Aller au contenu
Ficelle

Heures suplémentaires au Québec

Messages recommandés

Bonjour,

Je me permet de vous contacter pour avoir quelque informations.

Une entreprise me propose une offre à 37.5 heures / semaine.

Je viens de voir sur le profil indeed de la boite que pour finir les projets

les employés sont obligés de réaliser jusque 7 heures par semaine qui ne sont plus

payées par l'entreprise?

Du coup je m'inquiètes un peu.

La vie de famille doit en prendre un sacré coup mais surtout elles seront gratuites.

 

Est-ce courant?

Merci

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,
Je me permet de vous contacter pour avoir quelque informations.
Une entreprise me propose une offre à 37.5 heures / semaine.
Je viens de voir sur le profil indeed de la boite que pour finir les projets
les employés sont obligés de réaliser jusque 7 heures par semaine qui ne sont plus
payées par l'entreprise?
Du coup je m'inquiètes un peu.
La vie de famille doit en prendre un sacré coup mais surtout elles seront gratuites.
 
Est-ce courant?
Merci

Une entreprise qui ne paye pas ses heures sup quand tu travailles à la heure, il faut pas y aller...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Ficelle a dit :

Merci kuroczyd,

Est-ce légal au Québec?

 

et en France ? tu penses que c'est légal ?!

beaucoup ne disent rien et les font ...

-->> c'est aux gens à ne pas aller dans ce genre d'entreprise et/ou de ne pas y rester ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci toutix,

Ce n'était qu'une question sans reproche.

Je cherchais pas la coparaison mais plutôt comprendre le fonctionnement du travail qui est sûrement différent.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Ficelle a dit :

Merci toutix,

Ce n'était qu'une question sans reproche.

Je cherchais pas la coparaison mais plutôt comprendre le fonctionnement du travail qui est sûrement différent.

LA LOI DIT

La Loi sur les normes du travail contient des dispositions sur les heures supplémentaires qui protègent la majorité des salariés québécois.

DURÉE DE LA SEMAINE NORMALE DE TRAVAIL

La semaine normale de travail est habituellement de 40 heures. Sa durée sert à déterminer à partir de quand un salarié commence à faire des heures supplémentaires.

Cependant, pour certains salariés, la semaine normale de travail n’est pas de 40 heures :

Les salariés de l’industrie du vêtement

39 heures
Les gardiens qui surveillent une propriété pour le compte d’une entreprise de gardiennage 44 heures
Les salariés travaillant dans une exploitation forestière ou une scierie 47 heures
Les salariés qui travaillent dans un endroit isolé ou sur le territoire de la Baie-James 55 heures
Les gardiens qui ne travaillent pas pour le compte d’une entreprise de gardiennage 60 heures

La semaine normale de travail n’est pas une limite de temps au-delà de laquelle un salarié peut refuser de travailler.

CALCUL DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

Les heures travaillées en plus des heures de la semaine normale de travail doivent être payées avec une majoration de 50 % (taux et demi) du salaire horaire habituel, sans compter les primes établies sur une base horaire comme les primes de nuit.

 

Francis travaille de nuit dans un supermarché. Il est rémunéré 10,00 $ l’heure. À cela s’ajoute une prime de nuit de 0,50 $ l’heure. La semaine dernière, Francis a travaillé 45 heures. Comment l’employeur doit-il calculer son salaire ?

Les 5 heures dépassant l’horaire d’une semaine normale de travail doivent être payées à taux et demi. On ne doit pas majorer la prime de nuit. Francis recevra donc 15,50 $ pour chaque heure supplémentaire.

 

L’employeur peut, à la demande du salarié, remplacer le paiement des heures supplémentaires par un congé d’une durée équivalant aux heures supplémentaires effectuées, majorée de 50 % (7 h = 10 h 30).

Les congés annuels et les jours fériés, chômés et payés sont considérés comme des jours travaillés pour le calcul des heures supplémentaires.

Pour certains salariés, c’est l’entente de départ qui établit à quel moment ils commencent à faire des heures supplémentaires :

ENTENTE AVEC UN NOMBRE DÉFINI D’HEURES PAR SEMAINE

Le salarié engagé à salaire fixe pour un travail au nombre d'heures prédéterminé, et dont le taux horaire peut être calculé en divisant son salaire par ce nombre d'heures, est comme un salarié payé à taux horaire. Les heures travaillées au-delà de 40 heures doivent être majorées de 50 %.

ENTENTE SANS LIMITES MINIMUM OU MAXIMUM D’HEURES PAR SEMAINE

Si l’entente stipule un salaire fixe pour une prestation sans limite d’heures par semaine, ni minimum, ni maximum, l’employeur ne peut pas déduire les heures qui manquent si le salarié n’a pas travaillé au moins 40 heures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Ficelle a dit :

Bonjour,

Je me permet de vous contacter pour avoir quelque informations.

Une entreprise me propose une offre à 37.5 heures / semaine.

Je viens de voir sur le profil indeed de la boite que pour finir les projets

les employés sont obligés de réaliser jusque 7 heures par semaine qui ne sont plus

payées par l'entreprise?

Du coup je m'inquiètes un peu.

La vie de famille doit en prendre un sacré coup mais surtout elles seront gratuites.

 

Est-ce courant?

Merci

 

 

 

C'est un contrat payé à l'heure ou un contrat payé par année? Parce que si payé à l'heure et sans payer les heures supplémentaires c'est n'importe quoi. Si payé à l'année, ma foi, faut prendre sur soi - quoique des fois: tu peux négocier avec ton boss de rattraper sur des journées moins chargées en travail ou tu peux demander des jours de congés compensatoires en plus - mais c'est toujours dépendant de comment tu t'entends avec ton boss parce que pas vraiment de "règles". 

 

Après aussi, toujours se méfier des gens qui se disent débordés et qui empilent les heures inutiles parce que perdent du temps à "chiller", n'arrivent pas à s'organiser, n'arrivent pas à prioriser, etc... J'ai plein d'exemples dans ma boite, tu en vois toute la journée sur Facebook, ou à discuter de leurs plans de fin de semaine, mais par contre, ils sont toujours débordés quand tu leur poses la question de leur charge de travail, ils te disent toujours qu'ils ont fini à 20h la veille, etc....

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis aussi, certains vont passer leur heure de lunch à manger à leur bureau et travailler. Si tu regardes sur une semaine ça fait déjà 5h de plus qui sont en théorie pas prévues dans les 37.5h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Ficelle a dit :

Bonjour,

Je me permet de vous contacter pour avoir quelque informations.

Une entreprise me propose une offre à 37.5 heures / semaine.

Je viens de voir sur le profil indeed de la boite que pour finir les projets

les employés sont obligés de réaliser jusque 7 heures par semaine qui ne sont plus

payées par l'entreprise?

Du coup je m'inquiètes un peu.

La vie de famille doit en prendre un sacré coup mais surtout elles seront gratuites.

 

Est-ce courant?

Merci

 

 

 

Donc en gros on t’oblige à faire 28h par mois d’heures sup non payées c’est tout benef pour la boite.

Et en parlant des heures sup, il y a une boite très généreuse avec ses employés  http://www.journaldemontreal.com/2017/07/31/le-bar-ouvert-dhydro-quebec

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Hei a dit :

 

Donc en gros on t’oblige à faire 28h par mois d’heures sup non payées c’est tout benef pour la boite.

Et en parlant des heures sup, il y a une boite très généreuse avec ses employés  http://www.journaldemontreal.com/2017/07/31/le-bar-ouvert-dhydro-quebec

 

 

 

Je viens de lire l'article et je suis écoeurée, dégoûtée surtout quand est rajouté

 

-Bon... des excès et de la mauvaise gestion, ça existe aussi dans les entreprises privées.

 

belle excuses ! privées !!!! c'est pas l'argent du contribuVable.

 

-L’argent du contribuable qui, lui, ne peut pas y faire grand-chose, à part serrer les poings en lisant Le Journal.

 

encore une excuse le contribuVable qui ne peut rien faire !  Vive la solidarité !

 

ce n'est pas d'hier que c'est dénoncé et rien ne change. Honte à eux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On sait où vont les augmentations de tarifs et on ne va pas nous faire croire que c’est pour le maintien du réseau  électrique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Hei a dit :

On sait où vont les augmentations de tarifs et on ne va pas nous faire croire que c’est pour le maintien du réseau  électrique. 

et ça va là aussi : 

http://www.tvanouvelles.ca/2017/09/26/hydro-prete-des-chalets-a-ses-employes-1

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j’avais déjà lu l’article et dire qu’on est imposé sur tous les avantages sociaux et qu’on nous fait aucun cadeau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles