Jump to content

Un français diplômé d'une université québécoise contraint de quitter le Canada


Laurent
 Share

Recommended Posts

Un diplômé de l’UQTR contraint de quitter le Canada

 

Un homme originaire de l'île de la Réunion doit quitter le pays le 14 août, car il a franchi la frontière canado-américaine alors qu'il n'avait ni statut ni permis de travail. Il déplore avoir été mal informé des démarches à faire pour régulariser sa situation.

Johny Maillot réside au Québec depuis 7 ans. En 2014, il a obtenu un permis de travail temporaire de trois ans, après avoir réussi ses études en relations de travail. Depuis que ce permis est arrivé à échéance, il a fait deux demandes de permis de travail qui ont été rejetées, car il n'avait pas d'offre d'emploi.

Johny Maillot a finalement reçu une offre d'emploi jeudi. Le lendemain, il s'est rendu à la frontière des États-Unis et du Canada. Il souhaitait ainsi accélérer ses démarches en demandant aux agents d'immigration un permis de travail avec son offre d'emploi en mains.

« De ce que j'avais compris, si tu trouves un emploi, tu peux te rendre à la frontière, et avec ces papiers-là, tu aurais ton permis de travail », explique M. Maillot.

Or, en sortant du Canada, il s'est plutôt placé en situation d'illégalité, déplore-t-il.

Il discute avec la journaliste.
Johny Maillot est contraint de quitter le Canada contre son gré. Photo : Radio-Canada

« Je me devais d'attendre le traitement de ma demande de visa temporaire. Le fait de quitter le territoire, ça a annulé toutes les démarches. Donc en revenant au Canada, je n'ai plus de statut », explique-t-il.

Pour régulariser sa situation, il dit avoir fait de nombreux appels à Immigration Canada, en plus de s'être adressé aux députés de Trois-Rivières et de Saint-Maurice-Champlain, Robert Aubin et François-Philippe Champagne.

L'homme doit donc quitter le Canada d'ici le 14 août. Il déplore le manque de clarté du site d'Immigration Canada.

 

source et suite: http://beta.radio-canada.ca/nouvelle/1049301/diplome-demarches-immigration-statut-trois-rivieres

 
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
De ce que je comprend, il a reçu une offre d'emploi mais l'employeur n'avait pas commencé les démarches ni rien. Ce qu'il avait besoin d'avoir quand il a fait le tour du poteau  et c'est assez clair sur le site : 

 

Exigences en matière d’admissibilité si vous présentez une demande en entrant au Canada

Vous pouvez demander une autorisation pour travailler au Canada lorsque vous y entrez, mais uniquement dans les cas suivants :

  • vous provenez d’un pays dispensé de l’obligation de visa;
  • vous détenez déjà un certificat médical valide, si celui ci est requis dans le cadre de votre emploi, ou vous provenez d’un pays désigné;
  • votre employeur a effectué toutes les étapes nécessaires pour le type de permis de travail dont vous avez besoin; ou
  • vous présentez une demande pour un permis de travail ouvert.

Si vous êtes citoyen d’un pays assujetti à l’exigence de l’autorisation de voyage électronique (AVE), vous devez obtenir une AVE si vous comptez entrer au Canada par voie aérienne. Pour éviter des coûts additionnels, nous vous recommandons de présenter une demande de permis de travail avant de partir pour le Canada.

Renseignez-vous sur le type de permis de travail pour lequel vous pouvez présenter une demande. Si vous demandez un permis de travail ouvert, laissez en blanc la section de la demande concernant l’employeur

http://www.cic.gc.ca/francais/travailler/demande-qui-admissibilite.asp

 

------------------------------

 

Il a fait des études ici et il a pas voulu passer par le PEQ pour avoir la RP? 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Sinon, ça fait 3 articles sur 3 Français qui doivent rentrer chez eux, en une semaine même pas.

 

Soit les médias ont rien à se mettre sous la dent en ce moment alors ils font les poubelles des nouvelles, soit on essaye de créer un espèce de climat malsain autour de CIC, comme par hasard en même temps que les pseudo réfugiés débordent à la frontière - histoire que les gens qui connaissent rien aux procédures d'immigration commencent à tout mélanger, plus rien comprendre et surtout pas faire de vagues sur la situation à la frontière.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 17 minutes, crazy_marty a dit :

Sinon, ça fait 3 articles sur 3 Français qui doivent rentrer chez eux, en une semaine même pas.

 

Soit les médias ont rien à se mettre sous la dent en ce moment alors ils font les poubelles des nouvelles, soit on essaye de créer un espèce de climat malsain autour de CIC, comme par hasard en même temps que les pseudo réfugiés débordent à la frontière - histoire que les gens qui connaissent rien aux procédures d'immigration commencent à tout mélanger, plus rien comprendre et surtout pas faire de vagues sur la situation à la frontière.

Il faut bien expliquer que si si le Canada fait très attention aux frontières et aux gens qui ne respectent pas les lois. La preuve: ces français étaient illégaux alors dehors! Mais les pauvres petits "réfugiés" qui passent la frontière illégalement la frontière pour sauver leur vie de ce tyran de Donald Trump (le tout avec des iphones à 3000$ et des lunettes rayban), eux doivent avoir toute notre compassion...ils sont là parce que le Canada est là pour les sauver.

 

En attendant, le traitement des dossiers légaux, personne n'en parle....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mouai ... Il déplore le manque de clarté du site d'immigration Canada. Mais c'est sur le site du MIDI qu'il aurait du s'informer, à l'onglet "prolonger votre séjour" ou "demeurer au Québec à titre permanent" qui sont on ne peut plus clair sur les démarches à suivre et les règles.

 

Je ne veux pas en remettre une couche, mais quand on arrive à la fin de son permis (étude, travail) temporaire, on reçoit un courrier d'immigration Canada informant des démarches à suivre en fonction de ce que l'on veut faire. Alors prêcher la désinformation et se victimiser alors qu'on est l'auteur de sa propre vie, ça me laisse de marbre. Il faut assumer ses actes !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Similar Content

    • By immigrer.com
      Après avoir visité plus de 30 pays en Europe et en Amérique du Nord ces quatre dernières années, une famille originaire de la Belgique a choisi de poser ses valises à Trois-Rivières.
      Le couple et leurs trois enfants avaient adoré leur passage dans la région il y a deux ans. La magie a opéré en 2019 quand on avait fait la route de la Mauricie depuis le Lac-Saint-Jean, a déclaré Jean-François Vandoorslaert en entrevue à l’émission En direct.
      La famille avait beaucoup aimé Trois-Rivières, notamment pour sa richesse historique. Jean-François Vandoorslaert affirme aussi qu’ils ont eu un coup de foudre pour les gens et les paysages de la région.
       
      Les deux parents ont déjà trouvé de l’emploi.Il y a du travail partout, les employeurs cherchent des travailleurs et des "travaillants" surtout, affirme celui qui raconte avoir découvert le mot travaillant ici.
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1807225/vandoorslaert-belgique-ville-trois-rivieres-mauricie-autobus
    • By immigrer.com
      Recrutement intensif d’étudiants indiens : Québec suspend le traitement des demandes
      Plus de 6300 Indiens ont pu obtenir, durant les six premiers mois de 2020, un permis d’études par l'intermédiaire d'un établissement québécois, soit le double des étudiants chinois et français réunis.
       
      Radio-Canada   Publié à 10 h 03 Le gouvernement du Québec suspend la réception et le traitement des demandes présentées dans le cadre du Programme des étudiants étrangers impliquant 10 établissements privés d’enseignement collégial qui mènent des campagnes de recrutement intensives à l'international, particulièrement en Inde.
      Présentement sous enquête, ces collèges privés sont soupçonnés d’avoir développé une stratégie commerciale hautement lucrative, voire frauduleuse, qui facilite ensuite l’immigration de leurs étudiants via le Québec.
       
      Concrètement, cela signifie que le gouvernement suspend le traitement des Certificats d’acceptation du Québec (CAQ) pour dix collèges privés, et ce au moins jusqu’au 31 mars 2021, selon l'arrêté ministériel publié le 30 décembre dans la Gazette officielle du Québec.
       
      source et suite: 
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1760223/quebec-caq-immigration-etudiants-etrangers-indiens#:~:text=Le gouvernement du Québec suspend,'international%2C particulièrement en Inde.
    • By immigrer.com
      Des postes à pourvoir par centaines dans l’industrie du jeu vidéo au Québec
      145 postes ouverts chez Ubisoft, 77 chez Unity, 20 chez Gameloft...
        Imprime Commentaires Mathieu Dion (accéder à la page de l'auteur) Mathieu Dion   Publié à 3 h 59 La quête de nouveaux travailleurs dans l’industrie du jeu vidéo, qui croît sans cesse, est loin de s’essouffler au Québec. Mais la pandémie complique le processus d’embauche à l’étranger et accentue la demande d’experts en technologie, toutes industries confondues.
      Il nous en manque toujours trop, admet le directeur mobilité et talent de Behaviour Interactif, Julien Jacob. Le développeur indépendant de jeux vidéo, dont le jeu Dead by Daylight a connu un vif succès, se trouve avec un manque à gagner de 145 postes, dont 15 stagiaires. Pas moins de 700 personnes travaillent à l’heure actuelle pour son studio du Mile-Ex, à Montréal.
      Son équipe de recrutement a doublé depuis le début de la crise; il y a maintenant près d’une douzaine de personnes qui se consacrent à l’embauche de personnel. On essaie de tenir le fort pour soutenir la croissance de l’entreprise, évoque M. Jacob.
      Le confinement à la maison entraîne une nouvelle demande en création de jeux vidéo. Au même moment, la pandémie crée un stress sur le marché en ralentissant les demandes de permis pour les travailleurs issus de l’étranger, en diminuant la mobilité de certaines personnes et en changeant les façons de faire avec le télétravail.
      En revanche, les possibilités de travail augmentent, car la barrière du transport de travailleurs au Québec se trouve éliminée. En attendant de pouvoir immigrer ici, des personnes d'outre-mer se voient même confier des mandats par Behaviour Interactif et jouent temporairement le rôle de consultant.
       
      source et suite: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1754347/industrie-jeu-video-penurie-main-doeuvre-behaviour-interactif
    • By Binta
      Bonjour,
      J'ai récemment reçu une réponse positive à ma demande d'admission au sein de l'université de Trois-Rivières pour la session d'HIver 2021 en faculté de gestion pour un Baccalauréat en administration des affaires.
      Cependant, l’admission définitive est conditionnée à la validation du TFI qui est le test de français pour évaluer mon niveau en langue française. Est ce qu'il aurait des personnes qui ont dues passer ce test de français ? Est il difficile ? Y'a t'il des gens qui pourraient me donner les avis sur l'université de Trois-Rivières ? Que pouvez-vous me dire sur les évaluations? est ce facile de laide les matières et accumuler les crédits ? Merci
    • By immigrer.com
      Des migrants mal formés envoyés au coeur du chaos des CHSLD
      Livrés à eux-mêmes, peu qualifiés et parfois incapables de comprendre le français, des préposés aux bénéficiaires et à l’entretien ménager ont été envoyés en zone rouge par des agences de placement.
      Commentair Thomas Gerbet (accéder à la page de l'auteur)Thomas Gerbet Romain Schué (accéder à la page de l'auteur)Romain Schué 4 h 02 Après une très longue journée dans un CHSLDCentre d'hébergement et de soins de longue durée de Montréal, Debby (nom fictif) énumère d’une voix fatiguée la longue liste d’établissements où elle a travaillé depuis février comme préposée. « Parfois, c’était un jour ici, un jour là, une semaine. » Au bout de sept noms, elle s’arrête et rit nerveusement.
      Arrivée par le chemin Roxham en provenance d’Haïti l’automne passé, cette demandeuse d’asile n’avait pas beaucoup d’autres choix pour travailler que d’intégrer une agence de placement.
      Depuis le début de la crise, elle retrouve quotidiennement d’autres collègues, venant d’agences. Parfois, sur le même étage, ces travailleurs n’appartenant pas à l’établissement sont majoritaires.
      Ces derniers mois, l’activité de ces agences de placement a explosé pour combler les trous béants dans les effectifs du réseau de la santé, au fur et à mesure que les employés habituels s’absentaient.
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1707732/migrants-demandeurs-asile-agences-placement-preposes-chsld-enquete
    • By moreaumh
      Bonjour!

      Je suis recherchiste pour une nouvelle émission Radio (de Radio-Canada), qui sera diffusée du 23 décembre au 3 janvier prochain.

      L'émission porte sur le temps des fêtes et nous aimerions recevoir une variété de gens issus de différentes communautés culturelles qui viendraient en studio nous parler des traditions des Fêtes (Noël, Jour de l'An, etc) de leur culture. 

      Les épisodes seront pré-enregistrés à Montréal les 2-3-6-9-10 décembre.

      Est-ce qu'il y aurait des immigrants présents sur ce forum (de n'importe quelle origine!) qui serait intéressés à venir nous parler des traditions des Fêtes de leur culture? 
      Avez-vous une façon particulière de célébrer dans votre famille que vous souhaitez partager avec le public?
      Est-ce que votre façon de célébrer les Fêtes a changé depuis votre arrivée au Québec? 
      Ça peut être quelqu'un de n'importe quel âge ou génération. Ou mieux, plusieurs personnes! 

      Si vous pensez pouvoir m'aider, merci de me contacter le plus rapidement possible au 514-995-9271, ou par courriel au [email protected]
       
      Un immense merci!
    • By Laurent
      Explcations dans le reportage de Radio-Canada avec la participation des 2 cofondateurs d'immigrer.com 
       
    • By Laurent
      Radio-Canada prépare un reportage sur le portrait de l'immigration française au Canada. Cette journaliste aimerait s'entretenir avec un membre du site qui pourrait, à partir de l'expérience sur immigrer.com, parler de l’intérêt grandissant pour le Québec et le Canada. Cette personne peut être déjà installée au Québec ou être en France. 
      N'hésitez pas à répondre ici, mais communiquez vos informations personnelles par mon MP seulement, pas publiquement.

    • By Laurent
      Floués en rêvant du Canada
      15 juin 2018 - Radio-Canada
       
      Les personnes qui souhaitent venir travailler au Canada doivent faire preuve de vigilance dans leurs démarches. Des arnaqueurs tentent de profiter de la pénurie de main-d'oeuvre pour flouer des travailleurs prêts à tout pour réaliser leur rêve.
      Un texte de Marc-Antoine Lavoie
      Annabelle, une résidente de l’île Maurice qui aimerait s’installer au Québec pour travailler dans une usine d'Olymel, a bien failli se faire prendre au jeu. Sur Internet, la jeune femme est récemment tombée sur une soi-disant entreprise de recrutement qui lui réclamait 155 $ pour entamer un processus d’embauche au Canada.
      « AIG vient d’être autorisée à recruter 20 000 personnes en collaboration avec Citoyenneté et Immigration Canada », pouvait-on lire sur le site web de Service de recrutement AIG Canada. Il a été supprimé depuis.
      Suspicieuse, la jeune femme a contacté Radio-Canada par courriel. « Je vais gaspiller une bonne partie de mes économies si c'est une arnaque », s'inquiétait-elle, sans vouloir en dire davantage sur elle.
      Après vérifications, nous avons rapidement constaté la supercherie. Le logo et des photos d’employés d’une entreprise spécialisée en assurances et en services financiers, Américain (sic) International Group, ont frauduleusement été utilisés. Cette entreprise n’a pas voulu commenter.
        Le site web d'Américain International Group Photo : Radio-Canada
      L’adresse inscrite sur le site web de la fausse entreprise de recrutement était même celle du siège social d’Hydro-Québec. Une page Facebook où l’on peut lire des témoignages de personnes intéressées par l'appel de candidatures a aussi été créée.
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107090/arnaque-travailleurs-etrangers-fraude-recrutement?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement