Aller au contenu
Puda

[Topic officiel] Participation et résultats DV Lottery 2018

Messages recommandés

Le 20/08/2017 à 19:15, Invité MisterRenaud a dit :

Oui, pour l'instant c'est un projet de loi ça n'a pas été encore voté. Ils veulent une immigration ayant un intérêt économique comme le Canada et l'Australie

 

Intéressant. Je me demande si l,administration de Trump va vouloir pousser dans ce sens ou maintenant le statut quo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans tous les cas pour la DV lottery de cette année, je n'ai pas vu de différences à l'inscription par rapport à celle des années précédentes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Lyvia07 a dit :

Dans tous les cas pour la DV lottery de cette année, je n'ai pas vu de différences à l'inscription par rapport à celle des années précédentes

Bonjour                                                         Une question si vous permettez...Concernant la photo,dois je demander au photographe une photo selon les critères demandés pour le visa américain ou alors c'est totalement différent.Je ne veux pas être éliminée pour une histoire de photo!Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, MissNass a dit :

Bonjour                                                         Une question si vous permettez...Concernant la photo,dois je demander au photographe une photo selon les critères demandés pour le visa américain ou alors c'est totalement différent.Je ne veux pas être éliminée pour une histoire de photo!Merci

Bonjour, 

Vous n'avez pas besoin d'aller chez un photographe pour ajouter une photo à votre dossier. Vous pouvez la faire vous même et la réadapter aux exigences américaines.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Lyvia07 a dit :

Bonjour, 

Vous n'avez pas besoin d'aller chez un photographe pour ajouter une photo à votre dossier. Vous pouvez la faire vous même et la réadapter aux exigences américaines.

Merci pour votre réponse?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participation complétée! :) Que la chance soit avec moi :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout est à refaire là. Toutes les données introduites tombent. Il faut recommencer l'affaire today.

Enviado desde mi SM-N910F mediante Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du 18 octobre 2017 au 22 novembre 2017

Enviado desde mi SM-N910F mediante Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 18/10/2017 à 20:52, Arob@se a dit :

Tout est à refaire là. Toutes les données introduites tombent. Il faut recommencer l'affaire today.

Enviado desde mi SM-N910F mediante Tapatalk
 

Tout refait aussi ici :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout refait :1300_clap_tone1:

 

C'est fou comme le destin peut changer en trois petits clics...

 

:10_wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bjr même si la date est passé, peut-on continuer les inscriptions pour la green card?

Envoyé de mon itel S11 en utilisant application mobile Immigrer.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/01/2018 à 11:02, Queenangel a dit :

Bjr même si la date est passé, peut-on continuer les inscriptions pour la green card?

Envoyé de mon itel S11 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Myshaele
      Bonjour à tous,
       
      J'aurais une petite question à laquelle je n'arrive pas a répondre malgré toutes mes recherches alors je me suis dit que, peut-etre, l'un d'entre vous sera en mesure de me répondre.
       
      Mon conjoint habite présentement a Chicago, aux Etats-Unis et nous nous marierons en Septembre prochain aux USA et débuterons par la suite le processus de parrainage afin qu'il puisse déménager avec moi au Québec (Montréal).
       
      Ma question est la suivante: j'aimerais ajouter le nom de famille de mon conjoint apres le mien. Je sais que je peux compléter un formulaire pour faire la demande officielle aux Etats-Unis mais j'aimerais savoir si cette demande sera considérée valide au Québec.
       
      Mes recherches me portent à croire que le Québec est TRES capricieux en ce qui à trait aux changements de nom. Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer?
       
      1- Est-ce que le changement de nom est POSSIBLE au Québec?
      2- Est-ce que le formulaire de changement de nom complété aux USA sera VALIDE au Québec?
      3- Si le changement est possible, quelle est la procédure a suivre?
       
      J'aimerais mieux ne pas faire les démarches si celles-ci se trouvent à etre inutiles!
       
      Merci beaucoup!
      Michele
    • Par Adamc06
      Bien le bonjour/bonsoir
       
      Je suis un lycéen français pour le moment en première économique et sociale , cependant je ne me plais pas du tout en France et ne jure que par les USA.
      J'ai été dopé aux séries américaines depuis tout petit (Desperate housewives , les feux de l'amour , Dallas, et pleins d'autres...) , mes proches m'ont toujours ventés tous ce que ce pays possédait et j'ai toujours vu l'Amérique comme un pays merveilleux , je me suis fabriqué mon petit American Dream et ne rêve que de partir vivre la bas le plus tôt possible.
      J'ai déjà l'avantage de disposer de la nationalité américaine (je suis Franco Américain) je suis né la bas dans l'état de l'Ohio , et ma mère est Américaine (Je lui parle de temps en temps mais rarement , c'est une mère porteuse)
       
      Donc pour en revenir à mon projet d'immigration afin d'être au maximum dans la réalité et moins dans le petit rêve que je me suis créer je viens ici pour récupérer des témoignages et trouver des réponses a certaines questions que je me pose déjà
       
      Tout d'abords , je n'ai aucune idée du métier que je souhaite faire , j'ai toujours pris la filière générale jusque la en ayant des résultats très moyens , en seconde j'ai décidé de prendre la voie économique et sociale mais arrivé en première mes résultats ont chuté jusqu'à maintenant ou je crains pour mon bac , je me suis donc dis qu'il fallait que j'arrête ma tentative désespérée et cherche des solution a la question , j'aimerai savoir quel métier puis-je faire dans un premier temps qui nécessite peu de formation et qui accepterait de recruter un franco-américain parlant à peu près correctement la langue ? Je ne souhaite pas gagner des cents et des milles , j'aimerai juste pouvoir vivre sans problèmes financiers. J'ai pensé a la police ou les pompiers , mais j'imagine que ça nécessite quand même un formation de quelques années ou un diplôme comme le bac ?
      Sinon j'ai pensé a me réorienter en France dans un bac hôtelier avant de partir car il me semble que là bas le savoir faire français dans l'hôtellerie et dans la restauration est plutôt apprécié cependant je ne souhaite vraiment pas passer ma vie la dedans , est il possible de se réorienter dans quelque chose si je choisis cette option ?
       
      En ce qui concerne ou j'aimerai vivre , je me suis plusieurs fois posé la question et franchement je n'ai vraiment pas d'attirance particulière pour un état , je veux juste pouvoir avoir du soleil et une température correcte car vivant actuellement dans le sud de la France , je ne suis absolument pas habitué au froid mais plutôt a un climat méditerranéen, auriez vous des états ou villes a me conseiller en particulier ?
       
       
      Je n'ai plus trop d'autres idées de quoi aborder , mais j'aimerai beaucoup obtenir des témoignages de français étant partis aux USA .. Quels ont été les difficultés que vous avez rencontrés ? Maintenant que vous y êtes quels sont les défauts que vous pouvez reprocher a ce pays ? Au niveau de la santé et des médecins , est ce la même chose qu'en France ? Le prix de l'eau , de l'électricité , des locations et des forfaits téléphonie/internet , est il convenable ?
      Je suis prêt a entendre tous les conseils et propositions que vous direz , j'aimerai vraiment réussir a bien ce projet et pouvoir partir le plus tôt possible
      Merci beaucoup d'avance a tout ceux qui partageront ce qu'ils savent !
    • Par olivia2000
      Bonjour,
      N'ayant rien trouvé de concret sur Internet, je me demandais s'il y avait une possibilité de faire médecin au USA lorsqu'on a un diplôme venant du Canada. Il y a-t-il des tests à passer? Les Etats-Unis considèrent-ils les diplômes canadiens comme étant équivalent?
      Merci d'avance. 
    • Par rdenisse
      Bonjour à tous,
       
      Je vais effectuer un stage à Montreal d'ici peu de temps. M'étant trompé dans mes démarches, j'ai du refaire une demande de visa (Stage coop) et les nouveaux délais d'attentes sont trop long.
      Je pars visiter New York 1 semaine et je pensais aller à Montreal en bus. Je n'ai donc pour le moment pas de billet d'avion de retour car je voulais attendre la réception de mon visa sur place. 
      Après avoir regardé sur plusieurs forums, je vois que je ne pourrais peut être pas rentré aux Etats Unis car je n'ai pas de billet de retour. 
       
      Avez vous une solution pour me sortir de cette situation ? 
      J'ai vu qu'il y avait des billets depuis Montreal à 1400euros totalement remboursables qui pourrait me servir de preuves de départ ? Puis je rentrer comme simple touriste ? 
       
      Merci d'avance pour vos réponses.
    • Par UBRANE
      Voilà, voilà... 
       
      http://www.bfmtv.com/international/7percent-des-americains-pensent-que-le-lait-chocolate-est-produit-par-des-vaches-marron-1187741.html
       
       
    • Par Melies
      Bonjour,
      Je suis en couple depuis fin novembre avec un homme vivant au États-Unis.
       
      Malheureusement, du à des raisons religieuse de la part de sa famille, ils me menace et lui porte une très grande pression. Croyez-moi, il ne peu réellement pas trouver emploie et déménager.
       
      La dernière fois sa mère a simplement annuler sont travail, le menace de le mettre a la rue le premier jour de sont travail... Sans économie et cette situation, impossible de déménager pour lui...
       
      Nous nous avons vue quelques fois (trois fois), trois jours en novembre, 13 en décembre et 9 en avril. Nous passons nos journées ensemble depuis plus d'un an sur internet...
       
      Bref, je sais et je peu très bien voir que notre relation est réel. Mais comme nous avons 19 et 20 ans, allons nous être plus porter à être refuser pour notre âge?
       
      Après notre mariage, peu t'il rester avec moi au canada? En effet, il lui est impossible de retourner là-bas après notre mariage, il termina à la rue s'il y retourne...
       
      J'ai besoin d'aide. 
    • Par emipuko
      Bonjour,
      moi et mon mari (tous deux Suisses de 26 ans, sans enfants) sommes actuellement sous visa E2 en Floride depuis 2 ans, ou nous avons ouvert notre garage spécialisé dans les voitures anciennes (Seb's auto repair, google it!). Nous aimerions maintenant vendre notre affaire et partir pour le Québec afin de nous y poser, pour de bon cette fois. Je ne suis pas certaine de bien comprendre les démarches pour y parvenir, elles varient d'un forum à l'autre  . Faut-il l'aide d'un conseiller en immigration ? (nous en avons pris un pour venir aux USA), quelle est le délais pour obtenir d'aller vivre et travailler au Québec ? Nous avons bien compris qu'il fallait remplir le Certificat de sélection du Québec pour obtenir un permis de résident permanent et que c'était long. Mais si mon mari (mécanicien et chauffeur poids lourd) trouve un emploi. Est-il possible de passer du visa de travail temporaire à un visa permanent depuis le Canada? Ici aux USA c'est très difficile voir impossible, à moins d'être riche !

      Merci de votre aide, belle journée à vous 
      Emilie & Seb
    • Par Cherrybee
      Les douaniers américains pourraient bientôt exiger des voyageurs leurs informations pour accéder à leurs comptes de réseaux sociaux.
      Alors que le Canada insiste sur le caractère modéré de son approche en la matière, les États-Unis songent à élargir le pouvoir des douaniers afin de leur permettre d'explorer en détail les activités en ligne de voyageurs étrangers.
      Le secrétaire à la Sécurité intérieure, John Kelly, a déclaré la semaine dernière qu'il était possible qu'on demande à certains d'entre eux, dans un avenir rapproché, de dévoiler les mots de passe permettant d'accéder à leurs comptes sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram.
      Le gouvernement américain a déjà commencé en décembre à recueillir des informations sur l'utilisation des réseaux sociaux en introduisant une question dans un formulaire utilisé par les ressortissants d'une quarantaine de pays pour réclamer une exemption de visa par voie électronique.

      La demande est officiellement « optionnelle », mais elle inquiète les organisations de défense de droits de la personne, qui bondissent par ailleurs à l'idée que des individus puissent se voir sommer de dévoiler leurs mots de passe pour les réseaux sociaux.
      « L'idée qu'une agence gouvernementale ait le pouvoir de les réclamer semble absurdement dangereuse », souligne Emma Llanso, qui s'occupe des questions de liberté d'expression au Center for Democracy and Technology (CDT), une ONG américaine.

      De plus en plus de conflits
      La polémique survient alors que les cas conflictuels entre voyageurs et douaniers se multiplient à la frontière américaine, dans la foulée de l'adoption d'un décret controversé du président Donald Trump sur l'immigration.
      Mme Llanso note que des douaniers ont exigé à plusieurs reprises les codes d'accès de téléphones portables pour pouvoir explorer leur contenu. Des demandes relatives aux réseaux sociaux ont aussi été relevées, dit-elle.
      En principe, l'accès au contenu d'un téléphone est étroitement balisé aux États-Unis, et un mandat est requis pour que la police puisse y accéder.
      Les douaniers, note Mme Llanso, disposent cependant d'une « grande latitude dans la conduite de fouilles ». 
      « La question est de voir jusqu'où ils peuvent aller dans leur exploration », dit Emma Llanso.
      L'analyste souligne l'existence d'une zone grise juridique s'appliquant tant aux téléphones qu'aux réseaux sociaux.
      Au cours des dernières semaines, deux ressortissants québécois, incluant un athlète rattaché à l'Université de Sherbrooke, ont indiqué qu'ils avaient été refoulés à la frontière américaine après avoir été sommés de donner le code d'accès de leur téléphone.
      Rob Currie, qui dirige l'Institut de droit et technologie de l'Université de Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, note que les Canadiens qui se présentent à la frontière se trouvent dans une position de grande vulnérabilité face aux douaniers.
      Normalement, dit-il, les personnes préfèrent céder lorsqu'un code d'accès est demandé plutôt que de protester, parce qu'elles craignent que la situation s'envenime, que leur appareil soit saisi et qu'on leur refuse l'entrée aux États-Unis.
      Ce même réflexe explique, note M. Currie, qu'il n'existe pas non plus au Canada de jurisprudence claire quant à la capacité des douaniers d'exiger le code d'accès d'un téléphone.
      Les directives
      Selon Scott Bardsley, porte-parole du ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, les douaniers canadiens ne peuvent explorer les appareils électroniques de voyageurs et exiger les codes requis pour le faire que s'il existe de « multiples indications » qu'une infraction pourra ainsi être confirmée.
      Une directive en vigueur depuis l'été 2015 précise que l'étude du contenu de l'appareil doit être menée « avec autant de respect que possible pour la vie privée du voyageur ».
      Les douaniers sont avisés qu'ils doivent couper toute connectivité avec l'internet de manière à ne pouvoir accéder à des données contenues hors de l'appareil et ils ne peuvent demander de mots de passe permettant d'accéder à des comptes en ligne, ce qui inclut les réseaux sociaux, précise M. Bardsley.
      Micheal Vonn, de l'Association des droits civiques de Colombie-Britannique, pense qu'il est possible pour un voyageur de refuser de remettre son code d'accès de téléphone « puisque c'est son droit de ne pas s'auto-incriminer ».
      Donner un tel code n'est pas du tout l'équivalent d'ouvrir sa valise, puisque l'accès à « l'univers numérique » d'un individu permet d'obtenir des informations « beaucoup plus élaborées » à son sujet, souligne-t-elle.
      La même logique, dit Mme Vonn, devrait s'appliquer aux mots de passe utilisés pour les réseaux sociaux.
      Emma Llasso, du Center for Democracy and Technology, pense que la meilleure façon pour les voyageurs de se protéger par rapport aux demandes abusives de douaniers est de laisser leur appareil à la maison ou de s'assurer avant de partir qu'il ne contient pas d'information sensible.
      « Les risques qu'un individu soit bloqué à la frontière et se voie demander des informations qu'il ne devrait pas avoir à fournir sont plus élevés que jamais », dit-elle.
      ***
      Un précédent qui tourne court
      En 2015, un résidant de Sainte-Anne-des-Plaines, Alain Philippon, a été appréhendé à l'aéroport d'Halifax et accusé d'obstruction après avoir refusé de dévoiler le code d'accès de son téléphone aux douaniers. Des juristes espéraient que la cause permette enfin aux tribunaux canadiens de préciser si un voyageur peut en toute légalité refuser de remettre une telle information, mais elle a tourné court après que l'accusé eut plaidé coupable l'été dernier. Une directive temporaire adoptée à l'été 2015 par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) dans la foulée de son arrestation indiquait que les douaniers ne devaient pas arrêter un individu « uniquement » parce qu'il refusait de fournir un tel code « tant que de nouvelles instructions ne seraient pas émises ». Le ministère de la Sécurité publique a précisé hier que la directive est toujours en application.
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/national/201702/16/01-5070139-frontiere-americaine-passeport-et-mots-de-passe-svp.php
    • Par Cherrybee
      Plusieurs étudiants universitaires découragés par l'élection de Donald Trump se sentent appelés par le Canada.
      Du Québec à la Colombie-Britannique, des universités canadiennes disent constater un plus grand trafic sur leurs sites Internet de la part d'internautes américains depuis le 8 novembre. Plusieurs ont également dit recevoir davantage de candidatures en provenance des États-Unis.
      Si de nombreux établissements canadiens ont accru leurs efforts de recrutement aux États-Unis, plusieurs font valoir que la victoire de Donald Trump a propulsé l'intérêt des étudiants pour les universités canadiennes d'une façon qui surpasse leurs attentes.
      Lara Godoff, une jeune femme de 17 ans originaire de Napa, en Californie, raconte avoir exclu toute possibilité de rester aux États-Unis au lendemain de la présidentielle.
      Cette électrice démocrate craint notamment que les lois fédérales relatives aux agressions sexuelles soient assouplies par l'administration de Donald Trump et que les campus deviennent ainsi moins sûrs pour les femmes.
      « Si nous vivons dans un pays où tant de personnes ont pu élire Donald Trump, ce n'est pas un pays dans lequel je veux vivre », a-t-elle dit.
      Les demandes d'admission en provenance des États-Unis reçues par l'Université de Toronto ont augmenté de 70 % depuis l'an dernier. Plusieurs autres établissements canadiens ont quant à eux observé une hausse de 20 % à ce chapitre.
      L'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, a pour sa part enregistré une hausse de 34 pour cent.
      « Nous ne pouvons ignorer les résultats de l'élection, mais je pense qu'il y a d'autres facteurs qui attirent les étudiants à notre université », a de son côté relevé une responsable du recrutement au sein des programmes de premier cycle de l'Université McGill, à Montréal, Jennifer Peterman.
      Les étudiants sont aussi attirés par la diversité au sein de l'établissement et par le coût de la vie moins élevé au Canada, a-t-elle fait valoir.
      Au sud de la frontière, certains responsables d'établissements universitaires estiment que les étudiants étrangers évitent d'aller aux États-Unis puisqu'ils craignent d'être déportés ou que leur sécurité soit menacée. Ils opteraient ainsi pour le Canada ou l'Australie, a-t-on indiqué.
      Des établissements canadiens ont d'ailleurs remarqué un intérêt grandissant en provenance de la Chine, de l'Inde et du Pakistan.
      S'il est encore trop tôt pour savoir combien d'Américains feront leur entrée dans des universités canadiennes l'automne prochain, certains établissements anticipent une hausse, vu l'effervescence observée présentement.
      Le Canada n'a jamais été, traditionnellement, une destination très populaire auprès des étudiants issus des États-Unis. En 2014, quelque 9000 Américains ont fréquenté des établissements canadiens, tandis que 57 000 Chinois sont venus étudier au Canada, selon les données du Bureau canadien de l'éducation internationale.
       
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201701/02/01-5056030-de-plus-en-plus-damericains-envisagent-de-venir-etudier-au-canada.php
    • Par Thibault Lhllr
      Bonjour,
       
      je suis en plein processus de demande de résidence permanente dans le programme des travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec. 
      J'ai reçu aujourd'hui un courrier me demandant des documents supplémentaires, dont un casier judiciaire pour les USA. 
       
      Première question: je ne comprends pas pourquoi je dois fournir ça car j'y ai vécu moins de 6 mois (5 mois et 25 jours exactement)? Est-ce que j'ai des solutions pour éviter de faire ça?
       
      Deuxième question: les délais de traitement pour ce document sont de 14 semaines. C'est donc trop long par rapport au délai qui m'est donné (60 jours). Comment est-ce que je peux faire pour régler ceci? Est-ce que je peux obtenir du temps supplémentaire? Concrètement, qu'est-ce que ça va faire si je donne mes documents en retard? On va annuler ma demande ou ça va juste la retarder?
       
      Merci beaucoup!
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles