Aller au contenu
immigrer.com

Montréal vient d'élire une femme à sa tête

Messages recommandés

 
Même chez toi, il faut parfois s'obstiner et tenir ton bout. Tu le sais, tu as élevé des ados.

Ça dépend comment tu les élevés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien dans mon coin de pays on parle français :)  

 

Même les anglais font l'effort de parler français.

 

Elle est tu assez belle la vie :) 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, Lilideslacs a dit :

Et bien dans mon coin de pays on parle français :)  

 

Même les anglais font l'effort de parler français.

 

Elle est tu assez belle la vie :) 

 

 

 

D’ailleurs ça me fait penser, ceux qui me disent que si tous les Québécois francophones refusaient d’aller dans ces commerces ceux ci ferait faillite s’il refusait de parler français, comme je le disait plus tôt c’est faux car il y a suffisamment de touristes, d’étudiants de McGill et Comcordia et d’anglophone au centre-ville de Montréal pour qu’ils se foutent complètement de la clientèle  Francophone 

 

Par contre vous voyez dans le coin de Lilideslacs ou 95% de la clientèle est franco.....ah la comme par hasard ils parlent français ....parce que la ils feraient faillite 

 

 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ces dépanneurs Jimmy, s'ils sont anglo et ne parlent qu'Anglais, pourquoi sont ils venus s'installer au Québec et se "compliquer" la vie alors que le reste du canada est anglo?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Lyvia07 a dit :

 

Ces dépanneurs Jimmy, s'ils sont anglo et ne parlent qu'Anglais, pourquoi sont ils venus s'installer au Québec et se "compliquer" la vie alors que le reste du canada est anglo?

 

Ma chère Lyvia07, ne t'en fait pas, c,est ce que tout le monde ici se demande aussi

 

Il y a 9 provinces anglophone ou ils pourraient vivre leur rêve américain en anglais sans problème.....alors qu'est-ce qu'ils viennent foutre ici, le seul territoire francophone en Amérique du Nord ?!?!?!?!?!?

 

C'est incompréhensible 

 

ps. alors oui Kweli je sais que tu vas me répondre qu'ils ne le savent pas avant d'arriver que c'est francophone ici

Mais ca, ca amène donc une autre question, puisque nous avons (la chance) ici d'avoir une immigration choisi.....comment se fait il que l'on ''choisi'' des gens qui n'ont aucune idée ou ils immigrent et qui n'ont aucune idée du pays ou ils élèveront leurs enfants ?

Puisque nous avons une immigration ''choisi'' et bien justement choisissons des gens qui ont un minimum d'intelligence et de connaissances au sujet de l'endroit ou ils immigrent...crisse :angry:

 

 

 

 

Modifié par jimmy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, jimmy a dit :

Ma chère Lyvia07, ne t'en fait pas, c,est ce que tout le monde ici se demande aussi

 

Il y a 9 provinces anglophone ou ils pourraient vivre leur rêve américain en anglais sans problème.....alors qu'est-ce qu'ils viennent foutre ici, le seul territoire francophone en Amérique du Nord ?!?!?!?!?!?

 

C'est incompréhensible 

 

ps. alors oui Kweli je sais que tu vas me répondre qu'ils ne le savent pas avant d'arriver que c'est francophone ici

Mais ca, ca amène donc une autre question, puisque nous avons (la chance) ici d'avoir une immigration choisi.....comment se fait il que l'on ''choisi'' des gens qui n'ont aucune idée ou ils immigrent et qui n'ont aucune idée du pays ou ils élèveront leurs enfants ?

Puisque nous avons une immigration ''choisi'' et bien justement choisissons des gens qui ont un minimum d'intelligence et de connaissances au sujet de l'endroit ou ils immigrent...crisse :angry:

 

 

 

 

 

Est ce qu'il existerait des aides spéciales (financières, structurelles,...) au Québec pour les pousser à s'établir chez vous? 

Parce que bon il me semble que la procédure provinciale actuelle d'immigration demande un test de français.

 

Je ne juge pas je cherche juste à comprendre le pourquoi du comment, en étant encore en France j'ai du mal à concevoir qu'on choisisse le Québec si on ne parle pas un mot de français. 

 

Après peut être qu'ils le parlent mais n'ont juste aucune envie de le pratiquer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Lyvia07 a dit :

 

Est ce qu'il existerait des aides spéciales (financières, structurelles,...) au Québec pour les pousser à s'établir chez vous? 

Parce que bon il me semble que la procédure provinciale actuelle d'immigration demande un test de français.

 

Je ne juge pas je cherche juste à comprendre le pourquoi du comment, en étant encore en France j'ai du mal à concevoir qu'on choisisse le Québec si on ne parle pas un mot de français. 

 

Après peut être qu'ils le parlent mais n'ont juste aucune envie de le pratiquer

 

Bienvenue dans le capharnaüm canadien

Alors je te donne la version courte (je dis courte car il y un livre...que dis-je, des livres a écrire sur ce sujet)

 

C'est que le peuple et le gouvernement Québécois veut, encourage, facilite l'immigration francophone.

Cependant il n'y a pas suffisamment de demande de francophone qui se qualifie pour rencontrer les objectifs qui sont de 50 a 55,000 immigrants par année

 

Il y a plusieurs partis politique, dont celui qui sera probablement au pouvoir l'année prochaine (la CAQ) propose de réduire ce seuil d'immigration

 

Cependant...et c'est la toute la problématique canadienne, il n'est pas convenable pour le gouvernement du Québec de refuser un immigrant parce qu'il ne parle pas français

Pourquoi ?

Parce que la politique officielle du Canada est que nous sommes un pays bilingue

On peut y vivre partout au Canada dans la langue de son choix

Ainsi un immigrant Pakistanais par exemple peut, selon la politique officielle canadienne vivre en français en Saskatchewan et donc, en contre partie un immigrant....disons Suédois par exemple doit pouvoir vivre en anglais au Québec

 

Tu vas dire wow c'est super , quel super pays libre

Oui sauf tout ca est de la foutaise car il n'y a AUCUN immigrant Pakistanais ou de n'importe que le autre origine qui vit en français en Saskatchewan mais il y en a un maudit paquet qui décide de vivre en anglais au Québec

 

C'est exactement pour ca (et d'autres raisons) qu'il y a des gens, comme moi, qui disent que la seule solution est l'indépendance du Québec

Vive le Québec libre

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, jimmy a dit :

 

Bienvenue dans le capharnaüm canadien

Alors je te donne la version courte (je dis courte car il y un livre...que dis-je, des livres a écrire sur ce sujet)

 

C'est que le peuple et le gouvernement Québécois veut, encourage, facilite l'immigration francophone.

Cependant il n'y a pas suffisamment de demande de francophone qui se qualifie pour rencontrer les objectifs qui sont de 50 a 55,000 immigrants par année

 

Il y a plusieurs partis politique, dont celui qui sera probablement au pouvoir l'année prochaine (la CAQ) propose de réduire ce seuil d'immigration

 

Cependant...et c'est la toute la problématique canadienne, il n'est pas convenable pour le gouvernement du Québec de refuser un immigrant parce qu'il ne parle pas français

Pourquoi ?

Parce que la politique officielle du Canada est que nous sommes un pays bilingue

On peut y vivre partout au Canada dans la langue de son choix

Ainsi un immigrant Pakistanais par exemple peut, selon la politique officielle canadienne vivre en français en Saskatchewan et donc, en contre partie un immigrant....disons Suédois par exemple doit pouvoir vivre en anglais au Québec

 

Tu vas dire wow c'est super , quel super pays libre

Oui sauf tout ca est de la foutaise car il n'y a AUCUN immigrant Pakistanais ou de n'importe que le autre origine qui vit en français en Saskatchewan mais il y en a un maudit paquet qui décide de vivre en anglais au Québec

 

C'est exactement pour ca (et d'autres raisons) qu'il y a des gens, comme moi, qui disent que la seule solution est l'indépendance du Québec

Vive le Québec libre

 

Merci pour cet éclaircissement! 

 

Je comprends pas qu'il n'y a pas assez de francophones qualifiés pour atteindre l'objectif, donc au final comme on peut vivre n'importe où au Canada en Anglais ou en Français, des anglophones s'installent au Québec. 

 

En soit ce n'est pas "dérangeant", mais je note qu'il y a donc un manque de volonté d'intégration, non?

 

Après je n'irai pas jusqu'à proclamer l'indépendance du Québec, laisse moi y arriver et y vivre on en reparlera :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
donc au final comme on peut vivre n'importe où au Canada en Anglais ou en Français

Ce n est pas tout à fait ça : n importe où au Canada on ne peut pas vivre en français car en regardant le pourcentage des francophones dans la plupart des provinces on voit clairement que le français est utilisé de 2 à 6% et plus d une fois bien derrière plein d autres langues.
La seule province où l on peut parler de vie en français d un bout à l autre, c est le Québec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Lyvia07 a dit :

 

Après je n'irai pas jusqu'à proclamer l'indépendance du Québec, laisse moi y arriver et y vivre on en reparlera :lol:

 

....on en reparlera avec plaisir   :)

 

il y a 49 minutes, Lyvia07 a dit :

 

 

En soit ce n'est pas "dérangeant", mais je note qu'il y a donc un manque de volonté d'intégration, non?

 

 

Mais tu vois c’est ça tout le problème; oui ils s’intègrent, mais ils s’intègrent à la communauté anglophone, pas à la francophone 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Lyvia07 a dit :

Merci pour cet éclaircissement! 

 

Je comprends pas qu'il n'y a pas assez de francophones qualifiés pour atteindre l'objectif, donc au final comme on peut vivre n'importe où au Canada en Anglais ou en Français, des anglophones s'installent au Québec. 

 

En soit ce n'est pas "dérangeant", mais je note qu'il y a donc un manque de volonté d'intégration, non?

 

Après je n'irai pas jusqu'à proclamer l'indépendance du Québec, laisse moi y arriver et y vivre on en reparlera :lol:

 

 

L'explication de la présence des immigrants anglophones est bien plus complexe que jimmy le dit. 

 

D'une part, tout le monde ne passe pas par le CSQ. Il y a environ 40% d'immigrants qui rentrent au Québec sans passer par le programme des travailleurs qualifiés. Ils sont soit parrainés par leurs familles, soit réfugiés. Et ceux-là n'ont pas à passer des tests de français. 

 

Il y a aussi des gens qui s'établissent ailleurs au Canada (donc pas d'obligation de réussir un test de français) et qui viennent s'installer au Québec par la suite, pour diverses raisons. D'abord familiales (se rapprocher d'un cousin ou d'une tante, mettons). Ensuite, sociales, le Québec offrant divers programmes drôlement intéressants pour les jeunes familles, ce qui n'est pas le cas des autres provinces. 

 

Il faut aussi noter que la ville de Montréal est un paradoxe à elle seule en termes d'intégration. C'est la plus grande ville de la seule province francophone en Amérique du nord, mais un unilingue anglophone a beaucoup plus de chances de s'y intégrer qu'un unilingue francophone. Résultat: on peut y vivre 30 ans ou plus sans savoir dire bonjour et ne jamais manquer d'emplois ou d'autres opportunités. Donc, un étudiant étranger qui termine ses études à Concordia peut obtenir sa RP et un emploi à Montréal et rencontrer le français uniquement s'il tombe amoureux d'une Tremblay. Pendant ce temps, les francophones galèrent à Montréal. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me doutais bien que ce n'était pas aussi simple d'où ma demande "d'éclaircissement" et je te remercie pour ta contribution. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je la plains la Plante... déjà à découvrir les cadavres dans les placards de son prédécesseur : 500 millions de déficit en commençant ... étrange la moitié du coût des festivités mégalo du 375eme.
Me fait trop rire l’opposition elle lui fait pas de cadeau...
De l’extérieur c’est triste l’idéalisme et la volonté de changement qui vont se faire broyer dans l’œuf par une administration et une société réfractaire au changement... triste tout cela. Dans quatre an on va revoir les vieux routiers...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 8/11/2017 à 12:02, Kweli a dit :

 

 

L'explication de la présence des immigrants anglophones est bien plus complexe que jimmy le dit. 

 

D'une part, tout le monde ne passe pas par le CSQ. Il y a environ 40% d'immigrants qui rentrent au Québec sans passer par le programme des travailleurs qualifiés. Ils sont soit parrainés par leurs familles, soit réfugiés. Et ceux-là n'ont pas à passer des tests de français. 

 

En passant....le fameux 40% dont Kweli parle ce sont des gens qui passent par l'immigration Canadienne....et non pas par la Québécoise

 

Alors c'est intéressant de constater que les immigrants qui passent par l'immigration Québécoise, en général parlent français

Et ceux qui passent par la fédérale (réfugiés, parrainnés) ben a peu près systématiquement ne parlent que l'anglais....curieux non ? On se demande pourquoi il y a des séparatistes icitte

 

Comme le disait René Lévesque, le Canada veut nous noyer sous une immigration anglophone....et donc Lévesque en créant le ministère de l'immigration Québécois a dit : ''au moins maintenant nous pourrons enregistrer la noyade''

 

Ceci dit je reviens a ce que je disais plus haut, ca demeure incompréhensible pour les Québécois.....pourquoi diable un citoyen Québécois disons d'origine Pakistanaise qui ne dit pas un mot de de français même s'il est ici depuis plusieurs années, pourquoi est-ce qu'il parraine un autre immigrant Pakistanais qui lui non plus ne dit pas un crisse e mot de français...et tout ca sur la seule terre francophone en Amérique du Nord ?

 

Ca demeure un mystère

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/11/2017 à 12:02, Kweli a dit :

 

Pendant ce temps, les francophones galèrent à Montréal. 

 

 

 

Les francophones galèrent a Montréal ? Bien sûr que non.

 

Au Québec ( incluant Montréal ), les francophones ont de meilleurs salaires que les anglophones.

 

http://www.tvanouvelles.ca/2010/05/03/les-francophones-gagnent-plus-que-les-anglophones

 

 

Modifié par resterzen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/11/2017 à 12:43, qwintine a dit :

Je la plains la Plante... déjà à découvrir les cadavres dans les placards de son prédécesseur : 500 millions de déficit en commençant ... étrange la moitié du coût des festivités mégalo du 375eme.
Me fait trop rire l’opposition elle lui fait pas de cadeau...
De l’extérieur c’est triste l’idéalisme et la volonté de changement qui vont se faire broyer dans l’œuf par une administration et une société réfractaire au changement... triste tout cela. Dans quatre an on va revoir les vieux routiers...

 

Ça va surtout être curieux de voir par quel stratagème elle va éponger un trou de 358M$ sans toucher aux taxes de personne ... à moins que comme à chaque fois, les arrondissements fassent une belle augmentation qui compensera celle de la ville-centre qui est "au niveau de l'inflation parce qu'on l'a promis"? Ou sans couper dans les services, au contraire même, en les augmentant comme elle l'a promis? 

 

Puis pour des gens qui étaient quand-même dans l'opposition, c'est marrant de "découvrir" comme par hasard une fois élus à la mairie que y'a un trou dans le budget. Et avant, ils faisaient quoi? Ils regardaient jamais les finances de la Ville?

 

Y'a toujours deux côtés à la médaille. 

 

Ceci dit, je dis pas non plus que le Roi Denis est pas exempt de tout reproche. Loin de là même. Ou que l'administration ou la société dans son ensemble ne sont pas non plus réfractaires au changement.

 

J'ai juste toujours de la misère quand on croit un côté par rapport un autre, sans jamais rien questionner. On oublie très vite qu'il s'agit de politicards qui sont par nature formés au mensonge et à la manigance.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/11/2017 à 12:59, jimmy a dit :

Ceci dit je reviens a ce que je disais plus haut, ca demeure incompréhensible pour les Québécois.....pourquoi diable un citoyen Québécois disons d'origine Pakistanaise qui ne dit pas un mot de de français même s'il est ici depuis plusieurs années, pourquoi est-ce qu'il parraine un autre immigrant Pakistanais qui lui non plus ne dit pas un crisse e mot de français...et tout ca sur la seule terre francophone en Amérique du Nord ?

 

Ca demeure un mystère

 

 

Il n'y a aucun mystère là-dedans. Un citoyen canadien quel que soit son origine a exactement les mêmes droits qu'un autre. Et tu ne voudrais pas d'un pays qui offre une citoyenneté de seconde zone, où certains citoyens ont moins de droits que d'autres. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Seule l'indépendance nous donnerait le droit de faire ce que tu dis, Jimmy. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mark-Beaubien a dit :

Seule l'indépendance nous donnerait le droit de faire ce que tu dis, Jimmy. 

 

Qui voterait pour une indépendance qui créerait des citoyens de seconde zone? 

 

En fait, la loi 101 règle le problème pour la deuxième génération, mais pour la première, il y aurait DÉJÀ un moyen de régler ce problème: on ne te donne pas la citoyenneté si tu ne parles pas la langue officielle de la province dans laquelle tu résides. Si Québec obtenait cette concession, plusieurs immigrants se mettraient en francisation au pc. Un passeport canadien vaut quelques mois d'école. Rien ne dit qu'ils utiliseraient la langue par la suite, mais ils sauraient comment répondre à jimmy au dépanneur pour ne pas lui causer de l'urticaire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que ce n'est pas trop demandé d'exiger, oui exiger que les gens qui vivent au Québec parlent la langue officielle du Québec. Si tu te sens citoyen de seconde en ne parlant pas la langue de l'endroit où tu vis, tu ne peux blâmer que la face que tu vois dans le miroir. Il y a des limites à être bonasse quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×