Jump to content

Mon projet Québec : Vos expériences


Recommended Posts

  • Habitués
il y a 11 minutes, stens a dit :

Mais écoutez chers Glads,

il y a une autre vérité de principe et je crois qu'on commence a passé a coté!

N'oubliez pas que ce n'est pas parce qu'une partie a la majorité a l'Assebmlée qu'elle peut pour autant proposer et accepter des lois comm bon lui semble meme si ceci sera au dépens de l'image, de la sécurité ou de la vie sociale de l'Etat! 

Pour cette raison il y a la Cour de Justice, des procureurs et des Protecteur des citoyens! Apres tous le Canada prétend qu'il est toujours un Etat de Droit!

Moi je vous dis que cette afaire va faire bcp de dégats. Les chances sont a 50/50 et c'est tres tres loin d'etre fini! Ce n'est que le début et déja je trouve qu'on s''est tres bien mobilisé! Continuons percévérer legalement et de démontrer que ce ne sarait que  par notre force et détermination on mérite notre place dans la sociéte québécoise car on défend et on définit les valeurs canadiennes et québécoises beaucoup mieux que les québécois eux-memes!!! 

Je suis d'accord avec toi, d'ailleurs Mr barette tremble au parlement, ce qui le laisse tenir c'est la majorité du caq.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 37.9k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Arob@se

    1476

  • Nikos

    1288

  • eli1789

    1284

Top Posters In This Topic

Popular Posts

CSQ obtenu à l'instant!

Bonsoir,    Je viens vous partager ma joie.   Après 2 ans et 5 jours d'attente, nos CSQ sont là. Oui, ils sont bien là !!! ? Nous en avons enfin fini avec le MIDI.  

NB: s'il n'y a pas au moins 100 likes je ne ferai pas ce qui suit.   dans quelques jours, je finirai d'écrire une lettre ouverte au midi et une autre à cic pour leur exprimer la grande décep

Posted Images

il y a 30 minutes, stens a dit :

Mais écoutez chers Glads,

il y a une autre vérité de principe et je crois qu'on commence a passé a coté!

N'oubliez pas que ce n'est pas parce qu'une partie a la majorité a l'Assebmlée qu'elle peut pour autant proposer et accepter des lois comm bon lui semble meme si ceci sera au dépens de l'image, de la sécurité ou de la vie sociale de l'Etat! 

Pour cette raison il y a la Cour de Justice, des procureurs et des Protecteur des citoyens! Apres tous le Canada prétend qu'il est toujours un Etat de Droit!

Moi je vous dis que cette afaire va faire bcp de dégats. Les chances sont a 50/50 et c'est tres tres loin d'etre fini! Ce n'est que le début et déja je trouve qu'on s''est tres bien mobilisé! Continuons percévérer legalement et de démontrer que ce ne serait que  par notre force et détermination qu''on mérite notre place dans la sociéte québécoise car on défend et on définit les valeurs canadiennes et québécoises beaucoup mieux que les québécois eux-memes!!! 

Maintenant je te reconnais mon ami, nous n’avons pas lâché au lancement de MPQ et nous ne lâcherons pas à sa fin. Nous sommes des survivants. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je ne connais rien en droit, ce sont justes quelques commentaires qui font partie du texte que j’ai laissé sur le site de l'assemblée nationale.

...

Mesdames et Messieurs, ce n’est un secret pour personne que parmi les caractéristiques les plus appréciées par ceux qui ont choisi le Québec ne figurent pas seulement la qualité de vie et le développement économique mais aussi les valeurs humaines et le respect des lois.

 

Je ne sais pas si vous êtes au courant que ces 18000 demandes sont traitées conformément à la réglementation en vigueur au moment du dépôt de ces demandes.
Arrêter le traitement de ces 18000 demandes ne signifie pas que vous ne tiendrez pas vos engagements ?
J'aimerais également remarquer que le règlement relatif au nouveau système de déclaration d’intérêt appelé Arrima a été publié en juillet 2018 dans la gazette officielle du Québec, et que l’un de ses articles, le 114 [2] dit clairement que les demandes déposées avant le 2 août continueraient à être traiter de la même manière, c’est-à-dire, qu’ils ne seraient pas concernés par le nouveau règlement.

 

Mesdames et Messieurs, je suis informaticien et je ne connais pas de droit mais Il me semble qu'il se passe quelque chose d'anormal.
On a deux types de systèmes de sélections avec leurs respectifs règlements.

 

Tout d’abord, 18 000 demandes, beaucoup d'entre eux dans un état de traitement avancé ou prêts pour qu’une décision soit rendue sont annules, pour ensuite proposer à ces mêmes candidats d’utiliser le nouveau système avec un règlement différent.
Cela n’est-il pas un autre moyen d’appliquer le règlement d’Arrima à ces candidats, ou en d’autres termes, de manière rétroactive ?

 

Mesdames, Messieurs, je écouté avec étonnement que certains candidats ont trop risqué dans un processus où l’on peut avoir des décisions négatives, où il y a un pourcent significatif de décisions négatives.
Bien sûr, il y a des décisions négatives, de même que des décisions positives.
Ce qui n'est pas dit, c'est qu'il existe aussi des règlements basés sur des lois, des grilles de sélections, des documents décrivant toutes les procédures suivies pour parvenir à la décision finale tels que la Guide de Procédures d’Immigration (GPI).
Ce qui n'est pas dit c'est que tous ces documents et informations sont publics et qu’ils peuvent être consulte et étudiés par les candidats, qui peuvent s’évaluer et avoir une idée de leurs possibilités et de leurs risques.

 

Mesdames, Messieurs, pour moi, ce n’est pas la même chose obtenir une décision négative que de ne jamais connaître la décision.
Pour moi ce n’est pas la même chose avoir un pourcentage de décisions négatives que de laisser 18 000 demandes sans rendre la décision qui leurs corresponds, dont un pourcentage serait positif.

 

Mesdames, Messieurs, les implications et la portée de l'annulation de nos demandes sont immenses. Comment pouvons-nous après cela avoir confiance en vos lois et vos valeurs humaines ?

...

 

Edited by ozk
Link to post
Share on other sites

https://www.tvanouvelles.ca/videos/6005175337001?fbclid=IwAR0Bxcn20ZsA5kd3Ag1KEoibxhW1Wso5fl7hpsVuNbS57C9iLQnI42qCteI

Association québécoise des avocats et avocates en droit de l'immigration

 

Bonjour,

Si vous êtes un des 18 000 demandeurs affectés, ou si vous êtes contre l'élimination de ces 18 000 demandes à la poubelle tel que proposé par le projet de loi no. 9, vous pouvez écrire au ministre (cabinet@midi.gouv.qc.ca) et au Premier Ministre (Francois.Legault.ASSO@assnat.qc.ca), la porte-parole de l'opposition en matière de l'immigration (Dominique.Anglade.SHSA@assnat.qc.ca), le porte-parole de Québec solidaire Andres.Fontecilla.LADO@assnat.qc.ca) et celle du Parti Québécois (catherine.fournier.mavi@assnat.qc.ca), exposer votre parcours et votre point de vue et leur demander de ne pas enterriner cette disposition du PL9. Vous pouvez aussi contacter les médias qui s'interessent beaucoup aux histoires des gens comme vous.

 

https://www.facebook.com/AssociationQuebecAvocatImmigration/

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 14 heures, Partir1jour a dit :

Sur MPQ, nos dossiers ne peuvent pas être traités car on n'a plus le profil par rapport au marché du travail.

Alors, pourquoi basculer sur Arrima??? 

 

Donc la seule option qui reste, selon moi, c'est le remboursement. 

le remboursement de quoi ? on ne peut pas nous rembourser nos temps perdus ! oui celà ne pourrait être facile comme ça!  

le projet d ' immigration est un projet qui prend du temps avant même de le mûrir il faut non seulement du temps,  du travail de préparation,  de l ' argent et enfin de l ' engagement avant toutes soumissions des dossiers. 

Alors cependant pour quelqu'un qui arrive à soumettre son dossier et qu' il doit attendre des années pour avoir une telle nouvelle vraiment celà ne pourrait pas être agréable à entendre.  qui paiera tous ces préjudices?   nous disons non à l ' abandon des 18 000 dossiers non au projet de loi n 9 que veut initier le ministre. quand ils créé mon projet Québec  je pense que les dossiers déposés en version papier suivaient toujours le cœur de traitement  donc il n ' ont qu' à faire pareille parce que ces dossiers sont-ils disent ont respecté et respectent toujours les critères de choix des entreprises au Québec. 

Link to post
Share on other sites

  

il y a une heure, Legault-le-pen a dit :

je viens d'envoyer à radio canada des preuves concrétés du complots  entre ce soit disant ministre barrette et des extrémistes xénophobes du quebec,

envoyez, envoyez et encore envoyez aux médias, aux députés et protecteurs du citoyens aux québécois, aux canadiens, au gouvernement fédéral, et pourquoi pas aux nations unis, votre seule arme pour l'instant est internet en espérant pouvoir un jour suivre en justice cet arnaqueur barrette . Il jette des vies à la poubelle et aux oubliettes il doit même être poursuivi pour crimes contre l'humanité à la cour internationale de justice de La Haye

"crime contre l'humanité", "arnaqueur" etc, je crois qu'il est temps de vous calmer. La frustration ne justifie pas des débordements de langage et ce genre de diffamation. D'ailleurs je n'aime pas le pseudo que vous utilisez car il entretien une confusion sur une personnalité publique. Au Québec, nous valorisons la paix sociale et le consensus. J'espère que mon message est clair et que vous saisissez bien le fond de ma pensée, sinon je peux vous l'expliquer plus en détails. Merci de votre attention.
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 15 heures, Partir1jour a dit :

Sur MPQ, nos dossiers ne peuvent pas être traités car on n'a plus le profil par rapport au marché du travail.

Alors, pourquoi basculer sur Arrima??? 

 

Donc la seule option qui reste, selon moi, c'est le remboursement. 

 

Très bonne analyse pour ton commentaire. La loi passe je dit bye bye au Québec pcq j'irai pas sur Arrima car j'ai eu cette change d'avoir SOUMIS sur MPQ chose qui était probable et difficile.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, stens a dit :

Mais écoutez chers Glads,

il y a une autre vérité de principe et je crois qu'on commence a passé a coté!

N'oubliez pas que ce n'est pas parce qu'une partie a la majorité a l'Assebmlée qu'elle peut pour autant proposer et accepter des lois comm bon lui semble meme si ceci sera au dépens de l'image, de la sécurité ou de la vie sociale de l'Etat! 

Pour cette raison il y a la Cour de Justice, des procureurs et des Protecteur des citoyens! Apres tous le Canada prétend qu'il est toujours un Etat de Droit!

Moi je vous dis que cette afaire va faire bcp de dégats. Les chances sont a 50/50 et c'est tres tres loin d'etre fini! Ce n'est que le début et déja je trouve qu'on s''est tres bien mobilisé! Continuons percévérer legalement et de démontrer que ce ne serait que  par notre force et détermination qu''on mérite notre place dans la sociéte québécoise car on défend et on définit les valeurs canadiennes et québécoises beaucoup mieux que les québécois eux-memes!!! 

 

giphy (13).gif

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

 

https://www.tvanouvelles.ca/videos/6005175337001

 

Intervention de l'avocat Ho Sung Kim sur l'annulation des 18000 dossiers

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
  
"crime contre l'humanité", "arnaqueur" etc, je crois qu'il est temps de vous calmer. La frustration ne justifie pas des débordements de langage et ce genre de diffamation. D'ailleurs je n'aime pas le pseudo que vous utilisez car il entretien une confusion sur une personnalité publique. Au Québec, nous valorisons la paix sociale et le consensus. J'espère que mon message est clair et que vous saisissez bien le fond de ma pensée, sinon je peux vous l'expliquer plus en détails. Merci de votre attention.
Partage entièrement votre avis. Nous sommes certes face à une situatio' que tous le monde sais inapproprié. Les média et plein d'autre personne à travers le Québec en parle. Et même ailleurs, 'e nous trompons surtout pas de combat. C'est à force d'arguments, que nous pourrons présenter de façon la situation qui est la notre. Les injures et autres propos déplacés ne ferons que donner une mauvaise image de nous. Il est vraiment temps que nous mettions balle à terre pour ne reconcentrer sur le fond de notre sujet.
Je sais que sur terre il ya le Dieu de justice les personne préposées se battrons comme de beaux diables et nlus devrons les soutenir dans la prière. Le choses vont s'arranger par la grâce de Dieu. Merci@Laurent.

Envoyé de mon LLD-L21 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, wilander a dit :

Partage entièrement votre avis. Nous sommes certes face à une situatio' que tous le monde sais inapproprié. Les média et plein d'autre personne à travers le Québec en parle. Et même ailleurs, 'e nous trompons surtout pas de combat. C'est à force d'arguments, que nous pourrons présenter de façon la situation qui est la notre. Les injures et autres propos déplacés ne ferons que donner une mauvaise image de nous. Il est vraiment temps que nous mettions balle à terre pour ne reconcentrer sur le fond de notre sujet.
Je sais que sur terre il ya le Dieu de justice les personne préposées se battrons comme de beaux diables et nlus devrons les soutenir dans la prière. Le choses vont s'arranger par la grâce de Dieu. Merci@Laurent.

Envoyé de mon LLD-L21 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Mais c'est ce que je m'evertue à dire depuis le début ,Gardez tous votre sérénité et votre tranquillité sans injures ni abattements. Chers MPQistes vous vous  êtes donné beaucoup de peines, vous avez fait votre part. Ceux qui ont des oreilles pour entendre l'on entendu. Et les relais ont été pris. Votre cause ne sera pas perdu. Relevez la tête, raffermissez les genoux. Vous verrez ce qui adviendra ces jours ci.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, Plo1976 a dit :

Mais c'est ce que je m'evertue à dire depuis le début ,Gardez tous votre sérénité et votre tranquillité sans injures ni abattements. Chers MPQistes vous vous  êtes donné beaucoup de peines, vous avez fait votre part. Ceux qui ont des oreilles pour entendre l'on entendu. Et les relais ont été pris. Votre cause ne sera pas perdu. Relevez la tête, raffermissez les genoux. Vous verrez ce qui adviendra ces jours ci.

AMEN

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Journal des débats de la Commission des relations avec les citoyens

Version préliminaire

42e législature, 1re session
(début : 27 novembre 2018)

 

Cette version du Journal des débats est une version préliminaire : elle peut donc contenir des erreurs. La version finale du Journal est publiée dans un délai de 2 à 4 mois suivant la date de la séance de la commission.

Pour en savoir plus sur le Journal des débats et ses différentes versions

 

Le jeudi 21 février 2019 - Vol. 45 N° 3

 

Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes

 

 

Aller directement au contenu du Journal des débats

Heures

 
 

Journal des débats

12 h 30 (version non révisée)

 

(Douze heures quarante et une minutes)

La Présidente (Mme Chassé) : Bonjour. À l'ordre, s'il vous plaît! Les affaires courantes sont maintenant terminées et je constate le quorum. Je déclare la séance de la Commission des relations avec les citoyens ouverte. Je vous souhaite la bienvenue et je demande à toutes les personnes dans la salle de bien vouloir éteindre la sonnerie de leurs appareils électroniques.

La commission est réunie afin de procéder aux consultations particulières et aux auditions publiques sur le projet de loi n° 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes.

Mme la secrétaire, y a-t-il des remplacements?

La Secrétaire : Oui, Mme la Présidente. M. Poulin (Beauce-Sud) est remplacé par Mme Jeannotte (Labelle); M. Birnbaum (D'Arcy-McGee) est remplacé par M. Derraji (Nelligan); Mme Maccarone (Westmount—Saint-Louis) est remplacée par Mme Anglade (Saint-Henri—Sainte-Anne); M. LeBel (Rimouski) est remplacé par Mme Fournier (Marie-Victorin); et Mme Dorion (Taschereau) est remplacée par M. Fontecilla (Laurier-Dorion).

La Présidente (Mme Chassé) : Merci. Alors, ce matin, ce midi, nous débuterons par les remarques préliminaires. J'invite maintenant le député de Chauveau à faire ses remarques préliminaires. M. le député, vous disposez de… minutes.

M. Lévesque (Chauveau) : Merci beaucoup, Mme la Présidente. Messieurs mesdames les membres de la commission, M. le sous-ministre ainsi que les membres du personnel du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, mesdames et messieurs, merci beaucoup. Je suis très heureux aujourd'hui, au nom du ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, de procéder aux remarques préliminaires du gouvernement.

Nous débutons aujourd'hui l'étape des consultations particulières et auditions publiques du processus démocratique visant l'adoption du projet de loi n° 9, Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes.

Nous avons hérité du système d'immigration déficient et le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion a eu le mandat du premier ministre de corriger la situation. Avec ce projet de loi, nous avons su démontrer l'audace et l'ambition nécessaires pour enfin améliorer concrètement le système d'immigration au Québec.

Le travail en commission parlementaire permet de débattre du projet de loi entre députés de toute allégeance et d'entendre la voix des différents acteurs sociaux concernés par l'immigration. Le gouvernement aborde cette consultation avec une attitude d'ouverture. Nos discussions permettront d'approfondir les différentes facettes du projet de loi. Je souhaite que les discussions soient les plus constructives possible, au bénéfice des personnes immigrantes et de la société québécoise. C'est dans cet esprit que j'ouvre les travaux de la commission et j'invite les participants à enrichir le débat.

Lors de la présentation du projet de loi n° 9, le ministre a souligné les trois améliorations principales qu'il apporte au système d'immigration du Québec, soit de permettre de mieux sélectionner les personnes qui répondent aux besoins du Québec et d'accélérer leur arrivée au Québec, deuxièmement, de mieux franciser et intégrer les personnes immigrantes, et troisièmement, de renforcer l'action du Québec en matière de coordination et de suivi de l'immigration. …

M. Lévesque (Chauveau) : ...au système d'immigration du Québec, soit de permettre de mieux sélectionner les personnes qui répondent aux besoins du Québec et d'accélérer leur arrivée au Québec. Deuxièmement, de mieux franciser et intégrer les personnes immigrantes, et troisièmement de renforcer l'action du Québec en matière de coordination et de suivi de l'immigration.

J'aimerais revenir sur certains de ces aspects. Pour commencer, j'espère que tout le monde ici s'entend sur le fait que l'inventaire actuel engendre depuis beaucoup trop longtemps déjà des délais d'attente inacceptables, voire inhumains. Ces délais sont le reflet de l'échec du système d'immigration passé. Cet échec, c'est ce que l'on veut changer avec le projet de loi n° 9.

Rappelons certains chiffres. Peu importe la source utilisée, le taux de chômage des immigrants arrivés depuis cinq ans et moins est toujours au minimum deux fois plus élevé que celui de la population native. Voici quelques chiffres de l'enquête sur la population active 2018 par Statistique Canada. Le taux de surqualification est plus important chez les personnes immigrées que les personnes natives, près d'une personne immigrée sur deux occupe un emploi surqualifié. On parle de 48,2 %, alors qu'une personne native sur quatre se trouve dans cette situation, 27,5 %. La surqualification diminue avec la durée de résidence, le taux de surqualification des personnes immigrées très récentes, cinq ans et moins au Québec... c'est-à-dire cinq ans et moins au Québec, atteint 59 %, alors que celui des personnes de longue date, plus de 10 ans au Québec, est de 39,8 %. C'est un triste bilan.

Face à ces problématiques sérieuses, il importe de passer, dans les plus brefs délais, à une gestion des demandes d'immigration basée sur la déclaration d'intérêt, qui nous permet d'inviter les personnes qui répondent le mieux aux besoins du Québec à faire une demande d'immigration.

Il faut enfin miser sur une intégration réussie aux personnes qui le choisissent pour entamer une nouvelle vie. Nous avons, comme parlementaires, l'obligation d'être responsables et de renseigner convenablement les personnes concernées. Bref, nous ne demandons pas aux candidats, qu'ils soient à l'étranger ou au Québec, de faire un trait sur leur projet d'avenir, nous leur proposons de prendre une voie plus rapide et plus efficace pour y parvenir.

Parmi les quelque 18 000 demandes en inventaire, environ 3 700 ont été présentées par des candidats qui séjournaient temporairement au Québec à ce moment. Certaines personnes ayant présenté ces demandes pourraient être admissibles au Programme de l'expérience québécoise, un programme où le ministère s'engage à rendre une décision dans un délai moyen de 20 jours ouvrables. Il faut les inviter à déposer une demande dans le cadre de ce programme. Les personnes qui ne respectent pas les conditions du Programme de l'expérience québécoise sont aussi encouragées à déposer une déclaration d'intérêt dans Arrima. Le système de gestion des demandes d'immigration basé sur la déclaration d'intérêt permet de traiter en priorité les personnes qui répondent aux besoins du Québec et à les inviter à faire une demande d'immigration. Il y aura une réduction des délais de traitement, qui passeront de 36 à six mois à compter de la réception d'une demande complète.

Pour ma... maintenant, Mme la Présidente, en conclusion, j'aimerais inviter les membres de cette commission à participer activement avec nous à enrichir et à débattre de ce projet de loi n° 9 dans la plus cordiale discussion, et, souhaitons-nous, de fructueux travaux. Merci beaucoup, Mme la Présidente.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci. J'invite maintenant la porte-parole de l'opposition officielle et députée de Saint-Henri—Sainte-Anne à faire ses remarques préliminaires pour une durée maximale de 4 minutes.

Mme Anglade : Je vous remercie, Mme la Présidente, et je profite de l'occasion pour saluer l'ensemble des parlementaires qui sont ici et vous dire que j'approche, et ma formation politique... nous approchons le travail qui s'en vient de manière constructive, parce que nous pensons qu'il est essentiel de voir de quelle manière on veut poursuivre l'amélioration du système d'immigration au Québec.

• (12 h 50) •

D'entrée de jeu, je vous dirais que, pour le bien des travaux, il va falloir que l'on utilise des chiffres qui soient exacts, il va falloir que l'on arrête aussi, quelque part, de faire de la projection, dans la mesure où 2017‑2018, ce que nous avons vu dans les taux de chômage pour la population immigrante, c'est une amélioration qui est considérable, c'est une amélioration qui n'a jamais été vue dans l'histoire du Québec. Alors, je pense que ça vaudrait la peine qu'on se le remette en tête et qu'on le remette en perspective. Est-ce qu'il y a place à amélioration? Absolument, j'en suis et je serai de celles qui va continuer à dire qu'il y a un travail que nous devons poursuivre.

Dans les propositions qui ont été faites dans le projet...

Mme Anglade : ...jamais été vu dans l'histoire du Québec. Alors, je pense que ça vaudrait la peine qu'on se le remette en tête et qu'on le remette en perspective. Est-ce qu'il y a place à amélioration? Absolument, j'en suis et je serai de celles qui vont continuer à dire qu'il y a un travail que nous devons poursuivre.

Dans les propositions qui ont été faites dans le projet de loi, il y a évidemment les 18 000 dossiers que l'on appelle, de manière fort inhumaine, à mon avis, la question d'inventaire, parce qu'il s'agit de personnes, il s'agit de 50 000 personnes. Et ce que j'aimerais dire, c'est que, dans les dernières semaines, à aucun moment, à aucun moment les gens qui nous ont parlé, qui sont venus nous rencontrer, qui sont venus nous voir, ont dit qu'ils sentaient qu'ils avaient l'écoute de la part du gouvernement, à aucun moment. Alors, lorsque l'on dit qu'on veut avoir une approche humaine, cette approche humaine là ne se définit pas par celui qui le dit, mais par celui qui le ressent. Et les personnes qui sont touchées par ça aujourd'hui ne se sentent pas du tout interpellées par la décision qui est prise de la part du gouvernement, puis je pense qu'il faut le mentionner.

Donc, vous allez retrouver, dans ma formation politique, encore une fois, une approche constructive. On veut faire en sorte qu'il y ait encore une meilleure intégration, qu'il y ait une meilleure francisation dans les régions. On va être ouverts à ces discussions-là, absolument, mais il va falloir qu'on utilise la science et les faits pour prendre des décisions éclairées et ne pas se baser sur des idées qui sont préconçues.

Un mot certainement sur la manière également de fonctionner. Il m'apparaît évident que, dans le contexte dans lequel on se trouve, on veut avoir le plus d'opinions possible, on veut pouvoir entendre le plus de groupes possible. Aujourd'hui, après les remarques préliminaires, quand mes collègues de la seconde et de la troisième opposition auront terminé de parler, nous allons devoir suspendre. Nous allons devoir suspendre parce que nous n'avons pas de groupes, les groupes qui devaient être présents se sont désistés. Pourquoi se sont-ils désistés? Parce qu'ils n'ont pas eu suffisamment de temps pour se préparer, parce qu'ils n'ont pas eu suffisamment de délais pour venir. Et on ne parle pas de groupes qui sont... ce n'est pas banal, encore une fois, ce sont des groupes qui sont fondamentaux, on parle de la CSN et on parle du Barreau du Québec.

Alors, moi, j'encourage les collègues ici, autour de la table, à nous assurer... merci, Mme la Présidente, nous assurer qu'on n'ait pas de déficit de démocratie, qu'on puisse entendre les groupes, qu'on puisse comprendre ce qu'ils ont à nous dire pour que nous, comme parlementaires, prenions des décisions qui soient à la fois pertinentes et constructives.

Finalement, je vous dirais la chose suivante, l'immigration a un poids significatif en matière économique, mais l'immigration, ce n'est pas que l'économique. Et, lorsque nous allons avoir nos discussions, je pense qu'il faut également que l'on garde ça en tête, c'est plus large que ça. Ce n'est pas simplement ajuster une personne avec un emploi, c'est un processus qui est complexe. Et j'espère que nous allons avoir la réflexion nécessaire ou la profondeur nécessaire pour avoir ce type de discussion et le voir de manière plus large.

Alors, je vous remercie, Mme la Présidente, et puis au plaisir d'échanger avec l'ensemble de mes collègues.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci. Si ça vous convient, je vous aviserai à 15 secondes en disant simplement : En terminant, par délicatesse. Merci. J'invite maintenant la porte-parole du deuxième groupe d'opposition et députée de Marie-Victorin à faire ses remarques préliminaires pour une durée maximale de 1 minute.

Mme Fournier : Merci, Mme la Présidente. Je salue à mon tour tous les collègues et les gens donc qui participent à nos travaux aujourd'hui. On est bien contents de pouvoir débuter les échanges sur le projet de loi n° 9, le projet de loi n° 9 qui comporte des dispositions intéressantes pour favoriser l'intégration des nouveaux arrivants. Bien sûr, je crois qu'il faut aller en ce sens-là. Par exemple, au niveau des services gouvernementaux, il y a des bonnes choses, mais encore faut-il qu'on puisse avoir les ressources pour fournir ces services-là aux personnes qui arrivent au Québec, et c'est en ce sens-là qu'on sera très attentifs aux ressources qui seront allouées dans le budget prochainement, bien entendu.

Néanmoins, tout comme les autres oppositions, on s'explique mal la décision de mettre à la poubelle les 18 000 dossiers. Alors, c'est bien certain que ça va faire partie intégrante de nos travaux, on aura l'occasion d'en rediscuter. Pour nous, c'est sorti de nulle part, mais néanmoins on est prêts à travailler avec le gouvernement pour arriver à un compromis au moins avec les gens, pour les gens qui parlent déjà français, qui occupent déjà un emploi au Québec. Pour nous, ça nous apparaît comme étant la moindre des choses.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci.

Mme Fournier : Alors, on aborde les travaux avec beaucoup d'ouverture.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci. J'invite maintenant le porte-parole du troisième groupe d'opposition et député de Laurier-Dorion à faire ses remarques préliminaires pour une durée maximale de 1 minute.

M. Fontecilla : Merci, Mme la Présidente. Bonjour, les collègues. Effectivement, je suis très content de me prononcer sur un sujet très important pour l'avenir du Québec. Et je déplore aussi que certains groupes ne puissent pas être ici, ne puissent pas être entendus. Et je déplore aussi que, semble-t-il, de ce que je perçois, vous allez me confirmer, que des disputes partisanes aient retardé aussi longtemps la tenue d'une commission parlementaire autour d'un sujet qui nous intéresse tous et toutes.

Et, oui, ma formation politique, on est d'accord pour l'arrimage...

M. Fontecilla : ...ne puissent pas être entendus. Et je déplore aussi que, semble-t-il, et c'est ce que je perçois, vous allez me confirmer, que des disputes partisanes aient retardé aussi longtemps la tenue d'une commission parlementaire autour d'un sujet qui nous intéresse tous et toutes.

Et, oui, ma formation politique, on est d'accord pour l'arrimage des besoins... des profiles d'immigration avec les besoins économiques du Québec, mais il n'y a pas que cela. Un immigrant économique, oui il est économique, mais c'est aussi une personne et ne doit pas être considéré comme une pièce, comme un container qu'on déplace à travers le territoire, donc il y a des considérations autres qu'on doit tenir compte, là. Et l'immigration, pour nous et pour plusieurs au Québec, n'est pas un problème, mais surtout une grande opportunité, et le processus migratoire doit reposer sur le respect des droits.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci.

M. Fontecilla : Merci.

La Présidente (Mme Chassé) : Merci à vous. Merci pour ces remarques préliminaires. À la suite du désistement des organismes à l'horaire de cet avant-midi, je vous informe que les auditions débuteront donc à 15 heures et je suspends donc les travaux jusqu'à 15 heures. Merci.

(Suspension de la séance à 12 h 56)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
C'est aujourd'hui que l'association AQAADI (250 avocats en immigration) déposent l'injonction au tribunal contre le gouvernement. Avec un peu de chance justice sera rendue rapidement...
L'injonction est déjà déposé c'est aujourd'hui la première audition devant la cours supérieure.

Envoyé de mon LLD-L21 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 17 minutes, kimiokis a dit :

C'est aujourd'hui que l'association AQAADI (250 avocats en immigration) déposent l'injonction au tribunal contre le gouvernement. Avec un peu de chance justice sera rendue rapidement...

Prions pour que ce jour soit un jour de victpoire de la Démocratie comme conviction!🙏

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

 

il y a 13 minutes, stens a dit :

Prions pour que ce jour soit un jour de victpoire de la Démocratie comme conviction!🙏

Même si la cour approuve qu'on recommence les traitements rien ne nous dit qu'on nous délivrera les csq avant le vote de la loi. Donc nous ne sommes pas sorti de l'auberge

Link to post
Share on other sites
  • Laurent unpinned this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By ismaas2002
      on vient de me notifier que je suis acceptée en tant que personne protégée au Canada. en tant que personne protegee on m'a dit que je peux lancer la demande de resident permanent (RP).
      lorsque j'ai voulu m'inscrire a la RAMQ on m'a demande un CSQ. Que dois-je faire maintenant, je fais la demande de CSQ ?, je pensais que pour les demandeurs d'asile c’était pas obligatoire la CSQ
      en effet si on regarde la paragraphe "ET ensuite"  du dossier (https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/demande/formulaires-demande-guides/guide-5205-demande-residence-permanente-presentee-canada-personnes-protegees-refugies-convention.html#5205F7) expliquant la demarche a suivre pour demander un RP pour une personne protegee, on voit qu'on peut s'en passer du CSQ.
      Supposant qu'il faut le CSQ avant le RP ou sont les formulaires a remplir 
      si je n'ai pas besoin de CSQ comment faire alors pour la RAMQ.
    • By paulasselineau
      Bonjour, je voudrais savoir si il y avait une date limite pour faire ça demande de PEQ, car mon PVT se termine le 15/10/2020 est ce que j'ai le temps d'envoyer ma demande sachant que tout est prêt pour être envoyé, merci beaucoup
    • By Alex71000
      Bonjour à tous,
       
      Ma conjointe et moi sommes dans une situation assez stressante et urgente en espérant que vous serez trouver réponse à nos questions. 
       
      Ma conjointe est en jeune pro et moi conjoint de fait, notre visa expire début novembre, la situation au niveau de
      la CSQ est en cours nous avons fait la demande en juin, le payement n’a toujours pas été retirer. 
       
      Le problème est le suivant : 
       
      ma conjointe va se faire congédier milieu septembre par manque de poste dut à la COVID, pris de cours elle a donc passer des entretiens et se trouve qu’une entreprise serait intéressée par son profil ! 
      Bonne nouvelle mais le problème est que cette entreprise n’a aucune idée des démarches à fair pour qu’elle ne soit plus rattacher à son ancienne entreprise mais bien à la nouvelle ! 
       
      Nous sommes dans le flou total, aucune idée sur les démarches, les délais et tout ça .. nous savons juste que le fait qu’elle se fasse congédier et positif pour qu’elle puisse changer d’employeur mais on en est seulement là .. 
       
      Merci d’avance pour votre aide ça peut nous sauver la mise. 
       
    • By mcbeach1
      Bonjour à tous,    J'espère que je poste au bon endroit.    Cela fait 1an et demi que je suis à Montréal. J’ai eu la chance de trouver un travail avant d’arriver du coup j’ai pu travailler les 12 mois requis pour déposer la demande de résidence permanente. J’en ai également profité pour acheter mon premier appartement même si je ne connais pas encore les possibilités de Visa.  Je me suis dit que ce sera au pire un investissement que je revendrais plus tard. Pour ce que cela intéresse, j’ai fait une vidéo ou je raconte comment j’ai réussi à acheter mon premier appartement au CANADA ici https://www.youtube.com/watch?v=Efm4nbbjZcA   Mon permis de travail arrivant bientôt à expiration, j’envisage de le transformer en Visa touriste mais je pose ces questions:   Est-ce que je conserve quand même la possibilité de rechercher un emploi et travailler pour n’importe quel employeur étant détenteur du CSQ? Puis je quitter le pays pour voyager un peu et revenir plus tard?   Merci pour vos réponses.
    • By Gram
      Salut,
      J'aimerais avoir une orientation. Mon CSQ expire ce mois. Que faire? Si je dois redemander le CSQ devrais-je soumettre tous les documents ou le québec peut considérer les documents déjà en leur possession parce que j'avais déjà un CSQ.
    • By bayremlahmar
      Bonjour,
       
      J'éspere que vous allez bien.
       
      Je crée ce sujet pour avoir le plus d"information possible sur le traitement des dossiers de résidence permanente dans le cadre du programme de la PEQ pour les travailleurs qualifiés selectionnés par le Québec.
       
      On sait tous que les retards sont expliqués par le manque d'effectif qui travaillent sur les dossier a cause du COVID-19.
      Pour mon cas, j'ai deposé mon dossier de résidence permanente en Aout 2018 aprés l'obtention du CSQ et j'attends depuis.
      J'ai réussi le test medical aussi en Fevrier et on m'a indiqué sur mon dossier en ligne que j'aurais ma réponse le 20 Juin 2020 mais malheuresement, et comme tout le monde, ils m'ont indiqué que le traitement prend plus que prévu.
       
      Donc je vous invite a partager ici toute mise a jour concernant vos dossiers, si vous avez eu de réponses, des dates etc.
       
      Je rappelle que c'est dans le cadre de la PEQ pour les travailleurs selectionnés par le Québec.
       
      Merci d'avance et bonne chance a tous!
    • By Darksplit
      UNE INFORMATION IMPORTANT
      Très bon pour tous, je pense que cela n'a pas encore été dit. Le 27 juin, la nouvelle réforme PEQ aurait dû entrer en vigueur. Après les 30 jours obligatoires d'attente pour pouvoir dicter cette réforme, selon le site officiel: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/, la réforme n'a pas encore été réalisée, n'a pas été soumise encore moins voté au Parlement pour son entrée en vigueur. Même ainsi, LE PROJET DE RÉFORME N'A PAS ÉTÉ TOMBÉ, IL EST TOUJOURS ACTIF, MAIS EN SUSPENSION. Apparemment, MIFI étudie les plaintes et les recommandations de groupes et d'entreprises. C'est tout ce qui est connu, et à mon avis ce n'est pas une mauvaise nouvelle, c'est quelque chose de très positif, car le MIFI essaierait de créer une réforme moins sévère, laxiste et réaliste avec l'économie de la région et les immigrants / étudiants . Ce serait même possible si nous avons de la chance, une autre seconde suspension. Rien d'autre n'a été publié, pour le moment et selon le site officiel, LA RÉFORME CONTINUERA DÈS MAINTENANT, SANS AUCUN CHANGEMENT, AVEC LES MÊMES CARACTÉRISTIQUES USUELLES. Merci à tous pour votre compréhension et votre attention.
      Source officielle: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/actualites/actualites-2020/projet-reforme-peq.html
    • By Johann693
      Bonjour,
       
      Au Québec depuis 2012, j'y ai fait mes études et suis diplômé et travail depuis 2017.
      J'étais sous un permis de travail post-diplôme qui vient d'expirer le 2 juin 2020.
      J'avais fait ma demande de CSQ juste avant le COVID lorsque le délais indiqué était de 20 jours (tracking de la poste reçu le 9 mars, accusé de réception d'immigration QC du 23 avril 2020 soit 2 mois plus tard). 

      Je comptais faire une demande de Résidence Permanente, mais faute de temps je voulais faire un CSQ avec un permis de travail fermé le temps de faire la résidence permanente. Mon employeur avait besoin de mon CSQ et de un jour pour faire la demande en ligne, il fallait ensuite que j'aille faire le tour du poteau pour obtenir mon nouveau permis de travail avec mon CSQ et la demande en ligne de mon employeur.
       
      Toutefois, j'attends toujours à cause des nouvelles démarches depuis 1er janvier 2020, de recevoir l'évaluation pour l'attestation d'apprentissage des valeurs québecoises.
      Mon statut est donc expiré maintenant et je me demande qu'elles sont les démarches que je dois entreprendre ???
      Quand j'appelle immigration QC, ils sont incapables de me renseigner, les seules réponses que j'ai d'eux sont:
      " - le délais est de 20 jours sauf cas contraire..."
      " - les délais sont illimités..."
      Incapable d'avoir d'autres informations utiles à part me faire dire d'attendre.....
       
      Je suis perdu et je ne sais pas quoi faire.
      J'ai lu sur le site immigration Canada que je peux faire une demande de rétablissement de statut. De ce que je comprend, j'ai 90 jours et je dois faire la demande en même temps que la demande de mon nouveau permis de travail ???
      Puis-je seulement faire une demande de rétablissement de statut pour être légal en attendant d'avoir mon CSQ puis mon permis de travail fermé à la frontière ?
      Devrais-je changer de démarches ??
       
      Merci pour votre aide.
    • By NICKY12
      Bonjour,
       
      Je me tourne vers vous car ma situation est complexe : 
      j'avais un permis postdiplôme valide jusqu'au 21 février 2020, j'ai envoyé une demande de prolongation le 21/02/2020 (mais l'accusé de réception de IRCC est daté du 22/02/2020).
      Le 1er mai j'ai reçu la réponse d'IRCC disant que ma demande est refusée et que j'ai 90 jours pour demandé un rétablissement de statut.
       
      Ayant contacté par téléphone IRCC, l'agent m'a dit que je peux demander le rétablissement de statut VISITEUR car n'ayant pas d'employeur qui a fait les démarches d'EIMT pour moi, donc impossible de demander le rétablissement en statut travailleur.
      L'agent m'a indiqué que je pourrai faire une demande de permis de travail durant mon statut de visiteur, si je trouve un employeur prêt à faire les démarche d'EIMT.
       
      je travaillais jusqu'à maintenant pour une entreprise d'état (service essentiel), mais qui ne souhaitais pas faire ce type de démarche. On m'a plutôt conseillé d'obtenir mon CSQ. Ce que je comptais faire, mais j'attendais d'avoir les 12 mois de travail requis ; là, j'en suis à 11 mois !
       
      De plus, je suis avec ma fille de 17 ans qui a fait sa prolongation de permis d'étude. Elle est au cégep.
       
      Comment trouver un employeur qui veuille faire les démarche d'EIMT dans la situation actuelle ?
      Comment subvenir à mes besoins et ceux de ma fille ? Je ne sais pas si j'ai droit à l'assurance-chômage ou au PCU ?
       
      J'espère que certaines personnes de ce forum pourront me donner quelques conseils.
      Merci 😪
       
    • By sardine1996
      Bonjour a tous,
       
      Je suis actuellement etudiante au Qc (permis d'etude) et je vis avec mon conjoint qui est resident permanent. Il va presenter une demande de parrainage pour moi pour que j obtienne la RP. Cependant, j aimerais savoir apres combien de temps environs le CSQ nous est delivré apres avoir présenté sa demande ? Je parle en temps normal sans tenir compte de la covid 19
       
      Merci d avance :)
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines