Aller au contenu
immigrer.com

Montréal vient d'élire une femme à sa tête

Messages recommandés

il y a 3 minutes, Mark-Beaubien a dit :

Je crois que ce n'est pas trop demandé d'exiger, oui exiger que les gens qui vivent au Québec parlent la langue officielle du Québec. Si tu te sens citoyen de seconde en ne parlant pas la langue de l'endroit où tu vis, tu ne peux blâmer que la face que tu vois dans le miroir. Il y a des limites à être bonasse quoi.

Justement ils demandent la citoyenneté canadienne... la citoyenneté québécoise n'existe pas encore... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, juetben a dit :

Justement ils demandent la citoyenneté canadienne... la citoyenneté québécoise n'existe pas encore... 

 

On en revient à ce que je disais: seule l'indépendance peut donner le levier nécessaire à imposer notre langue dans notre province.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Mark-Beaubien a dit :

 

On en revient à ce que je disais: seule l'indépendance peut donner le levier nécessaire à imposer notre langue dans notre province.

 

Pour ce qui est des citoyens de seconde zone, jimmy se demandaient pourquoi un pakistanais qui ne parle pas un traître de mot en français obtient le droit de parrainer un autre qui lui non plus ne peut pas dire "bonjour qu'est-ce que je peux faire pour vous?"

 

C'est parce que le citoyen pakistanais a exactement les mêmes droits que toi. Même dans un Québec indépendant, personne ne souhaite priver à ce Pakistanais-là le droit de tomber amoureux d'une charmante fille ne parlant que le farsi et l'anglais. Cependant, la citoyenneté québécoise pourrait être conditionnelle à la réussite d'un test de français, lors de la demande de citoyenne de madame.

 

La question est: la citoyenneté québécoise, existera-t-elle un jour? Pas sûr. Parce que, vois-tu, le Pakistanais qui se fiche du français, il a lui aussi le droit de vote comme toi et moi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Mark-Beaubien a dit :

Je crois que ce n'est pas trop demandé d'exiger, oui exiger que les gens qui vivent au Québec parlent la langue officielle du Québec. Si tu te sens citoyen de seconde en ne parlant pas la langue de l'endroit où tu vis, tu ne peux blâmer que la face que tu vois dans le miroir. Il y a des limites à être bonasse quoi.

 

@Mark-Beaubien t'as vraiment envie d'un scénario à la belge (Francophone-Flamand) ici au Québec? Je vais dès à présent importer le principe des communes à facilité pour Montréal et Gatineau :10_wink: + le principe de protection des minorités linguistiques ... avec le contexte d'ici et l'histoire des 1ere nations, ça va être un bazard pas possible.

Modifié par qwintine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@qwintine Pour être honnête, les Flamands ont raison de se plaindre des communes à facilité. Comme les Québécois ont raison de se plaindre des allophones qui n'apprennent pas le français. Ce n'est pas importer un problème, c'est deux problèmes qui se ressemblent.

 

@Kweli je te rejoins plus ou moins: on ne peut pas accepter que des Francophones au Québec, c'est évident. Cela dit, j'irais plus loin que la simple citoyenneté: obligation d'apprendre la langue sinon on coupe toutes les aides gouvernementales au bout d'un an ou deux. Ce n,est pas ce qu'ils font aux Pays-Bas ça ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Mark-Beaubien a dit :

 

@Kweli je te rejoins plus ou moins: on ne peut pas accepter que des Francophones au Québec, c'est évident. Cela dit, j'irais plus loin que la simple citoyenneté: obligation d'apprendre la langue sinon on coupe toutes les aides gouvernementales au bout d'un an ou deux. Ce n,est pas ce qu'ils font aux Pays-Bas ça ? 

 

Et dans plusieurs pays scandinaves. Tu ne parles pas la langue? On te donne des cours, et tu es payé d'ailleurs. Mais pas question d'obtenir la citoyenneté si tu ne réussis pas un test de langue. Mais le Québec ne peut pas faire cela pour une raison: même indépendant, le Québec n'a pas qu'une seule nation fondatrice, la francophone. Il y a aussi des anglophones et les Premières Nations. Limiter les aides gouvernementales aux seules personnes qui parlent français équivaut à des plans pour passer des années et des années devant les tribunaux. Et à compromettre le projet même de pays. Comme je le disais plus haut, ces gens ont le droit de vote aussi. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Mark-Beaubien a dit :

@qwintine Pour être honnête, les Flamands ont raison de se plaindre des communes à facilité. Comme les Québécois ont raison de se plaindre des allophones qui n'apprennent pas le français. Ce n'est pas importer un problème, c'est deux problèmes qui se ressemblent.

 

il y a 4 minutes, Kweli a dit :

Mais le Québec ne peut pas faire cela pour une raison: même indépendant, le Québec n'a pas qu'une seule nation fondatrice, la francophone. Il y a aussi des anglophones et les Premières Nations. Limiter les aides gouvernementales aux seules personnes qui parlent français équivaut à des plans pour passer des années et des années devant les tribunaux. Et à compromettre le projet même de pays. Comme je le disais plus haut, ces gens ont le droit de vote aussi. 

 

@Mark-Beaubien si je me réfère à ce que dit @Kweli on va importer le bordel belge!

Un état Bilingue ou on apprend à même niveau les deux langue est bien plus facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, qwintine a dit :

 

 

@Mark-Beaubien si je me réfère à ce que dit @Kweli on va importer le bordel belge!

Un état Bilingue ou on apprend à même niveau les deux langue est bien plus facile.

 

Un état bilingue signifie, à moyen terme, voire à court terme, un état unilingue anglophone. Il ne me restera plus qu'à rentrer en Flandres alors... :( 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Kweli a dit :

 

Et dans plusieurs pays scandinaves. Tu ne parles pas la langue? On te donne des cours, et tu es payé d'ailleurs. Mais pas question d'obtenir la citoyenneté si tu ne réussis pas un test de langue. Mais le Québec ne peut pas faire cela pour une raison: même indépendant, le Québec n'a pas qu'une seule nation fondatrice, la francophone. Il y a aussi des anglophones et les Premières Nations. Limiter les aides gouvernementales aux seules personnes qui parlent français équivaut à des plans pour passer des années et des années devant les tribunaux. Et à compromettre le projet même de pays. Comme je le disais plus haut, ces gens ont le droit de vote aussi. 

 

 

Finalement, tu démontres simplement à quel point le français est en danger au Québec. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Mark-Beaubien a dit :

 

Un état bilingue signifie, à moyen terme, voire à court terme, un état unilingue anglophone. Il ne me restera plus qu'à rentrer en Flandres alors... :( 

 

@Mark-Beaubien je me recite et rephrase Bilingue: tout le monde apprend les deux langues et les maîtrise au même niveau!

 

Hormis de la paranoïa, je vois pas en quoi ça mènerait à l'unilinguisme car en fait tu renforces la langue la plus faible (moins représentée). Si on suit votre raisonnement : le flamand (6.5 M locuteurs), le néerlandais (17Mio locuteurs), le luxembourgeois (400K locuteurs), les langues scandinaves, le polonais  et j'en passe auraient tous disparus au profit des langues "impérialistes" tel que le français, l'anglais, l'allemand et le russe depuis des dizaines d'années voir siècles. Et ce n'est pas le cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a une donnée qu'il faut se rappeler ici...c'est le contexte historique

 

Évidemment je m'amuse souvent sur ce forum a diaboliser les anglos (hey on s'amuse comme ont peut:) )

Et pour faire fâcher mon chum Juetben j'en rajoute une couche en disant que le vote des anglos ne compte pas....hi hi 

 

Mais au delà de toutes les blagues et taquineries encore une fois il faut se rappeler le contexte historique

 

Par un beau matin de 1759 l'armée britannique a envahie la ville de Québec qui était a l'époque la capitale de la Nouvelle France en tuant de gens, en incendiants des maisons, ont pratiqués le politique de la terre brulée et ont pendu des résistants

On parle ici d'une vraie guerre...tout comme quand les Nazis ont envahis la France, la Belgique...c'est pareil, c'est exactement la même chose qui est arrivé ici...et ils l'on gagné les Anglos

 

Par la suite la France a fait la paix avec l'Angleterre, ils se sont échangé le Canada versus la Guadeloupe et Martinique

 

A partir de la, on (les Canadiens Français) n'ont plus rien a dire...on a perdu, bye bye le fait français en Amérique

 

Les Anglais...et c'est rare ont fait une petite erreur: pour ne pas que les Canadiens Français se joignent a la guerre d'indépendance des États-Unis qui visait justement a ce que les USA se sépare de l'empire britannique ils ont promis au Canadiens Français qu'ils pourraient conserver leur langue, leurs écoles, leurs coutumes, leurs religions...ce que les États-Unis n'offraient pas aux Canadiens Français

Les Anglais ont aussi fait la même offre aux Autochtones; ils pourraient conserver leurs langues , leurs cultures, une partie de leur territoire.....mais tout ca était conditionnel a ce qu'ils ne mêlent pas de la révolution américaine...révolution américaine qui était en partie financé par...je vous le donne en mille : la France

 

Il faut savoir qu'a l'époque le discours américains était : ''joignez vous a nous et devenez américains...ou si vous ne vous joignez pas a nous, ben on va vous exterminer''

Plusieurs nations autochtones se sont fondu a l'Amérique, ils ont perdu leur langue , leur culture, leur tradition....et d'autres nations ont refusés de se soumettre et ils ont été exterminés.

 

Donc on en est la aujourd'hui. 

Nous avons perdu la guerre...sauf que nous avons conservé notre langue, notre culture et cela sur un territoire bien précis : le Québec

Selon les lois internationales nous avons tout a fait le droit de constituer notre propre pays, le tout démocratiquement (en passant selon les lois internationales l,Assemblée Nationale du Québec est légitime, constituante et compétente pour décider de toute chose, y compris de déclarer l'indépendance puisqu'elle a été élue démocratiquement...donc pas besoin de référendum....mais bon il serait préférable que ca se fasse par référendum)

 

Une fois l'indépendance acquise nous aurons tous les droits et les pouvoirs pour décider comment appliquer les politiques linguistique

 

Par exemple une des possibilités...et c'est celle que je préfère il n'y aurait plus de système scolaire francophone et un autre anglophone

Il y aurait un seul système, 60% en français et 40% en anglais

 

Ainsi tout le monde...enfin la deuxième génération maitriserait la langue de la majorité et serait fonctionnel en anglais aussi

 

Je ne l'ai pas inventé c'est l'idée de plusieurs observateurs de la chose, dont Julius Grey

 

Vous allez dire wow super quelle bonne idée....et bien non ce n'est pas si simple

Qui va s'opposer a ca ? Les Anglos

Ils ne veulent rien savoir....que leur progéniture soit dans un système scolaire majoritairement francophone, cette langue de petit nègre (speak white) ....ouache quelle horreur pour eux

 

Vous voyez le problème...il s'agit d'un rapport de force qui ne peut se régler que par l'indépendance

 

 

ajout : les Anglos évidemment préfèrent la situation actuelle....et quelle est cette situation actuelle?...et bien tranquillement pas vite avec l'immigration massive de gens, qui soit se câlice bien du Québec français...comme on en voit régulièrement sur ce forum (l'équivalent des collabos), soit une immigration de gens qui ne disent pas un mot de français....et qui ne voient pas pourquoi ils l'apprendraient...et bien le problème se résoudra par lui-même (en passant les dernières statistiques du ministère de l'immigration disent que l'on est maintenant a 60% des immigrants qui ne parlent pas français en arrivant)

http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/alexandre-sirois/201711/12/01-5143263-ou-sont-passes-les-immigrants-francophones.php

 

 

Comme j'écrivais plus haut, René Lévesque disait que le Canada veut nous noyer par l'immigration....et il ajoutait; ''maintenant que nous avons un ministère de l'immigration Québécois, nous pourrons enregistrer la noyade''

 

Vive le Québec libre...c'est la seule solution

 

 

 

 

 

 

 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, qwintine a dit :

 

@Mark-Beaubien je me recite et rephrase Bilingue: tout le monde apprend les deux langues et les maîtrise au même niveau!

 

Hormis de la paranoïa, je vois pas en quoi ça mènerait à l'unilinguisme car en fait tu renforces la langue la plus faible (moins représentée). Si on suit votre raisonnement : le flamand (6.5 M locuteurs), le néerlandais (17Mio locuteurs), le luxembourgeois (400K locuteurs), les langues scandinaves, le polonais  et j'en passe auraient tous disparus au profit des langues "impérialistes" tel que le français, l'anglais, l'allemand et le russe depuis des dizaines d'années voir siècles. Et ce n'est pas le cas.

 

Tu rêves tout haut dans ta tête fieu ! Et en couleur en plus.

 

Les exemples que tu cites, hormis la Flandre, sont tous des pays INDÉPENDANTS, qui sont maîtres de leur destinée, qui peuvent prendre des mesures pour protéger leur langue et leur culture. Ils peuvent aussi choisir leur immigration. 

 

La Flandre se bat depuis des années pour se protéger, parfois maladroitement j'en conviens, mais par là passe leur salut. Et la Flandre peut quand même compter sur un "allié" qui parle la même langue: les Pays-Bas. De plus, ils ont en face une vingtaine de langues réparties un peu partout sur le continent. La division ne fait pas la force. Le Québec, lui, pèse 8 millions de locuteurs, même pas tous francophones, et est entouré de la principale langue mondiale qui pèse, grosse modo, 45 fois plus lourd que lui démographiquement.

 

Ajoute à cela le volet historique différent (je laisse le soin à jimmy de s'en charger), et tu comprendras que le français est grandement menacé en Amérique du Nord, qwintine. Tu peux t'en foutre, tu peux vouloir que l'anglais écrase tout ici, mais tu ne peux nier que le français est menacé.

 

 

 

 

Modifié par Mark-Beaubien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Mark-Beaubien a dit :

 

Tu rêves tout haut dans ta tête fieu ! Et en couleur en plus.

 

Les exemples que tu cites, hormis la Flandre, sont tous des pays INDÉPENDANTS, qui sont maîtres de leur destinée, qui peuvent prendre des mesures pour protéger leur langue et leur culture. Ils peuvent aussi choisir leur immigration. 

 

La Flandre se bat depuis des années pour se protéger, parfois maladroitement j'en conviens, mais par là passe leur salut. Et la Flandre peut quand même compter sur un "allié" qui parle la même langue: les Pays-Bas. De plus, ils ont en face une vingtaine de langues réparties un peu partout sur le continent. La division ne fait pas la force. Le Québec, lui, pèse 8 millions de locuteurs, même pas tous francophones, et est entouré de la principale langue mondiale qui pèse, grosse modo, 45 fois plus lourd que lui démographiquement.

 

Ajoute à cela le volet historique différent (je laisse le soin à jimmy de s'en charger), et tu comprendra que le français est grandement menacé en Amérique du Nord, qwintine. Tu peux t'en foutre, tu peux vouloir que l'anglais écrase tout ici, mais tu ne peux nier que le français est menacé.

 

@Mark-Beaubien on se clame ! Je n'ai pas dit que je voulais que l'anglais écrase tout, je me relis et je n'en vois pas de trace. Je parle de bilinguisme comme une solution équilibrée pour deux langues. Enfin l'histoire montre que les langues ne disparaissent pas comme cela. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Mark-Beaubien a dit :

Ajoute à cela le volet historique différent (je laisse le soin à jimmy de s'en charger), et tu comprendras que le français est grandement menacé en Amérique du Nord, qwintine. Tu peux t'en foutre, tu peux vouloir que l'anglais écrase tout ici, mais tu ne peux nier que le français est menacé.

 

 

Le français est menacé, mais la solution avancée (soit l'indépendance du Québec) est loin d'être à notre portée et encore, même avec l'indépendance, ce ne serait pas gagné pour autant. 

 

@quintine: Enfin l'histoire montre que les langues ne disparaissent pas comme cela. 

Pourtant si. Le français a presque disparue en Nouvelle-Orléans et en Louisiane. Dans les communautés françophones hors Québec, à part l'Acadie, dans une génération ou deux, il n'y aura plus de francophones. Et les langues autochtones ont disparu: le huron-wendat, l'abénakis ou le micmac n'existent plus. Les langues autochtones qui existent encore sont paradoxalement sauvées par les réserves. Si celles-ci sont démantelées, l'innu, l'atikamekw ou le mohawk disparaissent dans moins de 30 ans. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Kweli a dit :

 

 

Le français est menacé, mais la solution avancée (soit l'indépendance du Québec) est loin d'être à notre portée et encore, même avec l'indépendance, ce ne serait pas gagné pour autant. 

 

@quintine: Enfin l'histoire montre que les langues ne disparaissent pas comme cela. 

Pourtant si. Le français a presque disparue en Nouvelle-Orléans et en Louisiane. Dans les communautés françophones hors Québec, à part l'Acadie, dans une génération ou deux, il n'y aura plus de francophones. Et les langues autochtones ont disparu: le huron-wendat, l'abénakis ou le micmac n'existent plus. Les langues autochtones qui existent encore sont paradoxalement sauvées par les réserves. Si celles-ci sont démantelées, l'innu, l'atikamekw ou le mohawk disparaissent dans moins de 30 ans. 

 

 

Selon les statistiques officielles, ce qu'ils appellent pompeusement ''les transferts linguistique vers l'anglais par les communautés francophone du Canada'' sont de 30% par génération (9% en Acadie)

 

Ma famille est originaire du Manitoba, seulement mon père et ma mère ont quitté le Manitoba pour venir vivre au Québec. Leurs 8 frères et soeurs sont restés au Manitoba.

Tout ce monde la, la génération de mes parents parlaient français parfaitement

Leurs enfants, donc ma génération parlaient tous français...mais avec un léger accent

Leurs enfants a eux, donc la génération de mes enfants parlent rarement le français car ils ont épousés des gens de toutes origines (autre que franco-manitobain)

 

Leurs enfants a eux, donc la génération de mes petits enfants.....pas un mot de français 

 

C'est ca le Canada....c'est la disparition d'une langue dans un pays

 

Quintine: dans un contexte ou sur un continent il y a 7 millions de personnes qui parlent français et 330 Millions qui parlent l'anglais.....ben ca n'existe pas le bilinguisme

Un jour ou l'autre une des deux langues va l'emporter sur l'autre....et ca ne sera pas le français

 

De plus, comme le disait René Lévesque, si tout est bilingue c'est envoyer un message aux immigrants qui dit : hey pourquoi apprendre le français puisque tout est bilingue

 

Dans le contexte Québécois, le bilinguisme c'est la fin du français en Amérique

 

 

 

 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 19 minutes, Kweli a dit :

 

 

Le français est menacé, mais la solution avancée (soit l'indépendance du Québec) est loin d'être à notre portée et encore, même avec l'indépendance, ce ne serait pas gagné pour autant. 

 

@quintine: Enfin l'histoire montre que les langues ne disparaissent pas comme cela. 

Pourtant si. Le français a presque disparue en Nouvelle-Orléans et en Louisiane. Dans les communautés françophones hors Québec, à part l'Acadie, dans une génération ou deux, il n'y aura plus de francophones. Et les langues autochtones ont disparu: le huron-wendat, l'abénakis ou le micmac n'existent plus. Les langues autochtones qui existent encore sont paradoxalement sauvées par les réserves. Si celles-ci sont démantelées, l'innu, l'atikamekw ou le mohawk disparaissent dans moins de 30 ans. 

 

 

En Afrique aussi de nombreuses langues sont menacées, non ? Avec la mondialisation, des langues comme l'anglais écrasent tout. L'Afrique du Sud n'en est qu'un exemple parmi d'autres j'imagine.

 

Sinon, tu m'as devancé avec la Louisiane, etc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Kweli a dit :

 

Il n'y a aucun mystère là-dedans. Un citoyen canadien quel que soit son origine a exactement les mêmes droits qu'un autre. Et tu ne voudrais pas d'un pays qui offre une citoyenneté de seconde zone, où certains citoyens ont moins de droits que d'autres. 

 

 

Y a plein de pays qui sont comme cela avec des droits limités et je t'assure qu'un grand nombre de migrants venant de ces pays qui désirent immigrer au Ca na dé A ne le font pas pour fuir ce système de liberté avec des limites.  Mais par opportunité économique, social, santé, éducation.  Bien sur il seront des ardents défenseurs de la Charte des droits et des libertés et pas par amour pour la liberté.  Devine pourquoi ? Pour moi le Québec devrait avoir tout la latitude et selon la volonté de SON PEUPLE de décider de TOUS  les paramètres et conditions pour s'établir sur SON territoire mais en état dépendant d'un état fédéral pro multicul comme c'est le cas, ce n'est pas possible. Trop de revendications tuent les revendications. Même la patience des Québecois pourtant souples en général a une limite et ce n'est une femme a l'Hotel de ville pro multicul qui va changer cela, de toute facon ce n'était pas l'enjeu de l'élection.

Modifié par MicheldeMtl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Mark-Beaubien a dit :

 

Finalement, tu démontres simplement à quel point le français est en danger au Québec. 

 

Il serait plus exact de dire que le français est en danger à Montréal... parce que dans des régions du Québec comme la Mauricie, le Centre du Québec, le Saguenay etc., le français n'est pas menacé et  tout ( ou presque ) se fait en français.

 

 

Modifié par resterzen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, resterzen a dit :

 

 

Il serait plus exact de dire que le français est en danger à Montréal... parce que dans des régions du Québec comme la Mauricie, le Centre du Québec, le Saguenay etc., le français n'est pas menacé et presque tout se fait en français.

 

 

 

 

C'est vrai Resterzen, cependant tout ce qui est commerce avec l'extérieur, tout ce qui concerne les télécommunications, l'aviation, tout le système bancaire (sauf Desjardins) et pleins d'entreprises de toutes sortes qui font affaires dans tous le Québec et bien elles sont a Montréal

Le jour ou Montréal tombera complètement dans l'anglophonie, le reste du Québec va devoir suivre.....et on en est pas loin

 

Un jour, de ton patelin tu vas appeler Bell ou la BMO ou Air Canada et on va te répondre en anglais....si tu insistes a parler a quelqu'un en français ils vont te mettre sur ''hold'' jusqu'a temps que le seul francophone du département sera libre pour te parler....c'est exactement comme ca que ca se passe au Canada Anglais

Pis  s'il n'y a pas de francophone disponible ils vont te passer a un anglo qui a, il y a 15 ans pris un cours de français au secondaire et qui va te baragouiner un français incompréhensible.....c'est exactement comme ca au Canada Anglais....je l'ai vécu personnellement 

 

Et donc tu vas faire comme tout le monde, allé au plus simple ...et parler anglais 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, MicheldeMtl a dit :

Pour moi le Québec devrait avoir tout la latitude et selon la volonté de SON PEUPLE de décider de TOUS  les paramètres et conditions pour s'établir sur SON territoire 

 

Et qu'est-ce qui t'empêche de vendre ton idée à tes compatriotes? Avec des appuis que tu aurais récolté, tu pourrais gagner les élections de l'année prochaine, ensuite gagner un référendum et devenir le premier président de la république du Québec.

 

Go go Michel :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×