Jump to content
Oursmoureuse

Voilà, c'est fini le Québec, retour en France

Recommended Posts

Voilà qu'il y a 11 ans, nous étions dans la dernière ligne droite pour notre déménagement au Québec. Nous étions arrivés avec notre résidence permanente en poche, nos 3 enfants, 5 valises, 5 vélos et 9 cantines et des étoiles plein les yeux. Nous avions rapidement trouvé du travail. Mon mari avait trouvé tout de suite dans sa branche, moi il m'a fallu 18 mois. 5 ans après notre arrivée nous sommes devenus citoyens canadiens, et nous étions encore dans nos certitudes. On a vécu de belles choses. On a pu tirer notre épingle du jeu. Mais cela ne fait pas tout.

 

 Si nos enfants se sont épanouis pendant leur vie ici, peu à peu leur regard s'est porté ailleurs. Notre grand qui n'a pas trop aimé son expérience au cégep a pu rapidement bifurquer vers un DEP dans lequel il s'est découvert une passion... mais pas de boulot. Il a décidé d'approfondir ses connaissances et de découvrir d'autres manières de travailler en allant faire un bac pro en France par alternance. Notre artiste de fille a eu l'opportunité de suive un cursus particulier en arts plastiques dès son entrée au secondaire et a poursuivi au cégep. Depuis toute jeune elle se destine à l'enseignement des arts-plastiques et est admise dans un programme très contingenté à Strasbourg. Son plan de carrière est déjà fait, c'est en France qu'elle veut enseigner. Notre plus jeune quant à lui se passionne depuis des années pour la boulangerie. Depuis son secondaire 3, il va bosser dans une boulangerie artisanale de notre petite ville. L'an passé, il avait économisé toutes ses paies pour se payer un billet d'avion et il est allé démarcher des patrons potentiels dans le but de faire son apprentissage... en France.

 

Aussi, la vie apporte son lot de surprises et de facéties. Mais des fois, elle fait des blagues carrément pourries. Nous avons affronté beaucoup de deuils durant ses dernières années. Parfois l'un ou l'autre a pu dire au revoir à l'être aimé ou bien se rendre aux obsèques, parfois il a fallu vivre notre peine à l'autre bout du monde. Mais il est arrivé aussi de vivre en plus de la peine la culpabilité de ne pas pouvoir faire des choses simples, des choses qui se font dans ces circonstances et qui aident à vivre sa peine et adoucir celle de ceux qu'on aime. Je pense par exemple à ma petite soeur qui a perdu deux bébés coup sur coup en fin de grossesse. Et puis notre proche famille en France a été confrontée à des maladies graves. Et nous étions toujours dans l'impuissance. 

 

Et puis, il y a eu et il y a la maladie, ici. J'ai eu un cancer féminin il y a quelques années. Si au niveau des lésions j'ai eu de la chance, tout ce qui s'est passé autour a été un véritable cauchemar. Se faire dire "Madame, vous avez un cancer, il faut vous faire opérer au plus vite, mais trouvez-vous de quoi ailleurs" ça existe. Recevoir un tel diagnostique, ça fesse. Se retrouver en catastrophe avec son dossier médicale entre les bras et un "bonne chance" 10 minutes plus tard, c'est le double effet Kiss Cool. Il y a eu d'autres choses aussi tout autour de ça qui ont été très difficiles à vivre loin des siens. Je n'ai pas encore réussi à faire la paix avec les événements de cette période de ma vie. Mais ce n'est pas tout. Il y a 2 ans j'ai vécu un gros traumatisme. Je vis depuis en état stress post-traumatique, une dépression majeure et un TAG. Et au niveau de la prise en charge je suis tombée profondément dans la craque du divan ce qui fait que je me suis retrouvée avec un traitement prescrit en dépit du bon sens et tout ce que cela incombe. 

 

Le retour en France pour nous, le couple, est devenu une évidence il y a un an maintenant. La discussion n'a duré que 30 secondes et demi, comme lorsque nous avions décidé de lancer le projet Québec, d'ailleurs.

 

Alors voilà, c'est fini. Cette fin de semaine nous remplissons notre container. Et début juillet commence un nouveau chapitre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour votre récit, bon  retour et surtout ne baisser pas les bras.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le témoignage et bonne continuation. C'est surprenant d'avoir l'ensemble de ses 3 enfants, élevés dans l'éducation canadienne, qui décident d'aller faire leurs études en France ! Pas sûr que ce soit le meilleur choix au niveau des perspectives professionnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Émigrer, ce n'est pas donné à tout le monde. La preuve. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour votre récit qui montre que personne n'est à l’abri des facéties de la vie. C'est intéressant de voir que les choix de vie de vos enfants les ramènent en France, et on ne peut évidemment pas s'opposer à ça.

Il est vrai que l'éloignement familial rend difficile l'affrontement de difficultés et problèmes personnels. C'est dans ces moments là qu'on s'interroge sur le bien fondé de son émigration.

Bon courage pour la suite, en espérant que votre retour vous satisfera.

Au moins, avec la citoyenneté, vous êtes libre de revenir ou de rester.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est surtout que rien n'est immuable dans la vie, que l'on évolue et que les aspirations et les besoins changent au cour d'une vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Votre vie prend un tournant tout comme cela a été le cas 11 ans plus tôt.

Heureusement vos enfants ont une perspective, je vous en souhaite de même pour vous.

Bon retour et du succès dans vos projets :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon retour

 

Désolé pour le cancer. J'ai pas trop compris , vous avez pas eu de suivi ou de traitements?

Je connais personne dans mon entourage qui a eu le cancer, mais de ce que j'ai entendu, le suivi est assez bien de ce côté. Après ça dépend peut être d'un endroit à l'autre. Vous êtes où?

 

il y a une heure, Demina47 a dit :

C'est surprenant d'avoir l'ensemble de ses 3 enfants, élevés dans l'éducation canadienne, qui décident d'aller faire leurs études en France !

ça dépend peut être de l'âge de leur arrivé ici. S'ils ont bien connu la vie là bas, c'est sûr que parfois le coeur y reste. Comme pour les adultes.  

Edited by Automne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le cancer j'ai été lâchée dans la nature. J'ai dû me débrouiller par mes propres moyens pour trouver où et qui me soigner. Pour le suivi post-opératoire j'ai aussi dû batailler car on me renvoyait dans la nature alors que je n'avais ni médecin de famille ni gynécologue. 

 

Pour les enfants, ils avaient 10, 8 et presque 6 ans lorsque nous sommes arrivés. J'avoue que c'est notre grand qui nous a le plus surpris par sa décision. Au départ il pensait rester ici et ne se voyait absolument pas retourner vivre en France. Au final, c'est lui qui est reparti le premier. Il a été admis au CFAI qui l'intéressait et s'est trouvé une place dans un grand groupe. Notre plus jeune s'est aussi trouvé une place pour son apprentissage.

 

En ce qui me concerne je vais surtout devoir prendre soin de moi en arrivant. Je ne suis toujours pas apte au travail, et je ne sais pas quand je pourrais reprendre une vie professionnelle. Je vis une minute à la fois. 

 

Mon époux va nous rejoindre plus tard. Il a un profil très recherché. Je n'ai pas d'inquiétude à ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Oursmoureuse a dit :

 

Pour le cancer j'ai été lâchée dans la nature. J'ai dû me débrouiller par mes propres moyens pour trouver où et qui me soigner. Pour le suivi post-opératoire j'ai aussi dû batailler car on me renvoyait dans la nature alors que je n'avais ni médecin de famille ni gynécologue. 

 

C'était où? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un médecin du CHUM qui m'a dit que je devais me faire opérer très rapidement et de me débrouiller pour me faire soigner ailleurs. C'est au Royal-Victoria qu'on voulait me renvoyer dans la nature sans possibilité de faire de suivi (mais en me disant que c'était très important que je me fasse suivre).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Maman Ours! 

 

Bon vent à vous tous! 

 

J'espère que ce retour auprès des tiens va t'aider à te refaire une santé!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ivy Bijou a dit :

Émigrer, ce n'est pas donné à tout le monde. La preuve. 

 

 

Et si c'était plutôt de rester au même endroit pendant 50 ans qui n'était pas donné à tout le monde? 

 

M'enfin ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Oursmoureuse a dit :

 alors que je n'avais ni médecin de famille

 

Comment ça se fait qu'au bout de 11 ans ici, tu n'aies pas pris la peine de t'inscrire en liste d'attente au CLSC ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'étais inscrite sur la liste d'attente. À ce moment-là je n'avais pas de médecin de famille. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

11 ans de liste d'attente et toujours pas de médecin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé d'entendre que ton experience n'a pas été bonne avec le traitement de ta maladie.... Ma femme aussi a été diagnostiqué avec un cancer mais heureusement le staff a été fantastique ! Le monde est souvent injuste ... Bonne chance pour la suite!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Demina47 a dit :

11 ans de liste d'attente et toujours pas de médecin ?

 

 

Je viens juste d'avoir un médecin de famille (ça ne fait même pas un mois) et je suis là depuis 14 ans. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Anas-
      Bonjour tout le monde, 
      J'aimerais savoir si le diplome collégial DEC-Techniques de comptabilité et de gestion est vraiment fiable pour intégrer la vie active au Québec et au canada.. Vous savez que les frais de scolarité sont très élevés pour les étudiants internationaux donc je vais mettre le paquet pour ce diplôme, ma question est est ce que je pourrais trouver un job stable et motivant apres l'obtention de ce diplôme ? 
      PS : j'ai 25 ans.
      Collège O’sullivan de Québec. 
      Merci
    • By mltlea
      Bonjour, 
       
      Je suis étudiante en première année en France et j'aimerais étudier au Canada, plus précisément au Québec. J'aimerais donc savoir quelles sont les démarches administratives (visa, assurance, ...) à effectuer pour pouvoir étudier au Canada ? Et surtout, combien de temps prennent ces démarches ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses  
    • By Nakwenda
      Bonjour à toute la communauté du forum,
       
      Je viens à vous car j'ai plusieurs questions quant à mon cheminement et autres. Je suis Français, diplômé en 2018 d'un baccalauréat en informatique de l'Université de Montréal et je poursuis actuellement des études en maîtrise à l'ÉTS.

      1) Beaucoup d'étudiants étrangers de l'ÉTS m'ont dit que j'aurais dû faire ma résidence permanente depuis longtemps (avec mon bac québécois). Or, je lis sur ce lien que pour la demande de CSQ, il ne faut pas entreprendre de nouvelles études pour demander un CSQ. Comme l'été dernier, j'ai entrepris de nouvelles études en maîtrise (que je vais terminer fin 2019), j'ai demandé un CAQ et un nouveau permis d'étude, valide tout deux jusqu'au 31 août 2020 (date limite donnée par mon université, mais je vais finir plus vite ma maîtrise) et fait le choix de ne pas demander de CSQ. Pour autant, comme j'ai déjà un diplôme de baccalauréat québécois, et que tous mes papiers pour étudier sont valides jusqu'en août 2020, pensez-vous que je puisse entamer mes démarches pour obtenir le CSQ via le PEQ-Diplômé du Québec sans que cela invalide mon CAQ actuel pour ma maîtrise ?

      2) Je suis détenteur d'un passeport valide jusqu'en mai 2022. Je n'ai pas envie qu'au moment où je demande un permis de travail post-diplôme ou une résidence permanente, tous mes documents expirent en 2022. Donc je pense renouveler mon passeport de manière préventive. Est-ce que si je renouvelle mon passeport aujourd'hui, mon CAQ et permis d'études ne seront plus valides jusqu'en 2020 et je devrais entamer de nouveau des démarches de prorogation de mon PE et de mon CAQ avec mon nouveau passeport ? Ou pourrais-je conserver mon permis d'étude/CAQ actuel avec mon ancien passeport ?

      3) Étant étudiant français, j'ai une carte de RAMQ grâce à l'accord France-Québec.Tout étudiant est bénéficie du régime publique d'assurance médicaments jusqu'à 26 ans. À partir de cet âge, on est désinscrit automatiquement de ce régime publique. Suis-je tenu, en tant qu'étudiant étranger français de plus de 26 ans et plus, de devoir m'inscrire à une assurance médicament privée ?

      Je vous remercie de vos réponses.
    • By MehdiAlioui1
      Bonjour,
       
      Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai eu du mal à bien classer cette discussion. Veuillez donc, me pardonner, préalablement, pour ce manquement.
       
      Je suis Algérien. Je souhaite étudier au Québec et je viens de recevoir un avis favorable pour ma demande du CAQ. 
       
      Prochaine étape: demande permis d'études auprès du Canada. Je vais me marier dans quelques jours et j'ai du mal à comprendre la procédure concernant ma (future) épouse.
       
      Je souhaite lui faire une demande de permis de travail ouvert, afin de m'accompagner et de rester avec moi toute la durée de mon cursus. Néanmoins, lorsque je cherche sur le site du gouvernement canadien, je bute sur les documents standards, destinés à une demande de permis de travail ordinaire. J'y retrouve par exemple des cases dans lesquelles nous devons préciser l'identité de l'employeur, confirmer être soumis à une EIMT ou non ... etc.
       
      Est-ce que ma future épouse, doit, malgré le fait qu'elle soit l'épouse d'un étudiant étranger, trouver un employeur ou est-ce que la demande du permis de travail ouvert pour son cas n'est pas soumis à ces exigences ?
       
      Quelqu'un, maghrébin notamment, a déjà vécu cette situation ?
       
      Merci à vous
       
       
       
       
    • By Minnie974
      Allo tout le monde, 
       
      Je rencontre un soucis et j'espère trouver quelqu'un qui puisse m'éclairer. 
      Hier en allant à la pharmacie pour récupérer mon traitement (diabétique, tension, asthme...) pour mes nouveaux médicaments, la pharmacienne m'a dit que mon statut auprès de la Ramq avait changé et que j'étais non admissible à l'assurance. Je suis toujours étudiante pour au moins 1 an encore.
      Je ne comprends pas je suis allée aux urgences la semaine dernière et chez mon médecin de famille jeudi encore et on ne m'a rien signalé.
       
      Est-ce déjà arrivé à quelqu'un ? Pouvez vous m'aider ? 
      Je dois appeler la ramq demain à la première heure, je suis inquiète depuis hier, je devais commencer mon nouveau traitement et la pharmacie n'a pas pu me le délivrer.
      La pharmacienne n'a pas su me dire plus que le changement date du 13 mars et je n'ai reçu aucun appel, aucune lettre. 
       
      Merci d'avance si quelqu'un peut m'aider
    • By Sophia_radi
      Salut,
      Alors je voudrais bien immigrer au Canada, j'ai 19 ans et je suis marocaine, j'ai un bac+2 (Associate degree) que j'ai eu au Etats-Unis. Je parle couramment français et anglais.  Et je cherche la moyenne la moin chère pour partir. Et après faire ma demande de PR.
      Je sais que une des solutions est le DEP de 1800h et je voudrais bien savoir plus d'informations sur les formations plus demandées et qui offre plus de points,aussi les prix et les démarches si c'est possible.
      Je suis ouverte à toutes les solutions. 
      Merci infiniment 
      Sophia
    • Guest
      By Guest
      Bonjour tout le monde, je suis un futur étudiant au Québec et l'école me dit de faire une demande de permis de travail pour un stage mais je suis assez perdu, j'ai recherché moi-même le dit permis mais je ne suis pas sûr. Puis-je avoir de l'aide ?
       
      Je vous remercie d'avance ?
    • By sarahselfridj
      Bonjour,
      je suis arrivée au canada le 18 janvier 2019 (il y a 13 jours),et je suis inscrite a l’institut Teccart en dep soutien informatique (j’ai 19ans ), la date limite du début etait le 14 mais ils m’on envoyé une autre lettre pour arriver le 21 janvier,  je me suis présentée ce jour la a 8h et la le conseiller me dit qu’il n’y a plus de places et qu’il va me mettre en liste d’attente, je lui explique que pourtant je suis arrivée à temps comme la lettre l’indique et la il me dit qu’ils mettent cette date juste pour que l’étudiant puisse rentrer au canada. Je ne me suis pas du tout inquiétée parce qu’il m’a tout de suite rassurée en me disant qu’il m’appelera au plus ratd dans 4 jours et qu’il aura trouvé une place, il m’explique aussi que si il ne trouve pas de groupe pour janvier alors ce sera pour le 8 fevrier mais toujours en liste d’attente, et qu’au pire des cas je commencerai en mars, des que j’ai entendu « mars »  j’ai paniqué, je lui dis que je n’ai sûrement pas le droit de rester tout ce temps sans étudier et la encore il me rassure en me disant que si parce que ce n’est pas de ma faute et qu’en tout cas il trouvera un groupe pour janvier ou février. Le problème c’est qu’on est le 31 janvier aujourd’hui et qu’il n’a toujours pas trouvé de place, il ne m’a meme pas appelé j’ai dû le faire moi-même et après plusieurs appels et messages il me dit qu’il n’a toujours pas de confirmation d’annulation.
      voila mon cas désolé si c’est un peu long mais je suis tellement inquiete et le fait aussi de rester ici sans rien faire m’angoisse. Dois je prevenir le ministère ou un truc du genre ? Je suis vraiment perdue
      je vous remercie d’avance pour vos réponses.
    • By Liloo2311
      Bonjour !
       
      Je finis actuellement une licence en architecture à Paris. J'ai aussi effectué une session d'échange à l'Université Laval au dernier semestre.
       
      J'ai déposé une demande d'admission pour une maîtrise en architecture (cycle 2), à la session d'automne 2019.
      C'est un programme contingenté. Mes notes sont plutôt bonnes (mais je ne connais pas le barème de conversion entre la notation de mon école française et l'UdeM)
      J'ai également envoyé un portfolio mais difficile de se positionner sans connaître mes "concurrents".
       
      Connaissez-vous la "sévérité" de l'admission dans ce programme? Qu'attendent-ils de notre portfolio? Quel est le probabilité que je sois acceptée ou non? Ou autres informations... :)
       
       
      De plus il est indiqué que le réponses sont données "quelques semaines après le 1er février". A quoi correspondent ces "quelques semaines"? Vers quel mois?
       
       
      Merci d'avance! :)
    • By frexville
      Bonjour à tous,
       
      depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...
      enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...
       
      Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :
      - engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)
      - améliorer la qualité de vie de ma famille
      - faire peut-être une année d'étude MBA
      - vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens
       
      Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.
      D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)
       
      J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :
      1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?
      2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?
      3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?
      4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)
       
      merci d'avance pour vos avis.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines