Jump to content

Québec va aller chercher les Français... chez eux!


Recommended Posts

welding-2178127.jpg

«C’est la meilleure réponse que nous pouvons apporter ensemble pour les Français qui souhaitent venir travailler à Québec», a déclaré la consule générale de France dans la capitale québécoise, Laurence Haguenauer.

Face à un taux de chômage historiquement bas, le recrutement dans la ville de Québec est devenu particulièrement difficile. Les PME vivent une situation accablante de pénurie de main d’oeuvre. Le maire de la Ville, Régis Labeaume avait insisté sur la possibilité de permettre aux entreprises de la capitale nationale d’aller recruter directement en France. Son voeux est exaucé, et le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec en a fait l’annonce cette semaine. Il s’agit d’un projet pilote qui permettra, dès novembre, aux petites et moyennes entreprises de Québec d’annoncer leurs offres d’emploi sur le site internet de Pôle Emploi en France. Les postes en question doivent impérativement faire partie de la liste des professions éligibles au programme de traitement simplifié. Un soutien sera offert aux nouvelles recrues et à leur famille afin de faciliter leurs démarches d’immigration et leur intégration. « C’est la première fois qu’Emploi-Québec se met au service des employeurs pour favoriser l’immigration de travailleurs venant de l’étranger », a déclaré François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il n’y a pour l’instant pas d’échéance à ce projet et le ministre a ajouté qu’il serait difficile de revenir en arrière une fois en place.

«Les gens sont d’accord là-bas pour que les jeunes Français viennent vivre une première expérience de travail ici au Québec et notre amitié mutuelle fait qu’il n’y a aucune embûche. Ce qu’il fallait, c’était un lien direct administratif et c’est ce qui a été créé aujourd’hui. Je trouve ça fantastique. Pour bien illustrer ce que ça veut dire, c’est comme si on était en permanence en mission de recrutement en France 365 jours par année», a ajouté Régis Labeaume, le maire de Québec.

Les travailleurs recrutés auront tout d’abord un statut de travailleur temporaire mais après un an, ils seront admissibles au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) qui leur permettra d’obtenir un certificat de sélection du Québec et accéder au visa Canadien (résidence permanente).

 

Link to post
Share on other sites

Les articles prouvant la volonté du Québec d'accueillir plus d'immigrants francophones sont légions mais le gouvernement se donne-t-il les moyens pour atteindre cet objectif?

 

Une moyenne de deux ans d'attente pour avoir sa RP, des procédures sur les visas temporaires de travail qui rebutent les entreprises à recruter à l'étranger, cela est vraiment dommage. Espérons que cela s'améliore à la fois pour le Québec et les migrants pleins de bonnes volontés!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Les articles prouvant la volonté du Québec d'accueillir plus d'immigrants francophones sont légions mais le gouvernement se donne-t-il les moyens pour atteindre cet objectif?
 
Une moyenne de deux ans d'attente pour avoir sa RP, des procédures sur les visas temporaires de travail qui rebutent les entreprises à recruter à l'étranger, cela est vraiment dommage. Espérons que cela s'améliore à la fois pour le Québec et les migrants pleins de bonnes volontés!

Victime de son succès, le midi est encore en train d éponger les demandes papier...
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

a bien lire tous ces messages tendant la main, il serait bon de vraiment réfléchir pour le gouvernement à la réelle nécessité de faire venir les gens en sachant pertinemment qu elles n auront pas d équivalence des diplômes. C est bien beau de promettre l eldorado à des gens qualifiés, de les enlever à leur pays d origine, de leur faire payer des sommes astronomiques, et de les laisser exercer des métiers sous qualifié, qui ne répondent pas à leur désir..

toutes ces annonces sont de la poudre aux yeux, c est bien dommage...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Mais il y a plein d'immigrants sur place qui viennent d'entrer et qui ne demandent qu'à travailler, je ne vois pas pourquoi il faut tout ke temps aller chercher ailleurs Alors qu'on a deja ce qu'il faut.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Tout simplement que le Ministère est aussi malin, c'est un business et 1/2 va repartir après avoir injecté beaucoup dans la société. Difficile de trouver le parfait milieu, il y a de la cohérence quand même. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, jeffrey01120 a dit :

de les enlever à leur pays d origine

Ils sont pas forcé quand même. C'est leur choix de partir. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je suis d accord, néanmoins la promesse d un eldorado engendré parfois des situations exécrables. Combien d ingénieurs, de dentiste, de médecins, se retrouvent au shopping, manutentionnaire, ou sans emploi??

ils n ont pas été forcés, certes, mais un peu trompés sur la "mariée".

ne trouves tu pas?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 21 minutes, jeffrey01120 a dit :

Je suis d accord, néanmoins la promesse d un eldorado engendré parfois des situations exécrables. Combien d ingénieurs, de dentiste, de médecins, se retrouvent au shopping, manutentionnaire, ou sans emploi??

ils n ont pas été forcés, certes, mais un peu trompés sur la "mariée".

ne trouves tu pas?

bof moi les pubs, ça reste des pubs. 

Si je suis intéressé par un produit, je m'informe, je fais des recherches par la suite.

 

Avec internet maintenant c'est assez facile de trouver en quelques minutes tout ce qu'on a à savoir. 

Que des diplômes seront pas reconnu, que des médecins devront refaire des études. etc.. 

Ils ont pas d'excuses.

 

Je le retrouve plus mais j'avais posté une fois des résultats d'un sondage de nouveaux arrivants travailleurs qualifiés et il y avait un gros pourcentage de ceux là qui avaient fait aucune recherche concernant leur domaine de travail ici. Je crois même avoir vu sur le site du MIDI ou du CIC qu'il faut faire des équivalences, s'informer etc.

Un moment donné c'est bien beau de dire que c'est toujours la faute du CIC,  le problème vient pas juste d'eux.

Edited by Automne
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Ce n est pas ce que j ai dit.

je parle du Canada, le Quebec en faisant partie, qui communique sur le plein emploi.

Alors bien sur qu il y des neuneus qui foncent tête baissée, bien sur qu il y en a qui ne se renseignent pas, mais je pense que le fédéral comme le provincial devrait faire ce qu ils disent et accueillir en priorité des candidats en pénurie et n'accepter qu un ptit quota de gens qualifiés avec des possibilités aisées de reconversion. Pour cela proposer l équivalence des diplômes ou de branches avant l arrivée sur le territoire canadien.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, jeffrey01120 a dit :

a bien lire tous ces messages tendant la main, il serait bon de vraiment réfléchir pour le gouvernement à la réelle nécessité de faire venir les gens en sachant pertinemment qu elles n auront pas d équivalence des diplômes. C est bien beau de promettre l eldorado à des gens qualifiés, de les enlever à leur pays d origine, de leur faire payer des sommes astronomiques, et de les laisser exercer des métiers sous qualifié, qui ne répondent pas à leur désir..

toutes ces annonces sont de la poudre aux yeux, c est bien dommage...

 

:innocent:

 

Personne n'enlève personne à leur pays d'origine, personne ne force personne à faire quoi que ce soit, ils ont tous la liberté de rester chez eux ou d'aller à Québec, ville ayant une situation de l'emploi bien meilleure qu'en France.

 

S'ils trouvent que l'argent demandé pour immigrer au Québec est trop élevé, ils ont toute la liberté de rester chez eux, d'autres candidats à l'immigration au Québec sont prêts à prendre leur place.

 

Et il y a l'ARM qui permet la reconnaissance mutuelle des diplômes pour plusieurs professions entre la France et le Québec.

 

La ville de Québec offre à plusieurs candidats l'opportunité d'un emploi dans cette ville plutôt que de chômer en France et certains trouvent encore le moyen de chialer...

 

Ce râlage contant de certains qu'importe la situation est vraiment affligeant.

 

 

Edited by resterzen
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Mais c est sur avec un raisonnement pareil, que dire..

Heureusement que les progrès sociétaire n ont pas été mis entre certaines main.

on en serait encore à Neandertal.

ce n est pas parce qu une société marche dans un sens , qu il ne faut pas essayé de l améliorer.

Dire si t es pas content Ben reste chez toi, quel progrès.

Nous ne sommes pas obligés d être des Béni OuiOui, nous pouvons aussi en temps qu immigrant proposes des idées. Il faut aussi être capable de discuter tranquillement sans tout de suite prendre la mouche.

Autant rester zen et discuter tranquillement, n est il pas?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 5 minutes, juetben a dit :

Parce que évidemment quand tu viens au Québec tu étais au chômage en france... raisonnement totalement débile ! 

Je n ai pas compris???

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

L'article parle  d'entreprises de la ville de Québec qui connaissent la pénurie de main-d'oeuvre et qui veulent recruter des chômeurs en France inscrit à Pôle Emploi et qui pourrait être intéressé par un emploi dans la ville de Québec...

 

Bref c'est plutôt toi qui a un raisonnement débile ( pour employer ton expression ).

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, resterzen a dit :

L'article parle  d'entreprises de la ville de Québec qui connaissent la pénurie de main-d'oeuvre et qui veulent recruter des chômeurs en France inscrit à Pôle Emploi et qui pourrait être intéressé par un emploi dans la ville de Québec...

 

Bref c'est plutôt toi qui a un raisonnement débile ( pour employer ton expression ).

 

 

Non l'article dit que les annonces sont sur le site de pôle emploi... nuance... regarder des annonces ne fait pas de toi un chômeur! Si je veux changer je regarde aussi des annonces sur emploi québec ou workopolis... pourtant je ne suis pas un chomeur...

 

Avant d'immigrer je travaillai et pourtant j'ai démarché des entreprises depuis la France qui avaient des offres sur emploi québec. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 5 heures, jlstef a dit :

Pour avoir accès au annonces de pôles emploi, il faut être demandeur d'emploi.

 

Pourquoi j'ai accès alors en allant sur le site de pôle emploi à près de 580 000 annonces que je peux consulter et postuler et cela même en étant au canada sur un simple téléphone... pourquoi j'ai accès de la même manière aux annonces de pôle emploi international et je peux y postuler?

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, jlstef a dit :

Pour avoir accès au annonces de pôles emploi, il faut être demandeur d'emploi.

Envoyé de mon LG-H812 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

 

Je rejoins juetben. Le fait de consulter et potentiellement postuler sur des offres de site d'embauche n'est pas relatif à ton statut.

Lorsque tu souhaites changer de boulot, le premier réflexe est de regarder les annonces AVANT de démissionner (sauf cas extrême).

 

Je suis actuellement en France, occupant un boulot, mais suis fortement intéressé par les annonces Québécoises puisque je souhaite immigrer. D'où la pertinence de l'article.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines