Aller au contenu
IMPORTANT : Gérez votre adresse de courriel En savoir plus… ×

Messages recommandés

Le 12/12/2017 à 20:42, crazy_marty a dit :

A faire attention aussi à ne pas comparer revenu et salaire ... deux choses différentes. L'un fait partie de l'autre.

 

@crazy_marty bonne remarque, mais ça joue encore plus en défaveur du Québec car même en comparant le revenu médian du Québec aux salaire français et belges, il reste bien loin derrière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, qwintine a dit :

 

bonne remarque, mais ça joue encore plus en défaveur du Québec car même en comparant le revenu médian du Québec aux salaire français et belges, il reste bien loin derrière.

 

:innocent:

 

Si c'était le cas, tu n'aurais pas fuit la Belgique pour immigrer au Québec.

 

C'est pas logique ton affaire. :lol:

 

Surtout que les statistiques de Numbeo et les études d'UBS contredisent ce que tu prétends...

 

 

Modifié par resterzen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Au moins en France ils sont techniciens et ont la possibilité de passer une formation pour (re)devenir ingénieur. Tu le dit toi même.
Au Québec ils ne peuvent que s'acheter un taxi et donc rester taxi.....

On voit tellement que tu n'y connais rien!
Et ici, on leur interdit de faire ça?
Quand on est à ce niveau d ignorance c est parfois mieux de ne pas s exprimer pour se ridiculiser.
C est triste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


J'ai également travaillé à Paris dans des milieu d'ingénieurs... et je n'ai pas vu le même problème qu'ici. Bon c'était pas la construction mais des technologies de pointe (pas uniquement TI).
Par contre il est que pour accéder aux hautes sphères de direction il faut sortir des grandes écoles françaises mais la on parlera plus de réseau aristocratique


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Quelle réussite de même avoir travaillé à Paris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 
[mention=96968]crazy_marty[/mention] bonne remarque, mais ça joue encore plus en défaveur du Québec car même en comparant le revenu médian du Québec aux salaire français et belges, il reste bien loin derrière.

As tu comparé le revenu médian au revenu minimum de chaque pays ? Parceque là, que ce soit la France ou la Belgique c est loin derrière même après le Québec..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2017-12-19 à 02:30, qwintine a dit :

 


J'ai également travaillé à Paris dans des milieu d'ingénieurs... et je n'ai pas vu le même problème qu'ici. Bon c'était pas la construction mais des technologies de pointe (pas uniquement TI).
Par contre il est que pour accéder aux hautes sphères de direction il faut sortir des grandes écoles françaises mais la on parlera plus de réseau aristocratique emoji6.png


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

 

Chum a travaillé  avec des ingénieurs à Paris pour une grande banque la HSBC et ils étaient pas fichus en 2 heures de résoudre un pb technique alors que ça ne lui a pris que 10mn. Ça me fait toujours sourire quand on demande des bac+5 comme si la compétence ne tenait qu’à  un bout de papier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Hei a dit :

 

Chum a travaillé  avec des ingénieurs à Paris pour une grande banque la HSBC et ils étaient pas fichus en 2 heures de résoudre un pb technique alors que ça ne lui a pris que 10mn. Ça me fait toujours sourire quand on demande des bac+5 comme si la compétence ne tenait qu’à  un bout de papier.

 

@Hei c'est clair ... et même pire quand il faut que tu sois sorti de l'X ou autre pour accéder à certains postes ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, kuroczyd a dit :


As tu comparé le revenu médian au revenu minimum de chaque pays ? Parceque là, que ce soit la France ou la Belgique c est loin derrière même après le Québec..

 

Ca doit être la magie de Noël :santa: tout cela, avec un salaire médian et un salaire minimum bien inférieur, on arrive à avoir des revenus supérieur ... :sorcerer: 

 

Mes enfants regardent justement le "Chat potté" ... je présume qu'il s'agit plus de l'oie qui pond des oeufs en or (référence à jack et les haricots magique) qui permet d'atteindre ces résultats.

 

Sur ce, je retourne jouer avec mes bisounours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/12/2017 à 10:28, qwintine a dit :

 

@Hei c'est clair ... et même pire quand il faut que tu sois sorti de l'X ou autre pour accéder à certains postes ... 

Tu nages dans tes contradictions ! C'est pas toi il y a quelques posts qui critiquais le réseautage Québecois ?

Et là, tu critiques le réseautage français ?! Pfffffffff ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 24/12/2017 à 09:24, kuroczyd a dit :


As tu comparé le revenu médian au revenu minimum de chaque pays ? Parceque là, que ce soit la France ou la Belgique c est loin derrière même après le Québec..

Il ne regardera jamais les vrais chiffres car ils sont en contradiction avec les âneries qu'il raconte !

Il compare des données officielles avec d'autres qu'il calcule sur 3 lignes excel, puis nous donne une grande leçon d'économie mondiale tout en méprisant les personnes qui lui font remarquer qu'il brasse du vent ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/12/2017 à 16:06, qwintine a dit :

 

J'étais pas loin, et j'ai autre chose à faire qu'une analyse détaillée, ça change quand même pas grand chose à la conclusion ... comme je l'ai dit si des éminences grises ont du temps à perdre, je les laisse venir avec une contre proposition.

Moi je persiste et m'entête :yahoo:

Si tu pouvais éviter de te prendre pour une éminence et perdre ton temps ...

Je persiste aussi et signe en disant que ton calcul est foireux !

Les contre-propositions ont fleuris en masse, et pourtant tu as systématiquement rejeté tout ce qui n'allait pas dans ton sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu perd ton temps, après tout ça doit pas être facile de se faire payer en CAD et de devoir gérer ses dépenses en Euros :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/12/2017 à 22:28, soucilou a dit :

Je suis française, mais j'ai moi aussi sursauté en lisant que le problème, c'est que tes enfants prennent l'accent québécois... Mes deux enfants sont nés au Québec, ma fille a 3 ans et parle dans un joli langage mélangeant expressions de France et intonations québécoises... Et c'est tellement beau ! Et c'est aussi un beau signe que notre intégration se passe bien ! 

En venant vivre au Québec, il est certain que toute ta petite famille s'adapte à votre pays d'accueil ! Et la manière qu'ont nos enfants pour s'intégrer dans leur milieu de garde et de trouver leur place auprès des autres enfants, c'est d'adopter leurs manière de faire et leur langage. C'est plutôt bon signe, ça veut dire qu'ils se sentent bien ici !

 

Concernant l'école, ce n'est pas parce que les enfants commencent l'école à 5 ans plutôt qu'à 3 ans en France que le système scolaire est moins bon ! Pour ma part, mes enfants vont en CPE et on est vraiment heureux de de ce qui leur est proposé. Je travaillais dansune école maternelle en France. Je prenais certains enfants en petit groupe, pendant le temps scolaire, pour des ateliers langage. J'ai ainsi pu voir ce qui se passait dans plusieurs écoles grenobloises... Les enfants étaient 25 par classe, le volume sonore était super difficile à supporter, les enfants devaient rester assis beaucoup trop longtemps à leur goût, ils étaient comme formatés à suivre le groupe... Vive les petits groupes à la québécoise et les éducatrices qui ont le temps de prendre du temps avec chaque enfant !

 

Il est certain que la famille restée en France manque, surtout à l'approche des fêtes de Noël... Comme dans tout choix de vie, il y a des inconvénients et des choses plus difficiles à supporter que d'autres... À toi de voir ce qui est le mieux pour toi. À toi de voir ce qui est le plus important pour toi : la qualité de vie à la québécoise ou ta famille restée en France... En tout cas, je pense très sincèrement qu'on ne peut pas garder notre vie exactement comme on la vivait en France en ne prenant que ce qui nous plaît du Québec, se plaindre de ne pas avoir d'amis sans vouloir faire d'efforts pour aller vers les autres... L'immigration, ça demande beaucoup d'efforts, tant au travail où l'on doit s'Adapter que dans notre vie personnelle... Mais ça vaut vraiment la peine.

 

Et si tes enfants parlent avec l'accent québécois, dis-toi que c'est cute et puis c'est tout ! Et lorsque vous rentrerez en France, il feront rire les vieilles tantes lors des repas familiaux et c'est bien correct comme ça !

Je suis heureuse que vous soyez bien tombés, comme c'est le cas pour certains. Nous, malheureusement, cela n'a pas été le cas. Dans ce fil, on aborde tout et n'importe quoi. Comparer les prix en France et au Canada, c'est un peu léger. Déjà les prix immobiliers dans les grands centres, pas forcément Paris, mais Lyon et Grenoble dont les maisons ont fortement augmenté. Nous avons la chance au Canada, c'est d'avoir de la surface... à un prix abordable. Pour la nourriture, un ajustement local ou la bouffe ethnique, on s'adapte. Certains services sont plus chers au Canada... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/12/2017 à 10:41, Galli a dit :

 

 

Tout est dit :j-aime:

Vous savez qu'il n'y a pas que le Québec comme province au Canada. Si vous ne vous y plaisez pas, vous pouvez en changer... Vous pouvez aussi trouver des gens qui vous conviennent au Québec en participant à un tel club ou à telle activité ou même des cours du soir. On y fait des rencontres souvent avec des gens qui ont les mêmes centres d'intérêt. Vous fuirez certaines personnes et vous trouverez des gens sympas, parfois différents de vous, mais qui peuvent vous apprendre beaucoup. Parfois la relation, c'est le stand-by pendant quelques mois, puis vous faites partie du cercle et vous devenez une véritable amie. Parfois, un bon gâteau peut aider...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Le 12/12/2017 à 22:28, soucilou a dit :

Je suis française, mais j'ai moi aussi sursauté en lisant que le problème, c'est que tes enfants prennent l'accent québécois... Mes deux enfants sont nés au Québec, ma fille a 3 ans et parle dans un joli langage mélangeant expressions de France et intonations québécoises... Et c'est tellement beau ! Et c'est aussi un beau signe que notre intégration se passe bien ! 

En venant vivre au Québec, il est certain que toute ta petite famille s'adapte à votre pays d'accueil ! Et la manière qu'ont nos enfants pour s'intégrer dans leur milieu de garde et de trouver leur place auprès des autres enfants, c'est d'adopter leurs manière de faire et leur langage. C'est plutôt bon signe, ça veut dire qu'ils se sentent bien ici !

 

Concernant l'école, ce n'est pas parce que les enfants commencent l'école à 5 ans plutôt qu'à 3 ans en France que le système scolaire est moins bon ! Pour ma part, mes enfants vont en CPE et on est vraiment heureux de de ce qui leur est proposé. Je travaillais dansune école maternelle en France. Je prenais certains enfants en petit groupe, pendant le temps scolaire, pour des ateliers langage. J'ai ainsi pu voir ce qui se passait dans plusieurs écoles grenobloises... Les enfants étaient 25 par classe, le volume sonore était super difficile à supporter, les enfants devaient rester assis beaucoup trop longtemps à leur goût, ils étaient comme formatés à suivre le groupe... Vive les petits groupes à la québécoise et les éducatrices qui ont le temps de prendre du temps avec chaque enfant !

 

Il est certain que la famille restée en France manque, surtout à l'approche des fêtes de Noël... Comme dans tout choix de vie, il y a des inconvénients et des choses plus difficiles à supporter que d'autres... À toi de voir ce qui est le mieux pour toi. À toi de voir ce qui est le plus important pour toi : la qualité de vie à la québécoise ou ta famille restée en France... En tout cas, je pense très sincèrement qu'on ne peut pas garder notre vie exactement comme on la vivait en France en ne prenant que ce qui nous plaît du Québec, se plaindre de ne pas avoir d'amis sans vouloir faire d'efforts pour aller vers les autres... L'immigration, ça demande beaucoup d'efforts, tant au travail où l'on doit s'Adapter que dans notre vie personnelle... Mais ça vaut vraiment la peine.

 

Et si tes enfants parlent avec l'accent québécois, dis-toi que c'est cute et puis c'est tout ! Et lorsque vous rentrerez en France, il feront rire les vieilles tantes lors des repas familiaux et c'est bien correct comme ça !

L'immigration, ça demande beaucoup d'efforts, tant au travail où l'on doit s'adapter que dans notre vie personnelle... Mais ça vaut vraiment la peine.

>>> En deux lignes, vous avez tout parfaitement résumé. Tout  est là. Bravo!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part je pense de plus en plus à retourner en France, en fait je suis venue ici pour faire plaisir à mon mari car c’était son rêve! Je me suis dit si je dit non il va me le reprocher mais maintenant c’est moi qui lui reproche d’être là : il fait trop chaud l’été, tu te fais attaquer avec des moustiques et des mouches noires quand tu vas te balader, il fait trop froid l’hiver, franchement il n’y a rien d’agréable à -35 en ressenti, les fringues et la bouffe sont chers, les gens roulent comme des dingues et ne sont pas plus agréables qu’en Bretagne... nos salaires ont diminué par rapport à la France alors qu’on travaille plus, quasiment pas de vacances pour les enfants durant l’année et 2 semaines pour nous... franchement je cherche mais je ne comprends pas ce qui fait rester les français ici, à part peut être les parisiens qui en ont marre de la grande ville. Moi j’étais tranquille dans ma maison à côté de la mer je regrette tellement d’être venue ici!! Maintenant je suis coincée, vu ce que je gagne je suis pas prête de pouvoir même me payer un billet d’avion... en fait il faut vraiment bien gagner pour être bien ici je pense. Moi au salaire minimum c’est vraiment pourri


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, Famillebretonne a dit :

Pour ma part je pense de plus en plus à retourner en France, en fait je suis venue ici pour faire plaisir à mon mari car c’était son rêve! Je me suis dit si je dit non il va me le reprocher mais maintenant c’est moi qui lui reproche d’être là emoji37.png : il fait trop chaud l’été, tu te fais attaquer avec des moustiques et des mouches noires quand tu vas te balader, il fait trop froid l’hiver, franchement il n’y a rien d’agréable à -35 en ressenti, les fringues et la bouffe sont chers, les gens roulent comme des dingues et ne sont pas plus agréables qu’en Bretagne... nos salaires ont diminué par rapport à la France alors qu’on travaille plus, quasiment pas de vacances pour les enfants durant l’année et 2 semaines pour nous... franchement je cherche mais je ne comprends pas ce qui fait rester les français ici, à part peut être les parisiens qui en ont marre de la grande ville. Moi j’étais tranquille dans ma maison à côté de la mer emoji22.png je regrette tellement d’être venue ici!! Maintenant je suis coincée, vu ce que je gagne je suis pas prête de pouvoir même me payer un billet d’avion... en fait il faut vraiment bien gagner pour être bien ici je pense. Moi au salaire minimum c’est vraiment pourri


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

Pourtant on a un temps magnifique :) c’est sûr  qu’il faut aimer la neige et le froid.

 

Comme je l´avais déjà dit la majorité des francais ont plus de  2 semaines de CP (4 à 5 en moyenne) et gagnent beaucoup plus que le salaire minimum mais j’ose espérer que ton chum qui s’est trouvé une job sur Québec a de meilleures conditions. 

 

C’est sûr aussi que venir en PTT c’est ne pas avoir droit aux généreuses prestations sociales pendant 18 mois. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Famillebretonne a dit :

franchement je cherche mais je ne comprends pas ce qui fait rester les français ici,

parce que chaque personne est différente?

Si toi tu n'es pas heureuse, d'autres le sont.

 

puis quand je lis un de tes messages : 

Citation

Pour les enfants personnellement j’ai vu les gros progrès que mon plus jeune de 5 ans a fait en seulement 3 mois d’école au Québec alors que pendant ses 2 ans d’école en France on me disait qu’il avait des difficultés, qu’il n’avançait pas... (alors qu’il n’avait que 3/4 ans emoji15.png) ici on lui fait confiance, on lui dit qu’il est capable, on le félicite quand il réussit, bref gros changement par rapport à la France ou si tu suis ça va sinon tant pis pour toi! Et quand tu compares le taux de chômage en France et ici, quand on entend tous ces jeunes diplômés qui ne trouvent pas de travail en France et qui partent à l’étranger, voilà pourquoi je me dis que leur avenir est sans doute meilleur ici.

moi je trouve que c'est une bonne raison de rester...

 

Puis d'après les récits des gens, ça peux prendre quelques années pour se sentir à sa place. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par immigrer.com
      Eh oui, ça prend souvent en plein hiver après des mois d'hivernation et notre blogueuse du Plateau est atteinte du symptôme.

      À lire en page d'accueil.

      Et bonne lecture !
    • Par Patoon
      Bonjour à tous

      Pour faire une histoire courte comme on dit ici enfin où plutôt je vais tenter d'être le plus synthétique. Enfin, je vais faire de mon mieux...

      Nous sommes partis de notre pays la Belgique en 2011. Mon épouse avait un poste de fonctionnaire stable. Quant à moi, j'avais un travail stable mais dont j'avais fait largement le tour. Je ne pouvais changer de travail car je coûtais trop cher en ancienneté et dans mon beaux pays, il aurait fallu que j'aille au chômage 6 mois pour qu' un potentiel employeur ai des primes à l'embauche...Du grand n'importe quoi...Nous avons décidé de partir au Québec.On en avait marre de l'insécurité, de l'assistanat ambiant, du manque de perspectives, de la crise linguisitique très grave,... C'était moi l'initiateur du projet. Mais comme nous sommes plutôt à prendre toutes nos précautions, nous avons veillé à avoir la reconnaissance de nos diplômes avant d'introduire notre demande de certificat de résidence permanente. Bref, nous avons entamé les démarches en 2009 pour aboutir enfin à un oui en 2011 que ce soit pour la reconnaissance de nos diplômes et notre certificat de résident permanent.

      Arrivé ici, j'ai tout de suite travaillé dans mon domaine en étant un peu exploité certes mais en étant capable de faire vivre toute ma famille. Ma femme s'est mise à chercher un travail qques mois plus tard et a trouvé facilement un ou "une" job à temps partiel... Nous avions un projet de nous mettre à notre compte. Mais voilà que le sentiment de vide intérieur me vient. Cela fait 16 mois qu'on est ici et mes racines me manquent. C'est étrange parce qu'en soit si je dois rentrer ce n'est pas pour ma famille ni pour ce que va devenir mon pays qui se divise pour le moment entre flammands et francophones...et dont les conséquences sociales et économiques risquent d'être énormes. Mais je sens comme si ces racines me manquent et je finis même par regretter l'inconfort qui me faisait tant pester dans mon pays...Et le stress commence à m'envahir car je sais que si on n'est pas rentré pour le mois de juin mon épouse et moi perdront notre travail et il sera très dur de rentrer car dans notre domaine, il n'y a pas de perspectives... Si seulement, on pouvait avoir plus que deux ans pour nous laisser le temps... mais on sait que si on reste au mois de juin on perdra des emplois stables.... Le pire c'est que mon épouse s'est bien adaptée mais commence à ne pas être bien à cause de moi qui me pose tant de questions... Je sais qu'on ne peut avoir de réponses et que chaque situation est particulière. Mais néanmoins, j'aimerais votre avis... et vous partager cette errance que je vis pour le moment. J'avais très peur de ce sentiment d'être déraciné avant de partir. J'ai néanmoins franchi cette étape frustré principalement par l'absence de perspectives dans mon pays. Mais une fois ici, je me demande si le jeu en vaut la chandelle...

      Ce qui est d'autant plus étrange, c'est qu'on a fait une immigration sans faute. On a trouvé un job dans notre domaine. Notre fille est à une très bonne école et notre fils a une très bonne garderie. Ils ont l'air tous deux de trouver leur équilibre. On a un réseau social et sympathisé avec certains Québecois. Nous avons toujours été conscients qu'on doit faire sa place ici et que personne nous attend. C'est bien normal chacun a construit sa vie et a ses amis, ses obligations... On pensait que tout se ferait difficilement et tout s'est fait dans l'ensemble facilement. Le seul bémol c'est que je travaille comme un fou depuis que je suis arrivé ici.

      Vous n'êtes pas à ma place mais qu'évoque pour vous notre situation? Que feriez-vous si vous l'étiez?

      Impatient de vous lire. Merci d'avance pour le temps que vous prendrez à me répondre.

      Bonne nuit ou bonjour...
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles