Jump to content

Le retour en France : des raisons si évidentes


Recommended Posts

  • Habitués

les raisons évoqués ne sont pas les miennes.

 

La saison hivernale, qui rétrécie de plus en plus, n'est pas vraiment la raison. Je viens du Nord ou la flotte tombe 6 mois par année, et ou il fait froid et...humide, donc, l'hiver (avec l’équipement que l'on a ici) est tout à fait supportable.

La bouffe, c'est sur que si l'on se tape du Valentine tout les midis, c'est loin du troquet du coin dans Paris, avec un jambon beurre...lol. Et si le bœuf bourguignons, et les asperges aux jambons vous manquent, il y a tout les ingrédients ici, d'autant que de plus en plus de cuisiniers français arrivent ici, alors les restos!

Quand a la famille, il faut être en règle avec ses sentiments. En vacances, comme je le dis tout le temps, c'est là que votre famille est au petit oignon pour vous, sinon, métro/boulot/dodo...

 

Et sinon, ce qui me ferait vraiment revenir en France, ce serait une opportunité de travail.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 384
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je me permets de vous écrire mon point de vue. Peu doivent me connaitre, mais j'ai été, dans les année 2004-2005 et 2006, l'une des personnes qui écrivait le plus sous le pseudo "Fortsympa" sur ce for

Bonjour, je vous propose ma réflexion du jour : Comme ça a été écrit et réécrit années après années depuis que ce forum est forum, les trois grandes raisons qui font rentrer les Gaulois dans leur

Es-tu déjà allée en France ? Mis les pieds dans un supermarché ? Passée au rayon yaourts/desserts ? Ne serait-ce que ça et tu comprendras. La gastronomie ce n'est pas faire la bouffe soit-même, n

Posted Images

  • Habitués
Le 03/02/2017 à 16:33, Laurent a dit :

reviens @seraphin, le QC a besoin de toi :)

 

L'idée n'est pas mauvaise, mais le questionnement reste encore, suis je encore en adéquation avec le pays, la mentalité, l'envie... à un moment donné tout sera clair.

Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, seraphin a dit :

L'idée n'est pas mauvaise, mais le questionnement reste encore, suis je encore en adéquation avec le pays, la mentalité, l'envie... à un moment donné tout sera clair.

Qui suis-je où vais-je? Dans quel état j'erre? :)

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, Stuche a dit :

(...)les asperges aux jambons vous manquent(...)

Un (nouveau) plat que je ne connais pas !? C'est pas endives au jambon (plutôt) ? Si tu maintiens, envoies la recette !:)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 15 heures, Laurent a dit :

:) me fourre-je?

Me gourje ?

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • Habitués
Le 01/02/2017 à 00:22, ebsline a dit :

Et encore une ancienne.... je suis toujours au Québec depuis maintenant 13 ans... toujours dans mon premier emploi mais en ayant gravi des échelons puisque je suis maintenant directrice adjointe de mon école primaire, (j'ai commencé comme surveillante.... alors que j'étais prof en France) Je n'ai pas du tout l'intention de rentrer en France, et ce malgré le système de santé que plusieurs trouve catastrophique, j'ai peut être eu de la chance mais j'ai toujours été très bien soignée, malgré les hivers rudes, malgré la bouffe française qui me manque parfois encore que si on veut bien, on s'en sort pas si mal..., malgré la famille qui vieillit...  Bref je suis heureuse ici, je retourne en France régulièrement mais je n'y resterai pas pour y vivre.

Bonjour à tous les anciens ... eh oui que de souvenirs qui resurgissent tout d'un coup...

Ebsline

Je decouvre ton message, ca me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles ;)

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 01/02/2017 à 22:03, marionnette1979 a dit :

Pour la plupart des Français, c'est retrouver les produits de leur enfance, ou l'alcool, à un prix abordable :P Hahaha ! Les petits restos brasserie pas cher, etc.

... et j'ajoute les petits prix dans les supermarchés francais... pour cuisiner de bons petits plats ;)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 01/02/2017 à 22:30, trefle a dit :

 

Es-tu déjà allée en France ? Mis les pieds dans un supermarché ? Passée au rayon yaourts/desserts ? Ne serait-ce que ça et tu comprendras.

La gastronomie ce n'est pas faire la bouffe soit-même, non ! Si on est mauvais en cuisine ce n'est pas de la gastronomie !

Ce qui fait toute la différence : c'est le choix.

La façon dont on chatouille tes papilles, on t'invite à déguster, à savourer, etc.

 

On te vendra de la pulpe de tomate, des dés de tomate, de la chair de tomate, du concentré de tomates, de la tomate concassée, de la tomate cuisinée (de mille façons)...

Ici on te vend : de la sauce tomate, basta !

 

On te vendra : des petits pois fins ou extra fins, des petits pois cuisinés à la parisienne (et de mille façons)

Ici on te vend : des petits catégorie de choix, grosseur 1 ou 2 !!!!!

 

Là-bas on te vend une invitation à te régaler.  Au rayon dessert on te propose : des yaourts Perle de lait, un Nuage de caresse, une mousse onctueuse, un coulis de paradis, une mousse des îles, une île flottante (et j'en oublie)

Ici on te vend : du yaourt avec des fruits au fonds (véridique) ça fait rêver !

 

Cela peut te donner une idée du pourquoi les français ne parlent que de bouffe.

Je me reconnais bien dans tes propos ;)

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 03/02/2017 à 01:28, loireottawa a dit :

Salut à vous,

 

Il y a 2 ans et demi nous avons décidé ma petite famille et moi de rentrer en France. J'ai lâché mon travail au Fédéral, mon mari a lâché un bon travail et nous avons mis notre maison en location. J'ai quand même décidé de ne pas démissionner. On trouvait tout plein de raisons à notre retour mais la réalité était toute autre. Quelque chose ne fonctionnait en réalité pas tant que ça dans notre couple. Nous sommes rentrés en France et c'est parti dans tous les sens...mais nous avons tous les deux retrouvé un travail sympa rapidement. Nous avons énormément perdu dans cette décision mais nous avons énormément gagné et je ne regretterai jamais cette décision, car si j'étais restée au Canada, j'aurais passé ma vie à me poser la question du retour. Je suis contente de ce retour car il m'a rappelé qui j'étais et les enfants sont super heureux. Par contre, dès le départ nous nous étions dit que ce ne serait qu'un essai et on s'était donné 3 ans de réflexion. Arrive maintenant le moment de prendre la décision définitive ; mon cœur penche pour la France pour de belles raisons et il penche pour le Canada pour d'autres belles raisons. L'essentiel est de mettre à profit ce que nous avons appris au Canada : être positifs. Le bonheur est partout mais il faut prendre les décisions pour soi et non par rapport aux autres ou pour les autres. Ta famille serait triste de te savoir en France et peu épanoui...peut-être Est-ce une bonne idée d'essayer...prendre une année sabbatique et vous mettre d'accord sur le retour avant de le faire...ça peut vous coûter à tous les niveaux, mais au final vous prendrez une décision avec tous les éléments en main. Ce retour nous a coûté très cher mais vraiment, ça en valait la peine car si je repars au Canada, cette fois-ci je ne me poserais plus de questions, et si je reste en France, je m'assurerais d'être sûre de ma décision. On verra...dans tous les cas, je suis entrain de reculer mais je suis persuadée que c'est pour mieux sauter.

Bonne chance en tout cas et si vous avez des questions, n'hésitez pas...j'ai énormément analysé la question et continue à le faire car je veux ce qu'il y a de mieux pour nous 4...Chacun vit la vie au Canada à sa façon et chacun vit son retour à sa façon...il est bon de voir et de décider par soi-même. Certains adorent le Canada tout comme d'autres détestent et certains adorent la France tout comme peuvent la détester...moi personnellement j'ai autant aimé vivre au Canada que j'aime vivre en France.

Je crois que tu as bien résumé.
Si tu a vécu ton retour comme moi, tu ne vis pas en France comme une francais, tu te fais ta propre ta vie inscrite avec 2 cultures. Si tu veux en parler, n'hesite pa sà me joindre ;)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 03/02/2017 à 17:52, amorel a dit :

 

Merci pour ce partage d'expérience!

 

Je ressens la même chose et j'entreprends maintenant des choix de vie auparavant flous !

 

Belle histoire donc!

Désolé pour la réponse (très) tardive. n'hésite pas à me contacter (ici ou via les coordonnées fournies dans mon site) pour en parler ;)

Link to post
Share on other sites
  • 8 months later...

Un truc qui me manque un peu, c'est de prendre le train. Étant jeune on prenait le train pour aller presque partout. Ici c'est rare, je l'ai pris de Ottawa pour Montréal, une seule fois en bientot 42 ans.  J'ai un peu parfois la nostalgie des trains, des passages à niveau, des gares animées...

Link to post
Share on other sites
Le 3/21/2017 à 13:30, fortsympa a dit :

 

Es-tu déjà allée en France ? Mis les pieds dans un supermarché ? Passée au rayon yaourts/desserts ? Ne serait-ce que ça et tu comprendras.

La gastronomie ce n'est pas faire la bouffe soit-même, non ! Si on est mauvais en cuisine ce n'est pas de la gastronomie !

Ce qui fait toute la différence : c'est le choix.

La façon dont on chatouille tes papilles, on t'invite à déguster, à savourer, etc.

 

On te vendra de la pulpe de tomate, des dés de tomate, de la chair de tomate, du concentré de tomates, de la tomate concassée, de la tomate cuisinée (de mille façons)...

Ici on te vend : de la sauce tomate, basta !

 

On te vendra : des petits pois fins ou extra fins, des petits pois cuisinés à la parisienne (et de mille façons)

Ici on te vend : des petits catégorie de choix, grosseur 1 ou 2 !!!!!

 

Là-bas on te vend une invitation à te régaler.  Au rayon dessert on te propose : des yaourts Perle de lait, un Nuage de caresse, une mousse onctueuse, un coulis de paradis, une mousse des îles, une île flottante (et j'en oublie)

Ici on te vend : du yaourt avec des fruits au fonds (véridique) ça fait rêver !

 

Cela peut te donner une idée du pourquoi les français ne parlent que de bouffe.

Je me reconnais bien dans tes propos ;)


>>>> tu sais, une fois que tout est broyé et avalé, ce n'est que de la bouillie. Les beaux poèmes sur les emballages, c'est juste du marketing pour te faire payer plus cher.

Link to post
Share on other sites

Ce qui m'enrage avec la bouffe française, surtout dans les restos, c'est le nom donné aux plat.
Plus le nom est long, et moins il y en a dans ton assiette.

Et moins il y en a dans l'assiette plus c'est cher...
Par contre pour la présentation, c'est champion.

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

@Ivy Bijou

 

Tu serais surpris, très surpris de constater comme le nom et l'emballage font vendre ! (on achète d'abord avec les yeux)

 

Si tu préfère bouffer de la bouillie c'est ben triste moi je préfère qu'on réveille mes papilles et saliver d'avance plutôt que de savoir que je vais avoir une plâtré de bouillie !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
@Ivy Bijou
 
Tu serais surpris, très surpris de constater comme le nom et l'emballage font vendre ! (on achète d'abord avec les yeux)
 
Si tu préfère bouffer de la bouillie c'est ben triste moi je préfère qu'on réveille mes papilles et saliver d'avance plutôt que de savoir que je vais avoir une plâtré de bouillie !

Je reviens de France il y a quelques jours et effectivement j ai un peu fait les magasins. Comme dit Ivy ce qui ressort c est le choix. Mais quand tu creuses un peu tu te rends compte que c est tellement de l emballage marketing (qu'on reproche ici ) à en devenir ridicule : de l omega 3 dans les boulettes pour chats, du PQ fushia parfumé aux fraises des bois, des légumes 'bio' qui ont poussé dans des serres en Espagne aux côtés des serres pas bio...

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Leanatan
      Bonjour à tous,
      n'ayant pas pu rejoindre le Québec, la maison que nous avions loué est disponible pour une reprise de bail/nouveau bail.
      La maison est située dans le quartier Duberger à Québec.
      Frigo, poêle et table de cuisine avec 4 chaises fournis, la maison a été rénovée en 2014.
       
      L'annonce Kijiji est ici :
      https://www.kijiji.ca/v-appartement-condo/ville-de-quebec/maison-a-louer-duberger-poele-frigo-table-en-cadeau/1525083774
       
      L'annonce sur le site du propriétaire est ici:
      http://immeublesplus.ca/details-2410-rue-des-alpes/
       
      N'hésitez pas à me contacter (ou contacter le propriétaire) si vous avez des questions !
       
      Les photos sont ici:
      Façade:

       
      Terrasse couverte:

       
      Cuisine:

       
      Cuisine-Salon:

       
      Salon:

       
      Chambre 1:

       
      Chambre 1:

       
      Chambre 2:

       
       Chambre 2:

       
      Chambre 3:

       
      Chambre 3:

       
      Salle de bain:

       
      Salle de bain:

       
      Cours arrière avec piscine:

       
      Salon sous-sol:

       
      Salon sous-sol:

       
      Remise:

       
      Remise:

       
      Cours:

       
      Cours:

    • By SKYTEK
      Bonjour, je suis titulaire d'un Baccalauréat Maintenance des équipement industriels et du Permis B en France, mais rien a voir j'ai envie de faire un CAP Commerce en alternance c'est a dire 3 semaines par mois en entreprise avec 1 semaines d'école du moins pour le processus normal qu'il y a en France. Mais j'aimerais le faire au Quebec car c’était toujours un endroit où j'ai voulu habiter et travailler car mon amour pour ce pays est bien plus légitime que celui que je porte pour la France.
       
      Bref, est-ce que ça serait possible ou ça serait complètement different là-bas ?
       
      Oui on m'a toujours dit que je n'avais pas de quoi m’inquiétez et que tout mes rêves sont réalisables donc peut être que celui là en fait partie ? 
    • By prideofgypsies
      Bonjour, je suis sur le point de commencer une procedure de supervisa pour ma mere et je voudrais voir si quelqu'un est déja passé par la. Et je voudrais avoir plus d'infos sur l'assurance qu'ils exigent. 
       
      merci
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Je me posais une question mais si quelqu'un est millionnaire et qu'il souhaite vivre et donc devenir résident permanent au québec comment fait il?
      Car pour avoir la résidence permanente il faut un métier et donc un diplôme et un diplôme local est le plus approprié, mais si il est millionnaire il peut s'acheter une maison et vivre etc donc comment cela se passe t il? C'est très intriguant, intéressant je trouve.
       
      Merci d'avance pour vos avis.
       
       
      Bonne journée à vous. 
       
    • By maxbuton
      Bonjour,
       
      Je vous explique ma situation:
      Je suis avec ma conjointe ( Québécoise) depuis bientôt 6 ans.
      Je suis venu au Québec avec un visa JP depuis maintenant 1 an et 3 mois, il se fini en juin 2021.
      Nous avons envoyé une demande de parrainage en juin dernier.
       
      Cette semaine j'ai eu une offre d'emploi, qui me propose un meilleur salaire, de meilleur condition.
      Ma question est la suivante:
      Comment faire pour changer d'employeur ? 
      En sachant que n'aillant pas eut de retour sur ma demande de parrainage je peux pas faire de demande de permis ouvert, je ne peux pas changer d'employeur en gardant ma JP car je n'ai pas de raison valable aux yeux du gouvernement, je ne peux pas faire deux fois une JP.
       
      Je sais pas si je peux annuler mon visa, partir un mois pour en valider un nouveau et revenir ? et si oui, cela auras-t-il un impact sur ma demande de parrainage ?
    • By alexestvs
      Bonjour, 
       
      Je suis étudiant cette année de McGill et ait mes cours le soir vers 00H heure française, ce qui n'est pas simple pour les suivre.
      J'ai vu que l'entrée sur le territoire pour étudier à des fins non discrétionnaire comporté le décalage horaire importante qui empêcherait de suivre les cours en ligne en direct, pensez-vous que je puisse entrer au Canada dû à cela?
      Merci d'avance!
    • By ismaas2002
      on vient de me notifier que je suis acceptée en tant que personne protégée au Canada. en tant que personne protegee on m'a dit que je peux lancer la demande de resident permanent (RP).
      lorsque j'ai voulu m'inscrire a la RAMQ on m'a demande un CSQ. Que dois-je faire maintenant, je fais la demande de CSQ ?, je pensais que pour les demandeurs d'asile c’était pas obligatoire la CSQ
      en effet si on regarde la paragraphe "ET ensuite"  du dossier (https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/demande/formulaires-demande-guides/guide-5205-demande-residence-permanente-presentee-canada-personnes-protegees-refugies-convention.html#5205F7) expliquant la demarche a suivre pour demander un RP pour une personne protegee, on voit qu'on peut s'en passer du CSQ.
      Supposant qu'il faut le CSQ avant le RP ou sont les formulaires a remplir 
      si je n'ai pas besoin de CSQ comment faire alors pour la RAMQ.
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous et toutes, je compte faire une demande d'admission pour un programme de maîtrise pour 2021.
      Je vais faire mon demande de passeport d'ici quelques jours voir début septembre. Cependant ma compagne et moi risquons de divorcé au cours de l'année.
      Est ce que le fait que sur mon passeport futur le fait d'être marié peut posé un problème par la suite ?  au moment du CAQ, même de l'arrivée sur le sol, ou même de l'admission a une université si le divorce est prononcé ? 
      Si toutefois on reste marié mais que je pars seule, faudra t il quand même prouver une capacité financière pour 2 ou juste pour moi-même ? 
       
      Merci de vos réponses 
    • By GastonLebeurre
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais partager le projet d'immigration sur lequel ma copine et moi travaillons, pour idéalement avoir des retours d'expérience de personnes ayant eu le même cheminement.
      D'abord, le contexte : ma copine est vietnamienne, je suis français, nous sommes ensemble depuis 3 ans et vivons ensemble depuis 2 ans à Hanoi. Nous sommes en train de collecter tous les documents / certificats / tests de langue nécessaires pour postuler en tant que travailleurs qualifiés dans le cadre de l'obtention d'un visa de résidence permanente au Canada.

      L'idée est d'y aller en deux temps :
      1. à court/moyen terme : immigrer au Canada (en mode "couple" puisque nous pouvons prouver notre résidence commune pendant plus d'un an) > nous sommes très intéressés par une ville en particulier dans laquelle nous aimerions prendre nos marques et travailler (et a priori y rester 1-4 ans, le temps également que le niveau de français de ma copine atteigne le niveau B2/C1 via des cours sur place)
      2. à moyen/long terme (et si nos plans n'ont pas changé d'ici là, si nous sommes prêts à quitter la ville dans laquelle nous nous serons installés au Canada) : immigrer au Québec > l'idée serait de s'y rendre une fois que ma copine aurait le niveau de français suffisant permettant son intégration
       
      D'après nos recherches, c'est en théorie possible car il est indiqué qu'un résident permanent du Canada bénéficie des mêmes droits qu'un citoyen et peut donc s'installer au Quebec (à l'exception des migrants étant passés par une "nomination provinciale"). Nous sommes cependant perplexes car il nous semble que cela rend caduque le fait même d'avoir un système d'immigration propre au Quebec (s'il suffit d'immigrer au Canada puis de changer de province une fois que la procédure est terminée).
      Si cela était possible, nous tenterions directement de migrer au Quebec mais le niveau de français de ma copine semble disqualifiant et le processus semble également bien plus long et complexe depuis la dernière réforme. Mais en réalité, si nous tentons le Québec, je risque d'être le seul de nous deux à avoir le nombre de points suffisants alors que dans le système canadien, nous devrions tous deux remplir les critères et augmenter nos chances d'être acceptés ensemble.

      Je précise que l'étape 1 de notre plan n'est pas juste une étape transitoire en prévision de l'étape 2 : nous serions prêts à rester au Canada "hors Quebec" et c'est une option qui nous motive réellement. C'est juste que la perspective d'être au Quebec nous attire encore plus, et nous sommes prêts à décaler l'échéance.

      Voila, j'espère avoir bien décrit notre situation : nous avons fait des recherches et trouvé des vieux messages de gens ayant eu des expériences similaires mais nous craignons que beaucoup de ces informations soient obsolètes avec la nouvelle réforme, et nous apprécierions vraiment d'avoir d'autres informations à ce sujet.

      Merci d'avance et bonne journée.
    • By virginiaz67
      Bonjour, j'aimerais avoir des témoignages de personnes qui sont passé par entrée express ou par un visa pour Québec (travail ou etude) avec un Master en contrôle de gestion et audit. 
       
      Les métiers relié sont généralement soumis à des ordres professionnels.
       
      Je dois effectuer un choix d'étude, mon but est de pouvoir immigré au Canada par la suite. Y a t il des personnes qui ont réussi à immigré avec des Masters dans les domaines du contrôle de gestion, audit ou de la compta ? Si oui est ce que cela a été assez facile ou plutôt compliqué ? Plutôt a Québec ou au Canada ?
      Ceux qui sont passé par EE, avez vous été tiré du bassin avec des difficultés ou assez facilement ? Quels sont vos profils.
       
      En vous remerciant d'avance 
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines