vague de brouillard de la taille des montagnes alentours a dévalé les flancs et pris d'assaut une petite route de campagne dans l'île canadienne Terre-Neuve, au bord du Saint-Laurent.
      Ce soulèvement orographique, au pied du mont Long Range (814 mètres), est une masse d'air chargée d'humidité depuis la baie et bloquée par le relief, explique le site Futura Sciences.
      En s'élevant, l'air humide voit sa pression et sa température diminuer. La vapeur d'eau se condense en gouttelettes et se concentre au niveau du sol en formant un épais brouillard de plusieurs centaines de mètres.

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xhndDBfMAg0

      Un phénomène courant En réalité, les soulèvements orographiques sont courants dans les chaînes montagneuses du monde entier. Dès qu'un obstacle suffisamment élevé peut bloquer l'avancée du vent, les épais brouillards se forment. Plus le relief est élevé, plus le nuage sera grand et épais.


      http://www.bfmtv.com/planete/canada-une-cascade-brouillard-devale-montagnes-592478.html
    • Par futurquébecois
      Première canicule en vue au Québec


      Le Québec vivra peut-être sa première canicule de la saison, puisque soleil et grande chaleur seront au rendez-vous pendant plusieurs jours.

      Environnement Canada prévoit des températures qui frôleront les 30 degrés Celsius, au moins jusqu'à jeudi prochain. Le soleil sera omniprésent, si ce n'est de très faibles risques d'averses qui sont prévus mardi et mercredi.

      En raison de l'humidité, les températures ressenties pourraient atteindre 40 degrés, à Montréal notamment.

      Environnement Canada souligne que la qualité de l'air pourrait se détériorer. Les activités physiques intenses à l'extérieur sont donc déconseillées.


      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2013/07/13/001-canicule-chaleur-quebec.shtml
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles