Aller au contenu
  1. GregD

    GregD

  • Contenu similaire

    • Par dillonkumamon
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais vous faire connaître ma situation afin de trouver une solution pour mon problème avec l'examen de français.
       
      Je suis demandeur du CSQ dans le PEQ (Programme de l'expérience québécoise). En septembre, j'ai fait la demande pour le CSQ avec les résultats du test de français TEFaQ (Test d'évaluation de français pour l'accès au Quebec). C'était un niveau B2 pour la compréhension orale et l'expression orale. 2 semaines plus tard, j'ai reçu une lettre du MIDI m'informant qu'ils avaient besoin de plus de temps pour vérifier mes documents. Le 11 octobre, j'ai reçu un courriel de l'organisation qui fournit ce test. Dans l'email, le MIDI a demandé à l'organisation de refaire l'évaluation de mon expression orale et l'organisation a maintenant décidé de baisser ma note de B2 à A2. J'ignore les raison de ce changement. Après ce courriel, j'ai rien reçu du MIDI.
       
      Pour rectifier le problème, j'ai écrit une lettre au MIDI pour demander une période de grâce afin que je puisse repasser le test et prouver que j'ai effectivement un niveau B2. J'ai également annexé à cette lettre le reçu de paiement pour le TEFaQ expression orale que j'allais reprendre le 24 octobre. Cependant, le MIDI ne m'a pas répondu. De toute façon, j'ai quand même repris le test et cette fois, j'ai obtenu un C1 pour l'expression orale. J'ai soumis le nouveau résultat ainsi qu'une lettre d'explication incluant mon numéro de dossier au MIDI la semaine passée et j'ai même passé un autre examen de français TCFQ (toujours en attente du résultat).
       
      Les résultats du test que j'ai envoyés le septembre sont datés du 12 avril 2017. J'avoue que mon français n'était pas très bon en avril et j'étais aussi surpris d'atteindre un B2. Je jure devant Dieu que je n'ai rien fait pour modifier le résultat ou quoi que ce soit. Ce n'était pas moi qui me suis donné un B2. Je veux dire que si j'avais su que ce n'était pas réellement un B2, j'aurais repris l'examen jusqu'à ce que je puisse atteindre un B2 mais je ne le savais pas. Je n'ai pas soudoyé ou triché. Ça fait 2 mois que j'attends. Je ne sais tout simplement pas pourquoi je mérite d'être puni de cette façon. Et maintenant, je suis coincé ici sans nouvelles du MIDI.
       
      Je veux juste vous poser quelques questions.
       
      1. Si le MIDI ne m'oblige pas officiellement de l'envoyer des documents supplémentaires, est-ce que je suis autorisé à soumettre moi-même des documents supplémentaires comme ce que j'ai fait pour le nouveau résultat du test de français? Vont-ils les accepter?
       
      2. J'ai déjà repris l'examen et soumis le résultat le plus à jour. Pensez-vous qu'il y a encore quelque chose que je peux faire?
       
      J'ai déjà fait tout ce que je pouvais pour rectifier le problème. Je suis juste frustré maintenant. Je suis chinois et c'est vraiment difficile d'apprendre une troisième langue. En fait, je commence à me demander s'il y a quelque chose à voir avec le fait que je suis chinois...
       
      Est-ce que quelqu'un a une expérience similaire ou sait ce que je peux faire pour gérer la situation professionnellement? Merci d'avance.
    • Par Osher
      Bonjour,
       
      Je fais appel à vous concernant une prolongation de PVT. Mon PVT se termine le 12 janvier 2018 et je souhaiterai rester au Quebec avec mon employeur actuel (qui souhaite me garder). Aussi, j’ai obtenu un CSQ via PEQ. J’ai vu qu’il y a 2 possibilités, dont une qui n’est plus à jour apparement :
       
      Faire une demande de prolongation de permis. Apparemment cela se fait sur internet ou par papier. Il me semble que c’est la plus facile des deux mais mon problème est que le relais moyen est de 60 jour, ce qui ferait qu’il me serait accordé une dizaine de jours après la fin de mon visa. Savez vous si pendant ce délais je peux re rentrer dans le pays en touriste tout en gardant mon compte en banque et mon numéro de telephone ? Aller a la frontière avec son CSQ, offre d’emploi, passeport et frais payés par l’employeur et faire le tour du poteau. Il me semble avoir vu que ce n’est plus possible depuis juillet 2016. Avez vous pu avoir votre permis après cette dans via cette méthode ?  
      J’ai une autre question concernant mon CSQ. Est-ce que je suis obligé de faire une demande de RP de suite ?
       
      Merci d’avance 
    • Par leamlt
      Bonjour à tous, 
      Je vais aller droit au but, j'aimerais étudier en psychologie et par la suite me spécialiser dans la criminologie. Mes études s'effectueront en France (le Canada n'est pas envisageable pour le moment) et donc en France la criminologie n'est qu'une spécialité, ce n'est pas un métier à part entière comme au Canada ou aux Etats-Unis. La criminologie étant un domaine qui m'intéresse beaucoup, j'aimerais en faire mon métier et non pas juste devenir psychologue spécialisée dans la criminologie. J'aimerais savoir si même avec un diplôme français je peux venir travailler au Canada (ne serait-ce que dans une entreprise privée)?  ou bien est ce possible de faire une sorte d'échange universitaire pour venir finir mes études de criminologie au canada et ensuite rester habiter et pratiquer là-bas ? 
      Sinon auriez-vous d'autres solutions ? 

      Merci d'avance pour vos réponses, bonne journée : )
    • Par nellreunion
       
      Bonjour
      Si cela peut aider j'aimerais décrire le contenu de mes dossiers envoyés d'une part à l'EIMT et d'autre part à l'Edsc.
      Ces informations m'ont été données par une avocate que j'ai payée, spécialisée en eimt debut d'année 2017; je ne donnerais pas mes délais de reception car ils changent pour chaque cas. Et je ne suis pas responsable de votre dossier, vous devez consulter un professionnel pour valider vos dossiers.
       
      Je ne connaissais pas grand chose aux visas. Tout ce que j’avais compris c’est que la résidence permanente demandée depuis la France est archi saturée, et puis je préfère un permis temporaire histoire de voir si ça me plaît. Mon employeur n’avait jamais embauché d’employeurs étrangers.
      On s’est donc - une fois qu’on a pris la décision ensemble de me faire travailler à Montréal - attelées aux dossiers.
      Le titre sur mon offre d'emploi fait parti de la liste du CNP (ce qui me donne droit a la démarche simplifiée), et j'ai plus de 35 ans.
      Je suis un TET. Travailleur étranger temporaire. Qui passe par le PTET (programme des travailleurs temporaires). L’entreprise de ma boss a du faire son premier dossier d’eimt (étude d’impact sur le marché du travail) pour prouver que je prends pas le travail à un québécois /canadien, et demander que je travaille 1 a 2 ans. Comme je l'ai dit, mon métier fait parti de la liste du CNP (la liste des métiers en pénurie) régulièrement mise à jour. C’est une chance car du coup pas la peine pour ma boss de mettre l’annonce sur le portail de l’employeur et payer etc en fait nous allons donc faire une demande d’EIMT avec démarche simplifiée car j’ai un code dans la liste. Je suis allée voir un avocat en immigration, j’ai payé 450$ pour 1h30 pour une validation de dossier. Bon donc d’abord: au final vous allez devoir envoyer les dossiers à deux endroits différents. Au MIDI et à l’EDSC (je vous laisse chercher les définitions)
       
      Voici mes contenus :
      Dossier de l’EDSC:
      -Le dossier de l’EIMT avec le paiement de 1000$ à payer par l’employeur. Je vous recommande de mettre une feuille en plus avec la description du poste détaillé.
      -Les pièces justificatives demandées par l’eimt. Surtout rien oublier, s’il manque faut écrire pourquoi.
      En plus moi j’ai fait rajouté des trucs en plus sous recommandation de l’avocate :
      - Photocopie de mon passeport, de mon cv, diplômes, site internet (le mien et celui de l’entreprise )
      -J’ai imprimé la description du site du gouvernement de la liste CNP et de ma catégorie de métier avec aussi la grille légale des salaires (super important l’entreprise doit respecter le taux horaire selon la profession et années d’expérience)
      - J’ai mis une copie de la lettre d’offre d’emploi (c’est une lettre ou votre boss vous propose le job avec sa description précise, le salaire les horaires l’adresse ..)
      -Une copie du contrat signé par vous deux (comme la lettre d’emploi mais plus corporate avec des clauses (j’avais trouvé une copie de contrat pour un TÊT sur le net ) On a mis aussi quand même même si je suis en démarche simplifiee des impressions de copies d’écran des annonces passées par l’employeur: mail, etc qui prouve qu’il ne trouvait pas.
      - Et important une lettre d’appui de 3 pages où mon futur boss explique pourquoi il a besoin de moi, explique ses besoins et mes capacités, pourquoi il demande une durée de tant de mois ..
       
      Dossier du Midi :
      - Une copie du dossier de l’eimt (sans le paiement des 1000$)
      - Toutes les pièces justificatives de l’eimt.
      - La lettre d’appui
      - Le contrat
      - La lettre d’offre d’emploi
      - Les preuves de recherches si yen a
      - La description du poste de la liste avec numéro et salaires.
      - L’auto déclaration remplie de l’employeur et vous (ca se trouve en pdf comme l’eimt)
      - Le CAQ (certificat d’acceptation du Québec) avec l’autorisation de prélèvement de 388$ (moi j’ai mis un mandat postal pour pas prendre de risque que ma banque bloque on sait jamais car ça annule tout sinon sans seconde chance)
      - Dans le CAQ j’ai rajouté une page pour l’expérience pour maximiser mes chances.
      - J’ai rajouté copie de passeport cv diplômes copie de site, copie page LinkedIn.
      Le but est de rendre cette étude à l’agent agréable, lui simplifier la tâche. Voilà après faut envoyer les deux dossiers donc séparément je conseille un service genre avec suivi et signatures. Pas en main propre il faut preuve de dépôt. Je suis partie du territoire avant l’envoi, on m’avait conseillée même si j’aurais pu rester, faire un changement de statut avec le tour du poteau.
      Maintenant il vous faut attendre les réponses et acceptations du CAQ et Eimt validés comme je l’ai fait.
      Une fois que l’employeur le reçoit il vous scan tout, et une fois à la douane de Montréal à l’aéroport aller à l’immigration, tout présenter (caq accepte eimt acceptée). Garder une copie de l’eimt, offre d’emploi, contrat pour leur présenter aussi. J ‘ai même rajouté un extrait de casier judiciaire, la visite médicale est dès fois nécessaire selon le métier (hôpitaux).
      Surtout sur les dossiers d’eimt faut les vraies signatures pas de photocopies dans les envois. Sauf contrat et lettre offre d’emploi c’est pas grave. Tout le reste ça doit être de l’original. Et ne pas oublier de signer partout et paiement. 80% des Eimt refusées sont à cause de cela. Voilà j’espère que cela vous servira autant qu’à moi! Il faut toujours suivre ses rêves, comme ça pas de regrets! Et peu importe l’âge. Voilà je me souviens comme j’étais perdue au début alors je partage. Encore une fois c’est mon profil : je ne suis en rien responsable de votre dossier, vous devez consulter un avocat spécialisé qui saura vous guider!
      Ne pas oublier d'écrire démarche simplifiée en haut des dossier EIMT  et caq. Bon courage et vive le Quebec! Et de rien c'est gratuit hihi
    • Par Heloise
      Bonjour ! 
      Je m'appelle Héloïse, je suis une étudiante française qui souhaiterais potentiellement faire mon master au Canada. Le système Canadien et Français est différent, j'espère donc grâce à ce forum trouver des réponses aux questions que je me pose actuellement.
      Cette année, je suis en train de réaliser ma troisième année de licence Administration, Economique et Sociale en mobilité Erasmus à l'université d'Abo Akademi en Finlande. Après avoir découvert le système éducatif Finlandais (et avoir commencé à voyager un petit peu) je n'ai pas envie de rentrer en France l'année prochaine pour effectuer mon master de ressources humaines. Après quelques recherches, j'ai trouvé un master de ressources humaines à l'international à l'UQAM. Ce master m'intéresserait énormément, mais j'aurais aimé savoir si je pouvais potentiellement envoyer ma candidature en mars pour la prochaine session avec mon bagage français de licence AES. 
      Autre question : ici en Erasmus, certains étudiants canadiens m'ont souligné le fait que les masters au Canada étaient en général plus difficile pour les étudiants Français. J'aurais voulu savoir si j'allais rencontrer des difficultés concernant une différence de niveau entre les études au Canada et en France. 
      Et pour finir, même si je souhaiterai orienter mes master dans le domaine international pour prendre moins de risque, je me demandais également si les équivalences étaient vraiment une barrière concernant la recherche d'un emploi. ? 
       
      Merci pour tout, j'espère que d'avance quelques bonnes âmes charitables pourront répondre à mes questions ! 
       
       
    • Par mcginotte
      Bonjour,
      Je suis marocaine et je souhaite commencer mes études de 1er cycle pendant la session d'hiver 2018. Je viens de recevoir mon CAQ et je viens de commencer les démarches pour obtenir le permis d'études, mais je ne crois pas l'avoir avant le début des cours. Sur le site du gouvernement, le délais de traitement est de 12 semaines, alors que les cours commencent le 8 janvier. J'aimerais savoir, d'après vos expériences, s'il serait possible de le recevoir avant? J'ai besoin de garder espoir!!!
    • Par StephaneP
      Bonjour,
       
      Merci d'avance pour votre aide !
      J'ai parcouru le forum et Internet du mieux que je pouvais mais je bloque sur un point...ce fameux CSQ et le status de résident permanent.
      Ma compagne et moi-même avons obtenu le status de résident permanent au niveau fédéral. Nous avons validé tout ça lors de (très) sympathiques vacaces en Octobre dernier  mais du coup notre projet d'immigration s'oriente désormais vers Montréal (à la place de l'Ontario initialement) et nous envisageons de nous y installer en Février (Oui oui...en hiver...) de l'année prochaine (Après nos vacanaces nous sommes rentrés directement préparer notre changement de vie .... ...nous n'avons donc pas fait démarche administrative en Ontario, telle que l'assurance maladie)
      Du coup voici la question sur laquelle j'espère que vous pourrez m'aider.
       
      Est-ce que l'on peut s'installer librement à Montréal, y chercher (Et trouver) du travail et s'inscrire à l'assurance maladie du Québec ou est-ce qu'il y a une démarche préalable à faire, telle que obtenir le CSQ ? Ma compagne ne parlant pas bien le français pourra t-elle bénéficier des programmes provinciaux d'apprentissage du français ?
       
      Toute expérience similaire est la bienvenue !!
       
      MERCI !!!
    • Par marielc
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je suis actuellement en 3ème année de DCG, et j'aimerai après mon DSCG (donc dans 2 ans) partir au Canada afin d'être Comptable Professionnel Agréé (CPA) là-bas qui est leur équivalent de l'expert-comptable.
       
      Seulement voilà, d'après ce que j'ai lu, j'aurai sûrement des matières à repasser avant de pouvoir commencer le stage équivalent à celui du DEC et je n'ai pas réussi à trouver de témoignages récents de personnes qui se sont retrouvées dans ce cas là !
       
      Je me pose plusieurs questions :
      - Combien de matières aurai-je probablement à rattraper et du coup en combien de temps cela est faisable ?
      - Cela vaut-il le coup de partir directement après le DSCG ou plutôt passer l'expertise en France et tenter de venir après ?
      - Combien coûte environ les cours pour avoir les équivalences au Québec ?
      - Pensez-vous que c'est réellement plus dur de devenir CPA au Québec que expert-comptable en France ?
       
      Je vous remercie d'avances pour vos réponses
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×