Jump to content

Nouvel arrivant RP: choisir sa date de départ


Recommended Posts

  • Habitués

Hello tout le monde

 

ça fait un bail que je ne me suis pas connecté, alors je reviens vers vous aujourd'hui pour demander vos avis concernant une question qui me taraude sérieusement: 

quand partir m'installer au Québec (je cible Montréal)?

sachant que mon visa (TQQ, RP) est valable jusqu'au début de l'été, serait-il plus sage selon vous de partir dès la rentrée (janvier 2017) ou bien est-ce mieux d'attendre que l'hiver s'estompe un peu et préférer un départ printemps-début été 2017? C'est pas tant le froid ou la neige qui m'inquiètent, il faudra bien m'y faire tôt ou tard, mais c'est plutôt les conséquences de l'hiver sur les chances de trouver du travail et un logement qui m'intéressent.

 

à noter que je suis célibataire, je pars donc seul et je n'ai pas de famille ni amis sur place pour m'accueillir. 

 

Bien sûr, chacun sa situation, je demande ça surtout du point de vue trouver un logement et du travail en plein hiver (même si pas forcément dans mon domaine au début, des jobines quoi), donc les considérations personelles de ma situation dans mon pays d'origine importent peu (inutile de me dire "ben ça dépend si tu peux quitter ton pays maintenant ou pas, ça c'est mon problème, mais j'ai besoin d'avis et de retours d'expériences sur les meilleurs périodes pour s'installer) disons que je peux partir quand je veux, mais avant de décider je veux maximiser mes chances de réussir mon installation en trouvant le meilleur moment pour partir bien = trouver rapidos un logement et une job quoi 

 

Bref, qu'en dites-vous??? du vécu serait le bienvenue et merci d'avance à tous et à toutes :j-aime:

 

Joyeuses fêtes où que vous soyez ^_^

Link to post
Share on other sites
  • Replies 28
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Il est claire que le mieux est d'en moins d'éviter la période hivernale où les conditions météorologiques sont extrêmes (janvier et février). Car lorsque l'on immigre, la facteur "mobilité" est très i

Ca vaut ce que ça vaut mais je te conseille d arriver à la fin de l hiver pour le côté pratique. Le tout est de savoir quand se termine l hiver Pour le logement c est rarement un problème mais pour l

Ça dépend des commissions scolaires... regarde de quelle commission tu dépends un calendrier de l'année est dispo sur leur site.

  • Habitués

Il est claire que le mieux est d'en moins d'éviter la période hivernale où les conditions météorologiques sont extrêmes (janvier et février). Car lorsque l'on immigre, la facteur "mobilité" est très important surtout au début afin de finaliser ses paperasseries d'installation, visiter/explorer sa ville et peut être même d'autres villes voisines, se déplacer à n'importe quel moment pour faire une visiter d'un appartement ou concessionnaire, voire un particulier pour achat d'un voiture, passer certaines formations jugées intéressantes dédiées aux nouveaux arrivants et apprécier ne serait qu'une marche ou s'assoir sur un banc, voir autour de soi et en dire que l'on est enfin au Québec.

 

Bien entendu que tu pourras entendre certain qui sont déjà installés depuis un bout (et donc stables), qui pourront te dire que le froid/neige/verglas ne gênent pas, Pareil qu'il y a des vêtements hyper chaudes équipés pour le climat d'ici, qu'il y a le métro et le système des bus est super, tout est chauffé et équipé en conséquence,... etc. sauf que lorsque l,on conseille une personne, on essaye surtout de le faire en se mettant à sa place et non pas à la base de notre vie "stable" après des années d'installation., et là c'est toute la différence. Car ce que le nouveau arrivant va de toute façon se batailler avec pas mal de paramètres, nouveaux pour lui ceci étant dit, au début de son installation, alors autant ne pas lui rajouter un autre facteur qui est le climat dur d'ici.

 

Bref, à mon avis, la meilleure période d'arrivée, c'est à partir du mois de mai. et puis laisse venir petit à petit l'hiver et s'équiper en conséquence, le temps d'ici là d'avoir déjà une vie relativement stable avec un toit, travail, voiture et ses nouveaux repères de vie plus ou moins maitrisés.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Hello tout le monde
 
ça fait un bail que je ne me suis pas connecté, alors je reviens vers vous aujourd'hui pour demander vos avis concernant une question qui me taraude sérieusement: 
quand partir m'installer au Québec (je cible Montréal)?
sachant que mon visa (TQQ, RP) est valable jusqu'au début de l'été, serait-il plus sage selon vous de partir dès la rentrée (janvier 2017) ou bien est-ce mieux d'attendre que l'hiver s'estompe un peu et préférer un départ printemps-début été 2017? C'est pas tant le froid ou la neige qui m'inquiètent, il faudra bien m'y faire tôt ou tard, mais c'est plutôt les conséquences de l'hiver sur les chances de trouver du travail et un logement qui m'intéressent.
 
à noter que je suis célibataire, je pars donc seul et je n'ai pas de famille ni amis sur place pour m'accueillir. 
 
Bien sûr, chacun sa situation, je demande ça surtout du point de vue trouver un logement et du travail en plein hiver (même si pas forcément dans mon domaine au début, des jobines quoi), donc les considérations personelles de ma situation dans mon pays d'origine importent peu (inutile de me dire "ben ça dépend si tu peux quitter ton pays maintenant ou pas, ça c'est mon problème, mais j'ai besoin d'avis et de retours d'expériences sur les meilleurs périodes pour s'installer) disons que je peux partir quand je veux, mais avant de décider je veux maximiser mes chances de réussir mon installation en trouvant le meilleur moment pour partir bien = trouver rapidos un logement et une job quoi 
 
Bref, qu'en dites-vous??? du vécu serait le bienvenue et merci d'avance à tous et à toutes :j-aime:
 
Joyeuses fêtes où que vous soyez

Ca vaut ce que ça vaut mais je te conseille d arriver à la fin de l hiver pour le côté pratique. Le tout est de savoir quand se termine l hiver ;)
Pour le logement c est rarement un problème mais pour le boulot ça dépend vraiment des métiers et postes recherchés.
Link to post
Share on other sites

Je dirais début avril. Le pire de l'hiver est passé, le soleil est plus chaud, la bonne humeur des québécois est à la hausse, les journées sont bien plus longues, etc... et les "snowbirds" sont de retrour....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 27/12/2016 à 23:01, kuroczyd a dit :


Ca vaut ce que ça vaut mais je te conseille d arriver à la fin de l hiver pour le côté pratique. Le tout est de savoir quand se termine l hiver ;)
Pour le logement c est rarement un problème mais pour le boulot ça dépend vraiment des métiers et postes recherchés.

tu dirais qu'on trouve autant de jobines en hiver qu'à la belle saison?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 27/12/2016 à 23:13, Ivy Bijou a dit :

Je dirais début avril. Le pire de l'hiver est passé, le soleil est plus chaud, la bonne humeur des québécois est à la hausse, les journées sont bien plus longues, etc... et les "snowbirds" sont de retrour....

la neige commence à fondre vers quel mois en général?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 27/12/2016 à 22:54, veniziano a dit :

Il est claire que le mieux est d'en moins d'éviter la période hivernale où les conditions météorologiques sont extrêmes (janvier et février). Car lorsque l'on immigre, la facteur "mobilité" est très important surtout au début afin de finaliser ses paperasseries d'installation, visiter/explorer sa ville et peut être même d'autres villes voisines, se déplacer à n'importe quel moment pour faire une visiter d'un appartement ou concessionnaire, voire un particulier pour achat d'un voiture, passer certaines formations jugées intéressantes dédiées aux nouveaux arrivants et apprécier ne serait qu'une marche ou s'assoir sur un banc, voir autour de soi et en dire que l'on est enfin au Québec.

 

Bien entendu que tu pourras entendre certain qui sont déjà installés depuis un bout (et donc stables), qui pourront te dire que le froid/neige/verglas ne gênent pas, Pareil qu'il y a des vêtements hyper chaudes équipés pour le climat d'ici, qu'il y a le métro et le système des bus est super, tout est chauffé et équipé en conséquence,... etc. sauf que lorsque l,on conseille une personne, on essaye surtout de le faire en se mettant à sa place et non pas à la base de notre vie "stable" après des années d'installation., et là c'est toute la différence. Car ce que le nouveau arrivant va de toute façon se batailler avec pas mal de paramètres, nouveaux pour lui ceci étant dit, au début de son installation, alors autant ne pas lui rajouter un autre facteur qui est le climat dur d'ici.

 

Bref, à mon avis, la meilleure période d'arrivée, c'est à partir du mois de mai. et puis laisse venir petit à petit l'hiver et s'équiper en conséquence, le temps d'ici là d'avoir déjà une vie relativement stable avec un toit, travail, voiture et ses nouveaux repères de vie plus ou moins maitrisés.

 

 

:j-aime: bien dit! 

 

pour les vêtements justement, est-ce que c'est vrai que les manteaux et autres vêtements chauds qu'on ramène de notre pays d'origine (à moins qu'on vienne de Sibérie bien sûr ;)) ne sont pas adaptés au froid du Québec?

autrement dit, faut-il obligatoirement prévoir d'acheter manteau et chaussures sur place pour notre premier contact avec le froid de là-bas? (bon pour les chaussures bien sûr que oui, vu que je n'ai pas de chaussures spéciales neige chez moi donc forcément il m'en faudra).

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, Automne a dit :

hihi parfois début mai

les températures négatives durent jusqu'à quand,à peu près, d'après vos observations? 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Maintenant pour faire le tour de la question, ce serait top d'avoir des retours de personnes qui sont partis en plein hiver (janvier ou février), par choix ou par défaut (expiration du visa), comment ça s'est passé (les plus et les moins, vos impressions, opinions, vécu, etc.)? 

re-merci d'avance!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, Golda a dit :
il y a une heure, Automne a dit :

hihi parfois début mai

les températures négatives durent jusqu'à quand,à peu près, d'après vos observations? 

En avril tu peux avoir plusieurs jours de temperatures negatives mais en moyenne ca devient positif : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6897,67875636&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, Golda a dit :

:j-aime: bien dit! 

 

pour les vêtements justement, est-ce que c'est vrai que les manteaux et autres vêtements chauds qu'on ramène de notre pays d'origine (à moins qu'on vienne de Sibérie bien sûr ;)) ne sont pas adaptés au froid du Québec?

autrement dit, faut-il obligatoirement prévoir d'acheter manteau et chaussures sur place pour notre premier contact avec le froid de là-bas? (bon pour les chaussures bien sûr que oui, vu que je n'ai pas de chaussures spéciales neige chez moi donc forcément il m'en faudra).

 

Dépend du manteau. Moi j'étais venu avec mon bon manteau de ski que j'avais en France et c'est largement suffisant, j'ai jamais eu froid avec. Même pour les journées bien froides pleines de vent glacial. 

 

Les chaussures effectivement, je n'avais jamais vu de chaussures en fourrure avant de venir ici et c'est bien utile pour les journées vraiment froides. Ça devient par contre vite trop chaud je trouve quand on est dans les -5/-10. Alors dans un cas comme ça, en tout cas pour moi, n'importe quelle chaussure type Timberland qu'on trouve aussi en France fait l'affaire. Haute par contre si on veut pas avoir de la neige dans les chaussettes.

 

Il faut aussi penser à couvrir les extrémités (oreilles, mains) et le cou. Par exemple la petite écharpe "parisienne" ne sert absolument à rien en hiver (le truc qui sert juste à être tendance, mais clairement ne tient absolument pas chaud). Je vois toujours plusieurs Français avec ces écharpes, leur petit manteau mode aussi, mais vu comment ils sautillent, c'est évident qu'ils gèlent sur place. Mais bon au moins ils sont habillés mode je suppose. Le petit bonnet que je portais en France pour skier, je peux aussi te dire que je l'ai vite remplacé parce qu'il tenait pas assez chaud.

 

Je suis arrivé mi-novembre et j'ai trouvé une job en janvier au fait. Donc c'est pas non plus absolument mort sur le marché de l'emploi en janvier. C'est vraiment dépendant, je peux te dire par exemple que dans ma boite, en Q1, c'est là où on a le plus de postes ouverts, tout est "dégelé" parce que nouveaux budgets. Par contre après Q1, on commence à devoir en geler à nouveau et y'a moins d'offres disponibles. Donc c'est assez variable.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 5 heures, Golda a dit :

la neige commence à fondre vers quel mois en général?

 

Tous dépend des hivers, ils sont pas pareils. Par exemple celui de 2013 était rude, tandis que les deux derniers (2014 et 2015) étaient sympa, et donc la neige tu pourras la voir fondre à partir du début du mois d'avril comme à la fin du mois de mai selon les années.

 

Pour ce qui est des températures négatives, là aussi faut pas oublier l'effet changement vers le haut de la température dans la mesure où lorsque tu traverses l'hiver (janvier, février) avec des températures de -20 ou encore plus bas que cela et que tu passes à des températures de -7 ou -2, tu verras que tu auras même la sensation qu'il fait chaud. Tandis que quand tu t'y habitues aux températures de l'été (parfois y a des jours où il fait des 40 degrés de ressenti) et tu passes à une température de 0 ou -5, tu vas sentir cela très froid.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 4 heures, Golda a dit :

Maintenant pour faire le tour de la question, ce serait top d'avoir des retours de personnes qui sont partis en plein hiver (janvier ou février), par choix ou par défaut (expiration du visa), comment ça s'est passé (les plus et les moins, vos impressions, opinions, vécu, etc.)? 

re-merci d'avance!

 

Nous, on est partis à la fin novembre. C'était un choix personnel, surtout de mon conjoint qui avait hâte de "rentrer à la maison ". Cela nous a permis de prendre le temps de nous installer pendant les fêtes car ici, les périodes de fêtes et de vacances ne sont pas propices à l'organisation d'entrevues de sélection. Pourquoi? Parce qu'il faut réunir un représentant RH, un gestionnaire, parfois un chef de service et tout le monde est en vacances à ce moment-là. 

J'ai ensuite trouvé du travail en 3 semaines au début de l'année. 

L'hiver? Ben de toute façons, on en a encore quelques uns à affronter ensuite, alors autant entrer dans le bain tout de suite. D'autant que si vous comptez vous installer et travailler à Montréal, le problème majeur, cad le stationnement en période hivernale ne sera pas un problème si vous n'achetez pas de véhicule tout de suite. En tout cas, la majorité des jobbines estivales sont pourvues en avril. Pour les postes plus spécialisés, toutes les périodes sont bonnes, sauf, comme je l'ai dit plus haut, celles des vacances ( éviter décembre à mi-janvier, semaine de relâche de mars et mi-juin à fin août). 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, Cherrybee a dit :

 

car ici, les périodes de fêtes et de vacances ne sont pas propices à l'organisation d'entrevues de sélection. Pourquoi? Parce qu'il faut réunir un représentant RH, un gestionnaire, parfois un chef de service et tout le monde est en vacances à ce moment-là. 

 

Mouai... faut pas généraliser quand même toutes les entreprises ne réunissent pas autant de personnes pour engager des employés. Cela dépend de la taille de l'entreprise, de son organisation, du poste recherché...

 

Perso je n'ai jamais rencontrer autant de monde pour me faire engager, parfois même cela se faisait uniquement par e-mail et un coup de tel... ma femme idem pourtant elle travaille pour un gros labo privé au Québec. 

 

Pour ma part je suis arrivé début novembre et le temps de passer différents examens et formations j'ai commencé à travaillé début février suivant.

Edited by juetben
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 2 heures, juetben a dit :

Mouai... faut pas généraliser quand même toutes les entreprises ne réunissent pas autant de personnes pour engager des employés. Cela dépend de la taille de l'entreprise, de son organisation, du poste recherché...

 

Perso je n'ai jamais rencontrer autant de monde pour me faire engager, parfois même cela se faisait uniquement par e-mail et un coup de tel... ma femme idem pourtant elle travaille pour un gros labo privé au Québec. 

 

Pour ma part je suis arrivé début novembre et le temps de passer différents examens et formations j'ai commencé à travaillé début février suivant.

 

Toutes mes plus plates excuses. J'avais oublié que vous saviez tout sur tout. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 32 minutes, Cherrybee a dit :

 

Toutes mes plus plates excuses. J'avais oublié que vous saviez tout sur tout. 

Ben ça a l'air que j'en sais autant que toi vu ta frustration!

 

Au fait à part ton expérience de la fonction publique, pour combien d'entreprises différentes tu as travaillé donc eut à rencontrer quelqu'un pour te faire engager? 

 

Edited by juetben
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 19 minutes, juetben a dit :

Au fait à part ton expérience de la fonction publique, pour combien d'entreprises différentes tu as travaillé donc eut à rencontrer quelqu'un pour te faire engager? 

 

 

Je ne partagerai pas avec vous mon expérience. Ca ne vous viendrait pas à l'idée que j'aie de la famille, des collègues, des amis et des connaissances qui ont eu à vivre cette expérience?

 

L'avantage quand on travaille dans les RH, c'est qu'on n'a pas l'esprit étroit :)

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, Cherrybee a dit :

 

Je ne partagerai pas avec vous mon expérience. Ca ne vous viendrait pas à l'idée que j'aie de la famille, des collègues, des amis et des connaissances qui ont eu à vivre cette expérience?

 

L'avantage quand on travaille dans les RH, c'est qu'on n'a pas l'esprit étroit :)

 

Oups j'oubliais que tu es la seule ici qui a des collègues, amis, familles et connaissances!

 

Merci de m'insulter en me disant que j'ai l'esprit etroit... belle preuve de respect alors que je disais tout simplement qu'il ne faut pas généraliser. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Similar Content

    • By Laurent
      Le premier ministre du Québec a déclaré, lors d’une assemblée du conseil du patronat du Québec, qu’il ne souhaitait pas que l’immigration de masse soit la solution pour combler la pénurie de main d’oeuvre. Il s’est dit préoccupé par les faibles salaires associés aux nouveaux arrivants et désire augmenter le salaire moyen du Québec pour le rapprocher de celui de l’Ontario.
      « Sur 140 000 emplois non comblés qui sont disponibles, il y a en 30 000 qui sont à des salaires au-dessus de la moyenne et 110 000 à des salaires en bas de la moyenne. Je comprends, j’étais en entreprise. Moi, j’aimerais les avoir, ces personnes-là. Mais ma priorité, c’est vraiment d’augmenter le salaire moyen au Québec ». Il a ajouté que les salaires de 15 ou 20$ de l’heure ne devraient pas systématiquement revenir aux nouveaux arrivants.
      « Le mandat que j’ai donné à Nadine Girault, ministre de l’Immigration, puis à Jean Boulet, ministre du Travail, c’est de dire : les 30 000 qui nous manquent, c’est un péché. Vous allez tout faire, que ce soit des immigrants, que ce soit des formations, pour qu’ils soient comblés le plus vite possible ».
      https://www.immigrer.com/le-premier-ministre-ne-veut-pas-dimmigration-massive/
    • By Blackproud
      Bonjour,
       
      Je sais pas si il y a des personnes qui ont déjà été dans cette situation, car c'est assez particulier et j'aimerai avoir vos avis svp, merci
       
      J'ai commencé un programme d'études d'une durée de 3 ans au Québec à l'hiver 2017 et suite à quelques échecs j'ai du reprendre certains cours. J'aurai du graduer fin 2019 mais malheureusement mon CAQ expirait fin en Août 2019. J'ai alors fait les démarches pour renouveler mon CAQ mais j'ai eu une intention de refus car certains documents manquaient. J'ai donc envoyé les documents manquants mais rien n'y fait, ma demande de CAQ a été refusé. J'ai contacté le MIDI et un conseiller m'a dit que je pouvais refaire une nouvelle demande de CAQ après un délai de 6 mois. Pensez-vous qu'après plus d'un an il me sera possible d'avoir à nouveau un CAQ et de pouvoir finir mon programme d'études et de pouvoir être ainsi admissible au PTPD?
       
      S'il y a des spécialistes en immigration j'aimerai avoir vos avis svp, merci
    • By Vivianne26000
      Bonjour à tous ! 
      J'aimerai avoir vos avis concernant ces deux universités pour la maitrise ! que cela soit au niveau des cours ou de l'ambiance/vie. Est ce que l'ESG UQAM est vraiment inférieur à HEC, car j'ai pu lire que c'est la meilleure université francophone mais j'aimerais avoir des avis plus concret comme par exemple au niveau de l'emploi ? Je suis assez tenté par l'UQAM mais j'aimerai savoir si les débouchés en gestion avec cette maitrise son bonne ( au québec ou à l'international )
       
      Merci !
    • By virginiaz67
      Bonjour,
      Fin novembre j'ai effectuer une demande d'admission pour 3 programmes. 2 maîtrises et 1 certificat.
      J'ai eu un refus pour les 2 maîtrises, en raison notes insuffisantes et notamment en maths.
      Concernant le certificat je n'ai pas de réponse, il est toujours en traitement. J'ai du renvoyé des pieces il y a environ 3 semaines.
      Mon inquiétude concerne mon parcours atypique. J'ai passer un daeu A sans maths, certes j'ai 13.5 de moyenne dessus cela m'a permis de faire ma licence (12 de moyenne), et valider mon bts. Actuellement je suis en Master 1,les matières scientifiques ne me pose pas de problème (finance, contrôle de gestion) des notes autour de 13-14. Cependant, le fait que je n'ai pas de "notes comme 12,13" en maths du niveau lycée semble poser problème... Que puis je faire ? Est ce que les Mooc sont reconnus par les universités ?
      Concernant le certificat d'autres personnes sont toujours en attente pour une demande d'admission pour automne ? 
      Quoi qu'il en soit, je ne baisserais pas les bras.
      En vous remerciant par avance de vos retours.
    • By Franckmav
      Bonjour, 
      J'ai reçu mon CAQ et je suis sur le point de faire ma demande de PE. Le problème c'est que mon garant (mon père) est un fonctionnaire à la retraite. Il a assez d'argent pour me prendre en charge mais je ne sais vraiment pas quels documents faut fournir pour prouver sa capacité financière. Si vous en savez quelque chose, s'il vous plaît aidez moi à savoir. 
      Merci d'avance pour vos réponses. 
    • By JulienCC
      Bonjour à tous ! Je suis nouveau sur le forum et j'ai une question à vous posez.
       
      Je voudrais vivre au Canada après mes études. Cependant, je me pose une question qui est en réalité l'une des seules conditions à mon départ dans ce beau pays. Cette année je vais passer dans parcoursup et je voudrais savoir si avec un BTS Support à l'action Managérial (SAM) en alternance durant les deux ans je pourrais trouver du travail au Québec ? Si ce n'est pas le cas est-ce qu'un DUT en gestion du personnel me permettra de travailler au Québec ? Enfin dernière question. Est-ce si je rajoute une année pour obtenir une licence pro je trouverais du travail au Québec ?
       
      Je précise que je parle de travaille dans mon domaine d'étude qui est celui des ressources humaines.
       
      Je vous souhaite une belle soirée et je compte sur vous pour me répondre.
    • By Paulquebec
      Bonjour, 
      Après avoir eu une acceptation à ma demande pour un EIC, je recherche , pour la validation de mon visa  et de mon EIC, un français vivant au Québec qui  : 
      - connaît , travaille ou dirige une entreprise de bâtiment pour faire un emploi temporaire d'un an dans le bâtiment
      - accepte de m'héberger ( si il vit à côté de l'entreprise choisi) temporairement ( 1 mois minimum) afin que je puisse me trouver un logement temporaire.
      Si vous avez trouvé l'entreprise ( ou la personne acceptant de m'héberger) ou que vous la connaissez, vous pouvez m'envoyer vos coordonnées ainsi que celle de la personne et/ ou de l'entreprise
      Je vous remercie,
       
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous,
       
      Je suis en train de finir mon dossier de candidature pour une admission pour automne 2021 à l'Université Laval. Actuellement en Master 1 en France et j'ai postuler pour 2 maîtrises et un certificat. 
      cependant quelques questions résident dans ma tête, j'ai pu écrire à l'université mais toujours pas de réponse à ce jour. 
      Pour le certificat on me demande si je souhaite l'intégrer ou non dans un bacc par cumul? est-ce qu'on peut choisir que oui puis au cours de l'année changer et repostuler pour une maîtrise?
      d'autre part, concernant les pièces justificatives est-ce normale qu'il ne me demande pas mon passeport ou carte d'identité? je n'ai pas encore payé les frais, je vais finir la partie avant la fin de semaine. Est-ce qu'il les demande après avoir payé les frais?
       
      En vous remerciant d'avance
       
    • By horu5
      Bonjour à tous,
       
      Je m'appelle Thibaut, j'ai 23 ans je suis né en 1997.
      Je suis actuellement en dernière année d'école d'ingénieur informatique en France en alternance. Je suis titulaire d'une licence pro sécurité informatique en alternance ainsi que d'un BTS informatique en alternance également.
      Je fais pas mal de production de musique de mon côté, et j'ai envie aussi de partir vivre au Québec. J'aimerais donc faire une formation au Québec dans ce domaine, mais je me heurte à un trilemme..:
       
      1 - Je choisis de bosser en informatique là bas (Avec diplôme d'ingé, bon salaire, mais pas le temps pour la formation musicale)
      ---> Je passe par quoi ? Je demande d'abord à une boite et je la laisse se débrouiller pour le Visa etc... Ou alors je passe moi même par tout le processus en parallèle de chercher une boite ? (Sachant que ledit processus peut prendre 1 an, je doute qu'une boite puisse attendre si longtemps)
       
      2 - Je fais (Si ça existe ?) une sorte d'alternance avec une formation en production musicale et un studio ou une entreprise..
      ---> Je gagne moins d'argent, mais je fais une formation qui me plaît.
       
      3 - Je rassemble mes économies et je fais un prêt (entre 10k et 20k la formation forcément..)
       
      J'aimerai avoir vos avis là dessus pour pouvoir m'éclaircir...
      Merci par avance 😃
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement