Jump to content
Sign in to follow this  
prolib69

Bilan 1 an après avec 1 bébé

Recommended Posts

Ceci n'est que notre vision et notre histoire - pas une généralité sur la vie au Quebec

 

Nous avons quitté l'Europe fin 2015 avant les vagues d'attentats.

 

L'attente du visa de RP a été longue (presque 2 ans) et les attentes fortes pour notre installation en région au Québec.

 

Nous étions heureux de quitter l'Europe avant laisser derrière quelques histoires qui nous ont pourris la vie ici et donné encore plus envi de tout oublier de la France (un licenciement qui se finit mal et un ancien propriétaire qui nous assassine de frais de réparation).

 

Ici tout est différent : les gens sont simples dans leur manière de penser et en général bien intentionné. On se fait confiance facilement (pas besoin de caution ou garant par exemple).

 

Au travail le patron ne passe pas son temps à mettre la pression en pensant que l'on en fait rien (d'ailleurs le rythme de 40 hrs / sms est bien plus facile que les 35hrs /sms de France).

 

Nous avons trouvé facilement un emploi et ma femme a vu sa situation professionnelle s'améliorer (du smic elle est passé à un salaire très bon - ici très peu sont au salaire mini).

 

Nous avons eu un enfant et tout a été très facile. Notre crainte concernait la santé. C'est un vaste sujet et c'est loin de ce que l'on connaît en France (en gros l'accès est difficile pour les bobo du quotidien les vrais grosses maladies sont bien soignés). On doit donc plutôt aller à la pharmacie pour avoir un conseil plutôt qu'attendre des heures au CLSC.

 

Pour l'enfant on a reçu de très généreuses aides du fédéral et provincial (notamment RQAP qui permet aux parents d'être payer pendant presque 1 an pour s'occuper du bébé).

 

En résumer : il y a des difficultés mais l'avenir pour nous est ici et l'europe est un mauvais souvenir

Share this post


Link to post
Share on other sites

bjr! nous sommes en demande de papiers pour enfin quitter la France! voudriez vous bien correspondre avec nous en privée pour nous donner des conseils et vos démarche? merci a bientôt!

florence et jb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, florenceetjb a dit :

bjr! nous sommes en demande de papiers pour enfin quitter la France! voudriez vous bien correspondre avec nous en privée pour nous donner des conseils et vos démarche? merci a bientôt!

florence et jb

ok pas de problème pour vous faire part de notre expérience

 

Selon votre situation le + facile pour avoir la RP (difficile avec les quotas) c'est de s'inscrire pour passer un diplôme (exemple en cegep ce n'est pas très cher)

 

Si vous êtes 2 adultes 1 adulte peut s'inscrire dans un DEC dans un domaine en demande (exemple infirmier) et l'autre aura un permis de travail temporaire

 

Autre solution (pas toujours simple) : avoir une offre d'emploi validé (ex si vous etes boulanger, infirmier,...)

 

Bon courage c'est long mais cela vaut le cout

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎11‎/‎21‎/‎2016 at 16:58, carigou a dit :

Bonjour et merci pour ce beau témoignage

 

Quelle profession exercez-vous ?

 

A +

 

Manneke

ma femme est agent administrative et je suis ingénieur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Très intéressant.

 

Je suis en train de me renseigner car je souhaite partir vivre au quebec (

)

 

Si j'ai bien compris ce que vous avez mis si l'un des deux fait une demande pour un visa étudiants la deuxième personne à automatiquement le droit à un permis de travail temporaire?

 

Merci,

 

Cordialement,

Théo

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎21‎/‎11‎/‎2016 à 22:25, prolib69 a dit :

Ceci n'est que notre vision et notre histoire - pas une généralité sur la vie au Quebec

 

Nous avons quitté l'Europe fin 2015 avant les vagues d'attentats.

 

L'attente du visa de RP a été longue (presque 2 ans) et les attentes fortes pour notre installation en région au Québec.

 

Nous étions heureux de quitter l'Europe avant laisser derrière quelques histoires qui nous ont pourris la vie ici et donné encore plus envi de tout oublier de la France (un licenciement qui se finit mal et un ancien propriétaire qui nous assassine de frais de réparation).

 

Ici tout est différent : les gens sont simples dans leur manière de penser et en général bien intentionné. On se fait confiance facilement (pas besoin de caution ou garant par exemple).

 

Au travail le patron ne passe pas son temps à mettre la pression en pensant que l'on en fait rien (d'ailleurs le rythme de 40 hrs / sms est bien plus facile que les 35hrs /sms de France).

 

Nous avons trouvé facilement un emploi et ma femme a vu sa situation professionnelle s'améliorer (du smic elle est passé à un salaire très bon - ici très peu sont au salaire mini).

 

Nous avons eu un enfant et tout a été très facile. Notre crainte concernait la santé. C'est un vaste sujet et c'est loin de ce que l'on connaît en France (en gros l'accès est difficile pour les bobo du quotidien les vrais grosses maladies sont bien soignés). On doit donc plutôt aller à la pharmacie pour avoir un conseil plutôt qu'attendre des heures au CLSC.

 

Pour l'enfant on a reçu de très généreuses aides du fédéral et provincial (notamment RQAP qui permet aux parents d'être payer pendant presque 1 an pour s'occuper du bébé).

 

En résumer : il y a des difficultés mais l'avenir pour nous est ici et l'europe est un mauvais souvenir

bonjour! je reviens vers vous désésperé!lol le quotas n'est tjs pas ouvert j'envisage d'autre solution comme le Pvt mais en relisant les post je comprends que l'on peux partir en étudiant? et moi je pourrais avoir un permis de travail? merci pour vos conseils!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By aubergine
      Allo les amis,

      J'ai passé mon examen écrit hier à Montréal. Bien passé. C’est fini, ouf.
      Alors j'ai décidé d'y aller en métro pour éviter de tourner longtemps pour trouver une place de stationnement vu que c'est au centre ville et vu que j'étais convoquée au milieu de la journée et je crois que j'ai très bien fait. ABSOLUMENT tout le pâté de maison autour de la rue St-Jacques était en travaux et le parking payant à côté avait l'air full full. J'arrive avec 1h05 d'avance (comme j'ai toujours eu la guigne avec les interruptions de service dans le métro, je n'ai pas pris de chances). Comme il pleut et qu'il vente je ne suis pas du tout tentée par le joli square en face du bâtiment. Je m'excuse auprès de l'agent à l'accueil et lui demande si je peux m'asseoir même si j'arrive si "tôt". L'agent, blasé, me gribouille un tourbillon sur ma convocation et me montre la salle de la main en ajoutant: "vous pouvez vous asseoir, ces personnes-là ont rdv à la même heure que vous".
      Ok! Super. Il y a déjà une petite vingtaine de personnes, je ne suis pas la seule tarée du lot aujourd'hui.
      Mais il y a pire. Pdt que je rangeais mon sac, tjs devant le bureau-accueil, un homme derrière moi présentait sa convocation pour l'examen qui suivrait le mien. 2 heures d'avance le gars! Toujours aussi blasé, le gars de la réception lui dit: "Allez donc au Tim Hortons en face en attendant et revenez vers telle heure".
      Donc tout ca pour dire: Vous pouvez patientez au chaud, ou au frais, à l'intérieur même avec 1 heure d'avance et qu'il y a des toilettes (Je n'ai pas vu de distributeurs d'eau ou de collations par contre).
      La salle était super silencieuse: ça révisait en tab*****. La nana à côté de moi a presque failli me stresser avec son gros bouquin-questionnaire super épais qui faisait bien sérieux (il ne manquait plus que les diagrammes et les graphiques, je vous jure). ¨Son livre provenait sûrement des kits de révision qu'ils vendent en ligne. Bref.
      Moi, j'avais décidé de ne plus fourrer le nez dans le Guide ou dans un quizz depuis 2 jours, histoire de ne pas me stresser pour rien.
      Hop, je sors ma tablette et je me fais avec un spectacle de Franck Dubosc. Ça m'a fait rire (malgré les yeux effarés de mes voisines toutes tendues) et ça m'a relaxé un max.

      Une dame arrive, nomme et invite les demandeurs de + de 55 ans à la suivre pour passer un entretien dans la salle "du serment".
      Puis c'est au tour d'un agent très sympathique qui nous demande de nous placer en file indienne, convocation à la main, pour entrer dans la salle d'examen. Je précise que ces agents ont toujours donné les instructions dans les 2 langues. On s'installe où on veut. Il s'agit de chaises-pupitres à "l'américaine". Ils nous fournissent crayons à papier et gommes à effacer. L'agent nous explique le fonctionnement du test et le règlement: entourer la bonne réponse, ne rien inscrire sur le cahier des questions, ne pas tricher (sinon gare au zéro pointé et à une comparution devant le juge), 30 minutes, éteindre les téléphones, placer nos choses sous notre chaise, poser notre test dans une corbeille lorsque l'on a terminé et filer par la porte de droite pour passer à la salle d'à-côté et attendre qu'un agent nous appelle pour l'entrevue. Les 3 agents présents nous ont distribués des cahiers de tests de différentes couleurs donc différents de contenu j'imagine.
      C'est le top!
      Je prends le temps de lire absolument toutes les questions avant d'y répondre par curiosité ("Comment vont-ils me cuisiner?" me demandai-je). Bon ok, il y en a des faciles, des "difficiles" et 3 tordues-vicieuses-piège (vous choisirez votre terme préféré).
      Je terminais à peine de lire mes questions à la va-vite qu'un compatriote rendait déjà sa feuille. Bon ok... Lucky Luke est dans la place! Je fais mon test, je le relis 2 fois pour être certaine de ne m'être pas trompée de ligne ou d'avoir mal lu une question. Je rends mon examen après 14-15 minutes, Il y a encore la moitié des personnes assise et je passe dans la salle d'à-côté, celle du serment.

      Que dire sur cet examen? Facile? Difficile?
      Ce que je peux affirmer c'est qu'il ne faut pas y aller les mains dans les poches. Il faut étudier le guide (étudier = lire + retenir) sérieusement et pourquoi pas s'entraîner sur les tests en ligne (ce que j'ai fait aussi). Oui, il y a des questions faciles et oui, il y a des questions où il suffit de procéder par élimination tellement certains choix de réponses sont grotesques. Mais il ne s'agit pas de la totalité des questions et si on néglige le Guide, qu'on se dit que c'est du tout-cuit et qu'on tombe sur le test que j'ai eu, il est facile d'avoir 13 ou 14/20 et donc de rater le test.
      Deux exemples de thème que j'ai eu et qui pourraient faire échouer les fumistes et autres paresseux:
      - Le fleuve Mackenzie
      - Robert Hampton Gray
      Le reste était très faisable et très très semblable à ce qui se fait dans les tests en ligne.

      Je m'assois sur une place avant et j'entends quelques bribes d'entrevues. Je ne suis pas curieuse de nature et me soucie peu, à vrai dire, de la vie des autres, mais pour le coup, il fallait vraiment que je me bouche les oreilles pour ne pas entendre certaines questions ou réponses: une jeune fille avait échoué, un autre avait un dossier super compliqué, un autre a eu 20/20, une autre ne savait pas dans quel supermarché elle allait et l'agent la regardait soupçonneux et notait des choses etc...Ainsi que certains de mes "voisins de chaise" qui échangeaient (un couple de péruviens et de marocains). Apparemment, l'un d'eux a eu le même test que moi (il citait quelques questions) et disait à son épouse qu'il craignait d'échouer et les autres avaient, semble-t-il, des questions facilissimes. Chacun sa chance me direz-vous! Donc ne pas prendre de risques de prolonger sa demande de plusieurs mois et étudier.
      Au bout de 18 minutes, on m'appelle. L'agent me demande si j'ai eu affaire à la justice, commis un délit ou crime depuis le dépôt de ma demande, puis me réclame les originaux des papiers demandés. Il n'a demandé aucune des photocopies qui étaient pourtant demandées dans une feuille annexée à la convocation... Il vérifie les tampons de mes passeports ensuite me pose des questions: mes occupations, mon statut marital, si je suis propriétaire, mes enfants, mon adresse, l'intersection où se trouve telle chose dans mon arrondissement etc... Il testait mon français ainsi que ma cohérence. Il relit à l'arrache mon dossier, me donne mon résultat à l'examen puis ajoute que mon dossier à l'air correct selon lui et qu'il va passer entre les mains d'un juge à la citoyenneté qui va statuer dessus, à sa discrétion, mais que normalement je devrais recevoir une convocation pour la cérémonie dans un délai de 2 à 4 mois.
      Et je m'en fus gaiement malgré la pluie et le vent (mais tout de même hantée par le spectre du QR).
      Bon courage aux prochains.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines