Jump to content
Sign in to follow this  
leamlt

Cegep - Québec

Recommended Posts

Bonjour à tous !
Je passe mon bac en juin 2018 et j'hésite énormément sur ce que j'aimerais faire après l'obtention de celui-ci. 
Deux choix s'offrent à moi :
- aller à l'université en France pour étudier la psychologie.
ou
- aller au Canada grâce au partenariat Réunion-Québec qui me permettrait d'étudier dans des cégeps (cependant, les programmes qu'ils proposent n'ont rien à voir avec la psychologie)

Le problème est que j'ai vraiment envie d'aller au Canada mais j'ai également très envie d'aller en université étudier la psychologie. Je ne peux pas réunir les deux, faute de budget.
J'aurai plus tendance à aller au Canada car c'est une opportunité qui ne peut pas se refuser. On m'avais proposé d'aller en cegep puis d'aller au cours du soir que peuvent offrir les universités pour tout de même pouvoir étudier la psycho. Je voudrais donc savoir si ça vaut vraiment le coup d'aller au Canada pour faire quelque chose qui ne nous plaît pas forcément (en tout cas pas autant que la psycho) ?

Pour ceux qui ont étudié dans les cegep et qui ont aujourd'hui un travail, est ce que le salaire de celui-ci serait assez élevé pour me permettre de me payer des cours du soir (ou à distance) à l'université ? 

(Je suis en Terminale S, donc les grosses charges de travail ne me font plus vraiment peur x) 
 

Donc voila j'espère avoir été assez claire, en tout cas merci d'avance pour vos avis ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous !
Je passe mon bac en juin 2018 et j'hésite énormément sur ce que j'aimerais faire après l'obtention de celui-ci. 
Deux choix s'offrent à moi :
- aller à l'université en France pour étudier la psychologie.
ou
- aller au Canada grâce au partenariat Réunion-Québec qui me permettrait d'étudier dans des cégeps (cependant, les programmes qu'ils proposent n'ont rien à voir avec la psychologie)

Le problème est que j'ai vraiment envie d'aller au Canada mais j'ai également très envie d'aller en université étudier la psychologie. Je ne peux pas réunir les deux, faute de budget.
J'aurai plus tendance à aller au Canada car c'est une opportunité qui ne peut pas se refuser. On m'avais proposé d'aller en cegep puis d'aller au cours du soir que peuvent offrir les universités pour tout de même pouvoir étudier la psycho. Je voudrais donc savoir si ça vaut vraiment le coup d'aller au Canada pour faire quelque chose qui ne nous plaît pas forcément (en tout cas pas autant que la psycho) ?
Pour ceux qui ont étudié dans les cegep et qui ont aujourd'hui un travail, est ce que le salaire de celui-ci serait assez élevé pour me permettre de me payer des cours du soir (ou à distance) à l'université ? 
(Je suis en Terminale S, donc les grosses charges de travail ne me font plus vraiment peur x) 
 
Donc voila j'espère avoir été assez claire, en tout cas merci d'avance pour vos avis ! 

Tu as la nationalité française, vrai?
Si oui et si as envie de venir au Québec, tu peux effectivement faire un DEC technique : ça ne coûte rien en tant que français et pratiquement la seule chose à prouver au niveau financier ce sont les 11000$ de subsistance pour la 1ere année. Tu peux travailler en parallèle 20h en période des cours et à temps plein lors des vacances.
Avec le DEC obtenu tu peux lancer l immigration et une fois la RP obtenue, rien ne t empêche de reprendre des études si à ce moment là c est encore ton truc. (En cours du soir ou pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Oui j'ai la nationalité française)

 

La question que je me pose c'est est ce que ça vaut vraiment le coup de ""perdre mon temps"" à étudier dans un domaine que j'ai choisi par défaut pour ensuite tout laisser de côté et aller à l'université pour étudier quelque chose de complètement différent ?  Et surtout est ce que j'aurais les moyens de me payer des cours à l'université, est ce que les salaires au Canada sont assez élevés ? ou bien est ce que les prix des cours en université sont-ils abordables ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
(Oui j'ai la nationalité française)
 
La question que je me pose c'est est ce que ça vaut vraiment le coup de ""perdre mon temps"" à étudier dans un domaine que j'ai choisi par défaut pour ensuite tout laisser de côté et aller à l'université pour étudier quelque chose de complètement différent ?  Et surtout est ce que j'aurais les moyens de me payer des cours à l'université, est ce que les salaires au Canada sont assez élevés ? ou bien est ce que les prix des cours en université sont-ils abordables ?

Il n y a aucun DEC technique qui se rapproche de ce que tu voudrais faire à terme?
Pour l université quand on est résident c est en général moins de 3000$/an. Il existe aussi un système de prêts et bourses...
À toi de voir, réfléchir, évaluer...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah j'aimerais etudier la psychologie, et dans les sciences humaines on me propose uniquement un DEC d'educateur spécialisé ou d'educateur à l'enfance donc je trouve ça intéressant mais je ne me vois pas travailler dans un de ces domaines jusqu'à la fin de ma vie. 
Enfin bon, vous avez raison à moi de réfléchir. Merci pour les infos! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By GastonLebeurre
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais partager le projet d'immigration sur lequel ma copine et moi travaillons, pour idéalement avoir des retours d'expérience de personnes ayant eu le même cheminement.
      D'abord, le contexte : ma copine est vietnamienne, je suis français, nous sommes ensemble depuis 3 ans et vivons ensemble depuis 2 ans à Hanoi. Nous sommes en train de collecter tous les documents / certificats / tests de langue nécessaires pour postuler en tant que travailleurs qualifiés dans le cadre de l'obtention d'un visa de résidence permanente au Canada.

      L'idée est d'y aller en deux temps :
      1. à court/moyen terme : immigrer au Canada (en mode "couple" puisque nous pouvons prouver notre résidence commune pendant plus d'un an) > nous sommes très intéressés par une ville en particulier dans laquelle nous aimerions prendre nos marques et travailler (et a priori y rester 1-4 ans, le temps également que le niveau de français de ma copine atteigne le niveau B2/C1 via des cours sur place)
      2. à moyen/long terme (et si nos plans n'ont pas changé d'ici là, si nous sommes prêts à quitter la ville dans laquelle nous nous serons installés au Canada) : immigrer au Québec > l'idée serait de s'y rendre une fois que ma copine aurait le niveau de français suffisant permettant son intégration
       
      D'après nos recherches, c'est en théorie possible car il est indiqué qu'un résident permanent du Canada bénéficie des mêmes droits qu'un citoyen et peut donc s'installer au Quebec (à l'exception des migrants étant passés par une "nomination provinciale"). Nous sommes cependant perplexes car il nous semble que cela rend caduque le fait même d'avoir un système d'immigration propre au Quebec (s'il suffit d'immigrer au Canada puis de changer de province une fois que la procédure est terminée).
      Si cela était possible, nous tenterions directement de migrer au Quebec mais le niveau de français de ma copine semble disqualifiant et le processus semble également bien plus long et complexe depuis la dernière réforme. Mais en réalité, si nous tentons le Québec, je risque d'être le seul de nous deux à avoir le nombre de points suffisants alors que dans le système canadien, nous devrions tous deux remplir les critères et augmenter nos chances d'être acceptés ensemble.

      Je précise que l'étape 1 de notre plan n'est pas juste une étape transitoire en prévision de l'étape 2 : nous serions prêts à rester au Canada "hors Quebec" et c'est une option qui nous motive réellement. C'est juste que la perspective d'être au Quebec nous attire encore plus, et nous sommes prêts à décaler l'échéance.

      Voila, j'espère avoir bien décrit notre situation : nous avons fait des recherches et trouvé des vieux messages de gens ayant eu des expériences similaires mais nous craignons que beaucoup de ces informations soient obsolètes avec la nouvelle réforme, et nous apprécierions vraiment d'avoir d'autres informations à ce sujet.

      Merci d'avance et bonne journée.
    • By virginiaz67
      Bonjour, j'aimerais avoir des témoignages de personnes qui sont passé par entrée express ou par un visa pour Québec (travail ou etude) avec un Master en contrôle de gestion et audit. 
       
      Les métiers relié sont généralement soumis à des ordres professionnels.
       
      Je dois effectuer un choix d'étude, mon but est de pouvoir immigré au Canada par la suite. Y a t il des personnes qui ont réussi à immigré avec des Masters dans les domaines du contrôle de gestion, audit ou de la compta ? Si oui est ce que cela a été assez facile ou plutôt compliqué ? Plutôt a Québec ou au Canada ?
      Ceux qui sont passé par EE, avez vous été tiré du bassin avec des difficultés ou assez facilement ? Quels sont vos profils.
       
      En vous remerciant d'avance 
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Je voulais savoir si il existe quelque part au Québec une formation rapide comme une AEC dans le domaine de la protection de l'environnement que ce soit marine ou terrestre mais de préférence marine et quels métiers sont possibles avec ce type de formation s'il vous plaît ?
       
      J'ai beau chercher mais je ne trouve rien de concluant...
       
      Merci d'avance. 
       
      Bonne journée à vous. 
    • By carter15
      Bonjour;
      J'ai vécu et travailler au Canada pendant 3 ans et j'étais obligé de quitter le pays l'année dernière car mon permis de travail est expiré.
      J'ai dû appliquer pour avoir un nouveau permis à mon pays natal en rentrant et ça fait plusieurs mois que j'attends une réponse d'IRCC.
      Entre -emps, j'ai reçu un petit job en ligne d'un employeur Canadien et je demande si je peux transférer mon chèque vers mon compte bancaire Canadien et si je dois payer des impôts sur le montant que je vais recevoir.
      Merci.
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      J'ai vu que l'Université de Laval faisait des MOOC (une formation à distance gratuite et illimité en terme de places), si la formation est réussie on peut obtenir une attestation de réussite.
       
      Mais à quoi peut servir une attestation de réussite dans le monde du travail au Québec ? Si par exemple on a une licence de droit en France avec option/spécialité Droit du Travail et l'attestation de réussite (de l'Université de Laval) d'une formation plutôt axée en rapport avec les ressources humaines, peut on trouver un travail dans les ressources humaines...? Malgré que le droit du travail français ne soit pas le même que au Québec ce dont je suis conscient, le savoir-faire peut être similaire non? De plus une attestation de réussite d'une formation québécoise permettrait qu'on ait un certain savoir local non?
       
      Merci pour vos avis
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Voilà je suis dans une situation particulière et difficile, j'ai beaucoup de difficultés dans ma licence de droit notamment du fait que dans ma fac les profs notent extrêmement sévèrement encore pire lors des rattrapages, et je ne voudrais pas passer ma vie dans les études c'est pourquoi je me demandais si il était possible de trouver un emploi au Québec après avoir obtenu une licence de droit en France, je ne sais pas dans un domaine comme les ressources humaines par exemple ou un métier dans une PME. 
       
      Ou bien peut on passer un certificat/ une certification de 1 an au québec donc sur place et directement travailler après ?
       
      Quels sont les moyens à ma disposition si je souhaite vivre au québec après ma licence de droit? S'il vous plaît 
       
      Le problème est bien évidemment financier comme vous pourrez l'imaginer... car il me faudrait quelque chose qui me permette d'avoir d'avoir un revenu quand je serais sur place pour vivre de manière autonome...
       
      Je désespère vraiment 
       
      Merci d'avance pour vos réponses. 
       
      Bonne journée à vous. 
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous et à toutes.
      Nous sommes en train de commencer à préparer une demande de visa pour Québec (étude +visa travail ouvert) ou EIC pour l'année prochaine .  Seulement, au vu de la crise sanitaire j'aurais besoin de témoignages, concernant l'avenir des métiers touchant l'hôtellerie restauration. De base c'était un domaine assez demandé mais avec la crise qu'en est t- il et qu'en pensez vous pour l'avenir  ? Ma compagne est directement concernée. 
       
      En vous remerciant d'avance 
    • By Darksplit
      UNE INFORMATION IMPORTANT
      Très bon pour tous, je pense que cela n'a pas encore été dit. Le 27 juin, la nouvelle réforme PEQ aurait dû entrer en vigueur. Après les 30 jours obligatoires d'attente pour pouvoir dicter cette réforme, selon le site officiel: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/, la réforme n'a pas encore été réalisée, n'a pas été soumise encore moins voté au Parlement pour son entrée en vigueur. Même ainsi, LE PROJET DE RÉFORME N'A PAS ÉTÉ TOMBÉ, IL EST TOUJOURS ACTIF, MAIS EN SUSPENSION. Apparemment, MIFI étudie les plaintes et les recommandations de groupes et d'entreprises. C'est tout ce qui est connu, et à mon avis ce n'est pas une mauvaise nouvelle, c'est quelque chose de très positif, car le MIFI essaierait de créer une réforme moins sévère, laxiste et réaliste avec l'économie de la région et les immigrants / étudiants . Ce serait même possible si nous avons de la chance, une autre seconde suspension. Rien d'autre n'a été publié, pour le moment et selon le site officiel, LA RÉFORME CONTINUERA DÈS MAINTENANT, SANS AUCUN CHANGEMENT, AVEC LES MÊMES CARACTÉRISTIQUES USUELLES. Merci à tous pour votre compréhension et votre attention.
      Source officielle: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/actualites/actualites-2020/projet-reforme-peq.html
    • By lelilah
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je vous écris aujourd'hui car j'aimerais me renseigner sur plusieurs sujets afin de me préparer au mieux à une éventuelle nouvelle vie au Canada, sans pour l'instant de préférence quant à la région. Je préfère m'y prendre "tôt" afin d'éviter les mauvaises surprises et les déceptions.

      Je suis actuellement étudiante en deuxième année de licence en Langue, Littérature et Civilisation en Anglais et dois normalement faire ma rentrée en troisième année, l'année qui clôturera ma licence . C'est également l'année où nous faisons également nos demandes pour les masters mais j'aimerais continuer mes études au Canada pour enseigner et je me demandais comment cela se passait.
      Dois-je d'abord faire reconnaître cette licence (bac+3) avant toute démarche ?
      Je souhaiterais devenir enseignante de français au lycée(cegep si j'ai bien compris), quelle "maîtrise" devrais-je faire (car en France, on passe le CAPES et apparemment il n'est pas valable au Canada) et est-ce donc nécessaire à moins que je ne puisse enseigner directement après avoir fait des formations directement au pays ?
      Si une maîtrise doit être faites, les écoles sont-elles très sélectives et est-ce qu'il est difficile de pouvoir y rentrer ? Comment demande t'on les bourses pour les étudiants français ?
      Si je veux enseigner l'anglais au final, quelles seront les différences ?
       
      J'avais encore d'autres questions mais elles ne me reviennent plus, je les posterais peut-être au fil de l'eau ou dans un autre sujet.
      Vous remerciant d'avance, en espérant obtenir plus de clarté...
       
    • By Dominic75
      bonjour,
        J'ai rencontré une fille merveilleuse, originaire du Pérou, qui réside actuellement en Californie. Elle souhaite venir me retrouver ici et éventuellement, pratiquer son métier (elle est enseignante d'anglais). Elle ne parle pas français, mais parle très bien anglais et évidemment espagnol. Elle désire apprendre la français et s'intégrer à notre société. Nous regardons les différentes options d'immigration mais on peine à s'y retrouver.
       
      Elle aimerait pouvoir étudier ici, à l'université pour se mettre à niveau aux standards québécois pour l'enseignement. 
       
      Quelle est la façon la plus rapide pour qu'elle puisse entrer au pays? Est-ce qu'elle peut venir avec un visa touriste (valide 6 mois), et demander des extensions, le temps d'obtenir un visa d'étude? Ou est-ce mieux de demander un visa étudiant immédiatement? Et avec un visa étudiant, comment peut-elle par la suite demander sa résidence permanente et travailler (après ses cours de francisation)  ?
       
      C'est une vrai tour de Babel l'immigration, nous aimerions bien nous y retrouver pour qu'on puisse enfin se retrouver ensemble!!
       
      merci de vos conseils!
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines