Aller au contenu
j0j0

Démarches ARM avant la fin de l'internat

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

J'ai une grande volonté d’émigrer au Quebec depuis toujours.

J'ai parcouru ce forum de nombreuses heures ainsi que l'excellent blog "Je serai médecin au Canada. Un jour. Peut-être".
Malgré tout, des questions restent sans réponse.


1) Je suis actuellement interne en médecine générale en France, et il me reste 10 mois d'internat (je termine l'internat en octobre 2016).
Etant donné la durée des démarches et le fait que le collège des médecins du Quebec pose la condition suivante : "Vous avez exercé avec compétence, dans le champ d’activités médicales visé par le permis restrictif demandé, pendant douze mois au cours des deux dernières années précédant votre demande.", puis-je débuter les démarches maintenant (autrement dit, est-ce que l'internat est considéré comme exercice?)

 

2) Ma future femme est infirmière en France également. Comment faire pour pouvoir exercer dans la même ville (ou du moins pas à 200 Km l'un de l'autre) ?

 

Merci par avance pour votre aide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Impossible de faire les démarches avant d'obtenir ton titre de médecin ET ton diplôme de médecin :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je te confirme tu ne peux rien anticiper

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par Laurent
      Voici un récit écrit par @jimmy, que je trouve utile car il relate son expérience en France et au Québec, et remet en perspective certaines idées reçues par les Français à propos du système de santé du Québec.
       
      Bon…chu tanné….voici mon coup de gueule à ce sujet;
      Je trouve les Français du forum pas très honnêtes dans leurs interventions sur les comparaisons de système de santé en France et ici (lorsque le système de santé vient sur le sujet).
      Je vais souvent en France, j’ai des amis (surtout des amies ) en France, ma sœur vit en France… Donc j’ai eu l’occasion de voir de mes yeux le système Français.
      À première vue ça semble fantastique… Jusqu’au moment ou on comprend de quoi il s’agit vraiment.
      J’écris ce texte pour remettre les pendules à l’heure parce que les Français du forum ne le font pas… Et aussi pour informer les Québécois du forum que l’on s’amuse à ridiculiser ici… Sauf que on ne vous dit pas tout sur le merveilleux système de santé en France.
      Alors il y a quelques mois, en France, ma compagne Française doit se faire opérer à un genou.
      Elle appelle son médecin pour un rendez-vous, la secrétaire du médecin lui dit ‘’oui bien sur, quand cela vous conviendrait-il ? ‘’
      Wow vous vous rendez compte, le choc pour un Québécois, c’est le patient qui décide quand cela lui convient de voir son médecin.
      Finalement elle prend rendez-vous pour le lendemain… re-Wow
      Le lendemain elle voit le médecin, j’y vais avec elle.
      Tout va bien , peu de personnes dans la salle d’attente, elle attend à peine 5 minutes… re re-Wow
      Elle sera opérée dans quelques jours… re re re Wow
      Elle sort du bureau du médecin et se dirige au comptoir de la secrétaire… ET SORT SON CHÉQUIER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Elle paye 60 Euros.
      Le Québécois éberlué que je suis lui dit : ‘’ qu’est-ce que c’est que ça ? ‘’
      Ben elle me dit que c’est une clinique privée, que c’est payé en partie par l’État, en partie par sa mutuelle (qui est une assurance) et en partie par le patient
      Ah bon !
      Et je lui dis mais c’est quoi ce système de santé supposément gratuit et efficace en France dont le monde entier parle ? Elle est ou la gratuité ?
      Elle me répond ‘’ah il n’y a pas de problème, tu peux très bien aller dans une clinique et éventuellement dans un hôpital public et tu ne payeras absolument rien… Mais tu vas attendre 6 mois pour être opéré et tu vas être traité comme de la merde’’.
      Tiens tiens,… Ils ne le disent pas ça les Français du forum.
      PLUS DE WOW !
      Finalement elle sera opérée quelques jours plus tard,  le coût devait être 400 euros, finalement il y a eu des complications et ce fut 450 euros, de plus.
      Donc avec la visite chez le médecin, avec l’opération, avec une autre visite quelques semaines après l’opération pour vérifier que tout va bien tout ça lui a couté un peu moins de 1000 Euros.
      La pour les immigrants qui nous lisent, comprenez bien que TOUS les rendez-vous et toute l’opération que ma compagne a fait dans cet exemple, TOUT aurait été complètement gratuit au Québec.
      ET VOILÀ LE POINT QUE VOUS NE METTEZ PAS EN ÉVIDENCE MES CHERS AMIS FRANÇAIS
      C’est un choix de société que nous avons fait au Québec, on a dit : ‘’oui tout sera gratuit, par contre comme c’est gratuit, il y aura beaucoup de monde et donc il y aura beaucoup d’attente’’
      Et si vous ne voulez pas attendre, et bien il y a le privé… Où vous allez payer de votre poche.
      Alors finalement et si on regarde historiquement les expériences dans d’autres pays (je pense aux USA ici) le système Français est le pire système possible.
      Car (et c’est ce qui est arrivé aux États-Unis) ce qui va arriver avec le temps en France, c’est que la contribution de l’État va diminuer (pour éliminer leur déficit), les mutuelles seront de plus en plus chères (ma compagne paye déjà 78 euros par mois).
      Donc, avec le temps les mutuelles seront tellement chères que ça va devenir l’élite uniquement qui peut se le payer… Ou les familles vont se ruiner à payer ces mutuelles… Alors qu’en plus, ces mutuelles ne payent pas 100%, il faut que le patient paye de sa poche… Ou comme aux États-Unis, les mutuelles qui payent tout sont extrêmement chers… Seuls les riches peuvent se les payer.
      Je répète, tout ça est absolument gratuit ici au Québec.
      Entre vous et moi, je trouve le système Québécois bien supérieur à ce capharnaüm en France.
      Bon tout n’est pas parfait dans ce système Québécois bien sur… Il y a un gros problème, c’est le manque de médecins.
      Ainsi par exemple une autre fois ma compagne se réveille le matin avec un mal de dos. Elle prend son téléphone, sans se lever, appelle son médecin… Qui est venu chez elle en dedans d’une heure. Encore une fois Wow… Un médecin qui vient a la maison…et en dedans d’une heure!
      On n’a pas vu ça au Québec depuis mille ans 
      Je raconte ça à des amis Français qui me disent : ‘’Ah c’est parce que en France les médecins ont le cœur sur la main et ils ne laisseront une patiente souffrir, ils ne sont pas a l’argent comme au Québec’’.
      Comme je ne crois pas du tout en la nature humaine… Je m’informe un peu plus… Et je découvre le pot aux roses.
      Et c’est très simple, c’est que si le médecin que ma compagne a appelé ne serait pas venu rapidement, et bien elle en aurait appelé un autre, qui lui serait venu rapidement.
      Ah, la voilà la vraie explication.
      ET ÇA, ÇA MANQUE DANS LE SYSTÈME QUÉBÉCOIS, : LA CONCURRENCE
      Et ça ce n’est pas près de s’arranger avec un premier ministre et un ministre de la santé qui sont médecin… Et qui donc veulent maintenir ce cartel des médecins.
      Vous comprenez que plus il y a de concurrence , plus il y a de médecins, moins chaque médecin fera de l’argent.
      Plus il y a de médecins, plus il va y en avoir qui doivent travailler le soir, la nuit, les weekends.
      En période de pénurie comme actuellement, les médecins peuvent se permettre de choisir quand ils travaillent et quand ils ne travaillent pas, ils peuvent faire plus d’argent sans travailler la nuit ou les weekends.
      Ça c’est un vrai problème au Québec (et au Canada anglais aussi d’ailleurs).
      Par contre pour le reste du système… come on mes amis Français, racontez toute l’histoire.
      Racontez que oui vous avez eu un rendez-vous rapidement, oui on vous a traités rapidement… Mais non seulement pour tout ça vous devez payer une contribution à même vos impôts, en plus vous devez vous payer une mutuelle… Et en plus vous allez débourser de votre poche… Tout ça pour quelque chose qui est complètement gratuit au Québec.
       
      D’après le récit de Jimmy sur le forum de discussions
    • Par yasminaa
      Bonjour, 
      Je suis en terminale S en france et je voudrai aller en paces pour me spécialiser en médecine. Cela fait 1 an que je veux aller au Canada et plus précisément à Montéral pour faire ces études. Le problème est que je m'y suis pris trop tard ,je pense, pour y aller en septembre 2018. Le fait est que je n'y connais absolument rien, je suis allé sur le site de l’université et je  sais qu'il me faut une sorte de visa, que je prouve que  je suis étudiante .... C pour cela que je voulais demander l'admission pour y entrer après la paces 1 (il faut que je la réussisse deja) . C'est à dire que j'envisage de faire la paces 1 ici en france puis de demander à entrer à l'Udem pour la paces 2. 
      Est ce que c'est possible? 
      Merci d'avoir pris le temps de me lire
    • Par Djarab
      Bonjour, 
       
      Je suis medecin spécialiste diplomée d'Algérie, je souhaite immigrer en Alberta. Je suis consciente que si je veux exercer en tant que medecin spécialiste il va falloir que je refasse mes etudes et cela ne me pose pas de problème.
      Ce que je veux savoir c'est s'il y a moyen ou possibilité de les refaire langue française.
       
      J'éspère pouvoir trouver une réponse ici.
       
       
      Merci 
    • Par gatsby
      bonjour je suis actuellement en paces en France .
      je souhaitais savoir si il était possible de finir ses études de médecine au canada ( sachant que j'ai la nationalité canadienne).
      je voudrais y vivre mais je ne sais pas à partir de quelle année on peut continuer des études de médecine au canada .
      merci d avance

    • Par laura.ba
      Bonjour, je suis désolée je sais pas du tout où poster mon message alors je le met ici (désolée aussi pour le gros pâté qui va suivre..)

      Voilà je suis complètement perdue en ce moment : étudiante en 1ère année de médecine, mais voulant venir vivre à Montréal, je me pose la question d’arrêter mes études de médecine. Même si la chirurgie me tente énormément, je me sens incapable d'attendre plus de 13 ans pour venir vivre au Canada (obtention du diplôme + examens d'équivalence pour le Canada). De plus je ne peux pas venir faire médecine au Canada car je n'ai pas eu mon bac avec mention (donc je pourrais pas faire le cégep science nature -surtout que j'étais très nulle en philo et littérature- , ni demander à faire directement médecine).
      Alors, je me suis dis de faire infirmier, ou technicien de labo, mais apparemment c'est beaucoup beaucoup de travail pour un salaire pas top ?

      Dooonc, m'est venu à l'esprit (c'est un métier que j'envisageais avant de faire médecine) : "pourquoi ne pas devenir agent de bord?? Je pourrais ainsi faire une demande de RP, et faire ce métier !" En plus, on peut quand même voyager un peu, et avoir un peu de temps libre. Mais en recherchant sur le net, j'ai trouvé que le salaire était d'environ 27$/h, à défaut de 72h par mois. Soit environ, 1900$ Brut. Malheureusement, je ne sais pas du tout combien cela donne en dollars net ? (Est-ce que c'est suffisant pour vivre au Canada - en payant son loyer, les factures, aller voir deux ou trois games du Canadien et quand même manger à la fin du mois?)

      Ah oui ! J'oubliais de vous dire que je veux faire des PVT avant de venir vivre au Canada (il faut bien profiter de notre jeunesse pour découvrir -et m'améliorer en langue- le monde non ? )
      En fait, je pense arrêter médecine après cette année,
      -> travailler dans un magasin (ou fast food, n'importe quoi où on m'embaucherais) pendant un an, (2014-2015)
      -> partir un an en Australie, (2015-2016)
      -> revenir un an, pour retravailler un peu afin de, (2016-2017)
      -> partir en Asie, (2017-2018)
      -> retourner en France et gagner encore de l'argent avant de faire, (2018-2019)
      - > un PVT Canada, et pendant le PVT Canada faire une demande de RP. (2019-2020)

      Je vous dis cela, pour savoir si, même en ayant fait tous ses voyages, je pourrais obtenir la Résidence Permanente et demander à devenir agent de bord avec seulement un baccalauréat scientifique obtenu en 2013 ?
    • Par Marie-O
      Bonjour !

      Si un médecin étranger préfère ne pas faire ses équivalences au québec, quel autre type d'emploi peut-il occuper ?

      Je suis curieuse ca, meme si j'ai mon doctorat en médecine, je remets en question l'idée de terminer ma résidence et "pratiquer" la médecine...

      Quel autre emploi pourrait être intéressant, à part la recherche...

      Merci pour vos idée !!

      Marie
    • Par sophievd
      Bonjour, je me présente rapidement, je m'appelle Sophie et je suis française, j'ai 15ans et je suis actuellement au lycée en Première, section scientifique. J'ai fait cet été, une immersion linguistique de deux mois à Sydney et j'ai adoré le pays. Ce voyage m'a permis d'améliorer considérablement mon anglais. Je souhaiterai devenir médecin, en Australie... Je viens de trouver sur internet le site d'une fac de médecine, McGill à Montréal, qui propose après une première année d'étude, une bourse d'étude pour continuer à Sydney ou Melbourne. La première année d'étude est faite en anglais. C'est donc je pense, l'opportunité parfaite de réaliser mon rêve. J'ai donc fait des recherches sur le site, ils acceptent des élèves internationaux mais au nombre d'environ quatre seulement, et je voudrais savoir quels sont les critères d'admission, la moyenne générale de Terminale? Les résultats du Bac? Si vous avez déjà fait vos études là-bas en étant français votre parcours m'intéresserais! J'espère que vous pourrez m'aider
    • Par Yazbek
      Bonjour,
      Je me présente je suis un lycéen français préparant actuellement un Bac Scientifique en France.
      J'ai découvert lors d'un salon d'orientation (infosup en l’occurrence) les formation proposée par l’université de Montréal.
      Etant vivement intéresser par la médecine j'ai découvert a ma grande déception que seul une ou deux place étaient proposer au étudiant étranges . Mon dossier est bon et je suis dans une bonne classe cependant on m'a indiquer que ce n’était pas suffisant vu le nombre de place et la concurrence internationale.
      Ne voulant pas renoncer j'ai effectuer de nombreuses recherche et en suis arriver a me déterminer une sorte "parcours" universitaire affin d'entrer en médecine.
      Je ne suis cependant pas sur de sa viabilité c'est pourquoi je voudrais votre avis et la confirmation que ce projet est réalisable.
      Voila ce que je compte faire : 1- Postuler pour entrer en Baccalauréat Biochimie à l’Université de Montréal
      2-Si je suis accepter je ferait la demande d'un CAQ et d'un visa étudiant
      3-Durant les 2 année d’étude en biochimie je ferait la demande de résidence permanente au Québec
      4-Etant alors résident permanent j'ai accès au étude de médecine
      5-Ayant effectué deux ans en biochimie je demanderait une équivalence avec l'année préparatoire aux études de médecine et accéderait ainsi en première année.
      Ce projet est il réalisable?
      Je vous remercie d'avance de vos réponse.
      Merci
    • Par laura.ba
      Bonjour je suis nouvelle sur le forum et j'aimerais vous posez une question.
      Je suis présentement en Terminale S spé physique chimie ( en France ) et j'aimerais l'année prochaine étudier la médecine au Canada, j'espère à l'université de Montréal ! Je me suis déjà renseigné sur beaucoup de points mais je me demandais si je pouvais faire une demande de prêt ( directement au Canada ) pour payer mes études de médecine ? Si jamais je suis acceptée bien entendu !
      Merci d'avance
    • Par Otis
      Bonjour, je suis actuellement étudiant en cinquième année de médecine en Belgique et je serai donc diplômé en juin 2014, le cursus étant de 7ans ici.
      Une fois mon diplôme en main, j'envisage de faire ma résidence au Québec, probablement en médecine générale. Etant donné les délais nécessaire à l'obtention des papiers nécessaires, je pense qu'il est temps que je commence sérieusement à me renseigner.
      J'ai cependant des difficultés à trouver sur ce forum, ou sur un autre, une personne qui aurait été dans la même situation que moi.
      J'ai vu sur ce forum plusieurs médecins avec de l'expérience professionnelle partir au Québec mais quelqu'un peut-il me renseigner sur les démarches et les possibilités pour quelqu'un qui comme moi n'a pas encore fait ça résidence?
      Existe-il des quotas régulant l'accès à la résidence?
      Comment ce passe la résidence en médecine générale au Québec? (d'après ce que j'ai lu, la MG est assez différente là-bas)
      Est-il possible de choisir sa région? Y a-t'il des différences importantes de pratiques entre les régions?
      Les patients accept-il facilement d'être soignés, en médecine familiale, par un médecin étranger ou sont-ils réticent?
      J'ai peur également de ne pas pouvoir entreprendre rapidement les démarches pour obtenir un permis de résidence étant donné que je n'ai pas encore mon diplôme. Mais je ne peux pas non plus attendre d'être diplômé pour commencer les démarches sinon je me retrouve a devoir reporter mon projet 2 ans plus tard. Connaissez-vous quelqu'un qui aurait été dans cette situation?

      J'espère sincèrement que vous pourrez m'éclairer.
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles