Aller au contenu
IMPORTANT : Gérez votre adresse de courriel En savoir plus… ×

Messages recommandés

j'étais jusque récemment recruteur et je veux donner quelques conseils à tous ceux et vous êtes nombreux, qui recherchez un travail au Canada à distance avec souvent trop peu de réponses d'employeurs...

 

 

Ce post s'adresse surtout à toutes les personnes qui prévoient de venir vivre et travailler au Québec ou au Canada et qui envoient beaucoup de CVs sans grand résultat de longs mois avant leur arrivée. Je tiens à le dire : 6 à 9 mois avant votre arrivée au Québec, des demandes d'ajout et des envois d'inmails Linkedin aux bonnes personnes sont la meilleure option face à des envois massifs de CVs et lettres de motivation (pour ces dernières toutes très ''chronophages'' qui plus est)

J'ai parlé sur Skype en Janvier à plusieurs personnes en processus d'immigration au Québec qui ont toutes cet espoir de trouver un job à distance et c'est bien normal, celà se produit quelquefois alors autant tenter! Cependant, selon les profils, tout le monde ne loge pas à la même enseigne. C'est ce que je veux dire ici.

 

Je vais donc donner mon avis de recruteur, forcément subjectif car ce n'est que dans le domaines des TI et des jeux vidéos que j'ai pris part à des recrutements à distance ou les processus de permis de travail pouvaient aller de 5 à 9 mois. 

En 2 ans de recrutement dans ces secteurs, j'ai observé qu'à 95% du temps les recrutements à distance concernaient des développeurs et parmi eux, des langages de programmation en particulier (C/C++, Java, iOS, Android). 

Les professionnels et techniciens de l'industrie manufacturière (par ex: soudeurs-chaudronniers) semblent toujours avoir de bonnes chances d'être recrutés à distance mais je n'ai malheureusement pas eu l'occasion d'expérimenter ce type d'embauche moi-même, je ne peux que me baser sur des témoignages sur les forum d'Immigrer.com par exemple. 

Les infirmières et professionnels de la santé en général avaient jusqu'il y a 1 an ou 2 de bonnes chances d'être recrutés à distance mais force est de constater qu'avec les gels d'embauche voir les coupures de postes actuelles, l'emploi semble malheureusement gelé dans leur domaine.

 

Officiellement, la province du Québec et le Canada ont toujours un besoin massif d'immigration, le premier minitre du Québec et du Canada continuent de le déclarer mais force est de constater que leurs ministères semblent depuis près de 2 ans mettre le holà aux permis temporaires des étrangers. Les entreprises québécoises payent 1000$ par demande de permis temporaire pour un étranger et si la demande est refusée, ils ne sont pas remboursés. Les délais d'obtention de ces permis de travail ont certes été revus à la baisse pour beaucoup de nationalités et l'emploi des Canadiens est favorisé mais ce faisant la pénurie de main d'oeuvre qualifiée n'est pas prête de baisser.

 

Alors pour conclure, malheureusement mieux vaut à distance ne pas s'attendre à des miracles, et solliciter sur Linkedin son ou ses potentiels gestionnaires (ou ''N+1'') plutôt que les ressources humaines qui dans beaucoup de cas, vous demanderont de postuler...une fois votre arrivée au Canada. Consacrer vous à 90% sur Linkedin et 10% à l'envoi de CVs. Deux à trois mois avant votre arrivée, augmentez de beaucoup la part de candidatures via le CV. En règle général, de 4 à 9 mois avant votre arrivée, c'est Linkedin qui doit être le plus utilisé. Le gestionnaire connaissant en principe mieux ses besoins futurs que les recruteurs (ce qui est peut se comprendre après tout), capitalisez donc en les contactant eux ! On dit aussi régulièrement que les recruteurs québécois répondent rapidement aux inmails Linkedin des candidats. Alors garnissez votre carnet de contacts avant votre arrivée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci rom777 pour cette article, la question est de savoir comment obtenir les contactes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour le partage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et et merci pour ces précieuses informations +rom777.

 

Etant actuellement en phase d'obtention de la résidence permanente en vue de m'installer en Ontario, il est vrai que comme tu l'as très bien souligné, l'envoi de mon CV via indeed, monster, workopolis, et Linkedin est infructueuse. 

Les RH acceptent de m'ajouter dans leur réseau Linkedin, sans pour autant répondre aux InMails.

Un cabinet de recrutement m'a contacté pour un poste en me demandant la fameuse 1ere expérience Canadienne.

 

J'ai été recruteur pour Hays et suis actuellement Assistant Ressources Humaines en recherche d'emploi.

 

J'ai l'impression que je dois attendre d'arriver sur place afin d'avancer dans ma recherche d'emploi. J'ai bien contacté l'ordre des RH, le HRPA, toutefois je dois avoir une 1ere expérience canadienne avant de l'intégrer et bénéficier du réseau des professionnels.

 

Stp, aurais-tu des conseils et recommandations liées à la recherche d'emploi dans la fonction? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Les choses devraient être plus simple avec le nouveau volet des talents mondiaux non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par evitse
      Bonjour,
      Ce sujet vise à aider et renseigner les juristes français désireux de s'installer au Québec
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
      La situation est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
       
      PARTAGEZ !!!!!!!!!!!
    • Par Samisam
      Bonjour tout le monde, je suis un futur étudiant au Québec et l'école me dit de faire une demande de permis de travail pour un stage mais je suis assez perdu, j'ai recherché moi-même le dit permis mais je ne suis pas sûr. Puis-je avoir de l'aide ?
       
      Je vous remercie d'avance 😉
    • Par smato
      Comment postuler à un poste au Québec depuis la France ?
      A ceux qui ont déjà fait cela: comment faire? je veux dire : moi j’ai du mal me voir envoyer ma candidature pour une offre d’emploi en disant :’ je vis en France, mais je serais dans à peu près 9 mois à Québec, et c’est moi que vous devez embaucher 😉 ..j’ironise’
      Sérieusement, comment postuler et dire que nous sommes dans une démarche d’immigration ? 
      Merci à vous tous
    • Par Frsely
      Bonjour à tous ! Je fais appel à vous car je suis vraiment perdu et c'est très urgent... 
       
      Je fais actuellement mes études de droit en France et je prépare un dossier Bci pour passer un an au Québec. 
      Le problème est que je n'arrive pas à me décider entre l'université Laval et L'UQAM... 
       
      Tout d'abord je voulais savoir au niveau des cours de droit laquelle est la plus réputé ? Je trouve toujours l'université Laval dans les classements mais jamais L'UQAM... 
       
      Ensuite au niveau de l'université en elle même laquelle me conseillez-vous ? Niveau ambiance, divertissement etc... Je dois aussi avouer que je trouve l'université Laval juste magnifique ! 
       
      Et ensuite au niveau de Montréal et Québec ? La le choix est vraiment compliqué... Est ce qu’il y a de quoi faire à Québec ? Parce que j'imagine qu'à Montréal cela doit forcément beaucoup bouger. Après je le dis que québec est magnifique avec beaucoup de nature juste à côté mais j'ai peur de passer à coter de quelque chose en n'allant pas à Montréal mais je peux toujours y aller le week-end donc voilà je suis perdu...
       
      Ainsi donc entre les deux pour une petite étudiante française qui vient passer une année au Québec pour ses études de droit, vous me conseillerez quoi ? 
       
      Je vous remercie en espérant que vous puissiez me sauver de ce choix juste horrible à faire haha! 
    • Par immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles