Jump to content

Recommended Posts

Des étudiants étrangers mal assurés

Mise à jour le mardi 19 janvier 2016 à 7 h 06 HNE
Awa Cheikh DiopAwa Cheikh Diop  Photo :  ICI Radio-Canada

Les étudiants étrangers au Québec se croient bien protégés par leur assurance médicale. Ce n'est pourtant pas toujours le cas, comme l'a constaté une jeune Sénégalaise, qui se réveille avec une dette de 100 000 $ en frais médicaux.

 

Un texte d'Esther NormandCourriel à La facture

 

Après des études universitaires au Sénégal, Awa Cheikh Diop arrive au Québec en janvier 2011, déterminée à décrocher un diplôme en génie civil à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Elle doit contracter une assurance médicale privée, et elle fait affaire avec l'assureur proposé par son université, Desjardins Assurances. Elle se croit bien protégée.

Après la session d'hiver 2014, elle retourne à Dakar, au Sénégal, auprès de sa famille et de son mari, comme elle le fait tous les étés. Dès son retour au Québec, elle apprend qu'elle est enceinte. À sept mois, sa grossesse tourne mal et elle accouche d'un bébé prématuré au Centre mère-enfant de Québec. Son garçon est hospitalisé pendant deux mois au cours desquels elle téléphone à Desjardins Assurances pour s'informer.

« Est-ce que Desjardins va prendre en charge les frais liés à l'hospitalisation de mon garçon, parce que pour moi, c'était quelque chose de déjà pris en charge? Et là, à ma grande surprise, ils m'ont répondu que non. »— Awa Cheikh Diop

Awa Cheikh Diop est estomaquée. Sa facture de l'hôpital atteint plus de 100 000 $. Elle estime que Desjardins doit payer, mais l'assureur n'est pas de cet avis. Dans une lettre, Desjardins lui explique qu'elle est tombée enceinte au moment où elle n'était pas assurée, ce qui limite sa couverture à 10 000 $. C'est ce qu'on appelle « l'état de santé préexistant ». La jeune femme croyait avoir droit à 500 000 $.

Awa Cheikh DiopAwa Cheikh Diop et son bébé  Photo :  ICI Radio-Canada

La décision de Desjardins est « extrêmement discutable », selon une avocate

Desjardins est l'assureur de 10 000 étudiants étrangers dans 14 universités québécoises. Il permet aux universités d'offrir une couverture annuelle ou par session. L'UQAC a choisi la couverture par session. Donc, Awa Cheikh Diop, qui étudiait à temps plein au Québec depuis quatre ans, a pu interrompre sa couverture pendant ses vacances d'été au Sénégal, et personne ne l'a informée des risques que cela comportait.

L'avocate Jacqueline Bissonnette, experte en assurances, estime que la décision de Desjardins de limiter sa couverture à 10 000 $ est « extrêmement discutable ».

« Ce que l'assureur prétend, c'est parce que pendant l'été vous ne souscrivez pas, vous n'adhérez pas à l'assurance. Ce serait comme si on annulait tout, comme si on recommençait au jour 1 de votre arrivée, et c'est ça qui n'a pas de sens. »— Jacqueline Bissonnette, avocate

Desjardins Assurances informe-t-il les étudiants étrangers des risques liés à la couverture par session? Paul Gauthier, chef de produits à Desjardins Assurances, explique que c'est à l'université que revient la responsabilité d'expliquer les risques liés à la couverture d'assurance.

 

suite et source : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2016/01/19/001-etudiants-etrangers-problemes-protection-assurance-medicale.shtml

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Article incompréhensible.

 

Pourquoi une facture de 100 000 $ pour les soins d'un bébé né sur le sol canadien, donc, automatiquement assuré comme citoyen canadien? 

 

Sinon ces 100 000 $ couvrent autre chose, mais quoi? 

 

Si cette dame n'est pas couverte pendant ses vacances, alors, les étudiants qui restent ici et travaillent pendant l'été ne sont pas couverts non plus? 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 1 heure, Kweli a dit :

Article incompréhensible.

 

Pourquoi une facture de 100 000 $ pour les soins d'un bébé né sur le sol canadien, donc, automatiquement assuré comme citoyen canadien? 

 

Sinon ces 100 000 $ couvrent autre chose, mais quoi? 

 

Si cette dame n'est pas couverte pendant ses vacances, alors, les étudiants qui restent ici et travaillent pendant l'été ne sont pas couverts non plus? 

Un bébé canadien né de parents étrangers n'est pas automatiquement pris en charge par la RAMQ son assurance dépend de l assurance de ses parents.

  

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Similar Content

    • By immigrer.com
      Recrutement intensif d’étudiants indiens : Québec suspend le traitement des demandes
      Plus de 6300 Indiens ont pu obtenir, durant les six premiers mois de 2020, un permis d’études par l'intermédiaire d'un établissement québécois, soit le double des étudiants chinois et français réunis.
       
      Radio-Canada   Publié à 10 h 03 Le gouvernement du Québec suspend la réception et le traitement des demandes présentées dans le cadre du Programme des étudiants étrangers impliquant 10 établissements privés d’enseignement collégial qui mènent des campagnes de recrutement intensives à l'international, particulièrement en Inde.
      Présentement sous enquête, ces collèges privés sont soupçonnés d’avoir développé une stratégie commerciale hautement lucrative, voire frauduleuse, qui facilite ensuite l’immigration de leurs étudiants via le Québec.
       
      Concrètement, cela signifie que le gouvernement suspend le traitement des Certificats d’acceptation du Québec (CAQ) pour dix collèges privés, et ce au moins jusqu’au 31 mars 2021, selon l'arrêté ministériel publié le 30 décembre dans la Gazette officielle du Québec.
       
      source et suite: 
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1760223/quebec-caq-immigration-etudiants-etrangers-indiens#:~:text=Le gouvernement du Québec suspend,'international%2C particulièrement en Inde.
    • By immigrer.com
      Des postes à pourvoir par centaines dans l’industrie du jeu vidéo au Québec
      145 postes ouverts chez Ubisoft, 77 chez Unity, 20 chez Gameloft...
        Imprime Commentaires Mathieu Dion (accéder à la page de l'auteur) Mathieu Dion   Publié à 3 h 59 La quête de nouveaux travailleurs dans l’industrie du jeu vidéo, qui croît sans cesse, est loin de s’essouffler au Québec. Mais la pandémie complique le processus d’embauche à l’étranger et accentue la demande d’experts en technologie, toutes industries confondues.
      Il nous en manque toujours trop, admet le directeur mobilité et talent de Behaviour Interactif, Julien Jacob. Le développeur indépendant de jeux vidéo, dont le jeu Dead by Daylight a connu un vif succès, se trouve avec un manque à gagner de 145 postes, dont 15 stagiaires. Pas moins de 700 personnes travaillent à l’heure actuelle pour son studio du Mile-Ex, à Montréal.
      Son équipe de recrutement a doublé depuis le début de la crise; il y a maintenant près d’une douzaine de personnes qui se consacrent à l’embauche de personnel. On essaie de tenir le fort pour soutenir la croissance de l’entreprise, évoque M. Jacob.
      Le confinement à la maison entraîne une nouvelle demande en création de jeux vidéo. Au même moment, la pandémie crée un stress sur le marché en ralentissant les demandes de permis pour les travailleurs issus de l’étranger, en diminuant la mobilité de certaines personnes et en changeant les façons de faire avec le télétravail.
      En revanche, les possibilités de travail augmentent, car la barrière du transport de travailleurs au Québec se trouve éliminée. En attendant de pouvoir immigrer ici, des personnes d'outre-mer se voient même confier des mandats par Behaviour Interactif et jouent temporairement le rôle de consultant.
       
      source et suite: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1754347/industrie-jeu-video-penurie-main-doeuvre-behaviour-interactif
    • By immigrer.com
      Des migrants mal formés envoyés au coeur du chaos des CHSLD
      Livrés à eux-mêmes, peu qualifiés et parfois incapables de comprendre le français, des préposés aux bénéficiaires et à l’entretien ménager ont été envoyés en zone rouge par des agences de placement.
      Commentair Thomas Gerbet (accéder à la page de l'auteur)Thomas Gerbet Romain Schué (accéder à la page de l'auteur)Romain Schué 4 h 02 Après une très longue journée dans un CHSLDCentre d'hébergement et de soins de longue durée de Montréal, Debby (nom fictif) énumère d’une voix fatiguée la longue liste d’établissements où elle a travaillé depuis février comme préposée. « Parfois, c’était un jour ici, un jour là, une semaine. » Au bout de sept noms, elle s’arrête et rit nerveusement.
      Arrivée par le chemin Roxham en provenance d’Haïti l’automne passé, cette demandeuse d’asile n’avait pas beaucoup d’autres choix pour travailler que d’intégrer une agence de placement.
      Depuis le début de la crise, elle retrouve quotidiennement d’autres collègues, venant d’agences. Parfois, sur le même étage, ces travailleurs n’appartenant pas à l’établissement sont majoritaires.
      Ces derniers mois, l’activité de ces agences de placement a explosé pour combler les trous béants dans les effectifs du réseau de la santé, au fur et à mesure que les employés habituels s’absentaient.
      suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1707732/migrants-demandeurs-asile-agences-placement-preposes-chsld-enquete
    • By moreaumh
      Bonjour!

      Je suis recherchiste pour une nouvelle émission Radio (de Radio-Canada), qui sera diffusée du 23 décembre au 3 janvier prochain.

      L'émission porte sur le temps des fêtes et nous aimerions recevoir une variété de gens issus de différentes communautés culturelles qui viendraient en studio nous parler des traditions des Fêtes (Noël, Jour de l'An, etc) de leur culture. 

      Les épisodes seront pré-enregistrés à Montréal les 2-3-6-9-10 décembre.

      Est-ce qu'il y aurait des immigrants présents sur ce forum (de n'importe quelle origine!) qui serait intéressés à venir nous parler des traditions des Fêtes de leur culture? 
      Avez-vous une façon particulière de célébrer dans votre famille que vous souhaitez partager avec le public?
      Est-ce que votre façon de célébrer les Fêtes a changé depuis votre arrivée au Québec? 
      Ça peut être quelqu'un de n'importe quel âge ou génération. Ou mieux, plusieurs personnes! 

      Si vous pensez pouvoir m'aider, merci de me contacter le plus rapidement possible au 514-995-9271, ou par courriel au [email protected]
       
      Un immense merci!
    • By s100karl
      Bonjour,
       
      Je suis présentement étudiant français à Montréal. Je me retrouve dans une situation très désagréable. Un problème causé par moi
      car je suis largement fautif à cause de ma négligence.
       
      Le problème est le suivant :
       
      Je me retrouve avec des frais d'assurance à payer. Ces frais ont été ajoutés à mon dossier scolaire. Jusque la tout est normal.
      Mais en discutant avec l'administration chargée de conseiller les étudiants étrangers, j'apprends que le seul fait de posséder la
      RAMQ peut m'éviter de payer ces frais.
       
      Donc, je paye depuis plusieurs session des frais d'assurance alors que j'aurais pu éviter cela en étant simplement moins négligeant et en ayant en 
      ma possession la carte de la RAMQ (comme tous les étudiants français).
       
      Pour cette session, je dois payer ces frais avant le 20/09, je dois faire ma demande de RAMQ avant le 20/09 pour que l'administration efface
      les frais de mon dossier scolaire.
       
      Actuellement, je dois récupérer le formulaire S 401-Q-102. je ne peux pas le faire en ligne car je viens de procéder à l'ouverture d'un
      compte sur la plateforme AMELI de la caisse d'assurance maladie et il faut attendre 1 semaine pour obtenir la confirmation et le mot de passe
      qui permet de se connecter en ligne pour récupérer le formulaire. C'est impossible avant le 20/09.
       
      Donc, la, je suis présentement inscrit à la caisse des Français de l'Etranger, et je possède une carte d'assuré social sur laquelle il y a 
      mon numéro d'assurance sociale. Petit rappel , avec la CFE, on ne peut pas demander le formulaire SE 401-Q-102 en ligne et c'est bien dommage.
       
      La seule solution sur laquelle je me base pour espérer régler tout cela avant le 20/09, c'est que je possède un ancien formulaire SE 401-Q-102
      qui date de 2013, peu avant ma première arrivée à Montréal. Pensez vous que l'employé de la RAMQ pourrait prendre ce formulaire pour compléter
      ma demande de ramq ou alors pensez vous que cet ancien formulaire sera refusé ? 
      (Moi, j'opte pour la 2eme option car je ne suis pas confiant).
       
      Pour ceux qui s'y connaissent, savez vous quel est le moyen le plus rapide pour obtenir le formulaire SE 401-Q-102 à partir de Montréal ?
       
      Sans quoi, je pense que je me retrouverais à payer ces frais encore une fois.
       
      Merci pour vos réponses.
    • By J_Stone
      Bonjour,

      Comme je l'ai demandé dans le titre, et même si je m'attends à quelque chose d'exorbitant au niveau des soins, je voulais demander (surtout à ceux qui résident au Canada depuis un bon bout de temps) si vous auriez un bon orthodontiste/chirurgien dentiste à me conseiller? J'ai une carie profonde que je me suis fait traiter (avec les scans et passage chez mon médecin habituel au premier coup) en France au printemps 2018, mais surprise, les douleurs sont revenues, et comme la fac dentaire de mcgill a refusé ma candidature de patient (ils n'en acceptent plus pour le moment) et que ça commence à être plutôt douloureux et donc urgent, même si ça coute cher, je veux voir un bon dentiste/spécialiste pour bien traiter ma carie de façon définitive. 

      Je vous remercie à tous d'avance et vous souhaite une belle soirée :) 
    • By DaphGoodwater
      Bonjour !

      Mon compagnon et moi allons bientôt commencer une nouvelle vie au Canada et j'ai pas mal de petites questions ! (j'espère que je poste tout ça au bon endroit !)
      Petite présentation de notre situation :
      Mon compagnon (Maxime) a trouvé un emploi à Montréal, il commencerait début septembre et pour l'instant pour quasiment 3 mois (avec dans le principe réembauche derrière si tout se passe bien). Ils lui font son permis de travail (fermé donc je suppose), lui paient le vol et un appartement/hotel pendant deux semaines à l'arrivée. (tip top quoi).
      Pour moi (Daphné) je n'ai pas encore trouvé d'emploi là bas (j'ai commencé à postuler) je me suis inscrite au pvt, en me disant qu'avec énoooormément de chance je serai tirée au sort (je m'y étais déjà inscrite 2 ans d'affilée dès le début sans avoir été tiré au sort, donc je me fais très peu d'espoir pour cette fois). Donc en partant du principe que : -je n'ai pas de travail sur place et - je n'ai pas de pvt, Je compte partir en même temps que lui deux semaines en tant que touriste, puis revenir en France (ne pas laisser mes parents rendre mon appartement actuel seuls et déménager ce qu'il peut rester de meubles) et y rester jusqu'à ce que je trouve un emploi ou tirage au sort du prochain pvt. (En faisant quelques aller-retour de temps en temps).
      Et précision : nous sommes ensemble depuis plus d'un an et demi mais n'avons jamais vécu ensemble. Donc je suppose que tout ce qui est conjoint de fait c'est rapé.
       
      Donc voici enfin mes questions :
       
      01 - A l'arrivée à la douane là bas, est ce que nous devrions passer "ensemble" ? (sachant que nous ne sommes pas conjoint de fait) ou bien mieux vaut passer séparément ? (Je crains surtout que vu que je cherche un emploi ça ne crée plus de problèmes qu'autre choses même si j'aurais un billet de retour en main).
       
      02 - Vu qu'il y a un délai de carence pour l'assurance santé au Canada, il devra souscrire lui même à une assurance. Laquelle lui conseillerai vous ? (Je pensais à GlobePVT de base mais je ne sais pas s'ils couvrent les permis de travail fermé)
       
      03 - Pendant ces deux semaines nous comptons donc trouver un appartement :
                   - Sachant que je serai en visa touriste, vaut-il mieux qu'il loue son appartement "seul" ?
                   - Je suis payée par le chômage jusqu'au mois de Mars est ce que mon attestation Pole Emploi certifiant des versements peut compter pour obtenir un appartement ?
                   - Si j'ai bien compris il n'y a pas de caution à payer là bas pour un appartement ?
                   - Je pensais fournir une preuve de fond de nos comptes français, le contrat de mon compagnon évidemment, éventuellement mon attestation d'aide de Pole Emploi si cela peut valoir quoi que ce soit. Ainsi que les trois dernières quittances de nos loyers en France y a t-il autre chose qui pourrait faciliter les démarches ? (Je me base sur ce que l'on devrait fournir plus ou moins en France). Y a t-il la règle du " gagner 3 fois le montant du loyer" ? Le fait que sont contrat ne dure que 3 mois peut-il poser problème aussi ?
                   - Et pensez vous qu'en deux semaines environ nous puissions trouver un appartement ? Nous pensions à un 3 1/2 et au mieux un 4 1/2 pour environ 1200 - 1500$ ? (Niveau quartier nous ne nous sommes pas encore complètement penché sur la question mais je pensais Côté des Neiges / Westmount / Outremont / Rosemont la "petite ceinture" autour du vieux Montréal en quelque sorte)

      04 - Nous avons (enfin j'ai) un chat, je ne pense pas l'emmener tant que nous n'avons pas une situation stable là bas (aka un appartement et au mieux un boulot pour moi). Il est vacciné tout ce qu'il faut, papiers à jours etc... mais je me posais des questions concernant le voyage en avion. C'est un grand chat (avec un peu de graisse) qui fait 7.5 kilos.
      Il pourrait donc théoriquement voyager avec moi en cabine (j'avais regardé pour Air Canada et Air transat si je ne me trompe pas) mais j'ai vu que la caisse devait être assez petite et que donc pendant mettons une petite dizaine d'heure (en comptant le temps d'attente à l'aéroport) il ne pourrait quasiment pas bouger. Je me demande donc si ce ne serait pas plus confortable pour lui de voyager en soute ? Si vous avez des retours d'expériences là dessus et notamment des différentes compagnies aériennes concernant les animaux je suis preneuse !
       
      05 - Est ce que vous me confirmez que un téléphone acheté sur internet (Amazon) est bel et bien débloqué pour d'autres opérateurs ? (Pour moi oui, mais sait-on jamais). Et je pensais prendre à l'aéroport une carte sim prépayée le temps de souscrire à un abonnement sur place. Y a t-il plusieurs "offres" de carte prépayées ? laquelle serait la meilleure ? Ou bien peut-on directement souscrire à un abonnement sans compte canadien ?
       
      06 - Et maintenant une question pour les adaptateurs/transformateurs. Lorsqu'il est mentionné sur l'alimentation de l'appareil "100-240V 50-60Hz" est ce que l'on a seulement besoin d'un adaptateur ou bien faut-il quand même un transformateur ?

      Désolée pour le gros pavé ! Merci beaucoup !
      Daphné
           
    • By MACKE
      Bonjour à tous,
      J'ai obtenu le CAQ et je prépare activement le dossier de permis d'étude.. Après m'être focalisé sur les preuves de capacité financière, je me rends compte que j'ai négligé un aspect que je tenais pour acquis: La lettre d'acceptation.
      En effet, j'ai obtenu l'admission à deux programmes de maîtrise.
      -la première admission, que j'ai utilisé pour la demande de CAQ est conditionnelle. La condition est la preuve de compétence en anglais.
      Pour ce programme, ils m'ont octroyé une bourse de 7000$ annuel que j'ai utilisé pour compléter ma capacité financière.
      -La seconde admission est conditionnée par une scolarité préparatoire de juste 4 cours.
       
      Enfin la question : dois je obligatoirement remplir la condition pré-requise avant de demander le permis ?
    • By mltlea
      Bonjour, 
       
      Je suis étudiante en première année en France et j'aimerais étudier au Canada, plus précisément au Québec. J'aimerais donc savoir quelles sont les démarches administratives (visa, assurance, ...) à effectuer pour pouvoir étudier au Canada ? Et surtout, combien de temps prennent ces démarches ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses  
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement