Jump to content

Le défi de trouver du travail pour les diplômés issus de l'immigration


immigrer.com
 Share

Recommended Posts

  • Habitués
Il y a 23 heures, cartesienne1 a dit :

Il est vrai que les ressources en employabilité ont, comme bailleur de fond principal, le Ministère d'Emploi-Québec ce qui est d'ailleurs tout à fait normal puisque nous travaillons en collaboration. Les conseillers en emploi sont des personnes formées et expérimentées non seulement recherche d'emploi, mais également en dynamique de fonctionnement en milieu de travail. Personnellement, affirmer que ceux-ci ne sont pas outillés pour faire leur travail est une affirmation totalement gratuite qui démontre votre méconnaissance totale de notre professions.

 

 

 

Et pourtant, il y a beaucoup d'immigrants qui partagent entièrement son point de vue sur l'utilité des conseillers en emploi travaillant pour divers organismes d'intégration en emploi (sic!) 

 

Personnellement, je n'ai jamais eu besoin de tels services mais un proche est passé par là, avec beaucoup de succès d'ailleurs. Par contre, j'ai eu des retours d'expériences qui sont totalement négatifs. Entre autres choses, les gens reprochent à ces conseillers: (1) la superficialité de leurs conseils (imprimer un CV et fouiller le site d'Emploi Québec, tout le monde est capable de le faire sans conseiller); (2) la méconnaissance totale des expériences de travail dans d'autres pays (bonne chance pour amener une personne plus loin quand tu n'as aucune idée d'où elle vient); (3) la tendance à dévaloriser les immigrants et à leur conseiller systématiquement de baisser leurs attentes, d'accepter des emplois peu valorisants et peu susceptibles d'améliorer leur employabilité (aiguiller un ingénieur civil vers un emploi dans le télémarketing améliorera en quoi son CV?). 

 

Et tout cela n'est qu'une partie infime des critiques du travail des conseillers en emploi. Des personnes passées par là se questionnaient d'ailleurs sur la pertinence de ces organismes-là, à part créer quelques emplois (mal payés d'ailleurs puisqu'on est dans les organismes communautaires) avec les subventions du MESS. Je le répète, un proche est passé par là et la suite de sa carrière en a été totalement changée, en mieux +++. Par contre, avec toutes les critiques que j'entends, je me questionne souvent sur le taux de placement des clients et sur le niveau de satisfaction des employeurs et des employés placés. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 11 heures, Dust a dit :

Et là t'as juste explosé mon radar en disant ça. Dentan a bien raison de te rentrer dedans et d'essayer de te faire redescendre sur terre.

 

 

 

Au fait, pourquoi cela devrait-il être interdit à un immigrant d'essayer d'améliorer les politiques? 

 

Un des problèmes du MIDI justement est justement que des gens qui prennent des décisions dedans (je dis bien "preneurs de décisions", pas "travailleurs") ne savent absolument rien de l'expérience des immigrants. Zéro ou presque rien sur les batailles à livrer avec les ordres professionnels, aucun vécu sur des difficultés à s'établir en région, aucun vécu sur l'intégration en emploi. 

 

Les immigrants (et les Québécois par la bande) se porteraient mieux si les décisions les concernant étaient prises par des gens qui ont une petite idée de ce qu'ils vivent. C'est bien beau de lire des rapports, mais rien ne vaut une expérience réelle. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 14 minutes, Kweli a dit :

 

 

Et pourtant, il y a beaucoup d'immigrants qui partagent entièrement son point de vue sur l'utilité des conseillers en emploi travaillant pour divers organismes d'intégration en emploi (sic!) 

 

Personnellement, je n'ai jamais eu besoin de tels services mais un proche est passé par là, avec beaucoup de succès d'ailleurs. Par contre, j'ai eu des retours d'expériences qui sont totalement négatifs. Entre autres choses, les gens reprochent à ces conseillers: (1) la superficialité de leurs conseils (imprimer un CV et fouiller le site d'Emploi Québec, tout le monde est capable de le faire sans conseiller); (2) la méconnaissance totale des expériences de travail dans d'autres pays (bonne chance pour amener une personne plus loin quand tu n'as aucune idée d'où elle vient); (3) la tendance à dévaloriser les immigrants et à leur conseiller systématiquement de baisser leurs attentes, d'accepter des emplois peu valorisants et peu susceptibles d'améliorer leur employabilité (aiguiller un ingénieur civil vers un emploi dans le télémarketing améliorera en quoi son CV?). 

 

Et tout cela n'est qu'une partie infime des critiques du travail des conseillers en emploi. Des personnes passées par là se questionnaient d'ailleurs sur la pertinence de ces organismes-là, à part créer quelques emplois (mal payés d'ailleurs puisqu'on est dans les organismes communautaires) avec les subventions du MESS. Je le répète, un proche est passé par là et la suite de sa carrière en a été totalement changée, en mieux +++. Par contre, avec toutes les critiques que j'entends, je me questionne souvent sur le taux de placement des clients et sur le niveau de satisfaction des employeurs et des employés placés. 

 

 

Je dois malheureusement vous donner raison...Cependant, il existe des ressources qui ont à cœur les personnes nouvellement arrivées, qui ne considèrent pas ceux-ci comme des chercheurs d'emploi mais bien des personnes à part entière.  Les services offerts qui sont personnalisés (rencontres uniquement individuelles) favorisent des interactions plus pointues. La plupart du temps, ces ressources emploient des personnes qui ont une excellente expertise du réseau communautaire, du marché réel de l'emploi, de la dynamique en milieu de travail de même que de la culture des nouveaux arrivants.

 

Je vous remercie personnellement de votre commentaire et de vos précisions qui enrichiront notre réflexion lors de notre prochaine réunion d'équipe.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 42 minutes, cartesienne1 a dit :

Je dois malheureusement vous donner raison...Cependant, il existe des ressources qui ont à cœur les personnes nouvellement arrivées, qui ne considèrent pas ceux-ci comme des chercheurs d'emploi mais bien des personnes à part entière.  Les services offerts qui sont personnalisés (rencontres uniquement individuelles) favorisent des interactions plus pointues. La plupart du temps, ces ressources emploient des personnes qui ont une excellente expertise du réseau communautaire, du marché réel de l'emploi, de la dynamique en milieu de travail de même que de la culture des nouveaux arrivants.

 

Je vous remercie personnellement de votre commentaire et de vos précisions qui enrichiront notre réflexion lors de notre prochaine réunion d'équipe.

 

 

Au fait, je dois préciser que les expériences sont très très inégales d'un organisme à l'autre. Mon proche qui a eu des expériences positives est passé par SOIIT et je connais 4 ou 5 autres personnes passées par là, avec des retours très positifs. Je ne nommerai pas les noms d'autres organismes qui semblent utiliser plutôt les immigrants pour aller se quêter des subventions. Malheureusement, j'ai entendu cette semaine que le financement de SOIIT serait menacé. Ce qui me questionne encore: sur quoi le MESS se base pour octroyer des subventions ou pas? Est-ce que les résultats atteints font partie des paramètres de financement? Par exemple: le taux de placement, le taux de satisfaction des clients ou des employeurs? Au fait, est-ce que ces organismes sont évalués? Si oui: par qui? 

 

Si ces organismes ne sont pas évalués sur leurs résultats, il y a clairement un manque d'équité. Car, comme d'habitude, le gouvernement coupe aveuglément les subventions à tout le monde indépendamment de leurs résultats, pénalisant ainsi ceux qui donnent un excellent service et par là-même les clients immigrants et la collectivité. ET si des organismes médiocres continuent d'avoir des subventions, il y a aussi un méchant problème.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 53 minutes, Kweli a dit :

 

 

Au fait, je dois préciser que les expériences sont très très inégales d'un organisme à l'autre. Mon proche qui a eu des expériences positives est passé par SOIIT et je connais 4 ou 5 autres personnes passées par là, avec des retours très positifs. Je ne nommerai pas les noms d'autres organismes qui semblent utiliser plutôt les immigrants pour aller se quêter des subventions. Malheureusement, j'ai entendu cette semaine que le financement de SOIIT serait menacé. Ce qui me questionne encore: sur quoi le MESS se base pour octroyer des subventions ou pas? Est-ce que les résultats atteints font partie des paramètres de financement? Par exemple: le taux de placement, le taux de satisfaction des clients ou des employeurs? Au fait, est-ce que ces organismes sont évalués? Si oui: par qui? 

 

Si ces organismes ne sont pas évalués sur leurs résultats, il y a clairement un manque d'équité. Car, comme d'habitude, le gouvernement coupe aveuglément les subventions à tout le monde indépendamment de leurs résultats, pénalisant ainsi ceux qui donnent un excellent service et par là-même les clients immigrants et la collectivité. ET si des organismes médiocres continuent d'avoir des subventions, il y a aussi un méchant problème.

Le financement est effectivement basé sur les paramètres de résultats. La table de concertation dont mon organisme fait partie a récemment déposé un mémoire au Gouvernement du Québec où il est question de cette pratique obsolète. Chaque organisme est évalué personnellement. Une personne représentant Emploi-Québec se présente à chaque année pour discuter avec la direction des résultats. Le financement des organisme est principalement basé sur les résultats de placements.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 3 heures, Kweli a dit :

 

 

Au fait, pourquoi cela devrait-il être interdit à un immigrant d'essayer d'améliorer les politiques? 

 

Un des problèmes du MIDI justement est justement que des gens qui prennent des décisions dedans (je dis bien "preneurs de décisions", pas "travailleurs") ne savent absolument rien de l'expérience des immigrants. Zéro ou presque rien sur les batailles à livrer avec les ordres professionnels, aucun vécu sur des difficultés à s'établir en région, aucun vécu sur l'intégration en emploi. 

 

Les immigrants (et les Québécois par la bande) se porteraient mieux si les décisions les concernant étaient prises par des gens qui ont une petite idée de ce qu'ils vivent. C'est bien beau de lire des rapports, mais rien ne vaut une expérience réelle. 

 

On va pas se raconter d'histoires. Des immigrants qui font des lois sur l'immigration c'est la porte ouverte à la corruption. Si je suis algérien tu crois vraiment que je ne vais pas favoriser ma communauté ?

 

C'est ce que font la plupart des employés d'origine étrangère de l'immigration. Si t'es du même bled qu'eux, tu peux être sûr qu'ils vont te donner 1000 fois plus d'infos que si tu ne l'es pas.

 

Sans compter qu'ils ont pris ces habitudes de corruption dans leur pays ( Afrique et autre ), c'est pas ici qu'ils vont les oublier. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 16 heures, Kamourask a dit :

 

Je ne doute pas que vous ou l'organisme pour lequel vous travaillez fasse bien son travail.

 

Premièrement je trouve totalement inapproprié que ce soit des professionnel en ressources Humaines qui s'occupent SEUL de l'accompagnement et de l'intégration professionnelle des immigrants. On devrait avoir des organismes spécialisés un peu sous le modele des organisations et ordres professionnelles et certains cabinet de placement et des techniciens expérimentés (Robert Half ou presque tout les recruteurs ont des titres comptables et autres MBA) dans ces domaines la (Finance, gestion, technologie, informatique, industrie, science, recherche, academique etc...) en première ligne. Les RH joueraient peu être un rôle de facilitateur ou d'accompagnement generale (comme dans les entreprises) et non un rôle de coaching direct. je m'explique:

 

L'organisation du travail au Quebec et en Amérique est assez différente de ce qui se fait en Europe, en Afrique et  ailleurs dans pleins de domaines. Pendant qu'ici on prône la spécialisation ailleurs on recherche et développe la polyvalence. Du coup un immigrant arrive ici avec une expérience professionnelle quasiment invendable en l'Etat. Ça prend quelqu'un de votre domaine et surtout ouvert sur ce que se fait ailleurs pour t'aiguiller sur la meilleurs façon de positionner et vendre ton profil. Pas une conseillère RH qui rempli une feuille de papier a la lumière de vos réponses, vous imprime un "CV "et vous demande d'aller postuler. En plus vous envoie une pile d'offres d'emplois pour lesquelles vos chances d'être recrutés sont quasiment nulle. (sauf peut être dans les usines).

 

A titre d'exemple je suis arrivée ici avec plus de 12 années d expérience professionnelles dans (heureusement) diverses multinationales, leader dans leurs domaines et présente au Quebec. Swissport en assistance aeroportuaire, MAERSK/Damco (transport maritime), Swiss International Airlines, Imperial Tobacco. et j'ai même eu des stage de développement de 6 mois et plus au siège de certaines.

Les 3 premiers mois ici je me suis heurte a un MUR. Si j ai été appelé assez souvent pour des entrevues et que dans la plupart des cas j'ai franchi au moins 2 étapes du processus de recrutement je me suis très souvent entendu dire que j'étais sur-qualifier ou que je manquais d'expérience québécoise. (Pour ne pas pourrir le post Je vais taire fi les anecdotes et le  non verbal de certains quand ils se rendaient compte que j'e suis Noir ou surtout le regards embarrassés et les rires jaunes après les échanges techniques pendant le processus de recrutement).

 

J'appliquais sur des postes qui se rapprochais plus ou moins de l'étape ou j'étais rendu dans ma carrière avant de venir au Quebec (Contrôleur, Directeur Financier) et surtout que j'occupais ces fonctions a un niveau régional (Je coordonnais ces fonctions pour plusieurs pays) et j'ai un titre comptable américain. Ça c'est avéré être un pari impossible au Quebec impossible!! Ben ça a pris un professionnel pour me conseiller et re-profiler mon CV en me positionnant comme Analyste (comptable/financier/prix de revient). Le résultat a été foudroyant en 3 semaines j ai eu une job en région et des que j'ai commencée a postuler dans des pôles urbains j'ai quasiment eu du 80% de retour. Aujourd'hui encore je reçois des appels a candidater quasiment 1 ou 2 fois par mois. 

 

Sur le plan salarial, même un poste de contrôleur dans une entreprise d'envergure payé généralement entre  100k - 130k$  est malheureusement encore en deçà de mes emoulements précédents (bonus et 13e mois inclus). Je sais que dans 2 ou 3 ans je serais probablement rendu la , si je continu en entreprise.

 

C'est en cela que je dis donc que les organismes actuelles ne sont pas outillé a le faire. et si mes projets politiques se concrétisent je ferais un reforme complète de ce volet du programme d'immigration du Quebec. ;)

 

Et pour revenir sur la question du Doctorat, je n'en ai pas (ou du mois pas encore) et ma remarque s'adressait a l autre %&££"$%& qui ne rate pas une occasion de demander au immigrants de rentrer chez eux.

 

Je valide également votre point sur la déstabilisation quand on sort d'un modèle hiérarchique mais aussi c'est pas facile d'apprendre a ne pas exprimer une marque de politesse a quelqu'un avec qui on a souvent eu un échange très chaleureux la veille (qui se risque un torticolis pour ne pas croiser votre regards ou vous saluer).

 

 

 

Merci pour vos éclaircissements. Je dois vous dire que je suis assez étonnée de lire "conseiller en Ressources humaines", parce que premièrement, ils doivent faire partie d'un Ordre professionnel et deuxièmement, hé bien...ce n'est pas, mais pas du tout leur tâches et la recherche d'emploi ne fais pas partie non plus de leur formation!?! Je vous crois sur parole, je suis simplement très étonnée et je vous assure que cette mention est retenue. Si un conseiller en emploi (formation très différente) se présente comme spécialiste en ressources humaines, c'est de la fausse représentation, point barre. 

 

quant à l'allusion au doctorat, veuillez m'excuser, "je me suis emmêlée les pinceaux" :) 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 46 minutes, Dust a dit :

 

On va pas se raconter d'histoires. Des immigrants qui font des lois sur l'immigration c'est la porte ouverte à la corruption. Si je suis algérien tu crois vraiment que je ne vais pas favoriser ma communauté ?

 

C'est ce que font la plupart des employés d'origine étrangère de l'immigration. Si t'es du même bled qu'eux, tu peux être sûr qu'ils vont te donner 1000 fois plus d'infos que si tu ne l'es pas.

 

Sans compter qu'ils ont pris ces habitudes de corruption dans leur pays ( Afrique et autre ), c'est pas ici qu'ils vont les oublier. 

 

 

Si je comprends bien ta tirade, aucun immigrant n'est assez intègre pour faire partie de la prise de décision d'un ministère, MIDI ou autre, sinon il ne favorisera que les gens de son bled. Surtout s'il vient d'Afrique.

 

Imagine-t-on le nombre de commissions Charbonneau qu'il faudrait se coltiner si c'était le cas? Ouf!

 

Sur ce :lazy:

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, Kweli a dit :

 

 

Au fait, pourquoi cela devrait-il être interdit à un immigrant d'essayer d'améliorer les politiques? 

 

Un des problèmes du MIDI justement est justement que des gens qui prennent des décisions dedans (je dis bien "preneurs de décisions", pas "travailleurs") ne savent absolument rien de l'expérience des immigrants. Zéro ou presque rien sur les batailles à livrer avec les ordres professionnels, aucun vécu sur des difficultés à s'établir en région, aucun vécu sur l'intégration en emploi. 

 

Les immigrants (et les Québécois par la bande) se porteraient mieux si les décisions les concernant étaient prises par des gens qui ont une petite idée de ce qu'ils vivent. C'est bien beau de lire des rapports, mais rien ne vaut une expérience réelle. 

où que ce soit dans le monde et quel que soit le sujet, le problème est toujours le même : les règles et lois ne sont pas conçues par ceux qui les appliquent; effectivement, ce serait mieux mais bon .... et puis établir un règlement demande la confrontation de plusieurs points de vue, impératifs,... Bref, oui c'est ennuyeux d'être dans la position de celui qui attend mais les instances québécoises et canadiennes sont parfaitement au courant du processus, notamment par le biais des avocats en immigration.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Kweli a dit :

 

 

Si je comprends bien ta tirade, aucun immigrant n'est assez intègre pour faire partie de la prise de décision d'un ministère, MIDI ou autre, sinon il ne favorisera que les gens de son bled. Surtout s'il vient d'Afrique.

 

Imagine-t-on le nombre de commissions Charbonneau qu'il faudrait se coltiner si c'était le cas? Ouf!

 

Sur ce :lazy:

 

 

 

Dans le principe, une politique d'immigration mise en oeuvre par les immigrés eux-mêmes est absurde. Et oui je persiste et signe, l'Afrique est le continent le plus corrompu du monde. Pourquoi les immigrés africains deviendraient d'un coup de baguette magique des champions de l'intégrité en venant en occident ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Et comment tu fais avec les Canadiens nes au Canada, mais qui ont des parents immigrants et qui ont garde un peu de leur culture d'origine ? Tu crois pas qu'ils vont aussi etre influences et avoir tendance a favoriser les immigrants de meme origine qu'eux ?

 

Un Canadien est un canadien, qu'il soit ne ici ou pas. Donc a partir de ce moment la, tu ne peux pas discriminer a l'embauche des agents d'immigration, sous pretexte qu'ils sont originaires d'Afrique...

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 8 minutes, Niklasky a dit :

Et comment tu fais avec les Canadiens nes au Canada, mais qui ont des parents immigrants et qui ont garde un peu de leur culture d'origine ? Tu crois pas qu'ils vont aussi etre influences et avoir tendance a favoriser les immigrants de meme origine qu'eux ?

 

Un Canadien est un canadien, qu'il soit ne ici ou pas. Donc a partir de ce moment la, tu ne peux pas discriminer a l'embauche des agents d'immigration, sous pretexte qu'ils sont originaires d'Afrique...

 

 

 

 

Ben là toi, t'étais où lorsque tous ces "Africains" défilaient devant la commission Charbonneau? :P

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Kweli a dit :

 

 

Ben là toi, t'étais où lorsque tous ces "Africains" défilaient devant la commission Charbonneau? :P

Il y a combien d' ''Africains'' qui ont démarré dans la province, des entreprises aussi grandes? Vu que tu sembles dire qu'il n'y avait que des ''pures laines''! Il y a eu au moins un Maghrébin propriétaire et fondateur d'une entreprise informatique, qui a été même arrêté!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, dentan01 a dit :

Il y a combien d' ''Africains'' qui ont démarré dans la province, des entreprises aussi grandes? Vu que tu sembles dire qu'il n'y avait que des ''pures laines''! Il y a eu au moins un Maghrébin propriétaire et fondateur d'une entreprise informatique, qui a été même arrêté!

Sauf qu'il n'a jamais été à la commission charbonneau... il a été arrêté par l'upac et n'a absolument rien à voir avec la commission charbonneau qui statuait sur le fonctionnement de l'industrie de la construction et l'octroi des contrats.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 3 heures, Dust a dit :

 

Dans le principe, une politique d'immigration mise en oeuvre par les immigrés eux-mêmes est absurde. Et oui je persiste et signe, l'Afrique est le continent le plus corrompu du monde. Pourquoi les immigrés africains deviendraient d'un coup de baguette magique des champions de l'intégrité en venant en occident ?

 

Le Pen (père) a dit récemment que Manuel Valls  n'était français que depuis 30 ans, c est a dire pas suffisamment français..... ça cadre exactement avec le prolongement de l'ânerie que tu viens de pondre.

 

si on reste dans cette logique Manuel Valls n'aurait jamais du être 1er Ministre?

que dire de Sarkhozy?

 

Et j oubliais, la majorité des joueurs de l'Equipe de France de Football, de Volley, de Handball, de Judo, de Tennis.....? Bref tous ces gens qui portent le rayonnement de ton pays que tu as fuis depuis longtemps pour te réfugier au Quebec.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, cartesienne1 a dit :

Merci pour vos éclaircissements. Je dois vous dire que je suis assez étonnée de lire "conseiller en Ressources humaines", parce que premièrement, ils doivent faire partie d'un Ordre professionnel et deuxièmement, hé bien...ce n'est pas, mais pas du tout leur tâches et la recherche d'emploi ne fais pas partie non plus de leur formation!?! Je vous crois sur parole, je suis simplement très étonnée et je vous assure que cette mention est retenue. Si un conseiller en emploi (formation très différente) se présente comme spécialiste en ressources humaines, c'est de la fausse représentation, point barre. 

 

quant à l'allusion au doctorat, veuillez m'excuser, "je me suis emmêlée les pinceaux" :) 

 

Madame c'est moi qui vous remercie pour votre réactivité, puisque vous envisage de porter certaines de ces idées auprès des personnes et organisations concernées.

 

Merci également pour ces éclairages sur le fonctionnement de ces organisme qui occupe une place centrale dans le vaste défis que représente l immigration et surtout l intégration dans sa société d'accueil.

 

Je vous tire mon chapeau (bien bas) Madame et je vous prie d'accepter mes sincères compliments.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 4 heures, Dust a dit :

 l'Afrique est le continent le plus corrompu du monde. 

 

Je suis radicalement opposé a la corruption et je n'ai pas la pretention de promouvoir une quelconque competition dans cette pratique qui ne fait pas partie de mes valeurs et du Millaird et demi de personnes que je connais en Afrique.

 

voici pour mieux comprend la connerie que tu viens de dire les indices de corruption pour l'annee 2015

 

http://afrique360.com/2015/06/09/classement-2015-des-pays-les-plus-corrompus_60484.html

 

On y voit d'ailleurs un pays africain le Botswana au coude a coude avec la belle France!!! 

 

Je m interroge:blink:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2016-02-23 at 01:24, rodi76 a dit :

Si j ai un conseil à te donner , et vu ta  situation en Algérie , ce serait du pure suicide de venir ici , alors que t as déjà une vie professionnelle et sociale prospère et stable la bas , et que tu ne trouvera jamais ici . à mon sens l immigration est faite pour ceux et celles qui n ont rien a perdre dans leurs pays . car il est très difficile de refaire sa vie ici surtout a un age aussi avancé , et faire face aux différents problèmes rencontrés.  ce que je comprends pas pourquoi d ailleurs changer une bonne situation ? , y a rien qui vaut la peine crois moi. Y a un intervenant qui a cité une vérité très répandue ; des couples qui se séparent des famille se brisent . Mais tu peux venir ici pour une année et vois avec tes propres yeux la vérité , le Canada certes est un beau pays , mais retrouve une situation professionnelle  semblable à celle laissé au pays ce n est pas du tout évident

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 4 heures, Dust a dit :

 

Dans le principe, une politique d'immigration mise en oeuvre par les immigrés eux-mêmes est absurde. Et oui je persiste et signe, l'Afrique est le continent le plus corrompu du monde. Pourquoi les immigrés africains deviendraient d'un coup de baguette magique des champions de l'intégrité en venant en occident ?

 

Tu parles comme si les Francais étaient les champions de l'intégrité. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Kamourask a dit :

Le Pen (père) a dit récemment que Manuel Valls  n'était français que depuis 30 ans, c est a dire pas suffisamment français..... ça cadre exactement avec le prolongement de l'ânerie que tu viens de pondre.

 

si on reste dans cette logique Manuel Valls n'aurait jamais du être 1er Ministre?

que dire de Sarkhozy?

 

Et j oubliais, la majorité des joueurs de l'Equipe de France de Football, de Volley, de Handball, de Judo, de Tennis.....? Bref tous ces gens qui portent le rayonnement de ton pays que tu as fuis depuis longtemps pour te réfugier au Quebec.

 

On ne parle pas de la même chose. Nomme un Marocain ministre de l'immigration et de 8% d'immigration marocaine, tu bondis à 30%. 


Après les deuxièmes générations auront la culture. En France, les enfants marocains, algériens, sénégalais, personnellement je les considère comme des français. Ils ont les valeurs et la culture française à mes yeux. Et quand on a attaqué l'équipe de France, j'ai trouvé ça complètement con. Ils sont tous nés en France, ils viennent tous de l'excellent système d'éducation sportive de France. Cracher sur eux, c'est cracher sur la France.

 

Mais leurs parents, j'ai zéro confiance. Et quand Manuel Valls va au parlement de Barcelone tenir des discours en espagnol en tant que premier ministre, ça me donne raison.

 

Et je prends un exemple simple. Si on doit recruter un douanier, on va pas recruter un douanier de l'origine du pays dont on contrôle les flux de marchandises. Donc pourquoi faire la même chose avec l'immigration ?

 

il y a 50 minutes, Sarayoo a dit :

 

Tu parles comme si les Francais étaient les champions de l'intégrité. :)

 

Mobutu, Kadhafi, Ben Ali, Bouteflika, Mohammed VI, c'est des français peut-être ? Je connais ces noms pourquoi ? A cause de la corruption.

 

Il faut arrêter la bienpensance de gauche ou vu qu'on est à Québec, la bienpensance libérale...

Edited by Dust
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Similar Content

    • By immigrer.com
      Recrutement intensif d’étudiants indiens : Québec suspend le traitement des demandes
      Plus de 6300 Indiens ont pu obtenir, durant les six premiers mois de 2020, un permis d’études par l'intermédiaire d'un établissement québécois, soit le double des étudiants chinois et français réunis.
       
      Radio-Canada   Publié à 10 h 03 Le gouvernement du Québec suspend la réception et le traitement des demandes présentées dans le cadre du Programme des étudiants étrangers impliquant 10 établissements privés d’enseignement collégial qui mènent des campagnes de recrutement intensives à l'international, particulièrement en Inde.
      Présentement sous enquête, ces collèges privés sont soupçonnés d’avoir développé une stratégie commerciale hautement lucrative, voire frauduleuse, qui facilite ensuite l’immigration de leurs étudiants via le Québec.
       
      Concrètement, cela signifie que le gouvernement suspend le traitement des Certificats d’acceptation du Québec (CAQ) pour dix collèges privés, et ce au moins jusqu’au 31 mars 2021, selon l'arrêté ministériel publié le 30 décembre dans la Gazette officielle du Québec.
       
      source et suite: 
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1760223/quebec-caq-immigration-etudiants-etrangers-indiens#:~:text=Le gouvernement du Québec suspend,'international%2C particulièrement en Inde.
    • By immigrer.com
      Des postes à pourvoir par centaines dans l’industrie du jeu vidéo au Québec
      145 postes ouverts chez Ubisoft, 77 chez Unity, 20 chez Gameloft...
        Imprime Commentaires Mathieu Dion (accéder à la page de l'auteur) Mathieu Dion   Publié à 3 h 59 La quête de nouveaux travailleurs dans l’industrie du jeu vidéo, qui croît sans cesse, est loin de s’essouffler au Québec. Mais la pandémie complique le processus d’embauche à l’étranger et accentue la demande d’experts en technologie, toutes industries confondues.
      Il nous en manque toujours trop, admet le directeur mobilité et talent de Behaviour Interactif, Julien Jacob. Le développeur indépendant de jeux vidéo, dont le jeu Dead by Daylight a connu un vif succès, se trouve avec un manque à gagner de 145 postes, dont 15 stagiaires. Pas moins de 700 personnes travaillent à l’heure actuelle pour son studio du Mile-Ex, à Montréal.
      Son équipe de recrutement a doublé depuis le début de la crise; il y a maintenant près d’une douzaine de personnes qui se consacrent à l’embauche de personnel. On essaie de tenir le fort pour soutenir la croissance de l’entreprise, évoque M. Jacob.
      Le confinement à la maison entraîne une nouvelle demande en création de jeux vidéo. Au même moment, la pandémie crée un stress sur le marché en ralentissant les demandes de permis pour les travailleurs issus de l’étranger, en diminuant la mobilité de certaines personnes et en changeant les façons de faire avec le télétravail.
      En revanche, les possibilités de travail augmentent, car la barrière du transport de travailleurs au Québec se trouve éliminée. En attendant de pouvoir immigrer ici, des personnes d'outre-mer se voient même confier des mandats par Behaviour Interactif et jouent temporairement le rôle de consultant.
       
      source et suite: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1754347/industrie-jeu-video-penurie-main-doeuvre-behaviour-interactif
    • By immigrer.com
      Des migrants mal formés envoyés au coeur du chaos des CHSLD
      Livrés à eux-mêmes, peu qualifiés et parfois incapables de comprendre le français, des préposés aux bénéficiaires et à l’entretien ménager ont été envoyés en zone rouge par des agences de placement.
      Commentair Thomas Gerbet (accéder à la page de l'auteur)Thomas Gerbet Romain Schué (accéder à la page de l'auteur)Romain Schué 4 h 02 Après une très longue journée dans un CHSLDCentre d'hébergement et de soins de longue durée de Montréal, Debby (nom fictif) énumère d’une voix fatiguée la longue liste d’établissements où elle a travaillé depuis février comme préposée. « Parfois, c’était un jour ici, un jour là, une semaine. » Au bout de sept noms, elle s’arrête et rit nerveusement.
      Arrivée par le chemin Roxham en provenance d’Haïti l’automne passé, cette demandeuse d’asile n’avait pas beaucoup d’autres choix pour travailler que d’intégrer une agence de placement.
      Depuis le début de la crise, elle retrouve quotidiennement d’autres collègues, venant d’agences. Parfois, sur le même étage, ces travailleurs n’appartenant pas à l’établissement sont majoritaires.
      Ces derniers mois, l’activité de ces agences de placement a explosé pour combler les trous béants dans les effectifs du réseau de la santé, au fur et à mesure que les employés habituels s’absentaient.
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1707732/migrants-demandeurs-asile-agences-placement-preposes-chsld-enquete
    • By moreaumh
      Bonjour!

      Je suis recherchiste pour une nouvelle émission Radio (de Radio-Canada), qui sera diffusée du 23 décembre au 3 janvier prochain.

      L'émission porte sur le temps des fêtes et nous aimerions recevoir une variété de gens issus de différentes communautés culturelles qui viendraient en studio nous parler des traditions des Fêtes (Noël, Jour de l'An, etc) de leur culture. 

      Les épisodes seront pré-enregistrés à Montréal les 2-3-6-9-10 décembre.

      Est-ce qu'il y aurait des immigrants présents sur ce forum (de n'importe quelle origine!) qui serait intéressés à venir nous parler des traditions des Fêtes de leur culture? 
      Avez-vous une façon particulière de célébrer dans votre famille que vous souhaitez partager avec le public?
      Est-ce que votre façon de célébrer les Fêtes a changé depuis votre arrivée au Québec? 
      Ça peut être quelqu'un de n'importe quel âge ou génération. Ou mieux, plusieurs personnes! 

      Si vous pensez pouvoir m'aider, merci de me contacter le plus rapidement possible au 514-995-9271, ou par courriel au [email protected]
       
      Un immense merci!
    • By Laurent
      Explcations dans le reportage de Radio-Canada avec la participation des 2 cofondateurs d'immigrer.com 
       
    • By Laurent
      Radio-Canada prépare un reportage sur le portrait de l'immigration française au Canada. Cette journaliste aimerait s'entretenir avec un membre du site qui pourrait, à partir de l'expérience sur immigrer.com, parler de l’intérêt grandissant pour le Québec et le Canada. Cette personne peut être déjà installée au Québec ou être en France. 
      N'hésitez pas à répondre ici, mais communiquez vos informations personnelles par mon MP seulement, pas publiquement.

    • By Laurent
      Floués en rêvant du Canada
      15 juin 2018 - Radio-Canada
       
      Les personnes qui souhaitent venir travailler au Canada doivent faire preuve de vigilance dans leurs démarches. Des arnaqueurs tentent de profiter de la pénurie de main-d'oeuvre pour flouer des travailleurs prêts à tout pour réaliser leur rêve.
      Un texte de Marc-Antoine Lavoie
      Annabelle, une résidente de l’île Maurice qui aimerait s’installer au Québec pour travailler dans une usine d'Olymel, a bien failli se faire prendre au jeu. Sur Internet, la jeune femme est récemment tombée sur une soi-disant entreprise de recrutement qui lui réclamait 155 $ pour entamer un processus d’embauche au Canada.
      « AIG vient d’être autorisée à recruter 20 000 personnes en collaboration avec Citoyenneté et Immigration Canada », pouvait-on lire sur le site web de Service de recrutement AIG Canada. Il a été supprimé depuis.
      Suspicieuse, la jeune femme a contacté Radio-Canada par courriel. « Je vais gaspiller une bonne partie de mes économies si c'est une arnaque », s'inquiétait-elle, sans vouloir en dire davantage sur elle.
      Après vérifications, nous avons rapidement constaté la supercherie. Le logo et des photos d’employés d’une entreprise spécialisée en assurances et en services financiers, Américain (sic) International Group, ont frauduleusement été utilisés. Cette entreprise n’a pas voulu commenter.
        Le site web d'Américain International Group Photo : Radio-Canada
      L’adresse inscrite sur le site web de la fausse entreprise de recrutement était même celle du siège social d’Hydro-Québec. Une page Facebook où l’on peut lire des témoignages de personnes intéressées par l'appel de candidatures a aussi été créée.
       
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1107090/arnaque-travailleurs-etrangers-fraude-recrutement?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By Laurent
      Une Ontarienne espère recevoir des excuses officielles de la part d'une agente de police de l'État de la Georgie qui l'a arrêtée, menottée et mise en prison parce qu'elle conduisait avec un permis canadien.
      CBC NEWS
       
      « C'est l'incident le plus horrible de ma vie », affirme Emily Nield en entrevue avec CBC News.
       
      « C'était terriant! » Il y a environ un mois, la jeune femme de 27 ans traversait la Georgie pour se rendre au Tennessee, où elle venait de terminer une maîtrise en géologie. Pour s’y rendre, elle circulait sur l’autoroute I-75. 07/05/2018 Une femme arrêtée, incarcérée aux États-Unis pour avoir conduit avec un permis canadien.
       
      C'est là qu'elle a été arrêtée pour excès de vitesse. L'agente a demandé à voir son permis. Mme Nield lui a donc donné son permis de conduire de l'Ontario. C’est là que la situation a tourné au vinaigre. « Elle me disait et me répétait : "Non, les permis canadiens ne sont pas acceptées" », affirme M. Nield. « J’étais sidérée. Je lui répondais sans arrêt que c’était faux : un permis canadien est valide aux États-Unis. »
       
      Mme Nield affirme que l’agente lui a ensuite demandé de prouver qu'elle est bien canadienne. Bien qu'elle avait des copies de son passeport, de sa carte Nexus et de son certicat de naissance sur son téléphone intelligent, l’agente n’était pas satisfaite : elle voulait voir une copie papier originale.
       
       « Puisque je n’avais pas de copie papier, elle m’a agrippée à travers de la fenêtre de ma voiture et m’a passé les menottes », selon Mme Nield. « Elle m'a dit que j’étais en état d’arrestation pour conduite sans permis et que j'allais en prison. »
       
      source et suite: 
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1099579/femme-arretee-incarceree-etats-unis-permis-canadien
    • By immigrer.com
      La Vérif : Tentant, pour les inrmières françaises, de pratiquer au Québec?
       
      Publié le mardi 1 mai 2018 à 17 h 22
       
      Le réseau de santé québécois se tourne de nouveau (https://ici.radiocanada.ca/nouvelle/1098339/penurie-inrmieres-etablissements-quebecois-recrutefrance) vers la France pour embaucher des infirmières.
       
      Mais pourquoi voudraient-elles pratiquer au Québec? Voici deux arguments d'ordre financier.
       
      Un texte de Vincent Maisonneuve et Nathalie Lemieux
       
      Tout d’abord, le revenu. Les infirmiers français sont parmi les moins bien payés des pays industrialisés. L’OCDE a mené une étude visant, entre autres, à comparer le revenu du personnel infirmier dans les pays occidentaux. Les statisticiens ont calculé le salaire de base, les différentes primes, les avantages sociaux et le revenu tiré des heures supplémentaires.
       
      Résultat : une infirmière en France gagne en moyenne 55 000 $ canadiens. Le même travail au Canada rapporte en moyenne 71 000 $, selon l’étude de l’OCDE. En traversant l’Atlantique, l’infirmière française peut donc espérer gagner environ 23 % de plus. 
       
      Voir le reportage de Radio-Canada
       

       
      source : Radio-Canada
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement