Jump to content
Rourouille

Au Québec il manque la Dolce Vita Française

Recommended Posts

Le 12/05/2017 à 23:22, PACAtoQC a dit :

N'attend pas dans le vide et prépare ton arrivée car ta question bancaire démontre un manque de préparation flagrante surtout après 17 mois d'attente. 

Bref, ouvre un compte au Canada et négocie tes frais. 

Si tu décides de faire une autre procédure, il faut annuler la première. 

Tu as des gens ca a été 6-7 ans d'attente en tout. 

En ce moment la situation est compliquée et logique, c'est important de bien se renseigner pour eviter d'attendre dans le vide en souffrance. 

A+

lol pour qqun dont la préoccupation est soit-disant "aider avant de décoller" tu ferais mieux de te relire et fermer ta bouche. Quant à ma procédure, il n'y a pas que le Canada dans le monde donc pas besoin d'annuler quoi que ce soit.

Concernant le bancaire, je lançais le sujet pour ouvrir à d'autres solutions et obtenir le pt de vue concret de chacun/chacune...que tu n'as pas donné, lol. Je connais parfaitement le fonctionnement bancaire pour savoir que tu peux obtenir ce que tu veux à partir du moment où tu as suffisamment d'argent, ce qui est mon cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Tucolabrute a dit :

c'est quoi le ROC ?

 

Rest of Canada. Les autres provinces quoi, anglophones pour la plupart.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, crazy_marty a dit :

 

En oubliant au passage qu'immigrer c'est aussi vivre différemment et changer ses habitudes.

 

Comme c'est vrai ! J'aime quand une phrase veut dire tant. 

 

Si on a peur de devoir changer nos habitudes, mieux vaut rester dans notre routine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Tucolabrute a dit :

lol pour qqun dont la préoccupation est soit-disant "aider avant de décoller" tu ferais mieux de te relire et fermer ta bouche. Quant à ma procédure, il n'y a pas que le Canada dans le monde donc pas besoin d'annuler quoi que ce soit.

Concernant le bancaire, je lançais le sujet pour ouvrir à d'autres solutions et obtenir le pt de vue concret de chacun/chacune...que tu n'as pas donné, lol. Je connais parfaitement le fonctionnement bancaire pour savoir que tu peux obtenir ce que tu veux à partir du moment où tu as suffisamment d'argent, ce qui est mon cas.

J'ai pas eu besoin de m'en servir avec toi, donc ça permet de tourner la page.

Toi tu es du genre agresseur et je cherche pas ma sœur pour qu'elle t'aide à comprendre.

Au moins, désormais j'ai plus besoin d'améliorer mes réponses.

Je te souhaite néanmoins une bonne réussite dans ton immigration, essayez la New Zealand c'est mieux pour nous tous :)

 

Roc encore mieux expliqué quand on a du Fric et pas l'envie de se débrouiller : http://lmgtfy.com/?q=ROC

Edited by PACAtoQC

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/05/2017 à 14:10, crazy_marty a dit :

 

Heu...ça sert à quoi? Ta paye canadienne, tu crois qu'ils vont te l'envoyer sur un compte non domicilié au Canada? Ton historique de crédit local tu vas le créer comment? 

 

Je vois pas en quoi tu vas sauver de l'argent avec ta solution. Encore moins du temps. Par contre, te compliquer la vie ça c'est certain. Tu parles de "temps passé" et tu préfères en passer encore plus à gérer un compte non local?

 

Payer une carte de crédit ça prend 1 minute! Il faut arrêter de croire (ou faire croire) que tu perds des journées entières de ta vie dans le paiement de carte de crédit, c'est franchement n'importe quoi. Quant aux frais bancaires, de 1/ ça se négocie au pire de 2/ t'es pas obligé d'aller dans une banque qui charge des frais de 3/ les banques en Europe font toutes que du social et chargent 0 euro tout le temps et pour tout, c'est bien ça non?

ta paie, tu en fais ce que tu veux à partir du moment où ton employeur ne paie pas de frais. sauver de l'argent ? en évitant des frais bancaires d'intérêts, mais oui j'avoue que ce n'est pas très pratique d'avoir des comptes en plusieurs devises, encore faut il avoir l'habitude du patrimoine qui va avec. Oui en europe j'obtiens ce que je veux des banques, en Am du nord je ne sais pas encore mais desjardins va dans la meme direction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Automne a dit :

C'est clair que ça sert à rien d'avoir les résultats à moins d'être capable de se prescrire soit même un traitement si c'est nécessaire:lol:..En cas de problème, il faut de toute façon voir le médecin alors en quoi avoir le résultat dans l'heure est nécessaire? 

Un truc super important pour Rourouille mais vraiment insignifiant pour nous. 

 

C'est bien d'avoir la copie du résultat après avoir vu le médecin.

 

Puis aussi, je suggère à tous d'appeler leur clinique 1 semaine après avoir fait son test sanguin juste pour savoir s'ils l'ont bien reçu. ça peut arriver un test non reçu. Que ce soit par pigeon voyageur, par fax, internet ou autre. Des erreurs ça arrive partout. Que ce soit de la part du laboratoire, pendant la transmission ou après. 

Donc vaut toujours mieux vérifier que le test a été reçu.

 

 

Je n'ai jamais eu les résultats en mains, sauf la dernière que j'avais faite en France et franchement cela ne m'avait pas plus avancer, le médecin m'avait juste dit RAS.

 

Je me dis que mon médecin de famille ici a tout dans son dossier et que ce n'est pas plus mal comme ça.

Edited by Hei

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Mark-Beaubien a dit :

 

Comme c'est vrai ! J'aime quand une phrase veut dire tant. 

 

Si on a peur de devoir changer nos habitudes, mieux vaut rester dans notre routine.

 

Après chacun a aussi des contraintes différentes. On immigre pas en famille de la même façon que tout seul. Par contre dans tous les cas, il faut accepter de devoir changer ses habitudes, sinon on va droit dans le mur. Si on veut vivre exactement comme on vivait avant, aucun intérêt d'immigrer (et aucune raison, à part peut-être financière, mais être pas heureux dans son quotidien vaut-il vraiment une montagne de cash?). 

 

Le Québec est ma 5è expatriation, la première j'avais 19 ans (j'en ai maintenant 34). Dans chaque pays où j'ai vécu, j'ai toujours dû changer mes habitudes du pays précédent. C'est obligatoire si on veut se sentir bien à quelque part. Si on passe son temps à comparer, chialer que c'était mieux avant, critiquer sans arrêt tout et rien - forcément ça va pas fonctionner.

 

J'ai toujours de la misère à entendre les gens qui se plaignent à la journée longue que le Québec c'est tout pourri et la France le plus merveilleux pays du monde. J'ai des amis comme ça et c'est tellement tannant de les entendre bitcher sur tout. Pourtant d'origine on est du même pays, mais on parle vraiment pas le même langage. Si moi qui vient de la même place qu'eux je trouve ça insupportable, je peux 100% comprendre que les Québécois détestent ça se faire dire à quel point leur province est toute pourrie et à quel point ils devraient copier-coller la France pour être meilleurs. 

 

Non pas que je trouve le Québec parfait, j'ai aussi des irritants, faut pas croire. Mais les jamais contents qui critiquent la moindre chose différente de chez eux, ou qui considère leur expérience comme seule vérité, c'est rédhibitoire pour moi et j'ai aucune patience avec. Pas plus au Québec que dans les autres pays où j'ai habités (parce que faut pas croire, des jamais contents y'en avait ailleurs aussi).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les résultats de la prise de sang, à moins de savoir les déchiffrer, cela n'avancera a rien de les avoir. Si on a aucune nouvelle ça veut dire que tout est correct dans le cas contraire le médecin convoque son patient et lui donne la médication recommandée.
 
Il ne faut pas en faire toute une montagne.

Il y en a qui courrent les interpréter avec l aide d Internet : bon moyen de se faire des frayeurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite tranche de vie : la dernière fois que j'ai eu à faire au système de santé québécois

 

L'automne dernier, je me suis cogné la tête en tombant. C'était ouvert mais ça ne pissait pas le sang et je n'avais pas de douleur insupportable, pas de nausées, etc, donc "pas de drame" me suis-je dit (il faut dire aussi que je ne suis pas sensible à la vue du sang, donc ça aide). J'ai tenté de nettoyer comme j'ai pu (ce n'était vraiment pas vilain comme blessure), mis une compresse et continué ma vie comme si de rien était. Le lendemain matin, voyant que la plaie n'avait pas vraiment séchée (mais pas empirée non plus), je me suis dit que ce serait tout de même judicieux de la montrer à un médecin. Mais avant de me décider vers qui m'adresser, premier réflexe, je compose le 811 pour parler à une infirmière, lui raconter mes péripéties. Après m'avoir posé les questions d'usage, pour vérifier si tout allait bien (comprendre ici signe ou non de traumatisme crânien ou autre risque), elle m'a quand même suggéré de voir un médecin le plus rapidement possible pour vérifier et juger si, oui ou non, ça prend des points de suture. Donc direction les urgences de l'hôpital le plus proche de chez moi (c'était un dimanche alors, la clinique sans rdv, rapidement éliminée comme option). Bien sûr, comme de coutumes quand on va à l'urgence, pas le choix d'attendre. Mais ce n'est pas l'attente aux admissions qui est longue. Passé ce stade, les infirmières savent ce qu'elles font et sont capables de déterminer les cas prioritaires des petits bobos. D'ailleurs, elles font plusieurs fois le tour dans la salle d'attente pour prendre la tension des patients qui attendent, vérifier si leur état ne change pas entre-temps. Leur chialer dessus parce qu'on trouve que ça ne va pas assez vite ne changera rien. Bref, j'attends patiemment mon tour... Je suis arrivée en fin de matinée pour ressortir en soirée, il y a pire quand même. J'ai même remarqué, en quittant les urgences, que certaines personnes déjà là quand je suis arrivée étaient encore là quand je suis partie. J'ai été très bien prise en charge, le docteur (enfin la docteure plutôt) qui m'a examinée (et recousue !) était très compétente; accompagnée d'une étudiante, elles m'ont fait une très belle cicatrice !

 

Comme je devais faire retirer les fils exactement 6 jours plus tard, j'ai cette fois appelé la clinique sans rdv la plus proche de chez moi (pas besoin d'engorger les urgences pour ça). Appelé la veille - vendredi soir - pour un rdv le lendemain matin, obtenu sans difficulté (et pas plus de 2h d'attente sur place). Le médecin que j'ai vu m'a retiré les fils et m'a envoyé passer des examens supplémentaires pour être sûr que tout allait bien : prise de sang, électrocardiogramme, échocardio, scan... Pour la prise de sang, j'avais la possibilité de la faire faire dans la même clinique, par une infirmière qui vient quelques fois par semaine (c'était comme ça aussi dans l'ancienne clinique où j'allais). Pour les autres tests, dans un autre hôpital de mon secteur. Les rendez-vous ont été obtenus rapidement, sauf pour l'échocardio (parce que plus de monde en attente pour ce test), et à chaque fois, résultats obtenus en moyenne 2 semaines plus tard. Et oui, c'est à moi de rappeler si je veux connaitre les résultats. Mais est-ce vraiment une contrainte ? Un coup de fil ne coûte rien, et ça prend 5 mn (gros max) pour avoir l'assistante au bout de la ligne. Si on n'a pas de nouvelles, en général, c'est que les résultats sont bons, qu'il n'y a rien à signaler. Si on veut plus détails, et copie des résultats, c'est possible de les demander à la clinique. Là encore, est-ce une grosse contrainte ? Je fais partie de celles et ceux qui sont rassurés en ayant des écrits qui précisent que tout va bien (pour les prises de sang, pas besoin de se "casser la tête" : si c'est écrit sur le papier que ton taux de cholestérol doit se situer entre tel et tel chiffre, et que Ton chiffre est bien situé dans cette fourchette, bah ce n'est pas sorcier à comprendre... pas besoin de faire des recherches sur internet pendant des heures...)

 

Je vous raconte ça et pourtant, j'ai toujours dit que l'un des principaux points négatifs que je trouve au Québec est le système de santé. J'ai même déjà dit à mes proches que je n'arriverai jamais à m'y faire et que si j'avais un jour une maladie grave, je reviendrais en France me faire soigner ! C'est un peu ridicule, non ? Surtout en constatant que, chaque fois que j'ai à faire à ce fameux système de santé québécois, ça se passe plutôt bien. Alors maintenant, j'arrête de me plaindre et je relativise mes propos. Des fois, on chiale sur le coup de l'émotion, ou parce qu'on est insécure. Ce n'est pas forcément la réalité... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et j'ajouterais même : http://www.demotivateur.fr/voyage/le-canada-elu-meilleur-pays-du-monde-pour-sa-qualite-de-vie-9329

 

Meilleur pays au monde, je ne sais pas mais si je m'y sens mieux qu'en France (plusieurs rangs derrière), ce n'est pas pour rien...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certaines pharmacies offrent aussi les services de prélèvement sanguin, ou autres services médicaux "légers". Il suffit de demander. Pas besoin ni de faire la file, ni de prendre rdv 5 ans d'avance. Et certaines cliniques sont des fois attachées à des petites pharmacies et sont absolument vides.

 

Par chez moi par exemple, le Familiprix a côté offre ces services avec une infirmière et la clinique médicale qui est gérée par les parents du pharmacien a jamais personne qui attend à chaque fois que je passe devant. Ils sont ouverts de 8h30 à 13h la semaine, alors certes si tu as une urgence tu peux pas vraiment y aller vu les heures limitées, mais si tu as une mauvaise grippe, tu peux très bien faire en sorte d'y aller, ce qui évite d'engorger les urgences des hôpitaux ou d'attendre aux grosses cliniques sans rdv où tout le monde va.

Edited by crazy_marty

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les petites cliniques de quartier ne sont pas vraiment engorgées. Quand j'y vais, j'attends moins longtemps que lorsque je prenais rdv avec mon médecin de famille, donc beaucoup plus pratique je trouve. Quant aux pharmaciens, c'est vrai qu'il ne faut pas négliger leurs services et leurs bons conseils. Pour les petits bobos légers ou autres symptômes sans gravité, je passe souvent par eux. Je trouve même qu'ils sont plus attentifs, plus empathiques que certains médecins et plus patients pour répondre aux questions aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, La Féline a dit :

Quant aux pharmaciens, c'est vrai qu'il ne faut pas négliger leurs services et leurs bons conseils. Pour les petits bobos légers ou autres symptômes sans gravité, je passe souvent par eux. Je trouve même qu'ils sont plus attentifs, plus empathiques que certains médecins et plus patients pour répondre aux questions aussi.

 

Tellement vrai!  Un jour, alors que j'avais des points de suture sur une cuisse et que j'étais inquiète de la bonne guérison de la plaie, je suis allée voir mon ami Jean Coutu.:)  On m'a fait passer dans une petite salle attenante à l'officine des prescriptions où j'ai pu baisser mon pantalon en toute intimité. La pharmacienne m'a alors rassurée que la guérison était tout à fait normale. Mieux que ça, comme je lui avais mentionné que je n'avais pas de trousse de premiers soins digne de ce nom à la maison, elle m'a accompagnée à travers les allées pour m'aider à choisir différents onguents et pansements que l'on devrait toujours avoir à disposition. Le tout, gratuitement et avec le sourire! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 5/16/2017 à 08:47, Hei a dit :

Pour les résultats de la prise de sang, à moins de savoir les déchiffrer, cela n'avancera a rien de les avoir. Si on a aucune nouvelle ça veut dire que tout est correct dans le cas contraire le médecin convoque son patient et lui donne la médication recommandée.

 

Il ne faut pas en faire toute une montagne.

 

Ben vous savez, habituellement, vous avez votre résultat inscrit et, sur la même ligne un peu plus loin, les valeurs minimales et maximales. Pas bien sorcier à interpréter de prime abord. 

Je travaillais en France dans un quartier de .... BS, dirons-nous , et ils savaient parfaitement interpréter leurs résultats. 

Après, c'est au professionnel de leur interpréter les résultats dès qu'ils sortent des valeurs normales. 

Et ce n'est pas forcément parce qu'il y a quelque chose de grave. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

C'est comique quand même que sur le même forum il y a les commentaires sur la vie épouvantable ici de Rourouille....et quelques lignes plus ce texte sur la qualité de vie:

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les classements américains avec en résultat, le Canada en n°1 sur la qualité de vie, c'est comme le concours Eurovision avec la Finlande qui vote tout le temps pour la Suède. Peu importe la qualité de la chanson, La Finlande donne toujours ses  "12 points" à sa voisine pour d'obscures raisons un peu politiques...

 

En tout cas, en ce qui me concerne, vu du petit bout de ma lorgnette, ma qualité de vie a diminué depuis mon arrivée au Québec. J'en suis la première désolée. Mais comme le U.S. News & World Report n'est pas venu m'interroger, ni moi, ni les quelques autres chialeurs professionnels que ce forum a vu passer depuis des années et qui sont, depuis le temps, certainement rentrés dans les jupons de leur mère patrie...le résultat est donc là.

 

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: je n'ai pas dit que la qualité de vie était mauvaise au Canada, j'ai dit qu'elle était moins bonne qu'en France, du moins pour une maman qui travaille avec 4 enfants. La qualité de vie au Québec, versus une majorité de pays, et encore plus, comparativement aux zones du monde où le matin en se réveillant, on se demande si on sera encore en vie le soir, si on aura le droit de s'exprimer auprès de son mari/patron/voisin et/ou si on trouvera à manger dans les magasins, est excellente. Il est certain que lorsqu'on on est réfugié au Canada, je pense qu'il est facile de penser qu'on a trouvé un paradis. A mon avis, il reste même plus agréable de vivre au Québec que dans certains états du Nord des Etats-Unis. Du moins, moi, à choisir entre Montréal et New-York par exemple, je reste au Québec sans hésiter. Car les problèmes de Boîte à lunch, l'habillement oignon des enfants, météo avec neige à pelleter, coût de la santé, qualité, diversité de l'alimentation et règlements appliqués à la lettre avec surveillance citoyenne de chacun par chacun  sont encore plus flagrants. Pourtant, les Etats-Unis jouissent d'une image hyper positive, en général, en France (Certainement grâce (à cause) des valeurs véhiculées depuis la fin de la seconde guerre par le cinéma hollywoodien).... Peu de mes concitoyens refuseraient une green card alors que je ne suis pas sûre qu'à terme, ils ne reviendraient pas, eux aussi, en Europe.

 

Ainsi, comparé à la France, qui, certes, rencontre deux lourds problèmes de société (le chômage et la sécurité) qui parfois, poussent les gens à s'expatrier, la vie quotidienne canadienne me semble plus compliquée. Il y manque la Dolce Vita (Douce Vie, littéralement), le fait de laisser couler, et de se laisser couler dans la vie, de pouvoir s'arranger, négocier, trouver des chemins de traverse, et non toujours faire comme c'est marqué dans le règlement. Les classements "Canada n°1" confèrent au pays un côté "Bon élève", qui reçoit de belles appréciations des professeurs, mais qui finalement cache beaucoup de failles sous sa belle chemise blanche et ses cheveux bien coiffés. Le "trop beau" m'a toujours semblé un peu suspect. Tellement lisse. Et ces failles, personne ne semble avoir intérêt à en faire la publicité...

La France est loin d'être parfaite, mais elle, elle ne dit pas qu'elle l'est.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Rourouille a dit :

Les classements américains avec en résultat, le Canada en n°1 sur la qualité de vie, c'est comme le concours Eurovision avec la Finlande qui vote tout le temps pour la Suède. Peu importe la qualité de la chanson, La Finlande donne toujours ses  "12 points" à sa voisine pour d'obscures raisons un peu politiques...

 

En tout cas, en ce qui me concerne, vu du petit bout de ma lorgnette, ma qualité de vie a diminué depuis mon arrivée au Québec. J'en suis la première désolée. Mais comme le U.S. News & World Report n'est pas venu m'interroger, ni moi, ni les quelques autres chialeurs professionnels que ce forum a vu passer depuis des années et qui sont, depuis le temps, certainement rentrés dans les jupons de leur mère patrie...le résultat est donc là.

 

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: je n'ai pas dit que la qualité de vie était mauvaise au Canada, j'ai dit qu'elle était moins bonne qu'en France, du moins pour une maman qui travaille avec 4 enfants. La qualité de vie au Québec, versus une majorité de pays, et encore plus, comparativement aux zones du monde où le matin en se réveillant, on se demande si on sera encore en vie le soir, si on aura le droit de s'exprimer auprès de son mari/patron/voisin et/ou si on trouvera à manger dans les magasins, est excellente. Il est certain que lorsqu'on on est réfugié au Canada, je pense qu'il est facile de penser qu'on a trouvé un paradis. A mon avis, il reste même plus agréable de vivre au Québec que dans certains états du Nord des Etats-Unis. Du moins, moi, à choisir entre Montréal et New-York par exemple, je reste au Québec sans hésiter. Car les problèmes de Boîte à lunch, l'habillement oignon des enfants, météo avec neige à pelleter, coût de la santé, qualité, diversité de l'alimentation et règlements appliqués à la lettre avec surveillance citoyenne de chacun par chacun  sont encore plus flagrants. Pourtant, les Etats-Unis jouissent d'une image hyper positive, en général, en France (Certainement grâce (à cause) des valeurs véhiculées depuis la fin de la seconde guerre par le cinéma hollywoodien).... Peu de mes concitoyens refuseraient une green card alors que je ne suis pas sûre qu'à terme, ils ne reviendraient pas, eux aussi, en Europe.

 

Ainsi, comparé à la France, qui, certes, rencontre deux lourds problèmes de société (le chômage et la sécurité) qui parfois, poussent les gens à s'expatrier, la vie quotidienne canadienne me semble plus compliquée. Il y manque la Dolce Vita (Douce Vie, littéralement), le fait de laisser couler, et de se laisser couler dans la vie, de pouvoir s'arranger, négocier, trouver des chemins de traverse, et non toujours faire comme c'est marqué dans le règlement. Les classements "Canada n°1" confèrent au pays un côté "Bon élève", qui reçoit de belles appréciations des professeurs, mais qui finalement cache beaucoup de failles sous sa belle chemise blanche et ses cheveux bien coiffés. Le "trop beau" m'a toujours semblé un peu suspect. Tellement lisse. Et ces failles, personne ne semble avoir intérêt à en faire la publicité...

La France est loin d'être parfaite, mais elle, elle ne dit pas qu'elle l'est.

 

Personnellement, étant né ni en France ni au Quebec mais ayant vécue dans les deux endroits, je peux vous dire que je préfère largement la vie en France pour entre autre les raisons que vous avez cité. 

Mais il y a aussi d'autre raisons que certain français ne remarquent pas parfois alors que des français issue des minorités ou des étrangers le remarque tout de suite quand ils s'installent au Quebec, c'est qui il y a un racisme et une discrimination immense au Quebec, dailleurs vous finirez par le remarquez.


Le Québécois passe toujours avant qui que ce soit d'autre en matiere d'emploi, il est toujours prioritaire peu importe la situation, peu importe l'emploi, peu importe le profil etc..... 
et contrairement à la France ou on parle des problèmes de racismes, de discrimination mais aussi des problèmes qui peuvent concerné toute ethnies comme le piston, la pauvreté, les inégalités sociales etc.....

Au Quebec, on ne parle jamais de tout cela, tout est beau, tout est jolie, tout est correcte, le message officiel c'est que le Quebec est le meilleurs endroit au Monde avec la meilleurs qualité de vie au Monde. 

 

J'ai remarqué que certains français aussi ont tendances à beaucoup critiquer leurs propre pays, parfois à raison mais souvent à tort, vous ne verrez jamais un quebecois critiquer le Quebec, jamais......., par contre j'ai entendu à plusieurs reprises des quebecois critiquer la France alors qui ils y ont jamais mis le pied. 

 

En tout cas, je comprends toute à fait votre situation, moi je n'ai pas d'enfant, mais même sans enfants, tout est compliqué au Quebec, je n'ai pas envie d’écrire des pages et des pages mais je vous dirai juste un exemple, quand vous parlez d'application stricte et non pragmatique des règlements, c'est vrai mais ce qui est encore pire c'est que cette application strictes et non pragmatique des règlements se fait parfois qu'envers les immigrants.........entre quebecois ils trouvent des arrangements, le Quebec est aussi une province connu au Canada pour être un peu .....mafieuse.......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

-    Au Québec, je perds du temps à me conformer aux règles et règlements parfois ubuesques mais que tout le monde fait appliquer à la lettre (même quand c’est con)

 

L’administration québécoise n'a rien à envier à la France. Je me souviens à mon arrivée quand j'ai voulu obtenir ma carte soleil on m'a demandé une attestation originale de la sécu française. J'avais alors répondu que je ne l'avais pas et que ça allait prendre trois semaines mais que la sécu en France m'avait envoyé un scan et que je pouvais le leur transmettre par email. Non catégorique.

 

Je reviens alors trois semaines plus tard avec le fameux papier original, coïncidence, je tombe sur la même commis. Je lui tends le papier en me disant qu'elle va le garder. Qu'est-ce qu'elle fait ? Elle le scanne et me le remet...

 

J'étais comme bouche bée... Parce qu'il faut comprendre que j'étais en région, le centre était à 1h de chez moi et qu'il y avait toujours une queue monstre. J'avais vraiment envie de faire mon français chialeur et lui demandait si elle croyait que j'avais que ça à foutre. Mais bon, je suis resté zen. Puis, j'ai appris que c'était pas la seule administration à te faire pédaler dans le vide vu qu'après j'ai fait des études à l'université. Univers où tu peux perdre ton temps, ton argent et te retrouves endetté :10_wink:

Edited by Francegenie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines